Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Moscou
Москва
De haut en bas et de gauche à droite : la place Rouge avec le Kremlin à gauche, la cathédrale Saint-Basile à droite et la tour Ostankino en arrière-plan ; le Théâtre Bolchoï ; Université d'État de Moscou ; le centre d'affaires international de Moscou la nuit ; la cathédrale du Christ Sauveur ; voir le long de la rivière Moskva .
Hymne : « Mon Moscou »
Russia Moscow locator map.svg
Coordonnées : 55°45′21″N 37°37′2″E / 55.75583°N 37.61722°E / 55.75583; 37.61722Coordonnées : 55°45′21″N 37°37′2″E  / 55.75583°N 37.61722°E / 55.75583; 37.61722
PaysRussie
District fédéralCentrale [1]
Région économiqueCentrale [2]
Mentionné pour la première fois1147 [3]
Gouvernement
 • CorpsDouma de la ville [4]
 •  Maire [5]Sergueï Sobianine [5]
Zone
 • Total2 561,5 km 2 (989,0 milles carrés)
Population
 • Estimation 
(2018) [7]
12 506 468
 • Rang1er
Fuseau horaireUTC+3 ( MSK  [8] )Edit this on Wikidata
Norme ISO 3166RU-MOW
Plaques d'immatriculation77, 177, 777 ; 97, 197, 797 ; 99, 199, 799
ID OKTMO45000000
Langues officiellesRusse [9]
Site Internetmos.ru

Moscou ( / ˈ m ɒ s k / MOS -koh , États- Unis principalement / ˈ m ɒ s k / MOS -kow ; [10] [11] Russe : Москва , tr. Moskva , IPA :  [mɐskˈva] ( écouter ) ) est la capitale et la plus grande ville de Russie . La ville se dresse sur la rivière Moskva en Russie centrale, avec une population estimée à 12,4 millions d'habitants dans les limites de la ville, [12] plus de 17 millions d'habitants dans la zone urbaine, [13] et plus de 20 millions d'habitants dans la zone métropolitaine . [14] La ville couvre une superficie de 2 511 kilomètres carrés (970 milles carrés), tandis que la zone urbaine couvre 5 891 kilomètres carrés (2 275 milles carrés), [13] et la zone métropolitaine couvre plus de 26 000 kilomètres carrés (10 000 milles carrés). [14] Moscou est parmi les plus grandes villes du monde ; étant la ville la plus peuplée d'Europe, la plus grande zone urbaine et métropolitaine d'Europe, [13][14] et la plus grande ville par superficie du continent européen. [15]

Documentée pour la première fois en 1147, Moscou est devenue une ville prospère et puissante qui a servi de capitale au Grand-Duché qui porte son nom . Lorsque le Grand-Duché de Moscou est devenu le Tsardom de Russie , Moscou est resté le centre politique et économique pendant la majeure partie de l'histoire du Tsardom. Lorsque le Tsardom a été réformé en Empire russe , la capitale a été déplacée de Moscou à Saint-Pétersbourg , diminuant l'influence de la ville. La capitale a ensuite été ramenée à Moscou après la Révolution d'Octobre et la ville a été ramenée au centre politique de la SFSR russe puis de l' Union soviétique . [16]Au lendemain de la dissolution de l'Union soviétique , Moscou est restée la capitale de la Fédération de Russie contemporaine et nouvellement établie .

Mégapole la plus septentrionale et la plus froide du monde, avec une histoire qui s'étend sur huit siècles, Moscou est gouvernée comme une ville fédérale (depuis 1993) [17] qui sert de centre politique, économique, culturel et scientifique de la Russie et de l'Europe de l'Est . En tant que ville mondiale alpha , [18] Moscou possède l'une des plus grandes économies urbaines du monde . [19] La ville est l'une des destinations touristiques à la croissance la plus rapide au monde, [20] et est l'une des villes les plus visitées d'Europe . Moscou abrite le quatrième plus grand nombre de milliardaires de toutes les villes du monde,[21] et compte le plus grand nombre de milliardaires de toutes les villes d'Europe. Le centre d'affaires international de Moscou est l'un des plus grands centres financiers d'Europe et du monde et abrite certains des gratte-ciel les plus hauts d'Europe . Moscou a été la ville hôte des Jeux olympiques d'été de 1980 et l'une des villes hôtes de la Coupe du monde de football 2018 . [22]

En tant que noyau historique de la Russie, Moscou abrite de nombreux artistes, scientifiques et sportifs russes en raison de la présence de ses divers musées, institutions universitaires et politiques et théâtres. La ville abrite plusieurs sites du patrimoine mondial de l'UNESCO et est bien connue pour son architecture russe , en particulier sa place Rouge historique , et des bâtiments tels que la cathédrale Saint-Basile et le Kremlin de Moscou, dont ce dernier sert de siège à pouvoir du gouvernement russe . Moscou abrite de nombreuses entreprises russes dans de nombreux secteurs et est desservie par un réseau de transport en commun complet, qui comprendquatre aéroports internationaux , dix terminaux ferroviaires, un système de tramway , un système de monorail , et plus particulièrement le métro de Moscou , le système de métro le plus fréquenté d'Europe et l'un des plus grands systèmes de transport en commun rapide au monde. La ville a plus de 40% de son territoire couvert de verdure, ce qui en fait l'une des villes les plus vertes d'Europe et du monde. [15] [23]

Étymologie

On pense que le nom de la ville est dérivé du nom de la rivière Moskva . [24] [25] Plusieurs théories sur l'origine du nom de la rivière ont été proposées. Les peuples finno-ougriens Merya et Muroma , qui faisaient partie des nombreuses tribus pré-slaves qui habitaient à l'origine la région, appelaient la rivière soi -disant Mustajoki , en anglais : rivière noire . Il a été suggéré que le nom de la ville dérive de ce terme. [26] [27]

Le plus linguistiquement bien fondé et largement accepté est de la racine proto-balto-slave * mŭzg -/ muzg - du proto-indo-européen * meu - "humide", [25] [28] [29] donc le nom Moskva pourrait signifier une rivière dans une zone humide ou un marais. [24] Ses apparentés incluent le russe : музга , muzga "piscine, flaque", le lituanien : mazgoti et le letton : mazgāt "se laver", le sanskrit : májjati "se noyer",Latin : mergō "tremper, immerger". [24] [28] Dans de nombreux pays slaves, Moskov est un nom de famille, le plus courant en Bulgarie , en Russie, en Ukraine et en Macédoine du Nord . [30] Supplémentairement, il y a des endroits pareillement nommés en Pologne comme Mozgawa . [24] [25] [28]

La forme originale de l'ancien russe du nom est reconstruite comme * Москы , * Mosky , [24] [25] c'était donc l'un des quelques noms slaves à racine ū . Comme pour les autres noms de cette déclinaison, il avait subi une transformation morphologique au début du développement de la langue, de sorte que les premières mentions écrites au XIIe siècle étaient Московь , Moskovĭ ( cas accusatif ), Москви , Moskvi ( locatif ), Москвe/Москвѣ , Moskve/Moskvě ( génitif). [24] [25] De ces dernières formes est venu le nom russe moderne Москва , Moskva , qui est le résultat d' une généralisation morphologique avec les nombreux noms slaves ā -stem .

Cependant, la forme Moskovĭ a laissé des traces dans de nombreuses autres langues, comme l'anglais : Moscou , l'allemand : Moskau , le français : Moscou , le géorgien : მოსკოვი , le letton : Maskava , le turc ottoman : Moskov , le bachkir : Мәскәү , le tatar : Mäskäw , le portugais . : Moscovo , Mäskew , Moskova finlandais , Chuvash :Мускав , Muskav , Muskav , etc. De la même manière, le nom latin Moscovia a été formé, plus tard il est devenu un nom familier pour la Russie utilisé en Europe occidentale aux XVIe et XVIIe siècles. De là sont également sortis la Moscovie anglaise et la muscovite . [31]

Diverses autres théories (d' origine celtique , iranienne , caucasienne ), n'ayant que peu ou pas de fondement scientifique, sont aujourd'hui largement rejetées par les linguistes contemporains. [24] [25]

Autres noms

Moscou a acquis un certain nombre d' épithètes , la plupart se référant à sa taille et à son statut prééminent au sein de la nation : La Troisième Rome ( Третий Рим ), la Whitestone One ( Белокаменная ), le Premier Trône ( Первопрестольная ), les Quarante Soroks ( Совок Совок Совор "sorok" signifiant à la fois "quarante, un grand nombre" et "un district ou une paroisse" en vieux russe ). Moscou est également l'une des douze villes héroïques . Le démonyme pour un résident de Moscou est " москвич " ( moskvich ) pour homme ou " москвичка" ( moskvichka ) pour femme, rendu en anglais par Moscovite . Le nom "Moscou" est abrégé "MSK" ( МСК en russe). [ citation nécessaire ]

Historique

Préhistoire

Les fouilles archéologiques montrent que le site de Moscou d'aujourd'hui et ses environs sont habités depuis des temps immémoriaux. Parmi les premières découvertes figurent des reliques de la culture Lyalovo, que les experts attribuent à la période néolithique , la dernière phase de l' âge de pierre . [32]

Ils confirment que les premiers habitants de la région étaient des chasseurs et des cueilleurs. Vers 950 après JC, deux tribus slaves, Vyatichi et Krivichi , se sont installées ici. Les Vyatichi formaient peut-être le noyau de la population indigène de Moscou. [33]

Histoire ancienne (1147-1284)

Vladimir-Souzdal , une principauté à la périphérie nord-est de Kievan Rus' , est devenue le Grand-Duché de Moscou.

La première référence connue à Moscou date de 1147 en tant que lieu de rencontre de Yuri Dolgoruky et Sviatoslav Olgovich . À l'époque, c'était une petite ville à la frontière ouest de la Principauté de Vladimir-Souzdal. La chronique dit : « Viens, mon frère, à Moskov » ( Приди ко мне, брате, в Москов ). [34]

En 1156, Knyaz Yuri Dolgorukiy a fortifié la ville avec une clôture en bois et un fossé. Au cours de l' invasion mongole de Kievan Rus' , les Mongols sous Batu Khan ont incendié la ville et tué ses habitants. [ citation nécessaire ]

Le fort en bois na Moskvě "sur la rivière Moscou" a été hérité par Daniel , le plus jeune fils d ' Alexandre Nevsky , dans les années 1260, à l'époque considéré comme le moins précieux des biens de son père. Daniel était encore un enfant à l'époque, et le grand fort était gouverné par des tiuns (députés), nommés par l'oncle paternel de Daniel, Yaroslav de Tver . [ citation nécessaire ]

Daniel est devenu majeur dans les années 1270 et s'est impliqué dans les luttes de pouvoir de la principauté avec un succès durable, se rangeant du côté de son frère Dmitry dans sa candidature au règne de Novgorod . À partir de 1283, il a agi en tant que dirigeant d'une principauté indépendante aux côtés de Dmitry, qui est devenu grand-duc de Vladimir. On attribue à Daniel la fondation des premiers monastères de Moscou, dédiés à l'Épiphanie du Seigneur et à Saint Daniel. [35]

Grand-Duché (1283-1547)

Kremlenagrad.jpg Facial Chronicle - b.10, p.049 - Tokhtamysh at Moscow.jpg Mikhail Feodorovich Izbranie.jpg
Le Kremlin de Moscou à la fin du XVIe siècle Le siège de Moscou carré rouge

Daniel a gouverné Moscou en tant que grand-duc jusqu'en 1303 et l'a établie comme une ville prospère qui éclipserait sa principauté mère de Vladimir dans les années 1320.

Sur la rive droite de la rivière Moskva, à une distance de huit kilomètres (5 mi) du Kremlin, pas plus tard qu'en 1282, Daniel fonda le premier monastère avec l'église en bois de Saint-Daniel-Stylite, qui est maintenant le Danilov Monastère. Daniel mourut en 1303, à l'âge de 42 ans. Avant sa mort, il devint moine et, selon son testament, fut enterré au cimetière du monastère Saint-Daniel.

Moscou a été assez stable et prospère pendant de nombreuses années et a attiré un grand nombre de réfugiés de toute la Russie. Les Rurikids ont maintenu de grandes propriétés foncières en pratiquant la primogéniture , par laquelle toutes les terres étaient transmises aux fils aînés, plutôt que de les diviser entre tous les fils. En 1304, Iouri de Moscou se disputa avec Mikhaïl de Tver pour le trône de la principauté de Vladimir . Ivan I a finalement vaincu Tver pour devenir le seul collecteur d'impôts des dirigeants mongols , faisant de Moscou la capitale de Vladimir-Souzdal . En payant un tribut élevé, Ivan a obtenu une importante concession du Khan .

Cathédrale Spassky (le plus ancien bâtiment existant de Moscou), construite c. 1357

Alors que le Khan de la Horde d'Or tentait initialement de limiter l'influence de Moscou, lorsque la croissance du Grand-Duché de Lituanie a commencé à menacer toute la Russie, le Khan a renforcé Moscou pour contrebalancer la Lituanie, lui permettant de devenir l'une des villes les plus puissantes de Russie. . En 1380, le prince Dmitry Donskoy de Moscou a mené une armée russe unie à une importante victoire sur les Mongols lors de la bataille de Koulikovo . Par la suite, Moscou a joué le rôle principal dans la libération de la Russie de la domination mongole. En 1480, Ivan III avait enfin libéré les Russes des Tatarscontrôle, et Moscou devint la capitale d'un empire qui finirait par englober toute la Russie et la Sibérie , et des parties de nombreuses autres terres.

La tour Spasskaïa , construite en 1491

En 1462, Ivan III (1440-1505) devint Grand Prince de Moscou (qui faisait alors partie de l'État médiéval de Moscovie). Il commença à combattre les Tatars, agrandit le territoire de la Moscovie et enrichit sa capitale. En 1500, elle comptait 100 000 habitants et était l'une des plus grandes villes du monde. Il a conquis la principauté beaucoup plus grande de Novgorod au nord, qui avait été alliée aux Lituaniens hostiles. Ainsi, il agrandit sept fois le territoire, de 430 000 à 2 800 000 kilomètres carrés (170 000 à 1 080 000 milles carrés). Il prit le contrôle de l'antique « Chronique de Novgorod » et en fit un véhicule de propagande pour son régime. [36] [37]

Le Kremlin de Moscou d'origine a été construit au 14ème siècle. Il a été reconstruit par Ivan, qui dans les années 1480 a invité des architectes de la Renaissance italienne , tels que Petrus Antonius Solarius , qui a conçu le nouveau mur du Kremlin et ses tours, et Marco Ruffo qui a conçu le nouveau palais pour le prince. Les murs du Kremlin tels qu'ils apparaissent maintenant sont ceux conçus par Solarius, achevés en 1495. Le grand clocher du Kremlin a été construit en 1505–08 et augmenté à sa hauteur actuelle en 1600.

Une colonie commerciale, ou posad , s'est développée à l'est du Kremlin, dans la zone connue sous le nom de Zaradye (Зарядье). Au temps d'Ivan III, la Place Rouge , initialement nommée le Champ Creux (Полое поле) est apparue.

En 1508-1516, l'architecte italien Aleviz Fryazin (Novy) organisa la construction d'un fossé devant le mur oriental, qui relierait la Moskva et Neglinnaya et serait rempli d'eau de Neglinnaya. Ce fossé, connu sous le nom de fossé Alevizov et ayant une longueur de 541 mètres (1 775 pieds), une largeur de 36 mètres (118 pieds) et une profondeur de 9,5 à 13 mètres (31 à 43 pieds) était tapissé de calcaire et, en 1533, clôturé des deux côtés avec des murs bas en briques dentées de quatre mètres d'épaisseur (13 pieds).

Tsardom (1547–1721)

La cathédrale Saint-Basile , construite en 1561

Aux XVIe et XVIIe siècles, les trois défenses circulaires sont construites : Kitay-gorod (Китай-город), la Ville Blanche (Белый город) et la Ville de Terre (Земляной город). Cependant, en 1547, deux incendies détruisirent une grande partie de la ville, et en 1571 les Tatars de Crimée s'emparèrent de Moscou , brûlant tout sauf le Kremlin. [38] Les annales rapportent que seuls 30 000 des 200 000 habitants ont survécu.

Vue de Moscou au XVIIe siècle (dessin de 1922 d' Apollinary Vasnetsov )

Les Tatars de Crimée ont de nouveau attaqué en 1591, mais cette fois ont été retenus par de nouveaux murs de défense, construits entre 1584 et 1591 par un artisan nommé Fyodor Kon . En 1592, un rempart extérieur en terre avec 50 tours a été érigé autour de la ville, y compris une zone sur la rive droite de la rivière Moscou. En tant que ligne de défense la plus extérieure, une chaîne de monastères fortement fortifiés a été établie au-delà des remparts au sud et à l'est, principalement le couvent de Novodievitchi et les monastères de Donskoy , Danilov , Simonov , Novospasskiy et Andronikov , dont la plupart abritent désormais des musées. Du haut de ses remparts, la ville s'appelait poétiquementBielokamennaya , la « aux murs blancs ». Les limites de la ville marquées par les remparts construits en 1592 sont désormais marquées par la Ceinture des Jardins .

Trois portes carrées existaient sur le côté est du mur du Kremlin, qui au 17ème siècle, étaient connues sous le nom de Konstantino-Eleninsky, Spassky, Nikolsky (en raison de leurs noms aux icônes de Constantin et Hélène, le Sauveur et Saint-Nicolas qui pesaient sur leur). Les deux derniers étaient juste en face de la Place Rouge, tandis que la porte Konstantino-Elenensky était située derrière la cathédrale Saint-Basile.

Le plan « sigismondien » de Moscou (1610), nommé d'après Sigismond III de Pologne , est le dernier plan de ville compilé avant la destruction de la ville en 1612 par le retrait des troupes polonaises et les modifications ultérieures du réseau routier. Orientation : le nord est à droite, l'ouest en haut

La famine russe de 1601–03 a tué peut-être 100 000 personnes à Moscou. De 1610 à 1612, les troupes du Commonwealth polono-lituanien ont occupé Moscou, alors que son dirigeant Sigismond III tentait de prendre le trône de Russie. En 1612, les habitants de Nizhny Novgorod et d'autres villes russes conduits par le prince Dmitry Pozharsky et Kuzma Minin se sont soulevés contre les occupants polonais, ont assiégé le Kremlin et les ont expulsés . En 1613, le sobor Zemsky élit le tsar Michael Romanov , établissant la dynastie Romanov. Le XVIIe siècle a été riche en soulèvements populaires, tels que la libération de Moscou des envahisseurs polono-lituaniens (1612), l' émeute du sel (1648), l' émeute du cuivre (1662) et l' insurrection de Moscou de 1682 .

