Glossaire des termes de sports de queue

Ce qui suit est un glossaire des termes traditionnels de langue anglaise utilisés dans les trois disciplines globales des sports de queue : billard carambole faisant référence aux différents jeux de carambole joués sur une table de billard sans poches ; pool , qui désigne une foule de jeux joués sur une table à six poches ; et le snooker , joué sur une grande table de poche, et qui a une culture sportive en soi distincte du billard. Il existe également des jeux tels que le billard anglais qui incluent des aspects de plusieurs disciplines.

Définitions et langue

Le terme «billard» est parfois utilisé pour désigner tous les sports de queue, une classe spécifique d'entre eux ou des sports spécifiques tels que le billard anglais; cet article utilise le terme dans son sens le plus générique, sauf indication contraire.

Les étiquettes « Britannique » et « Royaume-Uni » telles qu'appliquées aux entrées de ce glossaire font référence à des termes originaires du Royaume-Uni et également utilisés dans des pays qui faisaient assez récemment partie de l' Empire britannique et/ou font partie du Commonwealth des Nations , par opposition à la terminologie américaine (et souvent canadienne ). Les termes « américain » ou « États-Unis » tels qu'ils sont appliqués ici se réfèrent généralement à l'usage nord-américain. Cependant, en raison de la prédominance de la terminologie d'origine américaine dans la plupart des pools de compétition internationale (par opposition au snooker), les termes américains sont également courants dans le contexte de la piscine dans d'autres pays où l'anglais est au moins une langue minoritaire, et les termes américains (et empruntés au français) prédominent dans le billard carambole . De même, les termes britanniques prédominent dans le monde du snooker, du billard anglais et du blackball , quelles que soient les nationalités des joueurs.

Le terme "blackball" est utilisé dans ce glossaire pour désigner à la fois le blackball et le pool de huit balles tels qu'ils sont joués au Royaume-Uni, en tant que raccourci. Le blackball a été choisi parce qu'il est moins ambigu ("le pool de huit boules" est trop facilement confondu avec le " huit boules " standardisé international), et le blackball est standardisé à l'échelle mondiale par un organe directeur reconnu par le Comité international olympique , le World Pool-Billiard. Association (WPA); pendant ce temps, son ancêtre, le billard à huit balles, est en grande partie un jeu folklorique, comme le billard de bar nord-américain, et dans la mesure où ses règles ont été codifiées, elles l'ont été par des autorités concurrentes avec des règles différentes. (Pour la même raison, les informations du glossaire sur la boule huit,neuf balles et dix balles s'inspirent principalement des règles stables de la WPA, car il existe de nombreuses ligues amateurs concurrentes et même des tournées professionnelles avec des règles divergentes pour ces jeux.)

Les termes en langue étrangère ne font généralement pas partie du champ d'application de cette liste, à moins qu'ils ne soient devenus partie intégrante de la terminologie du billard en anglais (par exemple massé), ou qu'ils soient cruciaux pour une discussion significative d'un jeu peu connu dans le monde anglophone. .

1–9

1 coussin
Voir l' article principal sur le carambole à un coussin .
1 poche
Voir l' article principal One-pocket pour le jeu.
3 balles
Voir l' article principal à trois balles pour le jeu.
3 coussins
Voir l' article principal du billard à trois bandes pour le jeu.
4 balles
Voir l' article principal sur le billard à quatre boules pour le jeu.
5 broches
Voir l' article principal du billard à cinq broches pour le jeu autrefois italien, désormais normalisé au niveau international; ou le billard à quilles danois pour le jeu traditionnel à cinq quilles du Danemark.
6 balles
Voir le sous-article Nine-ball # Six-ball pour le jeu.
8 balles
Voir l' article principal sur les huit boules pour le jeu. Voir l'entrée de la balle 8, sous la section "E" ci-dessous, pour la balle. Voir 8 ball (homonymie) pour les utilisations dérivées.
9 boules
Voir l' article principal de Nine-ball pour le jeu. Voir l'entrée de la balle 9, sous la section "N" ci-dessous, pour la balle.
9 broches
Voir l' article principal de Goriziana pour le jeu parfois appelé neuf quilles .
10 balles
Voir l' article principal de Ten-ball pour le jeu.
16-rouge dégagement
Au snooker , un dégagement total dans lequel la pause commence par une bille libre. La pause comprend l'empotage d'une boule de couleur comptant pour une rouge et les 15 rouges.

UN

au-dessus de
Utilisé au snooker en référence à la position de la bille blanche. Elle est au-dessus de la balle objet si elle est décalée du côté du coussin baulk de la ligne imaginaire pour un pot droit (par exemple "il voudra finir au-dessus du bleu afin d'aller dans le rose et les rouges"). Il est également courant d'utiliser le terme élevé à la place. [1]
action
1.   Le jeu ou le potentiel de jeu (États-Unis).
2. Résultats vifs sur une balle, généralement la bille blanche, à partir de l'application d'effets.
3.   Abréviation de cue action.
ajoutée
Utilisé avec un montant pour signifier de l'argent ajouté à un fonds de prix de tournoi en plus du montant accumulé à partir des frais d'inscription (par exemple "500 $ ajoutés"). [2]
course à venir
Aussi en avant session . Un format de match dans lequel un joueur doit établir une avance d'un nombre convenu de cadres (jeux) afin de gagner (par exemple, dans une course à dix, un joueur gagne lorsqu'il a gagné dix racks de plus que l'adversaire) . [1] Course de contraste [à].
ligne de visée
Une ligne imaginaire tracée à partir du chemin souhaité vers lequel une balle objet doit être envoyée (généralement le centre d'une poche) et le centre de la balle objet. [3]
ancre
Geler une balle sur un coussin; on peut dire qu'une telle boule est ancrée (britannique : serré). Ce terme est largement obsolète dans le jargon du billard balkline . [1] : 9 
ancre infirmière
Un type de tir d'infirmière utilisé dans les jeux de billard carambole . Avec une boule objet ancrée (gelée, britannique : serrée) à un coussin et la deuxième boule objet juste légèrement éloignée du coussin, la boule blanche est doucement effleurée sur la face des deux boules, gelant la boule éloignée sur le rail et se déplaçant la boule gelée à la même distance que son partenaire était auparavant, dans une configuration identique mais inversée, en position d'être à nouveau frappée par la boule blanche du côté opposé pour répéter ce schéma, d'avant en arrière. [1] : 9  Comparez le berceau du canon.
espace d'ancrage
Aussi la boîte de Parker .
Une boîte de 7 x 14 pouces (180 mm × 360 mm) dessinée sur la table dans un billard balkline où une ligne balkline rencontre le coussin qui définit la zone de l'enceinte dans le cadre des deux espaces balk adjacents. À l'origine de 3,5 sur 7 pouces (8,9 cm × 17,8 cm), il a été introduit pour combattre l'infirmière d'ancrage et a été augmenté à sa taille actuelle pour réduire l'efficacité de l'infirmière de mandrin, qui a été développée en réponse à la boîte d'origine. [1]
angle d'incidence
L'angle auquel une balle s'approche d'un coussin, mesuré à partir de la perpendiculaire au coussin. [4] : 120  L'expression est utilisée depuis 1653. [1]
angle de réflexion
L'angle à partir duquel une balle rebondit sur un coussin, mesuré à partir de la perpendiculaire au coussin. [1] [4] : 120 
boule inclinée
Au snooker et au billard , une bille blanche située dans les mâchoires d'une poche de sorte qu'une/la bille ne puisse pas être frappée directement. [1] [5] : 32  Comparez corner-hook.
arc
La mesure dans laquelle la bille blanche se courbe à la suite d'un tir semi-massé ou massé.
sommet

Aussi apex ball , apex du triangle , apex du diamant ou apex de la crémaillère .

La balle placée à l'avant d'un groupe de balles d'objets en rack (c'est-à-dire vers le breaker et le plus éloigné du racker), et dans la plupart des jeux situés au-dessus du pied de la table. [5] : 32 
autour de la table
Dans les jeux de carambole, un tir dans lequel, en tentant de marquer, la bille blanche entre en contact avec trois coussins ou plus, comprenant généralement les deux rails courts. [5]
autour des maisons
Utilisé dans le snooker pour décrire le chemin que la bille blanche doit emprunter pour entrer et sortir du baulk à la suite d'un jeu en mauvaise position, en particulier en contournant les couleurs baulk de trois coussins ou plus, normalement sur un coup sur le bleu pour finir sur un rouge à la suite de finir bas sur le bleu.

B

dos
Identique à pieu (verbe). [1]
coupe arrière
Un coup coupé dans lequel si une ligne était tracée de la bille blanche au rail derrière la bille objet ciblée, perpendiculaire à ce rail, la bille objet se situerait au-delà de la ligne par rapport à la poche ciblée. [6]
bailleur de fonds
Identique à Stakehorse.
Steve Davis joue une boule de spin arrière pour empêcher la boule blanche de tomber dans la poche latérale.
rotation arrière

Aussi backspin , back-spin , back spin . [1]

Identique au tirage au sort. Voir l'illustration au spin.

Top spin contrasté.
sac
Principalement britannique. Identique à la poche.
tapis
Une étoffe de laine grossière utilisée pour recouvrir les tables de billard, généralement de couleur verte. Parfois appelé feutre , basé sur une similitude d'apparence, bien que très différent dans le maquillage. [1]
point d'équilibre
Le point, généralement à environ 18 pouces du bas d'une queue, auquel la queue s'équilibre lorsqu'elle repose sur une main. [1] [5] : 32 
rechigner

Egalement hésiter l'espace .

1. Une zone délimitée sur une table de billard par une ou plusieurs balklines. Dans le jeu éponyme de billard balkline , il y a huit balks définis par des balklines perpendiculaires, dans lesquels seul un nombre défini de caramboles peut être marqué avant qu'au moins une balle ne doive quitter la zone. [1] : 15  Dans le " jeu des champions" antérieur (et de courte durée) , il y avait quatre balks triangulaires, un à chaque coin, définis par des balklines diagonales simples. À ne pas confondre avec baulk, mais voir la deuxième définition.
2. Une zone définie sur une table de billard , dans des jeux tels que le billard , le snooker , le billard anglais et la bagatelle , par une seule ligne de balkline (dessinée ou imaginaire) qui traverse la table près de la tête (en bas) ; exactement où dépend du type et de la taille de la table. Ce blocage est l'endroit où la bille blanche est placée en retard pour le plomb, pour faire le coup d'ouverture, et parfois à d'autres fins, selon le jeu. Cette utilisation de "balk" est strictement technique et rarement utilisée dans la pratique. Au billard, cette zone s'appelle la cuisine et est séparée du reste de la table par la corde de tête, tandis qu'au snooker, au billard anglais et au blackballc'est le baulk de taille et de délimitation quelque peu différente, défini par la ligne baulk. Sur les tables de baulk, qui ont un "D" à l'intérieur du baulk, et sur les tables de billard avec une boîte de pause dans la cuisine, la zone réelle à partir de laquelle tirer est encore plus petite que le baulk ou la cuisine, respectivement - un balk dans le balk.
ligne droite

Aussi ligne balk .

1. Une ligne tracée horizontalement à partir d'un point sur le rail d'une table de billard jusqu'au point correspondant sur le rail opposé, définissant ainsi une région (un balk). Dans le billard balkline éponyme, il y a quatre balklines, tracées parallèlement et généralement à 14 ou 18 pouces des coussins de la table, la divisant en neuf compartiments ou divisions, dont les huit extérieurs sont les balks, dans lesquels seul un nombre défini de caramboles peuvent être marqués avant qu'au moins une balle ne quitte la zone. [1] : 15  À ne pas confondre avec la ligne baulk, bien que les concepts et les étymologies soient liés. Voir balk, deuxième définition.
2. Anciennement, dans « le jeu des champions », une ligne tracée en diagonale d'un rail long à un rail court aux coins de la table , définissant un espace de blocage triangulaire à chacun.
3. Un type de jeu de billard carambole , également appelé billard balkline , créé pour éliminer les courses très élevées en rail droit qui reposaient sur des coups d'infirmière répétitifs. [1] : 15 
balle et poche
Identique à call-shot.
balle dans la main
Aussi boule blanche en main . La possibilité de placer la bille blanche n'importe où sur la table avant de tirer, dans une partie de billard . Habituellement disponible uniquement pour un joueur lorsque le joueur adverse a commis un type de faute selon les règles d'un jeu particulier [1] [5] : 32, 36  (cf. le lancer franc au basket à titre de comparaison). Voir aussi en main pour la définition du snooker . Une variante courante, utilisée dans des jeux tels que le billard droitet souvent dans la piscine du bar, est balle dans la main "derrière la corde de tête", également "derrière la ligne" ou "depuis la cuisine", ce qui signifie que l'option balle dans la main est limitée au placement n'importe où derrière la corde de tête, c'est-à-dire dans la zone de la table connue sous le nom de cuisine.
balle sur

Pas toujours un trait d'union. Pluriel : balles sur . [7] Aussi sur[-]ball .

Toute balle légalement frappable sur la table dans le snooker et la terminologie généralement britannique. [5] Par exemple, au blackball , [7] si un joueur joue des jaunes, n'importe quelle balle jaune (ou n'importe quelle balle solide, de 1 à 7, si vous utilisez un jeu de balles solides et rayées) peut être la balle allumée jusqu'à ce que ils sont tous empotés, auquel cas la boule 8 est la boule allumée. Au snooker , au début du tour d'un joueur, à moins que tous ne soient déjà empotés, n'importe quelle boule rouge peut être la boule. [1] Comparez la boule d'objet.
porte-balles
1.   Identique à rack (nom), sens 1
2.   Identique au rack de pointage
3. Un support mural conçu exclusivement pour ranger les balles
retour de balle
Un bac de collecte monté sous le pied d'une table, vers lequel les balles empotées dans n'importe quelle poche retourneront au moyen de gouttières ou d'auges assistées par gravité allant de chaque ouverture de poche au bac; il s'agit du mécanisme de retour à billes , qui peut être interne à la table ou un système de gouttière externe. Les retours de balle sont utilisés depuis au moins les années 1700. Les poches qui collectent simplement les balles sont appelées poches de chute. [1] Une table sans retour de balle peut être appelée une "table de poche", tandis qu'une table comportant un retour de balle peut être appelée une "table de ravin". [5] : 37, 39 Les tables de bar à pièces ont des mécanismes de retour de balle qui séparent la bille blanche des billes objets afin que les billes objets soient capturées lorsqu'elles sont empochées jusqu'à la fin du jeu, puis relâchées lorsqu'elles sont payées à nouveau, tandis que la bille blanche est continuellement renvoyée pour continuer à jouer. après les égratignures. Ce type de table peut utiliser une variété de méthodes pour distinguer la bille blanche des billes objets, y compris la bille magnétique, la "roche" en céramique dense et la boule "pamplemousse" surdimensionnée. Des mécanismes de retour de balle ont également été conçus qui utilisent une boule blanche plus petite et plus légère, au lieu d'une boule magnétique ou plus lourde. Il existe des tables qui utilisent des capteurs optiques pour distinguer une bille blanche standard des billes objets. [8] Certains d'entre eux sont également configurés pour renvoyer la boule 8 également,
pétard
Un terme péjoratif pour un joueur récréatif ou débutant qui «frappe» les balles sans aucune pensée pour la position ni tentative de contrôler la bille blanche; également une référence à la prédilection des débutants pour frapper souvent la bille blanche beaucoup plus fort que nécessaire. [9] Comparez le potier britannique.
banque
1.   Identique au coussin.
2.   Identique au coup de banque.
coup de banque
Aussi banque . Tir dans lequel une balle objet est conduite sur un ou plusieurs rails avant d'être empochée (ou dans certains contextes, avant d'atteindre sa cible prévue ; pas nécessairement une poche). Parfois, "bank" est confondu pour désigner également les coups de pied, et au Royaume-Uni, on l'appelle souvent un double . [1] [5] : 32 
banque-le-8
Une variante de règle courante dans les versions de pool de bar de huit balles , dans laquelle la balle 8 doit être empochée sur un coup de banque (généralement, cela serait accompli via un coup de banque proprement dit ou un coup de pied); tirer le 8 de suite est une perte de partie. Les joueurs peuvent convenir avant le début du jeu d'invoquer cette règle, ou un joueur peut défier un autre joueur (qui pourrait accepter ou refuser) de conclure le jeu de cette manière après qu'il est déjà en cours. Jouer à bank-the-8 peut être considéré comme impoli si de nombreux autres joueurs attendent d'utiliser la table, car cela prolonge souvent considérablement la durée de la partie. Souvent, sur les tables de bar, trois égratignures lors du tir pour le 8 déterminent une perte. Idem avec la dernière poche.
joueur de bar
Également joueur de la ligue des bars . Un joueur qui joue principalement dans des bars / pubs ou qui fait partie d'une ligue de billard basée sur des bars. Souvent utilisé de manière péjorative par les joueurs de salle de billard pour désigner un niveau de compétence inférieur perçu de ces joueurs. Voir aussi bar billard, table bar.
bar piscine

Aussi les règles du bar , la piscine du pub , la piscine de la taverne .

Billard , presque toujours une variante de huit boules, qui est joué par des joueurs de bar sur une table de bar. Le pool de bar a des règles qui varient d'une région à l'autre, parfois même d'un lieu à l'autre dans la même ville, en particulier aux États-Unis. Les joueurs sages s'assurent ainsi de la compréhension et de l'acceptation des règles avant de s'engager dans un jeu d'argent selon les règles du bar. Les différences typiques entre le pool de bar et le huit balles de tournoi sont l'absence de balle en main après une faute, l'élimination d'un certain nombre de fautes et (avec des jeux de balles numérotés) l'exigence que la plupart des aspects d'un coup soient appelés (y compris coussins et autres balles objets à toucher) pas seulement la balle cible et la poche. Le pool de bar a évolué vers cette version "tatillonne" principalement pour prolonger la durée des jeux, car le pool de bar est généralement joué sur des tables à pièces qui coûtent de l'argent par jeu plutôt que par heure.A ne pas confondre avec le jeu de billard de bar .
table de bar

Aussi boîte de bar , table de pub , table de taverne , table à pièces , table à pièces .

Une taille particulière de table de billard que l'on trouve dans les bars , les pubs ou les tavernes ainsi que dans des lieux tels que les centres de divertissement familial , les arcades et les pistes de bowling . Celles-ci sont plus petites que les tables pleine grandeur que l'on trouve dans les salles de billard . Alors que les tables professionnelles et de compétition typiques mesurent 9 pi ×  4 + 12  pi (2,7 m × 1,4 m), les tables de bar mesurent généralement 7 pi ×  3 + 12 pi (2,1 m × 1,1 m). Dans les bars, ils sont presque toujours à pièces. Un autre facteur distinctif est la bille blanche ; ces tables capturent des balles d'objet empochées pour les retirer du jeu, mais renvoient sélectivement une bille blanche rayée. Les boules de choc étaient historiquement de tailles différentes ou de densité différente afin qu'elles puissent être séparées mécaniquement. Parce que cela change la mécanique de la boule blanche, ces boules blanches ne jouent pas comme des boules blanches de compétition, et elles sont donc déconseillées par les aficionados. Cependant, les tables de bar modernes utilisent généralement une couche magnétique à l'intérieur d'une bille blanche de taille et de poids réglementaires associée à un mécanisme magnétique dans le système de retour de bille de la table qui sépare la bille blanche sans nécessiter de caractéristiques de bille blanche qui affectent le jeu. [dix]Des systèmes qui utilisent des capteurs optiques pour distinguer la bille blanche ont également été introduits. [8] Les joueurs de salle de billard se plaignent aussi que le tissu utilisé sur les tables de bar est souvent très inférieur (en particulier qu'il est "lent" et que l'anglais ne "prend" pas assez), et trouvent souvent que les coussins ne sont pas aussi réactifs que Ils ont l'habitude de. [1]
bille
Aussi zone de baulk . Au snooker , au billard anglais et au blackball , [7] la zone du bas de la table qui se situe entre la ligne baulk et le coussin baulk, qui abrite le "D" et est quelque peu analogue à la cuisine du billard américain . [1] [5] : 33 
couleur blanche
Au snooker , n'importe laquelle des trois boules de couleur repérées sur la ligne baulk. [1] L'ordre des boules vertes, brunes et jaunes de gauche à droite fait l'objet de la phrase mnémotechnique " G od bless you ". [11] : 115 
coussin baulk
Au billard , le coussin opposé au coussin supérieur et délimité par les poches jaune et verte. Aussi connu sous le nom de coussin inférieur. [1]
ligne de fond
Aussi baulk-line . [12] : 10  Une ligne droite tracée à 29 pouces (73,66 cm) de la face du coussin baulk sur une table de billard standard de 6 × 12 pieds . [1] Son positionnement varie sur les autres tailles de tables. Des lignes Baulk peuvent également être tracées sur des tables de billard anglais , et même des tables de billard de style britannique . La ligne baulk fait partie intégrante du "D". La position de la ligne baulk est toujours déterminée par la mesure du coussin baulk, contrairement à la corde de tête similaire mais différente, dont la position est déterminée par les diamants. À ne pas confondre avec balkline .
poche de baudruche
En snooker , une poche d'angle située à chaque extrémité du coussin baulk. La poche jaune et la poche verte sont toutes deux des poches baulk.
rail de recul
Identique au rail inférieur (Royaume-Uni) et au rail supérieur (États-Unis).
point de chute

Également point médian de baulk , tache de ligne de baulk , milieu de la tache de ligne de baulk , etc. [11] : 23–24  [12] : 10 

Le Spot, généralement non marqué en raison de son évidence à l'intersection de la ligne de baulk et de la longue ficelle. En tant que tel, c'est aussi le milieu du côté plat du "D". Au billard, comme la tache brune . [11] : 23–24, 38  [12] : 10  Comparer la tache de la tête.
lit
La surface plane d'une table, à l'exclusion des coussins. [1] [5] : 33  Le lit est recouvert de drap de billard comme les coussins. L'aire de jeu de la table est constituée du lit sauf là où le coussin surplombe le lit, c'est-à-dire qu'il s'agit de tout le lit entre les nez du coussin. Les lits de qualité sont faits d' ardoise lisse , bien que les tables très bon marché puissent utiliser des panneaux de particules ou du contreplaqué . Les premiers lits étaient simplement les surfaces des tables en bois sur lesquelles le jeu se jouait.
être en AVC
Voir En course.
dessous
Utilisé au snooker en référence à la position de la bille blanche. Elle est "en dessous" de la bille objet si elle est décalée du côté coussin supérieur de la ligne imaginaire pour un pot droit (par exemple, elle voudra finir sous la noire pour aller dans les rouges). Cela peut sembler contre-intuitif ; voir ci-dessus pour une explication.
grand

Aussi des grosses , des grosses boules , des grosses .

En huit balles , tirer le costume rayé (groupe) de balles (9 à 15); "tu es gros, souviens-toi", "tu es gros boules" ou "j'ai les gros". [1] Comparez les rayures, les jaunes, les hauts, les overs ; contraste peu. À ne pas confondre avec le concept de billard carambole d'une grosse boule.
grande balle
Métaphore du billard carambole , il fait référence à une balle d'objet positionnée et approchée de telle manière qu'un quasi-accident rebondira sur un coussin et marquera toujours. C'est comme si le ballon était plus gros que la normale, ce qui facilite le contact. Normalement, une balle près d'un rail est une grosse balle, mais seulement si elle est approchée sous un angle et si tous les rails prérequis ont déjà été touchés. À ne pas confondre avec le terme à huit boules "les grosses boules", faisant référence aux boules rayées de numéro plus élevé. Dans l'ancien usage britannique, le concept était appelé "grosse balle". [1] Voir aussi "grande poche".
grande poche
Un terme de billard et parfois de snooker (hérité du billard carambole par le biais de "grosse boule", ci-dessus), c'est une métaphore d'un coup qu'il est très difficile de rater pour un certain nombre de raisons, le plus souvent : soit l'objet la balle est positionnée de telle sorte qu'un quasi-accident d'un côté de celle-ci fera probablement rebondir la bille blanche sur le rail dans la bille objet et l'empochera de toute façon ; ou une autre balle est positionnée de telle sorte que si la balle cible n'entre pas directement, elle est toujours susceptible d'entrer par l'autre balle dans un baiser. C'est comme sila poche, pour ce coup unique, était devenue plus grande. Le terme peut également désigner l'angle de tir vers une poche, en particulier une poche latérale ; la poche est dite "plus grande", par exemple, sur un tir qui n'est qu'à un angle de 5 degrés de tout droit, que sur un tir à un angle de 45 degrés qui est beaucoup plus susceptible de toucher l'un des points de coussin et rebondir.
billard

Aussi coup de billard .

1. Tout coup dans lequel la bille blanche est écartée d'une bille objet pour frapper une autre bille objet (avec ou sans contact des coussins entre-temps). [1]
2. Dans certains jeux de billard carambole tels que trois bandes , une tentative réussie de faire un coup de billard marqué selon les règles de ce jeu (comme toucher trois bandes avec la bille blanche tout en exécutant le billard). Une tentative ratée de score ne serait pas, dans ce contexte, qualifiée de "billard" par les joueurs de tels jeux, même si elle satisfaisait à la première définition, plus générale. [5]
billard
1. Aux États-Unis, au Canada et dans de nombreux pays et langues (sous diverses orthographes) ainsi qu'historiquement, se réfère généralement à tous les sports de queue ;
2. Se réfère parfois uniquement aux jeux de carambole par opposition au billard (en particulier aux États-Unis et au Canada);
3. Dans la terminologie britannique, désigne principalement le jeu connu dans le reste du monde sous le nom de billard anglais .
verres de billard
Verres de billard
Également des lunettes de piscine , des spécifications de billard , etc. Lunettes spécialement conçues pour les sports de queue , avec des verres hauts, réglés inhabituellement haut, de sorte que lorsque la tête est abaissée sur le bâton de queue pour viser, avec le nez pointant vers le bas, les yeux peuvent toujours regarder à travers. les lentilles au lieu de les recouvrir. Ils sont particulièrement appréciés des joueurs de snooker (notamment le champion du monde 1985 Dennis Taylor ).
boule noire

Aussi le noir .

1. Au snooker , la boule de couleur la plus élevée sur la table, valant sept points. [1] Il est placé sur la tache noire. [12] : 9  Dans certains ensembles de boules de billard, il est numéroté "7" sur sa surface.
2. Principalement britannique : la boule 8 dans un jeu de billard, s'appliquant à la fois aux boules de casino généralement utilisées dans le billard de blackball ainsi qu'aux solides et rayures utilisées dans d'autres jeux de billard, tels que les huit boules de style américain , les neuf boules. et piscine droite . [7] Dans certains ensembles de boules de casino, la boule noire est en fait rayée de noir sur blanc.
tâche noire
L'endroit marqué sur une table de billard où la boule noire est placée. Sur les tables de taille tournoi, il se trouve à 12 + 34 pouces (324 mm) du coussin supérieur, sur la longue corde. [12] : 9  C'est-à-dire qu'il se situe entre le coussin supérieur et la pyramide.
blanc
1. Une moitié inférieure inachevée d'une queue en deux pièces (la section de la crosse) avec l'épissure terminée, mais la queue n'a pas encore été tournée sur un tour pour produire la forme finale, et certaines caractéristiques n'ont pas encore été ajoutées telles qu'un enveloppement, un joint mécanisme, culasse, pare-chocs et incrustations . [1] : 29 
2. Une manche ratée à la table. Également connu sous le nom d' œuf de canard , d'œuf d'oie , de chiffrement ou de rien . [1] : 29 
boule bleue

Aussi le(s) bleu(s) .

1. Au snooker , la boule de couleur vaut cinq points, [1] placée sur la tache bleue au centre de la table. [12] : 9  Dans certains ensembles de balles, il est numéroté "5" sur sa surface.
2. Dans le pool de blackball , une couleur alternative commune pour le groupe des rouges. [13]
tache bleue
L'endroit marqué sur une table de billard où la boule bleue est placée. Quelle que soit la taille de la table, il se trouve au centre de la table dans le sens de la longueur et de la largeur (c'est-à-dire qu'il est identique au point central. [12] : 9 
corps anglais
La pratique inutile mais courante de contorsionner son corps pendant qu'un coup est en jeu, généralement dans la direction dans laquelle on souhaite qu'une balle ou des balles se déplacent, comme dans le vain espoir que cela influencera les trajectoires des balles; le terme est considéré comme humoristique. [1] Voir aussi anglais .
bouteille

Secouez également la bouteille , la bouteille de pois , la bouteille de pilules , la bouteille de pointage , la bouteille de kelly .

La bouteille utilisée dans divers jeux pour contenir des pois numérotés, elle est utilisée pour attribuer des places aléatoires aux joueurs d'une liste (comme dans un tournoi), ou pour attribuer des balles aléatoires aux joueurs d'un jeu (comme dans le kelly pool et le pool de bouteilles ). [1] [5]
bas
1.   Principalement britannique : La moitié de la table à partir de laquelle le tir de rupture est tiré. Cet usage est conceptuellement opposé à celui de l'Amérique du Nord, où ce bout de table s'appelle la tête. Haut contrasté. Voir aussi baulk.
2.   Principalement américain : Exactement le contraire de ce qui précède - le pied de la table. N'est plus d'usage courant.
3.   Abréviation de bottom spin, c'est-à-dire identique à screw (britannique), draw (américain).
coussin du bas
Principalement britannique : Le coussin sur le rail inférieur. Aussi connu sous le nom de coussin baulk, en particulier au billard . Comparez le coussin de tête (États-Unis); coussin supérieur contrasté.
Rail inférieur
Principalement britannique : Le rail court en bas du tableau . C'est traditionnellement le rail sur lequel apparaît le logo du fabricant de la table. Aussi connu sous le nom de rail baulk, en particulier au snooker . Comparez le rail de tête (États-Unis); rail supérieur contrasté.
spin de fond

Aussi bottomspin , bottom-spin , bottom .

