Recensement soviétique (1989)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
Recensement de la population de toute l'Union de 1989

←  1979 12 janvier 1989 - 19 janvier 1989 ( 1989-01-12 )
 ( 1989-01-19 )

Emblème d'État de l'Union soviétique.svg
Emblème de l'État soviétique
Recensement Cccp 1989.jpg
Logo du recensement
informations générales
De campagneUnion soviétique
Résultats
Population totale286 730 819 ( Augmenter9,3%)
République la plus  peuplée SFSR russe
147 400 537
République la moins  peuplée RSS
d'Estonie 1 572 916
Brochure d'information sur le recensement soviétique de 1989
formulaire de recensement de 1989

Le recensement soviétique de 1989 ( russe : Всесоюзная перепись населения 1989 , lit. '1989 All-Union Census'), réalisé entre le 12 et le 19 janvier de cette année-là, était le dernier à avoir eu lieu en Union soviétique . Le recensement a révélé que la population totale était de 286 730 819 habitants. [1] En 1989, l'Union soviétique se classait au troisième rang des pays les plus peuplés du monde, devant les États-Unis (avec 248 709 873 habitants selon le recensement de 1990 ), bien qu'elle soit loin derrière la Chine et l'Inde.

Statistiques

En 1989, environ la moitié de la population totale de l'Union soviétique vivait dans la RSFS de Russie , et environ un sixième (18 %) d'entre eux dans la RSS d'Ukraine . Près des deux tiers (65,7%) de la population était urbaine, laissant la population rurale avec 34,3%. [2] Ainsi, son augmentation progressive s'est poursuivie, comme le montrent les séries représentées respectivement par 47,9 %, 56,3 % et 62,3 % de 1959, 1970 et 1979. [3]

Les deux derniers recensements nationaux (tenus en 1979 et 1989) ont montré que le pays avait connu une augmentation annuelle moyenne d'environ 2,5 millions de personnes, bien qu'il s'agisse d'une légère diminution par rapport à un chiffre d'environ 3 millions par an au cours de la période intercensitaire précédente, 1959–1970. Cette augmentation d'après-guerre avait contribué à la reprise démographique partielle de l'URSS après l'importante perte de population que l'URSS avait subie pendant la Grande Guerre patriotique (le Front oriental de la Seconde Guerre mondiale ), et avant elle, pendant la Grande Purge de Staline en 1936 . –1938. Les recensements d'après-guerre précédents, effectués en 1959, 1970 et 1979, avaient dénombré respectivement 208 826 650, 241 720 134 et 262 436 227 habitants. [3]

En 1990, l'Union soviétique était plus peuplée que les États-Unis et le Canada réunis, comptant quelque 40 millions d'habitants de plus que les États-Unis seuls. Cependant, après la dissolution de l'Union soviétique à la fin de 1991, la population combinée des 15 anciennes républiques soviétiques a stagné à environ 290 millions d'habitants pour la période 1995-2000.

Ce ralentissement important peut être en partie dû aux changements socio-économiques remarquables qui ont suivi la dissolution, qui ont eu tendance à réduire encore plus les taux de natalité déjà en baisse (qui montraient déjà des signes de déclin depuis l'ère soviétique, en particulier chez les personnes vivant dans la partie européenne de l'Union soviétique, à partir de 1988-89).

En ce qui concerne la situation actuelle, la population des 15 républiques soviétiques est d'environ 299 millions d'habitants, une grande partie de cette croissance étant attribuée aux États d'Asie centrale, qui ont une fécondité croissante, et dans une moindre mesure à l'Azerbaïdjan et à la Russie. L'Estonie, la Biélorussie, l'Arménie et la Géorgie ont également enregistré une croissance positive ces dernières années. L'Ukraine, la Moldavie, la Lettonie et la Lituanie connaissent un déclin continu de leur population depuis le début des années 1990, bien que le déclin de l'Ukraine ait semblé se stabiliser au début des années 2010, avant la crise ukrainienne.

Les plus grandes villes de l'URSS selon le recensement de 1989.