Au cours de la première moitié du XVIIe siècle, la population de Moscou a doublé, passant d'environ 100 000 à 200 000. Il s'est étendu au-delà de ses remparts à la fin du XVIIe siècle. On estime qu'au milieu du XVIIe siècle, 20% des habitants de la banlieue de Moscou étaient originaires du Grand-Duché de Lituanie , pratiquement tous chassés de leur patrie vers Moscou par les envahisseurs moscovites. [39] En 1682, il y avait 692 ménages établis au nord des remparts, par des Ukrainiens et des Biélorusses enlevés dans leurs villes natales au cours de la guerre russo-polonaise (1654-1667) . Ces nouvelles périphéries de la ville sont connues sous le nom de Meshchanskaya sloboda , d'après le ruthènemeshchane "gens de la ville". Le terme meshchane (мещане) a acquis des connotations péjoratives dans la Russie du XVIIIe siècle et signifie aujourd'hui « petit bourgeois » ou « philistin borné ». [40]

La ville entière de la fin du XVIIe siècle, y compris les slobodas qui ont grandi à l'extérieur des remparts de la ville, est contenue dans ce qui est aujourd'hui l' Okrug administratif central de Moscou .

De nombreuses catastrophes s'abattent sur la ville. Les épidémies de peste ravagent Moscou en 1570-1571, 1592 et 1654-1656. [41] La peste a tué plus de 80 % de la population en 1654–55. Les incendies ont brûlé une grande partie de la ville en bois en 1626 et 1648. [42] En 1712 , Pierre le Grand a déplacé son gouvernement à Saint-Pétersbourg nouvellement construit sur la côte baltique. Moscou a cessé d'être la capitale de la Russie, sauf pendant une brève période de 1728 à 1732 sous l'influence du Conseil privé suprême .

Empire (1721-1917)

Panorama of Moscow in 1819-1823
Une vue panoramique de Moscou depuis la tour Spasskaïa en 1819-1823

Après avoir perdu le statut de capitale de l'empire, la population de Moscou a d'abord diminué, passant de 200 000 au XVIIe siècle à 130 000 en 1750. Mais après 1750, la population a plus que décuplé sur la durée restante de l'Empire russe, atteignant 1,8 million en 1915. La peste russe de 1770-1772 a tué jusqu'à 100 000 personnes à Moscou. [43]

Librairies du pont Novospassky au XVIIe siècle, par Apollinaire Vasnetsov

Vers 1700, la construction de routes pavées avait commencé. En novembre 1730, l'éclairage public permanent a été introduit et, en 1867, de nombreuses rues avaient un éclairage à gaz. En 1883, près des portes Prechistinskiye, des lampes à arc ont été installées. En 1741, Moscou était entourée d'une barricade de 40 kilomètres (25 mi) de long, la barrière Kamer-Kollezhskiy , avec 16 portes auxquelles les péages douaniers étaient perçus. Son tracé est tracé aujourd'hui par un certain nombre de rues appelées val("remparts"). Entre 1781 et 1804, la conduite d'eau Mytischinskiy (la première en Russie) a été construite. En 1813, suite à la destruction d'une grande partie de la ville pendant l'occupation française, une Commission pour la construction de la ville de Moscou a été créée. Elle lance un grand programme de reconstruction, dont un réaménagement partiel du centre-ville. Parmi les nombreux bâtiments construits ou reconstruits à cette époque figuraient le Grand Palais du Kremlin et l' Armurerie du Kremlin , l' Université de Moscou , le Manège de Moscou (École d'équitation) et le Théâtre Bolchoï . En 1903, l'approvisionnement en eau de Moskvoretskaya a été achevé.

Au début du XIXe siècle, la porte de l'arc de Konstantino-Elenensky était pavée de briques, mais la porte Spassky était la porte d'entrée principale du Kremlin et utilisée pour les entrées royales. De cette porte, des ponts en bois et (après les améliorations du XVIIe siècle) en pierre s'étendaient sur les douves. Des livres ont été vendus sur ce pont et des plates-formes en pierre ont été construites à proximité pour les fusils - " raskats ". Le Tsar Cannon était situé sur la plate-forme du Lobnoye mesto .

La route reliant Moscou à Saint-Pétersbourg, aujourd'hui l' autoroute M10 , a été achevée en 1746, son extrémité moscovite suivant l'ancienne route de Tver , qui existait depuis le XVIe siècle. Il est devenu connu sous le nom de Peterburskoye Schosse après avoir été pavé dans les années 1780. Le palais Petrovsky a été construit en 1776-1780 par Matvey Kazakov .

Napoléon se retirant de la ville pendant l' incendie de Moscou , après l'échec de l'invasion française de la Russie

Lorsque Napoléon envahit la Russie en 1812, les Moscovites furent évacués. On soupçonne que l' incendie de Moscou a été principalement l'effet d'un sabotage russe. La Grande Armée de Napoléon a été forcée de battre en retraite et a été presque anéantie par l'hiver russe dévastateur et les attaques sporadiques des forces militaires russes. Pas moins de 400 000 soldats de Napoléon sont morts pendant cette période. [44]

Place de la Cathédrale lors du couronnement d' Alexandre I , 1802, par Fiodor Alexeïev

L'Université d'État de Moscou a été créée en 1755. Son bâtiment principal a été reconstruit après l'incendie de 1812 par Domenico Giliardi . Le journal Moskovskiye Vedomosti est apparu à partir de 1756, à l'origine à intervalles hebdomadaires, et à partir de 1859 sous forme de quotidien.

La rue Arbat existait depuis au moins le XVe siècle, mais elle s'est développée en un quartier prestigieux au XVIIIe siècle. Il a été détruit dans l'incendie de 1812 et a été entièrement reconstruit au début du 19ème siècle.

Dans les années 1830, le général Alexander Bashilov a planifié le premier réseau régulier de rues de la ville au nord du palais Petrovsky. Le champ de Khodynka au sud de l'autoroute était utilisé pour l'entraînement militaire. La gare de Smolensky (précurseur de l'actuel terminal ferroviaire de Belorussky ) a été inaugurée en 1870. Le parc Sokolniki , au 18ème siècle, la maison des fauconniers du tsar bien en dehors de Moscou, est devenu contigu à la ville en expansion à la fin du 19ème siècle et a été développé en un parc municipal public en 1878. Le terminal ferroviaire de banlieue Savyolovsky a été construit en 1902. En janvier 1905, l'institution du gouverneur de la ville, ou maire, a été officiellement introduit à Moscou et Alexander Adrianov est devenu le premier maire officiel de Moscou.

Lorsque Catherine II est arrivée au pouvoir en 1762, la crasse de la ville et l'odeur des égouts ont été dépeintes par les observateurs comme un symptôme du mode de vie désordonné des Russes de la classe inférieure récemment arrivés des fermes. Les élites ont appelé à l'amélioration de l'assainissement, qui est devenue une partie des plans de Catherine pour accroître le contrôle sur la vie sociale. Les succès politiques et militaires nationaux de 1812 à 1855 ont calmé les critiques et validé les efforts pour produire une société plus éclairée et plus stable. On parlait moins de l'odeur et des mauvaises conditions de santé publique. Cependant, à la suite des échecs de la Russie dans la guerre de Crimée en 1855-1856, la confiance dans la capacité de l'État à maintenir l'ordre dans les bidonvilles s'est érodée et les demandes d'amélioration de la santé publique ont remis la saleté à l'ordre du jour. [45]

Période soviétique (1917–1991)

Plan de la ville de Moscou, 1917
Vidéo externe
video icon Chanson du film soviétique

En novembre 1917, après avoir appris le soulèvement qui se passait à Petrograd , les bolcheviks de Moscou ont également commencé leur soulèvement . Le 2 (15) novembre 1917, après de violents combats, le pouvoir soviétique s'établit à Moscou. [46]

Puis Vladimir Lénine , craignant une éventuelle invasion étrangère, transféra la capitale de Petrograd ( Saint-Pétersbourg ) à Moscou le 12 mars 1918. [47] Le Kremlin redevient le siège du pouvoir et le centre politique du nouvel État.

Avec le changement de valeurs imposé par l'idéologie communiste , la tradition de préservation du patrimoine culturel a été rompue. Les sociétés de préservation indépendantes, même celles qui ne défendaient que des monuments laïques tels que l'OIRU basé à Moscou, ont été dissoutes à la fin des années 1920. Une nouvelle campagne antireligieuse, lancée en 1929, coïncide avec la collectivisation des paysans ; la destruction des églises dans les villes a culminé vers 1932. Le premier système de métro a été ouvert le 15 mai 1935, avec une conception opulente de l' architecture Art déco soviétique . En 1937, plusieurs lettres ont été écrites au Comité central du Parti communiste de l'Union soviétiquede renommer Moscou en « Stalindar » ou « Stalinodar », celui d'un retraité âgé dont le rêve était de « vivre à Stalinodar » et avait choisi le nom pour représenter le « don » (dar) du génie de Staline. [48] ​​Staline a rejeté cette suggestion, et après qu'elle lui ait été suggérée à nouveau par Nikolai Yezhov , il a été indigné, en disant "Pourquoi ai-je besoin de cela?". Cela faisait suite à l'interdiction par Staline de renommer des lieux en son nom en 1936. [49]

Pendant la Seconde Guerre mondiale , le Comité d'État soviétique de la défense et l'état-major général de l' Armée rouge étaient situés à Moscou. En 1941, 16 divisions de volontaires nationaux (plus de 160 000 personnes), 25 bataillons (18 000 personnes) et quatre régiments du génie sont formés parmi les Moscovites. Entre octobre 1941 et janvier 1942, le centre du groupe d'armées allemand est arrêté aux abords de la ville puis chassé au cours de la bataille de Moscou. De nombreuses usines ont été évacuées, ainsi qu'une grande partie du gouvernement, et à partir du 20 octobre, la ville a été déclarée en état de siège. Ses habitants restants ont construit et occupé des défenses antichars, tandis que la ville était bombardée depuis les airs. Le 1er mai 1944, une médaille "Pour la défense de Moscou" et en 1947 une autre médaille "En mémoire du 800e anniversaire de Moscou" sont instituées.

Les pertes allemandes et soviétiques pendant la bataille de Moscou ont fait l'objet de débats, car diverses sources fournissent des estimations quelque peu différentes. Le nombre total de victimes entre le 30 septembre 1941 et le 7 janvier 1942 est estimé entre 248 000 et 400 000 pour la Wehrmacht et entre 650 000 et 1 280 000 pour l'Armée rouge. [50] [51] [52]

Cortège funèbre aux funérailles de Joseph Staline, 1953
Vidéo externe
video icon Staline URSS en 1953

Pendant les années d'après-guerre, il y a eu une grave crise du logement, résolue par l'invention d' appartements de grande hauteur . Il y a plus de 11 000 de ces immeubles standardisés et préfabriqués, abritant la majorité de la population de Moscou, ce qui en fait de loin la ville avec le plus d'immeubles de grande hauteur. [53] Des appartements ont été construits et en partie meublés dans l'usine avant d'être surélevés et empilés en hautes colonnes. Le film comique populaire de l'ère soviétique Irony of Fate parodie cette méthode de construction.

La ville de Zelenograd a été construite en 1958 à 37 kilomètres (23 miles) du centre-ville au nord-ouest, avec le Leningradskoye Shosse , et incorporée comme l'un des okrugs administratifs de Moscou . L'Université d' État de Moscou a déménagé sur son campus de Sparrow Hills en 1953.

En 1959, Nikita Khrouchtchev lance sa campagne anti-religieuse . En 1964, plus de 10 000 églises sur 20 000 ont été fermées (principalement dans les zones rurales) et beaucoup ont été démolies. Sur 58 monastères et couvents en activité en 1959, seuls seize subsistaient en 1964; sur les cinquante églises de Moscou en activité en 1959, trente ont été fermées et six démolies.

Défilé soviétique à l'extérieur de l' hôtel Moskva sur la place Manezhnaya , 1964

Le 8 mai 1965, en raison du 20e anniversaire de la victoire de la Seconde Guerre mondiale , Moscou a reçu le titre de Hero City .

Célébration du Jour de la Victoire sur la Place Rouge, le 9 mai 1975

La MKAD (rocade) a été ouverte en 1961. Elle avait quatre voies sur 109 kilomètres (68 miles) le long des frontières de la ville. Le MKAD a marqué les limites administratives de la ville de Moscou jusqu'aux années 1980, lorsque les banlieues périphériques au-delà du périphérique ont commencé à être incorporées. En 1980, elle a accueilli les Jeux olympiques d'été , qui ont été boycottés par les États-Unis et plusieurs autres pays occidentaux en raison de l'implication de l'Union soviétique en Afghanistan à la fin de 1979. En 1990, la Place Rouge a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO . En 1991, Moscou a été le théâtre d'une tentative de coup d'État par des communistes conservateurs opposés aux réformes libérales de Mikhaïl Gorbatchev..

Histoire récente (1991-présent)

Vue sur le pont flottant du parc Zaryadye , avec la Place Rouge et le Kremlin de Moscou au loin
Tverskaya Street , la principale rue radiale de la ville

Lorsque l'URSS a été dissoute la même année, Moscou est restée la capitale de la SFSR russe (le 25 décembre 1991, la SFSR russe a été rebaptisée Fédération de Russie ). Depuis lors, une économie de marché a émergé à Moscou, produisant une explosion du commerce de détail, des services, de l'architecture et des modes de vie à l'occidentale.

La ville a continué de croître au cours des années 1990 à 2000, sa population passant de moins de neuf à plus de dix millions. Mason et Nigmatullina soutiennent que les contrôles de la croissance urbaine de l'ère soviétique (avant 1991) ont produit un développement métropolitain contrôlé et durable, caractérisé par la ceinture verte construite en 1935. Depuis lors, cependant, il y a eu une croissance spectaculaire de l'étalement des banlieues à faible densité, créé par une forte demande de logements unifamiliaux par opposition aux appartements surpeuplés. En 1995–1997, la rocade MKAD a été élargie des quatre à dix voies initiales.

En décembre 2002 , Bulvar Dmitriya Donskogo est devenue la première station de métro de Moscou à s'ouvrir au-delà des limites de MKAD. Le troisième périphérique , intermédiaire entre le Garden Ring du début du XIXe siècle et le périphérique extérieur de l'ère soviétique, a été achevé en 2004. La ceinture verte devient de plus en plus fragmentée et des villes satellites apparaissent à la périphérie. Les datchas d'été sont converties en résidences permanentes et, avec la prolifération des automobiles, la circulation est dense. [54] Plusieurs vieilles églises et autres exemples du patrimoine architectural qui avaient été démolis à l'époque stalinienne ont été restaurés, comme la cathédrale du Christ Sauveur. Dans les années 2010, l'administration de Moscou a lancé des projets de longue durée comme le programme de réaménagement urbain de Moja Ulitsa (en anglais : My Street ) [55] ou celui de rénovation des résidences. [56]

Par son expansion territoriale le 1er juillet 2012, au sud-ouest de l' oblast de Moscou, la superficie de la capitale a plus que doublé, passant de 1091 à 2511 kilomètres carrés (421 à 970 milles carrés), faisant de Moscou la plus grande ville du continent européen. par zone ; il a également gagné une population supplémentaire de 233 000 personnes. [57] [58] Le territoire annexé a été nommé officiellement Новая Москва (Nouveau Moscou).

Géographie

Lieu

Vue satellite de Moscou et de sa proche banlieue

Moscou est située sur les rives de la rivière Moskva , qui coule sur un peu plus de 500 km (311 mi) à travers la plaine d'Europe de l'Est dans le centre de la Russie. 49 ponts enjambent le fleuve et ses canaux dans les limites de la ville. L' élévation de Moscou au Centre panrusse des expositions (VVC), où se trouve la principale station météorologique de Moscou, est de 156 mètres (512 pieds). Teplostan Upland est le point culminant de la ville à 255 mètres (837 pieds). [59] La largeur de la ville de Moscou (sans limiter MKAD ) d'ouest en est est de 39,7 km (24,7 mi) et la longueur du nord au sud est de 51,8 km (32,2 mi).

Heure

Moscou sert de point de référence pour le fuseau horaire utilisé dans la majeure partie de la Russie européenne , de la Biélorussie et de la République de Crimée . Les zones fonctionnent dans ce que les normes internationales appellent l'heure normale de Moscou (MSK, МСК ) , soit 3 heures d'avance sur UTC , ou UTC + 3 . L'heure d'été n'est plus respectée. Selon la longitude géographique, le midi solaire moyen à Moscou se produit à 12h30. [60]

Climat

VDNKh après la pluie

Moscou a un climat continental humide ( Köppen : Dfb ) avec des hivers longs et froids (bien que moyens selon les normes russes) qui durent généralement de la mi-novembre à la fin mars et des étés chauds. Des climats continentaux plus extrêmes à la même latitude - comme certaines parties de l'est du Canada ou de la Sibérie - ont des hivers beaucoup plus froids que Moscou, ce qui suggère qu'il y a encore une modération significative de l' océan Atlantique malgré le fait que Moscou est loin de la mer. Le temps peut varier considérablement, avec des températures allant de −25 ° C (−13 ° F) en ville et −30 ° C (−22 ° F) en banlieue à plus de 5 ° C (41 ° F) en hiver, et de 10 à 35 °C (50 à 95 °F) en été. [61]

Les températures élevées typiques des mois chauds de juin, juillet et août se situent autour de 20 à 26 ° C (68 à 79 ° F), mais pendant les vagues de chaleur (qui peuvent se produire entre mai et septembre), les températures élevées pendant la journée dépassent souvent 30 °C (86 °F), parfois pendant une semaine ou deux à la fois. En hiver, les températures moyennes chutent normalement à environ -10 ° C (14 ° F), bien que presque chaque hiver il y ait des périodes de chaleur avec des températures diurnes dépassant 0 ° C (32 ° F) et des périodes de refroidissement avec des températures nocturnes. tombant en dessous de -20 ° C (-4 ° F). Ces périodes durent généralement environ une semaine ou deux. La saison de croissance à Moscou dure normalement 156 jours, généralement entre le 1er mai et le 5 octobre. [62]

La température la plus élevée jamais enregistrée était de 38,2 °C (100,8 °F) [63] à la station météo VVC et de 39,0 °C (102,2 °F) au centre de Moscou et à l' aéroport de Domodedovo le 29 juillet 2010, lors de l'inhabituel 2010 Northern Vagues de chaleur estivales dans l'hémisphère . Des températures record ont été enregistrées en janvier, mars, avril, mai, juillet, août, novembre et décembre en 2007-2014. [64] La température moyenne de juillet de 1981 à 2010 est de 19,2 °C (66,6 °F). La température la plus basse jamais enregistrée était de −42,1 ° C (−43,8 ° F) en janvier 1940. La neige, qui est présente environ cinq mois par an, commence souvent à tomber à la mi-octobre, tandis que la couverture de neige se situe en novembre et fond au début avril.

