Comportement des informations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le comportement informationnel est un domaine de recherche en sciences de l'information qui cherche à comprendre la façon dont les gens recherchent et utilisent l'information [1] dans divers contextes. Elle peut inclure la recherche d'informations et la récupération d'informations , mais elle vise également à comprendre pourquoi les gens recherchent des informations et comment ils les utilisent. Le terme «comportement informationnel» a été inventé par Thomas D. Wilson en 1981 [2] et a suscité la controverse lors de son introduction. [3] Le terme a maintenant été adopté et le modèle de comportement informationnel de Wilson est largement cité dans la littérature sur le comportement informationnel. [4]En 2000, Wilson a défini le comportement informationnel comme "la totalité du comportement humain en relation avec les sources et les canaux d'information". [5]

Diverses théories du comportement informationnel cherchent à comprendre les processus qui entourent la recherche d'informations. [6] L'analyse des publications les plus citées sur le comportement informationnel au début du XXIe siècle montre son caractère théorique. [7] La ​​recherche sur le comportement informationnel peut employer diverses méthodologies de recherche fondées sur des paradigmes de recherche plus larges issus de la psychologie, de la sociologie et de l'éducation. [8]

En 2003, un cadre pour les études de recherche d'information a été introduit qui vise à guider la production de descriptions claires et structurées des objets de recherche et positionne la recherche d'information comme un concept au sein du comportement informationnel. [9]

Concepts de comportement de l'information

Besoin d'information

Le besoin d'information est un concept introduit par Wilson. Comprendre le besoin d'information d'un individu implique trois éléments :

  1. Pourquoi l'individu décide de rechercher des informations,
  2. À quoi serviront les informations qu'ils trouveront, et
  3. Comment les informations sont utilisées une fois qu'elles sont récupérées [2]

Comportement de recherche d'informations

Le comportement de recherche d'informations est un concept plus spécifique du comportement d'information. Il se concentre spécifiquement sur la recherche, la recherche et la récupération d'informations. La recherche sur le comportement de recherche d'informations peut se concentrer sur l'amélioration des systèmes d'information ou, si elle inclut le besoin d'informations, peut également se concentrer sur les raisons pour lesquelles l'utilisateur se comporte comme il le fait. Une étude de synthèse sur le comportement de recherche d'informations des utilisateurs a mis en évidence que les facteurs comportementaux, les facteurs personnels, les facteurs de produit/service et les facteurs situationnels affectent le comportement de recherche d'informations. [dix]

Utilisation de l'information

Études d'utilisateurs vs études d'utilisation

Pauvreté de l'information et obstacles

Introduite par Elfreda Chatman en 1987, [11] la pauvreté informationnelle est informée par la compréhension que l'information n'est pas également accessible à tous. La pauvreté informationnelle ne décrit pas un manque d'information, mais plutôt une vision du monde dans laquelle nos propres expériences à l'intérieur de leur propre petit monde peuvent créer une méfiance à l'égard des informations fournies par ceux qui sont en dehors de leurs propres expériences vécues. [11]

Métathéories

En LIS, une métathéorie est décrite comme "un ensemble d'hypothèses qui orientent et dirigent la théorisation d'un phénomène donné". [12] Les chercheurs en bibliothéconomie et en sciences de l'information ont adopté un certain nombre de métathéories différentes dans leurs recherches. Une préoccupation commune parmi les chercheurs en SIB, et une discussion importante dans le domaine, est le large éventail de théories qui informent l'étude du comportement de l'information, des utilisateurs de l'information ou de l'utilisation de l'information. Cette variation a été notée comme une cause de préoccupation car elle rend les études individuelles difficiles à comparer ou à synthétiser si elles ne sont pas guidées par la même théorie. Ce sentiment a été exprimé dans les études de la littérature sur le comportement informationnel du début des années 1980 [13]et des revues de littérature plus récentes ont déclaré qu'il était nécessaire d'affiner leurs revues à des contextes ou des situations spécifiques en raison de l'étendue des recherches disponibles sur le comportement informationnel. [14]

Vous trouverez ci-dessous des descriptions de certaines métathéories, mais pas de toutes, qui ont guidé la recherche en LIS.