Identique à la rotation arrière, c'est-à-dire vis (Royaume-Uni), tirage (États-Unis). Top spin contrasté. Voir l'illustration au spin.
bouclée
Un type de pont formé entre le pouce et l'index, créant une boucle pour le passage de la queue . Principalement utilisé dans le billard carambole , le terme français signifie « enroulé ». [14]
casser
1.   Aussi break shot ou break off , en tant que nom. Décrit généralement le premier coup dans la plupart des types de jeux de billard. Dans les jeux de carambole, il décrit la première tentative de point, comme un tir à partir d'un placement invariable de boule blanche et de boules d'objets; dans de nombreux jeux de billard , il décrit le premier coup, qui est utilisé pour séparer les boules d'objets qui ont été accumulées ensemble ; [1]
2. Une série de pots consécutifs par un joueur au cours d'une seule manche. Le plus souvent appliqué au snooker et au billard anglais , par exemple, "Le joueur a eu une pause de 89 points". [1] [5] (principalement britannique ; comparez la course américaine ). Voir aussi Pause maximale .
pause et plat
Identique à Break and run (principalement britannique).
briser et courir
Aussi casser et s'enfuir . Principalement américain : dans les jeux de billard , lorsqu'un joueur casse les boules d'objets en rack, empoche au moins une boule sur la pause et commence à épuiser les boules d'objets restantes sans que l'adversaire ne reçoive une visite à la table. Séparé lorsqu'il est utilisé comme adjectif ou nom composé au lieu d'une expression verbale. Voir aussi exécuter la table, rack et exécuter.
balle cassée
Dans la piscine droite, la dernière balle objet laissée sur une table avant les quatorze balles restantes doit être retirée afin que le joueur à la table puisse continuer sa course. On l'appelle la «boule de rupture» car il est courant que les joueurs essaient de laisser cette balle dans une position telle qu'ils puissent facilement la mettre en pot et en retirer le billard pour ouvrir le rack de quatorze balles et continuer leur course.
boîte de pause
Schéma montrant la boîte de pause et sa relation avec la cuisine et la corde de tête
Dans la fédération européenne de billard de poche (EPBF) à neuf boules , la boîte de pause est une zone dans la "cuisine" de la tête (britannique : bas) de la table , à partir de laquelle le coup de pause doit être pris avec la boule blanche. [15] [16] La boîte de pause se compose des 50 % du milieu de la zone de cuisine, délimitée latitudinalement par le rail de tête (britannique : rail inférieur) et la corde de tête (pas la ligne baulk), et longitudinalement par deux lignes parallèles tracées ( sur le tissu, ou plus souvent de manière imaginaire) depuis les losanges du rail de tête les plus proches des poches des coins de tête, jusqu'à la corde de tête (voir l'illustration à droite) de chaque côté. Ce départ de WPAWorld Standardized Rules va à l'encontre de la technique courante de break-from-the-side-rail pour empocher la balle 9 pour gagner le match sur le break; alors que 9 balles cassées sont toujours possibles, elles sont beaucoup plus difficiles selon cette règle. [15] Cette exigence de l'EPBF Euro-Tour a été ajoutée en 2008 à l' événement par équipe d'étoiles Europe contre États -Unis, la Coupe Mosconi , mais n'a pas été autrement beaucoup vue par les non-Européens à partir de 2011.
briser sa queue
Démonter sa queue de billard en deux parties . Lorsque cela est fait avant la fin d'un match, cela peut indiquer que le match est concédé. [1] Différentes ligues ont des règles différentes à ce sujet.
pont
Soit la main du joueur, soit un pont mécanique utilisé pour soutenir l'extrémité de la tige de la queue de billard pendant un coup. Aussi la formation particulière des mains utilisée à cette fin (il y en a beaucoup). [1] [5]
main de pont
La main utilisée par un joueur comme pont lors d'un tir normal qui n'implique pas de pont mécanique. La main de pont est généralement la main non dominante d'un joueur. [1]
boule marron
Aussi le marron . Au snooker , la couleur de baulk ayant la valeur la plus élevée vaut quatre points. [11] : 38  Il se place sur la tache brune. [11] : 38  [12] : 9  Dans certains jeux de boules de billard (en particulier américains), il est numéroté "4" sur sa surface.
tache brune
L'endroit (souvent non marqué) sur une table de billard où la boule brune est placée. Quelle que soit la taille de la table, c'est le point médian de la ligne baulk. [11] : 38  [12] : 10  C'est-à-dire que c'est la même chose que la tache de baulk. [12] : 10  L'ordre de gauche à droite des boules vertes, brunes et jaunes fait l'objet de la phrase mnémotechnique " G od bless you " . [11] : 115 
pare-chocs
Le pare-chocs au bas d'une queue, généralement en caoutchouc, qui isole le capuchon du contact avec le sol et réduit considérablement le bruit. Le pare-chocs a été breveté pour la première fois en 1880. [1]
polir
1. Pour sceller les pores du manche d'une queue de billard en bois en frottant vigoureusement avec un matériau. Le cuir est couramment utilisé pour cette tâche, tout comme le papier-monnaie .
2. De même, frotter vigoureusement le bord d'une pointe de queue (en particulier une nouvelle) pour la fortifier contre la formation de champignons et s'assurer qu'elle est parfaitement alignée avec la virole.
3. Pour lisser les bosses mineures dans l'arbre avec une polisseuse rigide.
brunissoir
1. Un tampon, généralement en cuir, utilisé pour polir (sceller les pores du bois) un arbre de queue.
2. Un outil à pointe rigide utilisé pour finir et durcir les côtés d'une nouvelle pointe de queue.
3. Un outil d'entretien de l'arbre, le plus souvent une tige de verre cylindrique, utilisé pour lisser les entailles mineures dans l'arbre. Cela se fait parfois après avoir gonflé le bois au niveau du site d'entaille avec une application humide.
bagues bouchka
Nommés d'après leur innovateur, le légendaire cuemaker George Balabushka , les bagues Bushka sont des bandes décoratives de matériau incorporées dans les queues de billard, généralement juste au-dessus de la zone d'enveloppement, sous la forme de blocs d'ébène et d'ivoire, ou parfois d'autres matériaux, alternant dans un motif à carreaux. [17]
affaires, faire
Collusion entre des adversaires en matchplay qui déterminent à l'avance le vainqueur d'un match sur lequel l'argent d'autrui est misé, afin de garantir un jour de paie. [1]
bout
La partie inférieure d'une queue de billard qui est saisie par la main d'un joueur. [1] [5]
casquette
Capuchon de protection monté à l'extrémité de la crosse d'une queue de billard.
bouton
Une perle pointue sur une chaîne de pointage. [18]

C

calcutta
Une vente aux enchères des joueurs lors d'un tournoi de billard. Chaque joueur est appelé et les joueurs et les spectateurs enchérissent sur le joueur. Le ou les enchérisseurs les plus offrants paient leur enchère au calcutta et, ce faisant, investissent dans le succès de ce joueur. Si un joueur gagne ou se classe dans le tournoi, ceux qui ont "acheté" le joueur reçoivent un pourcentage du paiement total de calcutta, suivant généralement le pourcentage de paiement du fonds du prix du tournoi. En règle générale, les joueurs ont la possibilité d'acheter la moitié d'eux-mêmes lorsque l'offre la plus élevée est remportée par un tiers. Comme les doubles anglais et scotch, généralement sans majuscules.
appel
Toute instance d'un joueur devant dire ce qu'il est sur le point de faire. Par exemple, dans le pool droit, un joueur doit appeler la poche dans laquelle une balle est destinée à être empochée. Des termes plus formels, utilisés dans les manuels de règles et le matériel didactique, incluent désigner et nommer. Poisson de contraste, slop.
appel sécurisé

Aussi appelé-sûr

S'applique spécifiquement aux jeux qui appliquent les règles " call-pocket /call-safe", qui obligent le joueur à appeler la balle et la poche, ou à appeler une sécurité à chaque coup. Après un coup légal, où une balle appelée n'est pas empochée comme prévu, le joueur entrant a la possibilité de renvoyer le coup au joueur qui a raté le coup appelé. Si un joueur appelle "sûr", alors après un tir légal, le joueur entrant doit accepter le tir suivant et ne peut pas renvoyer le tir au joueur qui a appelé "sûr". [19] Un exemple de call-shot/call-safe à neuf balles : le joueur A appelle la balle , la balle 3 dans ce cas, dans la poche du coin mais rate le tir. La bille blancheroule vers le bas de la table et s'immobilise derrière la boule 5, ne laissant aucun chemin clair vers la boule 3 pour le joueur entrant B. Puisque le joueur A n'a pas appelé "sûr", le joueur entrant B peut choisir de renvoyer le tir au joueur A (qui doit tirer).
coup d'appel

Aussi appelé-shot ; poche d'appel ou poche appelée .

Décrit tout jeu dans lequel, pendant le jeu normal, un joueur doit appeler la balle à frapper et la poche prévue ; "8-ball est un jeu call-shot." [5] Parfois appelées "call[ed]-pocket", "ball-and-pocket rules", etc., pour la distinguer de la pratique courante du pool de bar nord-américain consistant à exiger tous les aspectsde coups à appeler, tels que des caramboles, des coups de pied et des coussins à contacter (ceci est parfois aussi appelé de manière ambiguë "call-shot", mais plus précisément appelé "call-everything" ou "call-it-all") . Généralement dans la terminologie des règles du bar, call-shot indique comment le tir sera effectué par rapport à call-pocket, ce qui signifie simplement que la balle doit aller dans cette poche, détails inutiles. Bien que les jeux avec des coups appelés nécessitent techniquement que tous les coups soient appelés, les coups évidents sont rarement appelés, bien que de tels coups appelés implicites doivent toujours être effectués. Voir aussi l'appel des messieurs.
appelé balle
Boule désignée par un joueur pour être empochée sur un coup. [5]
appelé poche
La poche désignée par un joueur dans laquelle une balle doit être tirée. [5]
canon
Terme britannique/australien et parfois canadien pour le carambole. Autrefois (XIXe siècle) parfois orthographié canon . [20]
carambole

Aussi carambole .

1. La balle objet rouge dans les jeux de billard carambole . On pense que le terme est dérivé d'un fruit asiatique tropical de couleur orange, appelé carambole en anglais , en espagnol et dans plusieurs autres langues, à son tour du karambal dans la langue marathi de l'Inde . [1] [21]
2. Un terme d'usage général pour les jeux de billard carambole .
3. (Obsolète.) Nom alternatif pour le jeu de rail droit .
4. Un coup de carambole.
carte
Abréviation de carte de tournoi. [18]
carambolage

À ne pas confondre avec le jeu de plateau traditionnel carrom , qui se joue parfois avec un petit bâton de queue.

1.   Carambole est entré en usage dans les années 1860 et est un raccourcissement de carambole , qui était auparavant utilisé pour décrire la boule d'objet rouge utilisée dans de nombreux jeux de billard. [1] Dans l'usage moderne, le sens le plus général du mot fait référence à tout type de frappe et de rebond, [22] (un carambole) sur un coussin ou surtout une balle.
2. Plus précisément, abréviation d'un tir carambole , un canon dans la terminologie britannique, dans lequel un point est marqué dans les jeux de billard carambole en carénant la bille blanche dans les deux boules objets. [5]
3. Dans les jeux de poche en tant que classe générale, le tir carambole ou carambole est parfois utilisé de manière plus lâche, entre les deux définitions ci-dessus, pour désigner le découpage d'une bille objet avec la bille blanche pour tenter d'envoyer l'un ou les deux vers des emplacements souhaitables, pas nécessairement notation dans le processus. Dans les jeux dans lesquels empocher la bille blanche est un objectif (par exemple la pyramide russe ), le carambole peut faire référence à l'envoi de la bille blanche dans une poche après avoir touché une bille objet (appelé un hasard perdant au billard anglais , il marque néanmoins des points ; mais c'est une faute au snooker , appelée in-off, et au billard , appelée scratch).
4. Abréviation de billard carambole , comme dans "Je fais mieux au carambole qu'au billard". Parfois pluralisé dans ce sens comme caramboles .
billard carambole

Article principal: billard carambole

L'une des principales classes de sports de queue , peut-être la plus ancienne, et certainement la forme compétitive dominante jusqu'au XXe siècle. Il se joue sur une table sans poches, et le score est généralement effectué en enfonçant une bille blanche en contact avec une bille objet, puis en faisant entrer la bille blanche en contact avec un ou plusieurs coussins avant de contacter une autre bille objet; cependant, il existe de nombreuses variantes, dont certaines impliquent des objets supplémentaires, tels que des épingles verticales comme cibles ou dangers. Les balles de carambole sont généralement plus grosses que les balles de billard et le plus souvent fournies par séries de trois, bien que certains jeux tels que le yotsudama en nécessitent quatre. Historiquement, les jeux de carambole les plus populaires de l'ère moderne étaient les caramboles à rail droit et à coussin , suivis dele billard balkline , à son tour supplanté par le billard à trois bandes qui reste un sport de compétition mondial majeur et est le sport de queue dominant dans de nombreux pays. Certains jeux, comme le billard anglais , sont des hybrides entre le billard carambole et le billard de poche .
profiteurs
Voir citron et sac de sable.
carrom

Ne pas confondre billard carambole .

Carrom est un jeu de table indien, parfois joué avec une petite queue de billard mais plus souvent avec les doigts, dans lequel de petits disques sont glissés sur un plateau de jeu pour faire tomber d'autres disques dans des poches découpées dans les coins du plateau. Il est l'ancêtre de plusieurs autres jeux, dont le novuss , la pichenotte , le pitchnut , le crokinole et le chapayev . Sa relation historique avec les jeux de billard n'est pas claire.
boules de casino
Un ensemble de boules de billard divisées en combinaisons (groupes) de boules rouges et jaunes (généralement non numérotées, à l'exception de la boule noire 8) au lieu de rayures et de solides. Le plus souvent utilisé pour le jeu de blackball (pool de huit balles de style britannique).
attraper un coup
Voir AVC, attraper un.
point central
Aussi place centrale . Le spot (généralement banalisé, sauf au snooker ) [12] : 9  au centre géométrique du lit de la table. [5] Il se trouve à l'intersection de la corde centrale et de la longue corde. Au snooker , on l'appelle plus communément la tache bleue [12] : 9  Rarement on l'appelle aussi la tache médiane.
chaîne centrale
Corde centrale également . La ligne (généralement non marquée) coupant en deux les centres des deux longs rails (et des poches latérales [Brit. : centrales] le cas échéant) et la tache centrale. Il s'étend donc dans le sens de la largeur (c'est-à-dire le chemin le plus court) à travers le centre de la table. Son intersection avec la longue ficelle, courant dans le sens de la longueur au milieu de la table, définit la position du point central.
Un joueur avec sa main de bridge près de la poche centrale
poche centrale
Au Royaume-Uni, l'une des deux poches de chaque côté d'une table de billard , de snooker ou de billard anglais à mi-hauteur des longs rails. Ils sont coupés moins profondément que les poches d'angle car ils ont une ouverture de 180 degrés, au lieu de 90 degrés. Aussi parfois appelée poche du milieu . Ces termes ne sont généralement pas utilisés aux États-Unis, où la poche latérale prévaut.
siècle

Aussi rupture de siècle .

Au snooker , au billard anglais et à d'autres usages britanniques, une pause de 100 points ou plus, qui nécessite de rempoter au moins 25 boules consécutivement, au snooker, mais peut être gagnée via une combinaison de techniques de notation au billard anglais, etc. Un siècle signifie aussi marquer plus de 100 points en un seul tour en poule droite . Un siècle de siècles est la réalisation de 100 pauses ou plus dans une carrière, un exploit que peu de joueurs ont réalisé à ce jour . Voir aussi double siècle.
craie
Une substance en poudre placée sur la pointe d'une queue de billard pour augmenter sa friction et ainsi diminuer le glissement entre la pointe et la bille blanche. Cue "craie" n'est pas de la craie ( carbonate de calcium ), mais un composé de silice et d'oxyde d'aluminium . La craie est vendue sous forme de cubes compressés et teints (généralement en bleu) enveloppés sur cinq côtés avec une étiquette en papier, et est appliquée (correctement) d'une manière similaire au rouge à lèvres sur la bouche. La craie est essentielle pour les coups impliquant des effets ; ne pas l'utiliser fréquemment pendant un jeu est susceptible d'entraîner des erreurs. [1] : 44–45  La craie de queue moderne a été co-inventée par le joueur professionnel William A. Spinks et l'ingénieur William Hoskins. [23] [24] Voir aussi le talc, souvent incorrectement appelé "craie à main".
chasser son argent
L'incapacité de certains joueurs à arrêter de jouer une fois qu'ils ont perdu de l'argent parce qu'ils "doivent" récupérer leur argent.
tricher la poche
Viser une balle objet de manière à ce qu'elle entre d'un côté ou de l'autre, plutôt qu'au centre, d'une poche (et éventuellement frappant le parement de la poche puis rebondissant dans la poche). Cela permet à la bille blanche de frapper la bille objet à un point de contact différent de celui le plus évident. Tricher la poche est utilisé pour le jeu de position, pour permettre à une balle d'en dépasser une autre en obscurcissant partiellement le chemin vers la poche, et pour éviter les rayures sur les coups droits dans les cas où le tirage n'est pas souhaitable (ou peut ne pas être fiable, par exemple à cause de distance de la poche ou smash-through). [25] La quantité de trichabilité de poche disponible varie considérablement selon le jeu, en raison des différences d'équipement. Le billard a des poches larges et donc très "trichables", tandis que le snooker etLes pyramides russes ont des poches à peine assez larges pour admettre une balle et donc peu de place à l'erreur ou à la tricherie.
vérifier le côté
Aussi checkside ou check . Un type de rotation donnée à la bille blanche pour la faire rebondir sur un coussin à un angle moins profond qu'elle ne le ferait si la rotation n'avait pas été utilisée. Normalement joué lorsque l'angle naturel n'est pas bon pour le joueur pour le coup suivant. [1] : 48 
cheney
Parfois connu sous le nom de "Chesney Allen", une légère indentation dans l'ardoise de la table qui peut ajouter des aspects comportementaux à toute balle passant dessus. Les tables contenant un chesney sont légales pour le match play, mais sont généralement évitées par les joueurs sérieux et professionnels.
Billard chinois
Un snooker chinois sur la boule rouge
Une situation où la bille blanche est directement devant une autre bille dans la ligne de tir de sorte que le joueur en est gêné, devant la franchir maladroitement avec la probabilité d'une faute imminente si la bille objet est touchée par inadvertance. [26] Le terme est le plus courant dans le jeu de snooker mais est utilisé dans le langage américain.
mandrin infirmière
Connu sous le nom de canon à bascule dans la terminologie britannique. Un type d'infirmière utilisé dans les jeux de billard carambole . Avec une bille objet gelée (britannique : serrée) sur un coussin et la seconde bille objet à quelques centimètres du coussin, la bille blanche rebondit doucement sur la bille gelée, sans la déplacer, mais avec juste assez de vitesse pour rencontrer l'autre balle objet, qui bascule sur place mais ne change pas de position. Développé pour contrecarrer les restrictions mises en place par la boîte de Parker. [11] : 8  [27]
étouffer
Commettre des erreurs en tirant, en particulier au ballon d'argent, en raison de la pression. [1] : 50  Voir aussi chien, un coup.
serrer une balle
Jouer un coup avec le coup et la vitesse qui permettent d'empocher plus facilement la balle objet, même au prix de sacrifier la position. [6]
serrer une poche
Manœuvrer une balle sur un tir afin qu'elle soit favorablement positionnée pour un jeu ultérieur dans une poche particulière, même au prix de sacrifier la position ou la manche pour obtenir ce résultat. [6]
position de serrage
Jouer un coup en utilisant une application plus difficile de coup et de vitesse pour atteindre une certaine position souhaitée pour le coup suivant, même au détriment ou en augmentant fortement la probabilité d'un raté. [6]
faire le ménage
1.   Principalement britannique. Décrivant un pot qui va directement dans la poche sans toucher aucune articulation.
2.   Principalement américain. Décrire un tir dans un pool de bar : empocher une balle objet de manière à ce que la balle objet cible n'embrasse aucune autre balle objet et ne soit pas inclinée, bottée, caromée ou combinée, et sans double baiser , bien qu'il puisse toucher les jointures, et selon les règles locales de la barre, il peut être autorisé à entrer en contact avec l'un des coussins, pas seulement au niveau de la jointure, qui se dirigent vers la poche cible. Exemple d'utilisation : "Le 7 dans ce coin, propre". L'utilisation peut être plus étroite, pour indiquer un nettoyage autre que celui déjà spécifié , par exemple "mettre le 7 dans ce coin, nettoyer".
autorisation
1. Espace suffisant pour exécuter légalement un tir, sans faute (faute), par exemple en frappant une balle qui n'est pas allumée. Exemples d'utilisation : "Je me demande si j'ai vraiment une autorisation pour le 8" ; "Je parie que vous ne pouvez pas effacer le 6 et faire ce coup." Peut s'appliquer à n'importe quelle situation de tir, y compris verticalement : "un tir en longueur qui doit dégager trois balles".
2. Dans le snooker et le blackball britannique , la mise en pot réussie de toutes les balles d'objets dans une seule image. On dit d'un joueur qu'il a « débarrassé » ou qu'il a « débarrassé la table ». De plus, si un joueur de snooker compile une pause composée des 15 rouges avec des couleurs, puis les couleurs dans l'ordre, cela s'appelle un « dégagement total ». Comparez break et run.
3. Un type de manœuvre, letir de dégagement oucoup de dégagement , dans lequel la bille blanche est utilisée pour déplacer une ou plusieurs billes hors du chemin (directement ou certaines par impact ultérieur) puis continuer vers une destination souhaitée. Par exemple, dans un jeu deneuf boules, si le 1 et le 7 étaient regroupés le long d'un coussin avec le 9 derrière eux près d'une poche, et que la bille blanche pouvait frapper le 1 de plein visage avec le résultat que le 1 se dirigeait vers leversl'avant et empocher le 9 tant que le 1 et le 7 étaientdégagésle chemin d'abord. Dans un jeu commehuit boules, un tir de dégagement peut également être utilisé à la fin d'une manche pour déplacer certaines balles problématiques qui bloquent une course autrement facile, et laisser la bille blanche dans une position sûre, dans l'espoir d'avoir une meilleure disposition avec laquelle travailler dans le prochain tour de batte. Les coups de tickie font partie des approches de dégagement les plus courantes, en particulier pour les très courtes distances de déplacement de la bille blanche après le contact initial. "Dégagement" est essentiellement le contraire de "rassembler", bien que ce dernier terme soit largement confiné au billard carambole .
se cramponner
Phénomène dans lequel deux boules (généralement la boule blanche et une boule objet) ont des corps étrangers - généralement souvent de la craie résiduelle ou de la saleté récupérée sur un chiffon non brossé - entre les boules au point de contact, ce qui entraîne l'objet frappé la balle est lancée hors de la trajectoire prévue et affecte souvent également le comportement post-impact de la bille blanche. L'accrochage est une forme exagérée de lancer, causée par un frottement momentané mais inhabituellement saisissant conféré par la craie ou d'autres résidus. Aussi connu sous le nom de dérapage, ou au Royaume-Uni, coup de pied (sens 2). Une précaution typique contre l'adhérence est de demander à l'arbitre de nettoyer la bille blanche et / ou la bille objet afin d'enlever la craie qui est déjà sur la bille avant le tir; et (y compris dans les jeux non arbitrés) les joueurs nettoyant personnellement la bille blanche après avoir récupéré la bille en main. La nappe peut également être brossée entre les matchs. Lorsque les conditions semblent propices aux accroches (par exemple, des balles visiblement sales), certains joueurs expérimentés ont recours à l'utilisation préventive (et à la compensation) de l'engrenage en dehors de l'anglais, une technique générale anti-lancer. Cependant, aucune précaution ne peut empêcher l'adhérence résultant du transfert de craie de la pointe de la queue à la bille blanche au cours d'un seul coup. Une adhérence fortuite peut donc provoquer un jeu imprévisible et parfois conduire à des tirs rudimentaires manqués même aux niveaux les plus élevés du jeu. [28][29] "Cling" (et les mots dérivés comme "clung", "clinger", "clinging", etc.) peuvent être utilisés comme nom de masse, moins communément comme nom comptable, comme verbe, et rarement comme adjectif ("s'accrocher est ennuyeux", "deux s'accrochent dans un cadre", "ils se sont accrochés", "coup de feu involontaire", respectivement). Voir kick pour les notes spécifiques au snooker . Voir aussi ballon mort, sens 2.
pont fermé
Pont en boucle également . Un pont formé par la main où un doigt (normalement l' index ) est courbé sur la queue de billard et les autres doigts sont écartés sur le tissu fournissant un support solide pour la direction de la queue de billard. Un pont fermé est moins courant dans le jeu de snooker que dans les autres jeux. [1] : 52–3  Comparer Pont ouvert.
chiffon
Le feutre recouvrant la surface de jeu des tables et les rails, généralement en laine ou en mélange laine-nylon. En usage depuis le XVe siècle, le tissu est traditionnellement de couleur verte, choisi pour son évocation de l'herbe. Parfois, le tissu est appelé à tort "feutre". Les propriétés du tissu utilisé pour recouvrir une table, ainsi que les conditions environnementales qui peuvent l'affecter, notamment l'humidité, son degré d'étirement lors de l'installation et son niveau de propreté, ont un effet profond sur le jeu. [1] : 53  Voir aussi rapide.
vitesse du tissu
Identique à la vitesse de la table.
grappe
Deux boules objets ou plus qui se touchent ou sont proches l'une de l'autre. Les utilisations plus rares du terme incluent l'action prévue d'un tir de rassemblement et une série de points. [1] : 53 
double bicorne
Un terme appliqué en particulier dans le billard pour un type de doubler trois coussins, par exemple autour des couleurs baulk et dans une poche centrale. Un tel coup est très difficile à faire et ne serait normalement pas joué comme autre chose qu'un coup pour rien.
collier
Le protecteur du joint de la queue sur l'extrémité commune de la crosse et de la tige (c'est-à-dire respectivement le collier de la crosse et le collier de la tige ). La plupart des queues modernes utilisent des colliers en acier et / ou d'autres matériaux, mais les queues de billard carambole ont généralement un joint bois sur bois sans collier, [30] tout comme les "petes sournois".
rotation latérale induite par collision
Rotation latérale conférée à une bille objet par le frottement de la frappe de la bille blanche lors d'un coup coupé.
projection induite par collision
Identique au lancer induit par la coupure.
boule de couleur
Un jeu complet de boules de billard avec 15 boules rouges, six boules colorées et une boule blanche

Aussi boule(s) colorée(s) , couleur(s) ; Couleur d'orthographe américaine parfois également utilisée.

1. Au snooker , toutes les boules objets qui ne sont pas rouges. Une boule de couleur doit être mise en pot après chaque rouge dans le prolongement d'une pause, et est replacée jusqu'à épuisement des rouges, après quoi les couleurs doivent être mises en pot dans leur ordre :

  • jaune (2 points);
  • vert (3 points) ;
  • marron (4 points);
  • bleu (5 points);
  • rose (6 points);
  • noir (7 points).
Bien que le terme complet comprenne "balle" après la couleur, ils sont le plus souvent mentionnés avec l'omission de "balle", indiquant simplement la couleur (par exemple "il a pris cinq noirs avec des rouges jusqu'à présent").
2. Dans blackball , un terme générique et collectif pour les groupes rouges et jaunes de balles d'objets, correspondant respectivement aux solides et aux rayures (à l'origine américains, mais beaucoup plus largement utilisés aujourd'hui). [7]
combinaison
Aussi tir combiné , combo . Tout tir dans lequel la bille blanche entre en contact avec une bille objet, qui à son tour frappe une ou plusieurs billes objets supplémentaires (qui à leur tour peuvent toucher encore d'autres billes objets) pour envoyer la dernière bille objet frappée à un endroit prévu, généralement une poche. [5] Au Royaume-Uni, on parle souvent de plante.
Concession
Au snooker , lorsqu'un joueur offre le cadre à son adversaire, même s'il reste des boules sur la table. Un joueur concède généralement lorsqu'il a besoin de snooker et n'a aucune perspective réaliste de gagner. Une concession acceptée conclut formellement un cadre, bien que l'adversaire se réserve le droit de ne pas accepter la concession, auquel cas le cadre se poursuivra. Concéder un cadre avant l'étape obligatoire du snooker est considéré comme un comportement antisportif qui entraînera un avertissement de l'arbitre. Si le joueur a déjà été averti, il sera pénalisé à la frame suivante.
point de contact
Le point sur chacune des deux balles auquel elles se touchent au moment de l'impact. [5]
contenant la sécurité
Un type de tir de sécurité au milieu d'un échange de sécurité qui n'est pas destiné à mettre l'adversaire dans une situation difficile concernant sa prochaine sécurité, mais plutôt joué de manière à ne pas laisser un pot facile. Un exemple typique au snooker , qui voit le plus de coups de ce genre, est un enroulement lent dans le peloton.
coin-accro
Lorsque la lèvre d'angle d'une poche empêche la bille blanche d'entrer en contact avec une bille objet prévue. Interchangeable avec "tittie-accroché". [5]
poche d'angle
L'une des quatre poches dans chaque coin d'une table de billard ou de billard . Ils ont une ouverture à 90 degrés et sont donc coupés plus profondément que les poches centrales, qui ont des ouvertures à 180 degrés.
compter
1. Un tir ou un score réussi ; plus courant dans les jeux de carambole. [5]
2. Le score courant lors d'une manche de jeu où plusieurs points successifs ont été marqués. [5]
coup
Voir courir un coup d'État.
cotgrave
Similaire au coup de chance dans lequel un coup est joué sans viser apparemment un pot ou un snooker mais se termine avec le résultat souhaité.
comptoir

Aussi rack de comptage , rack de compteur de billes , [11] : 187  etc.