En moyenne, Moscou bénéficie de 1731 heures d'ensoleillement par an, variant d'un minimum de 8 % en décembre à 52 % de mai à août. [65] Cette grande variation annuelle est due à la formation de nuages ​​convectifs. En hiver, l'air humide de l'Atlantique se condense dans l'intérieur continental froid, ce qui entraîne des conditions très nuageuses. Cependant, cette même influence continentale se traduit par des étés considérablement plus ensoleillés que les villes océaniques de latitude similaire comme Édimbourg . Entre 2004 et 2010, la moyenne se situait entre 1800 et 2000 heures avec une tendance à plus d'ensoleillement en été, jusqu'à un record de 411 heures en juillet 2014, soit 79% d'ensoleillement possible. Décembre 2017 a été le mois le plus sombre à Moscou depuis le début des relevés, avec seulement six minutes d'ensoleillement. [66] [67]

Les températures dans le centre de Moscou sont souvent nettement plus élevées que dans la périphérie et les banlieues proches, surtout en hiver. Par exemple, si la température moyenne en février dans le nord-est de Moscou est de −6,7 °C (19,9 °F), dans la banlieue, elle est d'environ −9 °C (16 °F). [68] La différence de température entre le centre de Moscou et les zones voisines de l'oblast de Moscou peut parfois dépasser 10 °C (18 °F) les nuits d'hiver glaciales.

Données climatiques pour les normales de Moscou ( VVC ) 1991–2020, enregistrements de 1879 à aujourd'hui
Mois Jan Fév Mar Avr Peut Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc An
Record élevé en °C (°F) 8,6
(47,5)
8,3
(46,9)
19,7
(67,5)
28,9
(84,0)
33,2
(91,8)
34,8
(94,6)
38,2
(100,8)
37,3
(99,1)
32,3
(90,1)
24,0
(75,2)
16,2
(61,2)
9,6
(49,3)
38,2
(100,8)
Moyenne élevée °C (°F) −3,9
(25,0)
−3
(27)
3,0
(37,4)
11,7
(53,1)
19,0
(66,2)
22,4
(72,3)
24,7
(76,5)
22,7
(72,9)
16,4
(61,5)
8,9
(48,0)
1,6
(34,9)
−2,3
(27,9)
10,1
(50,2)
Moyenne quotidienne °C (°F) −6,2
(20,8)
−5,9
(21,4)
−0,7
(30,7)
6,9
(44,4)
13,6
(56,5)
17,3
(63,1)
19,7
(67,5)
17,6
(63,7)
11,9
(53,4)
5,8
(42,4)
−0,5
(31,1)
−4,4
(24,1)
6,3
(43,3)
Moyenne basse °C (°F) −8,7
(16,3)
−8,8
(16,2)
−4,2
(24,4)
2,3
(36,1)
8,1
(46,6)
12,2
(54,0)
14,8
(58,6)
13,0
(55,4)
8,0
(46,4)
3,0
(37,4)
−2,4
(27,7)
−6,5
(20,3)
2,6
(36,7)
Record bas °C (°F) −42,1
(−43,8)
−38,2
(−36,8)
−32,4
(−26,3)
−21
(−6)
−7,5
(18,5)
−2,3
(27,9)
1,3
(34,3)
−1,2
(29,8)
−8,5
(16,7)
−20,3
(−4,5)
−32,8
(−27,0)
−38,8
(−37,8)
−42,1
(−43,8)
Précipitations moyennes mm (pouces) 53
(2.1)
44
(1,7)
39
(1.5)
37
(1,5)
61
(2.4)
78
(3.1)
84
(3.3)
78
(3.1)
66
(2.6)
70
(2,8)
52
(2.0)
51
(2.0)
713
(28.1)
Moyenne des jours de pluie 8 6 9 15 16 16 15 16 16 17 13 8 155
Moyenne des jours de neige 25 23 15 6 1 0 0 0 0,3 5 17 24 116
Humidité relative moyenne (%) 85 81 74 68 67 72 74 78 82 83 86 86 78
Heures d'ensoleillement mensuelles moyennes 33 72 128 170 265 279 271 238 147 78 32 18 1 731
Pourcentage d'ensoleillement possible 14 27 35 40 53 53 52 51 38 24 13 8 34
Indice ultraviolet moyen 0 1 2 3 5 6 6 5 3 1 1 0 3
Source 1 : Pogoda.ru.net, [69] [70] Thermograph.ru, [71] Meteoweb.ru (heures d'ensoleillement) [72]
Source 2 : Atlas météorologique (UV) [73]

Changement climatique

Vous trouverez ci-dessous le tableau des normales 1961–1990. La température annuelle est passée de 5,0 ° C (41,0 ° F) [74] à 5,8 ° C (42,4 ° F) dans les nouvelles normales 1981-2010. En 2019, la température annuelle moyenne a atteint un record de 7,8 °C (46,0 °F) [75]

Données climatiques pour les normales de Moscou ( VVC ) 1961–1990
Month Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec Year
Average high °C (°F) −6.3
(20.7)
−4.2
(24.4)
1.5
(34.7)
10.4
(50.7)
18.4
(65.1)
21.7
(71.1)
23.1
(73.6)
21.5
(70.7)
15.4
(59.7)
8.2
(46.8)
1.1
(34.0)
−3.5
(25.7)
8.9
(48.0)
Daily mean °C (°F) −9.3
(15.3)
−7.7
(18.1)
−2.2
(28.0)
5.8
(42.4)
13.1
(55.6)
16.6
(61.9)
18.2
(64.8)
16.4
(61.5)
11.1
(52.0)
5.1
(41.2)
−1.2
(29.8)
−6.1
(21.0)
5.0
(41.0)
Average low °C (°F) −12.3
(9.9)
−11.1
(12.0)
−5.6
(21.9)
1.7
(35.1)
7.6
(45.7)
11.5
(52.7)
13.5
(56.3)
12.0
(53.6)
7.1
(44.8)
2.0
(35.6)
−3.3
(26.1)
−8.6
(16.5)
1.2
(34.2)
Source: [74][76][77][78]

Les changements récents du climat régional de Moscou, puisqu'il se situe dans les latitudes moyennes de l'hémisphère nord, sont souvent cités par les climatologues comme preuve du réchauffement climatique [ citation nécessaire ] , bien que par définition, le changement climatique soit mondial et non régional. Pendant l'été, des chaleurs extrêmes sont souvent observées dans la ville (2001, 2002, 2003, 2010 , 2011, 2021 ). Avec une partie sud de la Russie centrale , [79] [80] après ces dernières années de saisons estivales chaudes, le climat de la ville obtient la classification d'été chaudles tendances. L'hiver est également devenu beaucoup plus doux: par exemple, la température moyenne de janvier au début des années 1900 était de -12,0 ° C (10,4 ° F), alors qu'elle est maintenant d'environ -7,0 ° C (19,4 ° F). [81] Fin janvier-février, il fait souvent plus froid, avec des gelées atteignant −30,0 °C (−22,0 °F) quelques nuits par an (2006, 2010, 2011, 2012 et 2013).

La dernière décennie a été la plus chaude de l'histoire des observations météorologiques de Moscou. Les changements de température dans la ville sont représentés dans le tableau ci-dessous :

Données climatiques pour Moscou (2009–2018, VVC )
Mois Jan Fév Mar Avr Peut Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc An
Moyenne élevée °C (°F) −6
(21)
−3,6
(25,5)
2,4
(36,3)
11,4
(52,5)
20,1
(68,2)
22,6
(72,7)
25,8
(78,4)
23,9
(75,0)
16,7
(62,1)
7,9
(46,2)
2,1
(35,8)
−2,4
(27,7)
10,2
(50,4)
Moyenne quotidienne °C (°F) −7,9
(17,8)
−6
(21)
−1
(30)
6,9
(44,4)
14,7
(58,5)
17,6
(63,7)
20,7
(69,3)
18,9
(66,0)
12,9
(55,2)
5,5
(41,9)
0,7
(33,3)
−3,9
(25,0)
6,6
(43,9)
Moyenne basse °C (°F) −9,7
(14,5)
−8,3
(17,1)
−4,5
(23,9)
2,3
(36,1)
9,4
(48,9)
12,5
(54,5)
15,6
(60,1)
13,8
(56,8)
9,1
(48,4)
3,1
(37,6)
−0,7
(30,7)
−5,4
(22,3)
3,1
(37,6)
Heures d'ensoleillement mensuelles moyennes 37 65 142 213 274 299 323 242 171 88 33 14 1 901
Source : meteoenligne.co.uk [82]
Direction du vent à Moscou de 2002 à 2012 (valeurs moyennes)
Nord Nord-est Est Sud-Est Du sud Sud-ouest Ouest Nord Ouest
15% 6,8 % 7,8 % 12,2 % 12,6 % 14,6 % 16,4 % 14,5 %
Source: world-weather.ru

Démographie

Population

Population historique
AnPopulaire.± %
18971 038 625—    
19262 019 500+94,4%
19394 137 000+104,9%
19595 032 000+21,6%
19706 941 961+38,0%
19797 830 509+12,8%
19898 967 332+14,5%
200210 382 754+15,8%
201011 503 501+10,8%
201812 506 468+8,7%
202112 593 000+0,7%
La taille de la population peut être affectée par les changements dans les divisions administratives.
Population de Moscou par année

Selon les résultats du recensement de 2010, la population de Moscou était de 11 503 501 habitants ; [83] contre 10 382 754 enregistrés lors du recensement de 2002 . [84]

Groupes ethniques à Moscou, recensement de 2010 [83]
Origine ethnique Population Pourcentage
les Russes 9 930 410 91,6 %
Ukrainiens 154 104 1,4 %
Tatars 149 043 1,4 %
Arméniens 106 466 1,0 %
Azerbaïdjanais 57 123 0,5 %
les Juifs 53 145 0,5 %
Biélorusses 39 225 0,4 %
Géorgiens 38 934 0,4 %
Ouzbeks 35 595 0,3 %
Tadjiks 27 280 0,2 %
Moldaves 21 699 0,2 %
Les autres 234 804 2,2 %
  • 668 409 personnes ont été enregistrées à partir des bases de données administratives, et n'ont pas pu déclarer d'ethnie. On estime que la proportion d'ethnies dans ce groupe est la même que celle du groupe déclaré. [85]

La population officielle de Moscou est basée sur ceux qui détiennent la « résidence permanente ». Selon le Service fédéral russe des migrations, Moscou compte 1,8 million d'"invités" officiels qui ont une résidence temporaire sur la base de visas ou d'autres documents, ce qui donne une population légale de 13,3 millions. Le nombre d' immigrants illégaux , la grande majorité originaire d' Asie centrale , est estimé à 1 million de personnes supplémentaires, [86] donnant une population totale d'environ 14,3 millions.

Indice synthétique de fécondité : [87]

  • 2010 - 1.25
  • 2014 - 1.34
  • 2015 - 1.41
  • 2016 - 1.46
  • 2017 - 1.38
  • 2018 - 1.41
  • 2019 - 1.50
  • 2020 - 1.47
    • Naissances (2016) : 145 252 (11,8 pour 1000)
    • Décès (2016) : 123 623 (10,0 pour 1000)

Religion

Religion à Moscou (2020) [88] [89]
Orthodoxie russe
55%
Athéisme et irréligion
28%
Islam
8%
Autres religions
3%
Autres chrétiens
2%
Non déclaré
4%
Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir de la gauche : la cathédrale du Christ Sauveur , démolie pendant la période soviétique et reconstruite de 1990 à 2000 ; Cathédrale de l'Immaculée Conception ; Mosquée Cathédrale de Moscou ; et synagogue chorale de Moscou

Les chrétiens forment la majorité de la population de la ville; dont la plupart adhèrent à l'Église orthodoxe russe . Le patriarche de Moscou est le chef de l'église et réside dans le monastère de Danilov . Avant 1917, Moscou était surnommée la « ville aux 40 fois 40 églises ». Moscou est la capitale russe du christianisme orthodoxe oriental , qui est la religion traditionnelle du pays .

Les autres religions pratiquées à Moscou comprennent le bouddhisme , l'hindouisme , l' islam , le judaïsme , le yazidisme et le rodnovery . Le Conseil des muftis de Moscou a affirmé que les musulmans comptaient environ 1,5 million sur 10,5 millions d'habitants de la ville en 2010; [90] Il y a quatre mosquées dans la ville. [91]

Paysage urbain

Architecture

L'architecture de Moscou est mondialement connue. Moscou est le site de la cathédrale Saint-Basile , avec ses élégants dômes en oignon , ainsi que la cathédrale du Christ Sauveur et des Sept Sœurs . Le premier Kremlin a été construit au milieu du XIIe siècle.

La conception de Moscou médiévale était constituée de murs concentriques et de voies radiales qui se croisaient. Cette disposition, ainsi que les rivières de Moscou, ont contribué à façonner la conception de Moscou au cours des siècles suivants.

Le Kremlin a été reconstruit au XVe siècle. Ses tours et certaines de ses églises ont été construites par des architectes italiens, conférant à la ville une partie de l'aura de la renaissance. Dès la fin du XVe siècle, la ville est embellie par des structures en maçonnerie telles que des monastères, des palais, des murs, des tours et des églises.

L'aspect de la ville n'avait pas beaucoup changé au XVIIIe siècle. Les maisons étaient faites de rondins de pin et d'épinette, avec des toits de bardeaux enduits de gazon ou recouverts d'écorce de bouleau. La reconstruction de Moscou dans la seconde moitié du XVIIIe siècle a été rendue nécessaire par les incendies constants et les besoins de la noblesse. Une grande partie de la ville en bois a été remplacée par des bâtiments de style classique. [92]

Pendant une grande partie de son histoire architecturale, Moscou a été dominée par les églises orthodoxes. Cependant, l'apparence générale de la ville a radicalement changé à l'époque soviétique, en particulier à la suite des efforts à grande échelle de Joseph Staline pour "moderniser" Moscou. Les plans de Staline pour la ville comprenaient un réseau de larges avenues et chaussées, certaines d'entre elles de plus de dix voies de large, qui, tout en simplifiant grandement les déplacements dans la ville, ont été construites au détriment d'un grand nombre de bâtiments et de quartiers historiques. Parmi les nombreuses victimes des démolitions de Staline figurait la tour Sukharev , un monument historique de la ville, ainsi que des manoirs et des bâtiments commerciaux. Le nouveau statut de la ville en tant que capitale d'une société profondément laïquenation, a rendu les bâtiments importants sur le plan religieux particulièrement vulnérables à la démolition. De nombreuses églises de la ville, qui dans la plupart des cas étaient parmi les bâtiments les plus anciens et les plus importants de Moscou, ont été détruites; quelques exemples notables incluent la cathédrale de Kazan et la cathédrale du Christ Sauveur. Au cours des années 1990, les deux ont été reconstruits. De nombreuses petites églises, cependant, ont été perdues. [93]

Tour Ostankino , la plus haute structure autoportante d'Europe et la huitième plus haute du monde

Alors que la dernière période stalinienne était caractérisée par la réduction de la créativité et de l'innovation architecturale, les premières années post-révolutionnaires ont vu une pléthore de nouveaux bâtiments radicaux créés dans la ville. Les architectes constructivistes associés à VKHUTEMAS , responsables de monuments tels que le mausolée de Lénine, sont particulièrement remarquables. Un autre architecte de premier plan était Vladimir Shukhov , célèbre pour la tour Shukhov, l'une des nombreuses tours hyperboloïdes conçues par Shukhov. Il a été construit entre 1919 et 1922 comme tour de transmission pour une société de radiodiffusion russe. [94] Shukhov a également laissé un héritage durable au constructivistearchitecture du début de la Russie soviétique. Il a conçu de spacieuses galeries de magasins allongées, notamment le grand magasin GUM sur la Place Rouge , [94] ponté avec des voûtes innovantes en métal et en verre.

Pont Zhivopisny , le plus haut pont à haubans d'Europe

Les contributions les plus reconnaissables de la période stalinienne sont peut-être les soi-disant Sept Sœurs , sept gratte-ciel massifs dispersés dans toute la ville à peu près à égale distance du Kremlin. Caractéristique déterminante de la ligne d'horizon de Moscou, leur forme imposante aurait été inspirée par le bâtiment municipal de Manhattan à New York , et leur style - avec des extérieurs complexes et une grande flèche centrale - a été décrit comme une architecture gothique stalinienne . Les sept tours sont visibles depuis la plupart des points culminants de la ville ; ils font partie des constructions les plus hautes du centre de Moscou, à l'exception de la tour Ostankino, qui, lorsqu'il a été achevé en 1967, était la plus haute structure terrestre autoportante au monde et reste aujourd'hui la soixante-douzième plus haute du monde, se classant parmi des bâtiments tels que le Burj Khalifa à Dubaï, Taipei 101 à Taiwan et la Tour CN à Toronto. [95]

L'objectif soviétique de fournir un logement à chaque famille et la croissance rapide de la population de Moscou ont conduit à la construction de grands blocs de logements monotones. La plupart d'entre eux datent de l'ère post-stalinienne et les styles portent souvent le nom du chef alors au pouvoir (Brejnev, Khrouchtchev, etc.). Ils sont généralement mal entretenus.

