Moldavie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Coordonnées : 47°N 29°E / 47°N 29°E / 47; 29

République de Moldavie

Republica Moldavie   ( Roumain )
Hymne :  " Limba noastră "
(Anglais : " Notre langue " )
Location of Moldova in Europe (green) and its uncontrolled territory of Transnistria (light green)
Localisation de la Moldavie en Europe (vert)
et de son territoire non contrôlé de Transnistrie (vert clair)
Capitale
et plus grande ville
Chișinău 47°0′N 28°55′E
 / 47.000°N 28.917°E / 47.000; 28.917
Langues officiellesRoumain (aussi appelé moldave ) [1] [2]

Langues minoritaires reconnues
[3] [4] [5]
Groupes ethniques
(2014 ; à l'exclusion de la Transnistrie )
75,1 % Moldave [a]
7,0 % Roumain
6,6 % Ukrainien
4,6 % Gagaouze
4,1 % Russe
1,9 % Bulgare
0,36 % Romani
0,07 % Polonais
0,89 % Autre
Religion
(2014 ; à l'exclusion de la Transnistrie )
91,8 % Christianisme
—90,1 % Orthodoxie orientale
—1,7 % Autre Chrétien
5,5 % Sans religion
2,4 % Non précisé
0,3 % Autre [6]
Démonyme(s)moldave
Gouvernement République unitaire parlementaire constitutionnelle laïque
•  Président
Maia Sandu
Natalia Gavrilița
Igor Grosu
Corps législatifParlement
Formation
1346
1812
15 décembre 1917
9 avril 1918
12 octobre 1924
2 août 1940
27 août 1991b
2 mars 1992
•  Constitution adoptée
29 juillet 1994
Zone
• Y compris la Transnistrie
33 843,5 [7]  km 2 (13 067,0 milles carrés) ( 135e )
• L'eau (%)
1.4 (y compris la Transnistrie)
• Hors Transnistrie
30 334 km 2 (11 712 milles carrés) [b]
Population
• Estimation au 1er janvier 2021
Decrease2 597 100 [9]
(hors Transnistrie) ( 138e )
• Densité
85,5 [10] /km 2 (221,4/m²) ( 125e )
PIB  ( PPA )Estimation 2021
• Le total
Increase35,906 milliards de dollars [11] ( 134e )
• Par habitant
Increase13 879 $ [11] ( 118e )
PIB  (nominal)Estimation 2021
• Le total
Increase11,998 milliards de dollars [11] ( 144e )
• Par habitant
Increase4 638 $ [11] ( 123e )
Gini  (2018)Positive decrease 25,7 [12]
bas
IDH  (2019)Increase 0,750 [13]
haut  ·  90e
Monnaieleu moldave ( MDL )
Fuseau horaireUTC +2 ( EET )
• Été ( heure d'été )
UTC +3 ( EEST )
Côté conduitedroit
Indicatif d'appel+373
Code ISO 3166MARYLAND
TLD Internet.Maryland
  1. Tel que déterminé par la Déclaration d' indépendance de la Moldavie , que la Cour constitutionnelle de Moldavie a estimé avoir préséance sur l' article 13 de la Constitution , qui utilise le nom « moldave » . [1]
  2. Date de proclamation. L'indépendance s'est ensuite finalisée avec la dissolution de l'URSS en décembre 1991.

Moldavie ( / m de l de d v ə / ( écouter )About this sound , parfois au Royaume - Uni : / m ɒ l d ə v ə / , prononciation roumain:  [moldova] ), [14] [15] [16] officiellement la République de Moldavie ( roumain : Republica Moldova ), est un pays enclavé d'Europe de l'Est . [17]Il est bordé par la Roumanie à l'ouest et l' Ukraine au nord, à l'est et au sud. [18] De plus, l' état non reconnu de Transnistrie , internationalement reconnu comme faisant partie de la Moldavie, se trouve de l'autre côté du Dniestr à la frontière est de l'Ukraine. La capitale et la plus grande ville est Chișinău .

La majeure partie du territoire moldave faisait partie de la Principauté de Moldavie du XIVe siècle jusqu'en 1812, date à laquelle il a été cédé à l' Empire russe par l' Empire ottoman (auquel la Moldavie était un État vassal ) et est devenu connu sous le nom de Bessarabie . En 1856, le sud de la Bessarabie est restitué à la Moldavie, qui trois ans plus tard s'unit à la Valachie pour former la Roumanie , mais la domination russe est restaurée sur l'ensemble de la région en 1878. Au cours de la Révolution russe de 1917 , la Bessarabie devient brièvement un État autonome au sein de la Russie. République , connue sous le nom deRépublique Démocratique Moldave . En février 1918, la République démocratique de Moldavie a déclaré son indépendance puis s'est intégrée à la Roumanie plus tard dans l'année à la suite d'un vote de son assemblée. La décision a été contestée par la Russie soviétique , qui a établi en 1924, au sein de la RSS d'Ukraine , une république autonome moldave (RASM) sur des territoires partiellement habités par la Moldavie à l'est de la Bessarabie.

En 1940, à la suite du pacte Molotov-Ribbentrop , la Roumanie a été contrainte de céder la Bessarabie et le nord de la Bucovine à l' Union soviétique , ce qui a conduit à la création de la République socialiste soviétique de Moldavie (RSS de Moldavie), qui comprenait la plus grande partie de la Bessarabie et la bande la plus à l'ouest de l'ancienne MASSR (à l'est du fleuve Dniestr ). Le 27 août 1991, alors que la dissolution de l'Union soviétique était en cours, la RSS de Moldavie déclara son indépendance et prit le nom de Moldavie. [19] La constitution de la Moldaviea été adopté en 1994. La bande du territoire moldave sur la rive est du Dniestr est sous le contrôle de facto du gouvernement dissident de Transnistrie depuis 1990.

En raison d'une diminution de la production industrielle et agricole suite à la dissolution de l'Union soviétique, le secteur des services s'est développé pour dominer l'économie de la Moldavie et représente plus de 60% du PIB du pays . C'est le deuxième pays le plus pauvre d' Europe en termes de PIB par habitant. [20] Bien que la Moldavie ait un indice de développement humain relativement élevé , il est le plus bas du continent, se classant au 90e rang mondial.

La Moldavie est une république parlementaire avec un président à la tête de l'État et un premier ministre à la tête du gouvernement . C'est un État membre des Nations Unies , du Conseil de l'Europe , de l' Organisation mondiale du commerce (OMC), de l' Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), de l' Organisation GUAM pour la démocratie et le développement économique , de la Communauté des États indépendants ( CEI) et l' Organisation de coopération économique de la mer Noire (BSEC).

Étymologie

Le nom Moldavie est dérivé de la rivière Moldavie ; la vallée de ce fleuve servit de centre politique lors de la fondation de la Principauté de Moldavie en 1359. [21] L'origine du nom du fleuve reste incertaine. Selon une légende racontée par les chroniqueurs moldaves Dimitrie Cantemir et Grigore Ureche , le prince Dragoș a nommé la rivière après avoir chassé un aurochs : à la suite de la chasse, le chien épuisé du prince Molda s'est noyé dans la rivière. Le nom du chien, donné à la rivière, s'est étendu à la Principauté. [22]

Pendant une courte période dans les années 1990, lors de la fondation de la Communauté des États indépendants , le nom de l'actuelle République de Moldavie s'est également orthographié Moldavie . [23] Après la dissolution de l'Union soviétique , le pays a commencé à utiliser le nom roumain, Moldavie . Officiellement, le nom de République de Moldavie est désigné par les Nations Unies .

Histoire

Préhistoire

La préhistoire de la Moldavie couvre la période du Paléolithique supérieur qui commence avec la présence d' Homo sapiens dans la région du sud-est de l'Europe il y a environ 44 000 ans et s'étend jusqu'à l'apparition des premiers écrits de l'Antiquité classique en Grèce .

En 2010, NK Anisjutkin a découvert à Bayraki des outils en silex oldoviens vieux de 800 000 à 1,2 million d'années. [24] Pendant l' ère néolithique de l'âge de pierre , le territoire de la Moldavie était au centre de la grande culture Cucuteni-Trypillia qui s'étendait à l'est au-delà du fleuve Dniestr en Ukraine et à l'ouest jusqu'aux montagnes des Carpates en Roumanie. Les habitants de cette civilisation, qui a duré environ de 5500 à 2750 avant JC, pratiquaient l'agriculture, élevaient du bétail, chassaient et fabriquaient des poteries de conception complexe. [25]

Antiquité et haut Moyen Âge

Les tribus carpiennes habitaient le territoire de la Moldavie à l'époque de l'antiquité classique . Entre le Ier et le VIIe siècle après J.-C., le sud passe par intermittence sous le contrôle des empires romain puis byzantin . En raison de sa situation stratégique sur une route entre l'Asie et l'Europe, le territoire de la Moldavie moderne a connu de nombreuses invasions à la fin de l'Antiquité et au Haut Moyen Âge , notamment par les Goths , les Huns , les Avars , les Bulgares , les Magyars , les Pechenegs , les Coumans , les Mongols et les Tatars .

Au 11ème siècle, un Viking du nom de Rodfos a peut-être été tué dans la région par les Blakumen qui l'ont trahi. [26] En 1164, le futur empereur byzantin Andronikos Ier Comnène , alors qu'il tentait d'atteindre la Principauté de Halych , est fait prisonnier par les Valaques, peut-être dans la région de la future Moldavie.

La Chronique hypatie slave orientale mentionne les Bolohoveni au 13ème siècle. La chronique rapporte que cette terre bordait les principautés de Halych , Volhynia et Kiev . Des recherches archéologiques ont permis d'identifier l'emplacement d'établissements fortifiés du XIIIe siècle dans cette région. Alexandru V. Boldur a identifié Voscodavie, Voscodavti, Voloscovti, Volcovti, Volosovca et leurs autres villes et villages entre le cours moyen des rivières Nistru/Dniester et Nipru/Dniepr. [27] Les Bolohoveni ont disparu des chroniques après leur défaite en 1257 par les troupes de Daniel de Galicie .

Au début du XIIIe siècle, les Brodniks , possible état vassal slave - valaque de Halych , étaient présents sur une grande partie du territoire de la région (vers 1216, les Brodniks sont mentionnés [ par qui ? ] comme au service de Souzdal ).

Fondation de la Principauté de Moldavie

La Principauté de Moldavie et les frontières modernes de la Moldavie, de l'Ukraine et de la Roumanie

La Principauté de Moldavie a commencé lorsqu'un vlach voïvode (chef militaire), Dragoș , est arrivé dans la région de la rivière Moldavie . Son peuple de Maramureș suivit bientôt. Dragoș a établi un régime en tant que vassal du royaume de Hongrie dans les années 1350. L'indépendance de la Principauté de Moldavie survint lorsque Bogdan I , un autre voïvode valaque de Maramureș qui s'était brouillé avec le roi hongrois, traversa les Carpates en 1359 et prit le contrôle de la Moldavie, arrachant la région à la Hongrie. La Principauté de Moldavieétait délimitée par les montagnes des Carpates à l'ouest, le fleuve Dniestr à l'est, et le Danube et la mer Noire au sud. Son territoire comprenait le territoire actuel de la République de Moldavie, les huit comtés orientaux de la Roumanie et des parties de l' oblast de Tchernivtsi et de la région de Budjak de l'Ukraine actuelle. Les habitants appelaient la principauté la Moldavie - comme la république actuelle et la région nord-est de la Roumanie.

Entre la Pologne et la Hongrie

Carte du Royaume de Pologne et du Grand-Duché de Lituanie entre 1386 et 1434 montrant la Principauté de Moldavie comme fief polonais .

L'histoire de ce qui est aujourd'hui la Moldavie est liée à celle de la Pologne depuis des siècles. Le chroniqueur polonais Jan Długosz mentionne les Moldaves (sous le nom de Valaques ) comme ayant rejoint une expédition militaire en 1342, sous le roi Ladislas Ier , contre le margraviat de Brandebourg . [28] L'État polonais était assez puissant pour contrer le royaume hongrois qui était constamment intéressé à amener la région qui deviendrait la Moldavie dans son orbite politique.

Les liens entre la Pologne et la Moldavie se sont élargis après la fondation de l'État moldave par Bogdan de Cuhea , un voïvode valaque de Maramureș qui s'était brouillé avec le roi hongrois. Traversant les montagnes des Carpates en 1359, le voïvode prit le contrôle de la Moldavie et réussit à créer la Moldavie en tant qu'entité politique indépendante. En dépit d'être défavorisé par la brève union de la Pologne angevine et de la Hongrie (cette dernière était toujours le suzerain du pays), le successeur de Bogdan Lațcu , le souverain moldave s'est également probablement allié aux Polonais . Lațcu a également accepté la conversion au catholicisme romain vers 1370, mais son geste restera sans conséquence.

L'influence polonaise grandit

Petru Ier profite de la fin de l'union polono-hongroise et rapproche le pays du royaume de Jagiellon , devenant vassal du roi Jogaila de Pologne le 26 septembre 1387. Ce geste aura des conséquences inattendues : Petru fournit des fonds au souverain polonais. nécessaire dans la guerre contre les chevaliers teutoniques , et a obtenu le contrôle de Pokuttya jusqu'à ce que la dette soit remboursée ; comme cela n'a pas été enregistré, la région est devenue disputée par les deux États, jusqu'à ce qu'elle soit perdue par la Moldavie dans la bataille d'Obertyn (1531). Le prince Petru a également étendu son règne vers le sud jusqu'au delta du Danube. Son frère Roman I a conquis Cetatea Albă, sous domination hongroise, en 1392, donnant à la Moldavie un débouché sur la mer Noire , avant d'être renversé du trône pour avoir soutenu Fiodor Koriatovych dans son conflit avec Vytautas le Grand de Lituanie . Sous Étienne Ier , l'influence polonaise croissante fut contestée par Sigismond de Hongrie , dont l'expédition fut vaincue à Ghindăoani en 1385 ; cependant, Stephen a disparu dans des circonstances mystérieuses.

Bien qu'Alexandre Ier ait été porté sur le trône en 1400 par les Hongrois (avec l'aide de Mircea Ier de Valachie ), ce souverain a déplacé ses allégeances vers la Pologne (notamment en engageant les forces moldaves du côté polonais lors de la bataille de Grunwald et du siège de Marienburg ) , et a placé son propre choix de dirigeants en Valachie. Son règne fut l'un des plus réussis de l'histoire de la Moldavie.

Les Ottomans entrent dans la lutte pour le contrôle

Construit sous le règne d' Etienne le Grand (photo ci-dessus) , plusieurs auteurs pensaient que le fort de Soroca avait été construit sur le site d'une ancienne forteresse génoise nommée Olhionia . [29]

Malgré tous ses succès, c'est sous le règne d'Alexandre Ier que le premier affrontement avec les Turcs ottomans eut lieu à Cetatea Albă en 1420. Une crise profonde allait suivre le long règne d'Alexandrel, ses successeurs s'affrontant dans une succession de guerres qui divisèrent le pays jusqu'au meurtre de Bogdan II et à l'ascension de Pierre III Aaron en 1451. Néanmoins, la Moldavie fut soumise à d'autres interventions hongroises après ce moment, lorsque Matthias Corvinus déposa Aron et soutenait Alexăndrel au trône à Suceava . Le règne de Petru Aron a également signifié le début de l' allégeance de la Moldavie à l' Empire ottoman , car le souverain a accepté de payerhommage au sultan Mehmed II .

