Intégration des jeunes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

L'intégration de la jeunesse est un concept de politique publique . Le Commonwealth of Nations le décrit dans ce contexte : [1]

Le développement national de la jeunesse relève souvent de la seule responsabilité du ministère ou du département du gouvernement où se trouve le portefeuille de la jeunesse, tandis que les questions relatives à la jeunesse doivent être intégrées dans divers secteurs et ministères de tutelle tels que la santé, les finances, le développement économique, le logement, la justice, les affaires étrangères, l'éducation, et agricole.

Elle est calquée sur le gender mainstreaming , que les Nations Unies ont défini dans les années 1990 comme : [2]

le processus d'évaluation des implications pour les femmes et les hommes de toute action planifiée, y compris la législation, les politiques ou les programmes, dans tous les domaines et à tous les niveaux. Il s'agit d'une stratégie visant à faire des préoccupations et des expériences des femmes et des hommes une dimension intégrale de la conception, de la mise en œuvre, du suivi et de l'évaluation des politiques et programmes dans toutes les sphères politiques, économiques et sociétales afin que les femmes et les hommes en bénéficient de manière égale et que les inégalités ne se perpétuent pas. .

Stratégie [ modifier ]

L'intégration de la jeunesse est une stratégie à deux volets pour poursuivre le développement de la jeunesse. Inspiré par l'expérience de l'intégration du genre , il s'agit de s'assurer que la jeunesse est reflétée dans les étapes des politiques et des projets dans divers secteurs et de s'assurer qu'il y a des projets spécifiques s'adressant aux jeunes. Ensemble, ces éléments s'ajoutent à une approche adaptée aux jeunes .

En réfléchissant, en abordant, en étant sensible et en réagissant aux problèmes des jeunes, l'intégration vise à la fois à examiner l'impact d'une politique/un projet sur les jeunes femmes et hommes, et à impliquer les jeunes hommes et femmes afin d'assurer la participation des jeunes dans le prise de décision de ces politiques et/ou projets qui les affectent.

Les défenseurs de l'intégration des jeunes soulignent que les jeunes représentent un groupe social défavorisé et marginalisé, étant surreprésenté parmi les pauvres et les chômeurs dans le monde. En tant que tel, il est avancé que les stratégies "pro-pauvres" doivent être "pro-jeunes", et que toute intervention de développement cherchant un impact durable doit s'adresser à la cohorte des jeunes.

Objectifs [ modifier ]

Les objectifs de l'intégration des jeunes comprennent :

Processus [ modifier ]

Les étapes de base de l'intégration des jeunes consistent à prendre en compte les impacts et la participation des jeunes à toutes les étapes d'un projet, quelle que soit sa taille et son secteur :

  • Analyse de la situation : La condition et la position des jeunes femmes et hommes doivent être étudiées. Les jeunes peuvent agir en tant que chercheurs pairs, informateurs dans le processus.
  • Planification : Les jeunes devraient être une population cible, et leurs opinions et aspirations devraient être prises en compte.
  • Mise en œuvre des activités : les jeunes doivent être impliqués au maximum, conformément à leur consentement éclairé et à leurs besoins en matière d'éducation, de moyens de subsistance et de loisirs.
  • Suivi et évaluation : Il devrait y avoir des indicateurs spécifiques aux jeunes, y compris ceux liés à la quantité et à la qualité de la participation des jeunes au projet. Le S&E devrait également impliquer de demander l'avis des jeunes sur les progrès accomplis et les défis à relever.
  • Budgétisation : des postes spécifiques doivent couvrir les activités spécifiques aux jeunes et les mécanismes à mettre en place pour garantir leur participation à toutes les étapes du projet.

Les mesures que les institutions peuvent prendre pour intégrer les jeunes sont les suivantes :

  • Renforcement des capacités sur l'intégration des jeunes
  • Désignation de points focaux pour l'intégration des jeunes au sein de chaque département
  • Intégration de l'intégration de la jeunesse dans les procédures de planification, de budgétisation et de suivi et évaluation.

Questions essentielles [ modifier ]

  1. Les jeunes femmes et hommes font-ils partie de la population cible ?
  2. L'analyse de la situation désagrégera-t-elle les données par groupe d'âge ainsi que par sexe, socio-économique, groupe ethnique, etc. ?
  3. Les structures de jeunesse existantes (par exemple, les conseils nationaux de la jeunesse, les ONG de jeunesse et les clubs de jeunes, les écoles secondaires, les collèges) ont-elles été consultées dans le cadre de la recherche de base ?
  4. Les jeunes auront-ils un rôle à jouer dans la conduite de l'analyse de situation ?
  5. Le point de vue des jeunes sera-t-il sollicité et pris en compte lors de la définition des buts et objectifs ?
  6. Les jeunes relèvent-ils des buts et objectifs généraux ?
  7. Y a-t-il des buts et objectifs spécifiques aux jeunes ?
  8. Quels sont les postes budgétaires spécifiques aux jeunes ? Le contrôle sur une partie du budget sera-t-il partagé/délégué aux jeunes ?
  9. Quelles sont les activités spécifiques aux jeunes susceptibles d'être?
  10. Comment la flexibilité est-elle intégrée dans la conception du projet, afin que la prise de décision des jeunes puisse s'exprimer ?
  11. Quels sont les indicateurs de performance spécifiques aux jeunes ?
  12. Comment les jeunes seront-ils impliqués dans le suivi et l'évaluation ?

Voir aussi [ modifier ]

Liens externes [ modifier ]

Références [ modifier ]

  1. Sauter^ "Plan stratégique 2006-2008" (PDF) . Programme jeunesse du Commonwealth . Récupéré le 2008-07-09 .
  2. ^ "Conclusions convenues 1997/2" . Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) . Récupéré le 2008-07-09 .
  3. Sauter^ « Le plan d'action du Commonwealth pour l'autonomisation des jeunes 2007-2015 » (PDF) . Programme jeunesse du Commonwealth . Récupéré le 2008-07-09 .

4. Stratégies de mise en œuvre pour l'intégration des jeunes dans les processus de développement durable Nations Unies (CEPALC).