Identique au rack de pointage.
canon de berceau
Un type de coup de nourrice utilisé dans le billard anglais dans lequel deux boules colorées sont positionnées de chaque côté de la bouche d'une poche de table de billard mais ne se touchent pas et, ainsi placées, peuvent être successivement contactées et rayées encore et encore par la bille blanche sans les déplacer. La première utilisation connue du canon à berceau était par Walter Lovejoy en 1907. Le record non officiel utilisant le tir est détenu par Tom Reece qui en 1907, au cours d'un mois, a marqué 499 135 points en utilisant le canon à berceau avant de s'arrêter sans manquer. Cet exploit a incité la Billiards Association à interdire le tir. Le record officiel est détenu par William Cook avec 42 746 points marqués. [1] : 62  Comparer ancre infirmière.
fluer
Déviation d'une balle par rapport à sa direction initiale de déplacement. Souvent le résultat d'une table de mauvaise qualité et peut être un artefact du tissu, du lit, d'une balle avec une répartition inégale du poids ou simplement du sol sur lequel repose la table qui est inégal. Il ne faut pas le confondre avec la sieste du tissu.
cribbage
Un ensemble de balles appariées dans le jeu de cribbage pool qui ont une valeur numérique combinée de 15. Par exemple, la balle 8 et la balle 7 additionnées égalent 15 et constituent donc un cribbage si elles sont empochées successivement. [31]
croix
Un repos "cross rake"
Également râteau croisé ou jigger . Un type de repos, avec un manche droit et une tête en forme de "x" pour reposer la queue.
coin croisé
Un coup de banque qui rebondit sur un coussin dans une poche d'angle à travers la table. [5]
double croix
Un terme britannique décrivant un coup de banque dans lequel la bille blanche croise le futur chemin de la bille objet. De tels coups sont généralement joués dans une poche centrale car il existe un risque de double baiser s'ils sont joués dans une poche d'angle.
côté croisé
Un coup de banque qui rebondit sur un coussin et dans une poche latérale. [5]
entrejambe
Le coin formé par les rails sur une table de billard carambole. Dans les règles modernes du rail droit , seuls trois comptes peuvent être effectués alors que les deux balles objets sont à l'intérieur des limites de l'entrejambe avant qu'une balle ne doive être chassée. Les limites de chacune des quatre zones d'entrejambe sont mesurées en traçant une ligne du premier losange sur le rail d'extrémité au deuxième losange sur le long rail. [5]
Malédiction du creuset
Le phénomène selon lequel (à partir de 2019) aucun premier vainqueur du Championnat du monde de snooker n'a défendu avec succès le titre l'année suivante depuis son déménagement au Crucible Theatre en 1977.
signal
1.   Nom : Aussi baguette de repère . Un bâton, généralement d'environ 55 à 60 pouces de longueur avec une pointe faite d'un matériau tel que le cuir à l'extrémité et parfois avec une articulation au milieu, qui est utilisé pour propulser des boules de billard. Des queues légères et plus courtes sont parfois également utilisées dans les jeux de disques liés au billard, y compris le novuss et certaines formes de carrom , crokinole / croquignole et pichenotte / pitchnut .
2.   Nom : Parfois, "cue" est l'abréviation de cue ball.
3.   Verbe : Identique au coup, définition 1
action de repère
Principalement britannique : la posture et le timing utilisés par les joueurs sur leurs coups, souvent révélateurs de la façon dont ils jouent dans leur sélection de coups. Un joueur rapide et naturel aurait tendance à être plus agressif alors qu'un joueur moins doué naturellement pourrait avoir une action lente et avoir tendance à être plus conservateur sur la table. On pense généralement que les meilleurs joueurs de snooker descendent à la table avec le menton sur la queue, ont une jambe arrière droite, leur coude articulé dans l'alignement du tir et un suivi direct après que la bille blanche a été frappée. [ citation nécessaire ]
boule blanche
Aussi cue-ball , cueball . La balle dans presque tous les sports de queue , généralement de couleur blanche, qu'un joueur frappe avec une baguette de queue . [5] Parfois appelé la "boule blanche", "whitey" ou "la roche". [32] Dans la pyramide russe , la bille blanche est généralement rouge, mais n'importe quelle bille peut être utilisée comme bille blanche, à l'exception de la variante pyramidale dynamique . Pour plus d'informations, consultez l' article principal sur la boule de billard .
contrôle de la bille blanche
Voir jeu de position.
porte-queue
1. Un appareil portable pour tenir les queues droites et prêtes pour une utilisation immédiate. Les types les plus courants sont soit lestés et placés sur un dessus de table, avec des découpes semi-circulaires dans lesquelles les queues peuvent s'appuyer, ou des variétés de serrage qui se fixent fermement à une table et qui ont des clips ou des trous dans lesquels les queues sont placées pour plus de sécurité.
2.   Identique au support de queue.
3.   Identique au support mural.
puissance de repère
Un terme principalement britannique décrivant le degré de contrôle qu'un joueur peut conserver lorsqu'il joue des coups avec une forte rotation et un bon rythme; "il a fallu une énorme puissance de repère pour atteindre la balle 2 après avoir été relativement droit sur la 1".
porte-queue
1.   Identique au support de queue.
2.   Identique au support mural.
stand de repère
Un meuble autonome ou "îlot" conçu pour ranger les baguettes de repère et parfois d'autres accessoires tels que le pont mécanique (repos), les boules , la craie, etc., lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Support mural contrasté.
queue de billard
Aussi cue-stick , cuestick . Identique à la queue.
pointe de repère
Un matériau, généralement du cuir, placé à l'extrémité de la queue de billard qui entre en contact avec la bille blanche. [5]
coup de courbe
Identique au semi-massé. Comparez le coup de déviation.
cueist
Un joueur de sports de queue .
coussin
Les pare-chocs élastiques montés sur tous les rails d'une table de billard , généralement en caoutchouc ou en caoutchouc synthétique , sur lesquels les boules rebondissent. [5] Avant l'avènement de la fabrication du caoutchouc vulcanisé au milieu du XIXe siècle, les coussins des premières tables de billard étaient souvent simplement des tissus rembourrés de paille, de coton ou d'autres fibres; ils n'étaient pas très élastiques, mais simplement plus silencieux que des planches de bois nues. L'existence des coussins et des rails remonte à l'ère des billards extérieurs au sol , dont les courts étaient souvent délimités par de courtes clôtures en osier ou en bois, parfois capitonnées. Pour les pièces de coussin modernes spécifiques, voir: face, jointure et nez.
lancer induit par une coupure
Lancer (déviation objet-balle loin de la trajectoire de la ligne tangente de la balle objet), induite par le frottement "glissant" balle contre balle sur tous les coups coupés à au moins un certain degré. [33] [34] Parfois plus vaguement appelé projection induite par collision. L'un des nombreux types de lancers ; voir jeter pour plus de détails.
coup coupé
Techniquement, tout coup qui n'est pas un coup centre à centre, mais presque toujours utilisé pour décrire un coup qui a plus qu'un léger degré d'angle. [5]

D

"D", le
Un demi-cercle avec un rayon de 11 + 12 pouces (291 mm), dessiné derrière la ligne de baulk d'une table de billard, centré sur le milieu de la ligne et ressemblant à la lettre majuscule "D". Le "D" est également utilisé dans le billard anglais et parfois aussi dans le blackball et d'autres jeux de billard joués sur des tables de style britannique . [5] La taille du « D » est généralement réduite sur les tables plus petites.
coup de fléchette
Un coup court et lâche exécuté d'une manière similaire à la façon dont on lance une fléchette; généralement utilisé pour un tir en suspension. Voir aussi nip draw.
mort
Lorsque deux billes objets ou plus sont gelées ou presque gelées l'une par rapport à l'autre, de sorte que le contact de la bille blanche avec une bille objet, sans la nécessité d'une grande précision, empochera presque certainement une bille objet prévue dans le cluster. Les formes les plus courantes d'arrangements morts sont la combinaison morte ou le combo mort (un tir combiné dans lequel le contact avec la première balle objet en empochera une autre), et le baiser mort , dans lequel le contact avec la première balle objet l'empochera de un autre. Voir aussi filaire.
coussin mort
Identique au rail mort. [6]
balle morte
1.   Abréviation de balle morte.
2. Une balle qui a été utilisée pendant un certain temps, avec une surface sale, par opposition à une balle lisse neuve (ou très polie). [18] Une balle morte en rotation transférera plus de spin aux autres balles avec lesquelles elle entre en contact et ne sera pas aussi rapide sur le tapis. Même les angles de tir coupés peuvent être affectés en raison de l'effet d'accrochage ou de dérapage (britannique : coup de pied), et les joueurs professionnels demandent souvent à un arbitre de nettoyer une balle en milieu de partie. [ citation nécessaire ] D'autres peuvent en fait être plus habitués aux balles mortes et les préférer. [18]
balle morte
Identique à kill shot. [5]
cadre mort
Au snooker, une image jouée après que le résultat du match ait déjà été déterminé, par exemple "Lindrum a franchi la ligne gagnante à 76–38 le deuxième jeudi, se terminant à 94–49 devant après l'achèvement des images mortes."; [35] "Rea a montré sa meilleure forme ... pour gagner le dernier cadre 'mort'". [36]
rail mort
Un coussin qui a perdu un certain degré d'élasticité ou qui n'est pas solidement fixé au rail en bois ; ou un rail qui n'est pas solidement boulonné au cadre de la table. Dans les trois cas, le résultat est que les balles rebondissent du coussin avec moins d'énergie que la normale.
coup mort
Lorsqu'un joueur joue parfaitement, il "ne peut pas rater" et le jeu semble sans effort.
poids mort
Décrire un pot joué à un rythme tel qu'il atteigne simplement la poche et y tombe sans toucher le dos.
cadre décisif
Aussi décideur ou rack de décision . Le cadre qui décide du vainqueur d'un match lorsque deux adversaires sont à égalité (à égalité) sur un nombre égal de cadres, avec un seul restant. Le nombre total d'images dans un match est fixé à un nombre impair pour permettre à l'image finale d'agir comme un bris d'égalité - un décideur - dans le cas où le match atteindrait cette image.
déviation
1. Déplacement de la trajectoire de la bille blanche par rapport à la ligne parallèle formée par la direction de déplacement de la bille blanche ; se produit à chaque fois que l'anglais (spin latéral) est employé. Le degré de déviation augmente à mesure que la quantité d'anglais appliqué augmente. On l'appelle aussi squirt , typiquement aux États-Unis, ou cue-ball deflection .

La physique du phénomène de giclée ou de déviation a été analysée dans d'autres contextes, comme avec des rondelles de hockey sur glace . [37] [38]

2.   Aussi déviation objet-balle : identique au lancer.
faute délibérée
Faute volontaire également . Un tir, particulièrement courant dans le billard droit et dans certaines variantes du blackball (mais pas les règles WEPF / EPA [7] ), dans lequel un joueur commet intentionnellement une faute avec l'objet à l'esprit soit de laisser l'adversaire avec peu de chance de s'épuiser ou simplement pour éviter de tirer là où aucun bon coup n'est présenté et faire autre chose donnerait un avantage à l'adversaire. Il est souvent désigné dans la piscine droite comme une « égratignure arrière ».
désigner
Identique à l'appel. (Officiel.)
développer
Déplacer une balle (généralement délibérément) d'une position sûre, par exemple près du milieu d'un coussin ou dans un groupe, de sorte qu'elle devienne potable.
diamant
1.  
Tableau d'échantillons d'un fabricant montrant différents styles d'incrustations de diamants pour les tables de billard
L'un des nombreux marquages ​​identiques, généralement incrustés dans la surface au-dessus des coussins de rail, utilisés comme cibles ou points de référence. Trois diamants également espacés sont normalement entre chaque poche sur une table de billard. Sur une table carambole , les poches elles-mêmes sont remplacées par des diamants supplémentaires. Les diamants tirent leur nom de la forme des marquages ​​traditionnellement utilisés ; bien que beaucoup soient aujourd'hui ronds, carrés, etc., ces marquages ​​​​de rail sont toujours appelés «diamants». Ils sont également appelés vues, en particulier en anglais britannique. (Voir aussi système diamant.)
2.  
Enchaîner un jeu de sept balles en utilisant le rack de diamants plus couramment utilisé pour les neuf balles , mais de côté. La balle 1 est sur le point d'être placée sur le foot spot pour compléter le rack.
Une forme particulière de porte-balles , sous la forme d'un parallélogramme ("forme de diamant"), utilisée pour les jeux de rack à neuf et sept balles , bien que le rack triangulaire puisse également être utilisé pour le premier, et des racks hexagonaux existent également pour le dernier. (Voir aussi triangle.)
système de diamant
Tout système permettant d'encaisser ou de lancer des balles sur plusieurs rails qui utilise des diamants de table comme références de visée.
discipline
1. Un jeu de sport de queue (comme le billard à huit boules , à trois bandes , 18,2 balkline , etc.), en particulier en tant que spécialisation professionnelle ou amateur sérieux: "Il était champion du monde dans trois disciplines de billard."
2. Un terme de pool artistique pour une catégorie de trick shots ; Le bassin artistique est divisé en huit disciplines et les tournois APTSA présentent à la fois des récompenses spécifiques à la discipline et des récompenses globales. [39]
plat
Identique à épuisé (principalement britannique). Voir aussi pause et plat.
divot
Une indentation dans le tissu de la table , en particulier au niveau du pied où la balle au sommet est souvent mise en position sécurisée pendant le soutirage. Dans les cas extrêmes, l'indentation peut en fait se trouver dans le lit d'ardoise de la table, à cause d'un tapotement excessif pendant de nombreuses années, et peut provoquer des roulements de table inattendus . Un modèle de rayonnage est utilisé pour créer intentionnellement des divots mineurs pour toutes les balles d'un rack.
chien

Chien aussi .

1. Un terme répandu dans le langage américain décrivant le fait de rater un tir relativement facile, souvent face à la pression. Peut être utilisé sous de nombreuses formes : « J'ai tenu le coup » ; "J'espère qu'il le chien"; "Je suis un tel chien." [6] [40] Voir aussi starter, un temps.
2.   Identique au slop shot (principalement le sud des États-Unis, familier).
des points
Dans le langage principalement britannique, le groupe de balles non rayées d'un ensemble de quinze balles numérotées de 1 à 7 et ayant une palette de couleurs unies. Comparez les solides, les rouges, les bas, les petits, les petits, les taches, les dessous ; rayures contrastées.
double
Identique au coup de banque (principalement britannique).
double siècle
Pause aussi double-siècle . Au billard anglais , une pause de 200 à 299 points (soit le double d'un siècle). [41] De plus grands multi-siècles sont régulièrement réalisés. Rares dans le jeu amateur, les triples centenaires sont monnaie courante (et les quadruples pas rares) aux championnats du monde de billard professionnel ; Le vainqueur de 2007, Mike Russell, a tiré quatre triples dans le seul tour final, tandis que sur seize concurrents, trois ont tiré des quadruples siècles (un une fois, un deux fois et Russell trois fois). Les quintuples siècles sont rares, même au niveau professionnel, avec seulement les 494 tirs du nonuple champion du monde Russell (qui a plus de titres de ce type que tout autre joueur de l'histoire en 2007) se rapprochant de cet événement.[42] À partir de 2007, Peter Gilchrist tient le record du monde, avec un siècle de tredecuple de 1346 points consécutifs. [43]
double cheeseburger, le
Identique à colline, colline.
double élimination

Aussi double élimination .

Un format de tournoi dans lequel un joueur doit perdre deux matchs pour être éliminé. [5] Contraste simple élimination.
coup double
Un coup illégal (faute) dans lequel la pointe de la queue de billard entre en contact avec la bille blanche deux fois au cours d'un seul coup. Les coups doubles se produisent souvent lorsqu'un joueur tire sur la bille blanche alors qu'elle est très proche d'une bille ou d'un coussin objet, car il est difficile de déplacer le bâton de queue assez rapidement après que la bille blanche a rebondi sur le coussin ou la bille objet. [1] [5]
double baiser
Une situation dans laquelle une balle frappe une autre balle qui est proche d'un rail, et la balle frappée rebondit dans la balle qui l'a frappée ; généralement mais pas toujours involontairement. [6] [40]
double calage
Une table de billard où deux cales ont été placées sur les côtés de chaque poche (dans les mâchoires sous le tissu), rendant les poches "plus serrées" (plus petites). Ces tables sont "plus résistantes" que les tables non calées ou à simple calage.
doubler le rail
Parfois appelé coup de serpent . Un coup de billard carambole , courant dans les billards à trois bandes , où la bille blanche est tirée avec un anglais inversé à un angle relativement faible sur le rail, et tourne en arrière du rail adjacent dans le premier rail. [5]
doubler la poche
Faire rebondir intentionnellement la bille blanche sur les deux points de poche pour atteindre la position. [6]
double
Une forme de jeu d'équipe dans laquelle deux joueurs s'affrontent contre une autre équipe de deux joueurs dans un cadre ou un match donné. Dans un jeu de double, le premier joueur de l'équipe de rupture est le seul à tirer pendant la manche d'ouverture, le contrôle de la table passant à un membre de l'équipe adverse à la fin de cette manche, puis à la fin de la manche adverse. manche au partenaire de double du joueur d'origine, et à côté du deuxième adversaire, jouer en procédant de cette manière doublement alternée jusqu'à la fin. Double scotch contrasté.
table basse
Vers le pied de la table .
coup de traînée
Un coup joué lentement et avec un fort tirage et un suivi afin que la bille blanche puisse être frappée fermement mais avec une grande partie du rythme, permettant plus de contrôle qu'un simple tapotement doux qui se déplacerait aussi loin. Aussi appelé "Drag Draw".
dessiner
Aussi connu sous le nom de rotation arrière, un type de rotation appliquée à la bille blanche en la frappant sous son équateur, la faisant tourner vers l'arrière même lorsqu'elle glisse vers l'avant sur le tissu. La rotation arrière ralentit la bille blanche, réduit sa course et rétrécit à la fois l'angle carambole après le contact avec une bille objet et l'angle de réflexion sur un coussin. Il existe plusieurs variantes de termes pour cela, notamment « bottom » et « bottom spin » aux États-Unis et « screw » au Royaume-Uni. On pense que le tirage est la première technique de rotation comprise par les joueurs de billard avant l'introduction des pointes en cuir et qu'elle était utilisée dans les années 1790. [1] Voir l'illustration au spin.
tirage au sort
Un coup dans lequel la bille blanche est frappée en dessous de son équateur avec un tirage suffisant pour lui faire inverser la direction au moment du contact avec une bille objet car elle tourne toujours en arrière. [1] Lorsque l'objet et les boules blanches sont alignées carrément, l'inversion sera directement vers l'arrière, tandis que sur un coup coupé, l'effet modifiera l'angle carambole. Il peut également faire référence à tout tir auquel le tirage est appliqué, comme dans "tirez-le du repose-pied juste à gauche du losange central". Voir l'illustration au spin.
percer
1. Une routine d'entraînement établie ;
2. Pour battre mal ; "J'ai foré mon adversaire."
3. Dans la terminologie britannique, un coup de banque.
poches plaquées
Poches en filet ou en coupe qui ne renvoient pas les balles au pied de la table au moyen d'un système de gouttière ou d'une surface inclinée en dessous. Au lieu de cela, ils doivent plutôt être récupérés manuellement. [5]
pause sèche
Un coup de break dans la piscine sur lequel des balles sans objet sont empotées.
canard
1. (Nom): Dérivé de "canard assis", se référant généralement à une balle objet assise près d'une poche ou positionnée de manière à ce qu'il soit pratiquement impossible de la manquer. Identique à cintre (US, familier), sitter (Royaume-Uni).
2. (Verbe): Jouer intentionnellement une sécurité.
décharge
Perdre intentionnellement un jeu, par exemple pour déguiser sa capacité de jeu réelle. [9] Une forme extrême de sacs de sable. Voir aussi bousculade. Voir aussi Match truqué pour le synonyme "tank", utilisé plus généralement dans le sport.
coup de vidage
Un type de tir de sécurité contenant dans le snooker où la bille blanche est jouée lentement sur la table afin de la "déposer" sur le coussin (généralement) supérieur et de laisser la bille objet en sécurité. [44]

E

Une boule 8
8 balles
Aussi le 8 . La boule d'argent (ou boule de jeu) dans un jeu de huit boules et jeux connexes (voir entrée suivante) . C'est la dernière balle qui doit être empochée, après la combinaison de sept balles objets appartenant au joueur tirant pour le 8 (empocher la balle 8 tôt est une perte de jeu - sauf si fait à la pause, dans la plupart des variantes de règles). Il est généralement de couleur noire avec le chiffre "8" dans un cercle blanc. Dans d'autres jeux, comme le billard à neuf boules et le billard droit , le 8 est simplement une boule objet. En raison de sa coloration frappante et de son utilisation régulière comme boule d'argent, il est couramment utilisé comme symbole dans la culture populaire .
boule de huit
L'un des nombreux jeux qui ont surgi au début du 20e siècle à partir de la piscine pyramidale . Ils ont en commun l'utilisation d'un rack de quinze balles objets et d'une seule bille blanche, une pause dure derrière la corde de tête ou la ligne de balk, et un objectif d'empocher (empoter) tout son propre costume de balles puis enfin le noir 8 balles. Il existe deux principales versions formalisées du jeu :
  • huit balles , une version professionnelle à l'origine américaine et maintenant normalisée au niveau international, également soumise à un jeu d'équipe compétitif dans de nombreuses ligues. C'est la forme de pool de compétition la plus jouée au monde, mais pas pour les professionnels, parmi lesquels le neuf balle domine. Utilise un ensemble de boules numérotées rayées et pleines. Balle et poche sont appelées pour chaque tir, avec des fautes (fautes) entraînant une bille blanche en main pour l'adversaire, n'importe où sur la table.
  • blackball alias Eightball Pool, une variante à l'origine britannique, également appréciée dans de nombreux pays du Commonwealth et dans certaines parties de l'Europe continentale, avec des ligues amateurs et professionnelles. Les deux noms reflètent des ensembles de règles légèrement différents, qui diffèrent principalement dans la gestion des fautes (fautes). Les tirs ne sont pas appelés. Utilise un ensemble de boules jaunes et rouges. Le pool de pubs se compose généralement de variations locales mineures sur l'un de ces deux ensembles de règles standardisées.
La plupart des formes de billard de bar sont des variantes du huit-ball, bien que les règles puissent varier d'un lieu à l'autre, même dans la même ville. Ces variantes sont nées principalement pour faire traîner le jeu sur des tables à pièces ("bar boxes"). En Amérique du Nord, de nombreux joueurs récréatifs occasionnels ignorent qu'il existe une autre forme de piscine au-delà de la piscine de bar.
rail d'extrémité
L'un des deux rails les plus courts d'une table de billard. Comparez les rails courts ; contraste côté/rail long.
Anglais
Principalement américain : également connu sous le nom de spin latéral, l'anglais (qui n'est généralement pas en majuscule) [45] est un spin placé sur la bille blanche lorsqu'il est frappé avec la pointe de la bille à gauche ou à droite du centre de la bille. L'anglais a un effet marqué sur l'angle de rebond de la bille blanche sur les coussins (mais pas sur les billes objets), et est donc crucial pour gagner en forme; et peut être utilisé pour "lancer" une balle objet légèrement hors de sa trajectoire autrement prévue, pour tromper la poche et pour d'autres effets. "English" est parfois utilisé de manière plus inclusive, pour désigner également familièrement suivre et dessiner. En combinaison, on pourrait dire anglais en bas à droite, ou comme le cadran d'une horloge (anglais à 4 heures). [5] Les Britanniques et les Irlandais n'utilisent pas ce terme, préférant plutôt "côté".Voir l'illustration au spin.
lancer induit par l'anglais
Identique au lancer induit par la rotation. [33] [34] Voir lancer pour plus de détails.
équateur
Le plan horizontal directement au centre de la bille blanche, qui, lorsqu'il est frappé exactement par la pointe de la queue, ne devrait donner ni suivi ni tirage.
s'échapper
Une tentative réussie de sortir d'un billard.
extension
Une queue de billard avec deux extensions amovibles
1. Toute aide mécanique qui sert à prolonger la longueur de la queue du joueur , normalement ajoutée à l'extrémité de la crosse soit en clipsant autour de l'extrémité, soit en se vissant dans la base. Bien que les extensions soient utilisées pour le billard, elles sont plus courantes au snooker en raison de la taille de la table beaucoup plus grande.
2. Dans un tournoi où les joueurs ont un temps limité pour faire leurs tirs (courant dans les matchs télévisés), une prolongation est un temps supplémentaire accordé avant de faire un tir ; les joueurs ont un nombre limité d'extensions dans chaque image.

F

affronter
Coussin également le visage . [12] : 9  La saillie du bord de jeu du coussin du rail au-dessus du lit de la table. [12] : 9  Le point le plus saillant du visage est connu sous le nom de nez du coussin. La zone de jeu de la table est l'espace entre les faces (techniquement, les nez) des coussins. [12] : 9 
orienté vers
Une comparaison des parements de poche de (de gauche à droite) : une table de billard américaine (poche latérale) ; une table de billard de style britannique (poche d'angle); et une table pyramide russe (poche latérale)
Les revêtements d'une poche sont les parties des coussins de rail qui tapissent les mâchoires de la poche. Les revêtements varient considérablement selon le jeu. Les parements de piscine sont plats et inclinés plutôt larges, sur des poches nettement plus grandes que les balles, pour agir un peu comme le panneau de basket-ball , en ce sens qu'un tir peut être dirigé dans le parement pour le faire s'incliner du parement dans la poche. Ils sont renforcés par des cales en plastique entre le caoutchouc du coussin et le tissu, pour réduire l'usure. Les revêtements de snooker sont incurvés et non inclinés, offrant une transition douce entre les rails et les poches, qui ne sont pas beaucoup plus larges que les boules, empêchant ainsi tout effet de panneau (les coups de snooker doivent être presque parfaitement droits). Les parements au billard russesont encore plus difficiles, étant droits et inclinés vers l'intérieur plutôt que vers l'extérieur, ce qui se traduit par des jointures de la poche, à peine assez larges pour accepter une balle, rejetant tous les coups sauf les plus précis.
automne
1. Verbe, passif, intransitif : Pour qu'une bille soit empochée. "La boule 8 est tombée tôt, donc le jeu s'est terminé rapidement."
2. Nom : Le bord incurvé coupé dans le lit de la table auquel le trou de la poche commence réellement à l'intérieur des mâchoires de la poche. [46] : 4  La chute peut être une chute abrupte, comme sur les tables de billard standard des tournois , ou avoir un rebord biseauté et incliné vers le bas, comme sur les tables de billard . Une balle est, bien sûr, beaucoup plus susceptible de pendre lorsqu'il n'y a pas de biseau. Jusqu'où la chute commence dans la poche est un facteur qui détermine la "vitesse de poche" ou la difficulté.
rapide
1. Décrit une table de billard avec un tissu tissé serré et cassé (mais propre) ( feutre ), sur lequel les boules se déplacent plus vite et plus loin. [1] : 53  Voir le tableau des vitesses pour plus d'informations.
2. Produire une action animée; dit des coussins ou des balles, en plus de la définition ci-dessus, liée au tissu. [11] : 96 
3. Acceptation inhabituelle des balles ; dit de poches ; voir vitesse de poche (sens 1) pour plus d'informations . "Lent" est l'opposé direct de "rapide" dans toutes ces utilisations.
graisse
Voir contre-dépouille.
défaut
Identique à faute (principalement britannique, et en baisse d'utilisation; même les règles de blackball WPA et WEFP utilisent "faute").
plume
Aussi tir de plumes . Un coup de coupe très fin dans lequel la bille blanche effleure juste le bord d'une bille objet. "Feather" en lui-même peut être à la fois un nom et un verbe (par exemple "mettre la balle en plumes"). [4] : 238  [5] Voir aussi snick.
feutre
Identique au tissu (obsolète; c'est factuellement incorrect, car le feutre est un type de tissu complètement différent de la feutrine ).
virole
Un manchon, fixé en permanence sur l' extrémité lattée de la queue , en fibre de verre , résine phénolique , laiton , ivoire , corne ou bois de cervidé , mélamine , plastique ou autre matériau rigide, sur lequel la pointe de la queue est montée et qui protège empêcher le bois du manche de se fendre à cause de l'impact avec la bille blanche. [5]
bois de chauffage
Argot commun aux États-Unis pour une queue bon marché et mal faite. Comparez le bois.
poisson
1. Une marque facile ;
2. Une personne qui perd de l'argent en jouant et qui en redemande sans cesse ;
3. Parfois, un mauvais joueur ;
4. En tant que verbe, soit frapper fort les balles sans autre intention que d'avoir de la chance et peut-être disperser un peu plus les balles ("hit-and-hope"), soit tirer fort sur la balle d'argent avec le même intention ("smash-and-prier"). Comparez slop et fluke; marque de contraste (sens 3) et appel.
faute flagrante
Une faute où les règles sont violées de manière flagrante et intentionnelle ; dans des contextes où cela est qualifié de conduite antisportive , une sanction plus sévère peut s'appliquer (par exemple, perte de cadre) que la normale pour une faute.
sac à dos plat
Au snooker, une situation au cours d'une trame dans laquelle la première ligne des rouges restants regroupés, là où se trouvait le peloton d'origine, est sur une ligne droite horizontale. Cela a des implications lors de l'ouverture du pack, car un contact de pleine balle sur le coussin supérieur fera généralement coller la bille blanche au rouge et ne développera pas d'opportunité de rempotage.
patte
Un tir qui a un résultat ostensiblement positif pour le joueur, bien que ce ne soit pas ce que le joueur voulait. Des exemples de coup de chance incluent un pot inattendu sur plusieurs coussins ou d'autres balles ayant raté la poche visée, ou une position de sécurité chanceuse après avoir raté un tir. De nombreux joueurs s'excusent après un coup de chance. Dans de nombreux jeux, les douves entraînent une perte de tour, bien que certains ensembles de règles (notamment celles du snooker , des jeux à neuf boules et des jeux connexes, et les règles à huit boules de l' American Poolplayers Association et de ses affiliés) considèrent les douves comme valides, coups de pointage. Comparez le poisson et le slop; marque de contraste (sens 3) et appel.
suivre
La rotation vers l'avant de la bille blanche qui résulte d'un coup suivi. Aussi connu sous le nom de top spin ou top , le suivi est appliqué à la bille blanche en la frappant au-dessus de son équateur, ce qui la fait tourner plus rapidement dans le sens de la marche qu'elle ne le ferait simplement en roulant sur le tissu à partir d'un coup de boule centrale. Le suivi accélère la bille blanche et élargit à la fois l'angle carambole après le contact avec une bille objet et l'angle de réflexion sur un coussin. Voir l'illustration au spin.
suivre le coup
Un tir dans lequel la bille blanche est frappée au-dessus de son équateur avec une rotation supérieure suffisante pour faire avancer la bille blanche après avoir touché une bille objet. Lorsqu'une bille blanche avec suivi touche carrément une bille objet (un coup de centre à centre), la bille blanche se déplace directement vers l'avant à travers l'espace précédemment occupé par la bille objet (et peut parfois même être utilisée pour empocher une seconde bille ). En revanche, sur un coup coupé, une bille blanche avec suivi se déplacera d'abord sur la ligne tangente après avoir frappé la bille objet, puis se courbera vers l'avant, élargissant l'angle carambole. [5] Voir l'illustration au spin.
suivi
Sur un coup, l'extension de la queue de billard à travers la position de la bille blanche à la fin du coup d'un joueur dans la direction initialement visée. [5]
Principalement américain : La moitié de la table dans laquelle les balles objets sont en rack (dans les jeux dans lesquels des balles en rack sont utilisées). Cet usage est conceptuellement opposé à celui de l'anglais britannique, où cette extrémité de la table est appelée le sommet. Tête de contraste.
coussin de pied
Principalement américain : Le coussin sur le repose-pieds. Comparez le coussin supérieur; coussin de tête contrasté.
repose-pieds
Majoritairement américain : Le rail court en pied de table . Fréquemment utilisé de manière imprécise, pour signifier coussin de pied. Comparez le rail supérieur ; rail de tête contrasté.
tache de pied
Le point sur la surface de la table sur lequel la balle au sommet d'un rack est centrée (dans la plupart des jeux). C'est le point à mi-distance entre les deuxièmes losanges des rails longs et l'extrémité de l'extrémité de rayonnage de la table. Le point de pied est l'intersection de la ficelle du pied et de la longue ficelle, et est généralement marqué d'un tissu ou d'un autocollant en papier sur les tables de billard. [5] Tache de tête contrastée.
ficelle de pied
Une ligne imaginaire traversant horizontalement une table de billard depuis le deuxième losange (depuis le pied de la table) sur un long rail jusqu'au deuxième losange correspondant sur l'autre long rail. La ficelle du pied croise la longue ficelle au niveau du pied. Il est rarement dessiné sur la table. [5]
tir forcé
Identique à tricher la poche. Principalement utilisé au snooker .
forcer à suivre
Un coup suivi puissant avec un degré élevé de rotation supérieure ; généralement lorsque la boule objet frappée est relativement proche de la boule blanche et est frappée très complètement ; [5] également connu sous le nom de "prograde top spin" ou "prograde follow" (en se référant à l'action sur le coup plutôt qu'au coup en soi ), et comme " jenny " en Australie.
rotation vers l'avant
Identique à ce qui suit (top spin).
faute

Parfois interchangeable avec scratch, bien que ce dernier ne soit souvent utilisé que pour désigner la faute d'avoir empoché la bille blanche.