L'ère des invasions

Pendant ce temps, la Moldavie a été envahie à plusieurs reprises par les Tatars de Crimée et, à partir du XVe siècle, par les Turcs. En 1538, la principauté devient tributaire de l' Empire ottoman , mais elle conserve une autonomie interne et externe partielle. [30] Néanmoins, le Commonwealth polono-lituanien a continué à fortement influencer la Moldavie à la fois par le biais de la politique nationale ainsi qu'au niveau local par le biais d'importants mariages entre la noblesse moldave et la szlachta polonaise . Lorsqu'en mai 1600, Michel le Brave enleva Ieremia Movilă du trône de Moldavie en remportant la bataille de Bacău, réunissant brièvement sous son règne la Moldavie , la Valachie et la Transylvanie , une armée polonaise dirigée par Jan Zamoyski chassa les Valaques de Moldavie. Zamoyski réinstalla Ieremia Movilă sur le trône, qui mit le pays sous la vassalité du Commonwealth polono-lituanien . La Moldavie revint finalement à la vassalité ottomane en 1621.

Transnistrie

Alors que la région de Transnistrie n'a jamais fait partie politiquement de la Principauté de Moldavie, il y avait des zones importantes qui appartenaient aux boyards moldaves ou aux dirigeants moldaves. Les premiers actes survivants faisant référence à des terres situées au-delà du fleuve Dniestr datent du XVIe siècle. [31] [ la citation complète nécessaire ] La chronique moldave Grigore Ureche mentionne qu'en 1584 certains villages moldaves d'au-delà du Dniestr dans le Royaume de Pologne ont été attaqués et pillés par les Cosaques . [32] [ source non primaire nécessaire ] De nombreux Moldaves étaient membres d'unités cosaques, avec deux d'entre eux, Ioan Potcoavăet Dănilă Apostol devenant hetmans d'Ukraine. Ruxandra Lupu , la fille du voïvode moldave Vasile Lupu qui a épousé Tymish Khmelnytsky , a vécu à Rașcov selon la tradition ukrainienne.

Alors que la majeure partie de la Moldavie actuelle est entrée dans l'orbite ottomane au XVIe siècle, une partie substantielle de la Transnistrie est restée une partie du Commonwealth polono-lituanien jusqu'à la deuxième partition de la Pologne en 1793.

L'empire russe

Changements territoriaux de la Moldavie suite au traité de Bucarest 1812.

Conformément au traité de Bucarest de 1812 , et malgré les nombreuses protestations des nobles moldaves au nom de la souveraineté de leur principauté, l' Empire ottoman (dont la Moldavie était un vassal ) céda à l' Empire russe la moitié orientale du territoire de la Principauté de Moldavie avec Khotyn et l'ancienne Bessarabie ( Boudjak moderne ), que la Russie avait déjà conquise et annexée. La nouvelle province russe s'appelait Oblast de Moldavie et de Bessarabie, et jouissait initialement d'une large autonomie. Après 1828, cette autonomie a été progressivement restreinte et en 1871, l'Oblast a été transformé en gouvernorat de Bessarabie, dans un processus d' assimilation imposée par l'État , la russification . Dans le cadre de ce processus, l' administration tsariste en Bessarabie a progressivement retiré la langue roumaine de l'usage officiel et religieux. [33]

Union avec la Roumanie et le retour des Russes

Le traité de Paris (1856) rendit la partie sud de la Bessarabie (plus tard organisée sous les comtés de Cahul , Bolgrad et Ismail) à la Moldavie, qui resta une principauté autonome et, en 1859, s'unit à la Valachie pour former la Roumanie . En 1878, à la suite du traité de Berlin , la Roumanie fut contrainte de céder les trois comtés à l'empire russe.

Une colonisation multiethnique

Au cours du XIXe siècle, les autorités russes ont encouragé la colonisation de la Bessarabie ou de parties de celle-ci par les Roumains (Budjak), les Russes , les Ukrainiens , les Allemands , les Bulgares , les Polonais et les Gagaouzes , principalement dans les régions nord et sud libérées par les Turcs et les Tatars de Nogaï . ce dernier ayant été expulsé dans les années 1770 et 1780, lors des guerres russo-turques ; [34] [35] [36] [37] l'inclusion de la province dans le Pale of Settlement a également permis l'immigration de plus de Juifs. [c] La proportion roumaine de la population a diminué d'environ 86 % en 1816, [39] à environ 52 % en 1905. [40] Pendant ce temps, il y avait des émeutes antisémites, conduisant à un exode de milliers de Juifs vers les États Unis. [41]

La Révolution russe et la Grande Roumanie

Une carte de la Grande Roumanie entre 1920 et 1940.

La Première Guerre mondiale a entraîné une prise de conscience politique et culturelle (ethnique) parmi les habitants de la région, alors que 300 000 Bessarabes ont été enrôlés dans l' armée russe formée en 1917; au sein d'unités plus importantes, plusieurs « comités de soldats moldaves » ont été formés. À la suite de la Révolution russe de 1917 , un parlement de Bessarabie, Sfatul Țării (un Conseil national), a été élu en octobre-novembre 1917 et a ouvert ses portes le 3 décembre [ OS 21 novembre] 1917. Le Sfatul Țării a proclamé la République démocratique moldave (15 décembre [ OS 2 décembre] 1917) au sein d'un État fédéral russe, et forma un gouvernement (21 décembre [OS 8 décembre] 1917).

Après l' occupation de la région par l' armée roumaine début janvier à la demande du Conseil national, la Bessarabie proclame son indépendance vis-à-vis de la Russie le 6 février [ OS 24 janvier] 1918 et sollicite le concours de l'armée française présente en Roumanie (général Henri Berthelot ) et de l'armée roumaine. [42] Le 9 avril [ OS 27 mars] 1918, le Sfatul Țării décide par 86 voix pour, 3 contre et 36 abstentions, de s'unir au Royaume de Roumanie . L'union était conditionnée à l'accomplissement de la réforme agraire , à l'autonomie et au respect des droits humains universels. [43]Une partie du Parlement intérimaire a accepté d'abandonner ces conditions après que la Bucovine et la Transylvanie ont également rejoint le Royaume de Roumanie , bien que les historiens notent qu'ils n'avaient pas le quorum pour le faire. [44] [45] [46] [47] [48]

Cette union a été reconnue par la plupart des principales puissances alliées dans le traité de Paris de 1920 , qui n'a cependant pas été ratifié par tous ses signataires. [49] [50] La Russie nouvellement soviétique n'a pas reconnu la domination roumaine sur la Bessarabie, en la considérant comme une occupation du territoire russe. [51] Des soulèvements contre la domination roumaine ont eu lieu en 1919 à Khotyn et Bender , mais ont finalement été réprimés par l'armée roumaine.

En mai 1919, la République socialiste soviétique de Bessarabie est proclamée en tant que gouvernement en exil. Après l'échec du soulèvement tatarbunaire en 1924, la région autonome de Moldavie, créée plus tôt dans la région de Transnistrie, a été élevée au rang de république socialiste soviétique autonome au sein de la RSS d'Ukraine .

Seconde Guerre mondiale et ère soviétique

Monument aux villageois morts pendant la Seconde Guerre mondiale , le village de Cojușna , district de Strășeni .

L'annexion par l'URSS

En août 1939, le pacte Molotov-Ribbentrop et son protocole additionnel secret sont signés, par lesquels l'Allemagne nazie reconnaît la Bessarabie comme faisant partie de la sphère d'influence soviétique , ce qui conduit cette dernière à raviver activement sa revendication sur la région. [52] Le 28 juin 1940, l'Union soviétique a lancé un ultimatum à la Roumanie demandant la cession de la Bessarabie et de la Bucovine du Nord, auquel la Roumanie s'est conformée le lendemain. Peu de temps après, la République socialiste soviétique de Moldavie (RSS moldave, MSSR) a été établie, [52] comprenant environ 65% de la Bessarabie et 50% de l'ASSR moldave maintenant dissoute (l'actuelle Transnistrie). Les Allemands de souche sont partis en 1940.

La réincorporation en Roumanie, l'Holocauste et l'occupation soviétique

Dans le cadre de l' invasion de l'Union soviétique par l'Axe en 1941 , la Roumanie a regagné les territoires de la Bessarabie et du nord de la Bucovine et s'est emparée d'un territoire qui est devenu le gouvernorat de Transnistrie . Les forces roumaines, travaillant avec les Allemands, déportèrent ou massacrèrent environ 300 000 Juifs, dont 147 000 de Bessarabie et de Bucovine. Parmi ces derniers, environ 90 000 sont décédés. [53] Entre 1941 et 1944, des détachements de partisans ont agi contre l'administration roumaine. L'armée soviétique a repris la région en février-août 1944 et a rétabli la RSS de Moldavie. Entre la fin de la deuxième offensive Jassy-Kishineven août 1944 et à la fin de la guerre en mai 1945, 256 800 habitants de la RSS de Moldavie furent enrôlés dans l'armée soviétique. 40 592 d'entre eux périrent. [54]

Les Allemands de Bessarabie évacuant après l'occupation soviétique de la Bessarabie en 1940.

Au cours des périodes 1940-1941 et 1944-1953, les déportations de locaux vers le nord de l' Oural , vers la Sibérie et le nord du Kazakhstan se sont produites régulièrement, les plus importantes ayant eu lieu du 12 au 13 juin 1941 et du 5 au 6 juillet 1949, en raison de la seule MSSR. pour 18 392 [d] et 35 796 déportés respectivement. [55] D'autres formes de persécution soviétique de la population comprenaient des arrestations politiques ou, dans 8 360 cas, des exécutions.

La Moldavie en URSS après la Seconde Guerre mondiale

En 1946, à la suite d'une grave sécheresse et d'obligations excessives de quotas de livraison et de réquisitions imposées par le gouvernement soviétique, la partie sud-ouest de l'URSS souffrit d'une grande famine . [56] [57] En 1946-1947, au moins 216 000 décès et environ 350 000 cas de dystrophie ont été comptabilisés par les historiens dans la seule RSS de Moldavie. [55] Des événements similaires se sont produits dans les années 1930 dans l' ASSR moldave . [55] En 1944-1953, il y avait plusieurs groupes de résistance anti-soviétique en Moldavie ; cependant, le NKVD et plus tard le MGB ont finalement réussi à arrêter, exécuter ou expulser leurs membres. [55]

Dans la période d'après-guerre, le gouvernement soviétique a organisé l'immigration de russophones en âge de travailler (principalement des Russes, des Biélorusses et des Ukrainiens) dans la nouvelle république soviétique, en particulier dans les zones urbanisées, en partie pour compenser la perte démographique causée par la guerre et la émigration de 1940 et 1944. [58] Dans les années 1970 et 1980, la RSS de Moldavie a reçu des allocations substantielles du budget de l'URSS pour développer des installations industrielles et scientifiques et des logements. En 1971, le Conseil des ministres de l'URSS a adopté une décision « Sur les mesures pour le développement ultérieur de la ville de Kishinev " (moderne Chișinău), qui a attribué plus d'un milliard de roubles soviétiques(environ 6,8 milliards en dollars américains de 2018) du budget de l'URSS pour les projets de construction. [59]

Le gouvernement soviétique a mené une campagne pour promouvoir une identité ethnique moldave distincte de celle des Roumains, basée sur une théorie développée pendant l'existence de l' ASSR moldave . La politique soviétique officielle affirmait que la langue parlée par les Moldaves était distincte de la langue roumaine (voir Moldovénisme ). Pour distinguer les deux, durant la période soviétique, le moldave s'écrivait en alphabet cyrillique , contrairement au roumain, qui depuis 1860 s'écrivait en alphabet latin .

Toutes les organisations indépendantes ont été sévèrement réprimandées, les dirigeants du Front national patriotique étant condamnés en 1972 à de longues peines de prison. [60] La Commission d'étude de la dictature communiste en Moldavie évalue l'activité du régime totalitaire communiste.

Glasnost et Perestroïka

Dans les années 1980, au milieu des conditions politiques créées par la glasnost et la perestroïka , un Mouvement démocratique de Moldavie a été formé, qui est devenu en 1989 le Front populaire nationaliste de Moldavie (FPM). [61] [62] Avec plusieurs autres républiques soviétiques, à partir de 1988, la Moldavie a commencé à se diriger vers l' indépendance . Le 27 août 1989, le FPM a organisé une manifestation de masse à Chișinău qui est devenue connue sous le nom de Grande Assemblée nationale . L'assemblée a fait pression sur les autorités de la RSS de Moldavie pour qu'elles adoptent une loi linguistique le 31 août 1989 qui proclame la langue moldave écrite en écriture latineêtre la langue officielle de la RSSM. Son identité avec la langue roumaine a également été établie. [61] [63] En 1989, alors que l'opposition au Parti communiste grandissait, il y avait des émeutes importantes en novembre .

Indépendance et conséquences

Le député Gheorghe Ghimpu remplace le drapeau soviétique au Parlement par le drapeau roumain le 27 avril 1990.

Les premières élections démocratiques pour le parlement local ont eu lieu en février et mars 1990. Mircea Snegur a été élu Président du Parlement et Mircea Druc Premier ministre. Le 23 juin 1990, le Parlement a adopté la Déclaration de souveraineté de la « République socialiste soviétique de Moldavie », qui, entre autres, stipulait la suprématie des lois moldaves sur celles de l'Union soviétique. [61] Après l'échec de la tentative de coup d'État soviétique de 1991 , la Moldavie a déclaré son indépendance le 27 août 1991.

Le 21 décembre de la même année, la Moldavie, avec la plupart des autres républiques soviétiques, a signé l'acte constitutif qui a formé la Communauté des États indépendants (CEI) post-soviétique . La Moldavie a reçu la reconnaissance officielle le 25 décembre. Le 26 décembre 1991, l'Union soviétique a cessé d'exister. Se déclarant un état neutre , la Moldavie n'a pas rejoint la branche militaire de la CEI. Trois mois plus tard, le 2 mars 1992, le pays a obtenu la reconnaissance officielle en tant qu'État indépendant auprès des Nations Unies. En 1994, la Moldavie est devenue membre du programme Partenariat pour la paix de l' OTAN et membre du Conseil de l'Europe le 29 juin 1995. [61]

La Transnistrie se sépare (1990 à nos jours)

Dans la région à l'est du fleuve Dniestr , la Transnistrie , qui comprend une grande proportion de Slaves orientaux à prédominance russophone d'origine ukrainienne (28 %) et russe (26 %) (au total 54 % en 1989), une République socialiste soviétique moldave pridnestrovienne indépendante a été proclamée le 16 août 1990, avec sa capitale à Tiraspol . [61] Les motifs derrière ce mouvement étaient la peur de la montée du nationalisme en Moldavie. Au cours de l'hiver 1991-1992, des affrontements ont eu lieu entre les forces transnistriennes, soutenues par des éléments de la 14e armée , et la police moldave . Entre le 2 mars et le 26 juillet 1992, le conflit a dégénéré en uneengagement militaire . Ce fut une brève guerre entre les forces moldaves et séparatistes de Transnistrie, la Russie intervenant militairement aux côtés de la Transnistrie. Il s'est terminé par un cessez-le-feu et l'établissement d'une zone de sécurité surveillée par une force de maintien de la paix à trois voies composée de personnel russe, transnistrien et moldave. [64]

Économie de marché (1992)

Le 2 janvier 1992, la Moldavie a introduit une économie de marché , libéralisant les prix, ce qui a entraîné une inflation rapide. De 1992 à 2001, le pays a subi une grave crise économique, laissant la plupart de la population en dessous du seuil de pauvreté. En 1993, le gouvernement a introduit une nouvelle monnaie nationale, le leu moldave , pour remplacer le cupon temporaire . L' économie de la Moldavie a commencé à changer en 2001 ; et jusqu'en 2008, le pays a connu une croissance annuelle régulière entre 5% et 10%. Le début des années 2000 a également vu une croissance considérable de l'émigration de Moldaves à la recherche d'un travail (le plus souvent illégalement) en Russie (en particulier dans la région de Moscou), en Italie, au Portugal, en Espagne et dans d'autres pays ; envois de fondsdes Moldaves de l'étranger représentent près de 38 % du PIB de la Moldavie , le deuxième pourcentage le plus élevé au monde, après le Tadjikistan (45 %). [65] [66]

Élections : 1994-2010

Lors des élections législatives de 1994 , le Parti agraire démocratique a remporté la majorité des sièges, marquant un tournant dans la politique moldave. Le Front populaire nationaliste étant désormais en minorité parlementaire, de nouvelles mesures visant à modérer les tensions ethniques dans le pays pourraient être adoptées. Les projets d' union avec la Roumanie ont été abandonnés [61] et la nouvelle Constitution a donné l'autonomie à la Transnistrie et à la Gagaouzie séparatistes. Le 23 décembre 1994, le Parlement de Moldova a adopté une « loi sur le statut juridique spécial de la Gagaouzie », et en 1995 cette dernière a été constituée.

