SS Ehrendolch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le poignard honoraire des SS

Le SS-Ehrendolch ("poignard d'honneur SS") était considéré comme une arme d'honneur des SS du parti nazi (NSDAP). En plus de ce poignard, il y avait aussi la bague d'honneur SS et l'épée d'honneur SS . La cérémonie de remise des prix s'est déroulée selon des règles strictes élaborées par Heinrich Himmler .

Introduction et cérémonie

Cette arme d'honneur a été introduite en décembre 1933, suivant des traditions analogues dans l'armée, l'aviation et la marine. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le 9 novembre, lors de l'introduction finale des hommes SS dans les unités Allgemeine SS , SS-Totenkopfverbände et SS-Verfügungstruppe (plus tard connues sous le nom de Waffen-SS ) chaque année.

Le poignard SS était une arme de poing officielle de l'uniforme SS utilisé par tous les membres à part entière des SS. La production de ces poignards d'honneur a été suspendue en 1940.

Apparence et design

SS-Ehrendolch M-1936

La conception de l'arme était basée sur le poignard suisse du XVIe siècle . Le centre de la lame large et pointue et longue de 33 cm a une nervure très prononcée. Le long de l'axe le plus long de la lame était gravé le slogan des SS « Meine Ehre heißt Treue » (Mon honneur est la loyauté).

La traverse et le pommeau étaient nickelés; la poignée était noire, incrustée de l'aigle argenté NSDAP et du symbole SS. Le fourreau en métal était recouvert de laque noire brillante avec une chape et une monture argentées . Le poignard SS a été introduit en 1933 et il existe trois versions distinctes disponibles, selon l'année de fabrication. [1]

  • Première production : 1933-1935 : logo du fabricant, manche en ébène bruni noir, poignée avec chiffres romains (I-Munich, II-Dresde, III-Berlin) ;
  • Moyenne production : 1936-1938 : Journal du fabricant avec code RZM (double étiquetage), fourreau bruni ou peint en noir, pas de chiffres romains sur la garde ;
  • Production tardive : 1938-1942 : uniquement avec le code RZM, fourreau peint en noir, insigne d'aigle sur la poignée généralement en aluminium.

Conception pour les "vieux combattants"

Le 21 juin 1936, une autre variante du poignard a été introduite, qui n'a été décernée qu'aux officiers et sous-officiers SS qui avaient rejoint les SS avant 1933. Ce poignard était identique au modèle de 1933, mais le fourreau était équipé d'une chaîne faite de plaques rectangulaires ornées de crânes et de runes SS et d'une ferrure supplémentaire en argent avec motif à croix gammée.

Les chefs SS de haut rang ont reçu un poignard spécial portant l'inscription In herzlicher Kameradschaft, H. Himmler ("En chaleureuse camaraderie, H. Himmler"). Il existait de nombreuses variantes de ce poignard, qui étaient remises aux destinataires par Heinrich Himmler. Ces poignards cadeaux étaient identiques aux poignards d'émission générale, mais étaient faits de matériaux de première qualité et avaient des inscriptions dorées. Ils étaient et sont toujours considérés comme une rareté en raison du faible nombre émis.

Méthode de transport

Les poignards d'honneur SS étaient généralement portés avec un uniforme SS noir. Selon Himmler, chaque membre SS était obligé d'utiliser le poignard contre quiconque avait violé l'honneur des SS ou offensé l'honneur ou la famille du membre SS. En novembre 1935, Himmler a publié un décret déclarant que "tout SS a le droit et le devoir de défendre son honneur avec l'arme".

Depuis le 15 février 1943, tous les officiers de la Waffen-SS ont le droit de porter ce poignard également avec les uniformes gris champêtre. Pour ces occasions, le poignard était équipé d'un pompon et d'un nœud d'épée en dentelle d'aluminium, semblable à celui utilisé par les officiers de la Wehrmacht .

SA-Dienstdolch

SA-Dienstdolch similaire ("poignard de service SA")

Un SA-Dienstdolch ("poignard de service SA") d'apparence et de conception similaires existait pour les membres de la Sturmabteilung (l' aile paramilitaire d' origine du parti nazi ). Le long de l'axe le plus long de la lame, le slogan "Alles für Deutschland" (Tout pour l'Allemagne) était gravé. [2]

En 1934, Ernst Röhm a présenté un SA-Erhrendolch ("poignard honoraire SA") basé sur le modèle SS, avec l'inscription In herzlicher Kameradschaft, Ernst Röhm ("En chaleureuse camaraderie, Ernst Röhm"). À la suite de la nuit des longs couteaux, les membres SA récompensés par ce poignard ont reçu l'ordre d'en retirer le nom de Röhm. [3]

Références

  1. ^ Bases de la dague SS
  2. ^ Der Dienstdolch, http://www.dienstdolch.de
  3. ^ "Dienstdolch.de - der Ehrendolch" .
  • Heinz Höhne : L'Ordre de la Tête de Mort. L'histoire des SS. Weltbildverlag, 1992, ISBN 3-89350-549-0 , p. 140. 
  • Miller, Michael (2015). Les détenteurs de la croix de chevalier des SS et de la police allemande 1940-45 . Angleterre : Helion & Company. ISBN 978-1-909982-74-1.