Une violation des règles d'un jeu particulier pour laquelle une pénalité définie est imposée. Dans de nombreux jeux de billard, la pénalité pour une faute est balle en main n'importe où sur la table pour l'adversaire. Dans certains jeux comme le straight pool, une faute entraîne la perte d'un ou plusieurs points. Dans une poche, dans laquelle un nombre défini de balles doit être placé dans une poche spécifique, lors d'une faute, le joueur doit renvoyer une balle sur la table. Dans certains jeux, trois fautes successives consécutives sont une perte de jeu. En poule droite, une troisième faute consécutive entraîne une perte de 16 points (15 plus un pour la faute). [5]

Situations de fautes possibles (non exhaustives) :

  • Le joueur lance d'abord la bille blanche dans une bille qui n'est pas une bille objet ; [5]  
  • Le joueur tire et après avoir touché une bille objet, aucune bille n'est empochée et ni la bille blanche ni une bille numérotée n'entrent en contact avec une bande (à l'exception des règles de push out) ; [5]  
  • Le joueur empoche la bille blanche (voir scratch) ; [5]  
  • Le joueur n'a pas au moins un pied au sol au moment du tir ; [5]  
  • Le joueur tire la bille blanche avant que toutes les autres billes ne se soient complètement arrêtées ; [5]  
  • Le joueur frappe la bille blanche plus d'une fois au cours d'un coup (coup double) ; [5]  
  • Le joueur touche la bille blanche avec autre chose que la pointe de la queue ; [5]  
  • Le joueur touche une bille autre que la bille blanche ; [5]  
  • Le joueur fait qu'une balle quitte la surface de jeu de la table sans qu'elle revienne (par exemple, sauter une balle hors de la table) ; [5]  
  • Le joueur marque la table de quelque manière que ce soit pour aider à viser ; [5]  
  • Le joueur qui a la bille en main touche une bille objet avec la bille blanche en tentant de placer la bille blanche sur la table ; [5]  
  • Le joueur tire de telle manière que sa pointe reste en contact avec la bille blanche pendant plus que le temps momentané correspondant à un coup frappé (un coup poussé). [5]  
cadre
Un terme pour chaque rack depuis la pause jusqu'à ce qu'un dégagement, une faute perdante ou une concession ait été faite. Un match est composé de plusieurs trames. Voir aussi jeu (sens 1), qui a un sens un peu plus large.
boule de cadre
Au snooker , la boule qui, si elle est empochée, laissera le joueur qui suit nécessitant des snookers.
ballon gratuit
Tir gratuit aussi .
Situation de freeball : rouge est snooké, bleu peut être suivi.

Une situation où un joueur a commis une faute, laissant l'adversaire snooké. Au Royaume-Uni à huit balles , cela donnerait normalement à l'adversaire l'option de l'un des deux jeux suivants: (1) balle en main avec deux coups; (2) être autorisé à toucher, ou même empocher, une balle autre qu'une de leur set depuis la position snookée (bien que le noir ne puisse pas être empoté), avec la perte du premier coup. De plus, certaines variantes du jeu permettent au joueur d'empocher l'une des boules de l'adversaire, lors de la première visite uniquement, sans perdre un "coup franc".

Au snooker, cela permet à un joueur d'appeler n'importe quelle balle comme la balle qu'il aurait voulu jouer, en la rempotant pour le même nombre de points, ou l'adversaire peut être remis en jeu sans le même privilège, devant jouer la balle au snooker sur. La définition du snooker à cette occasion signifie que l'adversaire ne peut pas frapper les deux bords extrêmes de la balle objet (ou un groupe de balles en contact).
caresses gratuites
1. Empocher bien et rapidement mais sans trop réfléchir au jeu de position.
2. Jouer lâche et insouciant.
3.   Identique au coup mort.
geler
Pour consacrer une somme d'argent fixe à laquelle un match de jeu sera joué ; personne ne peut quitter jusqu'à ce qu'un joueur ou l'autre ait gagné les fonds "gelés".
congelé
Principalement américain : une balle au repos qui est en contact réel avec un coussin ou avec une ou plusieurs autres balles est dite "gelée" (ou, familièrement, "gelée") à ce coussin ou à la ou aux balles en contact. [4] : 239  [5] (Pour frozen combination/combo , frozen kiss , etc., c'est quasiment impossible à rater, voir les variantes les plus courantes sous dead). Le "serré" principalement britannique équivaut à "gelé", mais ne s'applique qu'à gelé / serré à un coussin, pas à une autre balle. Pour les situations dans lesquelles la bille blanche est gelée sur une bille objet, différents ensembles de règles ont des approches différentes. Dans certains cas, la bille blanche doit être adressée avec la queueà un angle d'au moins 45 degrés divergent d'une ligne imaginaire passant par le centre des balles, afin de minimiser les chances d'un coup poussé. Au snooker (et dans certaines règles de billard britanniques ), cela s'appelle une boule qui touche, et la boule blanche doit être tirée loin de la boule objet sans que cette dernière ne bouge.
complet
Aussi pleine balle . Un type de contact entre deux balles à partir duquel aucun ou peu d'angle n'est créé entre leurs trajectoires ; le contact requis pour empoter un coup droit. Il est couramment utilisé en référence à la quantité de balle objet qu'un joueur peut voir avec la bille blanche : "Pouvez-vous frapper à fond ?".
fondamentaux
Les actions de base nécessaires pour bien tirer : position, prise, coup, pont et suivi.

g

jeu
1. Jouez, à partir du coup d'ouverture jusqu'à ce qu'un joueur ait gagné (ou que le jeu ait été interrompu pour une raison quelconque par un arbitre). Les jeux sont les unités qui composent les matchs, les courses (dans certains sens de ce terme) et les rondes. Essentiellement le même que le cadre, sauf en ce qui concerne la piscine droite, qui est un jeu multi-rack.
2. Un ensemble de règles identifiables et codifiables. Le billard n'est pas un jeu, mais une classe de jeux. Nine-ball est un jeu.
3.   Remarque : Il existe également des usages d'argot, tels que "avoir du jeu" (être un bon joueur, comme dans "il [a] du jeu") et "être un jeu" (être prêt à jouer ou à jouer, comme dans "ouais, je suis partant, alors voyons ce que tu as"). Mais ces usages ne sont pas particuliers aux cue sports.
balle de jeu
Le ballon nécessaire pour gagner le rack. Voir aussi boule d'argent. [5]
jeux sur le fil
Donner un handicap à un adversaire où il doit gagner un nombre spécifié de parties en moins que l'autre joueur pour triompher dans le match. [47] : 281, 292  Le nom fait référence à l'affichage de jeux sur le mécanisme de suivi des scores connu sous le nom de fil ou de chaîne de notation, bien que l'expression puisse toujours être employée lorsqu'aucune utilisation réelle de l'appareil particulier n'est disponible ou prévue.
troueur
Un accord entre deux joueurs dans un tournoi, dont l'un avancera vers un prix en argent garanti si le match est gagné, pour donner un certain pourcentage de cet argent au perdant du match. Également connu sous le nom d'économiseur. [6]
ramasser le coup
Dans les jeux de carambole, tout coup où le résultat final est toutes les balles proches les unes des autres; idéalement, en position pour le départ d'une infirmière sur le prochain AVC. [5]
engrenage en dehors de l'anglais
Engrenage extérieur également anglais , etc. : Application précise de l'anglais extérieur pour contrer les effets du lancer (déviation de la balle objet de sa trajectoire tangente attendue), en appliquant une contre-rotation dans le sens opposé à celui qui augmenterait le frottement- et déviation de la courbe de roulement de la balle objet par rapport à la trajectoire souhaitée. La rotation de l'engrenage peut également être utilisée comme une haie pour minimiser les effets d'une adhérence imminente (également connue sous le nom de dérapage ou, dans la terminologie britannique et en particulier du snooker , coup de pied). "Gearing" en dehors de l'anglais n'est pas un type ou un style de spin extérieur, mais une quantité jugée subjectivementde celui-ci - assez pour que la rotation de la bille blanche affecte la rotation de la bille objet d'une manière souhaitée par un contact momentanément prolongé, comme deux engrenages en interaction. Ceci est relatif aux conditions de jeu spécifiques, y compris l'angle et la force de tir, si d'autres mécanismes de compensation sont utilisés, tels que la surcoupe de la fente pour contrecarrer le lancer, et l'état de propreté des balles. Le terme gearing en dehors de l'anglais est un jargon technique plutôt qu'un argot de joueur; il a été introduit par le physicien et ingénieur en mécanique spécialisé dans le billard David G. Alciatore dans les années 2000. [28] [33] [34] Voir lancer pour plus d'informations.
moyenne générale
Abréviation : GA . Au billard carambole, le nombre qui indique la relation globale entre les points et les manches (points ÷ manches = GA) qu'un joueur a réalisés tout au long du tournoi. Par exemple, 125 points en 56 manches est un GA de 2,232. Des nombres plus élevés indiquent de meilleurs joueurs. Voir aussi moyenne spéciale.
appel de messieurs
Aussi l'appel du gentleman . Une approche informelle de la variante "call-everything" du call-shot, courante dans la piscine des bars. Les coups évidents, tels qu'un coup droit ou presque droit que le tireur vise clairement et qui ne peut pas être confondu avec un autre coup, n'ont pas besoin d'être annoncés. Les coups de banque, les coups de pied, les caramboles et les combinaisons sont généralement moins évidents et doivent généralement être appelés, bien que cela puisse dépendre du niveau de compétence mutuel et de la perception de la sélection de coups des joueurs. Un adversaire a le droit de demander quelle est l'intention du tireur, si cela n'est pas clair.
balle fantôme
Une méthode de visée courante dans laquelle une balle fantôme est imaginée figée sur la balle objet au point où une ligne imaginaire tracée entre leurs centres est dirigée vers la cible souhaitée; le centre de la bille blanche peut alors être tiré au centre de la bille "fantôme" (c'est-à-dire pour prendre précisément la place où cette bille est imaginée) et, idéalement, impacter la bille objet au bon point de contact. [6] La méthode de visée de la balle fantôme entraîne des ratés où l'ajustement n'est pas fait pour le lancer induit par collision.
Partir
Décrit la propension d'un joueur perdant de petites sommes d'argent au jeu à augmenter brusquement les enjeux ; continuant souvent à perdre jusqu'à ce qu'il soit cassé. Comparez Chasing one's money. Faire des sacs de sable et faire semblant de "partir" (seulement pour gagner facilement le pari à mise élevée) est une technique classique de bousculade ; voir aussi sur la limonade .
pause dorée
En neuf balles, un coup de break qui empoche la balle 9 sans faute, auquel cas le joueur gagne en un coup. Certains tournois appliquent également des règles similaires à la boule d'argent dans d'autres jeux. Voir aussi sur le snap.
canard doré
Lors de l'empotage de la bille blanche et de la bille d'argent sur la pause, il en résulte une perte automatique de cadre. Règle atypique, elle est néanmoins utilisée dans certains événements professionnels.
col de cygne
Aussi repose-col de cygne . Identique au cygne.
pamplemousse
Terme familier désignant une bille blanche inhabituellement grande et lourde faite de la même résine phénoliqueou d'autres plastiques modernes et résilients comme les boules d'objet. Les boules de queue «pamplemousse» se trouvent fréquemment sur les anciennes tables de bar à pièces qui n'ont pas de mécanismes de retour de balle magnétiques. Comme pour les boules de repère en céramique "rock" excessivement denses, le retour de la boule fonctionne parce que la boule de repère est considérablement plus lourde que les boules d'objet et se distingue donc de celles-ci. Contrairement aux "roches", les boules de pamplemousse ne sont pas sujettes à une usure excessive de l'équipement. Mais en raison de leur taille inhabituellement grande, ils ont un effet très fort sur la ligne tangente et donc sur la précision des coups coupés. Leur poids a également un effet notable sur le jeu, car ils sont un peu plus difficiles à tirer (visser), à arrêter et à étourdir par rapport aux boules de repère standard et magnétiques, mais pas à la mesure des boules de roche beaucoup moins résistantes. Comme des rochers,
vert
1. Distance de presque la longueur d'une table entre la bille blanche et la bille objet cible, ou entre une bille objet et la poche cible, c'est-à-dire un tir potentiellement difficile en raison de la distance ("vous m'avez certainement laissé beaucoup de green sur celui-là")
2. Le tissu recouvrant la table ("oh non, tu viens de déchirer le vert")
3. La balle verte ("c'était un super coup sur le green")
4. L'argent ("J'ai gagné beaucoup de green hier soir grâce à cet arnaqueur en herbe")
balle verte
Aussi le vert . Au snooker , la boule de couleur qui vaut trois points, étant la deuxième couleur la moins précieuse derrière le jaune. [11] : 116  C'est l'une des couleurs baulk, et est placé sur la tache verte. [11] : 116  [12] : 10  Dans certains jeux de boules de billard (en particulier américains), il est numéroté "3" sur sa surface.
tache verte
L'endroit (généralement pas spécialement marqué car il est évident) sur une table de billard où la boule verte est placée. Quelle que soit la taille de la table, c'est l'intersection du "D" et de la ligne d'arrêt sur le côté gauche du disjoncteur. [11] : 116  [12] : 10  L'ordre de gauche à droite des boules vertes, brunes et jaunes fait l'objet de la phrase mnémotechnique « G od bless you » . [11] : 115 
poche verte
Au snooker , la poche d'angle la plus proche du point vert.
poignée
1. La manière dont un joueur tient la crosse de la queue de billard. [5]
2. L'enveloppe de la queue de billard où la main est placée, également connue sous le nom de "zone de préhension". [5]
groupe
Identique à costume , principalement dans la terminologie britannique, c'est-à-dire en huit boules l'une ou l'autre des sept boules (rouges ou jaunes) qui doivent être effacées avant d'empoter la noire. Généralement utilisé dans le générique, en particulier dans les ensembles de règles ou les articles, plutôt que familièrement par les joueurs. [7]
tableau de ravin
1. Une table avec un système de retour de balle, par opposition à une table drop pocket. [5] : 39 
2.   Aussi table de gouttière . Identique à la table de bar.

H

demi-balle
Frappe en demi-balle
Un tir visant à ce que le centre de la bille blanche soit aligné avec le bord de la bille objet, éclipsant la moitié de la bille. « Frappez-le juste un peu plus fin qu'une demi-balle. En supposant qu'un accrochage ne se produise pas, le tir donnera un élan post-contact sur la balle objet dans une direction de 30 ° (qui est , est la fraction de balle objet éclipsée : 12 dans ce cas) hors de la direction de la queue -l'élan pré-contact du ballon. Également remarquable parce que l'angle carambole que prend la bille blanche est plus cohérent qu'aux autres points de contact.
demi-fesses
Au snooker et au billard anglais , un repos d'environ 3 mètres de long et utilisé avec une queue d'environ la même longueur, utilisé pour les coups qui ne peuvent pas être atteints avec des repos et des queues normaux. [48]
demi siècle
Dans le snooker et d'autres usages britanniques, une pause comprise entre 50 et 99 points (100 points ou plus étant appelés un siècle), qui nécessite d'empoter au moins 12 boules consécutives (par exemple les trois dernières rouges avec au moins deux noires et une rose, suivies par toutes les couleurs).
Je vous salue Marie
Principalement américain; même chose que frapper et espérer. Un terme emprunté à une idée similaire dans le football américain .
craie à la main
Un abus de langage pour le talc à la main.
handicapant
Modification des règles et/ou de la notation d'un jeu pour permettre à des joueurs de capacités variables de s'affronter sur un terrain de jeu plus équitable. [5] Des exemples de handicap comprennent le repérage des balles et l'attribution de jeux sur le fil à un adversaire. Dans le jeu de ligue, les formes courantes de handicap incluent l'attribution de points de compensation à une équipe moins qualifiée ou l'utilisation de systèmes de classement numérique des joueurs pour ajuster les scores finaux entre des adversaires de différents niveaux de compétence. Le handicap d'un joueur est un tel rang numérique. Voir l'article principal sur le handicap pour des informations plus générales sur le handicap sportif.
accrocher
Se dit d'une balle, s'immobilisant partiellement sur le bord de la chute d'une poche mais reposant toujours sur le lit de la table. [11] : 121  En raison de la courbure de la balle, si le bas de la balle n'est pas au-dessus du rebord aigu ou de la pente biseautée (selon le type de table) de la chute de la poche, la balle ne tombera pas dans la poche. Jusqu'à environ 49% du diamètre d'une balle peut être suspendu au-dessus de la forte chute d'une chute de table de billard standard, mais considérablement moins sur une table de billard typique, avec des chutes biseautées. Une balle accrochée dans la poche – un « cintre » – est quasiment incontournable [11] : 121 (bien que l'encrassement en grattant la bille blanche dans la poche juste après la bille objet soit une erreur courante). Peut être utilisé dans un sens transitif en référence à l'action du joueur : "Tu as accroché celui-là juste au bord".
cintre
1. Une balle objet facile à tirer qui "pend" dans la poche. [11] : 121 
2. Par extension, tout coup extrêmement facile, même au billard carambole qui n'a pas de poches. [11] : 121 
avoir les noix
Être dans un jeu où, soit à cause de la disparité des niveaux de compétence, soit à cause d'un handicap donné, il serait très difficile de perdre.
avoir la bille blanche sur une ficelle
Utilisé pour décrire le jeu parfait de la position de la bille blanche. [49] [50]
danger
1. Littéralement, une poche, mais généralement utilisé dans les expressions perdre le risque - empocher (empocher) la bille blanche sur une autre bille - et gagner le danger - utiliser la bille blanche pour empocher une autre bille - les deux types de coups légaux qui empochent les billes jeux dans lesquels le terme est utilisé du tout, ce qui est très peu aujourd'hui. Le terme survit principalement dans le billard anglais , dans lequel les deux types de coups marquent des points. Autrefois, un grand nombre de jeux différents utilisaient les deux types d'aléas comme marqueurs ou perdants de points de diverses manières (d'où leurs noms évocateurs). Le terme dérive finalement de trous ou de poches dans la table à éviter, dans les toutes premières formes de billard. [11] : 121, 148, 275 
2. Au billard de golf , une zone de la table (parfois marquée) dans laquelle un joueur sera pénalisé pour avoir pénétré si sa balle ne sort pas. Dérive de l'utilisation du terme dans le jeu de golf en plein air . [11] : 120 
Principalement américain : la moitié de la table à partir de laquelle le tir de pause est tiré. Cet usage est conceptuellement opposé à celui de l'anglais britannique, où cette extrémité de la table est appelée le bas. Pied contrasté. Voir aussi cuisine.
coussin de tête
Principalement américain : Le coussin sur le rail de tête. Comparez le coussin inférieur; coussin de pied contrasté.
rail de tête
Principalement américain : Le rail court en tête de table . C'est traditionnellement le rail sur lequel apparaît le logo du fabricant de la table. Comparez le rail inférieur, le rail baulk ; repose-pieds contrasté, rail supérieur.
tache de tête
L'intersection de la ficelle de tête et de la ficelle longue, qui n'est généralement pas marquée sur une table avec un décalque ou une autre marque, contrairement à la tache de pied, bien que certaines salles de billard marquent les deux points afin que le soutirage puisse être effectué à chaque extrémité de la table , et l'usure du tissu due au soutirage et à la rupture est plus uniformément répartie. [5] Comparer la tache de baulk.
chaîne de tête
Une ligne, parfois imaginaire (en particulier dans le billard américain), parfois dessinée sur le tissu, qui traverse horizontalement la table du deuxième diamant (du rail de tête) sur un long rail au deuxième diamant correspondant sur l'autre long rail. [5] Dans la plupart des jeux de billard, le coup d'ouverture doit être exécuté avec le centre (base) de la bille blanche derrière la corde de tête (c'est-à-dire entre la corde de tête et le rail de tête). La corde de tête croise la longue corde à l'endroit de la tête et délimite la cuisine (et, dans le neuf européen, la limite extérieure de la zone de rupture). La position de la corde de tête est toujours déterminée par les diamants, contrairement à la ligne de balk similaire mais différente, dont la position est déterminée par la mesure du coussin inférieur (coussin de tête).
la tête haute
Identique à tout droit.
cœur
La force de la volonté d'un joueur de gagner ; la capacité à surmonter la pression; "il a montré beaucoup de cœur en faisant ce retour."
haut
1.   Aussi des hauts , des balles hautes , des balles hautes . Dans les jeux à huit balles et jeux connexes, tirer le costume rayé (groupe) de balles (9 à 15); "vous êtes des boules hautes" ou "j'ai les hauts" ("vous êtes haut" est rare, à cause de l'ambiguïté "d'intoxication"). Comparez les rayures, les jaunes, les grosses, les overs ; contraste faible.
2. Avec follow, comme dans "I shot that high left", signifiant "I shot that with follow and with left english". Dérive du fait qu'il faut viser au-dessus de l'équateur de la bille blanche, c'est-à-dire "haut" sur la bille, pour donner un suivi. "Avec" est facultatif (par exemple "j'ai tiré ça en haut à gauche" ou "j'ai tiré ça en haut à gauche"). Contraste faible.
3. Au snooker , comme "ci-dessus", comme dans "elle voudra finir haut sur le noir pour permettre la position sur le rouge".
4. Avec run (Royaume-Uni : break), une longue série de coups réussis ; voir course haute, rupture haute .
haute pause
Royaume-Uni : essentiellement le même que le high run, mais appliqué au snooker et par extension au pool, en particulier au blackball pool : une pause (série de pots réussis) en grand nombre pour le niveau de compétence de ce joueur.
haut terme

Aussi (rarement) high-run , hi-run , highrun , etc.

Une série de coups réussis (une course) qui est longue pour le niveau de compétence du joueur. L'implication exacte dépend du contexte, p . peut être formulé "bonne course", "grande course", "belle course", etc. Voir aussi high break .
colline
Voir sur la colline, colline-colline.
colline-colline
Le moment du match play où les deux joueurs (ou équipes) n'ont besoin que d'une seule victoire de jeu (cadre) de plus pour gagner le match ou la course. [51] [52] Voir aussi sur la colline, allumette en caoutchouc.
frapper et espérer
Un coup dans lequel le joueur compte sur la chance pour un résultat favorable, car aucun meilleur coup ne semble exister. Comparez Je vous salue Marie, écrasez et priez.
ho
Aussi ho balle(s) . Un cri d'exhortation à une boule ou à des boules de ralentir ou de s'arrêter, souvent émis lors d'un dépassement de position avec la boule blanche. [53]
tenir la place
Au snooker , laisser la bille blanche à l'emplacement d'une bille de couleur après l'avoir rempotée. Ceci est généralement effectué lorsque le repositionnement de la boule de couleur causerait des problèmes de position pour le joueur, comme le blocage des pots disponibles sur une ou plusieurs boules rouges.
accrocher
1.   Identique à snooker (verbe) [54]
2.   Identique au repose-crochet.
repose-crochet
Aussi le crochet . Au snooker , un type de pont mécanique qui n'a été approuvé que depuis les années 2010 par la WPBSA pour permettre son utilisation dans les tournois majeurs. C'est un repos normal avec la tête alignée avec le manche, mais le dernier pied du manche est courbé. Cela permet aux joueurs de positionner l'extrémité incurvée autour d'une balle gênante qui les aurait autrement gênés sur la bille blanche et nécessitant une araignée ou un cygne avec des extensions, qui auraient moins de contrôle.
corne
Identique à l'articulation. Par analogie avec les cornes d'animaux , pas les instruments de musique .
sellette
Position à la fin de la tranche des vainqueurs dans un tournoi à double élimination, en attendant d'affronter le vainqueur de la tranche des perdants en finale.
loger
1. Le lieu où se déroule le jeu, par exemple une salle de billard , un bar de billard, etc.
2. La cuisine ou la zone de balk d'une table de billard russe ; du russe : дома , romanisédoma , lit. 'loger'.
queue de maison
Habituellement une queue d'une seule pièce disponible gratuitement pour une utilisation par les clients dans les bars/pubs et les salles de billard.
homme de maison
Un employé de la salle de billard qui joue avec un bon degré d'habileté.
étagère de la maison
Un terme péjoratif pour un rack inapproprié dans lequel les balles ne sont pas correctement en contact avec leurs voisins, ce qui entraîne souvent une mauvaise répartition sur la pause.
règles de la maison
Les règles jouées dans un lieu particulier ne sont pas nécessairement conformes aux règles officielles ou à la coutume commune du bar local.
embrasser le rail
Décrit une bille roulant le long d'un rail en contact ou proche de celui-ci, ou effectuant plusieurs contacts successifs avec le rail. [1] [4] : 240  Voir velcro.
agitation
Jouer pour de l'argent et endormir une victime en lui faisant croire qu'elle peut gagner, en l'incitant à accepter des enjeux de plus en plus élevés, jusqu'à ce qu'elle soit battue et reparte avec plus d'argent qu'elle n'aurait été disposée à parier si elle avait été battue au début. Les termes hustler , pour celui qui hustles, et hustling , décrivant l'acte, sont tout aussi courants sinon plus que cette forme verbale. Voir aussi sac de sable, sur la limonade, coup de limonade, requin, dépotoir.

je

illégal
Comme dans de nombreux autres sports, "illégal" signifie causant ou susceptible de causer une faute (l'inverse étant légal). (Voir juridique pour des exemples spécifiques d'utilisation.)
dans la main
1.   Raccourcissement du ballon en main.
2. Au snooker, la possibilité de placer la bille blanche n'importe où à l'intérieur des limites du D. Cela se produit au début d'un cadre et après que la bille blanche a été empochée ou forcée hors de la table.
tour de batte
Le tour d'un joueur (ou d'une équipe de double) à la table, se terminant généralement par un échec à marquer un point ou à empocher une balle, selon le jeu, une faute, une sécurité ou une victoire. [5] Dans certains jeux, tels que les cinq quilles et le tueur , la manche d'un joueur est toujours limitée à un coup, quels que soient l'intention et le résultat du coup. Généralement synonyme de visite, sauf au format scotch double. Le terme est parfois utilisé pour désigner les visites des deux joueurs/équipes combinées, par exemple lorsqu'il s'agit de la manche au cours de laquelle un tir mémorable s'est produit.
in-off
(Principalement britannique.) Dans le snooker et le blackball/8-ball pool , un cas où la bille blanche a été empochée (empochée) après avoir touché une bille objet. C'est une faute (faute) dans la plupart des jeux. [5] Il n'y a pas de terme américain équivalent (actuel) pour ce moyen spécifique d'empocher la boule blanche. Comparez le hasard perdant, grattez.
tir dans ou au-dessus
(principalement britannique ) . au moins c'est au-dessus de la poche et difficile d'obtenir le snooker requis.
à l'intérieur de l'anglais
(Principalement US) Side spin (en anglais) placé du même côté de la bille blanche que la direction dans laquelle la bille objet est coupée (gauche en anglais lors de la découpe d'une bille vers la gauche, et vice versa). [1] En plus d'affecter la position de la bille blanche, l'intérieur de l'anglais peut augmenter le lancer.
aperçu
(Principalement britannique) Se dit d'une bille objet qui peut être facilement atteinte par la bille blanche, ou d'une poche qui peut être facilement atteinte par une bille objet sélectionnée, généralement directement (c'est-à-dire sans coup de pied, banque, carambole, bisou ou coups combinés ). Comparez voir.
en course
Repérer et chronométrer les balles correctement ; en bonne forme, où empocher (empoter), sécurité et clarté de pensée semblent venir facilement. [4] : 241  On peut dire qu'un joueur qui n'avait pas bien joué mais qui reprend soudainement (comme cela se produit au cours de nombreux matchs) attrape un coup . [ clarification nécessaire ] Voir aussi accident vasculaire cérébral.
balle d'assurance
Une balle qui est facilement fabriquée à partir de nombreuses positions sur la table mais qui reste intacte pendant que le rack est joué, de sorte qu'au cas où le joueur se trouverait hors de position, le tireur aurait un tir d'assurance. Typiquement, une balle d'assurance sera dans ou près des mâchoires d'une poche.
faute intentionnelle
Aussi faute intentionnelle ; identique à une faute délibérée.
dans les boules
Au snooker , une expression utilisée pour décrire une situation où le joueur a un pot facile et en général les boules sont en mesure de continuer à faire une pause importante. Comparez la configuration (sens 4).
dans l'argent
Dans un tournoi, se placer suffisamment haut pour recevoir un paiement. Par exemple, dans un tournoi qui paie de la 1ère à la 5ème place, être au moins à la 5ème place, c'est être dans l'argent. [6]
à son tour
Lorsqu'une balle particulière est donnée comme handicap en neuf balles, désigner cette balle à son tour signifie qu'elle doit être faite en rotation, lorsqu'il s'agit de la balle numérique la plus basse restante sur la table, et ne peut pas être amenée à remporter une victoire plus tôt dans le jeu au moyen d'une combinaison, d'un carambole ou de tout autre coup. Par exemple, si un joueur voit la boule 8, il ne gagne qu'en faisant cette boule après que les boules 1 à 7 aient été retirées de la table. L'expression n'est pas courante aux États-Unis
Lin irlandais
Lin fabriqué à partir de lin et produit en Irlande, qui est souvent utilisé pour envelopper la zone de préhension du talon d'une queue de billard.