Manifestations devant le bâtiment du Parlement en 2009

Après avoir remporté les élections présidentielles de 1996 , le 15 janvier 1997, Petru Lucinschi , l'ancien premier secrétaire du Parti communiste moldave en 1989-91, devient le deuxième président du pays (1997-2001), succédant à Mircea Snegur (1991-1996). En 2000, la Constitution a été amendée, transformant la Moldavie en une république parlementaire , le président étant choisi par élection indirecte plutôt que par vote populaire direct.

Avec 49,9 % des voix , le Parti des communistes de la République de Moldavie (réinstitué en 1993 après avoir été interdit en 1991), a remporté 71 des 101 députés, et le 4 avril 2001, a élu Vladimir Voronine comme troisième président du pays (re -élu en 2005). Le pays est devenu le premier État post-soviétique où un Parti communiste non réformé est revenu au pouvoir. [61] De nouveaux gouvernements ont été formés par Vasile Tarlev (19 avril 2001 – 31 mars 2008) et Zinaida Greceanîi (31 mars 2008 – 14 septembre 2009). En 2001-2003, les relations entre la Moldavie et la Russie se sont améliorées, mais se sont ensuite temporairement détériorées en 2003-2006, à la suite de l'échec du mémorandum de Kozak, culminant avec la crise des exportations de vins de 2006 . Le Parti des communistes de la République de Moldavie a réussi à se maintenir au pouvoir pendant huit ans.

Au cours Avril 2009 élections législatives , le Parti communiste a remporté 49,48% des voix, suivi du Parti libéral avec 13,14% des voix, le Parti libéral - démocrate avec 12,43%, et l' Alliance « Moldova Noastră » avec 9,77%. Les résultats controversés de cette élection ont déclenché les protestations des élections législatives moldaves d' avril 2009 . [67] [68] [69]

En août 2009, quatre partis moldaves (Parti libéral-démocrate, Parti libéral, Parti démocrate et Alliance Notre Moldavie) ont convenu de créer l' Alliance pour l'intégration européenne qui a poussé le Parti communiste de la République de Moldavie dans l'opposition. Le 28 août 2009, cette coalition a choisi un nouveau président du parlement ( Mihai Ghimpu ) lors d'un vote boycotté par les législateurs communistes. Vladimir Voronine , qui était président de la Moldavie depuis 2001, a finalement démissionné le 11 septembre 2009, mais le Parlement n'a pas réussi à élire de nouveau président . Le président par intérim Mihai Ghimpu a institué leCommission pour la réforme constitutionnelle en Moldavie pour adopter une nouvelle version de la Constitution de la Moldavie. Après l' échec du référendum constitutionnel visant à approuver la réforme en septembre 2010, [70] le parlement a de nouveau été dissous et une nouvelle élection parlementaire a été programmée pour le 28 novembre 2010. [71] Le 30 décembre 2010, Marian Lupu a été élue présidente de la le Parlement et le Président par intérim de la République de Moldova. [72] Après que l'Alliance pour l'intégration européenne a perdu un vote de défiance, la Coalition pro-européenne a été formée le 30 mai 2013. [ citation nécessaire ]

Crise bancaire

En novembre 2014, la banque centrale de Moldavie a pris le contrôle de Banca de Economii , le plus grand prêteur du pays, et de deux institutions plus petites, Banca Sociala et Unibank . Les enquêtes sur les activités de ces trois banques ont révélé une fraude à grande échelle au moyen de prêts frauduleux à des entités commerciales contrôlées par un oligarque d'affaires moldo-israélien , Ilan Shor , d'une valeur d'environ 1 milliard de dollars américains. [73] L'ampleur de la fraude par rapport à la taille de l'économie moldave est citée comme faisant pencher la politique du pays en faveur du Parti socialiste pro-russe de la République de Moldavie . [74] En 2015, Shor était toujours en fuite, après une période d'assignation à résidence.

Le gouvernement de Pavel Filip (2016)

Après une période d'instabilité politique et de protestations publiques massives, un nouveau gouvernement dirigé par Pavel Filip a été investi en janvier 2016. [75] Des inquiétudes concernant la corruption à l'échelle de l'État, l'indépendance du système judiciaire et le manque de transparence du système bancaire ont été exprimées. Allemagne diffuseur de Deutsche Welle a également soulevé des préoccupations quant à l'influence présumée de Moldave Vladimir Plahotniuc sur le gouvernement Filip. [76]

Lors de l' élection présidentielle de décembre 2016 , le socialiste pro-russe Igor Dodon a été élu nouveau président de la république.

Crise constitutionnelle de 2019

En 2019, du 7 au 15 juin, le gouvernement moldave a traversé une période de double pouvoir dans ce qu'on appelle la crise constitutionnelle moldave de 2019 . Le 7 juin, la Cour constitutionnelle, que l'on croit largement contrôlée par Vladimir Plahotniuc [77] du Parti démocrate , a annoncé qu'elle avait temporairement démis de ses fonctions le président en exercice, Igor Dodon, en raison de son « incapacité » à appeler de nouveaux élections législatives, le parlement n'ayant pas formé de coalition dans les 3 mois suivant la validation des résultats des élections. Selon la loi constitutionnelle moldave, le président peut convoquer des élections anticipées si aucun gouvernement n'est formé après 3 mois. [78] Cependant, le 8 juin, les plateformes NOW DA et PASest parvenu à un accord avec le Parti socialiste formant un gouvernement dirigé par Maia Sandu en tant que nouveau Premier ministre, poussant le Parti démocrate du pouvoir. [79]Ce nouveau gouvernement était également soutenu par Igor Dodon. La nouvelle coalition et Igor Dodon ont fait valoir que le président peut convoquer des élections anticipées après avoir consulté le parlement mais n'y est pas obligé. De plus, étant donné que les résultats des élections ont été vérifiés le 9 mars, 3 mois doivent être interprétés comme 3 mois civils, et non 90 jours comme c'était le cas. L'ancien Premier ministre, Pavel Filip du Parti démocrate, a déclaré que de nouvelles élections législatives auront lieu le 6 septembre et a refusé de reconnaître la nouvelle coalition, la qualifiant de gouvernement illégal. Après une semaine de doubles réunions de gouvernement, de protestations et de soutien de la communauté internationale à la nouvelle coalition gouvernementale, Pavel Filip a démissionné de son poste de Premier ministre mais a tout de même appelé à de nouvelles élections. [80]La Cour constitutionnelle a abrogé la décision le 15 juin mettant ainsi fin à la crise. [81]

Pandémie de COVID-19

En mars 2020, en raison de la pandémie de COVID-19 , le gouvernement a appelé une « alerte nationale au code rouge » alors que le nombre de cas de coronavirus dans le pays est passé à six le 13 mars 2020. Le gouvernement « a interdit tous les rassemblements de plus de 50 personnes jusqu'au 1 avril 2020 et a fermé toutes les écoles et jardins d'enfants pour tenter de freiner la propagation du virus". Les vols ont été interdits vers l'Espagne, l'Italie, la France, l'Autriche, la Belgique, la République tchèque, Chypre, l'Allemagne, l'Irlande, le Royaume-Uni, la Pologne, le Portugal et la Roumanie. [82] Le 17 mars, le Parlement a déclaré l' état d'urgence pour au moins 60 jours, suspendu tous les vols internationaux et fermé les frontières avec les voisins Roumanie et Ukraine. La Moldavie a signalé 29 cas de la maladie le 17 mars 2020. [83]Le pays a signalé son premier décès dû à la maladie le 18 mars 2020, lorsque le nombre total de cas a atteint 30. [84]

Présidence de Maia Sandu depuis 2020

Lors de l' élection présidentielle de novembre 2020 , la candidate de l'opposition pro-européenne Maia Sandu a été élue nouvelle présidente de la république, battant le président pro-russe sortant Igor Dodon, et devenant ainsi la première femme élue présidente de la Moldavie. [85] En décembre 2020, le Premier ministre Ion Chicu , qui dirigeait un gouvernement pro-russe depuis novembre 2019, a démissionné un jour avant que la nouvellement élue pro-européenne Maia Sandu ne prête serment en tant que nouveau président de la Moldavie. [86] Le parlement, dominé par les socialistes pro-russes, n'a accepté aucun candidat Premier ministre, proposé par le nouveau président. [87] Le 28 avril 2021, Sandu a dissous leParlement de la République de Moldova tel que la Cour constitutionnelle l'a déclaré valide. [88] Des élections législatives ont eu lieu le 11 juillet 2021. [89] Les élections législatives anticipées ont abouti à une victoire écrasante pour le Parti d'action et de solidarité pro-européen . [90] Le 6 Août 2021, la Natalia Gavrilita -LED Cabinet a prêté serment au pouvoir avec 61 voix, tous du Parti d'action et de la solidarité. [91]

Gouvernement

La Moldavie est une république démocratique représentative parlementaire unitaire . La Constitution de la Moldavie de 1994 définit le cadre du gouvernement du pays. Une majorité parlementaire d'au moins deux tiers est requise pour amender la Constitution de la Moldavie , qui ne peut être révisée en temps de guerre ou d'urgence nationale. Les amendements à la Constitution affectant la souveraineté, l'indépendance ou l'unité de l'État ne peuvent être apportés qu'après qu'une majorité d'électeurs ont soutenu la proposition lors d'un référendum. De plus, aucune révision ne peut être faite pour limiter les droits fondamentaux des personnes énumérés dans la Constitution. [92]

L'organe législatif central du pays est le Parlement moldave monocaméral ( Parlament ), qui compte 101 sièges, et dont les membres sont élus au suffrage universel sur les listes des partis tous les quatre ans.

Le chef de l'Etat est le Président de la Moldavie, qui entre 2001 et 2015 a été élu par le Parlement moldave, nécessitant le soutien des trois cinquièmes des députés (au moins 61 voix). Le président de la Moldavie est élu par le parlement depuis 2001, un changement visant à réduire l'autorité exécutive au profit du législatif. Néanmoins, la Cour constitutionnelle a jugé, le 4 mars 2016, que cette modification constitutionnelle adoptée en 2000 concernant l'élection présidentielle était inconstitutionnelle [93] , revenant ainsi au mode d'élection du Président à un scrutin direct à deux tours .

Le président nomme un premier ministre qui fait fonction de chef du gouvernement et qui à son tour réunit un cabinet , tous deux soumis à l'approbation du parlement.

La constitution de 1994 institue également une Cour constitutionnelle indépendante , composée de six juges (deux nommés par le Président, deux par le Parlement et deux par le Conseil supérieur de la magistrature ), remplissant des mandats de six ans, au cours desquels ils sont inamovibles et non subordonnés à toute puissance. La Cour est investie d'un pouvoir de contrôle judiciaire sur tous les actes du parlement, sur les décrets présidentiels et sur les traités internationaux signés par le pays. [92]

Affaires intérieures

Le 19 décembre 2016, les députés moldaves ont approuvé le relèvement de l'âge de la retraite à 63 ans [94] par rapport au niveau actuel de 57 ans pour les femmes et 62 ans pour les hommes, une réforme qui fait partie d'un programme d'assistance de 3 ans convenu avec la Commission monétaire internationale. Fonds. L'âge de la retraite sera progressivement relevé de quelques mois chaque année jusqu'à ce qu'il soit pleinement en vigueur en 2028.

L'espérance de vie dans l'ex-pays soviétique (qui compte parmi les plus pauvres d'Europe) est de 67,5 ans pour les hommes et de 75,5 ans pour les femmes. Dans un pays de 3,5 millions d'habitants, dont 1 million à l'étranger, il y a plus de 700 000 retraités.

Relations étrangères

Après avoir obtenu son indépendance de l'Union soviétique, la politique étrangère de la Moldavie a été conçue en vue d'établir des relations avec d'autres pays européens, la neutralité et l'intégration de l'Union européenne. En 1995, le pays a été admis au Conseil de l'Europe . Outre sa participation au programme de partenariat pour la paix de l' OTAN , la Moldavie est également membre des Nations Unies , de l' Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe ( OSCE ), du Conseil de coopération nord-atlantique , de l' Organisation mondiale du commerce , le Fonds monétaire international , la Banque mondiale , la Francophonieet la Banque européenne pour la reconstruction et le développement .

L'adhésion à l' UE est une question centrale dans la politique moldave

En 2005, la Moldavie et l'UE ont établi un plan d'action visant à améliorer la collaboration entre ses deux pays voisins, la Roumanie et l'Ukraine. Fin 2005, l'EUBAM, la mission d'assistance frontalière de l'Union européenne en Moldavie et en Ukraine , a été créée à la demande conjointe des présidents de Moldavie et d'Ukraine. L'EUBAM aide les gouvernements moldave et ukrainien à rapprocher leurs procédures frontalières et douanières des normes de l'UE et offre un soutien dans la lutte des deux pays contre la criminalité transfrontalière.

Après la guerre de Transnistrie de 1990-1992 , la Moldavie a cherché une résolution pacifique du conflit dans la région de Transnistrie en travaillant avec la Roumanie, l'Ukraine et la Russie, en appelant à une médiation internationale et en coopérant avec l'OSCE et l'enquêteur et l'observateur de l'ONU. missions. Le ministre des Affaires étrangères de la Moldavie , Andrei Stratan , a déclaré à plusieurs reprises que les troupes russes stationnées dans la région séparatiste étaient là contre la volonté du gouvernement moldave et les a appelées à partir "complètement et inconditionnellement". [95] En 2012, un incident dans la zone de sécurité a entraîné la mort d'un civil, ce qui a accru les tensions avec la Russie. [96]

La présidente géorgienne Salomé Zourabichvili , la présidente moldave Maia Sandu , le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le président du Conseil européen Charles Michel lors de la conférence internationale de Batoumi 2021 . En 2014, l'UE a signé des accords d'association avec les trois États.