Bien que la ville compte encore des immeubles d'appartements de cinq étages construits avant le milieu des années 1960, les immeubles d'appartements plus récents mesurent généralement au moins neuf étages et sont équipés d' ascenseurs . On estime que Moscou compte plus de deux fois plus d'ascenseurs que New York et quatre fois plus que Chicago . Moslift, l'une des principales sociétés d'exploitation d'ascenseurs de la ville, compte environ 1 500 mécaniciens d'ascenseurs sur appel, pour libérer les résidents piégés dans les ascenseurs. [96]

Les bâtiments de l'ère stalinienne , que l'on trouve principalement dans la partie centrale de la ville, sont massifs et généralement ornés de motifs de réalisme socialiste qui imitent des thèmes classiques . Cependant, de petites églises - presque toujours orthodoxes orientales - trouvées à travers la ville donnent un aperçu de son passé. La rue Old Arbat , une rue touristique qui était autrefois le cœur d'un quartier bohème, a conservé la plupart de ses bâtiments antérieurs au XXe siècle. De nombreux bâtiments découverts dans les rues principales du centre-ville (derrière les façades staliniennes de la rue Tverskaya , par exemple) sont également des exemples d' architecture bourgeoise typique de l'époque tsariste. Palais d'Ostankino, Kuskovo , Uzkoye et d'autres grands domaines juste à l'extérieur de Moscou appartiennent à l'origine à des nobles de l'ère tsariste, et certains couvents et monastères , à l'intérieur et à l'extérieur de la ville, sont ouverts aux Moscovites et aux touristes.

Les méthodes modernes de construction de gratte-ciel ont été mises en œuvre dans la ville pour la première fois avec l'ambitieux MIBC .

Des tentatives sont en cours pour restaurer de nombreux exemples d'architecture pré-soviétique parmi les mieux conservés de la ville. Ces structures restaurées sont facilement repérables par leurs nouvelles couleurs vives et leurs façades impeccables. Il existe également quelques exemples de travaux d'avant-garde soviétiques notables, comme la maison de l'architecte Konstantin Melnikov dans la région d'Arbat. Beaucoup de ces restaurations ont été critiquées pour leur prétendu manque de respect de l'authenticité historique. Le facadisme est également largement pratiqué. [97] Les exemples ultérieurs d'architecture soviétique intéressante sont généralement marqués par leur taille impressionnante et les styles semi- modernistes employés, comme avec le Novy Arbatprojet, familièrement connu sous le nom de "fausses dents de Moscou" et connu pour la perturbation à grande échelle d'une zone historique du centre de Moscou impliquée dans le projet.

Des plaques à l'extérieur des maisons informeront les passants qu'une personnalité bien connue y a vécu. Souvent, les plaques sont dédiées à des célébrités soviétiques peu connues à l'extérieur (ou souvent, comme des généraux décorés et des révolutionnaires, maintenant tous les deux à l'intérieur) de la Russie. Il existe également de nombreuses "maisons-musées" d'écrivains, compositeurs et artistes russes célèbres dans la ville.

L'horizon de Moscou se modernise rapidement, avec plusieurs nouvelles tours en construction. Ces dernières années, l'administration de la ville a été largement critiquée pour de lourdes destructions qui ont affecté de nombreux bâtiments historiques. Pas moins d'un tiers de la ville historique de Moscou a été détruite au cours des dernières années [98] pour faire place à des appartements et des hôtels de luxe. [99] D'autres bâtiments historiques, y compris des points de repère tels que l'hôtel Moskva de 1930 et le grand magasin Voyentorg de 1913, ont été rasés et reconstruits à nouveau, avec la perte inévitable de valeur historique. Les critiques reprochent au gouvernement de ne pas appliquer les lois de conservation : au cours des 12 dernières années, plus de 50 bâtiments classés monuments ont été démolis, dont plusieurs datant du XVIIe siècle. [100]Certains critiques se demandent également si l'argent utilisé pour la reconstruction des bâtiments rasés ne pourrait pas être utilisé pour la rénovation des structures en décomposition, qui comprennent de nombreuses œuvres de l'architecte Konstantin Melnikov [101] et la station de métro Mayakovskaya .

Certaines organisations, telles que la Moscow Architecture Preservation Society [102] et Save Europe's Heritage [103] , tentent d'attirer l'attention du public international sur ces problèmes. [104]

Panoramic view of Moscow4.jpg Panoramic view of Moscow3.jpg
Vue panoramique de Moscou Vue panoramique de Moscou

Parcs et monuments

Il y a 96 parcs et 18 jardins à Moscou, dont quatre jardins botaniques . Il y a 450 kilomètres carrés (170 milles carrés) de zones vertes en plus de 100 kilomètres carrés (39 milles carrés) de forêts. [105] Moscou est une ville très verte, si on la compare à d'autres villes de taille comparable en Europe occidentale et en Amérique du Nord ; cela est en partie dû à une histoire d'avoir des «cours» vertes avec des arbres et de l'herbe, entre les bâtiments résidentiels. Il y a en moyenne 27 mètres carrés (290 pieds carrés) de parcs par personne à Moscou contre 6 pour Paris , 7,5 à Londres et 8,6 à New York. [106]

Le parc Gorky (officiellement le parc central de la culture et du repos nommé d'après Maxim Gorky ), a été fondé en 1928. La partie principale (689 000 mètres carrés ou 170 acres) [106] le long de la rivière Moskva contient des estrades , des attractions pour enfants (dont la roue d'observation étangs d'eau avec bateaux et vélos aquatiques), danse, courts de tennis et autres installations sportives. Il borde le jardin Neskuchny(408 000 mètres carrés ou 101 acres), le plus ancien parc de Moscou et une ancienne résidence impériale, créée à la suite de l'intégration de trois domaines au XVIIIe siècle. Le Jardin abrite le Théâtre Vert, l'un des plus grands amphithéâtres ouverts d'Europe, pouvant accueillir jusqu'à 15 000 personnes. [107] Plusieurs parcs comprennent une section connue sous le nom de "Parc de la culture et du repos", parfois le long d'une zone beaucoup plus sauvage (cela inclut des parcs tels qu'Izmaylovsky, Fili et Sokolniki). Certains parcs sont désignés comme parcs forestiers (lesopark).

Dream Island , le plus grand parc à thème couvert d'Europe

Le parc Izmaylovsky , créé en 1931, est l'un des plus grands parcs urbains au monde avec Richmond Park à Londres. Sa superficie de 15,34 kilomètres carrés (5,92 milles carrés) est six fois supérieure à celle de Central Park à New York. [106]

Le parc Sokolniki , nommé d'après la chasse au faucon qui s'y déroulait dans le passé, est l'un des plus anciens parcs de Moscou et a une superficie de 6 kilomètres carrés (2,3 milles carrés). Un cercle central avec une grande fontaine est entouré d'allées de bouleaux, d'érables et d'ormes. Un labyrinthe composé de voies vertes s'étend au-delà des étangs du parc.

Le parc national Losiny Ostrov (parc national "Elk Island"), d'une superficie totale de plus de 116 kilomètres carrés (45 milles carrés), borde le parc Sokolniki et a été le premier parc national de Russie. Il est assez sauvage et est également connu sous le nom de "taïga de la ville" - on peut y voir des élans.

L'église de l'Ascension à Kolomenskoïe est un site du patrimoine mondial .

Le jardin botanique principal de Tsytsin de l'Académie des sciences , fondé en 1945, est le plus grand d'Europe. [108] Il couvre le territoire de 3,61 kilomètres carrés (1,39 milles carrés) bordant le Centre panrusse des expositions et contient une exposition en direct de plus de 20 000 espèces de plantes du monde entier, ainsi qu'un laboratoire de recherche scientifique. Il contient un rosarium avec 20 000 rosiers, un dendrarium et une forêt de chênes, l'âge moyen des arbres dépassant 100 ans. Il y a une serre occupant plus de 5 000 mètres carrés (53 820 pieds carrés) de terrain. [106]

Le Centre d'exposition de toute la Russie (Всероссийский выставочный центр), anciennement connu sous le nom d'Exposition agricole de toute l'Union (VSKhV) et plus tard d'Exposition des réalisations de l'économie nationale (VDNKh), bien qu'officiellement nommé "salon permanent", est l'un des les exemples les plus marquants de l'architecture monumentale de l'ère stalinienne. Parmi les grandes étendues d'un parc de loisirs, des dizaines de pavillons élaborés représentent chacun une branche de l'industrie et de la science soviétiques ou une république de l'URSS. Même si, dans les années 1990, il a été, et est encore en partie, utilisé à mauvais escient comme un gigantesque centre commercial (la plupart des pavillons sont loués à de petites entreprises), il conserve encore l'essentiel de ses repères architecturaux, dont deux fontaines monumentales ( Stone Fleur etFriendship of Nations ) et un cinéma panoramique à 360 degrés. En 2014, le parc est revenu au nom d'Exposition des réalisations de l'économie nationale et, la même année, d'énormes travaux de rénovation ont été lancés. [109]

Lilac Park , fondé en 1958, possède une exposition permanente de sculptures et un grand rosarium. Moscou a toujours été une destination populaire pour les touristes. Certaines des attractions les plus célèbres incluent le site du patrimoine mondial de l'UNESCO de la ville, le Kremlin de Moscou et la Place Rouge, [110] qui a été construit entre les 14e et 17e siècles. [111] L' église de l'Ascension à Kolomenskoïe, qui date de 1532, est également un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et une autre attraction populaire. [112]

Près de la nouvelle galerie Tretiakov se trouve un jardin de sculptures, Museon, souvent appelé " le cimetière des monuments tombés ", qui expose des statues de l'ex-Union soviétique qui ont été retirées de leur place après sa dissolution.

Parmi les autres attractions, citons le zoo de Moscou , un jardin zoologique en deux sections (les vallées de deux ruisseaux) reliées par un pont, avec près d'un millier d'espèces et plus de 6 500 spécimens. [113] Chaque année, le zoo attire plus de 1,2 million de visiteurs. [113] De nombreux parcs et jardins paysagers de Moscou sont des environnements naturels protégés.

Zaryadye31.jpg GL(176155)(10).webp Victory park on Poklonnaya Hill1.jpg
Parc Zariadié VDNKh Parc de la victoire sur la colline de Poklonnaïa

Moscou sonne

Le système routier de Moscou est centré à peu près sur le Kremlin au cœur de la ville. De là, les routes s'étendent généralement vers l'extérieur pour se croiser avec une séquence de routes circulaires ("anneaux").

  1. Le premier anneau majeur et le plus intérieur, Bulvarnoye Koltso ( boulevard ), a été construit à l'ancien emplacement de l'enceinte de la ville du XVIe siècle autour de ce qu'on appelait autrefois Bely Gorod (ville blanche). [114] Le Bulvarnoye Koltso n'est techniquement pas un anneau; il ne forme pas un cercle complet, mais plutôt un arc en forme de fer à cheval qui commence à la cathédrale du Christ Sauveur et se termine à la rivière Yauza .
  2. Le deuxième anneau principal, situé à l'extérieur de l'extrémité en cloche de l'anneau du boulevard, est le Sadovoye Koltso ( anneau du jardin ). Comme le Boulevard Ring, le Garden Ring suit le tracé d'un mur du XVIe siècle qui englobait autrefois une partie de Moscou. [114]
    Moscou vue de la Station spatiale internationale , 29 janvier 2014
  3. Le troisième périphérique a été achevé en 2003 en tant qu'autoroute à grande vitesse .
  4. Le quatrième anneau de transport , une autre autoroute, était prévu, mais annulé en 2011. Un système d'autoroutes à cordes le remplacera.

Outre la hiérarchie susmentionnée, la ligne 5 du métro de Moscou est une ligne de métro en boucle en forme de cercle (d'où le nom de Koltsevaya Liniya , littéralement "ligne périphérique"), située entre le Sadovoye Koltso et le troisième anneau de transport.

Deux lignes modernes qui se chevauchent du métro de Moscou forment "deux cœurs":

L'anneau le plus à l'extérieur de Moscou est le périphérique de Moscou (souvent appelé MKAD , acronyme du mot russe Московская Кольцевая Автомобильная Дорога ), qui forme la frontière culturelle de la ville, a été établi dans les années 1950. Il est à noter que la méthode de construction de la route (utilisation de l'élévation du sol au lieu de colonnes en béton tout au long du trajet) formait une barrière en forme de mur qui empêchait la construction de routes sous l'autoroute MKAD elle-même).

  • Avant l'expansion de Moscou en 2012, MKAD était considérée comme une frontière approximative pour les frontières de Moscou.

En dehors de Moscou, certaines des routes englobant la ville continuent de suivre ce schéma circulaire observé à l'intérieur des limites de la ville, avec les exemples notables des routes Betonka (autoroutes A107 et A108), à l'origine constituées de socles en béton.

Afin de réduire le trafic de transit sur MKAD, la nouvelle rocade (appelée CKAD - Centralnaya Koltsevaya Avtomobilnaya Doroga , Central Ring Road ) est actuellement en construction.

Anneaux de transport à Moscou

Longueur Nom Taper
9 kilomètres Boulevard Ring - Bulvarnoye Koltso (pas un anneau complet) Route
16 kilomètres Anneau de jardin - Sadovoye Koltso ("B") Route
19 kilomètres Ligne Koltsevaya (Ligne 5) Métro
35 kilomètres Troisième périphérique - Troisième anneau de transport - Tretye ​​Transportnoye Koltso (TTK) Route
54 kilomètres Petit anneau du chemin de fer de Moscou , rouvert sous le nom de Moscow Central Ring (MCC) - Ligne 14 Chemin de fer
20,2 km Ligne Bolshaya Koltsevaya – Ligne 11 Métro
109 kilomètres Périphérique automobile de Moscou - Moskovskaya Koltsevaya Avtomobilnaya Doroga (MKAD) Route

Culture

L'un des musées d'art les plus remarquables de Moscou est la galerie Tretiakov , qui a été fondée par Pavel Tretiakov , un riche mécène des arts qui a fait don d'une importante collection privée à la ville. [115] La galerie Tretiakov est divisée en deux bâtiments. La galerie Old Tretiakov, la galerie d'origine dans le quartier Tretiakovskaya sur la rive sud de la rivière Moskva, abrite des œuvres dans la tradition russe classique. [116] Les œuvres de célèbres peintres pré - révolutionnaires , tels qu'Ilya Repine , ainsi que les œuvres des premiers peintres d'icônes russes peuvent être trouvées ici. Les visiteurs peuvent même voir des originaux rares d'un iconographe du début du XVe siècle Andreï Roublev . [116] La galerie Nouvelle Tretiakov, créée à l'époque soviétique, contient principalement des œuvres d'artistes soviétiques, ainsi que de quelques peintures contemporaines, mais il y a un certain chevauchement avec la galerie Vieille Tretiakov pour l'art du début du XXe siècle. La nouvelle galerie comprend une petite reconstruction du célèbre Monument à la Troisième Internationale de Vladimir Tatline et un mélange d'autres œuvres d'avant-garde d'artistes comme Kazimir Malevich et Wassily Kandinsky . Des caractéristiques de réalisme socialiste peuvent également être trouvées dans les salles de la nouvelle galerie Tretiakov.

Un autre musée d'art de la ville de Moscou est le Musée des beaux-arts Pouchkine , fondé, entre autres, par le père de Marina Tsvetaeva . Le musée Pouchkine est similaire au British Museum de Londres en ce sens que ses salles sont un échantillon d'expositions sur les civilisations du monde, avec de nombreuses copies de sculptures anciennes. Cependant, il accueille également des peintures de toutes les grandes époques occidentales; des œuvres de Claude Monet , Paul Cézanne et Pablo Picasso sont présentes dans la collection du musée.

Le Musée historique d'État de Russie (Государственный Исторический музей) est un musée d'histoire russe situé entre la place Rouge et la place du Manège à Moscou. Ses expositions vont des reliques des tribus préhistoriques habitant la Russie actuelle, aux œuvres d'art inestimables acquises par les membres de la dynastie Romanov. Le nombre total d'objets dans les numéros de collection du musée est de plusieurs millions. Le Musée polytechnique , [117] fondé en 1872 est le plus grand musée technique de Russie, offrant un large éventail d'inventions historiques et de réalisations technologiques, notamment des automates humanoïdes du XVIIIe siècle et les premiers ordinateurs soviétiques. Sa collection contient plus de 160 000 articles. [118]Le musée Borodino Panorama [119] situé sur l'avenue Kutuzov offre aux visiteurs l'occasion de découvrir un champ de bataille avec un diorama à 360° . Il fait partie du grand mémorial historique commémorant la victoire de la guerre patriotique de 1812 sur l'armée de Napoléon, qui comprend également l' arc de triomphe , érigé en 1827. Il y a aussi un musée d'histoire militaire qui comprend des statues et du matériel militaire.

Moscou est le cœur des arts du spectacle russes, y compris le ballet et le cinéma, avec 68 musées [120] 103 [121] théâtres, 132 cinémas et 24 salles de concert. Parmi les théâtres et les studios de ballet de Moscou se trouvent le théâtre Bolchoï et le théâtre Malyi [122] ainsi que le théâtre Vakhtangov et le théâtre d'art de Moscou .

Le Centre international des arts de la scène de Moscou, [123] ouvert en 2003, également connu sous le nom de Maison internationale de la musique de Moscou , est connu pour ses performances en musique classique. Il possède le plus grand orgue de Russie installé dans la salle Svetlanov.

Il existe également deux grands cirques à Moscou : le cirque d'État de Moscou et le cirque de Moscou sur le boulevard Tsvetnoy [124] du nom de Yuri Nikulin .

Le musée commémoratif de l'astronautique sous le monument aux conquérants de l'espace au bout de l' allée des cosmonautes est le lieu commémoratif central des responsables de l'espace russes.

Le studio Mosfilm était au cœur de nombreux films classiques, car il est responsable des productions artistiques et grand public. [125] Cependant, malgré la présence continue et la réputation de cinéastes russes de renommée internationale, les studios indigènes autrefois prolifiques sont beaucoup plus silencieux. Des films rares et historiques peuvent être vus au cinéma Salut, où des films de la collection du Musée du cinéma [126] sont régulièrement projetés.

Le Musée d'État d'architecture Shchusev est le musée national de l'architecture russe du nom de l'architecte Alexey Shchusev près du quartier du Kremlin.

Moscou obtiendra sa propre succursale du musée de l'Ermitage en 2024, les autorités ayant convenu du projet final, qui sera exécuté par Hani Rashid, co-fondateur de "Asymptote Architecture" basé à New York - le même bureau qui est derrière le stock de la ville bâtiment du marché, la tour Solomon du World Business Center à Busan et la tour Strata à Abu-Dhabi. [127]

Sport

Plus de 500 champions sportifs olympiques vivaient dans la ville en 2005. [128] Moscou abrite 63 stades (en plus de huit manèges de football et onze manèges d'athlétisme léger), dont le stade Luzhniki est le plus grand et le 4e plus grand d'Europe (il a accueilli le 1998 -99 Coupe UEFA , finales de la Ligue des champions de l'UEFA 2007-2008 , Jeux olympiques d'été de 1980 et Coupe du monde de la FIFA 2018 avec 7 matchs au total, dont la finale ). Quarante autres complexes sportifs sont implantés dans la ville, dont 24 avec glace artificielle. Le stade olympique a été la première arène couverte au monde pour le bandy et a accueilli le championnat du monde de bandydeux fois. [129] Moscou était de nouveau l'hôte du concours en 2010, cette fois dans Krylatskoye . [130] Cette arène a également accueilli les championnats du monde de patinage de vitesse . Il existe également sept hippodromes à Moscou, [105] dont l'hippodrome central de Moscou , [131] fondé en 1834, est le plus grand.

