Fribourg-en-Brisgau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Fribourg-en-Brisgau
Vue sur Fribourg
Vue sur Fribourg
Drapeau de Fribourg-en-Brisgau
Armoiries de Fribourg-en-Brisgau
Localisation de Fribourg-en-Brisgau
Fribourg-en-Brisgau est situé en Allemagne
Fribourg-en-Brisgau
Fribourg-en-Brisgau
Fribourg-en-Brisgau est situé dans le Bade-Wurtemberg
Fribourg-en-Brisgau
Fribourg-en-Brisgau
Coordonnées : 47°59′42″N 07°51′00″E / 47.99500°N 7.85.000°E / 47.99500; 7.85000Coordonnées : 47°59′42″N 07°51′00″E  / 47.99500°N 7.85000°E / 47.99500; 7.85000
PaysAllemagne
ÉtatBade-Wurtemberg
Admin. RégionFribourg
QuartierStadtkreis
Subdivisions41 quartiers
Gouvernement
 •  Lord maire (2018-26)Martin Horn [1] ( Ind. )
Zone
 • Le total153,07 km 2 (59,10 milles carrés)
Élévation
278 m (912 pi)
Population
 (2020-12-31) [2]
 • Le total230 940
 • Densité1 500/km 2 (3 900/mi²)
Fuseau horaireUTC + 00:00 ( CET )
 • Été ( heure d'été )UTC + 02: 00 ( CEST )
Codes postaux
79098-79117
Indicatifs0761, 07664, 07665
Immatriculation des véhiculesFR
Site Internet[2]

Fribourg- en - Brisgau ( allemand : [ˈfʁaɪbʊʁk ʔɪm ˈbʁaɪsɡaʊ] ( écouter )A propos de ce son ; en abrégé Fribourg i. Br. ou Fribourg i. B.), communément appelée Fribourg , est une ville indépendante du Bade-Wurtemberg , en Allemagne. Avec une population d'environ 230 000 habitants (au 31 décembre 2018), Fribourg est la quatrième plus grande ville du Bade-Wurtemberg après Stuttgart , Karlsruhe et Mannheim . La population de l'agglomération fribourgeoise était de 656 753 habitants en 2018. [3] Au sud-ouest du pays, elle chevauche la rivière Dreisam , au pied de laSchlossberg .

Historiquement, la ville a agi comme la plaque tournante de la région du Breisgau à la lisière ouest de la Forêt-Noire dans la plaine du Rhin supérieur . Célèbre vieille ville universitaire allemande et siège archiépiscopal , Fribourg a été constituée au début du XIIe siècle et s'est développée en un important centre commercial, intellectuel et ecclésiastique de la région du Rhin supérieur. La ville est connue pour sa cathédrale médiévale et son université de la Renaissance , ainsi que pour son niveau de vie élevé et ses pratiques environnementales avancées. La ville est située au cœur de la grande région viticole de Badenet sert de point d'entrée touristique principal à la beauté pittoresque de la Forêt-Noire . Selon les statistiques météorologiques, la ville est la plus ensoleillée et la plus chaude d'Allemagne et a détenu le record de température allemand de tous les temps de 40,2 °C (104,4 °F) de 2003 à 2015. [4] [5]

Histoire

Fribourg a été fondée par Konrad et le duc Berthold III de Zähringen en 1120 en tant que ville de marché libre ; [6] d' où son nom, qui se traduit par « ville libre (ou indépendante) ». Frei signifie « libre », et Burg, comme le mot anglais moderne « borough », était utilisé à l'époque pour désigner une ville constituée en société, généralement dotée d'un certain degré d'autonomie. [7] Le mot allemand Burg signifie aussi « une ville fortifiée », comme à Hambourg . Ainsi, il est probable que le nom de ce lieu signifie une « ville fortifiée de citoyens libres ».

Cette ville était stratégiquement située à la jonction des routes commerciales entre les régions de la mer Méditerranée et de la mer du Nord , et les fleuves Rhin et Danube . En 1200, la population de Fribourg comptait environ 6 000 personnes. À peu près à cette époque, sous le règne de Bertold V , le dernier duc de Zähringen, la ville commença la construction de sa cathédrale Fribourg-Münster sur le site d'une ancienne église paroissiale. [6] Commencée dans le style roman, elle fut poursuivie et achevée en 1513 en grande partie comme un édifice gothique . En 1218, à la mort de Bertold V, puis d'Egino V von Urach, comte d' Urachprit le titre de comte de Fribourg sous le nom d'Egino I von Freiburg. [6] Le conseil municipal n'a pas fait confiance aux nouveaux nobles et a écrit ses droits établis dans un document. A la fin du XIIIe siècle, il y avait une querelle entre les citoyens de Fribourg et leur seigneur, le comte Egino II de Fribourg. Egino II a augmenté les impôts et a cherché à limiter la liberté des citoyens, après quoi les Fribourgeois ont utilisé des catapultes pour détruire le château comtal au sommet du Schloßberg , une colline qui surplombe le centre-ville. Le comte furieux appela son beau-frère l'évêque de Strasbourg , Konradius von Lichtenberg , à l'aide. L'évêque répondit en marchant avec son armée sur Fribourg.