En septembre 2010, le Parlement européen a approuvé une subvention de 90 millions d'euros à la Moldavie. [97] L'argent devait compléter 570 millions de dollars US de prêts du Fonds monétaire international, [98] la Banque mondiale et d'autres soutiens bilatéraux déjà accordés à la Moldavie. En avril 2010, la Roumanie a offert à la Moldavie une aide au développement d'un montant de 100 millions d'euros tandis que le nombre de bourses pour les étudiants moldaves a doublé pour atteindre 5 000. [99] Selon un accord de prêt signé en février 2010, la Pologne a fourni 15 millions de dollars américains comme composante de son soutien à la Moldavie dans ses efforts d'intégration européenne. [100]La première réunion conjointe des gouvernements de Roumanie et de Moldavie, tenue en mars 2012, s'est conclue par plusieurs accords bilatéraux dans divers domaines. [101] [102] L'orientation européenne « a été la politique de la Moldavie ces dernières années et c'est la politique qui doit se poursuivre », a déclaré Nicolae Timofti aux législateurs avant son élection . [103]

Le 29 novembre 2013, lors d'un sommet à Vilnius, la Moldavie a signé un accord d'association avec l'Union européenne consacré au « Partenariat oriental » de l' Union européenne avec les pays de l'ex-Union soviétique. [104] L'ex-président roumain Traian Băsescu a déclaré que la Roumanie fera tous les efforts pour que la Moldavie rejoigne l'UE dès que possible. De même, Traian Băsescu a déclaré que l' unification de la Moldavie avec la Roumanie est le prochain projet national pour la Roumanie, car plus de 75% de la population parle roumain. [105]

La Moldavie a signé l'accord d'association avec l'Union européenne à Bruxelles le 27 juin 2014. La signature intervient après que l'accord a été paraphé à Vilnius en novembre 2013. [106] [107]

On peut dire que les chefs religieux jouent un rôle dans l'élaboration de la politique étrangère. Depuis la chute de l'Union soviétique, le gouvernement russe a fréquemment utilisé ses liens avec l' Église orthodoxe russe pour bloquer et contrecarrer l'intégration d'anciens États soviétiques comme la Moldavie à l'Occident. [108]

Militaire

Un soldat de l' armée moldave au Joint Multinational Readiness Center à Hohenfels , Allemagne

Les forces armées moldaves se composent des forces terrestres et des forces aériennes . La Moldavie a accepté toutes les obligations pertinentes de maîtrise des armements de l'ex-Union soviétique. Le 30 octobre 1992, la Moldavie a ratifié le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe , qui établit des limites globales sur les principales catégories d'équipements militaires conventionnels et prévoit la destruction des armes dépassant ces limites. Le pays a adhéré aux dispositions du Traité de non-prolifération nucléaire en octobre 1994 à Washington, DC Il ne possède pas d'armes nucléaires, biologiques, chimiques ou radiologiques. La Moldavie a rejoint le Partenariat pour la paix de l' Organisation du Traité de l' Atlantique Nord le 16 mars 1994.

La Moldavie s'est engagée à respecter un certain nombre de réglementations internationales et régionales sur le contrôle des armes telles que le Protocole des Nations Unies sur les armes à feu, le Plan régional de mise en œuvre du Pacte de stabilité, le Programme d'action des Nations Unies (PA) et les Documents de l'OSCE sur les stocks de munitions conventionnelles.

Depuis sa déclaration d'indépendance en 1991, la Moldavie a participé aux missions de maintien de la paix des Nations Unies au Libéria, en Côte d'Ivoire, au Soudan et en Géorgie.

La Moldavie a signé un accord militaire avec la Roumanie pour renforcer la sécurité régionale. L'accord fait partie de la stratégie de la Moldavie pour réformer son armée et coopérer avec ses voisins. [109]

Le 12 novembre 2014, les États-Unis ont fait don aux forces armées moldaves de 39 Humvees et de 10 remorques, d'une valeur de 700 000 $ US, au 22e bataillon de maintien de la paix de l'armée nationale moldave pour « augmenter la capacité des contingents de maintien de la paix moldaves ». [110]

Droits de l'homme

Selon Amnesty International , en 2004, « la torture et d'autres mauvais traitements en détention policière restaient monnaie courante ; l'État n'a pas mené d'enquêtes rapides et impartiales et les policiers ont parfois échappé aux sanctions. Des dissidents politiques du groupe Ilașcu ont été libérés de leur détention arbitraire dans le région séparatiste de Transdinester qu'après une ordonnance de la Cour européenne des droits de l'homme ." [111] En 2009, lorsque la Moldavie a connu ses troubles civils les plus graves depuis une décennie, plusieurs civils, dont Valeriu Boboc , ont été tués et de nombreux autres blessés. [112]

Selon le rapport sur les droits de l'homme du Département d'État des États-Unis , publié en avril 2011, « Contrairement à l'année précédente, il n'y a eu aucun rapport de meurtres par les forces de sécurité. ." Mais "les autorités de Transnistrie ont continué à harceler les médias indépendants et les législateurs de l'opposition, à restreindre la liberté d'association, de mouvement et de religion et à discriminer les locuteurs roumains". [113] La Moldavie « a fait des progrès notables en matière de liberté religieuse depuis l'ère de l'Union soviétique, mais elle peut encore prendre des mesures supplémentaires pour favoriser la diversité », a déclaré le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction, Heiner Bielefeldt., à Chișinău, en septembre 2011. [114] La Moldavie a amélioré sa législation en promulguant la loi sur la prévention et la lutte contre la violence familiale , en 2008. [115]

Divisions administratives

La Moldavie est divisée en 32 districts ( raioane , singulier raion ), trois municipalités et deux régions autonomes ( Gagaouzie et Transnistrie ). [116] Le statut final de la Transnistrie est contesté , car le gouvernement central ne contrôle pas ce territoire. 10 autres villes, dont Comrat et Tiraspol , sièges administratifs des deux territoires autonomes, ont également le statut de municipalité .

La Moldavie compte 66 villes (villes), dont 13 avec le statut de municipalité, et 916 communes. 700 autres villages sont trop petits pour avoir une administration séparée et font partie administrativement soit de villes (41 d'entre eux) soit de communes (659). Cela fait un total de 1682 localités en Moldavie, dont deux sont inhabitées. [117]

Les plus grandes villes de Moldavie

Chișinău
Chișinău Tiraspol
Tiraspol

Rang Ville Urbain Rang Ville Urbain

Bălți
Bălți Bender
Bender

1 Chișinău 1 644 204 ( 2014 ) 11 Comrat 3 20 113 ( 2014 )
2 Tiraspol 2 129 500 ( 2015 ) 12 Strășeni 3 18 376 ( 2014 )
3 Bălți 1 102 457 ( 2014 ) 13 Durlesti 3 17 210 ( 2014 )
4 Cintreuse 2 91 000 ( 2015 ) 14 Ceadîr-Lunga 3 16 605 ( 2014 )
5 Rîbnița 2 46 000 ( 2015 ) 15 Căușeni 3 15 939 ( 2014 )
6 Unghéni 3 30 804 ( 2014 ) 16 Codru 3 15 934 ( 2014 )
7 Cahoul 3 30 018 ( 2014 ) 17 Édineț 15 520 ( 2014 )
8 Soroca 3 22 196 ( 2014 ) 18 Drochia 13 150 ( 2014 )
9 Orhei 3 21 065 ( 2014 ) 19 Ialoveni 12 515 ( 2014 )
dix Dubaï 3 25 700 ( 2011 ) 20 Hîncești 12 491 ( 2014 )
Source : Recensement moldave (2004) ; Remarque : 1. Répertoire mondial. Moldavie : les plus grandes villes 2004. 2.Pridnestrovié.net 2004 Recensement 2004. 3. Bureau national des statistiques de Moldavie

La plus grande ville de Moldavie est Chișinău avec une population de 635.994 personnes.

Géographie

Paysage en Moldavie, avec le fleuve Dniestr
Plage au bord du fleuve Dniestr près de Vadul lui Vodă

La Moldavie se situe entre les latitudes 45° et 49° N , et principalement entre les méridiens 26° et 30° E (une petite zone se situe à l'est de 30°). La superficie totale des terres est de 33 851 km 2 (13 070 milles carrés)

La plus grande partie du pays (environ 88 % de la superficie) se situe dans la région de la Bessarabie , entre les fleuves Prut et Dniester , tandis qu'une étroite bande à l'est se situe en Transnistrie (à l'est du Dniestr). La frontière occidentale de la Moldavie est formée par la rivière Prut, qui rejoint le Danube avant de se jeter dans la mer Noire . La Moldavie n'a accès au Danube que sur environ 480 m (1 575 pi) et Giurgiulești est le seul port moldave sur le Danube. A l'est, le Dniestr est le fleuve principal, traversant le pays du nord au sud, recevant les eaux de Răut , Bîc , Ichel ,Botna . Ialpug se jette dans l'un des limans du Danube , tandis que Cogâlnic se jette dans la chaîne des limans de la mer Noire.

Le pays est enclavé, bien qu'il soit proche de la mer Noire ; à son point le plus proche, il est séparé du Dniestr Liman , un estuaire de la mer Noire, par seulement 3 km de territoire ukrainien. Alors que la majeure partie du pays est vallonnée, les altitudes ne dépassent jamais 430 m (1 411 pi) – le point culminant étant la colline Bălănești . Les collines de la Moldavie font partie du plateau moldave, qui provient géologiquement des montagnes des Carpates . Ses subdivisions en Moldavie comprennent les collines Dniestr (Nord Moldave Hills et Dniestr Ridge ), la plaine Moldave (Moyen Prut Valley et Bălţi Steppe ) et le Plateau Central Moldave ( Ciuluc-SOLOnet Hills , Corneşti Hills -Codri Massive, « Codri » signifiant « forêts » – collines inférieures du Dniestr , vallée inférieure de Prut et collines Tigheci ). Au sud, le pays possède une petite plaine, la plaine du Bugeac . Le territoire de la Moldavie à l'est du fleuve Dniestr est divisé entre des parties du plateau podolien et des parties de la steppe eurasienne .

Les principales villes du pays sont la capitale Chișinău, au centre du pays, Tiraspol (dans la région orientale de la Transnistrie), Bălți (au nord) et Bender (au sud-est). Comrat est le centre administratif de la Gagaouzie.

Climat

Églises rupestres du vieil Orhei
Toltrele Prutului près de Fetești , district d'Edineț

La Moldavie a un climat modérément continental ; sa proximité avec la mer Noire fait que le climat est légèrement froid en automne et en hiver et relativement frais au printemps et en été. [118]

Les étés sont chauds et longs, avec des températures moyennes d'environ 20 °C (68 °F) et les hivers sont relativement doux et secs, avec des températures moyennes de -4 °C (25 °F en janvier). Les précipitations annuelles, qui varient d'environ 600 mm (24 pouces) au nord à 400 mm (16 pouces) au sud, peuvent varier considérablement; les longues périodes de sécheresse ne sont pas inhabituelles. Les précipitations les plus abondantes se produisent au début de l'été et à nouveau en octobre; les fortes averses et les orages sont fréquents. En raison du terrain irrégulier, les fortes pluies estivales provoquent souvent l'érosion et l'ensablement des rivières.

La température la plus élevée jamais enregistrée en Moldavie était de 41,5 °C (106,7 °F) le 21 juillet 2007 à Camenca . [119] La température la plus basse jamais enregistrée était de -35,5 °C (-31,9 °F) le 20 janvier 1963 à Brătușeni, dans le comté d'Edineț. [120]

Températures quotidiennes maximales et minimales moyennes pour les trois plus grandes villes de Moldavie [121]
Emplacement Juillet (°C) Juillet (°F) Janvier (°C) Janvier (°F)
Chișinău 27/17 81/63 1/−4 33/24
Tiraspol 27/15 81/60 1/−6 33/21
Bălți 26/14 79/58 −0/−7 31/18

Biodiversité

Remarqué pour sa représentation vivante du cours inférieur du fleuve Dniestr , le roman Avec le feu et l'épée d' Henryk Sienkiewicz s'ouvre sur une description des saïgas comme moyen de mettre en évidence le cadre exotique de l'histoire. [122] [123] Les saïgas sont maintenant éteints en Moldavie et sont une espèce en danger critique d'extinction .

Phytogéographiquement , la Moldavie est divisée entre la plaine d'Europe orientale et la steppe pontique-caspienne de la région circumboréale au sein du royaume boréal . Il abrite trois écorégions terrestres : les forêts mixtes d'Europe centrale , la steppe forestière d'Europe de l'Est et la steppe pontique . [124] Les forêts ne couvrent actuellement que 11% de la Moldavie, bien que l'État fasse des efforts pour augmenter leur aire de répartition. Il a obtenu un score moyen de 2,2/10 pour l' indice d'intégrité du paysage forestier en 2019 , le classant au 158e rang mondial sur 172 pays. [125] Le gibier, comme le cerf élaphe ,chevreuils et sangliers peuvent être trouvés dans ces zones boisées. [126]

L'environnement de la Moldavie a subi une dégradation extrême pendant la période soviétique, lorsque le développement industriel et agricole s'est déroulé sans égard pour la protection de l'environnement. [126] L'utilisation excessive de pesticides a entraîné une couche arable fortement polluée et les industries manquaient de contrôle des émissions. [126] Fondé en 1990, le Mouvement écologique de Moldavie , une organisation nationale, non gouvernementale et à but non lucratif, membre de l' Union internationale pour la conservation de la nature, s'efforce de réparer les dommages causés à l'environnement naturel de la Moldavie. [126] Le mouvement est représentant national du Centre "Naturopa" du Conseil de l'Europe etProgramme des Nations Unies pour l'environnement des Nations Unies . [127]

Possédant autrefois une aire de répartition allant des îles britanniques à l'Asie centrale en passant par le détroit de Béring jusqu'en Alaska et au Yukon au Canada ainsi que dans les Territoires du Nord-Ouest , les saïgas ont survécu en Moldavie et en Roumanie jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. La déforestation, la pression démographique, ainsi qu'une chasse excessive ont éradiqué les troupeaux indigènes de saïga qui sont actuellement menacés d'extinction . Ils étaient considérés comme un animal caractéristique de la Scythie dans l'antiquité. L'historien Strabon a appelé les saïgas les kolos, le décrivant comme "entre le cerf et le bélier en taille" qui (ce qui est compréhensible mais à tort) était censé boire par le nez. [128]

Un autre animal qui était éteint en Moldavie depuis le 18ème siècle jusqu'à récemment était le bison. L'espèce a été réintroduite avec l'arrivée de trois bisons d'Europe de la forêt de Białowieża en Pologne plusieurs jours avant le jour de l'indépendance de la Moldavie le 27 août 2005. [129] La Moldavie est actuellement intéressée à étendre sa population de bisons et a entamé des pourparlers avec la Biélorussie en 2019 concernant un bison. programme d'échange entre les deux pays. [130]

Économie

Une représentation proportionnelle des exportations de la Moldavie, 2019
Moldavie PIB par secteur

Après l'éclatement de l'URSS en 1991, les pénuries d'énergie, l'incertitude politique, les obstacles commerciaux et la faiblesse des capacités administratives ont contribué au déclin de l'économie. Dans le cadre d'un ambitieux effort de libéralisation économique, la Moldavie a introduit une monnaie convertible, libéralisé tous les prix, cessé d'émettre des crédits préférentiels aux entreprises d'État, soutenu la privatisation constante des terres, supprimé les contrôles à l'exportation et libéralisé les taux d'intérêt. Le gouvernement a conclu des accords avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international pour promouvoir la croissance. L'économie a ensuite décliné de 1991 à 1999. Depuis 2000, le PIB (PPA) a connu une croissance régulière comme suit : [18] [131]

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
8,41 % 9,07 % 9,76 % 10,67 % 10,13 % 10,99 % 6,80 % −0.70% 8,90% 1,80% −1.10%

Bien que les estimations fassent état d'une possible surévaluation modeste du taux de change réel, la compétitivité extérieure semble globalement adéquate, comme en témoignent les solides résultats à l'exportation soutenus. [132] Cependant, les perspectives économiques à court terme sont faibles. Les principaux risques pesant sur les perspectives à court terme sont liés aux graves vulnérabilités et problèmes de gouvernance du secteur bancaire, aux dérapages politiques à l'approche des élections, à l'intensification des tensions géopolitiques dans la région et à un nouveau ralentissement de l'activité chez les principaux partenaires commerciaux.