CSKA Arena lors d'un match de la KHL , considérée comme la deuxième meilleure ligue de hockey sur glace au monde

Moscou était la ville hôte des Jeux olympiques d'été de 1980 , les épreuves de yachting se tenant à Tallinn , dans l'actuelle Estonie . De grandes installations sportives et le principal aéroport international, Sheremetyevo Terminal 2, ont été construits en vue des Jeux olympiques d'été de 1980. Moscou avait fait une offre pour les Jeux olympiques d'été de 2012 . Cependant, lorsque le vote final a commencé le 6 juillet 2005, Moscou a été la première ville à être éliminée des tours suivants. Les Jeux ont été attribués à Londres .

L'équipe de hockey sur glace la plus titrée d'Union soviétique et du monde, le HC CSKA Moscou vient de Moscou. Les autres grands clubs de hockey sur glace de Moscou sont le HC Dynamo Moscou , qui était la deuxième équipe la plus titrée de l'Union soviétique, et le HC Spartak Moscou .

Le club soviétique, russe et l'un des plus titrés de l' Euroligue est le club de basket -ball de Moscou PBC CSKA Moscou . Moscou a accueilli l' EuroBasket en 1953 et 1965.

Moscou a eu plus de vainqueurs aux championnats d'échecs d' URSS et de Russie que toute autre ville.

L'équipe de volley -ball la plus titrée d'Union soviétique et d'Europe ( CEV Champions League ) est le VC CSKA Moscou .

En football , le FC Spartak Moscou a remporté plus de titres de champion de la Premier League russe que toute autre équipe. Ils étaient juste derrière le FC Dynamo Kyiv à l'époque soviétique . Le PFC CSKA Moscou est devenu la première équipe de football russe à remporter un titre UEFA , la Coupe UEFA (actuelle UEFA Europa League ). Le FC Lokomotiv Moscou , le FC Dynamo Moscou et le FC Torpedo Moscou sont d'autres équipes de football professionnelles également basées à Moscou.

Moscou abrite d'autres équipes de football, de hockey sur glace et de basket-ball de premier plan. Parce que les organisations sportives de l'Union soviétique étaient autrefois très centralisées, deux des meilleures équipes au niveau de l'Union représentaient les agences de défense et de maintien de l'ordre : les forces armées ( CSKA ) et le ministère de l'Intérieur ( Dinamo ). Il y avait des équipes de l'armée et de la police dans la plupart des grandes villes. En conséquence, le Spartak, le CSKA et le Dinamo figuraient parmi les équipes les mieux financées d'URSS.

Le palais de gymnastique Irina Viner-Usmanova est situé dans le complexe olympique de Luzniki . Les travaux de construction ont commencé en 2017 et la cérémonie d'ouverture a eu lieu le 18 juin 2019. L'investisseur du Palais est le milliardaire Alisher Usmanov , mari de l'ancienne gymnaste et entraîneure de gymnastique Irina Viner-Usmanova . La surface totale du bâtiment est de 23 500 m 2 , qui comprennent 3 salles de fitness, des vestiaires, des salles réservées aux arbitres et entraîneurs, des saunas, une cantine, une cafétéria, 2 salles de bal, un centre médical, une salle réservée aux journalistes, et un hôtel pour sportifs. [132]

En raison du climat local froid de Moscou, les sports d'hiver ont une suite. De nombreux grands parcs de Moscou proposent des pistes balisées pour le ski et des étangs gelés pour le patinage.

Le stade Luzhniki de Moscou, qui a accueilli les matchs de la Coupe du monde de football 2018

Moscou accueille chaque année la Coupe du Kremlin , un tournoi de tennis populaire sur les circuits WTA et ATP . C'est l'un des dix événements de niveau I du circuit féminin et de nombreuses joueuses russes y participent chaque année.

SC Olimpiyskiy a accueilli le Concours Eurovision de la Chanson 2009 , le premier et jusqu'à présent le seul Concours Eurovision de la Chanson organisé en Russie.

Slava Moscou est un club de rugby professionnel , participant à la Ligue nationale de rugby professionnel . Les anciens poids lourds de la ligue de rugby RC Lokomotiv sont entrés dans la même ligue depuis 2011 . Le stade Luzhniki a également accueilli la Coupe du monde de rugby à sept 2013 .

En bandy, l'un des clubs les plus titrés au monde est le Dynamo Moscou , 20 fois champion de la Ligue russe . Ils ont également remporté la Coupe du monde à trois reprises et la Coupe d'Europe à six reprises.

Le MFK Dinamo Moskva est l'un des principaux clubs de futsal en Europe, ayant remporté une fois le titre de la Ligue des champions de futsal .

Lorsque la Russie a été choisie pour accueillir la Coupe du Monde de la FIFA 2018 , le stade Luzhniki a obtenu une capacité accrue, de près de 10 000 nouveaux sièges, en plus de deux autres stades qui ont été construits : le stade Dynamo et le stade Spartak , bien que le premier un plus tard a été renvoyé d'avoir des matchs de Coupe du monde.

Clubs de football

club Fondé Ligue Classement de la ligue Stade
Spartak Moscou 1922 première ligue 1er Otkrytiye Arena
CSKA Moscou 1911 première ligue 1er Arène VEB
Lokomotiv Moscou 1923 première ligue 1er Arène RZD
Dynamo Moscou 1923 première ligue 1er VTB Arena
Vélès Moscou 2016 FNL 2e Stade de l'Avangard
Torpille Moscou 1924 FNL 2e Stade Edouard Streltsov
Rodina Moscou 2015 FNL-2 3e Stade Spartakovets

Divertissement

Rue Arbat , dans le centre historique de Moscou

La ville regorge de clubs, de restaurants et de bars. La rue Tverskaya est également l'une des rues commerçantes les plus fréquentées de Moscou.

Le Tretyakovsky Proyezd , également au sud de la rue Tverskaya, à Kitai-gorod , abrite des boutiques haut de gamme telles que Bulgari , Tiffany & Co. , Armani , Prada et Bentley . [133] La vie nocturne à Moscou a évolué depuis l'époque soviétique et aujourd'hui, la ville compte plusieurs des plus grandes boîtes de nuit du monde . [134] Les clubs, les bars, les espaces créatifs et les restaurants transformés en pistes de danse inondent chaque année les rues de Moscou de nouvelles ouvertures. La zone la plus chaude se situe autour de l'ancienne chocolaterie, où se trouvent des bars, des discothèques, des galeries, des cafés et des restaurants.[135]

Dream Island est un parc d'attractions à Moscou qui a ouvert ses portes le 29 février 2020. [136] [137] C'est le plus grand parc à thème couvert d'Europe. Le parc couvre 300 000 mètres carrés. Lors de la construction du parc, 150 acres d'arbres naturels, d'animaux, d'oiseaux et de plantes rares et uniques de la péninsule ont été détruits. L'apparence est dans le style d'un château de conte de fées semblable à Disneyland. Le parc compte 29 attractions uniques avec de nombreux manèges, ainsi que des centres commerciaux piétonniers avec des fontaines et des pistes cyclables. Le complexe comprend un parc paysager ainsi qu'une salle de concert, un cinéma, un hôtel, une école de voile pour enfants, des restaurants et des boutiques.

Autorités

Autorités de Moscou

Selon la Constitution de la Fédération de Russie , Moscou est un sujet fédéral indépendant de la Fédération de Russie , la soi-disant ville d'importance fédérale .

Le maire de Moscou est le principal responsable de l'exécutif, dirigeant le gouvernement de Moscou , qui est l'organe suprême du pouvoir exécutif. La Douma de la ville de Moscou est la Douma de la ville ( conseil municipal ou parlement local ) et les lois locales doivent être approuvées par elle. Il comprend 45 membres qui sont élus pour un mandat de cinq ans sur la base d'une circonscription uninominale .

De 2006 à 2012, les élections directes du maire n'ont pas eu lieu en raison de modifications de la Charte de la ville de Moscou , le maire a été nommé par décret présidentiel. Les premières élections directes à partir du vote de 2003 devaient avoir lieu après l'expiration du maire actuel en 2015, cependant, dans le cadre de sa démission de son plein gré, elles ont eu lieu en septembre 2013 .

L'administration locale est assurée par onze préfectures, réunissant les districts de Moscou en districts administratifs sur une base territoriale, et 125 administrations régionales. Selon la loi "Sur l'organisation de l'autonomie locale dans la ville de Moscou", depuis le début de 2003, les organes exécutifs de l'autonomie locale sont les municipalités, les organes représentatifs sont les assemblées municipales, dont les membres sont élus conformément à la Charte de la commune d'intracité.

Autorités fédérales

A Moscou, comme dans une ville dotée de la Constitution de la Fédération de Russie , se trouvent les autorités fédérales législatives, exécutives et judiciaires du pays, à l'exception de la Cour constitutionnelle de la Fédération de Russie , qui a été localisée à Saint-Pétersbourg . depuis 2008.

L'autorité exécutive suprême - le gouvernement de la Fédération de Russie - est située dans la maison du gouvernement de la Fédération de Russie sur le quai Krasnopresnenskaya au centre de Moscou. La Douma d'État siège à Okhotny Ryad . Le Conseil de la Fédération est situé dans un bâtiment sur Bolshaya Dmitrovka . La Cour suprême de la Fédération de Russie et la Cour suprême d'arbitrage de la Fédération de Russie sont également situées à Moscou.

De plus, le Kremlin de Moscou est la résidence officielle du président de la Fédération de Russie. La résidence de travail du président au Kremlin est située dans le palais du Sénat .

Sécurité

Une BMW Série 5 de la police de Moscou en patrouille

Selon le classement des villes les plus sûres réalisé par The Economist, Moscou occupe la 37e position avec un score de 68,5 points pour cent. [138] Le niveau général de criminalité est assez bas. [139] Plus de 170 000 caméras de surveillance à Moscou sont connectées au système de reconnaissance faciale. Les autorités ont reconnu l'expérience réussie de deux mois avec la reconnaissance automatique des visages, du sexe et de l'âge des personnes en temps réel - puis elles ont déployé le système dans toute la ville. Le réseau de vidéosurveillance réunit des caméras vidéo d'accès (95% des immeubles résidentiels de la capitale), des caméras sur le territoire et dans les bâtiments des écoles et jardins d'enfants, au MCCgares, stades, arrêts de transports en commun et gares routières, dans les parcs, passages souterrains. [140]

Les numéros d'urgence sont les mêmes que dans toutes les autres régions de Russie : le 112 est le numéro d'urgence unique, le 101 est le numéro des pompiers et du ministère des Situations d'urgence , le 102 est celui de la police , le 103 est celui des ambulances, le 104 est celui des le numéro de gaz d'urgence. [141] Le SME de Moscou est le deuxième plus efficace parmi les mégapoles du monde, comme l'a rapporté PwC lors de la présentation de l'étude internationale Analysis of EMS Efficiency in Megacities of the World. [142]

Divisions administratives

Ville fédérale de Moscou Coat of arms of Moscow
Divisions administratives de la ville
12
Quartiers de la ville
125
Colonies de la ville
21
Changement territorial de Moscou de 1922 à 1995
Moscou est divisée en 12 districts administratifs :
Msk all districts.svg
  1. District administratif central
  2. Okrug administratif du nord
  3. Okrug administratif du nord-est
  4. Okrug administratif de l'Est
  5. Okrug administratif du sud-est
  6. Okrug administratif du sud
  7. Okrug administratif du sud-ouest
  8. Okrug administratif occidental
  9. Okrug administratif du nord-ouest
  10. District administratif de Zelenogradsky
  11. District administratif de Novomoskovsky
  12. District administratif de Troitsky

Toute la ville de Moscou est dirigée par un maire ( Sergey Sobianine ). La ville de Moscou est divisée en douze okrugs administratifs et 125 districts.

Le développement urbanistique de la capitale russe s'est manifesté dès le XIIe siècle lors de la fondation de la ville. La partie centrale de Moscou s'est développée en se consolidant avec des banlieues conformément aux principes médiévaux de développement urbain lorsque de solides murs de forteresse s'étendaient progressivement le long des rues circulaires des nouvelles colonies adjacentes. Les premiers murs de défense circulaires ont défini la trajectoire des anneaux de Moscou, jetant les bases de l'aménagement futur de la capitale russe.

Les fortifications suivantes ont servi de limites de défense circulaires à la ville à un moment donné de l'histoire : les murs du Kremlin, Zemlyanoy Gorod (ville de terrassement), le rempart Kamer-Kollezhsky, l'anneau des jardins et le petit anneau ferroviaire. Le périphérique de Moscou (MKAD) est la frontière de Moscou depuis 1960. Également sous la forme d'un cercle se trouvent la principale ligne de métro de Moscou, la ligne Ring, et le soi-disant troisième anneau automobile, qui a été achevé en 2005. Par conséquent, le la planification caractéristique du cercle radial continue de définir le développement futur de Moscou. Cependant, la Moscou contemporaine a également englouti un certain nombre de territoires en dehors du MKAD, tels que Solntsevo, Butovo et la ville de Zelenograd . Une partie de l'oblast de MoscouLe territoire de a été fusionné avec Moscou le 1er juillet 2012 ; en conséquence, Moscou n'est plus entièrement entourée par l'oblast de Moscou et a désormais également une frontière avec l'oblast de Kalouga . [143] Au total, Moscou a gagné environ 1 500 kilomètres carrés (580 milles carrés) et 230 000 habitants. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a salué l'expansion qui aidera Moscou et la région voisine, une "méga-ville" de vingt millions d'habitants, à se développer "de manière harmonieuse". [57]

Tous les okrugs et districts administratifs ont leurs propres armoiries et drapeaux ainsi que les chefs individuels de la région.

En plus des districts, il existe des Unités Territoriales à Statut Spécial. Il s'agit généralement de zones peu ou pas peuplées de populations permanentes. C'est le cas du Centre panrusse des expositions, du Jardin botanique , des grands parcs et des zones industrielles. Ces dernières années, certains territoires ont été fusionnés avec différents districts. Il n'y a pas de régions ethniques spécifiques à Moscou, comme dans les quartiers chinois qui existent dans certaines villes d' Amérique du Nord et d'Asie de l'Est . Et bien que les quartiers ne soient pas désignés par le revenu, comme dans la plupart des villes, les zones les plus proches du centre-ville, des stations de métro ou des zones vertes sont considérées comme plus prestigieuses. [144]

Moscou accueille également certains des organes gouvernementaux de l'oblast de Moscou , bien que la ville elle-même ne fasse pas partie de l'oblast. [145]

Économie

Vue d'ensemble

Les plus grandes entreprises privées basées
à Moscou

(classées par chiffre d'affaires 2019)
Moscou société Russie
1 Lukoil 1
2 Groupe de détail X5 3
3 Novatek 6
4 Nornickel 9
5 UC Rusal 11
6 Sibour 13
sept SUEK 15
8 MTS 17
9 Metalloinvest 18
dix EuroChem 21
11 MégaFon 22
12 M.vidéo 24
13 MTK 25
14 Méchel 26
Source : Forbes [146]
Centre d'affaires international de Moscou , l'un des plus grands centres financiers d'Europe et du monde

Moscou possède l'une des plus grandes économies municipales d'Europe et représente plus d'un cinquième du produit intérieur brut (PIB) de la Russie. [147] En 2020 , le GRP de Moscou a atteint près de ₽ 20 billions, [148] 300 milliards de dollars (~ 810 milliards de dollars de pouvoir d'achat [149] ) et ₽ 1 567 645 par habitant (~ 64 000 dollars par habitant de pouvoir d'achat ).

Moscou a le taux de chômage le plus bas de tous les sujets fédéraux de Russie , s'élevant à seulement 1 % en 2010, contre une moyenne nationale de 7 %. Le salaire mensuel brut moyen dans la ville est de 60 000 ₽ [150] ( 2 500 USD de pouvoir d'achat [151] ), soit près du double de la moyenne nationale de 34 000 ₽ [152] ( 1 400 USD de pouvoir d'achat [151] ) , et le plus élevé parmi les sujets fédéraux de la Russie.

Moscou abrite le troisième plus grand nombre de milliardaires de toutes les villes du monde [153] et compte le plus grand nombre de milliardaires de toutes les villes d'Europe. C'est le centre financier de la Russie et le siège des plus grandes banques du pays et de plusieurs de ses plus grandes entreprises, comme le géant pétrolier Rosneft . Moscou représente 17 % des ventes au détail en Russie et 13 % de toute l'activité de construction dans le pays. [154] [155] Depuis la crise financière russe de 1998, les secteurs d'activité à Moscou ont affiché des taux de croissance exponentiels. De nombreux nouveaux centres d'affaires et immeubles de bureaux ont été construits ces dernières années, mais Moscou connaît toujours une pénurie d'espaces de bureaux. En conséquence, de nombreuses anciennes installations industrielles et de recherche sont reconstruites pour devenir des bureaux. Dans l'ensemble, la stabilité économique s'est améliorée ces dernières années; néanmoins, la criminalité et la corruption entravent toujours le développement des entreprises.

Industrie

Les industries primaires à Moscou comprennent la chimie , la métallurgie , l'alimentation , le textile , l' ameublement , la production d'énergie , le développement de logiciels et les industries des machines .

L' usine d'hélicoptères Mil Moscow est l'un des principaux producteurs mondiaux d'hélicoptères militaires et civils. Le Centre spatial de recherche et de production de Khrunichev produit divers équipements spatiaux, notamment des modules pour les stations spatiales Mir , Salyut et l' ISS , ainsi que des lanceurs Proton et des ICBM militaires . Bureaux de conception d'avions Sukhoi , Ilyushin , Mikoyan , Tupolev et Yakovlev également situés à Moscou. NPO Energomash , produisant les moteurs de fuséepour les programmes spatiaux russes et américains, ainsi que le bureau d'études Lavochkin , qui a construit des avions de combat pendant la Seconde Guerre mondiale, mais est passé aux sondes spatiales depuis la course à l'espace , se trouve à proximité de Khimki , une ville indépendante de l'oblast de Moscou qui a été en grande partie entourée par Moscou depuis ses côtés. Les usines automobiles ZiL et AZLK , ainsi que l'usine de véhicules ferroviaires de Voitovich, sont situées à Moscou et l' usine de wagons de métro Metrovagonmash est située juste à l'extérieur des limites de la ville. L' usine horlogère Poljot de Moscou produit des montres militaires, professionnelles et sportives bien connues en Russie et à l'étranger.Youri Gagarine lors de son voyage dans l'espace a utilisé "Shturmanskie" produit par cette usine.