Vue panoramique de Fribourg, vu du Schlossberg, Freiburg Münster peut être vu juste à droite du centre.
Population historique
AnnéePop.±%
13859 000-    
162010 000+11,1%
187124 668+146,7%
190061 504+149,3%
191083 324+35,5%
191987 946+5,5%
192590 475+2,9%
193399 122+9,6%
1939110 110+11,1%
1950109 717−0,4%
1961145 016+32,2%
1970162 222+11,9%
1987178 672+10,1%
2011209 628+17,3%
2017229 636+9,5%
source : [8] [ référence circulaire ]
Hôtel de ville de Fribourg ( Rathaus )

Selon une vieille légende fribourgeoise, un boucher nommé Hauri poignarda à mort l'évêque de Strasbourg le 29 juillet 1299. Ce fut une victoire à la Pyrrhus , puisque désormais les citoyens de Fribourg devaient payer une expiation annuelle de 300 marcs en argent au comte de Fribourg jusqu'en 1368. En 1366, les comtes de Fribourg firent une autre tentative infructueuse d'occuper la ville lors d'un raid nocturne. Finalement, les citoyens en ont eu marre de leurs seigneurs et en 1368, Fribourg leur a acheté son indépendance. La ville s'est confiée à la protection des Habsbourg , qui ont permis à la ville de conserver une large mesure de liberté. La plupart des nobles de la ville moururent à la bataille de Sempach (1386). Le patricienla famille Schnewlin a pris le contrôle de la ville jusqu'à ce que les guildes se révoltent. Les guildes sont devenues plus puissantes que les patriciens en 1389.

Les mines d'argent du mont Schauinsland constituaient une importante source de capitaux pour Fribourg. Cet argent a fait de Fribourg l'une des villes les plus riches d'Europe et, en 1327, Fribourg a frappé sa propre pièce, le Rappenpfennig . En 1377, les villes de Fribourg, Bâle , Colmar et Breisach concluent une alliance monétaire connue sous le nom de Genossenschaft des Rappenpfennigs.(Collectif Rappenpfennig). Cette alliance facilita le commerce entre les villes et dura jusqu'à la fin du XVIe siècle. Il y avait 8 000 à 9 000 personnes vivant à Fribourg entre le XIIIe et le XIVe siècle, et 30 églises et monastères. À la fin du XIVe siècle, les filons d'argent s'amenuisent et, en 1460, seules environ 6 000 personnes vivent encore dans les murs de la ville de Fribourg .

Ville universitaire, Fribourg a évolué de son orientation minière vers un centre culturel pour les arts et les sciences. C'était aussi un centre commercial. La fin du Moyen Âge et l'aube de la Renaissance sont une époque à la fois d'avancées et de tragédies pour Fribourg.

En 1457, Albrecht VI , régent d' Autriche supplémentaire , fonda l' Albert-Ludwigs-Universität , l'une des plus anciennes universités d'Allemagne. En 1498, l'empereur Maximilien Ier a tenu un Reichstag à Fribourg. En 1520, la ville ratifie un ensemble de réformes juridiques, largement considérées comme les plus progressistes de l'époque. L'objectif était de trouver un équilibre entre les traditions de la ville et l'ancien droit romain . Les réformes ont été bien reçues, en particulier les sections traitant du droit de la procédure civile, des sanctions et de la constitution de la ville.

Cathédrale médiévale de Fribourg-Münster

En 1520, Fribourg décide de ne pas participer à la Réforme et devient un centre important du catholicisme sur le Rhin supérieur . Erasmus a déménagé ici après que Bâle a accepté la Réforme.

En 1536, une croyance forte et persistante en la sorcellerie a conduit à la première chasse aux sorcières de la ville . La nécessité de trouver un bouc émissaire pour des calamités telles que la peste noire , qui a fait 2 000 habitants de la région (25 % de la population de la ville) en 1564, a conduit à une escalade de la chasse aux sorcières qui a atteint son apogée en 1599. Une plaque sur l'ancien mur de la ville marque l'endroit où les incendies ont été effectués.

Les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ont été des temps turbulents pour Fribourg. Au début de la guerre de Trente Ans, il y avait 10 000 à 14 000 citoyens à Fribourg ; à sa fin, il n'en restait plus que 2 000. Au cours de cette guerre et d'autres conflits, la ville a appartenu à divers moments aux Autrichiens , aux Français , aux Suédois , aux Espagnols , et à divers membres de la Confédération allemande . Entre 1648 et 1805, lorsque la ville n'était pas sous occupation française, elle était le siège administratif de l' Au-delà , les territoires des Habsbourg au sud-ouest de l'Allemagne. En 1805, la ville, avec le Breisgau etLes régions d' Ortenau , sont devenues une partie de Baden .

En 1827, lors de la fondation de l' archidiocèse de Fribourg , Fribourg devint le siège d'un archevêque catholique .

Le Martinstor , l'une des premières portes de la ville de Fribourg

Le 22 octobre 1940, le gauleiter nazi de Baden, Robert Heinrich Wagner , ordonna la déportation de tous les habitants de Baden et de 350 de la population juive de Fribourg . Ils ont été déportés au camp de Gurs dans le sud de la France, où beaucoup sont morts. Le 18 juillet 1942, les Juifs de Bade et de Fribourg restants ont été transférés à Auschwitz en Pologne occupée par les nazis, où presque tous ont été assassinés. [9] Un mémorial vivant a été créé sous la forme de « l'empreinte » en marbre sur le site de la synagogue d' origine de la ville , qui a été incendiée par les Allemands nazis le 9 novembre 1938, lors du pogrom connu sous le nom de Kristallnacht. Le mémorial est une pataugeoire pour enfants et contient une plaque de bronze commémorant le bâtiment d'origine et la communauté juive qui a péri. Les trottoirs de Fribourg portent des mémoriaux aux victimes individuelles, sous la forme de plaques de laiton à l' extérieur de leurs anciennes résidences.