La Moldavie reste très vulnérable aux fluctuations des envois de fonds des travailleurs à l'étranger (24 pour cent du PIB), des exportations vers la Communauté des États indépendants (CEI) et l'Union européenne (UE) (88 pour cent des exportations totales) et le soutien des donateurs (environ 10 pour cent cent des dépenses publiques). Les principaux canaux de transmission par lesquels les chocs exogènes négatifs pourraient avoir un impact sur l'économie moldave sont les envois de fonds (également dus aux migrants potentiellement de retour), le commerce extérieur et les flux de capitaux.

La Moldavie a largement atteint les principaux objectifs du programme combiné FEC/EFF (crédit financier du FMI). L'économie s'est remise de la contraction liée à la sécheresse en 2012.

Année
Croissance économique
Année
Croissance économique
Année
Croissance économique
1991 -7,5% 2001 +6,1% 2011 +6,4%
1992 -29,0% 2002 +7,8% 2012 -0,7%
1993 -1,2% 2003 +6,6% 2013 +8,9%
1994 -30,9% 2004 +7,4% 2014 +4,6%
1995 -1,4% 2005 +7,5% 2015 -0,5%
1996 -5,9% 2006 +4,8% 2016 +2,0%
1997 +1,6% 2007 +3,0% 2017 +4,5%
1998 -6,5% 2008 +7,8%
1999 -3,4% 2009 -6,5%
2000 +2,1% 2010 +6,9%
Remarque : [133] [134] [135] [136] [137] [138]

Le salaire mensuel moyen brut en République de Moldavie a enregistré une croissance positive constante après 1999, étant de 5906 lei ou 298 euros en 2018.

La gouvernance d'entreprise dans le secteur bancaire est une préoccupation majeure. Conformément aux recommandations du PESF, les faiblesses importantes des cadres juridiques et réglementaires doivent être corrigées d'urgence pour garantir la stabilité et la solidité du secteur financier. La Moldavie a atteint un degré substantiel d'assainissement budgétaire ces dernières années, mais cette tendance est en train de s'inverser. Résister aux pressions préélectorales en faveur d'augmentations sélectives des dépenses et revenir sur la voie de l'assainissement budgétaire réduirait la dépendance vis-à-vis d'un soutien exceptionnellement élevé des donateurs. Des réformes budgétaires structurelles contribueraient à préserver la durabilité. [132]La politique monétaire a réussi à maintenir l'inflation dans la fourchette cible de la BNM. La mise en œuvre des réformes structurelles décrites dans la Stratégie nationale de développement (SND) Moldavie 2020, en particulier dans les domaines de l'environnement des affaires, des infrastructures physiques et du développement des ressources humaines, contribuerait à stimuler la croissance potentielle et à réduire la pauvreté. [132]La reprise remarquable de la Moldavie après la grave récession de 2009 est en grande partie le résultat de politiques macroéconomiques et financières saines et de réformes structurelles. Malgré une légère contraction en 2012, les performances économiques de la Moldavie ont été parmi les plus solides de la région au cours de la période 2010-2013. L'activité économique a augmenté cumulativement d'environ 24 pour cent; l'inflation des prix à la consommation a été maîtrisée ; et les salaires réels ont augmenté cumulativement d'environ 13 pour cent. Cette expansion a été rendue possible par des mesures de stabilisation macroéconomique adéquates et des réformes structurelles ambitieuses mises en œuvre à la suite de la crise dans le cadre d'un programme soutenu par le FMI. En novembre 2013, la Moldavie a paraphé un accord d'association avec l'UE qui comprend des dispositions établissant une zone de libre-échange approfondi et complet (DCFTA).

Le pays Salaire mensuel moyen (euros) 2018
Moldavie [139] 298 €
Roumanie [140] 966 €
Ukraine [141] 276 €
Russie [142] 534 €

Une crise politique au début de 2013 a entraîné des dérapages politiques dans les domaines budgétaire et financier. La crise politique qui a éclaté début 2013 a été résolue avec la nomination d'un gouvernement soutenu par une coalition centre-droit/centre pro-européenne en mai 2013. Cependant, des retards dans la mise en œuvre de la politique ont empêché l'achèvement des examens finaux dans le cadre de la FEC/EFF dispositions. [ citation nécessaire ]

Centre commercial MallDova à Chișinău

Malgré une forte baisse de la pauvreté ces dernières années, la Moldavie reste l'un des pays les plus pauvres d'Europe et des réformes structurelles sont nécessaires pour promouvoir une croissance durable. Sur la base du seuil de pauvreté régional pour l'Europe et l'Asie centrale (ECA) de 5 USD/jour (PPA), 55 pour cent de la population était pauvre en 2011. Alors que ce chiffre était nettement inférieur à 94 pour cent en 2002, le taux de pauvreté de la Moldavie est toujours supérieur à doubler la moyenne de la CEA de 25 pour cent. Le NDS—Moldova (National Development System) 2020, qui a été publié en novembre 2012, se concentre sur plusieurs domaines critiques pour stimuler le développement économique et réduire la pauvreté. Il s'agit notamment de l'éducation, des infrastructures, du secteur financier, du climat des affaires, de la consommation d'énergie, du système de retraite et du cadre judiciaire. Suite à la crise financière régionale de 1998, la Moldavie a fait des progrès significatifs vers la réalisation et le maintien de la stabilisation macroéconomique et financière. Elle a en outre mis en œuvre de nombreuses réformes structurelles et institutionnelles indispensables au fonctionnement efficace d'une économie de marché. Ces efforts ont permis de maintenir la stabilité macroéconomique et financière dans des circonstances extérieures difficiles, permis la reprise de la croissance économique et contribué à créer un environnement propice à la poursuite de la croissance et du développement de l'économie à moyen terme. [ citation nécessaire ]

L'objectif du gouvernement d' intégration à l'UE s'est traduit par des progrès orientés vers le marché. La Moldavie a connu une croissance économique meilleure que prévu en 2013 en raison de l'augmentation de la production agricole, des politiques économiques adoptées par le gouvernement moldave depuis 2009 et de l'octroi de préférences commerciales de l'UE reliant les produits moldaves au plus grand marché du monde. La Moldavie a signé l' accord d'association et l'accord de libre-échange approfondi et complet avec l'Union européenne au cours de l'été 2014. [143] La Moldavie a également mis en place un régime de visas libres [144] avec l'UE, ce qui représente la plus grande réussite de la diplomatie moldave depuis l'indépendance. [145]Pourtant, la croissance a été entravée par les prix élevés du gaz naturel russe, une interdiction russe d'importer du vin moldave, une surveillance étrangère accrue des produits agricoles moldaves et par l'importante dette extérieure de la Moldavie. À plus long terme, l'économie moldave reste vulnérable à l'incertitude politique, à la faiblesse des capacités administratives, aux intérêts bureaucratiques acquis, à la corruption, à la hausse des prix du carburant, à la pression russe et au régime séparatiste dans la région de Transnistrie en Moldavie. [146] Selon les Perspectives de l'économie mondiale du FMI d'avril 2014, le PIB moldave (PPA) par habitant est de 3 927 dollars internationaux, [147] [148] hors économie grise et évasion fiscale.

Énergie

Avec peu de ressources énergétiques naturelles, la Moldavie importe la quasi-totalité de son approvisionnement énergétique de Russie et d'Ukraine. La dépendance de la Moldavie vis-à-vis de l'énergie russe est soulignée par une dette croissante de 5 milliards de dollars US envers le fournisseur de gaz naturel russe Gazprom, en grande partie le résultat de la consommation de gaz naturel non remboursée dans la région séparatiste de Transnistrie. En août 2013, les travaux ont commencé sur un nouveau gazoduc entre la Moldavie et la Roumanie qui pourrait éventuellement briser le monopole de la Russie sur les approvisionnements en gaz de la Moldavie. [146] La Moldavie est un pays partenaire du programme énergétique de l'UE INOGATE , qui comporte quatre thèmes clés : le renforcement de la sécurité énergétique , la convergence des marchés énergétiques des États membres sur la base du marché intérieur de l'énergie de l' UEprincipes, soutenir le développement énergétique durable et attirer des investissements pour des projets énergétiques d'intérêt commun et régional. [149]

Industrie du vin

Mileștii Mici abrite les plus grandes caves à vin du monde .

Le pays a une industrie viticole bien établie . Il a une superficie viticole de 147 000 hectares (360 000 acres), dont 102 500 ha (253 000 acres) sont utilisés pour la production commerciale. La majeure partie de la production de vin du pays est destinée à l'exportation. De nombreuses familles ont leurs propres recettes et cépages qui se sont transmis de génération en génération. Il existe 3 régions viticoles historiques : Valul lui Traian (sud-ouest), Stefan Voda (sud-est) et Codru (centre), destinées à la production de vins à indication géographique protégée. [150] Mileștii Mici abrite la plus grande cave à vin du monde. Il s'étend sur 200 km et contient près de 2 millions de bouteilles de vin [151]

Agriculture

La Moldavie sol riche et tempéré climat continental (avec des étés chauds et des hivers doux) ont fait l'un des pays des régions les plus productives agricoles depuis les temps anciens, et un des principaux fournisseurs de produits agricoles en Europe du Sud. Dans l'agriculture, la réforme économique a commencé avec la réforme du cadastre foncier. [152] Les produits agricoles de la Moldavie comprennent les légumes, les fruits, les raisins, le vin et les céréales. [153]

Transports

Les principaux moyens de transport en Moldavie sont les chemins de fer de 1 138 km (707 mi) et un système autoroutier (12 730 km ou 7 910 mi au total, dont 10 937 km ou 6 796 mi de surfaces pavées). La seule passerelle aérienne internationale de la Moldavie est l' aéroport international de Chișinău . Le terminal de Giurgiulești sur le Danube est compatible avec les petits navires de mer. La navigation sur les rivières inférieures Prut et Nistru ne joue qu'un rôle modeste dans le système de transport du pays.

Télécommunications

Le premier million d'utilisateurs de téléphones portables a été enregistré en septembre 2005. Le nombre d'utilisateurs de téléphones portables en Moldavie a augmenté de 47,3% au premier trimestre 2008 par rapport à l'année dernière et a dépassé 2,89 millions. [154]

En septembre 2009, la Moldavie a été le premier pays au monde à lancer des services vocaux haute définition ( voix HD ) pour téléphones mobiles, et le premier pays d'Europe à lancer un haut débit mobile à 14,4 Mbit/s à l'échelle nationale, avec plus de 40 % couverture de la population. [155]

En 2010 , il y avait environ 1 295 000 utilisateurs d'Internet en Moldavie avec une pénétration globale d'Internet de 35,9 %. [156]

Le 6 juin 2012, le gouvernement a approuvé l'octroi de licences 4G/LTE aux opérateurs mobiles. [157]

Démographie

Composition ethnique

Au recensement de 2014, les Moldaves étaient le plus grand groupe ethnique de Moldavie (75,1% de la population). De plus, 7,0% de la population se déclarent roumains , au milieu de la controverse sur l'identité ethnique et linguistique en Moldavie . Bien qu'historique, la polarisation fondée sur des critères ethnolinguistiques de l'ethnie majoritaire est réapparue avec le mouvement de renouveau national de la fin des années 1980, et, jusqu'à présent, il n'y a pas de consensus sur l'identité dominante en République de Moldavie (moldave ou roumaine). [158] [159]

Le pays compte également d'importantes communautés ethniques minoritaires, comme le montre le tableau ci-dessous. Les Gagaouzes , 4,4% de la population, sont des Turcs chrétiens . Grecs , Arméniens , Polonais , Ukrainiens, bien que peu nombreux, étaient présents dès le XVIIe siècle, et avaient laissé des traces culturelles. Le 19ème siècle a vu l'arrivée de beaucoup plus d'Ukrainiens de Podolie et de Galicie , ainsi que de nouvelles communautés, telles que les Lipovans , les Russes , les Bulgares et les Allemands . La plupart de la population juive de Moldavie émigré entre 1979 et 2004.

