Oblast de Mourmansk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Oblast de Mourmansk
Мурманская область
Armoiries de l'oblast de Mourmansk
Carte de la Russie - Oblast de Mourmansk.svg
Coordonnées : 68°02′N 34°34′E / 68.033°N 34.567°E / 68.033; 34.567Coordonnées : 68°02′N 34°34′E  / 68.033°N 34.567°E / 68.033; 34.567
De campagneRussie
District fédéralNord-ouest [1]
Région économiqueNord [2]
Centre administratifMourmansk
Gouvernement
 • CorpsOblast Douma [3]
 •  Gouverneur [5]Andreï Chibis [4]
Région
 • Total144 900 km 2 (55 900 milles carrés)
Classement de la zone26
Population
 (Recensement de 2010) [7]
 • Total795 409
 • Estimation 
(2018) [8]
753 557 ( −5,3% )
 • Rang62e
 • Densité5,5/km 2 (14/mi carré)
 •  Urbain
92,8 %
 •  Campagne
7,2 %
Fuseau horaireUTC+3 ( MSK  [9] )Modifier ceci sur Wikidata
Norme ISO 3166RU-MUR
Plaques d'immatriculation51
ID OKTMO47000000
Langues officiellesRusse [10]
Site Internethttp://www.gov-murman.ru/

L' oblast de Mourmansk ( russe : Му́рманская о́бласть ) est un sujet fédéral (un oblast ) de la Russie , situé dans la partie nord-ouest du pays. Son centre administratif est la ville de Mourmansk . Au recensement de 2010 , sa population était de 795 409 habitants. [7]

Géographie

Géographiquement, l'oblast de Mourmansk est situé principalement sur la péninsule de Kola presque complètement au nord du cercle polaire arctique [12] et fait partie de la plus grande région Sápmi (Laponie) qui s'étend sur quatre pays. [13] L'oblast borde la République de Carélie en Russie au sud, la région de Laponie en Finlande à l'ouest, Troms et le comté de Finnmark en Norvège au nord-ouest, et est délimité par la mer de Barents au nord et la mer Blanche au nord. le sud et l'est. [12] Oblast d'Arkhangelskde la Russie se trouve de l'autre côté de la mer Blanche. [12]

Une grande partie du relief de l'oblast est vallonnée, les chaînes de Khibiny et Lovozero s'élevant jusqu'à 1 200 mètres (3 900 pieds) au-dessus du niveau de la mer et s'étendant d'ouest en est. [12] Le point culminant de l'oblast de Mourmansk est Yudychvumchorr , un pic au sommet plat du Khibiny. [14] Le nord de l'oblast est principalement couvert de toundra ; la toundra forestière prévaut plus au sud, tandis que les régions du sud se trouvent dans la zone de la taïga . [12] Il y a plus de 100 000 lacs et 18 000 rivières dans l'oblast. [12] La côte contient la péninsule de Rybachy et le cap Svyatoy Nospéninsules.

Le climat est rude et instable, du fait de la proximité du Gulf Stream d'un côté et des fronts froids arctiques de l'autre. [12] Les changements brusques de température, les vents violents et les précipitations abondantes sont courants tout au long de l'année, la saison de chauffage durant dix mois consécutifs. [12] Cependant, les eaux de la côte de Murman au sud restent suffisamment chaudes pour rester libres de glace même en hiver. [15]

Il existe également un grand nombre d'îles appartenant à l'oblast, les principales étant (d'ouest en est) les îles Aynovy , l'île Bolshoy Oleny , l'île Kildin l'île Malyy Oleniy , l'île Kharlov , l' île Vesknyak , l'île Litskiye , l' île Nokuyev , l'île Vitte , l' île Lumbovskiy , l' île Goryainov et l' île Sosnovets .

Climat

La plupart des régions de la péninsule de Kola sont au climat subarctique ( classification climatique de Köppen : Dfc ). Les îles voisines appartiennent généralement à la toundra ( classification climatique de Köppen : ET ).