Fribourg a été lourdement bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale . En mai 1940 , des avions de la Luftwaffe larguent par erreur environ 60 bombes sur Fribourg près de la gare, tuant 57 personnes. [10] Le 27 novembre 1944, un raid de plus de 300 bombardiers du RAF Bomber Command ( Opération Tigerfish ) détruit une grande partie du centre-ville, à l'exception notable du Münster , qui n'est que légèrement endommagé. Après la guerre, la ville est reconstruite sur son plan médiéval.

Elle est occupée par l' armée française le 21 avril 1945 et Fribourg est rapidement rattachée à la zone d'occupation française . En décembre 1945, Fribourg devint le siège du gouvernement de l'État allemand de Badenia , qui fut fusionné avec le Bade-Wurtemberg en 1952. L' armée française maintint une présence à Fribourg jusqu'en 1991, lorsque la dernière division de l'armée française quitta la ville et quitta l'Allemagne.

Sur le site de l'ancienne base militaire française, un nouveau quartier de 5 000 habitants, Vauban , a débuté à la fin des années 1990 comme un « quartier modèle durable ». [ citation nécessaire ] L'énergie solaire fournit de l'électricité à de nombreux ménages de cette petite communauté.

Points d'intérêt

En raison de la beauté de ses paysages, de son climat relativement chaud et ensoleillé et de son accès facile à la Forêt-Noire, Fribourg est une plaque tournante du tourisme régional . En 2010, Fribourg a été élue ville européenne de l'année par l'Académie d'urbanisme en reconnaissance de l' urbanisme durable exemplaire qu'elle a mis en œuvre au cours des dernières décennies.

Le plus long téléphérique d' Allemagne, long de 3,6 kilomètres, relie Günterstal à une montagne voisine appelée Schauinsland .

La ville possède un système inhabituel de caniveaux (appelés Freiburg Bächle ) qui parcourent tout son centre. Ces Bächle , autrefois utilisées pour fournir de l'eau pour lutter contre les incendies et nourrir le bétail, regorgent en permanence d'eau détournée du Dreisam . Ils n'ont jamais été destinés à être utilisés pour les eaux usées, et même au Moyen Âge, une telle utilisation pouvait entraîner des sanctions sévères. Pendant l'été, l'eau courante assure un refroidissement naturel de l'air et offre un agréable gargouillement. On dit que si quelqu'un tombe ou pénètre accidentellement dans un Bächle , il épousera un Freiburger, ou « Bobbele ».

L' Augustinerplatz est l'une des places centrales de la vieille ville. Autrefois l'emplacement d'un monastère augustinien devenu le musée Augustiner en 1921, c'est maintenant un espace social populaire pour les plus jeunes habitants de Fribourg. Il compte un certain nombre de restaurants et de bars, dont la brasserie locale 'Feierling', qui possède un Biergarten . Lors des chaudes nuits d'été, des centaines d'étudiants se rassemblent ici.

Au centre de la vieille ville se trouve la Münsterplatz ou Place de la Cathédrale, la plus grande place de Fribourg . Un marché de producteurs s'y tient tous les jours sauf le dimanche. Ceci est le site de Fribourg de Münster , une gothique cathédrale cathédrale construite en grès rouge, construit entre 1200 et 1530 et a noté pour sa flèche imposante.

La salle des marchands historiques de 1520-1521

La halle des marchands historiques ( Historisches Kaufhaus ) est un bâtiment de style gothique tardif situé du côté sud de la Münsterplatz de Fribourg . Construit entre 1520 et 1530, il était autrefois le centre de la vie financière de la région. Sa façade est décorée de statues et des armoiries de quatre empereurs des Habsbourg .

L' Altes Rathaus , ou ancien hôtel de ville, a été achevé en 1559 et présente une façade peinte. La Synagoge Platz der alten "Place de la Vieille Synagogue" est l'une des places les plus importantes à la périphérie de la vieille ville historique. La place était l'emplacement d'une synagogue jusqu'à sa destruction lors de la Nuit de cristal en 1938. Le Zum Roten Bären , le plus ancien hôtel d'Allemagne, est situé le long d' Oberlinden, près de la porte souabe .

Le Siegesdenkmal , ou monument de la victoire, est un monument à la victoire allemande lors de la guerre franco-prussienne en 1871. Il est situé à l'extrémité nord du centre-ville historique de Fribourg et a été construit par Karl Friedrich Moest. Dans le langage courant des habitants de Fribourg, il sert de repère d'orientation ou de lieu de rencontre.

À l'est du centre-ville, la colline du Schlossberg offre une vue imprenable sur la ville et la région environnante. Le château (Schloss) dont la colline tire son nom a été démoli dans les années 1740, et il ne reste que des ruines. Cependant, le Schlossberg a conservé son importance pour la ville et, il y a 150 ans, les dirigeants de la ville ont ouvert des promenades et des vues pour rendre la montagne accessible au public. Aujourd'hui, le funiculaire Schlossbergbahn relie le centre-ville à la colline. [11]

D'autres musées de la ville incluent le musée d'archéologie Colombischlössle .

