Obergruppenführer

Obergruppenführer
Patch de gorget après avril 1942
Insigne d'épaule et camouflage
Pays Allemagne nazie
Branche de services
AbréviationOgruf
Rang supérieur suivant
Rang inférieur suivantGruppenführer
Rangs équivalentsGénéral de la Waffengattung
Gottlob Berger , chef du bureau principal SS , portant la version post-avril 1942 de l' insigne de grade SS- Obergruppenführer

Obergruppenführer (allemand : [ˈoːbɐˌɡʁʊpm̩fyːʁɐ] ,lit.«chef de groupe principal») était ungrade paramilitaire de l'Allemagne naziequi a été créé pour la première fois en 1932 en tant quegrade de la Sturmabteilung (SA) et adopté par la Schutzstaffel (SS) un an plus tard. Jusqu'en avril 1942, il s'agissait dugrade SSélevéaprès le Reichsführer-SS .[1]Traduit par « chef de groupe principal »,[2]le grade d' Obergruppenführer était supérieur à celui de Gruppenführer .[3] Un grade d' Untergruppenführer portant le même nomexistait dans la SA de 1929 à 1930 et comme titre jusqu'en 1933. En avril 1942, le nouveau grade de SS-Oberst-Gruppenführer fut créé, qui était au-dessus de l'Obergruppenführer et au-dessous du Reichsführer-SS .[1]

Création et histoire

Le grade d' Obergruppenführer a été créé en 1932 par Ernst Röhm et était destiné à être le grade le plus élevé des stormtroopers nazis destiné à être utilisé par Röhm et ses principaux généraux SA. [2] Dans son concept initial, le grade était destiné à être détenu par les membres de l' Oberste SA-Führung (Commandement suprême SA) ainsi que par les commandants vétérans de certains SA-Gruppen (groupes SA). Parmi les premières promotions au grade figuraient Ernst Röhm , Viktor Lutze , Edmund Heines , August Schneidhüber et Fritz Ritter von Krausser.

Le grade de SA- Obergruppenführer était le grade le plus élevé de la Sturmabteilung jusqu'au printemps 1933, lorsque Rohm fit du titre de Stabschef (chef d'état-major de la SA) un grade et se promut en conséquence. [4]

Également au cours de l'été 1933, Heinrich Himmler fut promu par Adolf Hitler au grade nouvellement créé de SS- Obergruppenführer dans le but de faire de Himmler l'équivalent des commandants supérieurs des SA, auxquels les SS étaient encore subordonnés. [5] Même si Himmler se faisait généralement appeler Reichsführer-SS , avant l'été 1934, il s'agissait simplement d'un titre pour le commandant SS, et pas encore d'un grade réel. [6] Peu de temps après la promotion de Himmler, Hitler promouva encore Franz Xaver Schwarz , la date de grade de Himmler étant antidatée au 1er janvier 1933 afin de confirmer son ancienneté en tant qu'officier supérieur au sein de la SS. [7] Peu de temps après que Rudolf Hess fut nommé son adjoint en avril 1933, Hitler le promut SS- Obergruppenführer . Cependant, en septembre, Hitler a décrété que Hess ne devait plus utiliser le titre d' Obergruppenführer mais uniquement le titre d'adjoint du Führer. [8]

Un certain nombre d'hommes furent promus SS- Obergruppenführer en 1934, à savoir Fritz Weitzel , Richard Walther Darré et Walter Buch . Après la Nuit des longs couteaux en juillet 1934, Sepp Dietrich est promu au grade. [9] Le 9 septembre 1934, afin d'éviter une lutte de pouvoir au sein des SS, Hitler promouva en outre Kurt Daluege qui commandait la plupart des SS dans la région de Berlin . [10] La promotion de Daluege visait à éviter la division des SS en deux entités distinctes, l'une basée en Allemagne du Nord sous Daluege et l'autre en Bavière sous Himmler. Cette première désunion SS est devenue un problème après qu'un terrain d'entente ait été trouvé parmi les dirigeants SS dans leur haine générale des SA.

Udo von Woyrsch et Friedrich-Wilhelm Krüger furent promus SS- Obergruppenführer en 1935, tandis que Josias, prince héréditaire de Waldeck et Pyrmont , et Max Amann reçurent le grade un an plus tard avec Karl von Eberstein et Philipp Bouhler . L'année 1936 voit plusieurs promotions au grade, dont Friedrich Jeckeln qui deviendra l'un des dirigeants SS et policiers les plus tristement célèbres du front de l'Est pendant la Seconde Guerre mondiale . La dernière promotion d'avant-guerre au grade de SS- Obergruppenführer remonte à 1937 pour Ernst-Heinrich Schmauser . Au début de la Seconde Guerre mondiale, dix-sept hommes détenaient le grade de SS- Obergruppenführer .

