Kostroma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
Kostroma
Кострома
Tour de guet d'observation des incendies à Kostroma (1825-1828)
Tour de guet d'observation des incendies à Kostroma (1825-1828)
Drapeau de Kostroma
Armoiries de Kostroma
Localisation de Kostroma
Kostroma est situé en Russie
Kostroma
Kostroma
Localisation de Kostroma
Kostroma est situé dans l'oblast de Kostroma
Kostroma
Kostroma
Kostroma (oblast de Kostroma)
Coordonnées : 57°46′N 40°56′E / 57.767°N 40.933°E / 57,767 ; 40.933Coordonnées : 57°46′N 40°56′E  / 57.767°N 40.933°E / 57,767 ; 40.933
PaysRussie
Sujet fédéralOblast de Kostroma [1]
[2]1152
Statut de la ville depuis1719
Gouvernement
 • DirigerYuri Zhurin [3]
Élévation
110 mètres (360 pieds)
Population
 • Le total268 742
 • Estimation 
(2018) [5]
277 280 ( +3,2% )
 • Rang69ème en 2010
 •  Subordonné àville d'importance oblast de Kostroma [1]
 •  Capitale deOblast de Kostroma [1] , District de Kostromskoï [1]
 •  Okrug urbainOkrug urbain de Kostroma [6]
 •  Capitale deKostroma Urban Okrug [6] , District municipal de Kostromskoy [6]
Fuseau horaireUTC+3 ( MSK  [7] )Modifier ceci sur Wikidata
Code(s) postal(s) [8]
156XXX
Indicatif(s) téléphonique(s)+7 4942
ID OKTMO34701000001
Site Internetwww .gradkostroma .ru

Kostroma (russe : Кострома́ , IPA :  [kəstrɐˈma] ) est une ville historique et le centre administratif de l'oblast de Kostroma , en Russie . Faisant partie de l' anneau d'or des villes russes, elle est située au confluent des rivières Volga et Kostroma . Population : 268 742 ( recensement de 2010 ) ; [4] 278 750 ( recensement de 2002 ) ; [9] 278 414 ( recensement de 1989 ) . [dix]

Historique

Sous les Rurikids

La ville a été enregistrée pour la première fois dans les chroniques de l'année 1213, mais certains historiens pensent qu'elle aurait pu être fondée par Yury Dolgoruky plus d'un demi-siècle plus tôt, en 1152 . Biélorussie, Ukraine et Russie occidentale de 400 à 600 après JC, Kostroma pourrait être beaucoup plus ancienne qu'on ne le pensait. [11]

La ville partage le même nom que la déesse slave orientale Kostroma .

Comme d'autres villes de la Russie orientale , Kostroma fut saccagée par les Mongols en 1238. Elle constitua alors une petite principauté, sous la houlette du prince Vassili l'Ivrogne , frère cadet du célèbre Alexandre Nevski . Après avoir hérité du titre grand-ducal en 1271, Vasily n'a pas quitté la ville pour Vladimir , et ses descendants ont gouverné Kostroma pendant encore un demi-siècle, jusqu'à ce que la ville soit achetée par Ivan Ier de Moscou .

En tant que l'une des villes les plus septentrionales du Grand-Duché de Moscou , Kostroma a servi de lieu de retraite aux grands-ducs lorsque les ennemis ont assiégé Moscou en 1382, 1408 et 1433. En 1375, la ville a été pillée par les pirates de Novgorod ( ushkuiniks ). La croissance spectaculaire de la ville au XVIe siècle peut être attribuée à l'établissement de relations commerciales avec des marchands anglais et hollandais ( Moscovy Company ) par le port nord d' Archangel . Boris Godunov avait le Ipatiev [12]et les monastères de l'Épiphanie reconstruits en pierre. Les travaux de construction ont été terminés juste à temps pour que la ville soit témoin de certains des événements les plus dramatiques du Temps des Troubles .

Kostroma a été deux fois ravagée par les Polonais ; il fallut un siège de six mois pour les expulser du monastère d'Ipatiev. [ la citation nécessaire ] Le paysan héroïque Ivan Susanin est devenu un symbole de la résistance de la ville aux envahisseurs étrangers; [ douteux ] plusieurs monuments à sa mémoire peuvent être vus à Kostroma. Le futur tsar, Mikhail Romanov , a également vécu au monastère. C'est ici qu'une ambassade de Moscou lui offrit la couronne russe en 1612.