Liste des principaux sites touristiques

Géographie

Fribourg est bordée par les montagnes de la Forêt-Noire Rosskopf et Bromberg à l'est, Schönberg et Tuniberg au sud, avec la région des collines Kaiserstuhl à l'ouest.

Climat

La classification climatique de Köppen classe son climat comme océanique (Cfb). Cependant, il est proche d'être subtropical humide (Cfa) en raison des températures moyennes en juillet et août légèrement inférieures à 22 °C (72 °F). Les caractéristiques marines sont cependant limitées, en raison de sa grande distance des océans et des mers. En conséquence, les étés ont une influence subtropicale significative à mesure que l'air intérieur se réchauffe. Ainsi juillet et août sont, avec Karlsruhe, le plus chaud d'Allemagne. Les hivers sont modérés mais généralement avec des gelées fréquentes. Cependant, il y a plus de pluie toute l'année que sur le plateau rhénan en raison de la proximité de la Forêt-Noire. La ville est proche du Kaiserstuhl, une chaîne de collines d'origine volcanique située à quelques kilomètres qui est l'un des endroits les plus chauds d'Allemagne et donc considéré comme une zone viticole.

Données climatiques pour Fribourg 2015-2020, ensoleillement 2015-2020, extrêmes 1949-présent
Mois Jan fév Mar avr Peut juin juil août SEP oct nov déc Année
Enregistrement élevé °C (°F) 18,8
(65,8)
21,9
(71,4)
25,7
(78,3)
29,4
(84,9)
33,7
(92,7)
36,5
(97,7)
38,3
(100,9)
40,2
(104,4)
33,9
(93,0)
30,8
(87,4)
23,2
(73,8)
21,7
(71,1)
40,2
(104,4)
Moyenne élevée °C (°F) 5.7
(42.3)
7,9
(46,2)
12,6
(54,7)
16,7
(62,1)
20,3
(68,5)
25,0
(77,0)
27,8
(82,0)
27,5
(81,5)
22,3
(72,1)
16,2
(61,2)
10,2
(50,4)
7,9
(46,2)
16,7
(62,1)
Moyenne quotidienne °C (°F) 2,8
(37,0)
4,0
(39,2)
7,2
(45,0)
10,6
(51,1)
14,5
(58,1)
19,0
(66,2)
21,3
(70,3)
21,0
(69,8)
16,1
(61,0)
11,4
(52,5)
6,7
(44,1)
4.6
(40.3)
11,6
(52,9)
Moyenne basse °C (°F) 0,0
(32,0)
0,1
(32,2)
1,9
(35,4)
4.6
(40.3)
8,8
(47,8)
13,8
(56,8)
14,8
(58,6)
14,4
(57,9)
10,0
(50,0)
6,6
(43,9)
3,1
(37,6)
1,3
(34,3)
6,6
(43,9)
Enregistrement bas °C (°F) −18
(0)
−21,6
(−6,9)
-11,9
(10,6)
-5,2
(22,6)
-1,4
(29,5)
3,2
(37,8)
5,3
(41,5)
4.5
(40.1)
0,6
(33,1)
-5,9
(21,4)
-10,4
(13,3)
−19,9
(−3,8)
−21,6
(−6,9)
Précipitations moyennes mm (pouces) 44,5
(1,75)
42,9
(1,69)
36,7
(1,44)
77
(3.0)
96,2
(3,79)
76,3
(3,00)
52,5
(2,07)
53,4
(2,10)
45,4
(1,79)
49,0
(1,93)
66,2
(2,61)
35,9
(1,41)
676,1
(26,62)
Chute de neige moyenne cm (pouces) 3,6
(1,4)
1,0
(0,4)
2,0
(0,8)
0.0
(0.0)
0.0
(0.0)
0.0
(0.0)
0.0
(0.0)
0.0
(0.0)
0.0
(0.0)
0.0
(0.0)
0,76
(0,3)
0,76
(0,3)
5.1
(2.0)
Jours de pluie moyens (≥ 0,1 mm) 19.7 11.9 13,9 14,5 13.2 12.9 11.8 11.4 10.3 12.9 13,9 13,5 159,8
Heures d'ensoleillement mensuelles moyennes 58 97 151 190 204 240 266 238 189 114 61 71 1 879
Heures d'ensoleillement quotidiennes moyennes 1.7 3.4 4.9 6.2 6.6 8.2 8,9 7.8 6.4 3.7 2.1 2.4 5.2
Indice ultraviolet moyen 1 2 3 5 6 7 7 7 6 5 3 1 4
Source : Weatheronline.de , [12] Meteociel.fr , [13] météo-atlas , [14] et wetterdienst [15]
Les plus grands groupes d'étrangers par pays d'origine [16]
Nationalité Population (2019)
 Italie 3 211
 Roumanie 2 603
 Turquie 1 992
 Serbie 1761
 Syrie 1 652
 La France 1 574
 Croatie 1.382
 Pologne 1 125
 Kosovo 1 124
 Irak 1 039

Gouvernement

Martin Horn, maire de Fribourg

Fribourg est connue comme une "éco-ville". Il a attiré le Bundesamt für Strahlenschutz , les industries solaires et la recherche ; les Verts y ont un bastion (le plus fort de toutes les grandes villes allemandes ; jusqu'à 35 % du vote global de la ville, dans certains quartiers atteignant 40 % ou plus lors des élections nationales de 2012). Les quartiers nouvellement construits de Vauban et Rieselfeld ont été développés et construits selon l'idée de durabilité . Les citoyens de Fribourg sont connus en Allemagne pour leur amour du vélo et du recyclage . [17]

L'ancien maire ( Oberbürgermeister ), Dieter Salomon (en fonction de 2002 à 2018), a été le premier membre de Bündnis 90/Die Grünen à occuper une telle fonction dans une ville de plus de 100 000 habitants.