J

cric
1. Surélever le dos de la queue sur un coup.
2. Aux jeux d'argent, "monter un pari" signifie augmenter les mises.
prison
Lorsqu'un joueur est à la réception d'une sécurité dévastatrice où il est très difficile, voire impossible, de faire un coup légal sur une balle objet. [55]
engorger
Expression adjectivale pour le jeu mortel d'un joueur; "Attention, elle fait du jam." [52] [56]
balle à mâchoires
Une balle qui ne tombe pas dans une poche après avoir rebondi entre les mâchoires d'une poche. [5]
mâchoires
Les parois intérieures d'une poche, [5] depuis les parements jusqu'au trou de chute.
Jenny
Principalement australien : Identique à un coup suivi de force.
jigger
Identique à la croix.
articulation
La connexion imbriquée entre les extrémités de la crosse et de la tige d'une baguette de queue de billard en deux parties. [5] Se connecte généralement au moyen d'une goupille en acier ou en bois, et peut être protégé par un collier de métal ou d'un autre matériau, ou peut se connecter bois sur bois. [30]
protecteurs articulaires
Bouchons qui se vissent dans le joint lorsqu'une queue en deux parties est cassée pour empêcher les objets étrangers et l'humidité d'entrer en contact avec le mécanisme du joint.
saut
Sautez aussi . Tout tir où la bille blanche est intentionnellement sautée en l'air pour franchir un obstacle [5] (généralement une bille objet, même dans les jeux avec des objets autres que des billes, par exemple une piscine à bouteilles ). Les coups sautés doivent être exécutés en frappant la bille blanche sur la surface de la table afin qu'elle rebondisse sur le tapis; ramasser sous la bille blanche pour la lancer en l'air est considéré comme une faute par toutes les sources de règles faisant autorité. Un coup de saut légal fonctionne en comprimant légèrement la bille blanche contre l'ardoise sous le tissu, la faisant rebondir vers le haut lorsque la pression vers le bas de la queue est relâchée. Quelques salles de billardet même des ligues entières interdisent tous les tirs sautés (et généralement aussi massés), par crainte d'endommager l'équipement, en particulier le tissu. Des queues de saut spécialisées existent pour mieux faciliter les coups sautés; ils sont généralement plus courts et plus légers, et avec des pointes plus dures, que les queues normales. Les coups sautés qui traversent ou pénètrent dans des objets plutôt que par-dessus eux sont courants dans les compétitions de coups truqués ( billard artistique et billard artistique ).
queue de saut
Sauter également le bâton . [6] Une queue dédiée aux balles sautantes ; généralement plus court et plus léger qu'une queue de jeu et ayant une pointe plus large et plus dure.
saut au sort
Un coup sauté rare et très difficile qui se transforme en coup nul à l'atterrissage. Nécessite une application précise de la rotation en plus de l'application précise de la pression de la balle pour effectuer le saut. Les tirages au sort sont assez souvent observés dans les compétitions professionnelles de tirs truqués.
sauter massé
Un coup sauté rare et extrêmement difficile qui se transforme en massé à l'atterrissage. Nécessite une application très précise de la rotation en plus de l'application précise de la pression de balle pour effectuer le saut. [18]

K

boule de clé
La balle objet impliquée dans un tir clé. [6]
coup de clé
1. Un tir ou une balle qui permet à un joueur d'obtenir une forme sur une autre balle difficile à jouer. [6]
2. Un coup ou une balle qui est la « clé » de l'épuisement.
3. La 14e balle objet dans un rack de pool droit qui, lorsque la bonne position est atteinte, permet un jeu de position facile, à tour de rôle, sur la dernière (15e) balle objet pour un tir de pause inter-match .
coup
1.   Abréviation de coup de pied. Également utilisé comme verbe, "to kick [at]" (US).
2.   Identique à cling (US) et à dérapage. Principalement britannique : Déviation exagérée des trajectoires de balle à l'impact, généralement due à une craie de repère collée sur l'une des balles. Le coup de pied est le fléau des joueurs de snooker , même au plus haut niveau professionnel, et c'est pourquoi ils demandent si souvent à un arbitre de nettoyer une balle. En raison du poids relativement léger des boules de billard et des marges d'erreur beaucoup plus petites en raison des tailles de poche serrées sur une très grande table, l'effet de lancer d'un coup de pied peut faire rater largement un coup de billard apparemment facile. Même si le coup de pied était principalement vertical, en raison de la vis (rotation inférieure) ou du suivi (rotation supérieure) plutôt que de la rotation latérale, et que le tir était en pot, un coup de pied entraîne souvent des balles qui sautent visiblement lors de l'impact, ce qui entraîne une grande perte de repère l'élan de la balle, qui peut détruire le jeu de position du tir et laisser le joueur avec peu d'options. Cependant, même sur des tirs à moyenne distance, un raté est plus probable. [57] Usage du nom, du verbe et de l'adjectif rare selon "s'accrocher". (Voir s'accrocher pour des notes moins spécifiques au billard.)
coup de pied
Un tir dans lequel la bille blanche est entraînée vers un ou plusieurs rails ou coussins avant d'atteindre sa cible, généralement une bille objet. [5] Souvent abrégé en "coup de pied" dans l'usage nord-américain, bien que ce mot en lui-même ait une signification très différente dans l'usage britannique (voir l'entrée ci-dessus, sens 2) .
coup de feu
Tue aussi . [5] Un tir destiné à ralentir ou "tuer" la vitesse de la bille blanche autant que possible après un contact avec une bille objet ; généralement un coup avec tirage, souvent combiné avec un anglais intérieur. Aussi connu sous le nom de tir de balle morte.
baiser
Un exemple de contact entre boules, généralement utilisé dans le contexte de la description d'une boule objet en contact avec une autre boule objet (par exemple "la boule 2 a embrassé la boule 12"), ou au billard la boule blanche entrant en contact avec une boule objet après l' initiale contact avec une balle. Si l' intention du joueur était de faire s'embrasser deux balles d'objets (par exemple, empocher une balle de tir en la faisant ricocher sur une balle stationnaire), cela s'appelle souvent un coup de baiser. [5] Comparez le double baiser ; contraste carambole.
coup de bisou
Un tir dans lequel l'objet consiste à empocher (empocher) une bille objet en la frappant avec la bille blanche, puis en faisant ricocher la bille objet sur une autre bille objet dans une poche. [5]
cuisine
La zone sur la table derrière la corde de tête. [5] L'origine du terme a fait l'objet de certaines spéculations, mais la meilleure explication connue est que dans les années 1800, de nombreuses maisons n'avaient pas de place pour une table de billard et une table de salle à manger. La solution était une table de billard qui avait une couverture la transformant en table à manger. Gardé dans la salle à manger, le jeu sur une telle table était souvent limité par la taille de la pièce, de sorte qu'il serait placé de sorte que le rail supérieur fasse face à la porte de la cuisine connectée, offrant ainsi une salle de joueur pour le backswing sans heurter un mur . Un joueur était donc à moitié ou parfois entièrement (littéralement) "dans la cuisine" lorsqu'il cassait les balles. [1] Voir aussi baulk.
articulation
L'un des deux points saillants ou courbes du nez des coussins de chaque côté de chaque poche où le coussin et la poche se rencontrent, formant la mâchoire de la poche. Les jointures sont l'intersection du bord extérieur des coussins, parallèle au rail, et de la poche en vis-à-vis. Les jointures sont saillantes et relativement pointues sur une table de billard , dont les revêtements peuvent être utilisés comme un panneau de basket-ball pour faire rebondir une balle dans une poche. Sur les tables de billard pour snooker , billard anglais et divers autres jeux, les jointures sont arrondies, et déjouent l'effet de panneau. La courbure des doigts de snooker et de billard anglais est déterminée par des gabarits de poche produits par leAssociation mondiale des professionnels du billard et du snooker . [12] : 9  tables pyramidales russes ont également des jointures pointues, mais les parements sont inclinés vers l'intérieur, de sorte que les jointures ne peuvent pas être utilisées comme panneau. La jointure est également connue sous le nom de pointe, corne ou titty, selon la région et la compagnie que l'on garde. Voir l'illustration à l'entrée en face.

L

aide aux dames
Aussi aide-soignante . Un terme dénigrant pour le pont mécanique. [11] : 139 
décalage
Aussi le décalage (nom), le lag , le lag for the break et le lag for the break . Pour déterminer l'ordre de jeu, les joueurs (représentant uniquement eux-mêmes, ou parfois des équipes) tirent chacun presque simultanément une balle depuis la cuisine (ou dans les jeux britanniques, depuis la ligne baulk) jusqu'au rail d'extrémité et vers le rail inférieur. La balle du tireur qui s'immobilise le plus près du rail inférieur choisit qui casse. [11] : 139  Il est permis mais pas obligatoire que la balle retardée touche ou rebondisse sur le rail inférieur, mais pas sur les rails latéraux. Le retard est généralement une activité à deux, bien qu'il existe des jeux tels que le coupe-gorgedans lequel trois joueurs pourraient être à la traîne. En cas d'égalité, les tireurs à égalité re-lag. Le décalage est le plus souvent utilisé dans les tournois ou autres compétitions. Dans les jeux à pause dure comme les balles à neuf et à huit balles, le vainqueur du décalage prendrait normalement la pause, tandis que dans les jeux à pause douce comme le billard droit , il faudrait probablement que le perdant du décalage se brise, car la rupture serait un inconvénient . Voir aussi string-off.
dernière poche
Aussi la dernière poche . Une règle courante dans la piscine informelle des bars, en particulier les bars / pubs à huit boules, dans laquelle la bille d'argent doit être empochée (empotée) dans la même poche que la dernière bille objet du tireur (on peut dire que chaque joueur "possède" éventuellement une poche, pour la durée du jeu, dans laquelle son coup de 8 billes doit être joué s'ils ont déjà épuisé leur couleur). La variante n'est pas extrêmement courante aux États-Unis ou au Royaume-Uni, mais est quasi universelle dans une grande partie de l'Amérique latine (où deux égratignures de boule blanche sont autorisées lors de la tentative de tir à 8 billes et comptent comme des fautes simples, avec seulement une troisième égratignure constituant une perte de jeu). La dernière poche est également courante en Afrique du Nord. Les règles de la dernière poche exigent un jeu de position prudent et entraînent fréquemment des tirs de banque et de coup de pied avec la balle 8.
ligue
Une organisation qui promeut des sports de queue compétitifs, généralement en équipe, amateurs, le plus souvent au billard , en particulier à huit et neuf boules , bien qu'il existe également des ligues de snooker bien établies. Certaines ligues, dont beaucoup datent de plusieurs décennies, sont entièrement locales et informelles ou constituées en société , et peuvent utiliser leurs propres règles locales ou peuvent avoir adopté des règles plus largement publiées, telles que celles de la WPA . D'autres ligues sont organisées à un niveau multirégional ou même international et peuvent être des entreprises à but non lucratif ou à but lucratif, généralement avec leurs propres règlements affinés. Malgré les différences, les plus grandes ligues convergent de plus en plus vers les règles de la WPA, à l'exception de l' APA/CPA, qui conserve des règles beaucoup plus proches du pool de bar à l'américaine . Au moins quatre ligues majeures de billard organisent chaque année des championnats internationaux à Las Vegas, Nevada (APA/CPA, BCAPL , VNEA et ACS/CCS ). Certaines ligues proposent également des tournois individuels, des événements de double scotch, des compétitions de billard artistique et d'autres activités hors équipe. (Voir Catégorie : Ligues sportives Cue pour une liste d'articles sur différentes ligues.)
partir
Position de la bille blanche après un tir. "Bon" ou "mauvais" en référence à un congé décrivent respectivement une position avantageuse ou désavantageuse pour le prochain coup, ou pour laisser un adversaire entrant en sécurité. [4] : 241  [5] Voir aussi jeu de position ; comparer la position, la forme.
Comme dans de nombreux autres sports, "légal" signifie ne pas causer ou susceptible de causer une faute (l'inverse étant illégal). Un coup légal est celui dans lequel les conditions d'un coup sûr sont remplies (par exemple, en neuf boules , la boule numérotée la plus basse sur la table a été frappée en premier par la boule blanche et au moins une boule objet a été empochée, ou n'importe quelle boule a atteint un coussin, après le coup sur la première boule d'objet.). Un coup légal est un coup dans lequel aucune faute d'aucune sorte n'a été impliquée (par exemple, il n'y a pas eu de coup double par la queue, la main de pont du joueur n'a pas déplacé de balle, etc.). Un coup légal est celui dans lequel le signalle coup a respecté les règles (par exemple, le tireur n'a pas exécuté un coup sauté illégal en ramassant sous la bille blanche avec la pointe de la queue). Une balle légale est une balle sur laquelle il est permis au joueur de tirer. Et ainsi de suite. Le terme peut être utilisé de plusieurs manières cohérentes avec ces exemples (« poche légale » dans une poche , « équipement légal » dans les spécifications du tournoi, etc.).
gauche
Abréviation de left english (side) , c'est-à-dire la rotation donnée à la bille blanche en la caressant vers le côté gauche de son axe vertical. Contraste à droite.
citron
Un joueur est dit "citron", "homme citron" ou "jouant sur le citron" lorsqu'il joue intentionnellement en dessous de sa véritable capacité afin d'attirer plus d'action de jeu et de gagner plus d'argent. Les joueurs qui tombent dans la ruse seraient moins susceptibles de jouer avec le citron s'ils montraient leur pleine capacité à tout moment.
coup de limonade
Un coup intentionnellement amateur pour déguiser sa capacité à jouer. Comparez sur la limonade.
laisser sortir
Permettre à un adversaire d'arrêter de jouer un set pour de l'argent en échange de quelque chose. Si un joueur remporte un set avec une large marge, avec 100 $ en jeu, le joueur peut dire : « Je vais vous laisser sortir maintenant pour 75 $. Ceci est généralement destiné à sauver la fierté.
petit

Aussi des petits , des petits , des petites boules .

En huit balles , tirer le costume solide (groupe) de balles (1 à 7); "tu es petit, souviens-toi", "tu es les petites boules" ou "j'ai les petits". Comparez les petits, les solides, les rouges, les bas, les taches, les points, les dessous ; grand contraste.
serrure
Un jeu qui ne peut fondamentalement pas être perdu en raison de la disparité des niveaux de compétence ; "ce jeu est un verrou pour lui."
verrouiller l'artiste
Quelqu'un de doué pour créer des jeux de serrures.
enfermer
Le fait de jouer une sécurité dévastatrice qui laisse l'adversaire dans une situation où il est très difficile, voire impossible, de faire un coup légal sur une balle objet. [54] Voir aussi prison.
longue banque
Une banque transversale tirée d'un bout à l'autre de la table (c'est-à-dire à travers la corde centrale). Les bancs longs sont considérablement plus difficiles, en raison de la plus petite marge d'erreur due à la distance et à l'élargissement de l'angle, que les bancs transversaux et les bancs transversaux courts du même bout de la table.
longue double
Principalement britannique : coup de banque joué de haut en bas sur la plus grande longueur de la table sur un rail court et dans une poche d'angle, par opposition à la banque plus courante sur la courte longueur dans une poche centrale ou un coin.
longue marmite
Au snooker , un pot dans l'une des poches d'angle où la bille blanche avait commencé dans la moitié opposée de la table dans le sens de la longueur. En d'autres termes, un pot dans lequel la bille blanche ou la bille objet franchit une ligne imaginaire joignant les poches du milieu.
long rail
Identique au rail latéral. [5]
longue ficelle
Une ligne imaginaire divisant la table en deux moitiés égales dans le sens de la longueur. Il croise la corde de tête, la corde centrale et la corde de pied au point de tête, au point central et au point de pied, respectivement. [4] : 242  [5]
regarde en arrière
Pour entrer dans le groupe des perdants dans un tournoi à double élimination , ou autrement se classer dans d'autres formats de tournoi (c'est-à-dire perdre un jeu/cadre/tour/match, mais rester dans la compétition).
pont en boucle
Identique au pont fermé.
risque de perdre
Aussi perdant , en grande partie obsolète. Un tir dans lequel la bille blanche est empochée après avoir éjecté une autre bille. [5] [11] : 148  Au snooker et dans la plupart des jeux de billard , cela serait une faute (faute), mais le mouvement marquera des points dans de nombreux jeux où des risques (en tant que tels) s'appliquent, comme le billard anglais ou dans le point final ou de jeu dans la piscine Cowboy . Le terme dérive de ce risque qui coûte des points au joueur dans les premières formes de billard. [11] : 275  Compare in-off, scratch. Contraste hasard gagnant.
faible
1.   Aussi bas , balles basses , balles basses . En huit balles , tirer le costume solide (groupe) de balles (1 à 7); "tu es bas, souviens-toi", "tu es bas" ou "j'ai des bas". Comparez les solides, les rouges, les petits, les taches, les points, les dessous ; contraste élevé.
2. Avec draw, comme dans "I shot that low left", signifiant "I shot that with draw and with left english". Dérive du fait qu'il faut viser en dessous de l'équateur de la bille blanche, c'est-à-dire "bas" sur la bille, pour donner le tirage. Contraste élevé.

M

masse
Le précurseur de la queue était la masse, un outil similaire à un club de golf léger , avec un pied qui était généralement utilisé pour pousser plutôt que pour frapper la bille blanche. [58] Lorsque la balle était gelée contre un coussin de rail , l'utilisation de la masse était difficile (le pied ne passait pas sous le bord du coussin pour frapper carrément la balle) et, en 1670, les joueurs expérimentés utilisaient souvent la queue ou la crosse. de la masse à la place.
coup de mitrailleuse
1. Au snooker, un coup astucieux qui consiste à aligner un certain nombre de boules, par exemple le long de la ligne de baulk, puis, après avoir frappé la boule blanche vers une poche d'angle, frapper les autres boules directement avec le bâton de queue dans cette poche avant le la bille blanche l'atteint. [59]
2. Au billard, un coup astucieux où un certain nombre de boules objets sont placées dans une rangée pour former une ligne, parfois près d'un coussin, ou dans une ligne et la boule blanche est tirée dans les boules de manière à se répercuter entre elles tout en voyageant et frappez chacune des boules d'objet en série, émettant un son semblable à celui d'une mitrailleuse . [60]
bille magnétique
Une bille blanche qui, en raison de la teneur en fer intégrée, est suffisamment sensible à un aimant puissant pour qu'une table de bar moderne à pièces avec un mécanisme de retour de bille magnétique puisse distinguer et séparer la bille blanche des billes objets. Les boules de choc magnétiques ont généralement la même taille standard que les boules objets de l'ensemble et un poids proche de la réglementation, généralement de 0,5 à 1 once (14 à 28 g) plus lourd que les boules objets. En tant que tels, ils ne souffrent pas des problèmes de jouabilité des "roches" en céramique excessivement denses ou des boules de queue "pamplemousse" surdimensionnées notables, et ne présentent qu'un écrasement minimal. Les balles magnétiques sont un équipement standard dans certaines ligues, y compris la VNEA . Les aimants sont disponibles en trois types de construction en fer noyés dans la même résine phénoliqueou tout autre plastique moderne et résilient dont les boules d'objets sont constituées : un noyau métallique solide (enclin à être décentré et à ne pas rouler correctement ); petites barres métalliques réparties autour de l'intérieur du ballon (les plus courantes, et les moins sujettes mais pas à l'abri des défauts d'équilibre) ; et de minuscules limailles de métal dans tout le matériau (les plus cohérentes, fabriquées par un seul fabricant et coûteuses).
marquer
1. La cible d'une escroquerie ou d'une arnaque ; [61]
2. Une personne insensée dans une salle de billard ;
3. Pour indiquer où quelque chose doit être fait. "Marquer la poche" signifie indiquer dans quelle poche vous avez l'intention d'enfoncer une bille objet. Poisson contrasté.
massé

Article principal: Techniques sportives Cue § Tir Massé

Un tir massé extrême par William A. Spinks lors d'un match d'exhibition de 1893 contre Jacob Schaefer, Sr. En partant du bas à gauche, sa bille blanche dévie et carambole une bille objet, puis en raison de sa rotation extrême rebondit dans le coussin quatre fois avant enfin rouler pour un coup parfait et marquant sur l'autre balle objet. Et Spinks a perdu ce match.
Aussi massé tourné . Une courbe abrupte ou une inversion complète de la direction de la bille blanche sans qu'il soit nécessaire de frapper un rail ou une bille objet, en raison de la rotation extrême conférée à la bille blanche par une queue fortement élevée. [5] Son invention est attribuée à François Mingaud . Comparer semi-massé.
pause maître
Briser et gagner le match en une seule visite.
correspondre
1. La compétition globale entre deux joueurs, deux paires de joueurs ou deux équipes de joueurs, consistant généralement en un nombre prédéterminé de cadres [7] ou de jeux (parfois organisés en tours). Il existe également des formats de match spécialisés où le numéro de jeu n'est pas prédéterminé; voir course et course en avant pour des exemples .
2. Accepter d'augmenter la mise, comme dans « 100 $ ? Ouais, je vais égaler ça » (c'est-à-dire, en gros, l'équivalent de « suivre une relance » au poker ).
balle de match
Le ballon nécessaire pour garantir la victoire dans un match. Parfois utilisé au sens figuré pour désigner la dernière balle difficile requise (principalement britannique et généralement utilisée dans les matchs à plusieurs cadres, en particulier le snooker).
jouer a un match

Aussi matchplay , match-play .

1. Principalement britannique : jeu compétitif dans des matchs ayant des conséquences sur le classement, comme la compétition de la ligue de snooker locale ou le championnat du monde de snooker , par opposition à l'entraînement, au jeu avec des amis au pub ou au billard pour de l'argent.
2. Principalement américain : Identique à un contre un tel qu'appliqué au jeu de la ligue. (La définition semble avoir été introduite par la USA Pool League en appliquant à tort le terme "match" à ce qui est autrement appelé une "course".) [62] : 2 
pause maximale

Aussi simplement maximum .

Au snooker , le plus haut break atteignable avec les boules qui sont soutirées ; généralement 147 points en commençant par empoter quinze rouges, en combinaison avec des noirs, et en effaçant les couleurs. Aussi appelé 147 ( un-quatre-sept ). Au snooker à six rouges , la pause maximale n'est que de 75 points, en raison du moins de boules rouges et donc moins d'opportunités de marquer des noirs. Voir aussi dégagement total.
pont mécanique
Un bâton spécial avec une attache d'extrémité rainurée, fendue ou autrement de soutien qui aide à guider le bâton de queue - un remplaçant pour la main de pont. Il est généralement utilisé uniquement lorsque le tir ne peut pas être atteint confortablement avec un pont à main. En anglais américain, souvent abrégé en bridge ou appelé bridge stick ; [5] le terme râteau est également courant. Une classe entière de ponts mécaniques différents existe pour le snooker , appelés repos (voir cette entrée pour plus de détails) , également couramment utilisés dans le blackball et le billard anglais. Les ponts mécaniques ont de nombreux surnoms désobligeants, tels que "aide aux dames", "béquille", "bâton de grand-mère" et "bâton de poule mouillée", en raison de la perception par de nombreux joueurs amateurs qu'ils sont la preuve de faibles compétences ou techniques de jeu (le le contraire est en fait vrai). [31] De petits ponts mécaniques, qui se tiennent sur la surface de la table au lieu d'être montés sur des bâtons, existent pour les joueurs handicapés qui n'ont pas ou ne peuvent pas utiliser les deux mains ou les bras.
joyeuse veuve
Terme de jargon désignant un type de baguette de queue qui a un avant-bras simple, sans les "pointes" effilées qui sont une caractéristique commune des baguettes de queue standard.
poche du milieu
Identique à la poche centrale.
point médian
Identique au point central ; rare.
erreur
Un coup dans lequel la pointe de la queue regarde ou glisse de la bille blanche sans transférer efficacement la force prévue. [5] Habituellement, le résultat est un tir raté. Les causes courantes incluent un manque de craie sur la pointe de la queue, une pointe de la queue mal entretenue et ne pas caresser directement la bille blanche, par exemple à cause de la direction. Parfois joué intentionnellement pour éviter un double coup lorsque la bille blanche est très proche d'une bille objet ou d'un coussin. Aussi le son métallique distinctif émis lorsqu'une erreur se produit.
manquer
Au billard, un arbitre appelle un raté lorsqu'un joueur commet une faute en omettant de frapper le ballon et l'arbitre décide que le joueur n'a pas fait une tentative suffisante pour frapper le ballon. La règle d'échec donne à l'adversaire la possibilité de demander à l'arbitre de replacer les balles dans leurs positions d'origine et de faire reprendre le coup au joueur. Un échec se produit généralement lorsqu'un joueur tente en vain de s'échapper d'un billard. Il s'agit d'une règle controversée visant à décourager formellement les fautes délibérées. Au snooker professionnel, un arbitre appellera presque toujours un raté sur toute faute où le joueur rate la balle, quelle que soit la distance à laquelle le joueur arrive à la frapper. Si un joueur est appelé pour un raté trois fois en une seule visite alors qu'il n'est pas snooké, il perd le cadre; pour éviter cela, les joueurs jouent presque toujours un coup facile à leur troisième tentative,
manquant
Décrivant un pot difficile: "le repérage maladroit rend ce coup ratable."
ère moderne
En billard professionnel , l'ère moderne est la période allant de 1969 à nos jours. La BBC a lancé sa série Pot Black en 1969 et le championnat du monde de snooker est revenu à un format de tournoi à élimination directe la même année. L'ère moderne a vu une professionnalisation croissante du sport, une plus grande couverture télévisuelle et médiatique, un plus grand nombre de tournois et des prix en argent plus élevés.
argent ajouté
Se dit d'un tournoi dans lequel la cagnotte à verser au(x) gagnant(s) contient l'argent des sponsors en plus des frais d'inscription des concurrents. Souvent utilisé comme adjectif : "un événement à valeur ajoutée". Voir aussi ajouté.
boule d'argent
Nom de la bille qui, lorsqu'elle est légalement empochée, remporte la partie, ou toute bille qui, lorsqu'elle est fabriquée, donne lieu à un jour de paie, comme un "chemin" dans le jeu de Chicago . Si une boule d'argent est empochée illégalement, cela entraîne généralement une perte de jeu ou une faute.
jeu d'argent
Un jeu (souvent en fait une course) dont le résultat fait l'objet d'un jeu d'argent par les joueurs et/ou par des chevaux de paris. Les participants peuvent utiliser l'expression "c'est un jeu d'argent" pour indiquer aux autres qu'ils prennent le concours plus au sérieux qu'un jeu occasionnel et, par exemple, ne sont pas disposés à faire des compromis sportifs ou n'apprécient pas les distractions. Une illustration claire de ce dernier est dans la scène de bousculade "deux frères et un étranger" dans le film La couleur de l'argent .
l'argent, dans le
Voir dans l'argent.
table d'argent
La table réservée aux jeux d'argent ou, par extension, la meilleure table de la maison. Cette table est généralement de meilleure qualité et régulièrement entretenue, et peut avoir des poches inhabituellement serrées. Les tables d'argent dans les lieux populaires peuvent être carrément réservées à une action majeure.
champignon
Pointe également champignonnée . Cuir de la pointe de la queue surplombant la virole en raison de la compression due aux innombrables impacts répétés contre la bille blanche sans un bon entretien de la pointe. Il doit être coupé, sinon il provoquera des erreurs et des inexactitudes, car il n'est pas soutenu par la virole solide et se comprimera donc beaucoup plus que la pointe ne le devrait lors de l'impact. [11] : 159  Voir aussi brunir.
coupe-champignons
Aussi rasoir à champignons , coupe-champignons . Un outil à pointe tranchante utilisé pour couper la partie en forme de champignon d'une pointe de queue et lui redonner sa forme appropriée.

N

sieste
Un poil directionnel créé par les courtes extrémités floues des fibres à la surface du tissu faisant saillie vers le haut à partir du lie et qui créent une direction favorable et défavorable pour le roulement des balles. [1] La convention dans la plupart des jeux de billard dans lesquels un chiffon directionnel est utilisé est de brosser le tissu le long de la table dans le même sens que la sieste, généralement à partir de la fin qu'un joueur casse. Au snooker et au huit boules britanniquesen particulier, cela crée un effet de fluage dans le sens de la sieste, le coup le plus affecté étant un roulement lent dans une poche centrale contre la sieste. Il est communément appelé dans le terme plus complet «sommeil du tissu». Lorsque la sieste est utilisée en relation avec des tissus tissés qui n'ont pas de poils directionnels, tels que ceux généralement utilisés aux États-Unis pour les tables de billard, le terme fait simplement référence au flou du tissu. [63]
naturel
1. Nom : Au billard , un naturel est un coup facile ne nécessitant pas d'effet latéral (en anglais).
2. Adjectif : Au billard, un coup est dit naturel s'il ne nécessite pas d'ajustements, tels qu'un angle de coupe, une rotation latérale ou une force inhabituelle. Un coup de banque naturel, par exemple, est celui dans lequel le simple fait de tirer directement dans la balle objet à vitesse moyenne et sans rotation enverra la balle objet directement dans la poche cible de l'autre côté de la table .
3. Dans le billard à trois bandes , le type de coup le plus facile, dans lequel la deuxième boule objet est avantageusement placée dans un coin. [5] Voir aussi grosse boule.
9 balle
Aussi le 9 . La boule d'argent (ou boule de jeu) dans un jeu de neuf boules . C'est la dernière boule qui doit être empochée, après que les huit boules objet restantes ont été empochées, ou peut être empochée tôt pour gagner la partie tant que la boule portant le numéro le plus bas sur la table est frappée avant le 9. Dans d'autres jeux, comme la boule huit , le 9 est simplement l'une des boules objets régulières (une bande, en particulier).
tirage au sort
Un coup de tirage court et piqué généralement utilisé pour ne pas commettre de faute (c'est-à-dire en raison d'un double coup) lorsque la bille blanche est très proche de la bille objet cible. [5]
lente
Quelqu'un qui veut un handicap trop élevé ou qui refuse de miser de l'argent sur un match relativement équitable ; un surnom péjoratif général de salle de billard. Probablement dérivé de "nitwit".
désigner
Identique à l'appel. (Officiel.)
nez
Le bord le plus saillant de la face du coussin au-dessus du lit de la table. Les dimensions de l'aire de jeu sont donc définies par les mesures dans le sens de la longueur et de la largeur entre les nez des coussins (bien que les spécifications puissent simplement faire référence à la face du coussin en abrégé dans ce contexte). [12] : 9  La hauteur du nez par rapport au lit détermine le profil du coussin. Les coins (pointus sur les tables de billard, arrondis sur les tables de snooker) formés par le nez à l'entrée des poches s'appellent les jointures, les pointes ou les titties. La différence entre le nez et les articulations des coussins est que les premiers s'étendent sur toute la longueur du coussin, tandis que les seconds sont les points ou les courbes formés à l'endroit où le coussin rencontre la poche. Le bord du coussin à l'intérieur des mâchoires de poche est la parementure.
infirmière

Aussi tir d'infirmière , tir de pépinière , canon de pépinière .