Sous les Romanov

On comprend pourquoi les tsars Romanov considéraient Kostroma comme leur protectorat spécial. [ recherche originale ? ] Le monastère Ipatievsky a été visité par beaucoup d'entre eux, dont Nicolas II , le dernier tsar russe. Le monastère avait été fondé au début du XIVe siècle par un prince tatar, ancêtre de la famille Godunov. Les Romanov firent reconstruire la cathédrale de la Trinité en 1652 ; ses fresques et son iconostase sont remarquables. [ citation nécessaire ] Une maison en bois de Mikhail Romanov est toujours conservée dans le monastère. Il existe également plusieurs anciennes structures en bois transportées vers les murs du monastère depuis des districts éloignés de l' oblast de Kostroma .

Le statut de ville a été accordé à Kostroma en 1719. [ citation nécessaire ]

En 1773, Kostroma a été dévastée par un grand incendie. Ensuite, la ville a été reconstruite avec des rues rayonnant à partir d'un seul point focal près de la rivière. Ils [ qui ? ] disent que Catherine la Grande a laissé tomber son éventail sur le plan de la ville et a dit aux architectes de suivre sa conception. L'un des exemples les mieux conservés de l' urbanisme du XVIIIe siècle , Kostroma conserve d'élégantes structures de style « néoclassique provincial ». Il s'agit notamment d'un palais du gouverneur, d'une tour de feu, d'une rotonde sur le quai de la Volga et d'un marché central à arcades avec une église marchande au centre.

Pendant et après la révolution russe

Le First Workers 'Socialist Club basé à Kostroma était l'un des clubs de travailleurs les mieux documentés dirigés par Proletkult . Organisé autour du principe d'un « foyer public » (obshchestvennyi ochag), ce club combinait à la fois un soutien pratique aux travailleurs ayant besoin d'un logement, de nourriture ou de mobilier, ainsi qu'un pôle d'éducation populaire.

Statut administratif et municipal

Mairie, juillet 2009

Kostroma est le centre administratif de l' oblast et, dans le cadre des divisions administratives , il sert également de centre administratif du district de Kostromskoy , [1] même s'il n'en fait pas partie. [13] Comme une division administrative, il est incorporé séparément comme la ville d'importance d'oblast de Kostroma — une unité administrative avec un statut égal à cela des districts . [1] En tant que division municipale , la ville d'importance oblast de Kostroma est incorporée sous le nom de Kostroma Urban Okrug . [6]

Transport

La ville est desservie par l' aéroport de Kostroma . Depuis 1887, il existe une liaison ferroviaire entre Kostroma et Moscou. [14]

Sites et monuments

L' église de la Résurrection (1652) est un superbe exemple de l'art russe du XVIIe siècle. Photographie couleur de Sergey Prokudin-Gorsky en 1910 ( Bibliothèque du Congrès )

Construite en 1559-1565, la cathédrale de l'Épiphanie à cinq dômes fut le premier édifice en pierre de la ville ; ses fresques médiévales ont péri lors d'un incendie il y a plusieurs années. La cathédrale abrite la relique la plus précieuse de la ville, une icône byzantine du Xe siècle appelée Notre-Dame de Saint-Théodore . C'est avec cette icône que Mikhail Romanov a été béni par sa mère lorsqu'il est parti pour Moscou pour revendiquer le trône de Russie. Ils [ qui ? ] disent que juste avant la Révolution de 1917 , l'icône a tellement noirci que l'image était à peine visible ; cela a été interprété comme un mauvais signe pour la dynastie Romanov.

Le monastère d'Ipatyevsky survit en grande partie intact, avec ses murs, ses tours, son beffroi et sa cathédrale du XVIIe siècle .

Hormis les monastères, la plupart des églises de la ville ont été reconstruites ou démolies pendant les années soviétiques. La seule église de la ville qui survit de «l'âge d'or» du XVIIe siècle est l' église de la Résurrection sur les basses terres (en russe : церковь Воскресения на Дебре). Selon l'histoire, l'église a été commandée par un marchand qui a commandé en Angleterre dix barils de colorant mais a reçu dix barils d'or à la place. Il a décidé que l'or non gagné était le cadeau du diable et a décidé de le dépenser pour construire une église. Deux autres temples du XVIIe siècle, d'architecture plutôt conventionnelle, sont visibles de l'autre côté de la Volga.

Parmi les vestiges de la règle de Godunov, une belle église en forme de tente dans la colonie de type urbain de Krasnoye-na-Volge (anciennement un domaine du frère de Boris Godunov) peut être recommandée.

Climat

Kostroma a un climat continental frais (Köppen Dfb ). L'hiver est frais et l'été un peu chaud.