L'usine Electrozavod a été la première usine de transformateurs en Russie. La distillerie Kristall [156] est la plus ancienne distillerie de Russie produisant des types de vodka , dont " Stolichnaya ", tandis que les vins sont produits dans les usines viticoles de Moscou, y compris la viticulture interrépublicaine de Moscou. [157] La ​​Moscow Jewelry Factory [158] et la Jewellerprom [159] sont des producteurs de bijoux en Russie ; Jewellerprom produisait l'ordre exclusif de la Victoire , décerné à ceux qui ont aidé l'Armée rouge de l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il existe d'autres industries situées juste à l'extérieur de la ville de Moscou, ainsi que des industries microélectroniques à Zelenograd, y compris des sociétés Ruselectronics .

Gazprom, le plus grand extracteur de gaz naturel au monde et la plus grande entreprise russe , a également son siège social à Moscou, ainsi que d'autres compagnies pétrolières, gazières et électriques.

Moscou abrite le siège de nombreuses entreprises de télécommunications et de technologie , notamment 1C , ABBYY , Beeline , Kaspersky Lab , Mail.Ru Group , MegaFon , MTS , Rambler&Co , Rostelecom , Yandex et Yota .

Certaines industries sont transférées hors de la ville pour améliorer l'état écologique de la ville.

Coût de la vie

À l'époque soviétique , les appartements étaient prêtés aux gens par le gouvernement selon la norme de mètres carrés par personne (certains groupes, y compris les artistes populaires, les héros et les scientifiques éminents avaient des primes en fonction de leurs honneurs). La propriété privée d'appartements était limitée jusqu'aux années 1990, lorsque les gens ont été autorisés à obtenir des droits de propriété sur leurs lieux habités. Depuis l'ère soviétique, les propriétaires fonciers doivent payer les frais de service de leurs résidences, un montant fixe basé sur les personnes par surface habitable.

Le prix de l'immobilier à Moscou continue d'augmenter. Aujourd'hui, on peut s'attendre à payer 4 000 $ en moyenne par mètre carré (11 pieds carrés) à la périphérie de la ville [160] ou 6 500 à 8 000 $ US par mètre carré dans un quartier prestigieux. Le prix peut parfois dépasser 40 000 dollars américains par mètre carré dans un appartement. [161] [162] [163] Il en coûte environ 1 200 dollars américains par mois pour louer un appartement d'une chambre et environ 1 000 dollars américains par mois pour un studio au centre de Moscou.

Un appartement typique d'une chambre mesure environ trente mètres carrés (320 pieds carrés ), un appartement typique de deux chambres mesure quarante-cinq mètres carrés (480 pieds carrés) et un appartement typique de trois chambres mesure soixante-dix mètres carrés (750 pieds carrés). ). Beaucoup ne peuvent pas quitter leur appartement, surtout si une famille vit dans un appartement de deux pièces initialement accordé par l'État à l'époque soviétique. Certains habitants de la ville ont tenté de faire face au coût de la vie en louant leurs appartements tout en restant dans des datchas (maisons de campagne) en dehors de la ville.

En 2006, Mercer Human Resources Consulting a nommé Moscou la ville la plus chère du monde pour les employés expatriés , devant le vainqueur éternel Tokyo, en raison de la stabilité du rouble russe ainsi que de l'augmentation des prix des logements dans la ville. [164] Moscou s'est également classée première dans l'édition 2007 et l'édition 2008 de l'enquête. Cependant, Tokyo a dépassé Moscou en tant que ville la plus chère du monde, plaçant Moscou au troisième rang derrière Osaka au deuxième rang. [165]

En 2008, Moscou s'est classée en tête de la liste des villes les plus chères pour la troisième année consécutive. [166]

En 2014, selon Forbes , Moscou était classée 9ème ville la plus chère du monde. Forbes a classé Moscou au deuxième rang des villes les plus chères l'année précédente. [167]

En 2019, l'enquête mondiale sur le coût de la vie de l'Economist Intelligence Unit a placé Moscou à la 102e place du classement semestriel des 133 villes les plus chères. [168] L'enquête sur le coût de la vie 2019 d'ECA International a classé Moscou au 120e rang parmi 482 sites dans le monde. [169]

Services publics

Chauffage

Le chauffage des bâtiments à Moscou, comme dans d'autres villes de Russie, se fait à l'aide d'un système de chauffage central . Avant 2004, les entreprises unitaires d'État étaient chargées de produire et de fournir de la chaleur aux clients par l'exploitation des stations de chauffage et du système de distribution de chauffage de Mosgorteplo, Mosteploenergo et Teploremontnaladka qui desservaient les sous- stations de chauffage dans la partie nord-est.de la ville. Les clients ont été répartis entre les différentes entreprises en fonction de leur situation géographique. Une réforme majeure lancée en 2004 a regroupé les différentes sociétés sous l'égide du MIPC qui est devenu le fournisseur de chaleur municipal. Ses filiales étaient les sociétés par actions nouvellement transformées. La principale source de chauffage de la ville est la centrale électrique de Mosenergo qui a été réformée en 2005, lorsqu'une dizaine de filiales en ont été séparées. L'une des entreprises nouvellement indépendantes était la District Heating Network Company (MTK) ( russe : Московская теплосетевая компания ). En 2007, le gouvernement de Moscou a acheté des participations majoritaires dans l'entreprise. [170]

Services municipaux

« Notre ville » est un portail de géo-information créé en 2011 sous la direction du maire de Moscou Sergueï Sobianine dans le but de construire un dialogue constructif entre les habitants de Moscou et les autorités exécutives de la ville. Le portail est développé par l'institution publique d'État "Nouvelles technologies de gestion" en collaboration avec le Département des technologies de l'information de Moscou. Au cours de ses 10 années de fonctionnement, plus de 1,7 million d'utilisateurs ont rejoint le portail, et pendant ce temps, il est devenu un outil efficace pour surveiller l'état des infrastructures urbaines. [171]

Éducation

Il y a 1 696 lycées à Moscou, ainsi que 91 collèges. [105] Outre ceux-ci, il existe 222 établissements d'enseignement supérieur, dont 60 universités d'État [105] et l' Université d'État Lomonossov de Moscou , qui a été fondée en 1755. [172] Le principal bâtiment universitaire situé à Vorobyovy Gory ( Sparrow Hills ) est 240 mètres (790 pieds) de haut et une fois terminé, était le plus haut bâtiment du continent. [173] L'université compte plus de 30 000 étudiants de premier cycle et 7 000 étudiants de troisième cycle .les étudiants, qui ont le choix entre vingt-neuf facultés et 450 départements d'études. De plus, environ 10 000 lycéens suivent des cours à l'université, tandis que plus de deux mille chercheurs y travaillent. La bibliothèque de l'Université d'État de Moscou contient plus de neuf millions de livres, ce qui en fait l'une des plus grandes bibliothèques de toute la Russie. Son succès auprès de la communauté universitaire internationale a permis à plus de 11 000 étudiants internationaux d'être diplômés de l'université, dont beaucoup viennent à Moscou pour maîtriser la langue russe . [174]

La première université médicale d'État IM Sechenov de Moscou, nommée d'après Ivan Sechenov ou anciennement connue sous le nom de Moscow Medical Academy (1stMSMU), est une université médicale située à Moscou, en Russie. Elle a été fondée en 1785 en tant que faculté de l'Université d'État de Moscou. Il s'agit d'une agence fédérale russe pour la santé et le développement social. C'est l'une des plus grandes universités médicales de Russie et d'Europe. Plus de 9200 étudiants sont inscrits dans 115 départements universitaires. Il propose des cours pour des études supérieures.

L' Université nationale de médecine de recherche russe Pirogov (anciennement connue sous le nom d'Université médicale d'État russe ) est un établissement d'enseignement supérieur médical à Moscou, en Russie, fondé en 1906. Il est entièrement accrédité et reconnu par le ministère russe de l'Éducation et des Sciences et est actuellement sous l'autorité de le ministère de la Santé et du Développement social. Nommé d'après le chirurgien et pédagogue russe NI Pirogov (1810-1888), c'est l'une des plus grandes institutions médicales et la première université de Russie à permettre aux femmes d'acquérir des diplômes.

Moscou est l'un des centres financiers de la Fédération de Russie et des pays de la CEI et est connue pour ses écoles de commerce. Parmi eux figurent l' Université financière du gouvernement de la Fédération de Russie ; Université russe d'économie Plekhanov ; L'Université d'État de gestion et l' Université nationale de recherche - École supérieure d'économie . Ils proposent des diplômes de premier cycle en gestion, finance, comptabilité, marketing, immobilier et théorie économique, ainsi que des programmes de maîtrise et des MBA . La plupart d'entre eux ont des succursales dans d'autres régions de Russie et dans des pays du monde entier.

L'Université technique d'État Bauman de Moscou , fondée en 1830, est située dans le centre de Moscou et offre à 18 000 étudiants de premier cycle et 1 000 étudiants de troisième cycle une formation en sciences et en ingénierie, offrant des diplômes techniques. [175]

Le Conservatoire de Moscou , [176] fondé en 1866, est une école de musique de premier plan en Russie dont les diplômés comprennent Sergey Rachmaninoff , Alexander Scriabine , Aram Khatchatourian , Mstislav Rostropovitch et Alfred Schnittke .

L' Institut panrusse de cinématographie Gerasimov , en abrégé VGIK, est le plus ancien établissement d'enseignement en cinématographie au monde , fondé par Vladimir Gardin en 1919. Sergei Eisenstein , Vsevolod Pudovkin et Aleksey Batalov étaient parmi ses professeurs les plus éminents et Mikhail Vartanov , Sergei Parajanov , Andrei Tarkovsky , Nikita Mikhalkov , Eldar Ryazanov , Alexander Sokurov , Yuriy Norshteyn , Aleksandr Petrov , Vasily Shukshin ,Konrad Wolf parmi les diplômés.

L'Institut d'État des relations internationales de Moscou , fondé en 1944, reste l'école de relations internationales et de diplomatie la plus connue de Russie, avec six écoles axées sur les relations internationales. Environ 4 500 étudiants composent le corps étudiant de l'université et plus de 700 000 livres en russe et en langue étrangère - dont 20 000 sont considérés comme rares - se trouvent dans la bibliothèque de l'Institut d'État des relations internationales de Moscou. [177]

Les autres institutions sont l' Institut de physique et de technologie de Moscou , également connu sous le nom de Phystech , le Complexe de microchirurgie oculaire Fyodorov , fondé en 1988 par le chirurgien ophtalmologiste russe Svyatoslav Fyodorov , l' Institut d'aviation de Moscou , l'Institut des autoroutes de Moscou (Université technique d'État) et l'Université technique de Moscou . Institut de Génie Physique . L'Institut de physique et de technologie de Moscou a enseigné à de nombreux lauréats du prix Nobel , dont Pyotr Kapitsa , Nikolay Semyonov , Lev Landau et Alexander Prokhorov , tandis que leL'Institut d'ingénierie et de physique de Moscou est connu pour ses recherches en physique nucléaire . [178] La plus haute école militaire russe est l' Académie interarmes des forces armées de la Fédération de Russie .

Bien que Moscou compte un certain nombre d'établissements d'enseignement supérieur célèbres de l'ère soviétique, dont la plupart sont davantage orientés vers l'ingénierie ou les sciences fondamentales, Moscou a connu ces dernières années une croissance du nombre d'établissements commerciaux et privés qui proposent des cours de commerce et de gestion. . De nombreuses institutions publiques ont élargi leur champ d'enseignement et introduit de nouveaux cours ou départements. Les institutions de Moscou, ainsi que du reste de la Russie post-soviétique, ont commencé à proposer de nouveaux certificats internationaux et diplômes de troisième cycle, dont le Master of Business Administration . Programmes d'échange d'étudiantsavec de nombreux pays, en particulier avec le reste de l'Europe, se sont également répandus dans les universités de Moscou, tandis que les écoles de la capitale russe proposent également des séminaires, des conférences et des cours pour les employés et les hommes d'affaires.

Moscou est l'un des plus grands centres scientifiques de Russie. Le siège de l' Académie russe des sciences est situé à Moscou, ainsi que des institutions de recherche et de sciences appliquées. L' Institut Kurchatov , la principale institution russe de recherche et développement dans les domaines de l'énergie nucléaire, où le premier réacteur nucléaire d'Europe a été construit, l' Institut Landau de physique théorique , l' Institut de physique théorique et expérimentale , l'Institut Kapitza pour les problèmes physiques et l'Institut Steklov de Les mathématiques sont toutes situées à Moscou.

Il y a 452 bibliothèques dans la ville, dont 168 pour enfants. [105] La Bibliothèque d'État de Russie , [179] fondée en 1862, est la bibliothèque nationale de Russie. La bibliothèque abrite plus de 275 km (171 mi) d'étagères et 42 millions d'articles, dont plus de 17 millions de livres et de volumes en série, 13 millions de revues, 350 000 partitions musicales et enregistrements sonores et 150 000 cartes, ce qui en fait la plus grande bibliothèque de Russie. et l'un des plus grands au monde. Les articles en 247 langues représentent 29% de la collection. [180] [181]

La Bibliothèque historique publique d'État, fondée en 1863, est la plus grande bibliothèque spécialisée dans l'histoire russe . Sa collection contient quatre millions d'articles en 112 langues (dont 47 langues de l'ex-URSS), principalement sur l'histoire russe et mondiale, l' héraldique , la numismatique et l' histoire des sciences . [182]

En ce qui concerne l'enseignement primaire et secondaire, en 2011, Clifford J. Levy du New York Times a écrit : « Moscou a de bonnes écoles publiques, mais le système dans son ensemble est décourageant, en partie parce qu'il est corrodé par la corruption qui est un fléau post-soviétique. Les parents paient souvent des pots-de-vin pour faire admettre leurs enfants dans de meilleures écoles publiques. Il y a des récompenses supplémentaires pour les bonnes notes. [183]

Transport

Métro

Carte du trajet du métro de Moscou avec les stations prévues
La station Mayakovskaya a ouvert ses portes en 1938.

Le système de métro de Moscou est célèbre pour son art, ses peintures murales , ses mosaïques et ses lustres ornés . Il a commencé à fonctionner en 1935 et est immédiatement devenu la pièce maîtresse du système de transport. Plus que cela, c'était un dispositif stalinien pour émerveiller et récompenser la population, et lui donner une appréciation de l'art réaliste soviétique. Il est devenu le prototype des futures technologies soviétiques à grande échelle. Lazar Kaganovitchétait en charge; il a conçu le métro pour que les citoyens s'imprègnent des valeurs et de l'éthique de la civilisation stalinienne en roulant. L'œuvre d'art des 13 stations originales est devenue célèbre à l'échelle nationale et internationale. Par exemple, la station de métro de la place Sverdlov présentait des bas-reliefs en porcelaine illustrant la vie quotidienne des peuples soviétiques, et les bas-reliefs du complexe sportif du stade Dynamo glorifiaient les sports et les prouesses physiques du puissant nouveau "Homo Sovieticus" (homme soviétique ). [184]

Le métro était présenté comme le symbole du nouvel ordre social, une sorte de cathédrale communiste de la modernité technique. [185] Les travailleurs soviétiques ont fait le travail et les œuvres d'art, mais les principales conceptions techniques, les itinéraires et les plans de construction ont été gérés par des spécialistes recrutés dans le métro de Londres. Les Britanniques ont appelé à creuser des tunnels au lieu de la technique du «cut-and-cover», à l'utilisation d'escaliers mécaniques au lieu d'ascenseurs et ont conçu les itinéraires et le matériel roulant. [186]La paranoïa de Staline et du NKVD était évidente lorsque la police secrète a arrêté de nombreux ingénieurs britanniques pour espionnage, c'est-à-dire pour avoir acquis une connaissance approfondie de la disposition physique de la ville. Les ingénieurs de la Metropolitan Vickers Electrical Company ont subi un procès-spectacle et ont été expulsés en 1933, mettant fin au rôle des entreprises britanniques en URSS. [187]

Aujourd'hui, le métro de Moscou comprend douze lignes, principalement souterraines avec un total de 203 stations. Le métro est l'un des systèmes de métro les plus profonds au monde ; par exemple, la station Park Pobedy , achevée en 2003, à 84 mètres (276 pieds) sous terre, possède les plus longs escaliers mécaniques d'Europe. Le métro de Moscou est le système de métro le plus fréquenté d'Europe, ainsi que l'un des systèmes de métro les plus fréquentés au monde , desservant environ dix millions de passagers par jour (300 000 000 de personnes chaque mois). [188] Confrontée à de graves problèmes de transport, Moscou envisage d'étendre son métro. En 2016, les autorités ont lancé un nouveau chemin de fer de métro circulaire qui a contribué à résoudre les problèmes de transport, à savoir la congestion quotidienne sur la ligne Koltsevaya. [189]

En raison du traitement des stations de métro comme une toile possible pour l'art, caractérisée par le fait que les travailleurs de Moscou pouvaient les voir tous les jours, de nombreuses stations de métro de l'ère stalinienne ont été construites dans différentes conceptions « personnalisées » (où la conception de chaque station serait , initialement, une installation massive sur un certain thème (par exemple, la station Elektrozavodskaya avait pour thème uniquement l'usine d'ampoules à proximité et les douilles d'ampoules à nervures en céramique). [190] la tradition des "Grand Designs" et, fondamentalement, la décoration des stations de métro comme des installations à thème unique, a été restaurée à la fin de 1979.