Dans les jeux de billard carambole , lorsque toutes les balles sont maintenues les unes près des autres et un coussin de sorte qu'avec des coups très doux, les balles peuvent être "soignées" sur un rail, permettant plusieurs coups réussis qui reproduisent efficacement la même configuration de balle afin que l'infirmière tire peut être poursuivi presque indéfiniment, à moins qu'une limite ne soit imposée par les règles.

L'utilisation excessive de coups d'infirmière en rail droit par des joueurs suffisamment qualifiés pour les mettre en place et les retirer à plusieurs reprises à volonté est ce qui a conduit au développement des variantes de jeu balkline et à une bande , et des règles de limitation des coups répétitifs dans le billard anglais . [64]

O

boule d'objet

Selon contexte :

1. Toute bille qui peut être légalement frappée par la bille blanche (c.
2. Toute boule autre que la bille blanche.
Notes d'utilisation : En termes très généraux, toute bille autre que la bille blanche est une bille objet. Dans des contextes plus étroits, cela peut ne pas être le cas. Par exemple, lorsque vous jouez à la boule huit , on peut ne pas considérer la boule 8 comme une boule objet à moins de tirer pour le 8.
infraction
L'aspect du gameplay concerné par le score plutôt que par la sécurité. [11]
sur une chaîne

Utilisé pour décrire un jeu parfait; une référence métaphorique à la marionnette :

1.   billard : Voir Avoir la bille blanche sur une ficelle .
2.   Billard Français : L'ordre peut être inversé : "comme si les boules avaient des cordes". [18]
sur la colline
Décrit un joueur qui n'a besoin que d'une seule victoire de jeu pour être victorieux dans le match. [51] [52] Voir aussi colline, colline.
sur la limonade
Aussi sur le citron , fixant le citron . Déguiser le niveau de sa capacité à jouer ; également connu sous le nom de sandbagging ou hustling (bien que ce dernier ait un sens plus large). [65] [66] Comparez le coup de limonade.
sur le coup
À la suite du coup d'ouverture (le "snap"), généralement dit de gagner en empochant la balle d'argent ("gagné sur le snap", "l'a eu sur le snap", etc.) Employé le plus souvent dans le jeu de neuf balles où empocher la balle 9 à tout moment du jeu sur un coup légal, y compris le coup de pause, est une victoire. [1] [67] Parfois utilisé seul comme une exclamation ou une exhortation, "On the snap!" [9] Voir aussi golden break.
sur le fil
Voir les jeux sur le fil.
tête-à-tête

Aussi 1 contre 1 , 1 contre 1 , etc.

1. Compétition entre un joueur individuel et un adversaire individuel, par opposition au jeu d'équipe, au scotch double et à d'autres variantes multijoueurs.
2. Un format de jeu d'équipe dans lequel un joueur individuel de l'équipe à domicile joue une course contre un joueur individuel de l'équipe visiteuse, puis est terminé pour ce match. [62] : 3–4  (Identique au match play, définition 2.) Plusieurs grandes ligues utilisent ce format, y compris APA/CPA et USAPL . ( Contraste round robin.)
un coup
Tirer sans effectuer suffisamment de coups d'échauffement pour bien viser et ressentir le coup et la vitesse à appliquer. Un coup est un symptôme courant de nervosité et est une source de coups ratés et de positions ratées. [6] Voir aussi étouffer, chien.
ouvrir
1. En huit boules, lorsque toutes les boules objets sont des boules pour l'un ou l'autre des joueurs. Voir tableau ouvert.
2. Une description d'un break shot dans lequel le rack (pack) est bien étalé. Voir également l'exigence de pause ouverte dans les règles de certains jeux, y compris les balles à huit et à neuf balles
3. Au billard carambole , descriptif d'un jeu dans lequel les boules ne sont pas rassemblées. Voir jeu ouvert.
4. Une description d'une disposition de balles qui, parce qu'elle est si étalée, permet à un bon joueur de courir et de gagner facilement, en raison du manque de balles groupées problématiques.
pause ouverte
Une exigence selon certains ensembles de règles de billard selon laquelle soit une balle objet doit être empochée, soit au moins quatre balles objet doivent être conduites pour entrer en contact avec les coussins, lors du coup d'ouverture. [5] Pause douce de contraste.
pont ouvert
Un pont formé par la main où aucun doigt ne boucle sur le manche de la queue. Typiquement, la queue de billard est canalisée par une rainure en forme de « V » formée par le pouce et la base de l'index.
jeu ouvert
Une description du jeu dans les jeux de billard carambole dans lesquels les boules restent largement séparées plutôt que rassemblées, nécessitant beaucoup plus d'habileté pour marquer des points et rendant les tirs d'infirmière effectivement impossibles, et rendant le jeu plus intéressant pour les spectateurs. [18] La plupart des joueurs expérimentés essaient de rassembler les balles le plus rapidement possible pour augmenter leurs chances de continuer à marquer sur le long terme.
table ouverte
Dans les jeux à huit balles et jeux apparentés, décrit la situation dans laquelle aucun joueur n'a encore réclamé une couleur (groupe) de balles. Souvent raccourci pour simplement ouvrir : "Est-ce encore une table ouverte ?" "Oui, c'est ouvert."
boule orange
Dans Snooker plus , une boule de couleur supplémentaire vaut huit points.
orange crush, le
Le 5 out (ce qui signifie que le joueur obtenant le handicap peut gagner en faisant les 5, 6, 7, 8 ou 9 boules).
dehors
1. Un numéro de boule spécifique suivi de "out" fait référence à un handicap dans les jeux à neuf boules ou autres jeux de rotation où le "spot" est toutes les boules de ce numéro désigné à la boule d'argent. Pour illustrer, le 6-out dans un jeu à neuf balles permettrait au joueur prenant du poids de gagner en empochant légalement les 6, 7, 8 ou 9 balles.
2.   Abréviation de run out, surtout en tant que nom : "C'était une belle sortie."
hors anglais
Rotation latérale sur une bille blanche du côté opposé à la direction de l'angle de coupe à jouer (anglais droitier lors de la coupe d'une bille objet vers la gauche, et vice versa). En plus d'affecter la position de la bille blanche, l'anglais extérieur peut être utilisé pour diminuer le lancer.
surcoupe
Frapper la balle objet avec un angle de coupe trop grand ; frapper la balle objet trop mince. C'est une maxime bien connue que la surcotation est préférable à la sous-cotation dans de nombreuses situations, car elle laisse plus souvent la table dans une position désavantageuse en cas d'échec qu'une sous-cotation. Voir aussi côté professionnel de la poche.
overs
Identique aux rayures, en Nouvelle-Zélande. [68] Comparez les jaunes, les hauts, les gros ; dessous contrastés.

P

paquet
1. Au snooker , le groupe de rouges qui sont généralement laissés sous la tache rose dans les premiers stades d'un cadre, sans compter les rouges qui ont été libérés dans des positions potables.
2. Un groupe de balles. [4] : 243 
3.   Identique au paquet.
emballer
Parties successives gagnées sans que l'adversaire n'arrive à la table ; un pack de cinq serait un package de cinq jeux.
en pantalon
Australien : identique à down-trou.
papier découpé
Identique à feather (US) ou snick (UK) (US, familier).
garer la bille blanche
1. Avoir la bille blanche s'arrêter au centre de la table ou près de celui-ci lors d'un coup de break puissant (l'idéal de break dans de nombreux jeux tels que le nine-ball) ;
2. Faire en sorte que la bille blanche s'arrête précisément à l'endroit prévu.
petits pois
Aussi des pilules , des boules de pointage et des boules de secouage . De petits marqueurs ronds généralement numérotés de 1 à 16, qui sont placés dans une bouteille à diverses fins d'attribution aléatoire, comme dans une liste de tournois, pour attribuer l'ordre de jeu dans un jeu multijoueur ou pour attribuer des balles particulières aux joueurs dans des jeux tels que piscine kelly . [1] [5]
points de pénalité
1. Au snooker, points attribués à un adversaire suite à une faute. [11] : 177 
canon à pendule
1. Dans le billard anglais, un canon fabriqué lorsque les boules objets sont distantes d'environ deux ou trois pouces ; parallèle et proche d'un coussin. Les billes objets restent presque immobiles, et le joueur peut alors jouer un coup qui inverse l'ordre de frappe de la bille blanche contre les billes objets. [11] : 177 
pourcentage
Voir jouer les pourcentages. [6] Utilisé seul souvent avec "bas" et "élevé": "c'est un coup à faible pourcentage pour moi", "je devrais vraiment prendre celui à haut pourcentage".
pilules
Idem que les pois . [5]
broche
1. Une saillie filetée à l'intérieur du joint de la queue , dépassant généralement de la crosse et se vissant dans le manche plutôt que l'inverse. La plupart des queues modernes utilisent des épingles et des colliers en métal, mais les queues de billard carambole ont généralement une épingle en bois et un joint bois sur bois sans collier. [30]
2.  Identique à la quille.
boule rose
Aussi le rose . Au snooker , la deuxième boule de couleur ayant la valeur la plus élevée, vaut six points. [11] : 179–180  Il est placé sur la tache rose. [11] : 179–180  [12] : 10  Dans certains jeux de boules de billard (en particulier américains), il est numéroté "6" sur sa surface.
tache rose
L'endroit marqué sur une table de billard où la boule rose est placée. Quelle que soit la taille de la table, elle se trouve exactement à mi-chemin entre la tache centrale (tache bleue) et la face (nez) du coussin supérieur. [11] : 179–180  [12] : 10  Aussi connu sous le nom de tache pyramidale (sens 2). [11] : 179–180, 194  [12] : 10 
piquer
Aussi piquet . Soit un coup massé sans anglais (sidespin), soit un coup dans lequel la queue de billard est fortement inclinée, mais pas tenue aussi près de la verticale qu'elle l'est en plein massé . [1] : 171  [4] : 243 
lieu
Atteindre une certaine position dans un tournoi. "Je me suis classé 17e." "Elle placera probablement dans l'argent cette fois."
balle ordinaire
Au snooker, frapper la bille blanche au centre, sans aucune rotation.
usine
Principalement britannique. Identique au tir combiné. [5]
jouer les pourcentages
Utiliser la connaissance du jeu et ses propres capacités et limites pour choisir la manière de tirer et le tir particulier parmi un tableau présenté, qui a un certain degré de probabilité de succès. Cela oblige souvent un joueur à renoncer à un tir qui, s'il était effectué, serait très avantageux mais n'a pas une forte probabilité de succès, au profit d'un tir de sécurité ou moins avantageux qui est plus réaliste. [6]
aire de jeux
Surface de jeu également . La surface de la table sur laquelle roulent les boules, c'est-à-dire la surface de la table hors rails et dessus des coussins. La surface de jeu est définie par les mesures dans le sens de la longueur et de la largeur entre les nez des coussins (bien que les spécifications puissent simplement faire référence aux faces des coussins pour faire court dans ce contexte). [12] : 9  Le billard artistique et d'autres formes de coups truqués exigent parfois que les coups dépassent les limites de la surface de jeu, par exemple un coup sauté de la table dans une botte au sol, dans le classique "coup de botte" de Mike Massey ". La surface de jeu est ce qui est utilisé, pas la table entière, pour décrire la taille approximative des tables de billardde toutes sortes (par exemple "une table de billard 8 × 4 pieds").
poche
1. (nom) Une ouverture dans une table de billard , découpée en partie dans le lit et en partie dans les rails et leurs coussins, dans laquelle des boules sont lancées (en poche ou en pot). Les poches peuvent tomber dans un filet en cuir ou en tissu, une tasse solide ou un mécanisme de retour de balle. Les mâchoires de la poche ont un parement coussiné ; la jointure ou le point est l'endroit où ce parement rencontre (de manière pointue ou courbe) le coussin qui délimite la surface de jeu de la table. Des poches de style billard figurent également dans certains jeux de table éloignés comme carrom , novuss , pichenotte , pitchnut , air hockey et la famille historique des jeux bagatelle . Historiquement lié aux trous dansgolf , le concept de base d'une cible ou d'un danger de capture de balle est une caractéristique de nombreux autres jeux, y compris le flipper , le cornhole , le skeeball et (de manière surélevée) le basket-ball .
2. (verbe) Envoyer une balle dans une poche, généralement intentionnellement.
face de poche
Identique à face.
vitesse de poche

Aussi vitesse de poche .

1. Décrit la propension des poches de table à accepter plus facilement une balle imparfaitement visée tirée à une vitesse relativement douce, qui pourrait ne pas tomber si elle était tirée avec plus de vitesse ("cette balle ne tomberait normalement pas mais il la frappait à la vitesse de la poche") . Moins une poche est sensible à la vitesse de tir, plus elle est dite "rapide". [52]
2. Décrit la vitesse d'une balle objet tirée avec juste assez de vitesse pour atteindre la poche prévue et tomber. "Tirez dessus avec la vitesse de poche uniquement, afin de ne pas envoyer la bille blanche trop loin vers le haut de la table."
modèle de poche
Un morceau de matériau rigide et plat tel que du plastique qui décrit les angles exacts et la courbure des jointures des coussins au niveau d'une poche, la largeur de leur séparation à travers l'ouverture de la poche (les mâchoires de la poche) et la profondeur dans les mâchoires où la goutte de poche est. Les modèles déterminent ainsi la taille et d'autres aspects de jeu de la poche. Une telle normalisation est utilisée notamment dans le snooker et le billard anglais , pour lesquels la World Professional Billiards and Snooker Association publie actuellement des modèles de poche. [12] : 9  Ces propriétairesles modèles sont étroitement contrôlés et ne sont fournis qu'aux sites et fabricants approuvés. Chaque tableau nécessite deux paires de modèles, car les spécifications pour les poches d'angle et centrales (latérales) sont entièrement différentes. [46] : 8  [69] Pour chaque type de poche, un modèle est utilisé pour déterminer la largeur de la poche et d'autres aspects horizontaux, tandis que l'autre mesure la face des coussins, y compris toute contre-dépouille, la chute de la poche et d'autres aspects verticaux. [46] : 8  Voir aussi modèle de rayonnage, modèle de formation.
indiquer
1. Une unité de score, dans des jeux tels que le snooker et le straight pool avec score numérique.
2. Une unité de pointage, dans les matchs par équipe des ligues qui utilisent un pointage numérique au lieu d'un simple ratio victoire/perte de jeu/cadre.
3. Un autre terme pour knuckle / tittie.
montrer du doigt
Terme utilisé pour indiquer des balles gelées les unes par rapport aux autres ou suffisamment proches pour que, quel que soit l'angle sous lequel elles sont frappées, la combinaison enverra la balle extérieure dans la même direction prévisible. "Est-ce que les 2 et 7 pointent vers le coin? D'accord, je vais utiliser ce canard pour me positionner là-bas."
points sur le fil
Identique aux jeux sur le fil.
lunettes de piscine
Aussi lunettes de piscine , spécifications de piscine . Identique aux verres de billard.
gant de piscine
Un gant serré en Spandex couvrant généralement la plupart ou la totalité du pouce, de l'index et du majeur, porté sur la main du pont comme une alternative plus pratique et moins salissante à l'utilisation de talc pour la main, et dans le même but : un coup de glisse fluide.
requin de piscine
Voir requin (dans tous les sens).
position
Le placement des boules, en particulier la bille blanche, par rapport au prochain coup prévu. Aussi connu sous le nom de forme. [5] Voir aussi jeu de position, départ.
jeu de position
Jeu habile dans lequel la connaissance de la vitesse de la balle, des angles, de la trajectoire post-impact et d'autres facteurs sont utilisés pour gagner en position (c'est-à-dire un bon départ) après que la balle cible a été frappée. Les objectifs du jeu de position sont généralement de s'assurer que le prochain coup est facile ou au moins faisable, et / ou de jouer une sécurité en cas d'échec (intentionnel ou autre).
pot
1. (verbe, principalement britannique) Enfoncer une balle dans une poche . [5] Voir aussi pocket (verbe).
2. (nom, principalement britannique) Un cas d'empotage d'une balle ("c'était un bon pot compte tenu de l'angle et de la distance du tir").
3. (nom) Argent mis en commun pour lequel on joue, dans des jeux d'argent ou des tournois, comme au poker et à d'autres activités de jeu. Ce terme très ancien provient du fait que les joueurs placent leurs mises dans un pot ou un autre réceptacle avant le début du jeu.
pot et tuck
Une tactique employée dans le billard britannique à huit balles dans laquelle un joueur appelle et empoche l'une des balles dans un set favorable, puis joue en toute sécurité, laissant autant de balles bien placées sur la table que possible, jusqu'à ce que l'adversaire commette un commet une faute ou laisse une chance que le joueur estime justifier une tentative de retrait.
succès de pot
Une valeur statistique donnée à la fréquence à laquelle un joueur complète des pots dans un match, généralement exprimée en pourcentage. [70]
potier
Un terme britannique désignant une personne ayant peu d'expérience ou de compréhension du jeu, qui peut être habile à empoter des balles individuelles mais ne tient pas compte des tactiques telles que la position ou la sécurité; "c'est un potier, pas un joueur." Comparez le banger américain.
angle d'empotage
L'angle souhaité qui doit être créé entre la trajectoire de la bille blanche et la trajectoire de la bille objet lors du contact pour empoter la bille objet. Il est généralement mesuré au centre de la poche. Voir aussi ligne de visée.
puissance absorbée
Application extrême du tirage au sort. [6]
faute professionnelle
Une faute délibérée qui laisse les balles dans une position sûre, réduisant le risque de donner une chance de gain de cadre à l'adversaire. La règle des ratés au snooker a été mise en place principalement pour décourager les fautes professionnelles.
côté professionnel de la poche

Côté pro aussi de la poche ; parfois "de la poche" est omis de la phrase.

Le côté long rail d'une poche d'angle. "Viser le côté profession de la poche", c'est surcouper légèrement un coup coupé de poche de coin difficile , tromper la poche , plutôt que de sous-coter, surtout en neuf balles . Trop errer dans cette direction, c'est "manquer du côté professionnel de la poche". On l'appelle ainsi parce que les joueurs expérimentés comprennent que sur une coupe fine, le dépassement de la balle objet dans une poche de coin laissera beaucoup plus souvent la balle objet dans une position défavorable, c'est-à-dire le long du rail court pour l'adversaire entrant, qu'un dégagement, qui laisse souvent la balle objet assise devant ou à proximité de la poche à laquelle elle était destinée en cas d'échec. [71] [72] [73]

En revanche, en huit balles , sauf lorsque les deux joueurs tirent sur la balle 8 , le joueur entrant après un échec tire pour différentes balles objets, donc cette maxime ne s'applique pas, et l'inverse peut être une bonne stratégie car, si le la balle objet reste près de la poche grâce à une contre-dépouille, elle est avantageusement positionnée pour un tour ultérieur et peut bloquer l'utilisation de la poche par l'adversaire. [dix]
programme
Également programme (principalement britannique) . Abréviation de programme de tir. [39]
boule violette
Au snooker plus , une boule de couleur supplémentaire vaut dix points.
pousser
1.  Identique à pousser.
2.  Identique au push shot.
pousser
Comme adjectif ou nom composé : push-out . Une règle dans de nombreux jeux (notamment à neuf balles , après et seulement après le tir de pause), permettant à un joueur de "pousser" la bille blanche vers une nouvelle position sans avoir à toucher aucune bille, encore moins à en empocher une ou à la conduire à un coussin, mais sans compter toute boule empochée comme valide (d'autres règles de faute s'appliquent, telles que les doubles coups, gratter la boule blanche, etc.), avec la mise en garde que l'adversaire peut tirer depuis la nouvelle position de la boule blanche ou donner le coup retour au pousseur qui doit tirer depuis la nouvelle position. Dans les jeux à neuf balles en particulier et les jeux dérivés tels que les jeux à sept balles et à dix balles, empocher la balle d'argent lors d'un push-out entraîne le repositionnement de cette balle (ce qui peut être utilisé pour un avantage stratégique dans certaines circonstances, comme lorsque la pause ne laisse aucun tir sur la balle, et ne pas la frapper donnerait le joueur entrant une combinaison instantanée tirée sur la boule d'argent). [ clarification nécessaire ]
coup de pousse
Tout coup fautif dans lequel la pointe d'un joueur reste en contact avec la bille blanche pendant plus que le temps momentané correspondant à un coup frappé. [4] : 116  [5] Dans le jeu de snooker , il est considéré comme un push si la queue frappe la bille blanche plus d'une fois dans un coup donné (un coup double) ou si la queue de billard, la bille blanche et la bille sur sont tous en contact ensemble pendant un tir (si la bille blanche et la bille objet sont gelées ensemble, une dispense spéciale est accordée à condition que la bille blanche soit frappée à un angle vers le bas ou autrement « hors », c'est-à-dire pas directement dans la ligne du deux balles).
mettre de l'argent
1. Pour qu'un joueur place de l'argent pour un pari dans un endroit bien visible (généralement sur la lumière suspendue au-dessus de la table , d'où l'origine de la phrase); cela démontre que l'argent est effectivement présent et évite tout besoin d'exiger sa production de la poche du perdant. "Tu veux jouer pour 500 ? Mets-le !"
2. Parier une certaine somme d'argent sur un joueur de jeu. "Je vais mettre encore 2000, mais tu ferais mieux de gagner cette fois."
3. Sur une table de bar à pièces, placer une ou plusieurs pièces sur le rail, ou sur le lit de la table sous le coussin, comme marqueur de sa place dans la file (UK : on queue) pour jouer. « Vous n'avez pas mis vos quartiers en place. Et l'alternative est de mettre son nom sur une liste, par exemple sur un tableau.
pyramide
1. L'ensemble complet de quinze balles de billard ou de snooker après avoir été racké, avant le tir de rupture (c'est-à-dire, identique à rack, définition 2, et triangle, défn. 2) . Principalement britannique aujourd'hui, mais aussi un usage américain ca. Première Guerre mondiale . [74]
2.   Aussi des pyramides . Le jeu de la pyramide russe ou tout autre jeu connexe.
place de la pyramide
1. En billard , identique au foot spot : Le spot sur lequel la pyramide est rackée, avec la boule au sommet à cet endroit. Principalement britannique aujourd'hui, mais aussi un usage américain ca. Première Guerre mondiale [74]
2. Au snooker (et par extension au billard anglais moderne ), idem point rose : Le point sur lequel est posée la boule rose, devant la pyramide. [11] : 179–180, 194  [12] : 10 

Q

quadruple siècle
Egalement rupture quadruple siècle . Voir double siècle.
quintuple siècle
Egalement rupture quintuple-siècle . Voir double siècle.

R

course
Un nombre prédéterminé et fixe de jeux ou de points qu'un joueur doit atteindre pour gagner un match ou un jeu ; "une course à sept" signifie que celui qui remporte sept matchs en premier remporte le match. [1] : 186  [5] [54] Voir aussi course d'avance pour un usage plus spécialisé.
rack (nom masculin)
1. Une forme géométrique, généralement en aluminium, en bois ou en plastique, utilisée pour faciliter la mise en place des boules dans des jeux comme huit boules , neuf boules et snooker . Le rack permet un regroupement plus cohérent des balles, ce qui est nécessaire pour un tir réussi. Dans la plupart des jeux, un support en forme de triangle capable de contenir quinze balles peut être utilisé, même si le jeu nécessite moins d'un jeu de balles complet, comme dans le jeu à neuf balles. Pour plus d'informations, consultez l' article principal Rack (billard) .
2. Utilisé pour désigner un groupe de balles en rack avant qu'elles ne soient cassées.
3. Dans certains jeux, fait référence à une seule image.
4. Raccourci familier pour "un jeu de balles ".
5. Abréviation de cue rack, wall rack ou scoring rack lorsqu'une telle abréviation ne serait pas ambiguë.
rack (verbe)
L'acte de placer les balles pour un tir de rupture. Dans le jeu de tournoi, cela sera fait par l'arbitre, mais dans le jeu de niveau inférieur, les joueurs se rangent pour eux-mêmes ou les uns pour les autres selon la convention.
crémaillère et course
Principalement américain : dans les jeux de billard, lorsqu'un joueur arrache les boules objets et que l' adversaire qui casse n'empoche pas de boule pendant la pause, et que la personne qui a arraché le jeu commence à épuiser toutes les boules objets restantes sans le briseur obtenir une autre visite à la table. Ceci est similaire à un break and run , la principale différence étant que la personne exécutant le "rack and run" n'a pas cassé les balles dans ce jeu.
modèle de rayonnage
Une excroissance du concept de modèle de formation, un modèle de rayonnage est un outil de rayonnage utilisé à la place d'un support de boules rigide traditionnel pour les boules de billard ou de snooker , composé d'une très fine, par exemple 0,14 mm (0,0055 po), [75] feuille de matériau comme le papier [76] ou le plastique [75]avec des trous dans lesquels les balles d'objets s'installent étroitement les unes contre les autres pour former un rack serré (paquet). Le gabarit est placé, comme un pochoir, en position de rayonnage, avec le trou de la balle de plomb directement au-dessus du centre de la tache du pied. Les balles sont ensuite placées sur le gabarit et disposées pour s'installer dans leurs trous, formant un rack serré. Contrairement à un modèle d'entraînement, les balles ne sont pas tapotées pour créer des divots, et à la place, le modèle est laissé en place jusqu'à ce qu'après le tir de pause, moment auquel il peut être retiré (à moins que les balles ne soient toujours assises dessus). Des fabricants tels que Magic Ball Rack insistent sur le fait que les modèles de rayonnage sont conçus "pour affecter les balles au minimum". [75] Bien que Magic Ball Rack implique des travaux de développement depuis 2006, [75]d'autres preuves suggèrent une invention, par le fondateur de Magic Ball Rack, à la mi-2009, l'annonce du produit ayant lieu en septembre de la même année. [76] Voir aussi modèle de poche.
rail
Aussi (rarement) rail de coussin . [12] : 9  Les côtés du cadre d'une table sur lesquels les coussins élastiques sont montés et dans lesquels les diamants (vues) sont incrustés (sur les tables qui en possèdent). Le terme est souvent utilisé de manière interchangeable avec coussin. [5]
râteau
Identique au pont mécanique ; soi-disant en raison de sa forme typique.
rat dans
Empocher une bille par chance ; "il a raté dans la balle 9" ; généralement employé avec désapprobation. Voir aussi slop.
angle de rebond
Identique à l'angle de réflexion.
balle rouge

Aussi rouge(s) , le(s) rouge(s) .

1. Au snooker , n'importe laquelle des 15 boules valant un point chacune qui peut être empochée dans n'importe quel ordre. Au cours d'une pause, un joueur doit d'abord empocher un rouge suivi d'une couleur, puis un rouge et une couleur, etc., jusqu'à ce que les rouges soient épuisés, puis les six couleurs repiquées doivent être éliminées dans leur ordre. Empoter plus d'un rouge en un seul coup n'est pas une faute - le joueur obtient simplement un point pour chaque rouge empoté. Les boules rouges ne sont jamais numérotées "1" sur leur surface, même dans les ensembles (principalement américains) dans lesquels les couleurs sont numérotées avec leurs valeurs.
2. Au blackball , l'un des deux groupes de sept boules objets qui doivent être empotées avant la noire. Les rouges sont repérés avant les jaunes, si les balles des deux groupes doivent être repérées en même temps. Comparez les rayures; boule jaune contrastée . [7]
3. Au billard carambole , la bille objet qui n'est la bille blanche d'aucun des joueurs.
recycler la bille blanche
Au snooker , effectuer une série de coups pour reprendre position après avoir été hors position.
arbitre
La personne en charge du jeu dont le rôle principal est d'assurer le respect par les deux joueurs des règles appropriées du jeu joué. Les autres tâches de l'arbitre incluent le rackage de chaque cadre, le repositionnement des balles au cours d'un match, l'entretien de l'équipement associé à la table (par exemple, la propreté des balles), le contrôle de la foule et, si nécessaire, le contrôle des joueurs. Anciennement parfois appelé l'arbitre.
re-rack

Rerack aussi .

1. Au snooker , l'abandon d'un cadre après accord entre les joueurs, afin que les boules puissent être remises en place et le cadre recommencé sans changement de score depuis le dernier cadre terminé. Ceci est le résultat de situations, telles que l'échange de sécurités contenantes, où il n'y a pas de changement prévisible dans le schéma des coups joués, de sorte que le cadre pourrait continuer indéfiniment.
2. Au billard , remise des balles objets dans le rack, après une faute de break.
repositionner

Rempotez également .