Maximums et minimums moyens mensuels
pour diverses villes et villages de l'oblast de Mourmansk
en degrés Celsius et Fahrenheit
Ville Jan fév Mar avr Mai Juin juil Août SEP oct nov déc

Mourmansk −6,5 / −12,7
(20,3 / 9,1)
−6,4 / −12,3
(20,5 / 9,9)
−1,9 / −8,2
(28,6 / 17,2)
2,9 / −3,3
(37,2 / 26,1)
8,4 / 1,5
(47,1 / 34,7)
13,8 / 5,9
(56,8 / 42,6)
17,7 / 9,6
(63,9 / 49,3)
15,3 / 8,3
(59,5 / 46,9)
10,7 / 5,1
(51,3 / 41,2)
3,6 / −0,3
(38,5 / 31,5)
−1,8 / −6,2
(28,8 / 20,8)
−4,1 / −9,6
(24,6 / 14,7)
Kandalaksha −7,7 / −15,8
(18,1 / 3,6)
−6,9 / −15,4
(19,6 / 4,3)
−1,6 / −11,1
(29,1 / 12,0)
3,8 / −5,1
(38,8 / 22,8)
9,8 / 1,1
(49,6 / 34,0)
16,2 / 7,0
(61,2 / 44,6)
19,5 / 10,5
(67,1 / 50,9)
16,9 / 8,4
(62,4 / 47,1)
11,4 / 3,8
(52,5 / 38,8)
4,0 / −1,4
(39,2 / 29,5)
−1,9 / −7,5
(28,6 / 18,5)
−5,0 / −12,0
(23,0 / 10,4)
Vayda-Guba −2,2 / −7,3
(28,0 / 18,9)
−2,7 / −7,9
(27,1 / 17,8)
−1,1 / −5,6
(30,0 / 21,9)
1,8 / −2,6
(35,2 / 27,3)
6,4 / 1,4
(43,5 / 34,5)
10,3 / 5,1
(50,5 / 41,2)
14,1 / 8,4
(57,4 / 47,1)
13,4 / 8,2
(56,1 / 46,8)
10,0 / 5,4
(50,0 / 41,7)
4,8 / 1,0
(40,6 / 33,8)
1,1 / −3,2
(34,0 / 26,2)
−0,6 / −5,2
(30,9 / 22,6)
Île de Sosnovets −5,7 / −10,7
(21,7 / 12,7)
−6,2 / −11,2
(20,8 / 11,8)
−3,6 / −8,7
(25,5 / 16,3)
0,0 / −4,8
(32,0 / 23,4)
4,3 / −0,4
(39,7 / 31,3)
8,9 / 3,8
(48,0 / 38,8)
12,4 / 7,2
(54,3 / 45,0)
12,0 / 7,8
(53,6 / 46,0)
9,6 / 5,8
(49,3 / 42,4)
4,7 / 1,0
(40,5 / 33,8)
−0,1 / −3,9
(31,8 / 25,0)
−3,1 / −7,0
(26,4 / 19,4)

Historique

Les Saami , aujourd'hui très minoritaires, sont le peuple indigène de la région. Les Russes ont commencé à explorer les rives de la mer Blanche dès le XIIe siècle et ont fondé en 1916 la ville russe de Mourmansk , qui abrite aujourd'hui près de 40 % de la population de l'oblast dans les 307 257 ( recensement de 2010 ) ; [7] . De nombreux Finlandais ont également immigré à Mourmansk pendant la famine finlandaise , vers 1860. [16]

L'oblast a été créé le 28 mai 1938 à partir de Mourmansk Okrug de l'oblast de Léningrad (comprenant la ville de Mourmansk, Kirovsky , Kolsky , Lovozersky , Polyarny , Saamsky , Teribersky et les districts de Tersky ) et le district de Kandalakshsky de l' ASSR de Carélie . [11]

La zone du district de Pechengsky ( Petsamo en finnois ), qui a été cédée à la Finlande par le traité de Tartu de 1920 et a donné à la Finlande l'accès à la mer de Barents , a été reprise par l' Union soviétique en 1940. Après les traités de paix de Paris de 1947 , le local La population saami a eu le choix de rester en Russie soviétique ou de se réinstaller en Finlande. [ citation nécessaire ] La plupart d'entre eux ont choisi la deuxième option. [ citation nécessaire ] Le 30 octobre 1997, Mourmansk, aux côtés d' Astrakhan , Kirov , Oulianovsk, et Yaroslavl ont signé un accord de partage du pouvoir avec le gouvernement russe, lui accordant l'autonomie. [17] L'accord sera aboli le 31 mai 2003. [18]

Politique

Bâtiments de l'administration de l'oblast (à droite) et de l'administration municipale (à gauche) sur l'avenue Lenina, à Mourmansk

Pendant la période soviétique , la haute autorité dans l'oblast était partagée entre trois personnes : le premier secrétaire du comité du PCUS de Mourmansk (qui avait en réalité la plus grande autorité), le président du Soviet de l'oblast (pouvoir législatif) et le président du le Comité exécutif de l'oblast (pouvoir exécutif). Depuis 1991, le PCUS a perdu tout le pouvoir et le chef de l'administration de l'oblast, et finalement le gouverneur a été nommé/élu aux côtés du parlement régional élu .