Données climatiques pour Kostroma (1991–2020, extrêmes de 1842 à aujourd'hui)
Mois Jan fév Mar avr Peut Juin juil Août SEP oct nov déc An
Record élevé en °C (°F) 6,6
(43,9)
7,2
(45,0)
17,9
(64,2)
27,6
(81,7)
32,5
(90,5)
34,5
(94,1)
37,1
(98,8)
37,3
(99,1)
30,2
(86,4)
22,9
(73,2)
13,8
(56,8)
9,4
(48,9)
37,3
(99,1)
Moyenne élevée °C (°F) −5,9
(21,4)
−4,8
(23,4)
1,0
(33,8)
10,2
(50,4)
18,2
(64,8)
21,7
(71,1)
24,2
(75,6)
21,7
(71,1)
15,6
(60,1)
7,7
(45,9)
0,0
(32,0)
−4,0
(24,8)
8,8
(47,9)
Moyenne quotidienne °C (°F) −8,8
(16,2)
−8,2
(17,2)
−2,8
(27,0)
5,0
(41,0)
12,3
(54,1)
16,1
(61,0)
18,6
(65,5)
16,3
(61,3)
10,9
(51,6)
4,4
(39,9)
−2,3
(27,9)
−6,6
(20,1)
4,6
(40,2)
Moyenne basse °C (°F) −11,8
(10,8)
−11,3
(11,7)
−6,3
(20,7)
0,8
(33,4)
7,1
(44,8)
11,1
(52,0)
13,7
(56,7)
11,7
(53,1)
7,2
(45,0)
1,8
(35,2)
−4,4
(24,1)
−9,1
(15,6)
0,9
(33,6)
Record bas °C (°F) −46,4
(−51,5)
−39,3
(−38,7)
−31,1
(−24,0)
−19,0
(−2,2)
−5,5
(22,1)
−2,7
(27,1)
3,2
(37,8)
1,3
(34,3)
−5,8
(21,6)
−21,1
(−6,0)
−28,8
(−19,8)
−44,4
(−47,9)
−46,4
(−51,5)
Précipitations moyennes mm (pouces) 41
(1.6)
29
(1.1)
31
(1.2)
35
(1.4)
53
(2.1)
74
(2,9)
73
(2,9)
73
(2,9)
56
(2.2)
64
(2,5)
49
(1.9)
40
(1,6)
618
(24.3)
Épaisseur extrême moyenne de neige cm (pouces) 35
(14)
44
(17)
43
(17)
10
(3,9)
0
(0)
0
(0)
0
(0)
0
(0)
0
(0)
1
(0,4)
5
(2.0)
18
(7.1)
44
(17)
Moyenne des jours de pluie 6 5 8 14 16 17 16 17 18 18 11 8 154
Moyenne des jours de neige 28 24 18 8 1 0,1 0 0 1 sept 20 27 134
Humidité relative moyenne (%) 87 83 77 68 64 72 74 78 82 86 88 88 79
Heures d'ensoleillement mensuelles moyennes 33 70 132 184 266 291 282 227 136 65 32 17 1 735
Source 1 : Pogoda.ru.net [15]
Source 2 : NOAA (soleil, 1961–1990) [16]

nucléaire

Le référendum sur l'énergie nucléaire a été organisé en 1990 dans la région de Kostroma. 90% des votants étaient contre l'énergie nucléaire dans la région. [17]

Personnalités notables

Villes jumelles - villes sœurs

Kostroma est jumelé avec : [18]