1.   Identique au noir re-tacheté.
2.   Identique à spot (verbe), sens 1 (piscine) et sens 2 (snooker).
noir re-tacheté
Au snooker , une situation où les scores sont à égalité après que toutes les boules ont été mises en pot, et la boule noire est replacée et le premier joueur à la mettre en pot gagne. Les joueurs lancent pour le premier coup, qui doit être pris avec la bille blanche dans le D. Une bataille de sécurité s'ensuit généralement, jusqu'à ce qu'une erreur permette à un joueur d'empocher le noir, ou qu'un coup de chance ou un pot difficile soit fait.
repos
Trois types de repos : cygne, araignée et râteau croisé
Un terme principalement britannique pour un ensemble de ponts mécaniques. Les appuis de style britannique diffèrent de la plupart des ponts à râteau de style américain par leur forme et prennent plusieurs formes: la croix, l'araignée et le cygne (ou col de cygne), ainsi que le crochet plus rare et souvent non autorisé. Lorsqu'il est utilisé sans réserve, le mot fait généralement référence à la croix. Les repos sont utilisés au snooker , au billard anglais et au blackball . [7]
anglais inversé
Rotation latérale sur la bille blanche qui la fait rouler anormalement sur un coussin (en contact avec un angle) contre plutôt qu'avec l' élan et la direction de déplacement de la bille. Si vous visez dans un coussin qui se trouve à droite, alors l'anglais inversé serait l'anglais droit, et vice versa. L'angle de déviation sera plus raide (plus étroit) que si aucun anglais n'était appliqué. Le contraire du running english, qui a des effets autres que simplement opposés à ceux du reverse english.
Abréviation de right english (side) , c'est-à-dire une rotation latérale donnée à la bille blanche en la caressant vers le côté droit de son axe vertical. Contraste à gauche.
jeu d'anneau
1. Un style de jeu dans lequel autant de joueurs sont autorisés à rejoindre que les participants choisissent, et n'importe qui peut quitter à tout moment. [11] : 204  Le terme, le plus souvent utilisé dans le contexte des jeux d'argent, est emprunté au poker . Les jeux folkloriques à trois balles et tueur sont généralement joués comme des jeux en anneau ouvert, tout comme le Kelly pool .
2. Par extension, un jeu multi-joueurs auquel n'importe qui peut initialement participer, mais qui a une liste fixe de concurrents une fois qu'il commence, est parfois aussi appelé un ring game. Cutthroat est, par nature, un tel jeu. Un célèbre événement régulier de ring game de ce type est la compétition de ring dix ball à six joueurs avec un buy-in de 3 000 $ US lors du Derby City Classic annuel . [77]
3. Un ring game à neuf boules est joué par plus de deux joueurs et a des règles spéciales. En règle générale, les joueurs choisissent une méthode aléatoire pour définir l'ordre de jeu, le gagnant cassant. Les sécurités ne sont pas autorisées et il y a deux boules d'argent ou plus - généralement les cinq et les neuf. [ citation nécessaire ]
carte routière
Une table de billard répartie dans laquelle les boules sont extrêmement facilement positionnées pour une sortie, et où peu de mouvement de la boule blanche à chaque coup est nécessaire pour obtenir la position sur le suivant. [78]
joueur de route
Un arnaqueur hautement qualifié qui gagne de l'argent en jouant en voyageant. [6] Fast Eddie Felson dans The Hustler était un joueur de la route. L'un des joueurs de route les plus notoires dans la vie réelle est Keith McCready .
Rob
1. (Transitif, "voler") Jouer un adversaire pour de l'argent qui a une très faible chance de gagner en raison de la disparité des niveaux de compétence.
2. (Intransitif, "se faire voler") Joue généralement involontairement un adversaire pour de l'argent qui a de très grandes chances de gagner en fonction de la disparité des niveaux de compétence.
3. (Intransitif, "être volé") Utilisé avec humour dans les exclamations lorsqu'un plan qui semble fonctionner n'a pas fonctionné, comme dans "Oh ! Vous vous êtes fait voler celui-là !"
osciller
Terme familier désignant une boule de billard exceptionnellement dure et lourde en céramique au lieu de la résine phénolique ou d'autres plastiques modernes et résistants, la plupart des boules de billardsont réalisées en. Les boules de choc "Rock" se trouvent fréquemment sur les anciennes tables de bar à pièces qui n'ont pas de mécanismes de retour de boule magnétiques. Comme pour les boules de choc "pamplemousse" surdimensionnées, le retour de la boule fonctionne parce que la boule de repère est considérablement plus lourde que les boules objets et se distingue donc de celles-ci. En raison de leur matériau fragile, les roches s'usent plus rapidement que les boules de repère normales, sont sujettes aux éclats et, en raison de leur densité, raccourcissent également la durée de vie des boules d'objet et du tissu. Leur poids a un effet important sur le jeu, car ils sont difficiles à tirer (visser), à arrêter et à étourdir, et génèrent une grande quantité de smash-through, par rapport aux boules de repère standard et magnétiques, mais ne réduisent pas la précision des coups coupés comme le pamplemousse des balles.
canon à bascule
Principalement britannique : Identique à chuck nurse.
rouleau
1. Décrit des "roulements" chanceux ou malchanceux de la bille blanche ; "J'ai eu de bons lancers toute la nuit ; "c'était un mauvais lancer." [79] Cependant, lorsqu'il est dit sans adjectif lui attribuant de bonnes ou de mauvaises caractéristiques, "rouler" fait généralement référence à un résultat positif tel que "il a bien obtenu". un rouleau". [6]
2. Le roulis : idem que le lag . [18]
enrouler
Un léger tapotement de la bille blanche avec l'intention de la rapprocher le plus possible derrière une bille objet, dans l'espoir d'un snooker. Il est le plus courant dans le jeu de snooker et entraîne souvent une faute dans de nombreux jeux de billard, où après que la bille blanche a touché une bille objet légale, soit toute bille doit entrer en contact avec un coussin, soit toute bille objet doit être empochée. Un roll-up peut être légal dans de tels jeux lorsque la balle objet utilisée pour la tactique est très proche d'un coussin, de sorte que soit elle, soit la bille blanche touche légèrement le coussin après le contact balle contre balle.
rotation
1. Descriptif de tout jeu dans lequel les balles objets doivent être frappées dans l'ordre numérique. Le chercheur en billard Mike Shamos observe qu'il serait plus intuitif d'appeler de tels jeux "'série' ou 'séquence'". Le terme dérive en fait de la mise en place du jeu Chicago , dans lequel les balles ne sont pas rangées, mais placées numériquement autour de la table le long des coussins (et doivent être tirées dans l'ordre croissant). [11] : 51, 205  Les autres jeux de rotation courants incluent la rotation à 15 balles , à neuf balles et à dix balles.
2. Le jeu de billard spécifique de rotation .
rond
1. Une division multi-jeux d'un match, telle qu'utilisée dans certains formats de ligue et de tournoi. Par exemple, dans un match entre deux équipes de cinq joueurs chacune, un match de 25 matchs peut être divisé en cinq tours de cinq matchs chacun, dans lesquels la liste d'une équipe descend d'une ligne au début de chaque tour, de sorte que à la fin du match, chaque joueur de l'équipe A a affronté chaque joueur de l'équipe B en mode tournoi à la ronde.
2. Un niveau d'élimination de la compétition dans un tournoi, comme le quart de finale, la demi-finale et la finale.
tournoi à la ronde
Un format de tournoi dans lequel chaque concurrent affronte chacun des autres concurrents au moins une fois. [5] Dans le jeu d'équipe typique de la ligue, le format du tournoi à la ronde signifie que chaque membre de l'équipe à domicile affronte une fois chaque membre de l'équipe visiteuse. Ce format est utilisé par BCAPL , VNEA et de nombreuses autres ligues. Contraste un contre un.
arrondir les angles
Décrire un tir qui nécessite qu'une ou plusieurs balles soient jouées sur plusieurs coussins, comme une évasion élaborée ou un tir positionnel ; "il devra envoyer la bille blanche autour des angles pour obtenir une bonne position."
allumette en caoutchouc
Le match décisif entre deux adversaires à égalité. Comparez colline-colline.
chahut
Un terme britannique (en particulier dans le snooker ) désignant la séparation d'un groupe de boules lorsqu'une autre boule y est envoyée, généralement dans le but de les déplacer délibérément avec la boule blanche pour les développer.
courir
Le nombre de balles empochées dans une manche au billard (par exemple, une série de cinq balles), ou de points marqués d'affilée au billard français (par exemple, une série de cinq points). [4] : 244  [5] Comparez le break britannique (sens 2), qui s'applique aussi bien au billard qu'au snooker en anglais britannique.
s'épuiser
1. (verbe) Effectuez tous les coups requis dans une partie sans que l'adversaire n'arrive jamais à la table ou ne revienne à la table
2. (nom) généralement épuisé , parfois épuisé ) Une instance d'épuisement dans un jeu.
exécuter le tableau
Semblable à l'épuisement (sens 1), mais plus spécifique pour effectuer tous les tirs requis depuis le début d'un rack. Voir aussi break and run, break and dish.
faire un coup d'État
Au billard anglais, exécuter un coup d'État, c'est lorsqu'un joueur, de la boule en main, empoche directement la boule de choc alors qu'aucune boule n'est hors jeu. Si la balle entre d'abord en contact avec le plat d'un coussin puis entre (indirectement) dans une poche, cela n'est pas considéré comme un coup. [80] : 48 
cours d'anglais
Rotation latérale sur la bille blanche qui la fait rouler sur un coussin (en contact avec un angle) avec plutôt que contre l'élan naturel et la direction de déplacement de la bille. [6] Si vous vous engagez dans un rail qui se trouve à droite, alors l'anglais courant serait l'anglais gauche, et vice versa. L'angle de déviation sera plus large que si aucun anglais n'était appliqué à la bille blanche. Mais plus important encore, parce que la balle roule au lieu de glisser contre le rail, l'angle sera plus cohérent. Pour cette raison, l'anglais courant est couramment utilisé. Aussi appelé côté courant dans la terminologie britannique. Contraste inverse anglais.

S

sûr
1. Décrire une boule qui se trouve dans une position qui la rend très difficile à empoter.
2. Décrire une situation dans laquelle un joueur a été laissé par l'adversaire, intentionnellement ou non, qui rend difficile le placement de balles. Voir aussi billard .
sécurité
1. Un tir défensif intentionnel, dont le but le plus courant est de ne laisser à l'adversaire ni aucun tir plausible, ni du moins un tir difficile.
2. Un tir annoncé à haute voix dans le cadre des règles d'un jeu ; une fois invoquée, une sécurité permet généralement au joueur d'empocher sa propre balle objet sans avoir à tirer à nouveau, à des fins stratégiques. Dans des jeux tels que sept balles , dans lesquels tout tir qui n'entraîne pas une balle empochée est une faute selon certaines règles, une sécurité appelée permet au joueur de rater sans qu'il en résulte une faute. Une sécurité bien jouée peut entraîner un snooker.
pause de sécurité
Un coup de pause dans lequel le but est de laisser le joueur entrant sans coup ou un coup très difficile, comme cela est normalement utilisé dans la pause d'ouverture d'une poule droite . [1] Cf. pause ouverte.
sac de sable
Pour déguiser le niveau de sa capacité à jouer de diverses manières, par exemple en utilisant un coup de limonade ; coups manqués intentionnellement ; faire paraître un jeu inégal "proche" ; perdre délibérément des jeux précoces et sans conséquence. Le sandbagging est une forme de bousculade, et dans les ligues pour handicapés, considéré comme une forme de tricherie, car il est utilisé pour obtenir un faible handicap afin qu'un joueur qualifié puisse plus tard utiliser cette note à un avantage inapproprié dans des compétitions plus importantes. Le terme « sac de sable » est souvent appliqué à d'autres tournois classés, notamment les échecs et le Scrabble ; la technique a été utilisée aux Jeux olympiques de 2012 par des joueurs de badminton, entraînant plusieurs disqualifications. [81] Voir aussi décharge et sur la limonade.
épargnant
Identique à gapper. [6]
scotch double
Une forme de jeu en double dans laquelle les deux membres de l'équipe se relaient, jouant des coups alternés pendant une manche (c'est-à-dire que la manche de chaque équipe consiste en des visites alternées de deux joueurs, chacun d'un seul coup, jusqu'à ce que la manche de cette équipe se termine et que l'équipe suivante commence leur tour de coup alterné.) Un jeu efficace en double au scotch nécessite une communication étroite entre les partenaires de l'équipe, en particulier en ce qui concerne la position souhaitée de la bille blanche pour le joueur entrant. Comme "anglais", "scotch" n'est généralement pas capitalisé dans ce contexte. Le terme est également utilisé dans le bowling et peut en être originaire.
score
1. Verbe : Gagner un ou plusieurs points avec un ou plusieurs tirs dans une manche, par exemple "a marqué 2 ce tour".
2. Nom : Le décompte des points d'un joueur, gagnés par des tirs et (dans certains jeux) attribués par des fautes de l'adversaire, par exemple "a eu un score de 12 ce match".
3. Nom : Le total comparé des deux (ou dans les jeux avec trois participants ou plus, tous) les points du joueur/de l'équipe, par exemple "gagné par un score de 12 à 6".
Les finalistes de la Paul Hunter Women's Classic 2017 Reanne Evans et Ng On-yee posent devant le tableau de bord.
tableau de bord
Aussi tableau des scores , tableau des scores . Un appareil généralement fixé au mur pour garder le score entre deux ou plusieurs joueurs dans des jeux basés sur des points ou dans des courses. Le type le plus courant, principalement utilisé pour le billard et le billard droit , consiste en deux ou plusieurs pointeurs glissant sur des rails montés sur le tableau pour indiquer les 1 et les 10 marqués sur le tableau. Certains clubs de billard carambole fournissent des tableaux de bord numériques pour chaque table. D'autres méthodes de notation comprennent des supports de notation muraux, des roues de notation dans le rail et des cordes de notation sur table.
marqueur
Aussi score-keeper , score keeper . Personne qui compte les points pour les autres pendant qu'ils jouent. Un marqueur désigné est courant dans les matchs de ligue (souvent le capitaine de l'équipe ou un joueur qui ne joue tout simplement pas à ce moment-là) et dans les tournois professionnels. Un marqueur peut également être utilisé dans les jeux d'argent à enjeux élevés, comme le montre le film The Hustler .
buteur
1.   Identique au marqueur.
2. Un dispositif de pointage, c'est-à-dire un tableau d'affichage, un support de pointage, une ficelle de pointage et/ou un ensemble de roues de pointage.
grille de pointage
Porte-scores également . Un support mural, généralement en bois, avec plusieurs étagères numérotées pour contenir les balles empochées de chaque joueur, utilisé pour garder le score entre les joueurs de jeux dans lesquels les points sont attribués par les valeurs numériques sur les balles. Les racks de notation restent courants dans les endroits où la rotation et les jeux connexes sont populaires, par exemple au Mexique, mais sont rares là où ces jeux ont pour la plupart disparu. Aussi connu sous le nom de rack de comptoir. Parfois appelé de manière ambiguë un support mural ou un support à balles.
chaîne de notation
Notez également string ou (ambiguë) string . Identique au fil, sens 1.
molettes
Marquez également les roues . Roues rotatives, numérotées de 0 à 9, un peu comme une serrure à combinaison à plusieurs cadrans , montées dans un rail de la table de billard et utilisées pour garder le score entre deux joueurs ou plus dans des jeux basés sur des points ou dans des courses. Il s'agit généralement d'une paire de roues, représentant des 10 et des 1, pour au moins deux joueurs. De telles roues sont parfois également utilisées pour créer des tableaux de bord muraux.
gratter
Empocher la bille blanche, dans les jeux de billard . Dans la plupart des jeux, une égratignure est un type de faute. [5] "Scratch" est parfois utilisé de manière moins précise pour désigner tous les types de fautes. Voir aussi in-off et, plus généralement, faute.
vis
Identique au tirage au sort (principalement britannique).
gratter
Un outil à pointe abrasive utilisé comme meuleuse pour rendre rugueuse la pointe de la queue afin de mieux retenir la craie après qu'elle soit devenue durcie et lisse suite à des impacts répétés avec la bille blanche. Les tappers ont le même objectif, mais sont utilisés différemment. Semblable à un shaper, mais moins profond et moins rugueux.
voir
Pour pouvoir voir clairement un chemin vers une poche ou une bille objet sans qu'aucun autre obstacle n'interfère, généralement comme un coup droit : "La boule 3 est accrochée dans la poche, mais je ne peux pas la voir car la boule 9 est dans mon chemin."
ensemencement
Le placement de joueur(s) automatiquement dans un tournoi où certains doivent se qualifier, ou le placement automatique dans les tours ultérieurs. [5]
vendu
Rater un tir d'une manière qui laisse la table dans une position fortuite pour l'adversaire. [72] Contraste vendre la ferme .
vendre la ferme
Gâcher un tir d'une manière qui laisse la table dans une position si fortuite pour l'adversaire qu'il y a une forte probabilité de perdre la partie ou le match. [6] Contraste épuisé .
semi- massé

Article principal: Techniques sportives de queue § Semi-massé

Egalement tourné en semi- massé . Une courbe modérée conférée au chemin de la bille blanche par un coup élevé avec l'utilisation de l'anglais (côté); ou un tir utilisant cette technique. Également connu sous le nom de tir courbe (États-Unis) ou dévié (Royaume-Uni). Comparez massé.
session
1.   Principalement américain : un ou plusieurs ensembles, généralement dans le contexte des jeux d'argent. Voir aussi course anticipée (aka session anticipée) pour un usage plus spécialisé.
2.   Principalement britannique : n'importe lequel d'un groupe de cadres prédéterminés joués dans un match trop long pour être terminés en une seule journée de jeu. Un match au meilleur des 19 images, par exemple, se joue généralement avec deux "sessions", la première composée de neuf images, la seconde de dix. Ce terme est généralement utilisé uniquement dans le contexte du snooker professionnel , car les matchs au niveau amateur se jouent rarement sur plus de neuf images. Les matchs plus longs peuvent être divisés en trois ou quatre sessions.
séance à revendre
Principalement britannique : Au snooker , si un joueur gagne un match sans qu'il soit nécessaire de jouer la dernière session, on dit alors qu'il a gagné le match "avec une session à revendre". Par exemple, si un joueur remporte un match au meilleur des 25 images divisé en trois sessions (deux sessions de huit images et une de neuf) avec une marge de, disons, 13 images à 3, le match sera terminé après la première deux sessions, sans avoir besoin de jouer la troisième.
ensemble
Un nombre prédéterminé de jeux, généralement joués pour une somme d'argent spécifiée. Course de contraste (un nombre prédéterminé de victoires). De manière informelle, les sets peuvent faire référence au jeu plus généralement, comme dans "J'ai joué à des sets toute la journée", même lorsque le format est en fait des courses ou des jeux simples.
installation

Habituellement configuré sous une forme non verbale, parfois configuré sous une forme nominale en particulier.

1. (D'un joueur ou d'un arbitre) de placer correctement les balles (et d'autres éléments, le cas échéant, tels que des quilles) pour le début d'un jeu : "En huit balles, une mise en place correcte nécessite que les coins arrière du rack pas deux rayures ou deux solides mais un de chaque." Pour la plupart des jeux, il s'agit d'un modèle en rack, mais le terme est applicable plus largement que "rack", par exemple dans le billard carambole et dans des jeux comme le pool de bouteilles . Mise en page contrastée.
2. (De l'équipement de jeu) bien agencé pour le début d'un match : « mis en place et en attente de la pause », « une mauvaise mise en place »
3. (D'un joueur, passivement et spécifiquement) avoir une bonne forme - être dans une position favorable pour effectuer un tir ou un autre jeu souhaité ("est mis en place sur le 9", "pourrait être mis en place pour le corner -poche après ce coup")
4. (D'un joueur, passivement, généralement et principalement américain) être dans une position favorable pour, et avec une disposition propice à, une longue course (Royaume-Uni : pause) ou une course complète : "un échec crucial qui a laissé leur adversaire s'est vraiment mis en place" ; comparer (principalement britannique) "dans les couilles"
5. (d'un joueur, activement) utiliser le jeu de position pour déplacer une ou plusieurs balles spécifiques vers des endroits spécifiques avec un objectif spécifique en tête, généralement empocher (empoter) une balle spécifique ou obtenir une sortie facile, mais éventuellement une sécurité, infirmière ou tir au piège ; en bref, pour se mettre en forme : "Elle s'est mise en place sur la boule 9 avec un tirage soigneux." Le sens peut être inversé pour indiquer un mauvais jeu de la part de l'autre joueur : "Oups, je viens de vous préparer une victoire facile alors que j'ai raté comme ça."
6. (D'une disposition de table) relativement facile à épuiser complètement, par exemple en raison d'un manque de grappes ou de balles bloquantes : "ça ressemble à une belle configuration pour une sortie rapide", "cette table est totalement configurée pour vous"
7. (De la position de la bille blanche plus spécifiquement) : avoir une bonne forme - relativement facile à utiliser avec un certain avantage, comme continuer une course (Royaume-Uni : pause) ou jouer en toute sécurité : "La bille blanche est configurée pour un tir de poche latéral facile. "
8. (D'un tir ou d'une stratégie) le résultat d'un jeu de position (prudent ou téméraire) : "Jouer le 6 sur le 8 était une excellente configuration pour gagner", "Ce coup suivi était une configuration terrible pour le 6 -balle."
9. (D'un arnaqueur ) pour réussir à convaincre un poisson que l'on n'est pas un joueur très doué et que parier sur un jeu serait une bonne idée : "Ce type m'a carrément piégé et m'a pris pour 200 $." Une telle agitation est une configuration ou une configuration .
égout
Une poche; généralement utilisé avec dégoût pour décrire une égratignure (par exemple, "la bille blanche est descendue dans les égouts").
arbre
La partie supérieure d'une queue qui glisse sur la main de bridge d'un joueur et sur laquelle la pointe de la queue est montée à son extrémité. [5] Elle s'applique également au corps principal non segmenté d'un pont mécanique.
forme
Identique au poste. "Elle s'est bien remise pour le prochain coup". Voir aussi jeu de position, partir.
façonneur
Un outil de pointe très abrasif utilisé pour façonner une nouvelle pointe de queue déraisonnablement plate, ou une ancienne déformée, en un profil plus utilisable et incurvé, le plus souvent la courbure d'un nickel ou d'un centime (ou d'une pièce de monnaie non américaine/canadienne de taille équivalente) pour pointes de piscine plus grandes et plus petites, respectivement. Similaire à une éraflure, mais plus profonde et plus rugueuse.
requin

Aussi pool shark , poolshark (États-Unis); pointu , piscine pointu (britannique)