La Charte de l'oblast de Mourmansk est la loi fondamentale de la région. L'Assemblée législative de l'oblast de Mourmansk est l'organe législatif (représentatif) permanent de la province. L'Assemblée législative exerce son autorité en adoptant des lois, des résolutions et d'autres actes juridiques et en surveillant la mise en œuvre et le respect des lois et autres actes juridiques adoptés par elle. L'organe exécutif le plus élevé est le gouvernement de l'oblast, qui comprend des organes exécutifs territoriaux tels que des administrations de district, des comités et des commissions qui facilitent le développement et gèrent les affaires quotidiennes de la province. L'administration de l'oblast soutient les activités du gouverneur qui est le plus haut fonctionnaire et agit en tant que garant du respect de la charte de l'oblast conformément à la Constitution de la Russie .

Gouverneurs de l'oblast de Mourmansk

Nom Point final
Iouri Evdokimov Décembre 1997 - 21 mars 2009
Dmitri Dmitrienko 21 mars 2009 – 4 avril 2012
Marina Kovtun 4 avril 2012 – 21 mars 2019
Andreï Chibis 21 mars 2019 – titulaire

Présidents de la Douma de l'oblast de Mourmansk

Nom Point final
Pavel Sajinov 1994–2007
Evgueni Nikora 2007-2011
Vassili Shambir 2011-2014
Mikhaïl Ilinykh 2014 – Titulaire

Source : [19]

Divisions administratives

Démographie

Population : 795 409 ( Recensement de 2010 ) ; [7] 892 534 ( recensement de 2002 ) ; [20] 1 146 757 ( recensement de 1989 ) . [21]

Les indigènes de la région, les Saami , ne sont aujourd'hui qu'une infime minorité. Au recensement de 2002 , 92,2 % de la population de l'oblast vit dans des zones urbaines. [22] La ville la plus peuplée est le centre administratif de l'Oblast, Mourmansk , avec 336 137 habitants. [22] D'autres grandes villes et villes incluent Severomorsk , Apatity , Kandalaksha , Monchegorsk et Kirovsk .

Selon le recensement de 2010, la composition ethnique de l'oblast était la suivante : [7]

  • Russes : 89%
  • Ukrainiens : 4,8%
  • Biélorusses : 1,7%
  • Tatars : 0,8%
  • Azéris : 0.5%
  • Mordvins : 0,2%
  • Caréliens : 0,2%
  • Komis : 0,2%
  • Sami : 0.2%
  • autres : 2,4 %
  • 73 484 personnes ont été enregistrées à partir des bases de données administratives, et n'ont pas pu déclarer d'ethnie. On estime que la proportion d'ethnies dans ce groupe est la même que celle du groupe déclaré. [23]
  • Taux de natalité : 11,7 pour 1000 (la moyenne pour la Russie est de 13,30)
  • Taux de mortalité : 11,2 pour 1000 [24]
  • Indice synthétique de fécondité : [25]

En 2009, les zones urbaines sont marquées par une décroissance naturelle de la population (−0,16 % par an) et les zones rurales par une croissance naturelle de la population (+0,35 % par an). [26]

Religion

Religion dans l'oblast de Mourmansk à partir de 2012 (Sreda Arena Atlas) [27] [28]
Orthodoxie russe
41,7 %
Autres orthodoxes
1,1 %
Autres chrétiens
3,7 %
Islam
1%
Spirituel mais pas religieux
28,4 %
Athéisme et irréligion
11,7 %
Autre et non déclaré
12,4 %