Approche cognitiviste

Une approche cognitive pour comprendre le comportement informationnel est fondée sur la psychologie. Il suppose que la pensée d'une personne influence la façon dont elle recherche, récupère et utilise l'information. Les chercheurs qui abordent le comportement informationnel en supposant qu'il est influencé par la cognition, cherchent à comprendre ce que quelqu'un pense lorsqu'il s'engage dans un comportement informationnel et comment ces pensées influencent son comportement. [15]

La tentative de Wilson de comprendre le comportement de recherche d'informations en définissant le besoin d'informations comprend une approche cognitive. Wilson théorise que le comportement informationnel est influencé par le besoin cognitif d'un individu. En comprenant le besoin d'information cognitive d'un individu, nous pouvons mieux comprendre son comportement informationnel. [2]

Nigel Ford adopte une approche cognitive de la recherche d'informations, en se concentrant sur les processus intellectuels de recherche d'informations. En 2004, Ford a proposé un modèle de recherche d'informations utilisant une approche cognitive qui se concentre sur la façon d'améliorer les systèmes de recherche d'informations et sert à établir la recherche d'informations et le comportement informationnel comme des concepts en eux-mêmes, plutôt que comme des termes synonymes . [16]

Approche

L'approche constructionniste du comportement informationnel trouve ses racines dans les sciences humaines et sociales. Il s'appuie sur le constructionnisme social , qui suppose que le comportement informationnel d'une personne est influencé par ses expériences dans la société. [15] Afin de comprendre le comportement informationnel, les chercheurs constructionnistes doivent d'abord comprendre le discours social qui entoure le comportement. Le penseur le plus populaire référencé dans la recherche constructionniste sur le comportement informationnel est Michel Foucault , qui a rejeté le concept d'une nature humaine universelle. L'approche constructionniste de la recherche sur le comportement informationnel crée un espace pour contextualiser le comportement en fonction des expériences sociales de l'individu.

Une étude qui aborde la recherche sur le comportement informationnel à travers l'approche constructionniste sociale est une étude du comportement informationnel d'un groupe de tricotage d'une bibliothèque publique. [17] Les auteurs utilisent une théorie collectiviste pour encadrer leur recherche, qui nie l'universalité du comportement informationnel et se concentre sur "la compréhension des façons dont les communautés de discours construisent collectivement les besoins, la recherche, les sources et les utilisations de l'information". [17]

Approche constructiviste

L'approche constructiviste est née de l'éducation et de la sociologie dans lesquelles «les individus sont considérés comme construisant activement une compréhension de leurs mondes, fortement influencés par le ou les mondes sociaux dans lesquels ils évoluent». [15] Les approches constructivistes de la recherche sur le comportement informationnel traitent généralement la réalité de l'individu comme construite dans son propre esprit plutôt que comme construite par la société dans laquelle il vit. [18]

La métathéorie constructiviste fait place à l'influence de la société et de la culture avec le constructivisme social, "qui soutient que, tandis que l'esprit construit la réalité dans sa relation au monde, ce processus mental est considérablement informé par les influences reçues des conventions sociétales, de l'histoire et de l'interaction avec âmes sœurs". [18]

Théories

Une préoccupation commune parmi les chercheurs en SIB, et une discussion importante dans le domaine, est le large éventail de théories qui informent la recherche en SIB. Cette variation a été notée comme une cause de préoccupation car elle rend les études individuelles difficiles à comparer si elles ne sont pas guidées par la même théorie. Les chercheurs en LIS ont appliqué des concepts et des théories de nombreuses disciplines, notamment la sociologie, la psychologie, la communication, le comportement organisationnel et l'informatique. [19] Fisher , Karen et Heidi Julien, 2009. "Information Behaviour". Revue annuelle des sciences et technologies de l'information, vol. 43 : 293-328). Medford, New Jersey : Information Today, Inc.