1. Verbe : Accomplir un acte ou faire un énoncé avec l'intention de distraire, d'irriter ou d'intimider l'adversaire afin qu'il ne joue pas bien, rate un tir , etc. une forme de conduite antisportive, mais elle est très courante au bar de la piscine.
2. Nom : Un autre terme pour arnaqueur . [6]
3. Nom : Un très bon joueur. Cet usage est courant chez les non-joueurs qui l'entendent souvent comme un compliment et ne sont pas conscients de ses sens désobligeants (ci-dessus). [6]
pointu
Principalement britannique : Identique au requin (sens 1, 2). Le terme apparaît dans les paroles de The Mikado (1884) en relation avec le billard, et s'est développé à partir de plus pointu (utilisé par au moins 1681, mais maintenant obsolète) signifiant " arnaqueur " mais pas spécifique au billard. [1] : 207–8  Voir aussi card sharp pour plus de détails étymologiques et de sources.
grille courte
Tout jeu de billard qui utilise un rack composé de moins de 15 boules. [5]
rail court
Lorsque vous jouez un coup, les deux rails les plus proches de la poche sur une table de billard, de billard ou de snooker standard . Comparez le rail d'extrémité ; contraste rail latéral/rail long.
arrêt-court
Aussi arrêt court , arrêt court . Un professionnel de deuxième rang qui n'est pas (encore) prêt pour la compétition du Championnat du monde. [2] [82] Il peut également être appliqué par extension à un joueur qui est l'un des meilleurs d'une région mais qui n'est pas assez bon pour battre régulièrement des joueurs sérieux sur la route et des pros de tournois. Le terme a été emprunté au base-ball .
tir
Forme verbale : tirer . L'utilisation de la queue pour effectuer ou tenter d'effectuer un mouvement particulier de balles sur la table, comme empocher (poter) une balle objet, réussir un carambole (canon) ou jouer une sécurité.
tiré pour rien
Aussi abattu à rien . Un terme principalement britannique pour un coup dans lequel un joueur tente un pot difficile mais avec la sécurité à l'esprit, de sorte qu'en cas de ratage du pot, il est probable que l'adversaire n'apportera pas une contribution significative et devra probablement répondre avec une sécurité. Le sens fait référence à l'absence de risque, c'est-à-dire sans frais pour le joueur ("pour rien" ou venir "à rien"). Comparez le tir à double sens.
programme de tir
Également programme de tir (principalement britannique) . Les coups de figures énumérés qui doivent être exécutés dans les domaines du billard artistique (70 coups prédéterminés) et du pool artistique (56 figures dans huit "disciplines"). [39]
côté
Principalement britannique : Abréviation de side spin. Dans l'usage canadien, le terme est parfois utilisé comme verbe, « to side ».
poche de côté
L'une des deux poches de chaque côté d'une table de billard à mi-hauteur des longs rails. Ils sont coupés moins profondément que les poches d'angle car ils ont une ouverture de 180 degrés, au lieu de 90 degrés. Au Royaume-Uni, les termes poche centrale ou poche centrale sont préférés.
rail latéral
L'un des deux rails les plus longs d'une table de billard, coupé en deux par une poche centrale et délimité aux deux extrémités par une poche d'angle. Aussi appelé rail long.
rotation latérale
Aussi sidespin , side-spin , side . Spin placé sur la bille blanche lorsqu'il est frappé avec la pointe de la queue à gauche ou à droite du centre de la bille ; généralement appelé anglais dans l'usage américain. Voir l'anglais, dans sa définition la plus étroite, pour plus de détails sur les effets de la rotation latérale. Voir l'illustration au spin.
vue
Principalement britannique; identique au diamant.
Elimination unique
Egalement simple élimination . Format de tournoi dans lequel un joueur est éliminé du tournoi après une seule défaite. [5] Double élimination de contraste.
format de tableau unique
Également configuration de table unique . Dans les phases finales d'un tournoi, principalement des événements de snooker , où d'autres tables sont supprimées, pour utiliser une seule table pour la finale ou les tours ultérieurs du tournoi. Certains événements, tels que le Snooker Shoot Out , sont joués tout au long en utilisant un format de table unique.
couler
Identique à la poche (sens 2).
tir en profondeur
Tout tir qui tient intentionnellement compte de l'élasticité des coussins pour permettre à une balle de dépasser une balle autrement bloquante. La balle en mouvement s'enfoncera dans le coussin très près de la balle qui bloque, lui donnant suffisamment d'espace pour la dépasser ou embrasser l'arrière de celle-ci.
modèle
Principalement britannique : Identique au canard , et issu de la même étymologie évidente.
déraper
Britannique : Identique à s'accrocher et à donner un coup de pied, sens 2. Utilisation du nom, du verbe et de l'adjectif rare selon « s'accrocher ».
quille
Un objet vertical ressemblant à une quille , un cône ou un obélisque miniature . Les quilles, telles qu'utilisées dans les jeux de billard, sont ainsi appelées depuis au moins 1634. [1] Une taille standardisée, pour le jeu à cinq quilles , mesure 25 mm (1 po) de haut, avec 7 mm (0,28 po) bases rondes, [83] bien que des variantes plus grandes existent depuis longtemps pour d'autres jeux tels que le billard à broches danois. Selon le jeu, il peut y avoir une ou plusieurs quilles, et elles peuvent être des cibles à frapper (souvent via un carambole) ou des obstacles à éviter, généralement les premiers. Ils sont aussi parfois appelés épingles, bien que ce terme puisse être ambigu. En raison de la popularité internationale croissante du jeu à cinq quilles, originaire d'Italie, ils sont parfois aussi connus sous leur nom italien, birillo (pluriel birilli ), même en anglais. Les quilles sont également utilisées comme obstacles dans certains plans de billard artistique . Les quilles utilisées dans les jeux de billard datent du billard au sol (XIIIe siècle ou antérieur) joué avec une masse et des jeux de boules lancés à la maind'au moins la même époque utilisant le même équipement. Les jeux de balle utilisant une forme reconnaissable de quille sont connus dès ca. 3300 avant notre ère dans l'Égypte ancienne . [84] : 3–44 
moufette
Au cours d'un set, si l'adversaire ne gagne pas un seul jeu, on dit qu'il a été skunk.
ardoise
La roche lourde et finement broyée ( ardoise ) qui forme le lit de la table, sous la nappe. Les principaux fournisseurs d'ardoises pour l'industrie du billard sont l'Italie, le Brésil et la Chine. Certaines tables moins chères et des tables de fantaisie conçues pour une utilisation en extérieur n'utilisent pas de véritables lits en ardoise, mais des matériaux artificiels tels que Slatrol.
glisser
Aussi, boule coulissante (lorsqu'elle est utilisée sous forme de gérondif ). Décrit une bille blanche glissant sur le tapis sans aucun top spin ou back spin. [6]
coup de glissade
Une technique de frappe dans laquelle un joueur libère brièvement sa main de préhension et saisit à nouveau la queue plus loin sur la crosse juste avant de frapper la bille blanche. [85] Voir Cowboy Jimmy Moore ; un praticien bien connu du coup glissé.
décanter
1.   Aussi slop shot . Un coup de chance. Comparez le poisson et la douve; marque de contraste (sens 3) et appel.
2.   Aussi bâclé . Descriptif de tout jeu où les règles ont été modifiées pour permettre des coups de chance qui ne sont normalement pas autorisés ou où aucune règle de faute ne s'applique.
poches cavalières
Des ouvertures de poche nettement plus larges que d'habitude et permettant ainsi de réaliser des tirs avec un faible degré de précision qui ne seraient pas empochés sur une table avec des dimensions de poche plus précises. [73]
lent
1. Décrit une table de billard avec un tissu lâchement tissé, sale, trop neuf ou usé ( feutre ), sur lequel les boules se déplacent plus lentement et sur des distances plus courtes. [1] : 53  Voir le tableau des vitesses pour plus d'informations.
2. Produire une action terne et lente; dit des coussins ou des balles, en plus de la définition ci-dessus, liée au tissu. [11] : 96 
3. Rejet inhabituel de balles ; dit de poches ; voir vitesse de poche (sens 1) pour plus d'informations . « Rapide » est l'opposé direct de « lent » dans toutes ces utilisations.
petit
Aussi des petits , des petits , des petites balles . En huit balles , tirer le costume solide (groupe) de balles (1 à 7); "tu es le petit" ou "j'ai les petits". Comparez les petits, les solides, les rouges, les bas, les taches, les points, les dessous ; grand contraste.
écraser et prier
Une variante de coup et d'espoir, mais jouée avec une force inutile, dans l'espoir que la disposition indésirable des balles sur la table soit suffisamment réarrangée par des balles de carénage pour que quelque chose de bon en résulte pour le tireur (même s'il s'agit simplement d'un mauvais congé pour le joueur entrant).
foncer à travers
L'effet de tirer des boules d'objets de poids réglementaire avec une boule blanche de table de bar en surpoids à l'ancienne, de sorte que la boule blanche avance pour occuper (parfois seulement temporairement) ou aller au-delà de la position d'origine de la boule objet, même lors d'un tirage ou d'un coup d'arrêt, car la masse de la bille blanche dépasse celle de la bille objet. Les joueurs qui comprennent bien le smash-through peuvent l'utiliser intentionnellement pour le jeu de position, par exemple pour pousser d'autres balles d'objets à proximité de la balle cible. Smash-through rend également dangereux dans le bar pool (lorsqu'il est équipé d'une telle bille blanche) d'empocher des canards directs avec un coup d'arrêt au lieu de tricher la poche en raison de la probabilité de rayer la bille blanche. [dix]
instantané
Identique à break, sens 1. [6] [9] Voir aussi sur le snap.
sournois Pete
Une queue en deux parties construite pour ressembler à une queue de maison, avec un joint bois à bois presque invisible. [3] : 79  Le subterfuge permet souvent à un arnaqueur de tromper temporairement des poissons sans méfiance en leur faisant croire qu'ils sont un banger non qualifié sans égard pour la finesse ou la qualité de l'équipement. De nombreux joueurs de la ligue utilisent également des petes sournois bon marché mais solides comme signaux de pause.
petite entaille
Un terme britannique pour un pot qui nécessite un contact très fin entre la bille blanche et la bille objet. Voir aussi plume.
Une table de billard avec des boules alignées en forme de billard
Jouant la boule brune , le joueur est snooké derrière la boule noire .
billard
1. (nom) Le jeu de billard .
2. (verbe) Quitter l'adversaire (accidentellement ou au moyen d'une sécurité) de sorte qu'un certain coup sur une balle objet préférée ne puisse pas être joué directement en ligne droite par un repérage normal. Cela signifie le plus souvent que la balle objet ne peut pas être touchée, car elle est cachée par une autre balle ou, plus rarement, la phalange d'une poche (voir corner-hook). Cela peut également faire référence à l'angle d'empotage ou à un autre point de contact important sur la balle objet, bloquant un tir par ailleurs plus simple, même si un bord peut être vu. Un adjectif apparenté commun décrivant un joueur dans cette situation est snooké . Aussi connu sous le nom de "to hook", pour lequel l'adjectif correspondant "hooked" est également courant. Voir aussi balle libre.
3. (nom) Un exemple de cette situation (par exemple "elle l'a mis dans un snooker difficile"). Un joueur peut choisir une gamme de coups pour sortir d'un billard; généralement, un coup de pied sera mis en œuvre, mais les semi-massés sont souvent préférés, et dans les jeux où ce n'est pas une faute, des coups sautés peuvent être utilisés qui donnent souvent de bons résultats pour les joueurs qualifiés. "Snooker" est utilisé de manière lâche (lorsqu'il est utilisé; "hook" est préféré) aux États-Unis, mais a des définitions et des sous-types très spécifiques (tels que le snooker total) dans le blackball . [7] Voir aussi coffre-fort.
lunettes de billard
Également des spécifications de billard , des lunettes de billard . Identique aux verres de billard.
billards obligatoires
Une étape dans un cadre de snooker où la différence de points entre les joueurs dépasse le maximum de points restant sur la table. Dans une telle situation, le joueur qui suit a besoin que son adversaire commette une faute pour combler le déficit, généralement réalisé en plaçant le joueur de tête dans des snookers. Le nombre de snookers requis est généralement calculé comme le nombre de pénalités de quatre points nécessaires pour combler le déficit. Par exemple, si un joueur traîne de 50 points avec 43 points restants, on dit qu'il a besoin de deux snookers . Si la boule bleue ou rose est la boule restante de la valeur la plus basse, le nombre de snookers requis est calculé en termes de pénalités de cinq ou six points respectivement. Lorsqu'un joueur a besoin de plusieurs snookers, il peut décider de concéder le cadre plutôt que de continuer à jouer.
pause douce
Un coup de break dans lequel le rack (pack) est perturbé le moins possible dans les limites d'un tir légal, afin de forcer l'adversaire à devoir le casser davantage. Une pause douce est souhaitable dans certains jeux, comme le billard droit , dans lequel la pause est un inconvénient; et interdit par les règles de pause ouverte d'autres jeux tels que neuf balles et huit balles .
solides
Aussi solides , solides , balles solides . La combinaison de balle non rayée (groupe) d'un ensemble de quinze balles numérotées de 1 à 7 et de couleur unie (c'est-à-dire sans la balle 8). Comme dans "Je suis solide" ou "Vous avez les solides". Comparez les bas, les petits, les petits, les rouges, les taches, les points, les sous ; rayures contrastées.
moyenne spéciale
Abréviation : SA . Au billard carambole, le nombre qui indique la relation entre les points et les manches (points ÷ manches = SA) qu'un joueur a réalisé en un seul match. Par exemple. 40 points en 10 manches est un SA de 4.000. Des nombres plus élevés indiquent de meilleurs joueurs. Voir aussi moyenne générale.
vitesse
1. Le niveau de compétence d'un joueur (subjectivement) ou son handicap numérique (objectivement). [6] [66]
2. Rapidité avec laquelle une bille, en particulier la bille blanche, roule sur la table. Voir aussi vitesse de poche (sens 2), contrôle de vitesse.
3.   Identique à la vitesse de poche (sens 1).
4.   Identique à la vitesse de la table ( vitesse du tissu ).
contrôle de vitesse
L'utilisation de la vitesse correcte de la bille blanche dans le jeu en position pour obtenir la bonne forme pour un coup ultérieur. [4] : 98, 102, 245 
lancer induit par la vitesse
Lancer (déviation objet-balle loin de la trajectoire de la ligne tangente de la balle objet), induite par le frottement balle contre balle augmenté par un tir à vitesse lente prolongeant la courte durée de contact des deux balles. Un tir plus rapide et plus dur peut être utilisé pour éviter cet effet, car il réduit le temps de contact et réduit également le frottement objet-balle sur le tissu de sorte que la rotation latérale qu'il a captée à partir de l'impact a moins de courbe en forme de roue. effet. Le lancer induit par la vitesse peut également être contré dans une certaine mesure avec la rotation supérieure (suivre) ou la rotation inférieure (tirer), qui aident à résister à l'inclinaison de la balle objet à capter la rotation latérale qui modifiera sa trajectoire (lancer induit par la coupe). [33] [34] Voir lancer pour plus de détails.
araignée
Utilisation d'un support "araignée" pour soulever la queue de billard au-dessus d'une boule bleue gênante
Aussi le repos de l'araignée . Un type de repos, similaire à un pont à râteau de style américain commun mais avec des jambes plus longues soutenant la tête afin que la queue soit plus haute et puisse atteindre au-dessus et autour d'une balle obstruante pour atteindre la bille blanche. Voir aussi cygne.
rotation
Points de contact basiques de la pointe de la queue de billard sur la bille blanche pour donner diverses formes de spin ; top spin est également connu sous le nom de follow, side spin en anglais et bottom spin en back spin, draw ou screw.
Mouvement de rotation appliqué à une bille, en particulier à la bille blanche par la pointe de la bille , bien que si la bille blanche tourne elle-même, elle conférera une rotation (opposée) (dans une moindre quantité) à une bille objet contactée. Les types de rotation comprennent la rotation supérieure, la rotation inférieure ou arrière (également appelée tirage ou vis) et la rotation latérale gauche et droite, toutes avec des effets très différents et vitaux. Collectivement, ils sont souvent appelés en anglais américain « anglais », bien que le terme soit souvent réservé uniquement au spin latéral. L'introduction populaire de la rotation contrôlée au billard est attribuée à François Mingaud . Voir aussi massé.
lancer induit par la rotation
Lancer également induit par l'anglais : Lancer (déviation de la balle objet loin de la trajectoire de la ligne tangente de la balle objet), induit par le frottement balle contre balle augmenté par la bille blanche à rotation latérale (anglaise) qui est dans la même direction que le angle de projection naturel de la balle objet, qui a également induit une petite quantité de courbe de roulement sur le chemin de cette balle objet. [33] [34] (Techniquement, une boule d'objet en rotation intermédiaire peut également induire un certain lancer sur la boule d'objet finale, bien qu'une boule de repère tournée intentionnellement puisse avoir plus de rotation latérale et donc un effet plus perceptible.) Application d'une rotation opposée précise (engrenage extérieur à l'anglais) peut contrer cet effet ainsi que celui du lancer induit par la coupure. Voir jeter pour plus de détails.
diviser
1.   Coup partagé et coup partagé également . Au billard, un type de tir dans lequel deux boules objets sont initialement contactées par la boule blanche simultanément ou si près de simultanément que la différence est indiscernable à l'œil. [5] Dans la plupart des ensembles de règles, il s'agit d'une faute si l'écart est celui dans lequel l'une des balles objet est une (ou la seule) cible légale (ballon) et l'autre ne l'est pas ; cependant, une telle scission est généralement considérée comme un tir légal dans la piscine informelle des bars dans de nombreux domaines si elle est appelée comme une scission et semble frapper les balles simultanément).
2. Au billard , la mesure dans laquelle les balles en rack s'écartent lors de l'impact de la bille blanche à la suite d'un tir de rupture.
3. Au snooker , un coup envoyant la bille blanche dans le paquet de billes rouges et les séparant (après avoir empoté la bille). Au moins une séparation est généralement nécessaire dans chaque image, car le triangle de rouges d'origine ne permet pas d'empoter de manière fiable les balles.
tache (nom masculin)
1. place, a : Dans les jeux de billard tels que le nine-ball , un handicap spécifique est donné (par exemple, « quelle place me donnerez-vous ? »).
2. spot, a : Au snooker , n'importe lequel des six points désignés sur la table sur lequel une boule de couleur est replacée après qu'elle a quitté la surface de jeu (généralement après qu'elle a été empochée).
3. spot, a : Un point (souvent non marqué) sur la table, à l'intersection de deux cordes. Voir pied, tête, centre pour des exemples.
4. spots : Nom alternatif pour les diamants d'une table (sights). [4] : 245 
5. place, le: Aussi balle repérée , balle repérée , le spot . Au billard carambole et au billard anglais , la bille blanche du deuxième joueur, qui pour le joueur qui tire est une autre bille objet avec la rouge. Comparez la bille blanche avec la bille blanche du premier joueur. [18]
6. taches : Repérer aussi les boules , les boules repérées , les taches . Principalement britannique. Dans un ensemble de boules de billard numérotées, le groupe de sept boules, autres que la noire, qui sont de couleur unie avec le numéro sur la boule à l'intérieur d'une petite tache blanche sur la surface autrement de couleur unie. Aussi appelés solides; les expressions familières principalement américaines sont les bas, les petits et les petits, tandis que les autres termes britanniques incluent les points et les sous. Rayures contrastées.
7. tache, la : Abréviation de tache noire. [12] : 9 
repérer (verbe)
1. Au billard, renvoyez une bille objet illégalement empochée sur la table en la plaçant sur le foot spot ou aussi près que possible de celui-ci sans déplacer les autres billes (d'une manière qui peut différer d'un jeu de règles à l'autre). [5]
2. Au snooker , remettre une boule de couleur à son emplacement désigné sur la table. Aussi appelé re-spot.
3. En neuf boules , donner un handicap à l'adversaire où il peut aussi gagner en faisant une boule ou des boules autres que la boule 9 (par exemple "elle m'a repéré la boule sept").
4. Dans la piscine à huit balles , à une poche et droite , donner un handicap à l'adversaire où il doit faire moins de balles que son adversaire.
5. Dans certaines variantes de billard, placer la bille blanche au niveau de la tête ou le plus près possible de celle-ci à l'intérieur de la cuisine/bail, après que l'adversaire a gratté.
tache garçon
Au billard anglais, une personne désignée pour repositionner la boule rouge après qu'elle ait été empochée. [86]
tir ponctuel
La situation survenant dans de nombreux jeux de billard où une balle est repérée au pied de la table ou à un autre endroit spécifique et la bille blanche doit être tirée depuis la cuisine ou le "D". Il existe des techniques de visée du système de diamant pour empocher de tels coups sans rayer la bille blanche dans une poche . [11] : 238 
coup de tache
Aussi spot-stroke , spot hazard . Une forme d'infirmière tirée au billard anglais , dans laquelle la boule rouge - qui doit être repérée à un endroit spécifique après chaque mise en pot, avant que le coup suivant ne soit pris - est mise en pot de manière à quitter la boule blanche en mesure de répéter le même coup, permettant à un joueur expérimenté d'accumuler de nombreux points en une seule pause de coups en une seule visite. [11] : 238 
coup serré
Tout tir dans lequel la bille blanche ou une bille objet doit se faufiler (juste manquer sans marge d'erreur) une autre bille ou des billes afin d'atteindre sa cible. [4] : 245  [ clarification nécessaire ]
jet
Identique à la déviation de la bille blanche. [6] Squirt a également été appliqué métaphoriquement dans le journalisme sportif et la presse du jeu pour décrire l'évasion d'une balle ou d'une rondelle du contrôle du joueur. [87] [88] Cependant, il reste principalement un terme technique de cue-sports et ne semble pas être fréquemment utilisé comme jargon dans le football, le hockey ou d'autres sports.
miser
1. (nom) Pari d'un joueur dans un jeu d'argent. Pot de contraste, définition 3.
2. (verbe) Fournir une partie ou la totalité de la mise d'un joueur pour une session de jeu dans laquelle on n'est pas un joueur, [1] c'est-à-dire être un pieu pour le joueur. Idem à l'arrière.
cheval de pieu
Celui qui parie (soutient financièrement) un joueur de jeu ; alias bailleur de fonds. [1] "Stakehorse" peut également être utilisé comme verbe. [9]
décrochage
1. Cacher intentionnellement sa "vitesse" (compétence); "il est sur le stand." [89]
2. Jouer intentionnellement lentement afin d'irriter son adversaire. Cette forme de sharking a été éliminée de nombreux tournois avec un chronomètre des tirs et de nombreuses ligues avec des règles de limite de temps.
position
Position et posture du corps d'un tireur lors d'un tir. [4] : 246  [5] Voir aussi action de repère.
rester abattu
Au Royaume-Uni, un tir à longue distance joué pour empocher une balle près d'une poche avec une forte rotation supérieure, de sorte que lorsque la bille blanche frappe le coussin, elle rebondit mais s'arrête ensuite en raison de la contre-action de la rotation. Ce n'est pas courant dans le jeu compétitif, étant plus un coup d'exhibition.
pilotage
La pratique lamentable de ne pas poursuivre avec la queue droite, mais de s'éloigner dans la direction de la course du coup ou du côté anglais est appliquée, loin de la ligne de visée appropriée; une source commune de tirs manqués.
bâton
Identique à la queue.
arrêter le tir
Tout coup où la bille blanche s'arrête immédiatement après avoir touché une bille objet. [5] Nécessite généralement un coup complet. [4] : 137, 246 
huit droit
Aussi huit balles droites . Identique au bar de la piscine. A ne pas confondre avec les jeux de billard droit ou de rail droit .
directement
Jouer même; sans handicap. Aussi appelé tête haute.
taux de grève
Au snooker , le nombre moyen de frames par siècle pour un joueur donné.
chaîne
1. Une ligne (généralement non marquée) traversant la table entre un diamant et son diamant correspondant sur le rail opposé. Voir aussi chaîne de tête, chaîne de pied, chaîne longue pour des exemples.
2.   Identique à la chaîne de notation, alias wire sense 2. Peut être utilisé comme verbe, comme dans "string that point for me, will you?"
3. Une série successive de victoires, par exemple de jeux ou de cadres dans un match ou une course.
4.  Principalement britannique; identique au décalage.
5. Une métaphore pour un contrôle précis, comme Avoir la bille blanche sur une corde.
sans fil
Enchaînez également . Obsolète : Identique à string, sens 4 et décalage. [18]
rayures
Aussi rayés , boules rayées . Le costume de balle (groupe) d'un ensemble de quinze balles numérotées de 9 à 15 et ayant une large barre colorée autour du milieu. Comparez les gros, les aigus, les jaunes, les overs ; solides de contraste.
accident vasculaire cérébral
1. Le mouvement de la queue de billard et du bras du joueur lors d'un coup; [4] : 246 
2. La force, la fluidité et la finesse de la technique de tir d'un joueur ; "elle a un bon coup."
3.   Voir En coup : Une combinaison de finesse, de bon jugement, de précision et de confiance.
coup, attraper un
Être soudainement en coup après un jeu antérieur médiocre ; "elle a attrapé un coup."
accident vasculaire cérébral, être dans
Voir En trait .
étourdissement
Un coup joué avec étourdissement, mais pas assez pour arrêter complètement la bille blanche, permettant un peu de suivi. Il est joué de manière à ce qu'un coup suivi puisse être contrôlé de manière plus fiable, avec une frappe plus ferme que pour un roulement lent. Il est largement considéré [ mots de belette ] comme l'un des coups les plus difficiles du jeu à maîtriser, mais une excellente arme dans l'arsenal d'un joueur une fois qu'il l'a été.
coup paralysant
Un tir où la bille blanche n'a pas de rotation supérieure ou de rotation arrière lorsqu'elle touche une bille objet et "étourdit" le long de la ligne tangente. Communément abrégé en juste "étourdissant".
coup de meunier
Un coup que seul un novice ou un imbécile prendrait. Généralement parce qu'il s'agit d'un scratch garanti ou d'une autre faute, ou parce qu'il a un faible pourcentage d'être empoché et est susceptible de laisser l'adversaire en bonne position.
costume
Un terme (principalement américain) en huit boules pour l'un ou l'autre des sept boules (rayures ou solides) qui doivent être dégagées avant de couler la boule 8. Emprunté aux jeux de cartes . Généralement utilisé dans le générique, en particulier dans les ensembles de règles ou les articles, plutôt que familièrement par les joueurs. Voir aussi groupe pour l'équivalent britannique.
chirurgien
Un joueur doué pour les coups coupés très fins et les coups dans lesquels une balle doit passer proprement à travers un espace très étroit (comme la bille blanche entre deux des billes objet de l'adversaire avec à peine assez de place) pour éviter une faute et / ou empocher un ballon. [90] Ces injections peuvent être appelées "chirurgie", "injections chirurgicales", "coupures chirurgicales", etc. (principalement américain, familier). Voir aussi plume (États-Unis) ou snick (Royaume-Uni).
cygne
Utilisation d'un repose-cygne pour soulever la queue de billard au-dessus des balles obstruantes
Aussi le repos des cygnes . Un type de repos, semblable à une araignée en ce que la tête est relevée par des jambes de soutien plus longues, mais au lieu d'une sélection de rainures sur le dessus pour que la queue se repose, il n'y en a qu'une, à l'extrémité d'un cou en surplomb, donc qu'un joueur peut accéder plus facilement à la bille blanche si le chemin est bloqué par deux billes gênantes ou plus. Aussi connu sous le nom de col de cygne. [7]
chandails
Ceux qui parient sur un match ou qui ont des paris secondaires dessus et qui « transpirent l'action », [52] c'est-à-dire nerveux quant à son résultat.
embardée
Une courbe involontaire et souvent à peine perceptible conférée à la trajectoire de la bille blanche par l'utilisation de l'anglais sans repère de niveau. A ne pas confondre avec un coup de déviation.
tir de déviation
Identique au semi-massé. Comparez le tir de la courbe.

J

nappe de table
Identique au tissu.
rouleau de table
Un défaut dans la table, tel qu'un manque de nivellement, un tissu lâche à la chute d'une poche, un divot dans le lit, etc., qui fait qu'une balle, en particulier une balle qui se déplace lentement, ne roule pas ou ne s'installe pas comme prévu.
table à gratter
1. Ne pas frapper une bille objet légale avec la bille blanche. Dans la plupart des ensembles de règles, c'est une faute comme une autre. Cependant, dans certaines variantes de billard de bar, une égratignure de table lors du tir pour la boule 8 est une perte de jeu là où d'autres fautes plus mineures peuvent ne pas l'être, tout comme le fait de gratter sur la boule 8 (ni entraîner une perte de jeu en professionnel et la plupart règles de la ligue amateur).
2. En guise de dérive de la définition ci-dessus, le terme est également appliqué par de nombreux joueurs de la ligue à la faute dans des règles plus standardisées consistant à ne pas conduire une (toute) balle vers un coussin, ou à empocher une balle objet légale, après le contact initial de la bille blanche avec une bille objet.
3. Rarement, et par une dérivation entièrement différente ("gratter la table"), cela peut également signifier faire tomber la bille blanche (ou plus librement, n'importe quelle bille) complètement hors de la table.
vitesse de la table
Appréciation subjective de la rapidité avec laquelle les boules se déplacent sur la nappe de la table de billard ( feutrine ). Les balles roulent plus vite et plus loin sur les tables "rapides" avec un tissu propre, cassé et tissé serré car elles subissent moins de frottement qu'avec un tissu "lent" qui est sale ou flou à cause d'un tissage lâche et d'un matériau bon marché ou parce qu'il est s'épuise. Les termes peuvent être utilisés de manière comparative, comme dans "c'est une table vraiment rapide", ou "je n'aime pas le tissu si lent". Le tissu rapide peut rendre les coups tirés (à vis) un peu moins efficaces, car il y a moins d'achat pour la rotation arrière de la bille blanche. D'un autre côté, les coups de diapositives et d'arrêt sont plus faciles sur un tissu rapide car il est relativement lisse. [1] : 53  Parfois appelée vitesse du tissu.
talc
Aussi le talc à la main . Poudre de talc blanche placée sur la main du pont d'un joueur pour réduire l'humidité afin que le manche d'une queue puisse glisser plus facilement. De nombreux établissements ne le fournissent pas car trop de joueurs récréatifs en utiliseront beaucoup plus que nécessaire et le transféreront sur toute la surface de la table, le sol, les meubles, etc. Les sites qui le fournissent le font généralement sous la forme de cônes compressés d'environ 6 pouces de hauteur. Certains joueurs sérieux apportent le leur, dans une bouteille ou un sac poreux qui peut être tapoté sur la main du pont. De nombreux joueurs préfèrent un gant de piscine. Le talc est souvent appelé à tort "craie à main", bien qu'il ne soit pas fait de craie .
ligne tangente
La ligne imaginaire tracée perpendiculairement à la ligne d'impact entre la bille blanche et une bille objet. La bille blanche se déplacera le long de cette ligne après l'impact avec une bille objet si elle n'a pas de rotation verticale dessus (glisse) au moment de l'impact lors d'une collision non centre à centre. Voir aussi coup paralysant et balle fantôme.
réservoir
Perdre délibérément des matchs afin d'obtenir une meilleure sélection de repêchage ou d'être plus compétitif à l'avenir. Ceci est généralement effectué lorsqu'une équipe est absente ou peu susceptible de participer aux séries éliminatoires d'une ligue.
conique
Le profil du manche de la queue à mesure que son diamètre augmente de la pointe au joint. Un cône "rapide" ou "lent" fait référence à la rapidité avec laquelle le diamètre augmente. Un cône "pro" décrit un arbre qui se rétrécit rapidement de la taille du joint à la taille de la pointe afin de fournir une zone de course longue et non effilée.
tapeur
Un outil de pointe avec des pointes fines et pointues utilisées pour rendre rugueuse la pointe de la queue afin de mieux retenir la craie après qu'elle soit devenue durcie et lisse à la suite d'impacts répétés avec la bille blanche. Les taraudeurs sont fermement tapés ou pressés contre la pointe. Les tampons ont le même objectif, mais sont utilisés différemment.
modèle
1.   Voir modèle de poche.
2.   Voir modèle de rayonnage.
3.   Voir le modèle de formation.
temporaire
La capacité de snooker quelqu'un sans être réellement un snooker
mince
Voir surcoupe.
règle des trois fautes
La règle des trois fautes décrit une situation dans laquelle un joueur se voit infliger une pénalité définie après avoir commis une troisième faute consécutive. La pénalité exacte, ses conditions préalables et si elle est en place, varient selon les jeux. Dans le billard à neuf balles et droit , un joueur doit être informé qu'il est sur deux fautes afin de transgresser la règle, et s'il est violé, entraîne une perte de jeu pour le premier et une pénalité spéciale d'une perte de quinze points. (plus un pour la faute elle-même) dans ce dernier avec la possibilité d'exiger que le contrevenant rerack et rebreak. Dans WEPF huit boules , c'est une perte de jeu si un joueur commet une troisième faute en tirant sur le noir. Au billard, trois fautes successives d'une position non snookée entraînent le forfait du cadre. Les fautes répétées à partir d'une position snookée sont assez courantes - Dave Harold détient le record dans un match de compétition, ratant le même coup 14 fois de suite.
lancer
Le phénomène normal, présent à un certain degré sur tous les coups coupés, par lequel la balle objet est poussée dans une direction légèrement éloignée de l'angle de contact pur de la "boule fantôme" entre les deux balles. Le lancer est causé par le frottement conféré par la première balle en mouvement glissant ou tournant contre la seconde balle stationnaire. [5] Identique à la déviation objet-balle. Bien que le lancer soit plus facilement observé entre la bille blanche et une bille objet, il se produit également entre deux ou plusieurs billes objets, ce qui est l'un des facteurs qui rendent les tirs combinés difficiles.

La quantité de cette déviation d'une balle objet par rapport à sa trajectoire prévue est augmentée par plusieurs choses, y compris par des balles sales ou piquées qui se serrent brièvement les unes les autres, par un angle de coupe épais qui permet une friction prolongée entre les balles ( coupe- lancer induit ), par une vitesse de contact lente avec la balle ( lancer induit par la vitesse ) pour la même raison, par des coups paralysants pour la même raison, et par l'impact de la balle objet par une balle qui tourne rapidement sur le côté ( spin- ou anglais - lancer induit), ce qui fait rouler la balle objet dans une courbe plus vers cette direction de lancer. Le lancer est réduit par un impact à plus grande vitesse, par un tirage ou un suivi (rotation inférieure ou supérieure) et par une rotation latérale contre la direction du lancer naturel. Les joueurs expérimentés tirent donc souvent des coups coupés avec une petite quantité d'anglais extérieur - engrenage extérieur anglais - pour neutraliser le lancer induit par la coupe qui élargit le tir loin de la ligne tangente, bien que d'autres techniques puissent être nécessaires à la place ou en combinaison avec cela, selon sur la position désirée de la bille blanche à la fin du coup. [33] [34]

chatouille
Un tir dans lequel la bille blanche est d'abord conduite sur un ou plusieurs rails, puis frappe une bille objet et retourne au dernier rail contacté. C'est un coup courant dans les jeux de carambole, mais peut être appliqué à une telle instance dans n'importe quel sport de repère pertinent. En piscine, il est le plus souvent utilisé comme une forme de tir de dégagement à courte distance.
attaché
Décrire une balle qui est sûre parce qu'elle se trouve à proximité d'une ou plusieurs autres balles et qu'il faudrait développer avant qu'elle ne devienne potable.
serré
1. Décrire une situation où un pot est rendu plus difficile, soit par une poche partiellement bloquée par une autre bille de sorte que tout n'est pas disponible, soit par le chemin de la bille blanche vers l'angle d'empotage de la bille objet impliquant de passer très près d'une autre bille .
2.  Décrire des poches qui sont elles-mêmes plus étroites que la moyenne, ce qui rend le tableau plus difficile.
3.   Principalement britannique : une balle au repos qui est en contact réel avec un coussin est dite "serrée" à ce coussin. Le terme majoritairement américain "gelé" signifie la même chose, sauf qu'il peut aussi s'appliquer à une balle en contact avec une ou plusieurs autres balles plutôt qu'avec un coussin.
coup de temps
Tout tir dans lequel la bille blanche déplace une autre bille vers une position différente, puis rebondit sur un ou plusieurs rails pour toucher à nouveau la bille objet (normalement pour tenter de l'empocher ou de marquer un billard). [5]
Horaire
La facilité avec laquelle un joueur génère de la puissance de repère, en raison de l'accélération au bon moment de la queue au point approprié d'un coup.
conseil
Identique à la pointe de repère.
pince à pointe
Un petit outil de pointe de serrage utilisé pour maintenir fermement et appliquer une pression sur une pointe de queue de remplacement jusqu'à ce que la colle retenant la pointe à la virole soit complètement sèche.
outil de pointe
Aussi tiptool , tip-tool . N'importe quelle classe d'outils d'entretien pour les pointes de queue, y compris les shapers, les grattoirs, les coupe-champignons, les tappers, les brunissoirs et les pinces à pointe. Les joueurs de route, de ligue et de tournoi transportent souvent une gamme d'outils de pointe dans leurs étuis. Le terme ne s'applique pas à la craie de queue.
seins
Tittie aussi ; seins au pluriel . Identique à l'articulation. Par analogie avec le sein humain .
titty-accro
Aussi tittie-accro . Identique à corner-hook.
tonne
Au snooker, idem siècle.
haut
1.   Principalement britannique : la moitié de la table dans laquelle les boules objets sont stockées (dans les jeux qui utilisent des boules stockées). Cet usage est conceptuellement opposé à celui de l'Amérique du Nord, où ce bout de table s'appelle le pied. Au snooker , c'est là que les rouges sont arrachés, le plus proche de la tache noire ; c'est la zone dans laquelle la majeure partie du jeu est généralement jouée. Bas contrasté.
2.   Principalement américain : exactement le contraire de l'utilisation britannique ci-dessus - la tête de la table. N'est plus d'usage courant.
3.   Abréviation de top spin, c'est-à-dire identique à ce qui suit .
coussin supérieur
Principalement britannique : Le coussin sur le rail supérieur. Comparez le coussin de pied (États-Unis); coussin inférieur contrasté.
jeu haut de gamme
Cette technique implique que les trois balles soient regroupées à proximité à l'extrémité supérieure de la table et marquent avec une succession de pots et de canons à courte portée. Un point de départ typique est avec le rouge placé à sa place, l'objet blanc sur ou près de la ligne médiane quelque part entre la tache et le coussin supérieur, et la cueball posée à proximité pour empoter le rouge ou faire un canon doux. S'il s'agit du pot, il doit être joué de manière à laisser la bille blanche dans une bonne position pour le coup suivant. S'il s'agit du canon, alors le but est de déranger le moins possible l'objet blanc et de finir clair pour empoter le rouge qui a été laissé près de la poche d'angle. Ensuite, en rempotant le rouge, la boule blanche doit à nouveau être laissée dans une bonne position pour le coup suivant, et ainsi de suite. Cette forme de jeu permet de compiler de très gros breaks en relativement peu de temps.
rail supérieur
Principalement britannique : Le rail en haut du tableau . Comparez le repose-pieds (États-Unis); contraste Rail inférieur.
top spin

Aussi topspin , top-spin , top .

Identique à ce qui suit. Contraste bottom spin, back spin. Voir l'illustration au spin.
dégagement total
Terme utilisé au snooker pour désigner l'empotage de toutes les boules qui sont soutirées au début du cadre en une seule pause (course). Le dégagement total minimum offre 72 points (à moins que plusieurs rouges ne soient empotés d'un seul coup), dans le motif rouge puis jaune à plusieurs reprises jusqu'à ce que tous les rouges soient empotés, puis toutes les boules de couleur. Le break maximum est de 147 (sauf faute de l'adversaire immédiatement avant le début du break).
billard total
Dans le blackball , [7] une situation où le joueur ne peut voir aucune des balles qu'il veut frapper en raison de l'obstruction par d'autres balles ou la jointure d'une poche. Le joueur doit appeler "total snooker" à l'arbitre, ce qui dispense le joueur d'avoir à frapper un coussin après avoir touché la balle objet, ce qui est sinon une faute.
toucher le ballon
Toucher le ballon avec le ballon rouge
Au snooker , situation dans laquelle la bille blanche repose en contact avec une bille objet. Si la balle objet est une balle qui peut légalement être frappée, alors il est permis de simplement frapper loin d'elle et cela compte comme l'avoir frappée dans le coup. Si cette balle bouge, alors un coup poussé doit avoir eu lieu, auquel cas c'est une faute. Cette règle est parfois appliquée au billard britannique ainsi qu'au snooker. Au billard américain et au billard carambole , une définition moins stricte d'un coup poussé s'applique; voir gelé.
carte de tournoi
Jargon pour un tableau de tournoi , montrant quels joueurs jouent contre qui et quels sont les résultats. Souvent abrégé en carte .
tripler
Identique au triple.
triple siècle
Identique au triple siècle.
modèle de formation