Selon une enquête de 2012 [27] 41,7% de la population de l'oblast de Mourmansk adhère à l' Église orthodoxe russe , 3% sont des chrétiens génériques non affiliés , 1% sont des croyants chrétiens orthodoxes qui n'appartiennent à aucune église ou sont membres d'autres (non -russes) Églises orthodoxes , 1% sont des adeptes de l'islam , 0,4% sont des adeptes de Rodnovery (foi indigène slave) et d'autres religions populaires indigènes, et 1% sont membres de l' Église catholique . De plus, 28% de la population se déclare "spirituelle mais pas religieuse", 12% est athée , et 12,5% adhère à d'autres religions ou n'a pas donné de réponse à la question.[27]

Économie

L'oblast de Mourmansk est très riche en ressources naturelles et possède des gisements de plus de 700 minéraux. [29] Les principales industries de la région se situent dans le domaine de l'extraction des matières premières et de la transformation de base. [30] Les industries les plus importantes sont la métallurgie (36,6%), la production d'énergie électrique (22,9%) et l'industrie alimentaire, y compris la pêche (13,7%). [31] [32] Le port libre de glace de Mourmansk joue un rôle important dans le transport maritime en Russie et l'oblast a une part de 41 % du marché total du transport maritime russe. [33] [34] L'industrie de la pêche est parmi les plus rentables de la région, fournissant 16% de la production totale de poisson de la Russie. Mourmansk est une base clé pour trois flottes de pêche, dont la plus grande de Russie, laFlotte chalutière de Mourmansk . [30]

Une usine de Norilsk Nickel (anciennement Severonikel ) à Monchegorsk

L'économie de la région est tournée vers l'exportation. Les principaux produits d'exportation sont les produits en nickel, le concentré d' apatite , le cuivre et les produits en cuivre, l'aluminium et les métaux ferreux. [33] La région de Mourmansk produit près de 100 % du concentré d'apatite russe (3,7 millions de tonnes en 1998), 43 % du nickel, 15 % du cuivre, 12 % du minerai de fer et du concentré de minerai de fer (17,7 millions et 6,4 millions de tonnes en 1998). ), et 40 pour cent de cobalt. [29] [31]

Les plus grandes entreprises de la région - constituant 90% de la production de l'oblast - sont Pechenganickel , Olcon , la centrale nucléaire de Kola , Sevrybkholodflot , Murmanrybprom , Murmansk Trawl Fleet et Murmansk Shipping Company . [29]

D'importantes ressources pétrolières et gazières ont été découvertes sur le plateau de la mer de Barents, notamment l'énorme gisement de Shtokman , l'un des plus grands gisements de gaz au monde avec des réserves estimées à 3,8 billions de mètres cubes. [29] [34] [35] Les gisements de pétrole potentiels pourraient produire jusqu'à 40 millions de tonnes dans les 10 à 15 prochaines années. [29] Cependant, le développement des ressources pétrolières et gazières nécessitera des investissements considérables. [29]

En 2006, le produit régional brut de l'oblast de Mourmansk était de 141,9 milliards de roubles, soit environ 0,4 % du PIB russe. [33] Le chômage en 2006 était de 3,4 %. [33] Le GRP pro capita en 2007 était de 225 044 roubles. [36] Le code automobile régional est le 51.

Transport

Militaire

L'oblast de Mourmansk joue un rôle important pour la marine russe , la Flotte du Nord ayant son quartier général à Severomorsk , à 25 km au nord de Mourmansk. La marine possède plusieurs autres bases et chantiers navals dans l'oblast de Mourmansk.

La 200e brigade séparée de fusiliers motorisés est stationnée à Pechenga .