Théorie du comportement informationnel de Wilson (1981)

Le terme a été inventé par Thomas D. Wilson dans son article de 1981, au motif que le terme actuel, « besoins d'information » n'était d'aucune utilité puisque le « besoin » ne pouvait pas être directement observé, tandis que la façon dont les gens se comportaient dans la recherche d'informations pouvait être observée et étudiée. . [2] Cependant, il y a de plus en plus de travaux dans le domaine de la recherche d'informations qui relient les comportements aux besoins sous-jacents. [20] En 2000, Wilson a décrit le comportement informationnel comme la totalité du comportement humain par rapport aux sources et aux canaux d'information, y compris la recherche d'informations active et passive et l'utilisation de l'information. [5]Il a décrit le comportement de recherche d'informations comme une recherche délibérée d'informations en conséquence d'un besoin de satisfaire un objectif. Le comportement de recherche d'informations est le micro-niveau de comportement utilisé par le chercheur pour interagir avec des systèmes d'information de toutes sortes, que ce soit entre le chercheur et le système, ou la méthode pure de création et de suivi d'une recherche.

Thomas Wilson a proposé que le comportement informationnel couvre tous les aspects du comportement informationnel humain, qu'il soit actif ou passif. Le comportement de recherche d'informations est l'acte de rechercher activement des informations afin de répondre à une requête spécifique. Le comportement de recherche d'informations est le comportement qui découle de l'interaction du chercheur avec le système en question . Le comportement d' utilisation de l' information concerne l'adoption par le chercheur des connaissances recherchées.

Petits mondes et vie en rond

Elfreda Chatman a développé la théorie de la vie en rond, qu'elle définit comme un monde d'approximation tolérée. Il reconnaît la réalité dans sa forme la plus routinière, suffisamment prévisible pour qu'à moins qu'un problème initial ne survienne, il ne sert à rien de rechercher des informations. [21] Chatman a examiné ce principe dans un petit monde : un monde qui impose à ses participants des préoccupations et une conscience similaires de qui est important ; quelles idées sont pertinentes et à qui faire confiance. Les participants à ce monde sont considérés comme des initiés. [21]Chatman a concentré son étude sur les femmes dans une prison à sécurité maximale. Elle a appris qu'au fil du temps, les opinions privées des prisonniers étaient assimilées à une acceptation commune de la vie dans la ronde : un petit monde perçu conformément à des normes convenues et à une perspective commune. Les membres qui vivent dans la ronde ne franchiront pas les frontières de leur monde pour rechercher des informations à moins qu'elles ne soient essentielles ; il y a une attente collective que l'information soit pertinente; ou la vie vécue en rond ne fonctionne plus. Le monde extérieur à la prison a une importance secondaire pour les détenus qui sont absents de cette réalité qui change avec le temps. [21]

Navigateurs et explorateurs

Celui-ci compare les méthodes de recherche sur Internet des demandeurs d'information expérimentés (navigateurs) et des demandeurs d'information inexpérimentés (explorateurs). Les navigateurs revisitent les domaines ; suivent des recherches séquentielles et ont peu d'écarts ou de régressions dans leurs modèles de recherche et leurs interactions. Les explorateurs visitent de nombreux domaines ; soumettez de nombreuses questions et leurs sentiers de recherche se ramifient fréquemment. [22]

Création de sens

Brenda Dervin a développé le concept de création de sens. La création de sens considère comment nous (tentons de) donner un sens à des situations incertaines. [23] Sa description de Sensemaking consistait en la définition de la façon dont nous interprétons l'information à utiliser pour nos propres décisions liées à l'information.

Brenda Dervin a décrit la création de sens comme une méthode par laquelle les gens donnent un sens à leur monde dans leur propre langue.

État anormal des connaissances (ASK)

ASK a également été développé par Nicholas J. Belkin.

Un état anormal des connaissances est un état dans lequel le chercheur reconnaît une lacune dans l'état des connaissances. Cette hypothèse supplémentaire a une influence sur l'étude des raisons pour lesquelles les gens commencent à chercher. [24]

Modèles

Recherche d'informations dans la vie quotidienne

Le modèle bidimensionnel de McKenzie

Le modèle de McKenzie propose que la recherche d'informations dans la vie quotidienne des individus se produise sur un "continuum de pratiques d'information ... de la recherche active d'une source connue ... à l'obtention de conseils non sollicités". [25] Ce modèle franchit le seuil des études de recherche d'information, de la recherche sur le comportement informationnel à la recherche sur les pratiques informationnelles. La recherche sur les pratiques informationnelles crée un espace pour comprendre les rencontres avec des informations qui peuvent ne pas être le résultat du comportement de l'individu. [ citation nécessaire ]