En mai 2018, Martin Horn , candidat indépendant anciennement associé au SPD et soutenu par le SPD et le FDP , devient maire de Fribourg, ayant obtenu 34,7% au premier tour et 44,2% au second. [18] Pendant son parti post-électoral, il a été frappé au visage par un homme local avec des problèmes psychiatriques connus. [19]

En juin 1995, le conseil municipal de Fribourg a adopté une résolution selon laquelle il n'autoriserait la construction que de « bâtiments à faible consommation d'énergie » sur les terrains municipaux, et tous les nouveaux bâtiments doivent se conformer à certaines spécifications « à faible consommation d'énergie ». L'habitat basse consommation utilise l'énergie solaire de manière passive et active. En plus des panneaux solaires et des capteurs sur le toit, fournissant de l'électricité et de l'eau chaude, de nombreuses fonctionnalités passives utilisent l'énergie du soleil pour réguler la température des pièces. [17]

2010 Convention du Parti vert à Fribourg, Dieter Salomon, alors maire sortant du Parti vert, et Carey Campbell, Parti vert indépendant, États-Unis, et président national, Comité de rédaction Michael Bloomberg

Fribourg accueille un certain nombre d' organisations internationales , en particulier ICLEI - Gouvernements locaux pour le développement durable, International Solar Energy Society et la City Mayors Foundation. [20]

La composition du conseil municipal de Fribourg est la suivante :

Fête Des places
Alliance '90/Les Verts 13
Parti social-démocrate 6
Union chrétienne-démocrate 6
Liste de gauche / Ville Solidaire 3
Alternative verte Fribourg 3
Électeurs libres 3
Fribourg habitable 2
Jeune Fribourg 2
Parti Démocratique Libre 2
Alternative pour l'Allemagne 2
Fribourg urbain 1
Die PARTEI 1
Liste des cultures 1
Femme indépendante 1
Citoyen de Fribourg 1
Liste pour la participation et l'inclusion 1
LE TOTAL 48

Éducation

Fribourg est un centre universitaire et de recherche, dans lequel de nombreuses personnalités intellectuelles et lauréats du prix Nobel ont vécu, travaillé et enseigné.

La ville abrite l'une des universités allemandes les plus anciennes et les plus renommées, l' Université Albert Ludwig de Fribourg , ainsi que son centre médical . Abritant certains des plus grands esprits occidentaux , dont des personnalités éminentes telles que Johann Eck , Max Weber , Edmund Husserl , Martin Heidegger et Friedrich Hayek , c'est l'une des meilleures institutions de recherche et d'enseignement d'Europe.

Fribourg accueille également divers autres instituts d'enseignement et de recherche, tels que l'Université d'éducation de Fribourg, l' Université protestante des sciences appliquées de Fribourg , l' Académie de musique de Fribourg , l' Université catholique des sciences appliquées de Fribourg , l'Université internationale d'enseignement coopératif IUCE, trois Max instituts Planck et cinq instituts Fraunhofer .

La ville abrite le programme IES Abroad de l'Union européenne, qui permet aux étudiants d'étudier le développement et les activités de l' UE . [21] [22]

La DFG/LFA Fribourg , lycée franco-allemand créé par le traité de l'Élysée de 1963 , se trouve dans la ville.

Religion

Christianisme

Fribourg appartenait à l'Autriche jusqu'en 1805 et resta catholique, bien que les villages environnants comme Haslach , Opfingen, Tiengen et les terres environnantes gouvernées par le margrave de Baden soient devenus protestants à la suite de la Réforme. La ville faisait partie du diocèse de Constance jusqu'en 1821. Cette même année, Fribourg devint siège épiscopal de l' archidiocèse catholique romain de Fribourg . En raison d'un différend entre le gouvernement de Bade et le Saint-Siège , l' archevêque prit officiellement ses fonctions en 1827.

La cathédrale de Fribourg : l'un des monuments les plus célèbres de Fribourg

Les frontières de l'archidiocèse correspondent aux frontières de l'ancienne province de Bade et de l'ancien margraviat de Hohenzollern. La cathédrale, dans laquelle réside l'évêque, est la cathédrale de Fribourg . Font également partie de la province ecclésiastique de Fribourg les diocèses suffragants de Mayence et Rottenburg-Stuttgart .

Jusqu'en 1929, les diocèses de Limbourg et de Fulda appartenaient également à cette province ecclésiastique. L'archevêque de Fribourg détient le titre de métropolitain et le siège allemand de Caritas International est à Fribourg.

Saint Georges (le drapeau de Fribourg a la croix de Georges), Lambert de Maastricht et le saint des catacombes, Alexandre , sont les saints patrons de Fribourg. De nombreuses œuvres d'art représentant ces saints se trouvent dans la cathédrale de Fribourg, sur la place de la cathédrale, tout comme dans les musées et archives de la ville, dont certaines de Hans Baldung Grien , Hans Holbein le Jeune et Gregorius Sickinger .