Population de la Moldavie selon le groupe ethnique (recensements 1959-2014)
Groupe ethnique 1959 [160] 1970 [161] 1979 [162] 1989 [163] 2004 ** [164]
(sans la Transnistrie)
2014 [165] [164]
(sans la Transnistrie)
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
Moldaves * 1 886 566 65,41 2 303 916 64,56 2 525 687 63,95 2 794 749 64,47 2 564 849 76.12 2 068 058 75.07
Roumains * 1 663 0,06 1 581 0,04 1 657 0,04 2 477 0,06 73 276 2.17 192 800 7.00
Ukrainiens 420 820 14,59 506,560 14.19 560.679 14.20 600 366 13.85 282 406 8.38 181 035 6,57
Gagaouzes 95 856 3.32 124 902 3.50 138 000 3,49 153 458 3,54 147 500 4.38 126.010 4.57
les Russes 292 930 10.16 414 444 11,61 505 730 12.81 562 069 12.97 201 218 5,97 111 726 4.06
Bulgares 61 652 2.14 73 776 2.07 80 665 2.04 88 419 2.04 65 662 1,95 51 867 1,88
romani 7 265 0,25 9 235 0,26 10 666 0,27 11 571 0,27 12 271 0,36 9 323 0,34
Biélorusses 5 977 0,21 10 327 0,29 13 874 0,35 19 608 0,45 5 059 0,15 2 828 0,10
les Juifs 95 107 3.30 98 072 2,75 80 124 2.03 65 836 1,52 3 628 0,11 1 597 0,06
Pôles 4 783 0,17 4 899 0,14 4 961 0,13 4 739 0,11 2 383 0,07 1 404 0,05
Allemands 3 843 0,13 9 399 0,26 11 374 0,29 7 335 0,17 1 616 0,05 914 0,03
Autres 7 947 0,28 11 734 0,33 16 049 0,41 24 590 0,57 9 444 0,28 7 157 0,26
* Il existe une controverse en cours , impliquant en partie la définition linguistique de l'ethnicité, sur la question de savoir si l'auto-identification des Moldaves constitue un groupe ethnique distinct et à part des Roumains, ou un sous-ensemble.
** Le gouvernement roumain a déclaré le 31 décembre 2020 qu'il y avait 642 149 personnes originaires de Moldavie qui détenaient la nationalité roumaine. [166] Il y avait de nombreuses allégations selon lesquelles les chiffres de l'appartenance ethnique étaient truqués : 7 des 10 groupes d'observateurs du Conseil de l'Europe ont signalé un nombre important de cas où les recenseurs ont recommandé aux répondants de se déclarer Moldaves plutôt que Roumains. Pour compliquer l'interprétation des résultats, 18,8 % des personnes interrogées qui se sont identifiées comme Moldaves ont déclaré que le roumain était leur langue maternelle. [167]

Selon les données préliminaires du recensement de 2014 , 2 998 235 habitants vivaient en Moldavie (dans les zones contrôlées par le gouvernement central), soit une baisse de 11,3 % par rapport au chiffre enregistré lors du recensement de 2004. Le taux d' urbanisation était de 45% de la population totale vivant dans les zones urbaines (à partir de 2015 ). [168]

Carte ethnique de la République de Moldova (2014)

Selon le dernier recensement en Transnistrie (octobre 2015), la population de la région était de 475 373, soit une baisse de 14,47 % par rapport au chiffre enregistré lors du recensement de 2004. Le taux d' urbanisation était de 69,9 %. Par composition ethnique, la population de la Transnistrie était répartie comme suit : Russes - 29,1 %, Moldaves - 28,6 %, Ukrainiens - 22,9 %, Bulgares - 2,4 %, Gagaouzes - 1,1 %, Biélorusses - 0,5 %, Transnistriens - 0,2 %, autres nationalités - 1,4%. Environ 14% de la population n'a pas déclaré sa nationalité. Aussi, pour la première fois, la population avait la possibilité de s'identifier comme « transnistrienne ». [169]

Population de la Transnistrie selon le groupe ethnique (Recensements 2004-2015)
Groupe ethnique 2004 [170] 2015 [171]
Nombre % Nombre %
les Russes 168 678 30.37 161 300 34,0
Moldaves 177 382 31,94 156 600 33,0
Ukrainiens 160 069 28.82 126 700 26,7
Bulgares 13 858 2,50 13.300 2.8
Gagaouzes 4 096 0,74 5 700 1.2
Biélorusses 3 811 0,69 2 800 0,6
Allemands 2 071 0,37 1 400 0,3
Pôles 1 791 0,32 1 000 0,2
les Juifs 1 259 0,23 -
romani 507 0,09 -
Autres - 5 700 1.2
Le total 555 347 474 500

Langues

La langue officielle de la Moldavie est le roumain , une langue romane liée à l'italien, au français, à l'espagnol et au portugais. [1]

La déclaration d'indépendance de 1991 nomme la langue officielle roumaine. [172] [173] La Constitution de 1994 a déclaré que la langue nationale de la République de Moldavie était le moldave , et son écriture est basée sur l' alphabet latin . [174]

En 2013, la Cour constitutionnelle de Moldavie a statué que le nom « roumain », tel qu'il est utilisé dans la Déclaration d'indépendance pour identifier la langue officielle, prévalait sur le nom « moldave », donné à l'article 13 de la Constitution. [175]

Langues habituellement parlées en Moldavie (recensements 1989-2014)
Langue roumaine (Moldova) par district (2014)
Langue russe par district (2014)
Première
langue
1989 [176] 2004 [177]
(sans la Transnistrie)
2014 [178]
(sans la Transnistrie)
Nombre % Nombre % Nombre %
Moldave * 2 687 793 62,00 1 988 540 59.02 1 486 570 54,65
Roumain * 790 0,02 554 814 16.47 652 394 23,98
russe 1 003 563 23.15 540 990 16.06 394 133 14,49
Gagaouze 140 000 3.2 104 890 3.11 74 167 2,73
ukrainien 370 000 8.5 130 114 3,86 73 802 2,71
bulgare 70 000 1.6 38 565 1.14 26 577 0,98
romani 9 500 0,2 - 5 764 0,21
yiddish 17 000 0,4 - -
Allemand 2 300 0,05 - -
Autres langues 38 000 0,9 11 318 0,34 6 970 0,26
Non spécifié - 193 434 6.45
Le total 4 335 360 3 383 332 2 998 235
* La langue moldave est l'un des noms utilisés en République de Moldavie pour la langue roumaine .

Lors du recensement de 2014 (qui n'incluait pas les données de la région de Transnistrie ), 54,7% de la population a nommé le moldave alors que 24,0% ont nommé le roumain comme première langue d'usage quotidien. Bien que seulement 4,1% soient des Russes ethniques, le russe est toujours utilisé comme langue principale par 14,5% de la population totale. Environ 50 % des Ukrainiens ethniques, 33 % des Gagaouzes, 33 % des Bulgares et 5,7 % des Moldaves ont déclaré le russe comme langue d'usage quotidien.

Rép. Moldavie Langue maternelle Langue de première utilisation
2004
 %
2014
 %
2004
 %
2014
 %
Roumain (Moldova) 76,82 80.20 75,49 78,63
russe 11h30 9,68 16.06 14,49
Gagaouze 4.09 4.21 3.11 2,73
ukrainien 5.53 3,94 3,86 2,71
bulgare 1.61 1,53 1.14 0,98
Autres langues 0,64 0,45 0,34 0,47

Historiquement, le russe était enseigné dans les écoles comme première langue étrangère, en raison des relations avec l'Empire russe et l'Union soviétique. Au 21e siècle, la principale langue étrangère enseignée dans les écoles est l'anglais. En 2013, plus de 60% des écoliers l'ont pris comme première langue étrangère. Viennent ensuite le français , suivi par moins de 50 % des élèves. Depuis 1996, la République de Moldavie est membre à part entière de la Francophonie . L'allemand était le troisième choix. [179]

Religion

La religion en Moldavie
Religion Pour cent
Orthodoxe
93,34 %
protestant
1,89%
Vieux croyant
0,15%
catholique
0,14%
juif
0,11%
Athée
0,38%
Non religieux
0,98%
Pas de réponse
2,24 %
Autre religion
0,88%

La Métropole de Chișinău et de toute la Moldavie (l'Église orthodoxe moldave), autonome et subordonnée à l' Église orthodoxe russe , et la Métropole de Bessarabie (l'Église orthodoxe de Bessarabie), autonome et subordonnée à l' Église orthodoxe roumaine , se revendiquent toutes deux église du pays. Pour le recensement de 2004, les chrétiens orthodoxes , qui représentent 93,3% de la population de la Moldavie, n'étaient pas tenus de déclarer le particulier des deux principales églises auxquelles ils appartiennent. En 2020, le Département d'État américain a estimé que 90 % des adhérents orthodoxes appartenaient à l'Église orthodoxe moldave. [180] Plus de 2,0% de la population est protestante dont un nombre croissant de Témoins de Jéhovah, 0,9% appartient à d'autres religions, 1,0% est laïque, 0,4% est athée et 2,2% n'ont pas répondu à la question religion au recensement.

Éducation

Il existe 16 établissements publics et 15 [181] établissements d' enseignement supérieur privés en Moldavie, avec un total de 126 100 étudiants, dont 104 300 dans les établissements publics et 21 700 dans les établissements privés. Le nombre d'étudiants pour 10 000 habitants en Moldavie n'a cessé de croître depuis l'effondrement de l'Union soviétique, atteignant 217 en 2000-2001 et 351 en 2005-2006.

La Bibliothèque nationale de Moldavie a été fondée en 1832. L' Université d'État de Moldavie et l' Académie des sciences de Moldavie , les principales organisations scientifiques de Moldavie, ont été créées en 1946.

En 2015 , la Roumanie alloue 5 000 bourses dans les lycées et universités aux étudiants moldaves. [182] De même, plus de la moitié des enfants d'âge préscolaire en Moldavie bénéficient d'un programme financé par la Roumanie pour rénover et équiper les jardins d'enfants . [183] La quasi-totalité de la population est alphabétisée : le taux d'alphabétisation de la population âgée de 15 ans et plus est estimé à 99,4 % (en 2015 ). [184]

Crimes

Le CIA World Factbook répertorie la criminalité généralisée et l'activité économique clandestine parmi les principaux problèmes en Moldavie. [18] La traite des êtres humains de femmes et d'enfants moldaves vers d'autres parties de l'Europe est un problème grave. [185] [186]

En 2014, 1 milliard de dollars US a disparu de trois des principales banques moldaves. [187] En deux jours, des prêts d'une valeur de 1 milliard de dollars américains ont été transférés à des sociétés enregistrées au Royaume-Uni et à Hong Kong dont les propriétaires ultimes sont inconnus. [187] [188] Les banques sont administrées par la Banque nationale de Moldavie , cette perte a donc été couverte par les réserves de l'État. [187]

Santé et fertilité

L' indice synthétique de fécondité (ISF) en Moldavie était estimé en 2015 à 1,56 enfant/femme, [189] ce qui est inférieur au taux de remplacement de 2,1. En 2012, l'âge moyen des femmes à la première naissance était de 23,9 ans, 75,2 % des naissances étant des femmes de moins de 30 ans et 22,4 % des naissances étant des femmes célibataires. [190] Le taux de mortalité maternelle était de 41 décès/100 000 naissances vivantes (en 2010) [191] et le taux de mortalité infantile était de 12,59 décès/1 000 naissances vivantes (en 2015). [192] L' espérance de vie en 2015 était estimée à 70,42 ans (66,55 ans pour les hommes, 74,54 ans pour les femmes). [192]

Les dépenses publiques de santé représentaient 4,2% du PIB et les dépenses privées de santé 3,2%. [193] Il y a environ 264 médecins pour 100 000 habitants. [193] Les dépenses de santé étaient de 138 USD (PPA) par habitant en 2004. [193]

Depuis l'éclatement de l'Union soviétique, le pays a connu une diminution des dépenses de santé et, par conséquent, le taux d'incidence de la tuberculose dans le pays a augmenté. [194] Selon une étude de 2009, la Moldavie était aux prises avec l'un des taux d'incidence de tuberculose multirésistante les plus élevés au monde. [195]

Le pourcentage d'adultes (âgés de 15 à 49 ans) vivant avec le VIH/SIDA était estimé en 2009 à 0,40 %. [196]

Émigration

L'émigration est un phénomène de masse en Moldavie et a un impact majeur sur la démographie et l'économie du pays. Le service moldave de renseignement et de sécurité a estimé que 600 000 à un million de citoyens moldaves (près de 25 % de la population) travaillent à l'étranger. [197]

Culture

Mihai Eminescu , le poète national de Moldavie et de Roumanie

La tradition culturelle de la Moldavie a été principalement influencée par les origines roumaines de sa population majoritaire, dont les racines remontent au IIe siècle de notre ère, la période de la colonisation romaine en Dacie . [198] Située géographiquement au carrefour des cultures latines , slaves et autres, la Moldavie a enrichi sa propre culture en adoptant et en maintenant les traditions des régions voisines et d'autres sources influentes. [199] Le plus grand groupe ethnique, qui en était venu à s'identifier largement comme « Moldova » au XIVe siècle, a joué un rôle important dans la formation de la culture roumaine classique.. La culture a également été influencée par la culture byzantine , les populations voisines magyars et slaves, et plus tard par les Turcs ottomans. Une forte influence de l'Europe occidentale dans la littérature et les arts moldaves était répandue au 19ème siècle. Au cours des périodes 1812-1917 et 1944-1989, les Moldaves ont également été influencés par le contrôle administratif russe et soviétique et par l'immigration ethnique russe. [198]

Le patrimoine culturel du pays a été marqué par de nombreuses églises et monastères construits par le souverain moldave Etienne le Grand au XVe siècle, par les œuvres des métropolites de la renaissance ultérieure Varlaam et Dosoftei , et celles d'érudits tels que Grigore Ureche , Miron Costin , Nicolae Milescu , Dimitrie Cantemir [e] et Ion Neculce . Au XIXe siècle, les Moldaves des territoires de la Principauté médiévale de Moldavie , divisés en Bessarabie , Bucovine et Moldavie occidentale(après 1859, Roumanie), a apporté une contribution significative à la formation de la culture roumaine moderne. Parmi ceux-ci se trouvaient de nombreux Bessarabes, tels qu'Alexandru Donici , Alexandru Hâjdeu , Bogdan Petriceicu Hasdeu , Constantin Stamati , Constantin Stamati-Ciurea , Costache Negruzzi , Alecu Russo , Constantin Stere .

Mihai Eminescu , un poète romantique tardif , et Ion Creangă , un écrivain, sont les artistes roumains les plus influents , considérés comme des écrivains nationaux à la fois en Roumanie et en Moldavie. [200]

Médias

En octobre 1939, Radio Basarabia , une station locale de la Société roumaine de radiodiffusion , a été la première station de radio ouverte à Chișinău. La télévision en Moldavie a été introduite en avril 1958 , dans le cadre de la télévision soviétique . Grâce au câble, les téléspectateurs moldaves peuvent recevoir un grand nombre de chaînes russes , quelques chaînes roumaines et plusieurs versions en russe de chaînes internationales en plus de plusieurs chaînes locales. [ citation nécessaire ] Une chaîne russe et deux chaînes locales sont diffusées. [la citation nécessaire ] Infotag est l'agence de presse de l'État.

Nourriture et boisson

Un plat populaire moldave de rouleaux de chou farcis ( sarmale ), accompagnés de choucroute et de mămăligă .

La cuisine moldave est similaire à celle de la Roumanie voisine et a été influencée par des éléments de la cuisine russe , turque et ukrainienne . Les plats principaux comprennent du bœuf , du porc , des pommes de terre , du chou et une variété de céréales . Les boissons alcoolisées populaires sont le divin ( brandy moldave ), la bière et le vin local .

Les plats traditionnels moldaves comprennent le plăcinte (pâtisseries sucrées et salées avec des garnitures telles que du fromage local, du chou, des pommes de terre, des pommes, des cerises aigres et autres), du mămăligă , du sarmale et une soupe au poulet appelée zeamă.

La consommation totale d'alcool enregistrée par les adultes est à peu près également répartie entre les spiritueux, la bière et le vin.

Musique

Parmi les compositeurs les plus éminents de Moldavie figurent Gavriil Musicescu , Ștefan Neaga et Eugen Doga .

Dans le domaine de la musique pop, la Moldavie a produit le groupe O-Zone , qui s'est fait connaître en 2003, avec sa chanson à succès " Dragostea Din Tei ", qui a dominé plusieurs palmarès de singles notables. La Moldavie participe au Concours Eurovision de la chanson depuis 2005. Un autre groupe populaire de Moldavie est Zdob și Zdub qui a représenté le pays au Concours Eurovision de la chanson 2005 , terminant 6e.

En mai 2007, Natalia Barbu a représenté la Moldavie à Helsinki au Concours Eurovision de la chanson 2007 avec son entrée « Fight ». Natalia s'est glissée dans la finale par une très petite marge. Elle a pris la 10e place avec 109 points. Ensuite, Zdob și Zdub a de nouveau représenté la Moldavie au Concours Eurovision de la chanson 2011 en terminant 12e.