Classement des républiques soviétiques

Rang
République soviétique
Population au
recensement de 1979
Population au
recensement de 1989 [4]
Changement

Changement en pourcentage
1  Russie 137 551 000 147 400 537 9 849 537Augmenter 7,2 %Augmenter
2  Ukraine 49 755 000 51 706 742 1 951 742Augmenter 3,9 %Augmenter
3  Ouzbékistan 15 391 000 19 905 158 4 514 158Augmenter 29,3 %Augmenter
4  Kazakhstan 14 684 000 16 536 511 1 852 511Augmenter 12,6 %Augmenter
5  Biélorussie 9 560 000 10 199 709 639 709Augmenter 6,7 %Augmenter
6  Azerbaïdjan 6 028 000 7 037 867 1 009 867Augmenter 16,8 %Augmenter
7  Géorgie 5 015 000 5 443 359 428 359Augmenter 8,5 %Augmenter
8  Tadjikistan 3 801 000 5 108 576 1 307 576Augmenter 34,4 %Augmenter
9  Moldavie 3 947 000 4 337 592 390 592Augmenter 9,9 %Augmenter
dix  Kirghizistan 3 529 000 4 290 442 761 442Augmenter 21,6 %Augmenter
11  Lituanie 3 398 000 3 689 779 291 779Augmenter 8,6 %Augmenter
12  Turkménistan 2 759 000 3 533 925 774 925Augmenter 28,1 %Augmenter
13  Arménie 3 031 000 3 287 677 256 677Augmenter 8,5 %Augmenter
14  Lettonie 2 521 000 2 680 029 159 029Augmenter 6,3 %Augmenter
15  Estonie 1 466 000 1 572 916 106 916Augmenter 7,3 %Augmenter
   Union soviétique 262 436 000 286 730 819 24 294 819 9,3 %

Ethnies de l'Union soviétique

Rang
Origine ethnique
Population au
recensement de 1989 [5]
Pourcentage
- Population totale 285 742 511 100%
1 les Russes 145 155 489 50,8 %
2 Ukrainiens 44 186 006 15,5 %
3 Ouzbeks 16 697 825 5,8 %
4 Biélorusses 10 036 251 3,5 %
5 Kazakhs 8 135 818 2,8 %
6 Azerbaïdjanais 6 770 403 2,4 %
7 Tatars 6 648 760 2,3 %
8 Arméniens 4 623 232 1,6 %
9 Tadjiks 4 215 372 1,5 %
dix Géorgiens 3 981 045 1,4 %
- Les autres 35 292 310 12,4 %

Voir aussi

Références

  1. ^ Il s'agit de la population totale "de facto" ( nalichnoye naseleniye - наличное население ); la population "permanente" ( postoyannoye naseleniye - постоянное население) était d'environ 1 million de personnes de moins. Au fil du temps, le Comité national des statistiques a modifié sa méthode de déclaration des totaux de population dans les recensements. Dans les recensements de 1959 et 1970, il a utilisé la population permanente ; en 1979 et 1989, il a utilisé la population de facto ou actuelle. Voir Barbara A. Anderson et Brian D. Silver, « Populations « permanentes » et « présentes » dans les statistiques soviétiques », Études soviétiques , vol. 37, pages 386-402, juillet 1985.
  2. ^ Encyclopædia Britannica Livre de l'année 1991, Union soviétique, page 720.
  3. ^ a b Nations Unies: Annuaire démographique, supplément historique - Population par sexe, résidence et taux d'augmentation intercensitaires pour la population totale, chaque recensement: 1948-1997 , sur le site Web de la Division de statistique des Nations Unies ( unstats.un.org Archivé 2010-06 -16 à la Wayback Machine ).
  4. ^ Almanaque Mundial 1996 , Editorial América/Televisa, Mexique , 1995, pages 548-552 ( table Demografía/Biometría ).
  5. ^ "Всесоюзная перепись населения 1989 года . Demoscope.ru (en russe).

Lectures complémentaires

  • Barbara A. Anderson et Brian D. Silver, "Croissance et diversité de la population de l'Union soviétique", Les Annales de l'Académie américaine des sciences politiques et sociales , vol. 510, n° 1, 155–177, 1990.
  • Ralph S. Clem, Ed., Guide de recherche sur les recensements russes et soviétiques , Ithaca: Cornell University Press , 1986.
  • John C. Dewdney, « Changement de population en Union soviétique, 1979-1989 », Géographie , Vol. 75, partie. 3, n° 328, juillet 1990, 273–277.

Liens externes