Le modèle bidimensionnel de McKenzie comprend quatre modes de pratiques d'information (recherche active, balayage actif, surveillance non dirigée, par procuration) sur deux phases du processus d'information (connexion et interaction). [25]

Le modèle bidimensionnel de Mckenzie des pratiques informationnelles dans la vie quotidienne [25]
phase -->

Mode (ci-dessous)

De liaison Interaction
Recherche active Recherche active de contact avec une source identifiée dans un domaine d'information spécifique Poser une question pré-planifiée; stratégies de questionnement actif, p. ex. établissement de listes
Balayage actif Identifier une source probable ; navigation dans un terrain d'information probable Identifier une occasion de poser une question ; observer ou écouter activement
Surveillance non dirigée Des rencontres fortuites dans des lieux inattendus Observer ou entendre dans des situations inattendues, discuter avec des connaissances
Par procuration Être identifié comme demandeur d'information ; être référé à une source par l'intermédiaire d'un gatekeeper Être dit

Processus de recherche d'informations (ISP)

ISP a été proposé et développé par Carol Kuhlthau et représente une focalisation plus étroite sur le comportement de recherche d'informations. Le cadre de Kuhlthau était basé sur des recherches sur les élèves du secondaire, mais s'est étendu au fil du temps pour inclure un large éventail de personnes, y compris celles en milieu de travail. Il a examiné le rôle des émotions, en particulier l'incertitude, dans le processus de recherche d'informations, concluant que de nombreuses recherches sont abandonnées en raison d'un niveau d'incertitude extrêmement élevé. [26] L'ISP est un processus en 6 étapes, chaque étape englobant chacune 4 aspects :

  1. Pensées (cognitives) : ce qui doit être accompli
  2. Sentiments (affectifs) : ce que le chercheur ressentait
  3. Actions : ce que le chercheur a fait
  4. Stratégies : ce que le chercheur essayait d'accomplir [26]
Organiser Tâche Les pensées Sentiments Actions Stratégies
1 Lancement de la tâche Contempler l'affectation, comprendre la tâche, relier l'expérience et les connaissances antérieures, envisager des sujets possibles Appréhension du travail à venir, incertitude Parler avec les autres, parcourir la bibliothèque Remue-méninges, discuter, envisager les possibilités, tolérer l'incertitude
2 Sélection du sujet Peser les sujets par rapport à des critères tels que l'intérêt personnel, les exigences du projet, les informations disponibles, le temps disponible ; prédire le résultat des choix possibles, choisir un sujet susceptible de réussir Confusion, parfois anxiété, brève exaltation (après sélection), anticipation de la tâche Consultation de médiateurs informels, utilisation de fonds de référence, recherches préalables Discuter de sujets possibles, prédire les résultats des choix, obtenir un aperçu général du sujet
3 Exploration pré-focus S'informer sur un sujet général, chercher à se concentrer sur les informations générales trouvées, identifier les foyers possibles, incapacité à exprimer les informations précises nécessaires Confusion, doute, parfois menace, incertitude Repérer les informations pertinentes, lire pour s'informer, prendre des notes, faire des citations bibliographiques Lire pour en savoir plus sur le sujet, tolérer l'incohérence et l'incompatibilité des informations rencontrées, rechercher intentionnellement une orientation possible, énumérer des descripteurs
4 Mise au point Prédire le résultat des foyers possibles, en utilisant les critères de tâche de l'étape 2, en identifiant les idées dans les informations pour former la concentration, parfois caractérisée par un moment soudain de perspicacité Optimisme, confiance en sa capacité à accomplir la tâche Notes de lecture pour les thèmes Faire un relevé de notes, lister les focus possibles, choisir un focus tout en rejetant les autres OU combiner plusieurs thèmes pour former un focus
5 Collecte d'informations Recherche d'informations pour soutenir la concentration, définition et extension de la concentration par le biais d'informations, collecte d'informations pertinentes, organisation d'informations dans des notes Réalisation d'un travail considérable à faire, confiance dans la capacité d'accomplir la tâche, intérêt accru Utiliser la bibliothèque pour collecter des informations pertinentes, demander des sources spécifiques, prendre des notes détaillées avec des citations bibliographiques Utiliser des descripteurs pour rechercher des informations pertinentes, effectuer une recherche complète de divers types de documents, c'est-à-dire des références, des périodiques, des ouvrages non romanesques et des biographies, utiliser des index, demander l'aide d'un bibliothécaire
6 Clôture de la recherche Identifier le besoin de toute information supplémentaire, en tenant compte du délai, de la diminution de la pertinence, de l'augmentation de la redondance, de l'épuisement des ressources Sentiment de soulagement, parfois de satisfaction, parfois de déception Revérifier les informations pour les informations initialement négligées, confirmer les informations et les citations bibliographiques Retourner à la bibliothèque pour effectuer une recherche sommaire, conserver les livres jusqu'à la fin de l'écriture pour revérifier les informations