Le groupe SunStroke Project avec Olia Tira a représenté le pays au Concours Eurovision de la chanson 2010 avec sa chanson à succès " Run Away ". Leur performance a acquis une notoriété internationale en tant que mème Internet en raison de la poussée pelvienne et de la danse de Sergey Stepanov, le saxophoniste du groupe. Il a été surnommé " Epic Sax Guy ". SunStroke Project a de nouveau figuré dans l'entrée Eurovision 2017 "Hey Mama" qui a obtenu la troisième place. [201]

En 2015, un nouveau projet musical du nom de Carla's Dreams a gagné en popularité en Moldavie. Carla's Dreams a atteint les sommets des charts dans plusieurs pays d'Europe avec la sortie de leur chanson "Sub Pielea Mea" en 2016. La chanson a été beaucoup diffusée et a atteint la première place des charts en Moldavie ainsi qu'en Russie. Le groupe est toujours actif et a sorti son dernier album en 2017. Le thème du groupe musical est "Anonymous" car ils se produisent avec des visages peints, des sweats à capuche et des lunettes de soleil. L'identité des membres du groupe est encore inconnue.

Parmi les musiciens classiques les plus éminents de Moldavie figurent Maria Bieșu , l'une des plus grandes sopranos du monde et lauréate du Concours international du Japon ; le pianiste Mark Zeltser , lauréat du Concours National de l'URSS, du Concours Margueritte Long à Paris et du Concours Busoni à Bolzano, en Italie.

Vacances

La plupart des commerces de détail près le jour de l' An et Jour de l' Indépendance , mais restent ouverts à tous les autres jours fériés. Noël est célébré soit le 7 janvier, la date traditionnelle dans les Églises orthodoxes orientales des anciens calendriers , soit le 25 décembre, les deux dates étant reconnues comme jours fériés. [202]

Sport

Le Trîntă (une forme de lutte ) est le sport national en Moldavie. Le football d'association est le sport d'équipe le plus populaire.

L'union de rugby est également populaire. Plus de 10 000 supporters participent aux internationaux à domicile. Depuis 2004, le nombre de joueurs à tous les niveaux a plus que doublé pour atteindre 3 200. Malgré les difficultés et les privations, l'équipe nationale est classée 34e au monde. [203] La course cycliste la plus prestigieuse est la Coupe du Président de Moldavie , qui a été organisée pour la première fois en 2004.

Les athlètes de Moldavie ont remporté des médailles européennes en athlétisme , biathlon , football et gymnastique , des médailles mondiales en tir à l' arc , judo , natation et taekwondo , ainsi que des médailles olympiques en boxe , canoë , tir , haltérophilie et lutte .

Voir aussi

Remarques

  1. ^ Il existe une controverse quant à savoir si l'auto-identification des Moldaves constitue un groupe ethnique distinct et à part des Roumains, ou un sous-ensemble.
  2. ^ Lasuperficie de jure , acceptée par le gouvernement moldave et lesautorités de Tiraspol pour la Transnistrie est de 3 509,6 kilomètres carrés. [8] Lazone de facto administrée par la Transnistrie est de 3 653 kilomètres carrés, tandis que la zone revendiquée par la Transnistrie est de 4 163 kilomètres carrés.
  3. ^ La minorité juive était autrefois plus nombreuse (228 620 Juifs en Bessarabie en 1897, soit 11,8 % de la population). [38]
  4. ^ Remarque : 11 844 autres ont été déportés les 12 et 13 juin 1941 d'autres territoires roumains occupés par l'URSS un an plus tôt.
  5. ^ Le prince Dimitrie Cantemir était l'une des figures les plus importantes de la culture moldave du XVIIIe siècle. Il écrivit la première description géographique, ethnographique et économique du pays. (en latin) Descriptio Moldaviae , (Berlin, 1714), sur Latin Wikisource.