Voir aussi

Références

À Krasnoshchelye , un village sur la rivière Ponoy

Remarques

  1. ^ Президент Российской Федерации. Указ №849 du 13 mai 2000 г. «О полномочном представителе Президента Российской Федерации в федеральном округе». Вступил в силу 13 mai 2000 г. Опубликован : "Собрание законодательства РФ", n° 20, ст. 2112, 15 mai 2000 г. (Président de la Fédération de Russie. Décret n° 849 du 13 mai 2000 sur le représentant plénipotentiaire du président de la Fédération de Russie dans un district fédéral . En vigueur depuis le 13 mai 2000.).
  2. ^ Госстандарт Российской Федерации. №ОК 024-95 27 décembre 1995 г. « Общероссийский классификатор экономических регионов. 2. Экономические районы», в ред. Изменения №5/2001 ОКЭР. ( Gosstandart de la Fédération de Russie. #OK 024-95 27 décembre 1995 Classification russe des régions économiques. 2. Régions économiques , telle que modifiée par l'amendement #5/2001 OKER. ).
  3. ^ Charte de l'oblast de Mourmansk, article 13
  4. ^ Официальный сайт Губернатора Мурманской области :: Биография[Site officiel du gouverneur de l'oblast de Mourmansk]. gubernator.gov-murman.ru (en russe). 8 avril 2014. Archivé de l'original le 8 avril 2014 . Consulté le 18 septembre 2019 .
  5. ^ Charte de l'oblast de Mourmansk, article 14.1
  6. ^ Федеральная служба государственной статистики (Service fédéral des statistiques de l'État) (21 mai 2004). "Территория, число районов, населённых пунктов идминистраций по субъектам российсктам российской федерации ( territoire, nombre de districts, localités habitées et administration rurale par des sujets fédéraux de la Fédération de Russie )" . Всероссийская перепись населения 2002 года (Recensement panrusse de la population de 2002) (en russe). Service fédéral des statistiques de l'État . Consulté le 1er novembre 2011 .
  7. ^ un bcde Service de statistique de l'État fédéral russe (2011).Всероссийская перепись населения 2010 года. Том 1[Recensement panrusse de la population de 2010, vol. 1]. Всероссийская перепись населения 2010 года [Recensement panrusse de la population de 2010](en russe). Service fédéral des statistiques de l'État .
  8. ^ "26. численность постояного населения Российской федерации по Муниципальным образованиям образованиям на 1 нваря 2018 года" . Service fédéral des statistiques de l'État . Consulté le 23 janvier 2019 .
  9. ^ "Об исчислении времени" . Официальный интернет-портал правовой информации (en russe). 3 juin 2011 . Consulté le 19 janvier 2019 .
  10. ^ Officiel dans toute la Fédération de Russie selon l'article 68.1 de la Constitution de la Russie .
  11. ^ un b Décret du 28 mai 1938
  12. ^ un bcdefgh Atlas 2007 de l'oblast de Mourmansk , p . 2
  13. ^ Ratcliffe, p. 1
  14. ^ Физико-географическая статистика России (Statistiques physiques et géographiques de la Russie) - Yudychvumchorr
  15. ^ Champ
  16. ^ Mikko, Kuitula (2020). "Muurmannin rannalle ja Venäjän Lappiin : Suomalaisten siirtolaisuus Kuolan niemimaalle ja kuolansuomalaiset 1858–1917" . {{cite journal}}: Cite journal requires |journal= (help)
  17. ^ "Eltsine signe des accords de partage du pouvoir avec cinq autres régions russes" . Jamestown . 3 novembre 1997 . Consulté le 2 mai 2019 .
  18. ^ Chuman, Mizuki. "La montée et la chute des traités de partage du pouvoir entre le centre et les régions dans la Russie post-soviétique" (PDF) . Démokratizatsiya : 146.
  19. ^ "Мурманская областная Дума. Официальный сайт" . murman.ru . Consulté le 26 janvier 2017 .
  20. ^ Service des statistiques de l'État fédéral russe (21 mai 2004).Численность de России, субъектов Российской Федерации в составе федеральных округов, районов, городских поселений, сельских населённых пунктов - районных центров и сельских населённых пунктов с населением 3 тысячи и более человек[Population de la Russie, ses districts fédéraux, sujets fédéraux, districts, localités urbaines, localités rurales - centres administratifs et localités rurales de plus de 3 000 habitants] (XLS) . Всероссийская перепись населения 2002 года [Recensement panrusse de la population de 2002](en russe).
  21. ^ Всесоюзная перепись населения 1989 г. Численность наличного населения союзных и автономных республик, автономных областей и округов, краёв, областей, районов, городских поселений и сёл-райцентров[Recensement de la population de l'ensemble de l'Union de 1989 : population actuelle des républiques de l'Union et autonomes, des oblasts et des okrugs autonomes, des krais, des oblasts, des districts, des établissements urbains et des villages servant de centres administratifs de district]. Всесоюзная перепись населения 1989 года [Recensement de la population de toute l'Union de 1989](en russe). Институт демографии Национального исследовательского университета: Высшая школа экономиго [École nationale supérieure de recherche en démographie économique]. 1989 - via Démoscope hebdomadaire .
  22. ^ un b Федеральная служба государственной статистики (Federal State Statistics Service) (21 mai 2004). "Численность de России, субъектов Российской Федерации в составе федеральных округов, районов, городских поселений, сельских населённых пунктов - районных центров и сельских населённых пунктов с населением 3 тысячи и более человек" [Population de la Russie, ses districts fédéraux, les sujets fédéraux, les districts, localités urbaines, localités rurales - centres administratifs et localités rurales de plus de 3 000 habitants]. Всероссийская перепись населения 2002 года (Recensement panrusse de la population de 2002) (en russe). Service fédéral des statistiques de l'État . Consulté le 17 avril 2009 .
  23. ^ "ВПН-2010" . perepis-2010.ru . Consulté le 26 janvier 2017 .
  24. ^ "Естественное движение населения в разрезе субъектов Российской Федерации" . gks.ru . Consulté le 26 janvier 2017 .
  25. ^ "Каталог публикаций :: Федеральная служба государственной статистики" . gks.ru . Consulté le 26 janvier 2017 .
  26. ^ "Copie archivée" . Archivé de l'original le 22 août 2011 . Consulté le 27 avril 2011 .{{cite web}}: CS1 maint: archived copy as title (link)
  27. ^ un bc "l' Arène : l'Atlas de Religions et de Nationalités en Russie" . Sréda, 2012.
  28. ^ Cartes religieuses de l'Atlas de l'arène 2012 . "Ogonek", № 34 (5243), 27/08/2012. Récupéré le 21/04/2017. Archivé .
  29. ^ un bcdef " Vue d' ensemble de la région de Mourmansk" . Fédération des scientifiques américains . Consulté le 5 juin 2009 .
  30. ^ un b Oblast de Mourmansk Globalsecurity.org
  31. ^ un b "la région de Mourmansk" . Polytechnique Hame. Archivé de l'original le 20 juillet 2011 . Consulté le 5 juin 2009 .
  32. ^ "Région de Mourmansk" . Consulté le 5 juin 2009 .
  33. ^ un bcd " Message de lien non fonctionnel - Barentsinfo " . barentsinfo.org . Consulté le 26 janvier 2017 .[ lien mort permanent ]
  34. ^ a b Développement économique dans la région de Mourmansk en 2007
  35. ^ "MISE À JOUR 1-Gazprom de la Russie augmente les réserves de Shtokman à 3,8 tcm" . Reuters . 15 novembre 2016 . Consulté le 26 janvier 2017 .
  36. _ _