[27]

Le travail de Kuhlthau est constructiviste et explore la recherche d'informations au-delà de l'expérience cognitive de l'utilisateur dans son expérience émotionnelle tout en recherchant des informations. Elle constate que le processus de recherche d'informations commence par des sentiments d'incertitude, navigue à travers des sentiments d'anxiété, de confusion ou de doute, et finit par compléter leur recherche d'informations par des sentiments de soulagement, de satisfaction ou de déception. La prise en compte de l'affect d'un chercheur d'information a été répliquée plus récemment dans l'étude de Keilty et Leazer qui se concentre sur l'affect physique et l'esthétique plutôt que sur l'affect émotionnel. [28]

Processus de recherche d'informations

David Ellis a enquêté sur le comportement des chercheurs en sciences physiques et sociales, [29] et des ingénieurs et chercheurs [30] à travers des entretiens semi-structurés en utilisant une approche de théorie ancrée, en mettant l'accent sur la description des activités associées à la recherche d'informations plutôt que sur la description. un processus. Les enquêtes initiales d'Ellis ont produit six activités clés dans le processus de recherche d'informations :

  1. Démarrage (activités qui forment la recherche d'informations)
  2. Chaînage (suivant les références)
  3. Navigation (recherche semi-dirigée)
  4. Différenciation (filtrage et sélection des sources sur la base d'un jugement de qualité et de pertinence)
  5. Surveillance (suivi des développements dans une zone)
  6. Extraction (extraction systématique de matériel d'intérêt à partir de sources)

Des études ultérieures d'Ellis (axées sur des chercheurs universitaires d'autres disciplines) ont abouti à l'ajout de deux autres activités [ citation nécessaire ] :

  1. Vérification (vérification de l'exactitude)
  2. Fin (une recherche finale, vérification de tout le matériel couvert)

Choo, Detlor et Turnbull ont développé le modèle d'Ellis en l'appliquant à la recherche d'informations sur le Web. Choo a identifié les principales activités associées à Ellis dans les épisodes de recherche en ligne et les a reliées à quatre types de recherche (visualisation non dirigée, visualisation conditionnée, recherche d'informations et recherche formelle). [31]

Recherche d'informations

Développé par Stuart Card , Ed H. Chi et Peter Pirolli , ce modèle est dérivé de théories anthropologiques et est comparable à la recherche de nourriture. Les chercheurs d'informations utilisent des indices (ou des parfums d'information) tels que des liens, des résumés et des images pour estimer à quel point ils sont proches des informations ciblées. Un parfum doit être évident car les utilisateurs naviguent souvent sans but ou recherchent des informations spécifiques. La recherche d'informations décrit pourquoi les gens recherchent de manière particulière plutôt que comment ils recherchent. [32]

Modèle de comportement de l'information non linéaire

Foster et Urquhart fournissent une riche compréhension de leur modèle de comportement de l'information non linéaire. Ce modèle prend en considération des contextes et des personnalités variables lors de la recherche sur le comportement informationnel. Les auteurs de cet article sont eux-mêmes prudents face à ce nouveau modèle car il nécessite encore plus de développement . [33]