En 1805, avec l'attaque du Breisgau sur le Grand-Duché de Bade par un souverain catholique, de nombreux protestants s'installent dans la ville. Depuis 2007, tous les protestants qui ne font pas partie d'une «église libre» appartiennent au doyenné de Fribourg nouvellement fondé dans le cadre de la paroisse de Südbaden qui fait partie de la Landeskirche Baden.

Le siège de l' Église évangélique luthérienne de Bade , une église luthérienne libre, est situé à Fribourg. Il existe plusieurs autres églises protestantes gratuites : par exemple la chapelle du Calvaire ou Chrischona International. Une ancienne congrégation existe à Fribourg depuis la fin des années 1900, qui utilise l'ancienne église du monastère des Ursulines dans le monastère noir à la frontière du vieux centre-ville. L'église catholique Sainte-Marie-Schutz a été mise à disposition pour les messes par les congrégations orthodoxes grecques, serbes, russes et roumaines.

judaïsme

Les Juifs auraient vécu dans la ville avant 1230, mais ce n'est qu'après 1230 qu'ils auraient fondé une communauté officielle dans la Webergasse (une petite rue du centre-ville). Les comtes de Fribourg ont acheté le lucratif Schutzjude , ce qui signifie que toutes les informations personnelles sur les Juifs vivant à Fribourg ont été directement envoyées à Konrad II et à son fils co-régnant Friedrich. Les deux ont publié une lettre comprenant la promesse de sécurité et de liberté à tous les Juifs locaux le 12 octobre 1338. Il a perdu toute valeur peu de temps après, cependant, le 1er janvier 1349. Bien que la pesten'avait pas encore éclaté dans la ville, les Juifs furent accusés de l'avoir propagé et placés en garde à vue. Tous les Juifs, à l'exception des femmes enceintes, ont été brûlés vifs le 31 janvier 1349. Les enfants restants ont été forcés d'être baptisés. Ce pogrom a laissé les Juifs très hésitants à se réinstaller dans la ville. En 1401, le conseil municipal a décrété un règlement interdisant tous les Juifs de Fribourg (orig. dialecte moyen haut allemand : « daz dekein Jude ze Friburg niemmerme sin sol »[27]. Cela a été officiellement réaffirmé par le roi Sigismond avec une interdiction à vie (orig Allemand : « Ewige Vertreibung ») en 1424. Ce n'est qu'en 1809 que les Juifs ont de nouveau été autorisés à résider de manière permanente dans la ville. Ils ont ensuite fondé une communauté juive en 1836.

Lors de la Nuit de Cristal en 1938, la synagogue, construite en 1870, a été incendiée. De nombreux magasins et appartements de citoyens juifs de Fribourg ont été dévastés et pillés par les nationaux-socialistes sans l'intervention de la police ou des pompiers. Des citoyens juifs de sexe masculin riches ont été kidnappés et emmenés dans des camps de concentrationBuchenwald et Dachau ) où ils ont été soumis au travail forcé ou exécutés et leur argent et leurs biens volés.

Le 22 octobre 1940, les Juifs restants de Bade et du Palatinat sont déportés au camp de Gurs dans le sud de la France. L'Annaplatz était l'un des nombreux points de collecte. Les soi-disant ' Stolpersteine ', tuiles avec des noms et des dates, commémorent les victimes de la poursuite des Juifs pendant l'ère nazie dans les pavés de la ville. La journaliste Käthe Vordtriede du Volkswacht a même reçu deux Stolpersteine ​​pour commémorer sa vie. Le premier a été enfoncé dans le sol devant la Vordtriede-Haus Freiburg en 2006 et le second devant le Basler Hof, les autorités régionales, au printemps 2013. C'était aussi le siège de la Gestapo.jusqu'en 1941, où des gens implacables ont été cruellement interrogés, détenus ou déportés. Les seules solutions étaient la fuite ou l'émigration. La famille Vordtriede a réussi à s'échapper à temps.

Transports

Tramway VAG de Fribourg

Fribourg possède une vaste zone piétonne dans le centre-ville où les voitures à moteur ne sont pas autorisées. Fribourg dispose également d'un excellent système de transports en commun, exploité par la VAG Freiburg appartenant à la ville . L'épine dorsale du système est le réseau de tramway de Fribourg , complété par des bus de desserte . Le réseau de tramway est très apprécié car les tarifs bas permettent des transports illimités dans la ville et ses environs. De plus, tout billet pour un concert sportif ou autre événement est également valable pour une utilisation dans les transports en commun. Le réseau de tramway est si vaste que 70 % de la population vit à moins de 500 m d'un arrêt de tramway avec un tram toutes les 8 min.

Fribourg se trouve sur la principale ligne de chemin de fer Francfort-sur-le-Main - Bâle , avec des services de passagers longue distance fréquents et rapides depuis la Freiburg Hauptbahnhof vers les principales villes allemandes et européennes. D'autres lignes de chemin de fer vont à l'est dans la Forêt-Noire et à l'ouest jusqu'à Breisach et sont desservies par le Breisgau S-Bahn . La ligne vers Breisach est le tronçon restant du chemin de fer international Fribourg-Colmar , coupé en 1945 lorsque le pont ferroviaire sur le Rhin à Breisach a été détruit, et n'a jamais été remplacé.