Références

Remarques

  1. ^ un bcdefg Loi # 112-4 - ZKO _
  2. ^ un site Web officiel de b de Kostroma. Kostroma aujourd'hui
  3. ^ Site officiel de Kostroma. Viktor Valentinovich Yemets , chef de l'administration municipale de Kostroma
  4. ^ un b Service fédéral russe des statistiques de l'État (2011).Всероссийская перепись населения 2010 года. Том 1[Recensement panrusse de la population de 2010, vol. 1]. Всероссийская перепись населения 2010 года [Recensement panrusse de la population de 2010](en russe). Service fédéral des statistiques de l'État .
  5. ^ "26. численность постояного населения Российской федерации по Муниципальным образованиям образованиям на 1 нваря 2018 года" . Service fédéral des statistiques de l'État . Consulté le 23 janvier 2019 .
  6. ^ un bcd Loi # 237 - ZKO
  7. ^ "Об исчислении времени" . Официальный интернет-портал правовой информации (en russe). 3 juin 2011 . Consulté le 19 janvier 2019 .
  8. ^ Почта России. Информационно-вычислительный центр ОАСУ РПО. ( Poste russe ). Поиск объектов почтовой связи ( Recherche d'objets postaux ) (en russe)
  9. ^ Service des statistiques de l'État fédéral russe (21 mai 2004).Численность de России, субъектов Российской Федерации в составе федеральных округов, районов, городских поселений, сельских населённых пунктов - районных центров и сельских населённых пунктов с населением 3 тысячи и более человек[Population de la Russie, ses districts fédéraux, sujets fédéraux, districts, localités urbaines, localités rurales - centres administratifs et localités rurales de plus de 3 000 habitants] (XLS) . Всероссийская перепись населения 2002 года [Recensement panrusse de la population de 2002](en russe).
  10. ^ Всесоюзная перепись населения 1989 г. Численность наличного населения союзных и автономных республик, автономных областей и округов, краёв, областей, районов, городских поселений и сёл-райцентров[Recensement de la population de l'ensemble de l'Union de 1989 : population actuelle des républiques de l'Union et autonomes, des oblasts et des okrugs autonomes, des krais, des oblasts, des districts, des établissements urbains et des villages servant de centres administratifs de district]. Всесоюзная перепись населения 1989 года [Recensement de la population de toute l'Union de 1989](en russe). Институт демографии Национального исследовательского университета: École supérieure de recherche économique de l'Université nationale. 1989 - via Démoscope hebdomadaire .
  11. ^ "Les premières tribus slaves orientales en Russie | Study.com" . Study.com . Consulté le 13 septembre 2018 .
  12. ^ Site Web d'histoire locale. K.Torop. Kostroma
  13. ^ Résolution # 133-a
  14. ^ "Gare à Kostroma {{en lang | ru}}" . Archivé de l'original le 23 mars 2012 . Consulté le 2 décembre 2012 .
  15. ^ "Погода и Климат - Климат Кострома" (en russe). Météo et climat (Погода и климат) . Consulté le 13 novembre 2021 .
  16. ^ "Normales climatiques de Kostroma 1961–1990" . Administration nationale des océans et de l'atmosphère . Consulté le 13 novembre 2021 .
  17. ^ Teoksessa Venäjän ihmisoikeusliike Gaudeamus Helsinki 2007
  18. ^ "Mеждународное и межмуниципальное сотрудничество" . duma-kostroma.ru (en russe). Douma Kostroma . Consulté le 1er février 2020 .

Source

  • Костромская областная Дума. Закон №112-4-ЗКО от 9 февраля 2007 г. «Об административно-территориальном устройстве Костромской области», в ред. Закона №567-5-ЗКО от 24 сентября 2014 г. «О внесении изменений в закон костромской области" Об административно-Территориальном устройстве костромской области "". Вступил в силу со дня официального опубликования. Опубликован: "СП — нормативные документы", №10(70), 28 февраля 2007 г. (Kostroma Oblast Douma. Loi n° 112-4-ZKO du 9 février 2007 sur la structure administrative et territoriale de l'oblast de Kostroma , telle que modifiée par la loi n° 567-5-ZKO du 24 septembre 2014 portant modification de la loi de l'oblast de Kostroma "Sur la structure administrative et territoriale de l'oblast de Kostroma" . En vigueur à compter de la date de publication officielle.).
  • Администрация Костромской области. Постановление №133-а от 8 avril 2014 г. «Об утверждении рестра населённых пунктов Костромской области». Вступил du 11 août 2014 г. Опубликован: "СП — нормативные документы", №15, 11 août 2014 г. (Administration de l'oblast de Kostroma. Résolution n° 133-a du 8 avril 2014 sur l'adoption du registre des localités habitées de l'oblast de Kostroma . Entrée en vigueur le 11 avril 2014.).
  • Костромская областная Дума. Закон №237-ЗКО от 30 декабря 2004 г. «Об установлении границ муниципальных образований в Костромской области и наделева» Закона №496-5-ЗКО от 28 февраля 2014 г. «О внесении изменений в Закон Костромской области "Об установлении границ муниципальных образований в Костромской области и наделении их статусом "». Вступил в силу по истечении 10 дней со дня официального опубликования. Titre : "Северная Правда" ("Документы : СпецВыпуск"), №8, 26 janvier 2005 г. (Kostroma Oblast Douma. Loi n ° 237-ZKO du 30 décembre 2004 sur l'établissement des frontières des formations municipales et sur leur octroi de statuts , telle que modifiée par la loi n ° 496-5-ZKO du 28 février 2014Sur la modification de la loi de l'oblast de Kostroma "sur l'établissement des frontières des formations municipales et sur leur octroi de statuts" . En vigueur à compter de 10 jours suivant la date de publication officielle.).

Liens externes