sur le comportement informationnel contre les

L'avenir de la recherche sur le comportement de l'information

Références

  1. ^ Fairer-Wessels, 1990, page 361.
  2. ^ un bcd Wilson , TD (1981). "Sur les études des utilisateurs et les besoins d'information". Revue de Documentation . 37 (1): 3–15. doi : 10.1108/eb026702 .
  3. ^ JESSE, liste de discussion http://listserv.utk.edu/cgi-bin/wa?A2=ind9912&L=JESSE&D=0&P=3346
  4. ^ "Google Scholar" . savant.google.ca . Récupéré le 09/02/2020 .
  5. ^ un b Wilson, TD (2000). « Comportement informationnel humain » . Informer les sciences . 3 (2): 49–55. doi : 10.28945/576 .
  6. ^ Cas, DO (2012). Recherche d'informations : une enquête sur la recherche d'informations, les besoins et les comportements . Émeraude. ISBN 9781780526546.
  7. ^ Gonzalez-Teruel, A; Gonzalez-Alcaide, G ; Barrios, M; Abad-García, MF. (2015). "Cartographier la recherche récente sur le comportement de l'information: une analyse des réseaux de co-auteur et de co-citation". Scientométrie . 103 (2): 687–705. doi : 10.1007/s11192-015-1548-z . hdl : 2445/100263 . S2CID 10708639 . 
  8. ^ Waller, Vivienne (9 décembre 2015). Recherche sociale qualitative : méthodes contemporaines à l'ère numérique . ISBN 978-1-4462-5883-5. OCLC  948834592 .
  9. ^ Kalervo Jarvelin, TD Wilson. "Sur les modèles conceptuels pour la recherche d'informations et la recherche de récupération" . informationr.net . Récupéré le 19/03/2020 .
  10. ^ Utkarsh, U (2015). "Comportement de recherche d'informations des consommateurs de services : examen et orientations de recherche futures". La revue marketing . 15 (2): 201–2019. doi : 10.1362/146934715X14373846573667 .
  11. ^ un Chatman b , Elfreda (1987). "Le monde de l'information des travailleurs peu qualifiés" . Recherche en bibliothéconomie et sciences de l'information . 9 (4) : 265–283 – via ERIC.
  12. ^ Rioux, Kévin (2010). "Métathéorie dans la bibliothéconomie et les sciences de l'information: une approche de justice sociale naissante". Journal de l'éducation pour la bibliothéconomie et les sciences de l'information . 51 (1): 9–17. ISSN 0748-5786 . JSTOR 20720477 .  
  13. ^ Krikelas, James (1983). "Comportement de recherche d'informations: modèles et concepts". Drexel Library Quarterly . 19 (2): 5–20.
  14. ^ Fisher, Karen E.; Julien, Heidi (2009). "Comportement informatif". Revue annuelle des sciences et technologies de l'information . 43 (1): 1–73. doi : 10.1002/aris.2009.1440430114 .
  15. ^ un bc Bates , Marcia. 2005. "Une introduction aux théories, métathéories et modèles" dans Theories of Information Behavior. Karen E. Fisher, Sanda Erdelez et Lynne (EF) McKechnie, éds. Medford, NJ : Informations aujourd'hui. 1-24.
  16. ^ Ford, Nigel (2004). "Modélisation des processus cognitifs dans la recherche d'informations: de Popper à Pask". Journal de la Société américaine des sciences et technologies de l'information . 55 (9): 769–782. doi : 10.1002/asi.20021 . ISSN 1532-2882 . 
  17. ^ un b Prigoda, Elena; McKenzie, Pamela J. (2007-01-23). Spink, Amanda (éd.). "Purls de sagesse: Une étude collectiviste du comportement de l'information humaine dans un groupe de tricot de bibliothèque publique". Revue de Documentation . 63 (1): 90–114. doi : 10.1108/00220410710723902 . ISSN 0022-0418 . 
  18. ^ un b Talja, Sanna; Tuominen, Kimmo ; Savolainen, Reijo (2005). Hjorland, Birger (éd.). "« Isms » en science de l'information : constructivisme, collectivisme et constructionnisme ». Journal of Documentation . 61 (1) : 79–101. doi : 10.1108/00220410510578023 . ISSN  0022-0418 .
  19. ^ Cas, Donald O. (2007-09-28). "Comportement informatif". Revue annuelle des sciences et technologies de l'information . 40 (1): 293–327. doi : 10.1002/aris.1440400114 . ISSN 0066-4200 . 