Références

  1. ^ A b c « Le texte de la déclaration d'indépendance l' emporte sur le texte de la Constitution » . Cour constitutionnelle de Moldavie. 5 décembre 2013 . Consulté le 13 juin 2014 .
  2. ^ Roudik, Pierre (23 décembre 2013). "Moldavie : le roumain reconnu comme langue officielle" . Bibliothèque de droit du Congrès . Consulté le 13 juin 2014 .
  3. ^ "Președintele CCM: Constituția nu conferă limbii ruse un statut deosebit de cel altor limbi minoritare" . Deschide.md . Récupéré le 22 janvier 2021 .
  4. ^ "Chişinău, (21.01.2021) Judecătorii constituționali au decis că limba rusă nu va avea statutul de limbă de comunicare interetnică pe teritoriul Republicii Moldova" . Moldpres.md . Récupéré le 22 janvier 2021 .
  5. ^ "Președintele CC Domnica Manole, explică de ce a fost anulată legea cu privire la statutul special pentru limbia rusă" . ProTv.md . Récupéré le 22 janvier 2021 .
  6. ^ "Recensamântul Populației si al Locuințelor 2014" . recensamant.statistica.md . Récupéré le 6 août 2018 .
  7. ^ "République de Moldavie - Géographie" . Moldavie.md . 26 août 2016.
  8. ^ "MOLDAVIE : Transnistrie (Pridnestrovié)" . Citypopulation.de .
  9. ^ "Populaţia cu reședință obișnuită, la 1 ianuarie 2021 (pg.12)" (PDF) . Statistica.gov.md . BNS Rep.Moldova.
  10. ^ BNS : Estimation officielle (p.8)
  11. ^ A b c d "Base de données Perspectives économiques mondiales, Avril 2021 Edition" . FMI.org . Fonds monétaire international . Récupéré le 16 avril 2021 .
  12. ^ "Coefficient d'indice de Gini" . CIA World Factbook . Récupéré le 12 août 2021 .
  13. ^ "Rapport sur le développement humain 2020" (PDF) . Programme des Nations Unies pour le développement . 15 décembre 2020 . Consulté le 15 décembre 2020 . [ lien mort permanent ]
  14. ^ "Moldavie" . Dictionnaire britannique Oxford Dictionary . Presse de l'Université d'Oxford . Consulté le 30 janvier 2016 .
  15. ^ "Moldavie" . Dictionary.com Unabridged . Maison aléatoire . Consulté le 30 janvier 2016 .
  16. ^ Le dictionnaire gratuit : Moldavie
  17. ^ "Le World Factbook — Central Intelligence Agency" . Cia.gov . Consulté le 14 décembre 2017 .
  18. ^ A b c "Moldova" . CIA World Factbook . Consulté le 2 septembre 2015 .
  19. ^ http://www.natura2000oltenita-chiciu.ro/wp-content/uploads/2019/05/Moldova-Pitoreasca-Picturesque-Moldavia-pdf-Vladimir-Toncea.pdf
  20. ^ PIB par habitant par pays
  21. ^ "Histoire" . République de Moldavie. Archivé de l'original le 22 décembre 2013 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  22. ^ Roi, Charles (2000). "De la Principauté à la Province" . Les Moldaves : la Roumanie, la Russie et la politique de la culture . Presse Hoover. p. 13 . ISBN 0-8179-9792-X. Récupéré le 31 octobre 2010 .
  23. ^ "La fin de l'Union soviétique; Texte des accords des anciennes républiques soviétiques établissant un Commonwealth" . Le New York Times . 23 décembre 1991. ...République du Kazakhstan, République de Kirghizie, République de Moldavie, Fédération de Russie...
  24. ^ "GÉOARCHÉOLOGIE DES PREMIERS SITES PALÉOLITHIQUES (OLDOWAN) DANS LE CAUCASE DU NORD ET L'EUROPE DE L'EST" . paleogeo.org. 2011. Archivé de l'original le 20 mai 2013. Des couches culturelles du Paléolithique ancien avec des outils de type oldowan ont été découvertes dans le Caucase oriental (Daghestan, Russie) par Kh. Amirkhanov (2006) et vallée du Dniestr (Moldavie) par N. Anisjutkin (2010).
  25. ^ Constantinescu, Bogdan; Bugoi, Roxane ; Pantos, Emmanuel ; Popovici, Dragomir (2007). "Analyse de phase et de composition chimique des pigments utilisés dans les céramiques peintes néolithiques de Cucuteni" . Documenta Préhistorique . Ljubljana : Département d'archéologie, Faculté des lettres, Université de Ljubljana. XXXIV : 281-288. doi : 10.4312/dp.34.21 . ISSN 1408-967X . OCLC 41553667 .   
  26. ^ "Copie archivée" . Archivé de l' original le 16 juin 2006 . Récupéré le 16 juin 2006 .CS1 maint: archived copy as title (link)
  27. ^ AV Boldur, Istoria Basarabiei , Editura V. Frunza, p 111-119
  28. ^ Les Annales de Jan Długosz , p. 273
  29. ^ Bulat, Nicolae. "Cetatea Soroca a Moldovei (1499 - prezent)" (en roumain). Istoria.md.
  30. ^ "Moldavie : Histoire ancienne" . Bibliothèque du Congrès . juin 1995 . Récupéré le 26 avril 2018 .
  31. ^ Sava, p.4-6
  32. ^ Grigore Ureche Letopiseţul ţărâi Moldovei, de când s-au descălecat ţara
  33. ^ Clark, Charles Upson (1927). "Bessarabie, Chapitre X : La Survie du Roumain" . Depts.washington.edu . Dodd, Mead & Compagnie . Consulté le 9 octobre 2013 . Naturellement, ce système n'a pas abouti à l'acquisition du russe par les Moldaves, mais à leur analphabétisme presque complet dans n'importe quelle langue.
  34. ^ "Les Allemands de Bessarabie" . Ualberta.ca. Archivé de l'original le 26 septembre 2012 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  35. ^ Charles Upson Clark (1927). "Bessarabie, Chapitre VIII : La Russie organise la Province" . Depts.washington.edu . Dodd, Mead & Compagnie . Consulté le 9 octobre 2013 .Aujourd'hui, les Bulgares forment l'un des éléments les plus solides de la Bessarabie méridionale, comptant (avec les Gagaouzes, c'est-à-dire les chrétiens turcophones également originaires de la Dobroudja) près de 150 000. La colonisation a amené de nombreux paysans de la Grande-Russie, et la bureaucratie russe a importé des fonctionnaires et des hommes de métier russes ; selon l'estimation roumaine de 1920, il y avait environ 75 000 (2,9 %) Grands Russes sur le territoire, et les Lipovans et les Cosaques étaient au nombre de 59 000 (2,2 %) ; les Petits Russes (Ukrainiens) s'élèvent à 254 000 (9,6%). Cela, plus environ 10 000 Polonais, porte le nombre total de Slaves à 545 000 sur une population de 2 631 000, soit environ un cinquième.
  36. ^ Vasile Baican, « Établissements humains en Moldavie représentés sur « la carte russe » entre 1828 et 1829 », Annales scientifiques de l'Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi – série Géographie
  37. ^ "Relations économiques mennonites-Nogai, 1825–1860" . Goshen.edu. 16 juin 2000 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  38. ^ "Moldova" , The Jewish Virtual Library , American-Israeli Cooperative Enterprise , récupéré le 15 juillet 2015
  39. ^ Ion Nistor , Istoria Bassarabiei , Cernăuți, 1921
  40. ^ (en allemand) Flavius ​​Solomon, Die Republik Moldau und ihre Minderheiten (Länderlexikon), dans : Ethnodoc-Datenbank für Minderheitenforschung in Südostosteuropa, p. 52
  41. ^ Ariel Scheib (23 juillet 1941). "Moldavie" . Jewishvirtuallibrary.org . Consulté le 9 octobre 2013 .
  42. ^ (en français) Anthony Babel : La Bessarabie (Bessarabie) , Félix Alcan, Genève, Suisse, 1931
  43. ^ Roi, Charles (2000). "De la Principauté à la Province" . Les Moldaves : la Roumanie, la Russie et la politique de la culture . Presse Hoover. p.  33-35 . ISBN 0-8179-9792-X. Récupéré le 31 octobre 2010 .
  44. ^ "Sfatul Țării ... proclamé la République démocratique moldave" (en roumain). Prm.md. Archivé de l' original le 4 décembre 2007 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  45. ^ Clark, Charles Upson (1927). "24 : La décomposition du sentiment russe" . Bessarabie : la Russie et la Roumanie sur la mer Noire - Vue sur le Dniestr depuis le château de Hotin . New York : Dodd, Mead & Company . Consulté le 31 octobre 2013 .
  46. ^ Ion Pelivan ( Chronologie )
  47. ^ Petre Cazacu ( Moldavie , p. 240-245).
  48. ^ Cristina Petrescu, " Identités contrastées / conflictuelles : Bessarabes, Roumains, Moldaves " dans Construction de la nation et Identités contestées , Polirom, 2001, p. 156
  49. ^ Mitrasca, Marcel (2002). "Introduction" . Moldavie : une province roumaine sous domination russe : histoire diplomatique à partir des archives des grandes puissances . Éditions Algora. p. 13. ISBN 1-892941-86-4. Récupéré le 31 octobre 2010 .
  50. ^ Wayne S. Vucinich , Bessarabie Dans : Collier's Encyclopedia (Crowell Collier et MacMillan Inc., 1967) vol. 4, p. 103
  51. ^ un b Olson, James (1994). Un dictionnaire ethnohistorique des empires russe et soviétique . p. 483.
  52. ^ "Rapport Tismăneanu" (PDF) . p. 748-749. Archivé de l'original (PDF) le 8 avril 2008 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  53. ^ Asociația Oamenilor de știință din Moldavie. H. Milescu-Spătaru., éd. (2002). Istoria Republicii Moldova : din cele mai vechi timpuri pină în zilele noastre [ Histoire de la République de Moldova : des temps anciens à nos jours ] (en roumain) (2e éd.). Chișinău : Elan Poligraf. p. 239-244. ISBN 9975-9719-5-4.
  54. ^ A b c d "Rapport Tismăneanu" (PDF) (en roumain). p. 747, 752 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  55. ^ Ellman, Michael (2000). « La famine soviétique de 1947 et l'approche du droit aux famines » (PDF) . Cambridge Journal of Economics . 39 (24) : 603-630. doi : 10.1093/cje/24.5.603 . Consulté le 10 décembre 2015 .
  56. ^ Casu, Igor. "Foametea din anii 1946-1947 din RSS Moldovenească: cauze și consecințe" [La famine de masse dans la RSS de Moldavie, 1946-1947: causes et conséquences à Dusmanul de clasa. Represiuni politice, violenta si rezistenta in R(A)SS Moldoveneasca, 1924–1956]. Capitol Din Lucrarea Duşmanul de Clasă. Represiuni Politice, Violenţă Şi Rezistenţă În R(A)Ss Moldovenească, 1924-1956, Chişinău, Cartier, 2015, Editia a Ii-A. Cartea Este Dispobilă În Librării . Consulté le 19 octobre 2014 .
  57. ^ Pal Kolsto, Intégration nationale et conflit violent dans les sociétés post-soviétiques : les cas de l'Estonie et de la Moldavie , Rowman & Littlefield , 2002, ISBN 0-7425-1888-4 , p. 202 
  58. ^ "Architecture de Chișinău" . sur Kichinev.info. Archivé de l' original le 10 février 2003 . Récupéré le 12 octobre 2008 .
  59. ^ "Répressions politiques dans la République socialiste soviétique de Moldavie après 1956 : vers une typologie basée sur les fichiers du KGB Igor Casu" . Dystopie . I (1-2): 89-127. 2014 . Consulté le 19 octobre 2014 .
  60. ^ A b c d e f g (en roumain) Horia C. Matei, "lumii d'État. Enciclopedie de istorie." Meronia, București, 2006, p. 292-294
  61. ^ Andreï Panici (2002). « Le nationalisme roumain en République de Moldavie » (PDF) . Université américaine en Bulgarie. pp. 40 et 41. Archivé de l'original (PDF) le 19 juillet 2011 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  62. ^ "Legea cu privire la functionarea limbilor vorbite pe teritoriul RSS Moldovenesti Nr.3465-XI din 01.09.89 Vestile nr.9/217, 1989" [La loi sur l'utilisation des langues parlées dans la RSS de Moldavie No.3465-XI du 09 /01/89]. Nouvelles de la RSS de Moldavie, Loi concernant l'usage des langues parlées sur le territoire de la République de Moldavie (en roumain). Archivé de l'original (DOC) le 19 février 2006 . Récupéré le 11 février 2006 . [TRADUCTION] La RSS de Moldavie soutient le désir des Moldaves qui vivent au-delà des frontières de la République, et compte tenu de l'identité linguistique moldo-roumaine existante - des Roumains qui vivent sur le territoire de l'URSS, de faire leurs études et de satisfaire leurs besoins culturels dans leur langue maternelle.
  63. ^ RAND, Mesures hostiles de la Russie: Combattre l'agression de la zone grise russe contre l'OTAN dans les couches de concurrence de contact, émoussées et de surtension (2020) en ligne
  64. ^ Ratha, Dilip (18 février 2009). « Les envois de fonds vers les pays en développement sont estimés à plus de 300 milliards de dollars US en 2008 » . peoplemove.worldbank.org. Archivé de l'original le 23 février 2009.
  65. ^ "Campagne d'information pour augmenter l'efficacité des flux d'envois de fonds" . L'organisation internationale de la migration. 9 décembre 2008. Archivé de l'original le 7 avril 2014.
  66. ^ Fizesan, Carmen (8 avril 2009). "Actions de soutien à l'émeute en Moldavie" . SevenTimes.ro. Archivé de l' original le 21 janvier 2010 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  67. ^ "Le groupe d'initiative de protestation: LDPM est le coupable des dévastations dans le centre-ville de Chișinău" . omg.md. 8 avril 2009. Archivé de l'original le 7 avril 2014.
  68. ^ "Drapeaux de l'UE flottant sur la présidence et le Parlement, pour calmer les masses" . Unimedia.info. 2 juin 2009. Archivé de l'original le 23 octobre 2013 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  69. ^ "Le référendum moldave semble échouer en raison d'un faible taux de participation" . Reuters . 5 septembre 2010 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  70. ^ "La Moldavie va à la troisième élection en deux ans" . Nouvelles de la BBC . 28 septembre 2010 . Récupéré le 30 septembre 2010 .
  71. ^ "Marian Lupu élu chef du Parlement" . toute la Moldavie. 30 novembre 2010. Archivé de l'original le 4 janvier 2012 . Récupéré le 27 octobre 2011 .
  72. ^ "L'audit relie le magnat local à la fraude bancaire moldave de 1 milliard de dollars" . Affaires Nouvelle Europe. 5 mai 2015 . Consulté le 2 septembre 2015 .
  73. ^ Higgins, Andrew (4 juin 2015). "La Moldavie, Chasser Des Millions Manquants, Trouver Seulement Des Cendres" . Le New York Times . Consulté le 10 mars 2016 .
  74. ^ "Le Premier ministre moldave Pavel Filip dit 'dernière chance' pour mettre fin à la crise nationale" . Le Gardien . Agence France Presse . 26 janvier 2016 . Consulté le 10 mars 2016 .
  75. ^ Deutsche Welle (16 février 2016). "UE se autosesesizează: Moldova se îndreaptă spre dictatură!" [L'UE discutera de la question : la Moldavie se dirige vers la dictature !]. Roumanie Curata (en roumain). Archivé de l'original le 21 juin 2018 . Consulté le 10 mars 2016 .
  76. ^ "La Moldavie fait face à la tourmente en tant que tribunal hors-la-loi du nouveau gouvernement" . Aperçu des Balkans . 9 juin 2019 . Récupéré le 20 juin 2019 .
  77. ^ "Titlul III. Autoritățile publice" . www.presedinte.md . Récupéré le 20 juin 2019 .
  78. ^ "Une crise constitutionnelle en Moldavie produit une alliance inattendue" . Observateur de la Foire . 18 juin 2019 . Récupéré le 20 juin 2019 .
  79. ^ Kingsley, Patrick (14 juin 2019). "La Moldavie avait deux gouvernements. L'un a finalement démissionné" . Le New York Times . ISSN 0362-4331 . Récupéré le 20 juin 2019 . 
  80. ^ "La Cour constitutionnelle de Moldavie annule toutes ses décisions qui ont conduit à une crise politique dans le pays en 5 minutes" . fr.interfax.com.ua . Récupéré le 20 juin 2019 .
  81. ^ "La Moldavie appelle le code national d'alerte rouge sur le coronavirus, interdit les vols" . VoirActualités. 13 mars 2020.
  82. ^ "La Moldavie déclare l'état d'urgence suite à l'épidémie de coronavirus" . VoirActualités. 17 mars 2020.
  83. ^ "La Moldavie signale le premier décès par coronavirus, selon le ministère de la Santé" . Reuters. 18 mars 2020.
  84. ^ "Élection en Moldavie : la candidate pro-UE Maia Sandu remporte la présidence" . Nouvelles de la BBC . 16 novembre 2020 . Récupéré le 27 juillet 2021 .
  85. ^ "Le Premier ministre pro-russe de Moldavie Ion Chicu démissionne" . euronews . 23 décembre 2020 . Récupéré le 27 juillet 2021 .
  86. ^ "Le Parlement de la Moldavie rejette le PM proposé, rapprochant les élections" . 25 mars 2021.
  87. ^ "Le leader moldave dissout le parlement, organise les élections de juillet" . France 24 . 28 avril 2021 . Récupéré le 1er mai 2021 .
  88. ^ "Le président de la Moldavie appelle à des élections anticipées pour le 11 juillet" . NOUVELLES AP . 28 avril 2021 . Récupéré le 1er mai 2021 .
  89. ^ "Le parti du président Sandu remporte une victoire écrasante lors des élections anticipées en Moldavie" . www.intellinews.com . 12 juillet 2021 . Récupéré le 27 juillet 2021 .
  90. ^ "Natalia Gavriliţa, noul prim-ministru al Republicii Moldova. Guvernul a fost învestit în funcţie cu 61 de voturi" . Adevărul (en roumain) . Récupéré le 6 août 2021 .
  91. ^ un b "La Constitution de la République de Moldavie, 2000" . E-démocratie.md . Consulté le 9 octobre 2013 .
  92. ^ "DECIS: Şeful statuslui va fi ales de popor; Modificarea din 2000 a Constituţiei privind alegrea preşedintelui de Parlament, NECONSTITUŢIONALĂ" [DECIDE: Le président sera élu par le peuple; L'amendement de 2000 de la Constitution concernant l'élection du Président par le Parlement est inconstitutionnel]. Jurnalul Național (en roumain). 4 mars 2016.
  93. ^ CNBC (19 décembre 2016). "La nation la plus pauvre d'Europe passe l'augmentation de l'âge de la retraite soutenue par le FMI" . CNBC.com . Récupéré le 3 août 2017 .
  94. ^ "La Moldavie appelle les troupes russes à quitter la Transnistrie" .[ lien mort permanent ]
  95. ^ Barry, Ellen (3 janvier 2012). "Les tirs à un poste de contrôle font monter les tensions dans une région contestée revendiquée par la Moldavie" . Le New York Times . Consulté le 2 septembre 2015 .
  96. ^ "L'UE accordera 90 millions d'euros à la Moldavie frappée par la crise" . Europarl.europa.eu. 7 septembre 2010 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  97. ^ "La Moldavie va obtenir 570 millions de dollars de prêts du FMI" . RIA Novosti. 30 janvier 2010. Archivé de l'original le 19 octobre 2012 . Consulté le 25 novembre 2012 .
  98. ^ Marian Chiriac (27 avril 2010). « La Roumanie, la Moldavie pour booster les relations » . Balkaninsight.com . Consulté le 9 octobre 2013 .
  99. ^ "La Pologne soutiendra la Moldavie dans ses efforts d'intégration européenne" . Moldavie Azi . Consulté le 9 octobre 2013 .
  100. ^ "Première réunion des gouvernements de la Roumanie et de la République de Moldavie, conclue avec le paraphe de plusieurs accords bilatéraux" . agerpres.ro. 4 mars 2012. Archivé de l'original le 7 avril 2014.
  101. ^ "Réunion conjointe du gouvernement de Roumanie et du gouvernement de la République de Moldova" (en roumain). Guvernul Romaniei. Archivé de l'original le 8 février 2013 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  102. ^ Le Washington Post , la Moldavie élit le juge pro-européen Timofti comme président, mettant fin à 3 ans d'impasse politique
  103. ^ "Accord d'association UE-Moldavie" . Action extérieure de l'Union européenne . Archivé de l'original le 7 décembre 2013.
  104. ^ "Băsescu: Următorul proiect de țară al României, unirea cu Basarabia" . România Liberă . 27 novembre 2013.
  105. ^ "Union européenne - SEAE (Service européen pour l'action extérieure) - L'UE tisse des liens plus étroits avec l'Ukraine, la Géorgie et la Moldavie" . Eeas.europa.eu .
  106. ^ "Commission européenne - COMMUNIQUÉS DE PRESSE - Communiqué de presse - Remarques du président Barroso lors de la signature des accords d'association avec la Géorgie, la République de Moldavie et l'Ukraine" . Europa.eu .
  107. ^ Andrew Higgins, « Dans l'expansion de l'influence russe, la foi se combine avec la puissance de feu », The New York Times , 13 septembre 2016
  108. ^ "Les accords militaires de la Moldavie pour aider à renforcer la sécurité régionale" . Archivé de l'original le 4 septembre 2015 . Consulté le 21 décembre 2013 .
  109. ^ "2014 - Ambassade des États-Unis Chișinău, Moldavie" . Moldavie.usembassy.gov . Archivé de l'original le 4 septembre 2015.
  110. ^ "Ilascu et autres contre la Moldavie et la Russie" . Humanrightshouse.org. 12 juillet 2004 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  111. ^ « Moldova 2011 Crime and Safety Report – Bureau of Diplomatic Security » . Osac.gov. 19 février 2011 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  112. Sauter^ "Rapport 2010 sur les droits de l'homme : Moldavie" . Département d'État des États-Unis . Consulté le 9 octobre 2013 .
  113. ^ "Moldavie: un expert des droits de l'homme de l'ONU appelle à une plus grande promotion de la diversité religieuse" . Un.org. 9 septembre 2011 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  114. ^ "Loi sur la prévention et la lutte contre la violence familiale" (PDF) . ONU Femmes. Archivé de l'original (PDF) le 29 octobre 2013 . Consulté le 4 novembre 2013 .
  115. ^ "Autorități publice locale" . Gouvernement de Moldavie . Récupéré le 12 octobre 2010 .
  116. ^ "Clasificatorul unităţilor administrativ-teritoriale (CUATM)" .
  117. ^ "Le climat de la Moldavie" . méteo.fr . Consulté le 9 octobre 2013 .
  118. ^ Stînga Nistrului. "Température de Camenca" . Météo-forecast.com . Consulté le 9 octobre 2013 .
  119. ^ "Température Bratuseni" . Météomonde en ligne.com. Archivé de l'original le 20 octobre 2013 . Consulté le 9 octobre 2013 .
  120. ^ "Informations sur le climat de la Moldavie" . Base météo . Consulté le 3 février 2016 .
  121. ^ Sienkiewicz, Henryk. Avec Feu et Épée (Ogniem i Mieczem) . p. Wolne Lektury . Récupéré le 7 mai 2020 .
  122. ^ "O suhaku, który z suchych stepów przybył" . MENAŻERIA ETYMOLOGICZNA . 6 octobre 2017 . Récupéré le 7 mai 2020 .
  123. ^ Dinerstein, Éric; et al. (2017). "Une approche basée sur les écorégions pour protéger la moitié du royaume terrestre" . Biosciences . 67 (6) : 534-545. doi : 10.1093/biosci/bix014 . ISSN 0006-3568 . PMC 5451287 . PMID 28608869 . S2CID 13136188 .    
  124. ^ Grantham, HS; et al. (2020). « La modification anthropique des forêts signifie que seulement 40 % des forêts restantes ont une intégrité écosystémique élevée - Matériel supplémentaire » . Communications naturelles . 11 (1) : 5978. doi : 10.1038/s41467-020-19493-3 . ISSN 2041-1723 . PMC 7723057 . PMID 33293507 . S2CID 228082162 .    
  125. ^ A b c d "des questions environnementales en Moldavie" . Naturvernforbundet . Récupéré le 30 mai 2020 .
  126. ^ "Foire européenne de partenariat pour les organisations de la société civile en Moldavie, p.25" (PDF) . Archivé de l'original (PDF) le 20 juillet 2011 . Récupéré le 24 juillet 2010 .
  127. ^ Strabon (25 septembre 2012). « Livre VII, chapitre 4, paragraphe 8 » . Géographie . Consulté le 19 décembre 2012 .
  128. ^ Invitation, auteur (27 août 2005). "Les bisons reviennent en Moldavie" . Moldavie.org . Récupéré le 30 mai 2020 .
  129. ^ "La Biélorussie et la Moldavie discutent du programme d'échange de bisons" . Ministère des forêts de la République du Bélarus. 17 février 2019 . Récupéré le 30 mai 2020 .
  130. ^ "Moldavie - PIB (parité de pouvoir d'achat) - Graphiques de données historiques par an" . Indexmundi.com .
  131. ^ A b c « 2014 Article IV consultation et premières discussions de suivi post-programme - Rapport du personnel, communiqué de presse et déclaration du directeur exécutif de la République de Moldova » (PDF) (communiqué de presse). FMI . juillet 2014 . Consulté le 2 septembre 2015 .
  132. ^ Cum a evoluat economia Republicii Moldova în ultimii 20 de ani. . Accesat la 27 juin 2011.
  133. ^ BNS : Produsul stagiaire brut în anul 2012, date d'actualisation
  134. ^ BNS: Produsul stagiaire brut en Republica Moldova en anul 2013, date d'actualisation . Accesat la 17 martie 2014.
  135. ^ Economia Moldovei a înregistrat o crestere de 4,6%, în 2014, și constituie 111 miliarde de lei Archivé le 25 juillet 2018 à la Wayback Machine Unimedia.info; Accesat la 17.02.2015
  136. ^ "Economia Republicii Moldova, în SCĂDERE în 2015; Ultimele cifre de la Statistică" , Jurnal.md/ro/economic/2016/3/15/economia-republicii-moldova-in-scadere-in-2015-ultimele-cifre- de-la-statistica/ , récupéré le 28 septembre 2018
  137. ^ Iurii Botnarenco (16 mars 2018), " BNS: Economia Republicii Moldova a crescut cu 4,5% în anul 2017 " , Adevărul , récupéré le 28 septembre 2018
  138. ^ "Salariului mediu lunar pe economie in anul 2018 este de 6150 lei / Editorial / Monitorul fiscal FISC.md" , Monitorul.fisc.md/editorial/salariului-mediu-lunar-pe-economie-in-anul-2018-este- de-6150-lei.html , récupéré le 28 septembre 2018
  139. ^ Dan Straut (7 août 2018), "INS: Salariul mediu pe economie, în creştere în iunie" , Mediafax , récupéré le 28 septembre 2018
  140. ^