Historique des promotions

Promotions à l'Obergruppenführer par année
Année Non. Des noms
1933 3 Heinrich Himmler , Rudolf Hess , Franz Xaver Schwarz
1934 5 Sepp Dietrich , Fritz Weitzel , Kurt Daluege , Richard Walther Darré , Walter Buch ,
1935 2 Udo von Woyrsch , Friedrich-Wilhelm Krüger
1936 8 Josias, prince de Waldeck et Pyrmont , Max Amann , Karl von Eberstein , Philipp Bouhler , Wolf-Heinrich von Helldorff , Friedrich Jeckeln , Werner Lorenz , August Heissmeyer
1937 1 Ernst-Heinrich Schmauser
1938 0
1939 0
1940 3 Joachim von Ribbentrop , Martin Bormann , Hans Lammers
1941 9 Otto Dietrich , Arthur Seyss-Inquart , Reinhard Heydrich , Paul Hausser , Hans-Adolf Prützmann , Erich von dem Bach-Zelewski , Wilhelm Rediess , Wilhelm Reinhard , Albert Forster
1942 20 Karl Kaufmann , Friedrich Hildebrandt , Karl Fiehler , Dietrich Klagges , Paul Körner , Wilhelm Murr , Fritz Sauckel , Richard Hildebrandt , Wilhelm Koppe , Theodor Berkelmann , Wilhelm Keppler , Karl Wolff , Josef Bürckel , Arthur Greiser , Theodor Eicke , Emil Mazuw , Paul Scharfe , Oswald Pohl , Walter Schmitt , Herbert Backe
1943 23 Siegfried Taubert , Joachim Albrecht Eggeling , Ernst Wilhelm Bohle , Konstantin von Neurath , Julius Schaub , Günther Pancke , Ernst Kaltenbrunner , Konrad Henlein , Ernst Sachs , Karl Hermann Frank , August Eigruber , Friedrich Rainer , Hugo Jury , Rudolf Querner , Friedrich Alpers , Gottlob Berger , Otto Hofmann , Hanns Albin Rauter , Hans Jüttner , Artur Phleps , Felix Steiner , Alfred Wünnenberg , Karl Pfeffer-Wildenbruch
1944 32 Hartmann Lauterbacher , Karl Hanke , Ulrich Greifelt , Wilhelm Stuckart , Otto Winkelmann , Hermann Höfle , Ernst-Robert Grawitz , Leonardo Conti , Franz Breithaupt , Werner Best , Maximilian von Herff , Georg Keppler , Walter Krüger , Karl Maria Demelhuber , Kurt Knoblauch , Curt von Gottberg , Oskar Schwerk , Heinrich von Maur , Karl Wahl , Fritz Wächtler , Jürgen von Kamptz , Erwin Rösener , Benno Martin , Gustav Adolf Scheel , Paul Wegener , Karl Gutenberger , Carl Oberg , Wilhelm Bittrich , Matthias Kleinheisterkamp , August Frank , Fritz Schlessmann , Herbert Gille
1945 1 Hans Kammler

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il y a eu 88 promotions au grade, dont 22 étaient considérées comme officiers réguliers de la Waffen-SS et le reste comme membre de l' Allgemeine SS . Les premières promotions de guerre au rang de SS- Obergruppenführer eurent lieu en avril 1940 lorsque le grade fut accordé à Joachim von Ribbentrop , Martin Bormann et Hans Lammers ; Arthur Seyss-Inquart et Otto Dietrich sont promus un an plus tard. Les cinq promotions étaient des grades SS honoraires, la première promotion d'un officier SS actif ayant eu lieu en septembre 1941, lorsque le grade fut accordé à Reinhard Heydrich . Le commandant de la Waffen-SS , Paul Hausser, fut promu au grade de SS- Obergruppenführer le 1er octobre 1941. [11] Le commandant de la Waffen-SS , Theodor Eicke, fut promu SS- Obergruppenführer et général der Waffen-SS le 20 avril 1942. Sepp Dietrich est resté senior, après avoir servi comme général der SS-VT ( SS-Verfügungstruppe ) lors du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en 1939.

Deux officiers SS seraient rétrogradés du grade de SS- Obergruppenführer : Rudolf Hess et Wolf-Heinrich Graf von Helldorff . Hess a été déchu de son grade et expulsé des SS et du parti nazi après sa fuite avortée vers l'Écosse en 1941. [12] Helldorff a été rayé des listes SS en 1944 après le complot du 20 juillet contre Hitler. Helldorff était un cas unique, dans la mesure où son grade SS lui avait été attribué pour des raisons techniques afin de commander la police de Berlin . Tout en étant membre des SA, Helldorff n'a jamais été réellement membre des SS, même si, à des fins administratives, il détenait le grade SS et était classé 15e officier SS le plus haut gradé.

Au total, 106 hommes obtiendront finalement le grade de SS- Obergruppenführer , dont 97 officiers inscrits sur la liste d'ancienneté SS en 1944. Plusieurs hommes possédant ce grade mourront pendant la Seconde Guerre mondiale ; certains des plus notables étant Heydrich, Eicke et Artur Phleps . La dernière promotion fut faite en mars 1945 à Hans Kammler .