Plus récemment, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a introduit des conforts allant des ports WiFi et USB à Apple Pay , tout en ouvrant de nouvelles stations à un rythme effréné. Le métro de Moscou est l'un des plus fréquentés au monde, avec 2,6 milliards de passagers en 2019. [191]

Dans la capitale russe, il existe plus de 21 500 points d'accès Wi-Fi, dans les dortoirs d'étudiants, dans les parcs, les institutions culturelles et sportives, et dans le Garden Ring et le troisième anneau de transport. De septembre 2020 à août 2021, 1 700 nouveaux points d'accès au Wi-Fi urbain ont été lancés à Moscou. [192] La structure du réseau Wi-Fi permet aux citoyens d'utiliser Internet sans nouvelle autorisation. [193]

Monorail

Deux trains du monorail de Moscou

Le métro de Moscou exploite une courte ligne de monorail (ligne 13). La ligne relie la station de métro Timiryazevskaya et Ulitsa Sergeya Eisensteina , en passant à proximité de VDNH (et de la station de métro de la ligne 6 "VDNKh"). La ligne a ouvert en 2004. Elle accepte les échangeurs aériens, aucun tarif supplémentaire n'est nécessaire si un trajet a été passé au métro de Moscou dans les 90 minutes précédentes.

Bus, trolleybus et bus électrique

Moscou possède la plus grande flotte de bus électriques d'Europe, avec 500 en service en octobre 2020 . [194]

Comme les stations de métro à l'extérieur du centre-ville sont éloignées par rapport aux autres villes, jusqu'à 4 kilomètres (2,5 mi), un réseau de bus rayonne de chaque station vers les zones résidentielles environnantes. Moscou dispose d'un terminal de bus pour les bus de passagers longue distance et interurbains ( Central Bus Terminal ) avec un chiffre d'affaires quotidien d'environ 25 000 passagers desservant environ 40% des lignes de bus longue distance à Moscou. [195]

Chaque rue principale de la ville est desservie par au moins une ligne de bus. Beaucoup de ces itinéraires sont doublés par un itinéraire de trolleybus et sont recouverts de câbles de trolley.

Avec une longueur totale de ligne de près de 600 kilomètres (370 miles) d'un seul fil, 8 dépôts, 104 itinéraires et 1740 véhicules, le système de trolleybus de Moscou était le plus grand au monde . Mais l'autorité municipale, dirigée par Sergey Sobianine, a commencé à détruire le système de trolleybus à Moscou en 2014 en raison du remplacement prévu des trolleybus par des bus électriques. En 2018, le système de trolleybus de Moscou ne compte que 4 dépôts et des dizaines de kilomètres de câbles inutilisés. Presque tous les câbles de trolleybus à l'intérieur de Garden Ring (Sadovoe Koltso) ont été coupés en 2016-2017 en raison de la reconstruction des rues centrales ("Moya Ulitsa"). Inauguré le 15 novembre 1933, il s'agit également du 6e système de trolleybus en service le plus ancien au monde.

En 2018, les sociétés de véhicules Kamaz et GAZ ont remporté l' appel d'offres de Mosgortrans pour la livraison de 200 bus électriques et de 62 bornes de recharge ultra-rapides au système de transport urbain. Les constructeurs seront responsables de la qualité et de la fiabilité du fonctionnement des bus et des bornes de recharge pour les 15 prochaines années. La ville ne se procurera que des bus électriques à partir de 2021, remplaçant progressivement la flotte de bus diesel. Selon les attentes, Moscou deviendra le leader parmi les villes européennes en termes de part de carburant électrique et gaz dans les transports publics d'ici 2019. [196]

Toutes les gares routières et les terminaux de Moscou sont désormais connectés au Wi-Fi gratuit. On peut l'utiliser dans les gares routières internationales Salaryevo, South Gate et North Gate, et dans les gares routières Varshavskaya et Orekhovo. Pas moins de 48 points chauds y ont été installés. [197]

Téléphérique de Moscou

Téléphériques traversant la rivière Moskva et le stade Luzhniki

On November 26, 2018, the mayor of Moscow Sergey Sobyanin took part in the ceremony to open the cable car above the Moskva River. The cable car will connect the Luzhniki sports complex with Sparrow Hills and Kosygin Street.

The journey from the well-known viewpoint on Vorobyovy Gory to Luzhniki Stadium will last for five minutes instead of 20 minutes that one would have to spend on the same journey by car. The cable car will work every day from 11 a.m. till 11 p.m.

Le téléphérique mesure 720 mètres (2360 pieds) de long. Il a été construit pour transporter 1 600 passagers par heure par tous les temps. Il y a 35 capsules fermées conçues par Porsche Design Studio pour transporter des passagers. Les cabines sont équipées d'écrans multimédias, de lumières LED, de crochets pour vélos, skis et snowboards. Les passagers pourront également utiliser des audioguides en anglais, allemand, chinois et russe.

Tram

Un tramway Vityaz-M passant par la place Tverskaya Zastava

Moscou dispose d'un vaste système de tramway, qui a ouvert ses portes en 1899. [198] La ligne la plus récente a été construite en 1984. Son utilisation quotidienne par les Moscovites est faible, représentant environ 5 % des trajets, car de nombreuses connexions vitales du réseau ont été supprimées. . Les tramways restent toujours importants dans certains quartiers en tant qu'alimentation des stations de métro. Les tramways assurent également d'importantes liaisons transversales entre les lignes de métro, par exemple entre la station Universitet de la ligne Sokolnicheskaya (ligne rouge n ° 1) et la station Profsoyuznaya de la ligne Kaluzhsko-Rizhskaya (ligne orange n ° 6) ou entre Voykovskaya et Strogino . Certains itinéraires reliaient le centre-ville aux quartiers dormants, comme l'itinéraire 3.

Plan du tramway de Moscou

Il existe trois réseaux de tramway dans la ville :

  • Réseau de dépôts de Krasnopresnenskoye avec le point le plus à l'ouest à Strogino (emplacement du dépôt) et le point le plus à l'est près de la plate-forme Dmitrovskaya. Ce réseau s'est séparé en 1973, mais jusqu'en 1997 il aurait pu facilement être reconnecté par environ un kilomètre (une cinquantaine de chaînes) de voie et trois aiguillages. Le réseau est le plus utilisé à Moscou et aucun point faible basé sur le chiffre d'affaires, à l'exception de la voie de dépôt (passagers desservis par bus) et de l'anneau de tramway à Dmitrovskaya (car il ne s'agit plus d'un point de transfert normal ni d'un terminal de réparation).
  • Le dépôt d'Apakov dessert la partie sud-ouest de la voie Varshavsky - boulevard Simferopolsky à l'est jusqu'à la gare Universitet à l'ouest et la voie Boulevard au centre. Ce réseau n'est relié que par les rues à quatre voies Dubininskaya et Kozhevnicheskaya. Une deuxième connexion par la rue Vostochnaya (Est) a été supprimée en 1987 en raison d'un incendie à l'usine Dinamo et n'a pas été récupérée, et reste perdue (pont Avtozavodsky) en 1992. Le réseau peut être desservi de toute façon par un autre dépôt (maintenant la route 35 , 38).
  • Trois principaux réseaux de dépôts avec porte ferroviaire et usine de réparation de tramways.

En outre, les défenseurs du tramway ont suggéré que les nouveaux services de transport en commun rapide (métro vers la ville, métro léger de Butovo, monorail) seraient plus efficaces en tant que lignes de tramway à niveau et que les problèmes avec les tramways ne sont dus qu'à une mauvaise gestion et exploitation, pas les propriétés techniques des tramways. De nouveaux modèles de tramway ont été développés pour le réseau de Moscou malgré le manque d'expansion.

Taxi

Les services de taxi commerciaux et les taxis routiers sont largement utilisés. Au milieu des années 2010, des plateformes de services telles que Yandex.Taxi , Uber et Gett ont remplacé de nombreux chauffeurs privés et petits prestataires de services et, en 2015, desservaient plus de 50 % de toutes les commandes de taxi à Moscou. [199] [200]

La société technologique russe Yandex teste des taxis autonomes à Moscou. La flotte d'environ 170 voitures sans conducteur de Yandex a parcouru plus de 14 millions de kilomètres. Robotaxis sera disponible via l'application Yandex.Go de la société dans le district de Yasenevo. [201]

Chemin de fer

La place Komsomolskaïa connue sous le nom de place des trois gares grâce à trois terminaux ferroviaires ornés qui s'y trouvent : Leningradsky , Yaroslavsky et Kazansky

Plusieurs gares desservent la ville. Les dix terminaux ferroviaires de Moscou (ou vokzals ) sont :

Le train à grande vitesse Sapsan relie Moscou à Saint-Pétersbourg .

Les terminaux sont situés à proximité du centre-ville, à côté de la ligne de métro 5 ou à proximité, et sont reliés à une ligne de métro vers le centre-ville. Chaque gare gère des trains en provenance de différentes parties de l'Europe et de l'Asie. [202] Il existe de nombreuses gares ferroviaires plus petites à Moscou. Comme les billets de train sont bon marché, ils sont le mode de transport préféré des Russes, en particulier au départ de Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie. Moscou est le terminus ouest du chemin de fer transsibérien , qui traverse près de 9 300 kilomètres (5 800 mi) de territoire russe jusqu'à Vladivostok sur la côte pacifique .

Les banlieues et les villes satellites sont reliées par le réseau de banlieue elektrichka (rail électrique). Les elektrichkas partent de chacun de ces terminaux vers les grandes gares ferroviaires à proximité (jusqu'à 140 km ou 87 mi).

Au cours des années 2010, le petit anneau du chemin de fer de Moscou a été converti pour être utilisé pour un service de passagers fréquent; il est entièrement intégré au métro de Moscou ; le service de passagers a commencé le 10 septembre 2016. Une ligne de chemin de fer de liaison sur le côté nord de la ville relie le terminal Belorussky à d'autres lignes de chemin de fer. Ceci est utilisé par certains trains de banlieue.

Cercle

Train "Lastochka" à la station " Luzhniki " (Ligne 14)

La Moskovskaya Okruzhnaya Zheleznaya Doroga a formé un anneau autour de l'actuel centre-ville de Moscou depuis 1903, mais n'a servi que de chemin de fer non électrifié et alimenté uniquement par des locomotives avant la reconstruction en MCC dans les années 2010.

Le cercle central de Moscou est une ligne orbitale de métro urbain de 54 kilomètres de long (34 mi) qui encercle la ville historique de Moscou. Il a été construit le long du petit anneau du chemin de fer de Moscou , prenant également certaines de ses voies en lui-même. Le MCC a été ouvert aux passagers le 10 septembre 2016. MOZD est intégré en tant que «ligne 14 du métro de Moscou» et, tout en utilisant des trains de la taille d'un chemin de fer, peut être perçu comme une «ligne circulaire de conception de train S».

La ligne est exploitée par la société MKZD appartenant au gouvernement de Moscou via le métro de Moscou , les chemins de fer russes appartenant au gouvernement fédéral étant sélectionnés comme sous-traitant de l'exploitation. L'infrastructure des voies et la plupart des plates-formes appartiennent aux chemins de fer russes, tandis que MKZD possède la plupart des bâtiments de la gare. Cependant, en S-bahn , les billets unifiés de Moscou "Ediniiy" et "Troika" sont acceptés par les stations MCC. Il y a un échange sans frais pour tout billet utilisé dans la station de métro de Moscou moins de 90 minutes avant d'entrer dans une station MCC (et vice versa : un passager de MCC obtient 1 échange gratuit vers le métro de Moscou dans les 90 minutes après être entré dans la station MCC)

Diamètres centraux de Moscou

Un train EG2Tv arrivant à la gare de Moscou Belorussky

Un autre système, qui forme un "véritable S-Bahn " comme dans le chemin de fer conçu "banlieue-ville-banlieue", est le diamètre central de Moscou , un système ferroviaire de passage, créé en construisant des contournements à partir des gares finales "vokzals" (par exemple par en évitant les gares centrales du chemin de fer de Moscou déjà existant, utilisé à la fois pour les déplacements interurbains et urbains-suburbains auparavant) [203] et en formant une ligne de train à travers le centre de Moscou.

Sur 5 lignes projetées, les 2 premières lignes ont été achevées et lancées le 2019-11-21 (par exemple le 21 novembre 2019).

Tout en utilisant les mêmes rails que les trains de banlieue "réguliers" vers les vokzals, les trains MCD (modèle " Ivolga ") ont des caractéristiques distinctives (forme ; cabine rouge, fenêtres différentes, nombre de sièges moindre ; grand logo de train rouge "MЦΔ").

Routes

Il y a plus de 2,6 millions de voitures dans la ville chaque jour. Ces dernières années ont vu la croissance du nombre de voitures, ce qui a fait des embouteillages et du manque de places de stationnement des problèmes majeurs.

Le périphérique de Moscou (MKAD), avec le troisième anneau de transport et le quatrième anneau de transport annulé, est l'une des trois seules autoroutes qui circulent dans les limites de la ville de Moscou. Plusieurs autres réseaux routiers forment des cercles concentriques autour de la ville.

Aérien

Il existe cinq principaux aéroports commerciaux desservant Moscou : Sheremetyevo (SVO), Domodedovo (DME), Vnukovo (VKO), Zhukovsky (ZIA), Ostafyevo (OSF).

Sheremetyevo, l' aéroport le plus fréquenté de Russie , est classé cinquième aéroport le plus fréquenté d'Europe.

L'aéroport international Sheremetyevo est le plus connecté au monde, gérant 60% de tous les vols internationaux. [204] C'est aussi une maison à tous les membres de SkyTeam et le moyeu principal pour Aeroflot (lui-même un membre de SkyTeam). L'aéroport international de Domodedovo est le premier aéroport de Russie en termes de débit de passagers et est la principale porte d'entrée vers les destinations nationales et de la CEI long-courriers et ses rivaux du trafic international Sheremetyevo. C'est une plaque tournante pour les compagnies aériennes S7 , et la plupart des membres de OneWorld et Star Alliance utilisent Domodedovo comme plaque tournante internationale. L'aéroport international de Vnukovo gère les vols de Turkish Airlines , Wizz Airet d'autres. L'aéroport international d'Ostafyevo est principalement destiné à l'aviation d'affaires.

Les aéroports de Moscou varient en distance par rapport au périphérique MKAD : Domodedovo est le plus éloigné à 22 km (14 mi) ; Vnukovo est à 11 km (7 mi); Sheremetyevo est à 10 km (6 mi); et Ostafievo, le plus proche, est à environ 8 kilomètres (5,0 mi) de MKAD. [204]

Il existe un certain nombre d'aéroports plus petits à proximité de Moscou (19 dans l'oblast de Moscou), tels que l'aéroport de Myachkovo , qui sont destinés aux avions privés, aux hélicoptères et aux charters. [205]

L'eau

Moscou a deux terminaux de passagers ( South River Terminal et North River Terminal ou Rechnoy vokzal ), sur le fleuve et des routes maritimes régulières et des croisières le long des rivières Moskva et Oka , qui sont principalement utilisées pour le divertissement. Le North River Terminal , construit en 1937, est la principale plaque tournante des routes fluviales à longue distance. Trois ports de fret desservent Moscou.

Système de partage

En 2020 , Moscou possède la plus grande flotte de véhicules d'autopartage au monde, avec plus de 30 000 voitures. [206]

Moscou propose différentes options de partage de véhicules sponsorisées par le gouvernement local. Il existe plusieurs sociétés d' autopartage qui se chargent de fournir des voitures à la population. Pour conduire les automobiles, l'utilisateur doit les réserver via l'application de la société propriétaire. En 2018, le maire Sergey Sobianine a déclaré que le système d'autopartage de Moscou était devenu le plus grand d'Europe en termes de flotte de véhicules. [207] Chaque jour, environ 25 000 personnes utilisent ce service. À la fin de la même année, l'autopartage à Moscou est devenu le deuxième au monde en termes de flotte avec 16,5 000 véhicules disponibles. [208] Un autre système de partage est le partage de vélos ( Velobike) d'un parc formé de 3000 vélos traditionnels et électriques. [209] Le Delisamokat est un nouveau service de partage qui met à disposition des scooters électriques. [210] Il existe des entreprises qui fournissent différents véhicules à la population à proximité des grands parcs de Moscou.

Développement futur

Le concept de développement 2020 du Centre d'affaires international de Moscou et de son territoire adjacent implique la construction d'encore plus de gratte-ciel au cours de la période 2020-2027. [211] [212]

En 1992, le gouvernement de Moscou a commencé à planifier une nouvelle partie projetée du centre de Moscou, le Centre d'affaires international de Moscou , dans le but de créer une zone, la première en Russie et dans toute l'Europe de l'Est, [213] qui combinera l'activité commerciale , espace de vie et de divertissement. Situé dans le district de Presnensky et situé sur le troisième anneau, le quartier de la ville de Moscou est en plein développement. La construction du MIBC a lieu sur le remblai de Krasnopresnenskaya. L'ensemble du projet prend jusqu'à un kilomètre carré (250 acres). La zone est le seul endroit du centre-ville de Moscou qui peut accueillir un projet de cette ampleur. Aujourd'hui, la plupart des bâtiments qui s'y trouvent sont d'anciennes usines et complexes industriels.

La Tour de la Fédération , achevée en 2016, est le deuxième plus haut bâtiment d'Europe . Il est prévu d'inclure un parc aquatique et d'autres installations récréatives; des bâtiments commerciaux, de bureaux, de divertissement et résidentiels, un réseau de transport et un nouveau site pour le gouvernement de Moscou . La construction de quatre nouvelles stations de métro sur le territoire a été achevée, dont deux ont ouvert et deux autres sont réservées aux futures lignes de métro traversant MIBC, quelques stations supplémentaires étaient prévues.

Les principales artères du MIBC sont le troisième anneau et la perspective Kutuzovsky .

Trois stations de métro étaient initialement prévues pour la ligne Filyovskaya . La station Delovoi Tsentr a ouvert ses portes en 2005 et a ensuite été rebaptisée Vystavochnaya en 2009. La branche s'est étendue à la station Mezhdunarodnaya en 2006, et tous les travaux sur la troisième station, Dorogomilovskaya (entre Kiyevskaya et Delovoi Tsentr), ont été reportés. Il est prévu d'étendre la succursale jusqu'à la gare de Savyolovskaya , sur la ligne Serpukhovsko-Timiryazevskaya. La ligne 4 du métro de Moscou avait les intervalles de temps les plus longs entre les arrivées de train (environ 8 minutes pour les branches Mezhdunarodnaya et Vystavochnaya de la ligne 4) tout au long des années 2010. Cependant, Vystavochnaya a été agrandi avec les plates-formes de la ligne 8A (segment de la future ligne 11) et Mezhdunarodnaya a été mis à niveau avec la plate-forme de la ligne 14 .