La ville est également desservie par l' autoroute A5 Francfort-sur-le-MainBâle .

Fribourg est desservie par l' EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg en France, à proximité des frontières de l'Allemagne et de la Suisse, à 70 km (43 mi) au sud de Fribourg. L'aéroport de Karlsruhe/Baden-Baden est à environ 100 km (62 mi) au nord de Fribourg et est également desservi par plusieurs compagnies aériennes. Les plus grands aéroports internationaux les plus proches sont Stuttgart (200 km (120 mi)), Francfort-sur-le-Main (260 km (160 mi)) et Munich (430 km (270 mi)). Le Flugplatz Freiburg ( IATA : QFB , ICAO : EDTF ), un petit aérodrome situé dans le Messe, dans le district de Fribourg , manque de service commercial mais est utilisé pour l'aviation privée.

Les sites Web de covoiturage tels que BlaBlaCar sont couramment utilisés par les habitants de Fribourg, car ils sont considérés comme relativement sûrs.

L'investissement dans les transports a entraîné une forte augmentation de l'utilisation des transports à vélo, à pied et en transports en commun, les projections de trajets en voiture représentant 29 % des temps de trajet.

Sport

Schwarzwald-Stadion est l'ancien terrain du club de Bundesliga SC Freiburg

Fribourg abrite les équipes de football SC Freiburg , qui joue à l' Europa-Park Stadion et est représenté en 1. ou 2. Bundesliga depuis 1978, et Freiburger FC , vainqueur du championnat allemand de 1907. En 2016, le SC Fribourg a été promu au la plus haute ligue pour la cinquième fois de l'histoire de son club. Le club est devenu généralement connu en Allemagne pour sa politique de dotation constante. Achim Stocker a été président du club de 1972 jusqu'à sa mort en 2009. L'entraîneur de longue date était Volker Finke (1991-2007), à l'initiative duquel l'école de football du club remonte. En 2004, le SC Freiburg a fêté son 100e anniversaire. Depuis décembre 2011, l'entraîneur est Christian Streich. L'équipe féminine du SC Freiburg joue dans la première Bundesliga féminine.

Fribourg a également l' équipe de hockey sur glace EHC Freiburg , qui joue à la Franz-Siegel Halle. Au cours de la saison 2003/2004, l'EHC Freiburg (les loups) a joué dans la DEL , la plus haute ligue allemande de hockey sur glace. Actuellement, saison 2018/19, ils jouent en deuxième ligue ( DEL2 ).

De plus, il y a l'équipe du RC Freiburg Rugby, qui participe à la deuxième Bundesliga Sud (Baden Württemberg) . Le terrain d'accueil du club, le seul terrain de rugby de la région, est situé à March-Hugstetten.

Ensuite, il y a l'équipe masculine de volley-ball du FT 1844 Freiburg , qui évolue en deuxième Bundesliga depuis 2001 et l'équipe féminine de handball du HSG Freiburg, qui évolue en 3e Ligue féminine de handball.

Fribourg est représentée dans la première ligue de basket-ball féminin par l'Eisvögel (Kingfisher) USC Freiburg. Lors de la saison 2005/2006, les Kingfishers ont pris la deuxième place après la fin du deuxième tour, lors de la saison 2006/2007, c'était la quatrième place. L'équipe masculine de l'USC a disputé la saison 2009/10 en ProA (2e Bundesliga). L'équipe masculine de Fribourg a disputé sa dernière saison de première division en 1998/1999. Actuellement, saison 2018/19, l'équipe masculine évolue en Oberliga et l'équipe féminine en championnat régional.

De 1925 à 1984, les courses du Schauinsland se sont déroulées sur une ancienne piste forestière. Le parcours est encore utilisé périodiquement pour les Championnats d' Europe de la course de côte .

Appuyez sur

Badische Zeitung est le principal quotidien local, couvrant la région de la Forêt-Noire.

Villes jumelles – villes sœurs

Fribourg-en-Brisgau est jumelée avec : [23]

Les commentaires controversés du président iranien Mahmoud Ahmadinejad , qui incluaient une remise en question de la dimension de l' Holocauste , ont déclenché des discussions concernant les relations de Fribourg avec Ispahan . Immédiatement après les commentaires, le maire de Fribourg Salomon a reporté un voyage à Ispahan, mais la plupart des personnes impliquées, en particulier celles du parti Alliance '90/Les Verts , se sont opposées à l'annulation de la relation. [24]

Symboles

Sceau de Fribourg.

Les armoiries de la ville sont d'argent à la croix de gueules, la croix de Saint-Georges . Saint Georges est le saint patron de la ville. La croix figure également sur le drapeau de la ville, qui date d'environ 1368, et est identique à celui de l' Angleterre , qui a le même patron.

La ville possède également un sceau que l'on peut voir à quelques endroits du centre-ville. Il s'agit d'une représentation stylisée de la façade du Wasserschlössle, une installation hydraulique aux allures de château construite sur une colline qui surplombe le quartier résidentiel de Wiehre . Le sceau représente un château rouge à trois tours sur fond blanc, avec des trompettes vêtues de vert au sommet des deux tours extérieures. Sous le château se trouve une fleur de lys dorée.