Utilisation du classement

Le grade d' Obergruppenführer était utilisé par quatre groupes paramilitaires majeurs du parti nazi, à savoir les SA, les SS, le National Socialist Motor Corps et le National Socialist Flyers Corps . Le grade restera le grade d'officier général SS le plus élevé jusqu'en avril 1942, date à laquelle le grade de SS-Oberst-Gruppenführer fut créé.

La pratique standard pour les généraux SS servant en tant que chefs SS et de police , ainsi que pour les cadres SS du RSHA , était d'avoir le double grade de policier, SS- Obergruppenführer et General der Polizei . Le SS- Obergruppenführer und General der Waffen-SS était l'équivalent dans les SS armés ; en 1944, la plupart des généraux SS actifs reçurent cette désignation afin de commander les troupes militaires pendant les derniers jours de la guerre. Environ quinze généraux SS étaient classés SS- Obergruppenführer et General der Polizei und Waffen-SS .

Le SS- Obergruppenführer était considéré comme le grade le plus élevé de l' Allgemeine SS jusqu'en avril 1942 ; équivalent à un lieutenant général (général trois étoiles) dans les armées américaine et britannique. [13] Il n'était surclassé que par le grade spécial de Reichsführer-SS de Himmler . Cependant, au sein de la Waffen-SS , le grade de SS- Gruppenführer équivalait à celui d'un Generalleutnant , et un SS- Obergruppenführer en vint à être considéré comme l'équivalent d'un général ; les titulaires étaient titrés en toutes lettres SS- Obergruppenführer und General der Waffen-SS . [14]

Insigne de grade

Gruppenführer de rang junior
Grade SS
Obergruppenführer
Grade supérieur
SS-Oberst-Gruppenführer
Gruppenführer de rang junior
rang SA
Obergruppenführer
Stabschef de grade supérieur

Voir également

Remarques

  1. ^ ab Stein 2002, pp. 297-300 Annexe.
  2. ^ un b McNab 2009b, p. 15.
  3. ^ McNab 2009, p. 29, 30.
  4. ^ McNab 2009b, p. 15, 16.
  5. ^ McNab 2009, p. 29.
  6. ^ Kershaw 2008, p. 316.
  7. ^ Biondi 2000, p. 7.
  8. ^ Lang 1979, p. 79.
  9. ^ Zentner et Bedürftig 1997, p. 197.
  10. ^ Williams 2015, p. 204.
  11. ^ Miller 2015, p. 35.
  12. ^ Evans 2008, p. 169.
  13. ^ Flaherty 2004, p. 148.
  14. ^ Haskew 2011, p. 46.

Bibliographie

  • Biondi, Robert (2000). Liste des officiers SS : SS-Standartenführer à SS-Oberstgruppenführer (au 30 janvier 1942) . Éditions Schiffer . ISBN 978-0764310614.
  • Evans, Richard J. (2008). Le Troisième Reich en guerre . New York : Groupe Pingouin. ISBN 978-0-14-311671-4.
  • Flaherty, TH (2004) [1988]. Le Troisième Reich : les SS . Livres Time-Life, Inc. ISBN 1-84447-073-3.
  • Haskew, Michael (2011). La Wehrmacht . Amber Books Ltd.ISBN 978-1-907446-95-5.
  • Kershaw, Ian (2008). Hitler : une biographie . New York : WW Norton & Compagnie. ISBN 978-0-393-06757-6.
  • Lang, Jochen von (1979). Le secrétaire. Martin Bormann : L'homme qui a manipulé Hitler . New York : Maison aléatoire. ISBN 978-0-394-50321-9.
  • McNab, Chris (2009). Les SS : 1923-1945 . Amber Books Ltd.ISBN 978-1-906626-49-5.
  • McNab, Chris (2009b). Le troisième reich . Amber Books Ltd.ISBN 978-1-906626-51-8.
  • Miller, Michael (2015). Dirigeants de la SS et de la police allemande, Vol. 2 . San José, Californie : R. James Bender. ISBN 978-1-932970-25-8.
  • Dossiers de service SS de Karl Wolff , Reinhard Heydrich et Ernst Kaltenbrunner : National Archives and Records Administration , College Park, Maryland
  • Stein, George (2002) [1966]. La Waffen-SS : la garde d'élite d'Hitler en guerre 1939-1945 . Éditions Cerbère. ISBN 978-1841451008.
  • Williams, Max (2015). SS Elite : Les hauts dirigeants de la garde prétorienne d'Hitler, Vol. 1 (AJ) . Fonthill Média LLC. ISBN 978-1-78155-433-3.
  • Zentner, Chrétien ; Bedürftig, Friedemann (1997) [1991]. L'Encyclopédie du Troisième Reich . New York : Da Capo Press. ISBN 978-0-3068079-3-0.
Récupéré de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Obergruppenführer&oldid=1210480031"