Source

  • Мурманская областная Дума. Закон от 26 ноября 1997 г. «Устав Мурманской области», в ред. Закона №1448-01-ЗМО от 27 декабря 2011 г. «О внесении изменения в статью 58 Устава Мурманской области». Вступил в силу на двенадцатый день со дня официального опубликования в газете "Мурманскования". Опубликован : "Мурманский Вестник", №235, стр. 6–7, 6 juillet 1997 г. (Douma de l'oblast de Mourmansk. Loi du 26 novembre 1997 Charte de l'oblast de Mourmansk , telle que modifiée par la loi n° 1448-01-ZMO du 27 décembre 2011 portant modification de l'article 58 de la Charte de l'oblast de Mourmansk . En vigueur à compter du jour douze jours après la publication officielle dans le journal Murmansky Vestnik .).
  • Президиум Верховного Совета СССР. Указ от 28 mai 1938 г. «Об образовании Мурманской области». Опубликован: "Ведомости Верховного Совета СССР", №7, 1938. ( Présidium du Soviet suprême de l'URSS. Décret du 28 mai 1938 sur la création de l'oblast de Mourmansk . ).
  • Министерство транспорта Российской Федерации. Федеральное агенство геодезии и картографии (2007). Мурманская область. Атлас . Санкт-Петербург : ФГУП "Геодезия".
  • En ligneRatcliffe, Derek A. (2005). Laponie : une histoire naturelle . Presse universitaire de Yale. ISBN 0-300-11553-9.
  • Wm. O. Field, Jr. La péninsule de Kola. Gibraltar de l'ouest de l'Arctique . L'American Quarterly sur l'Union soviétique . Juillet 1938. Vol. Moi, n° 2.

Liens externes