  20. ^ BJ Jansen, D Booth, B Smith (2009) Utilisation de la taxonomie de l'apprentissage cognitif pour modéliser la recherche en ligne . Traitement et gestion de l'information . 45 (6), 643-663.
  21. ^ un bc Chatman , Elfreda (1999). "Une théorie de la vie en rond". Journal de la Société américaine des sciences de l'information . 50 (3): 207-217. doi : 10.1002/(sici)1097-4571(1999)50:3<207::aid-asi3>3.0.co;2-8 .
  22. ^ White, Ryen W. et Drucker, Steven M. "Enquête sur la variabilité comportementale dans la recherche sur le Web", 16e Conférence internationale sur le Web (WWW 2007)
  23. ^ Klein, G.; Moon, B.; En ligneHoffman, RF (2006). « Donner du sens au sensemaking I : perspectives alternatives ». Systèmes intelligents IEEE . 21 (4) : 70–73. doi : 10.1109/mis.2006.75 . S2CID 12538674 . 
  24. ^ Belkin, Nicholas J. "États anormaux de connaissances comme base pour la recherche d'informations". Revue canadienne des sciences de l'information et des bibliothèques . 5 : 133–143.
  25. ^ un bc McKenzie , Pamela J. (2003-01-01). "Un modèle de pratiques d'information dans les récits de recherche d'informations de la vie quotidienne". Revue de Documentation . 59 (1): 19-40. doi : 10.1108/00220410310457993 . ISSN 0022-0418 . 
  26. ^ un b Kuhlthau, Carol. "Carol Kuhlthau" . Récupéré le 05/12/2017 .
  27. ^ "Le modèle de Kuhlthau des étapes du processus d'information" . Récupéré le 30/03/2011 .
  28. ^ Kuhlthau, Carol (1991). "À l'intérieur du processus de recherche : recherche d'informations du point de vue de l'utilisateur". À l'intérieur du processus de recherche : recherche d'informations du point de vue de l'utilisateur . 42 (5): 361.
  29. ^ Ellis, David; Cox, Deborah; Hall, Katherine (1993). "Une comparaison des modèles de recherche d'informations des chercheurs en sciences physiques et sociales". Revue de Documentation . 49 (4): 356–369. doi : 10.1108/eb026919 .
  30. ^ David, Ellis; Haugan, Merete (1997). "Modélisation des schémas de recherche d'informations des ingénieurs et chercheurs en milieu industriel". Revue de Documentation . 53 (4): 384–403. doi : 10.1108/eum0000000007204 .
  31. ^ Choo, Chun Wei; Detlor, Brian ; Turnbull, Don (7 février 2000). "Vue de la recherche d'informations sur le Web : un modèle intégré de navigation et de recherche | Premier lundi" . Premier lundi . doi : 10.5210/fm.v5i2.729 . Récupéré le 01/03/2020 .
  32. ^ Chi, EH; Pirolli, P; Chen, K; Pitkow, J. "Utilisation du parfum d'information pour modéliser les besoins et les actions d'information des utilisateurs et le Web". Dans Actes de la conférence SIGCHI sur les facteurs humains dans les systèmes informatiques . 2001 : 490–497.
  33. ^ Foster, Allen; Urquhart, Christine (2012-10-12). "Modélisation du comportement de l'information non linéaire : transférabilité et progression" (PDF) . Revue de Documentation . 68 (6): 784–805. doi : 10.1108/00220411211277046 . ISSN 0022-0418 .  

Lectures complémentaires

  • Donald O. Case, À la recherche d'informations: une enquête sur la recherche d'informations, les besoins et le comportement , Academic Press (2002) 370 pages ISBN 012150381-X 
  • Hepworth, Mark, Philipp Grunewald et Geoff Walton. 2014. "Recherche et pratique: une réflexion critique sur les approches qui sous-tendent la recherche sur le comportement informationnel des personnes." Journal de documentation 70 (6): 1039- 1053. 10.1108/JD-02-2014-0040
  • Savolainen, Reijo. 2018. "Modèles pionniers pour l'interaction d'informations dans le contexte de la recherche et de la récupération d'informations." Journal de documentation 74(5): 966-986. 10.1108/JD-11-2017-0154.
  • Julien, Heidi et O'Brien, M. 2014. « Recherche sur le comportement informationnel : où en sommes-nous, où allons-nous ? » Revue canadienne d'information et de bibliothéconomie 38(4): 239–250.