Le fournisseur de services de téléphonie mobile MTS a annoncé le 5 mars 2021 qu'il lancerait le premier réseau pilote 5G du pays à Moscou. 14 points d'accès ont été positionnés dans les principales attractions touristiques de la ville, notamment la place Loubianka près de la place Rouge, le quartier financier de la ville de Moscou et le parc des expositions VDNKh. [214]

Médias

Moscou abrite presque tous les réseaux de télévision , stations de radio , journaux et magazines nationaux de Russie.

Journaux

Les médias de langue anglaise comprennent The Moscow Times et Moscow News , qui sont respectivement les plus grands [215] et les plus anciens hebdomadaires de langue anglaise de toute la Russie. Kommersant , Vedomosti et Novaya Gazeta sont des médias russophones dont le siège est à Moscou. Kommersant et Vedomosti comptent parmi les principaux et les plus anciens journaux économiques en langue russe du pays.

Télévision et radio

Le bâtiment RTRN

Parmi les autres médias à Moscou figurent l' Echo de Moscou , la première agence de radio et d'information privée soviétique et russe, et NTV , l'une des premières chaînes de télévision russes privées. Le nombre total de stations de radio à Moscou dans la bande FM est proche de 50.

Réseaux de télévision de Moscou :

Radios de Moscou :

  • "Radio russe (Russkoïe)"
  • « Europe Plus »
  • "DFM"
  • "NRJ (Russie)"
  • " Radio Maximum "
  • "Voix de la Russie (en anglais)"
  • "Radio Liberté (Svoboda)"
  • "Mégapole FM"
  • "Radio Culture (Culture)"
  • "Pionnier FM"
  • "Zvezda"
  • "Komsomolskaïa Pravda"
  • "Orphée"
  • "Monte Carlo"
  • "Radio d'amour"
  • "The Main"
  • "Govorit Moscou"
  • "Radio Datcha"
  • " Nash Radio "
  • "Radio 7"
  • "Humour FM"
  • "Rétro FM"
  • "Ultra"
  • "Keks FM"
  • "Carnaval"
  • "Dobrye Pesni (bonnes chansons)"
  • "Voyage FM"
  • "Kino FM"
  • "Finam FM"
  • "Premier populaire"
  • "Politseiskaya Volna (vague policière)"
  • "Radio Sport"
  • " Radio Rossii "
  • "Radio Podmoskovye"
  • "Radiocompagnie Moscou"
  • "UFM"
  • "Maïak"
  • "FM d'affaires"
  • "Autoradio"
  • "Moya Semia (Ma famille)"
  • "XFM"
  • "Radio fraîche"
  • "Pluie d'argent"
  • "Chanson"
  • " M-Radio "
  • "Orphée"
  • « Écho de Moscou »
  • "Radio Jazz"
  • "Radio classique"
  • "Vesti FM"
  • "Ville FM"
  • "Détendez-vous FM"
  • « Kommersant FM »
  • "Rock FM"
  • "Radio pour enfants"
  • "Radio Alla"
  • "Meilleur FM"
  • "Suivant FM"
  • "Appuyez sur FM"
  • "Enregistrement radio"
  • "Capital FM Moscou"

Personnalités notables

Relations internationales

Villes jumelles - villes sœurs

Moscou est jumelée avec :

Accords de coopération

Moscou a des accords de coopération avec :

Anciennes villes jumelles et villes sœurs

Voir aussi

Références

  1. ^ Президент Российской Федерации. Указ №849 du 13 mai 2000 г. «О полномочном представителе Президента Российской Федерации в федеральном округе». Вступил в силу 13 mai 2000 г. Опубликован : "Собрание законодательства РФ", n° 20, ст. 2112, 15 mai 2000 г. (Président de la Fédération de Russie. Décret n° 849 du 13 mai 2000 sur le représentant plénipotentiaire du président de la Fédération de Russie dans un district fédéral . En vigueur depuis le 13 mai 2000.).
  2. ^ Госстандарт Российской Федерации. №ОК 024-95 27 décembre 1995 г. « Общероссийский классификатор экономических регионов. 2. Экономические районы», в ред. Изменения №5/2001 ОКЭР. ( Gosstandart de la Fédération de Russie. #OK 024-95 27 décembre 1995 Classification russe des régions économiques. 2. Régions économiques , telle que modifiée par l'amendement #5/2001 OKER. ).
  3. ^ Comins-Richmond, Walter. "L'histoire de Moscou" . Collège Occidental. Archivé de l'original le 17 mai 2006 . Consulté le 3 juillet 2006 .
  4. ^ "Le Statut de Moscou" . Douma de la ville de Moscou . Gouvernement de la ville de Moscou. 28 juin 1995. Archivé de l'original le 23 août 2011 . Consulté le 29 septembre 2010 . L'organe législatif (représentatif) suprême et exclusif du pouvoir d'État à Moscou est la Douma de la ville de Moscou.
  5. ^ un b "Le Maire de Moscou" . Gouvernement de Moscou. Archivé de l'original le 23 août 2011 . Consulté le 18 mars 2010 .
  6. ^ Федеральная служба государственной статистики (Service fédéral des statistiques de l'État) (21 mai 2004). "Территория, число районов, населённых пнктов и сельских а дминистрацц по сельских а дм pour l'administration de la Fédération , la numérotation du Terre Всероссийская перепись населения 2002 года (Recensement panrusse de la population de 2002) (en russe). Service fédéral des statistiques de l'État . Consulté le 1er novembre 2011 .
  7. ^ "26. численость постояного населенdent Service fédéral des statistiques de l'État . Consulté le 23 janvier 2019 .
  8. ^ "Об исчислении времени" . Официальный интернет-портал правовой информации (en russe). 3 juin 2011 . Consulté le 19 janvier 2019 .
  9. ^ Officiel dans toute la Fédération de Russie selon l'article 68.1 de la Constitution de la Russie .
  10. ^ Wells, John C. (2008). Dictionnaire de prononciation Longman (3e éd.). Longman. ISBN 978-1-4058-8118-0.
  11. ^ Gardon, Peter (2011). Dictionnaire de prononciation anglaise de Cambridge (18e éd.). Cambridge : Cambridge University Press. ISBN 978-0-521-15253-2.
  12. ^ "Russie: Central'nyj Federal'nyj Okrug - District fédéral central" . Ville Population.de. 8 août 2020 . Consulté le 1er septembre 2020 .
  13. ^ un bc "les Zones Urbaines Mondiales de Demographia " (PDF) . Démographie . Consulté le 22 juillet 2020 .
  14. ^ a b c Akishin, Alexander (August 17, 2017). "A 3-Hour Commute: A Close Look At Moscow The Megapolis". Strelka Mag. Archived from the original on April 17, 2021. Retrieved May 23, 2020.
  15. ^ a b "Moscow, a City Undergoing Transformation". Planète Énergies. September 11, 2017. Retrieved May 27, 2020.
  16. ^ 1977 Constitution of the Soviet Union - Section VIII, Article 172: "The Capital of the Union of Soviet Socialist Republics is the city of Moscow."
  17. ^ "Un aperçu de l'histoire" . mos.ru . Archivé de l'original le 7 octobre 2021 . Consulté le 21 septembre 2021 .
  18. ^ Selon le Réseau de recherche sur la mondialisation et les villes mondiales
  19. ^ Brade, Isolde; Rodolphe, Robert (2004). "Moscou, la ville globale? La position de la capitale russe dans le système européen des aires métropolitaines". Zone . Wiley . 36 (1): 69–80. doi : 10.1111/j.0004-0894.2004.00306.x . JSTOR 20004359 . 
  20. ^ Selon le MasterCard Global Destination Cities Index .
  21. ^ Hyatt, Jean. "Pékin dépasse New York en tant que ville comptant le plus de milliardaires : liste Forbes 2021" . Forbes . Consulté le 9 août 2021 .
  22. ^ "La Coupe du Monde de la FIFA démarre en Russie" . Le nouvel Indian Express . Consulté le 20 mars 2021 .
  23. ^ "Parcs de Moscou" . Pont à Moscou . Consulté le 27 mai 2020 .
  24. ^ un bcdefg Vasmer , Max ( 1986–1987 ) [1950–1958] . "Москва" . À Trubachyov, ON ; Larin, BO (éd.). Этимологический словарь русского языка [ Russisches etymologisches Wörterbuch ] (en russe) (2e éd.). Moscou : Progrès.
  25. ^ un bcdef Smolitskaya , GP (2002) . Toponimicheskyi slovar' Tsentral'noy Rossii Топонимический словарь Центральной России(en russe). p. 211–2017.
  26. ^ Tarkiainen, Kari (2010). Ruotsin itämaa . Helsinki : Svenska litteratursällskapet i Finland. p. 19. ISBN 978-951-583-212-2.
  27. ^ "Les premières tribus slaves orientales en Russie" . Study.com . Consulté le 10 décembre 2018 .
  28. ^ un bc Trubachyov , ON , éd. (1994). Etimologicheskyi slovar' slavyanskikh yazykov Этимологический словарь славянских языков(en russe). V. 20 : pp. 19-20, 197, 202-203 ; V. 21 : pp. 12, 19–20, 76–79.
  29. ^ Pokorny, Julius . "moi" . Indogermanisches etymologisches Wörterbuch . Archivé de l'original le 10 mars 2016.
  30. ^ "Signification du nom de famille Moskov, origines et distribution" . ancêtres.io . Consulté le 10 décembre 2018 .
  31. ^ Roi, Hobart. "Moscovite" . géologie.com . Consulté le 28 mars 2020 .
  32. ^ "Les origines de Moscou: ce que les découvertes archéologiques, les chroniques et les légendes urbaines nous disent" . Mos.ru . 5 avril 2017 . Consulté le 12 novembre 2020 .
  33. ^ "Histoire de Moscou - du village à la métropole" . moskau.ru . Archivé de l'original le 24 mai 2012 . Consulté le 12 novembre 2020 .
  34. ^ "Начало Москвы : пир после убийства" . BBC News russe . 11 avril 2017.
  35. ^ Bronnitsky.), Tikhon (évêque de (1997). Les sanctuaires orthodoxes de Moscou . Maison d'édition du patriarcat de Moscou.
  36. ^ JLI Fennell, Ivan le Grand de Moscou (1961) p. 354
  37. ^ Sergei M. Soloviev et John J. Windhausen, éds. Histoire de la Russie. Vol. 8: La société russe à l'époque d'Ivan III (1979)
  38. ^ " La Frontière Sans Fin : Une Histoire Environnementale du Premier Monde Moderne ". John F. Richards (2006). Presse de l'Université de Californie . p. 260. ISBN 0-520-24678-0 
  39. ^ Абецедарский, Л. С. (1978). Белоруссия и Россия (en russe). Москва. p. 213.
  40. ^ П.В.Сытин, "Из истории московских улиц", М, 1948, p. 296.
  41. ^ Peste bubonique au début de la Russie moderne: santé publique et catastrophe urbaine . John T. Alexander (2002). Oxford University Press États-Unis . p. 17. ISBN 0-19-515818-0 
  42. ^ MS Anderson, Pierre le Grand (1978) p. 13
  43. ^ Melikishvili, Alexandre (2006). "Genèse du système anti-peste: la période tsariste" (PDF) . Revues critiques en microbiologie . 36 (1): 19–31. CiteSeerX 10.1.1.204.1976 . doi : 10.1080/10408410500496763 . PMID 16610335 . S2CID 7420734 . Archivé de l'original (PDF) le 23 novembre 2009 . Consulté le 22 mars 2020 .    
  44. ^ " L'armée russe des guerres napoléoniennes ". Albert Seaton, Michael Youens (1979). p. 29. ISBN 0-88254-167-6 
  45. ^ Alexander M. Martin, "Les eaux usées et la ville: saleté, odeur et représentations de la vie urbaine à Moscou, 1770–1880", Revue russe (2008) 67 # 2 pp. 243–274.
  46. ^ Histoire révolutionnaire. Moscou
  47. ^ "Moscou devient la capitale de l'État soviétique" . Bibliothèque présidentielle. 2018 . Consulté le 12 mars 2019 .
  48. ^ Sarah Davies, Opinion populaire dans la Russie de Staline: Terreur, propagande et dissidence, 1934-1941
  49. ^ Simon Montefiore, La Cour du Tsar Rouge
  50. ^ Encyclopédie de Moscou , éd. Grande Encyclopédie russe, Moscou, 1997, entrée "Bataille de Moscou"
  51. ^ Grande Encyclopédie soviétique, Moscou, 1973–78, entrée "Bataille de Moscou 1941–42"
  52. ^ John Erickson, Barbarossa: L'Axe et les Alliés , tableau 12.4
  53. ^ "Classement d'horizon" . Emporis .
  54. ^ Robert J. Mason et Liliya Nigmatullina, "Suburbanization and Sustainability in Metropolitan Moscow," Geographical Review (2011) 101 # 3 pp. 316–333.
  55. ^ RBTH, spécial à (4 novembre 2016). "Ville du futur : Moscou fait peau neuve" .
  56. ^ Leslie, Chris (October 31, 2017). "The wrecking ball swings at Moscow – a photo essay". The Guardian – via www.theguardian.com.
  57. ^ a b "Expansion of Moscow borders to help it develop harmonically: mayor, Itar-tass, July 1, 2012". Itar-tass.com. July 1, 2012. Archived from the original on November 13, 2013. Retrieved July 9, 2014.
  58. ^ "Moscow city government official site". Mos.ru. Archived from the original on July 20, 2014. Retrieved July 9, 2014.
  59. ^ Памятник природы "Высшая точка Москвы – 255 м над уровнем моря (Теплый Стан)"(en russe). www.darwin.museum.ru. Archivé de l'original le 25 août 2007 . Consulté le 29 avril 2009 .
  60. ^ "Le temps à Moscou, Russie" . Consulté le 31 mars 2018 .
  61. ^ Погода и Климат - Климатический монитор : погода в Москве[Le temps à Moscou. La température de l'air et les précipitations. juin 2010] (en russe). Pogoda.ru.net . Consulté le 12 mars 2013 .
  62. ^ "Météo moyenne à Moscou, Russie, toute l'année - Weather Spark" .
  63. ^ "Surveillance climatique" . Récupéré le 27 juillet 2006 .
  64. ^ "Pogoda.ru.net" (en russe) . Consulté le 15 décembre 2012 .
  65. ^ "Heures d'ensoleillement en 2014 et moyennes" (en russe) . Consulté le 15 novembre 2015 .
  66. ^ Luxmoore, Matthieu (2018). "Moscou a 6 minutes de soleil en décembre" . Le New York Times . ISSN 0362-4331 . Consulté le 22 février 2018 . 
  67. ^ "Comment survivre à Moscou sans soleil" . Nouvelles de la BBC . 2018 . Consulté le 22 février 2018 .
  68. ^ "Climat de Vladimir" (en russe) . Consulté le 15 novembre 2015 .
  69. ^ "Pogoda & Climate (Météo & Climat)" (en russe) . Consulté le 29 octobre 2021 .
  70. ^ "Moniteur climatique 2005-2011" (en russe) . Consulté le 29 octobre 2021 .
  71. ^ "Moyennes de Thermograph.ru" . Consulté le 12 janvier 2011 .
  72. ^ "Heures d'ensoleillement mensuelles moyennes" (en russe). Meteoweb.ru . Consulté le 12 janvier 2011 .
  73. ^ d.o.o, Yu Media Group. "Moscow, Russia - Detailed climate information and monthly weather forecast". Weather Atlas. Retrieved July 4, 2019.
  74. ^ a b "WMO averages". Retrieved January 12, 2011.
  75. ^ "Температура воздуха и осадки по месяцам и годам: Москва (город Москва, Россия)". www.pogodaiklimat.ru.
  76. ^ "VVC info" (in Russian). Retrieved April 3, 2018.
  77. ^ "Climate monitor 2005–2011" (in Russian). Retrieved January 12, 2011.
  78. ^ "Heures d'ensoleillement mensuelles moyennes" (en russe). Meteoweb.ru . Consulté le 12 janvier 2011 .
  79. ^ "Température - Voronej - Robot Climatique Russie" . meteoenligne.fr .
  80. ^ "Température - Tambov - Robot Climatique Russie" . meteoenligne.fr .
  81. ^ "Où loger à Moscou" . Gezily. Archivé de l'original le 17 novembre 2020 . Consulté le 12 novembre 2020 .
  82. ^ "Température - Moscou" . Météo en ligne . Consulté le 5 janvier 2021 .
  83. ^ un b Service fédéral russe des statistiques de l'État (2011).Всероссийская перепись населения 2010 года. Том 1[Recensement panrusse de la population de 2010, vol. 1]. Всероссийская перепись населения 2010 года [Recensement panrusse de la population de 2010](en russe). Service fédéral des statistiques de l'État .
  84. ^ Service des statistiques de l'État fédéral russe (21 mai 2004).Численность населения России, субъектов Российской Федерации в составе федеральных округов, районов, городских поселений, сельских населённых пунктов – районных центров и сельских населённых пунктов с населением 3 тысячи и более человек[Population de la Russie, ses districts fédéraux, sujets fédéraux, districts, localités urbaines, localités rurales - centres administratifs et localités rurales de plus de 3 000 habitants] (XLS) . Всероссийская перепись населения 2002 года [Recensement panrusse de la population de 2002](en russe).
  85. ^ "Перепись-2010 : русских становится больше" . Perepis-2010.ru. 19 décembre 2011. Archivé de l'original le 25 décembre 2018 . Consulté le 10 février 2012 .
  86. ^ ""Российская газета" о мигрантах в Москве" . Rg.ru . Récupéré le 22 décembre 2010 .
  87. ^ "Суммарный коэффициент рождаемости" . fedstat.ru. Archivé de l'original le 31 octobre 2020 . Consulté le 28 octobre 2020 .
  88. ^ "Об оскорблении религиозных чувств" (en russe). Фонд Общественное Мнение, ФОМ (Public Opinion Foundation). 17 novembre 2020 . Consulté le 21 avril 2021 .
  89. ^ "Об оскорблении религиозных чувств" (en russe). Фонд Общественное Мнение, ФОМ (Public Opinion Foundation). 17 novembre 2020 . Consulté le 21 avril 2021 .
  90. ^ Maxim Kirev. "La mosquée planifiée suscite la controverse en Russie" . Le Spiegel .
  91. ^ Kiran Moodley. "Eid al-Fitr 2015 : Drone montre des foules immenses célébrant la fin du Ramadan à Moscou" . L'Indépendant . Consulté le 12 février 2016 .
  92. ^ Schmidt, Albert J (1er avril 1989). L'architecture et l'urbanisme du Moscou classique : une histoire culturelle . Société philosophique américaine. p.  5 –25.