Résidents notables

Portrait d'Érasme par Holbein, 1523
Karl von Rotteck
Martin Heidegger, 1960
Friedrich Hayek

Pré-18e siècle

18ème siècle

19ème siècle

Portrait de Karl Rahner
Hannah Arendt, 1975
Wolfgang Schäuble, 2014
Stéphan Burger, 2014

20e siècle

Galerie

Références

  1. ^ Aktuelle Wahlergebnisse , Staatsanzeiger, consulté le 11 septembre 2021.
  2. ^ "Bevölkerung nach Nationalität und Geschlecht am 31. Dezember 2020" [Population par nationalité et sexe au 31 décembre 2020] (CSV) . Statistisches Landesamt Baden-Württemberg (en allemand). juin 2021 . Récupéré le 17 octobre 2021 .
  3. ^ "Les zones métropolitaines" . stats.oecd.org . Récupéré le 14 août 2020 .
  4. ^ Site Internet de la Société allemande d'agriculture : Baden (consulté le 1er janvier 2008). " Copie archivée " . Archivé de l' original le 30 octobre 2007 . Récupéré le 1er janvier 2008 .CS1 maint: archived copy as title (link)
  5. ^ Températures extrêmes
  6. ^ A b c "Stadt Freiburg im Breisgau: Histoire" . www.freiburg.de (Stadt Fribourg-en-Brisgau). Archivé de l' original le 27 février 2009 . Récupéré le 11 avril 2009 . , aussi Arnold, Benjamin German Knighthood 1050–1300 (Oxford : Clarendon Press, 1985) p. 123.
  7. ^ "arrondissement" . Dictionnaire du patrimoine américain . Houghton Mifflin Harcourt . Récupéré le 13 septembre 2019 .
  8. ^ Lien
  9. ^ Spector, Shmuel et Wigoder, Geoffrey, L'Encyclopédie de la vie juive avant et pendant l'Holocauste , New York University Press 2001. Voir Die Synagoge à Fribourg-en-Brisgau .
  10. ^ Robinson, Derek (2005). Invasion 1940 . Londres : Constable & Robinson. p. 31–32. ISBN 1-84529-151-4.
  11. ^ "Erlebniswelt Schlossberg" [Expérience Schlossberg] (en allemand). Stadt Fribourg. Archivé de l'original le 5 avril 2011 . Consulté le 13 février 2011 .
  12. ^ « Moyennes météorologiques historiques de Fribourg/Breisgau » (en allemand). météoligne.de . Consulté le 22 juin 2014 .
  13. ^ "Les extrêmes historiques de Fribourg/Breisgau" (en français). Meteociel.fr . Consulté le 6 novembre 2015 .
  14. ^ "Indice uv de Fribourg/Breisgau" . météo-atlas . Récupéré le 18 janvier 2020 .
  15. ^ "Heures d'ensoleillement de Fribourg/Breisgau" (en allemand). wetterdienst.de.
  16. ^ [1] , (Ville de Fribourg-en-Brisgau)
  17. ^ un b Andrew Purvis (23 mars 2008). "Fribourg, Allemagne : est-ce la ville la plus verte du monde ?" . le Gardien . Consulté le 17 mars 2016 .
  18. ^ "OB-Wahl Freiburg 2018 – Martin Horn – Kandidat" . OB-Wahl Freiburg 2018 (en allemand) . Consulté le 18 mai 2018 .
  19. ^ "Auf Wahlparty: Freiburgs neuer Oberbürgermeister Horn attackiert" . Spiegel en ligne . 6 mai 2018 . Consulté le 18 mai 2018 .
  20. ^ "Maires de la ville : À propos des maires de la ville" . Consulté le 17 mars 2016 .
  21. ^ "Union européenne" . 27 avril 2012 . Consulté le 17 mars 2016 .
  22. ^ "Avocat Fribourg" . Consulté le 28 novembre 2014 .
  23. ^ "Partnerstädte" . freiburg.de (en allemand). Fribourg-en-Brisgau . Récupéré le 3 février 2021 .
  24. ^ "Copie archivée" . Archivé de l' original le 10 mars 2007 . Récupéré le 19 décembre 2005 .CS1 maint: archived copy as title (link)
  25. ^  Cet article incorpore le texte d'une publication maintenant dans le domaine public " Berthold_Schwarz ". Encyclopédie catholique . 13 . 1912.
  26. ^  Cet article incorpore le texte d'une publication maintenant dans le domaine public " Desiderius_Erasmus ". Encyclopédie catholique . 05 . 1909.
  27. ^  Cet article incorpore le texte d'une publication maintenant dans le domaine public " Martin_Waldseemüller ". Encyclopédie catholique . 15 . 1912.
  28. ^  Cet article incorpore le texte d'une publication maintenant dans le domaine public " Aloysius_Bellecius ". Encyclopédie catholique . 02 . 1907.
  29. ^ "Rotteck, Karl von"  . La Cyclopédie américaine . 1879.
  30. ^ "Auffenberg, Joseph, Baron von"  . Encyclopédie américaine . 1920.
  31. ^ "Furtwängler, Adolf"  . Encyclopédie Britannica . 11 (11e éd.). 1911.
  32. ^ Base de données IMDb récupérée le 27 août 2018
  33. ^ Base de données IMDb récupérée le 27 août 2018
  34. ^ Base de données IMDb récupérée le 27 août 2018
  35. ^ Base de données IMDb récupérée le 27 août 2018
  36. ^ Base de données IMDb récupérée le 27 août 2018
  37. ^ Base de données IMDb récupérée le 27 août 2018

Lectures complémentaires

Liens externes