Cadres du parti de la construction

Cadres du parti de la construction
حزب کارگزاران سازندگی ایران‎
Secrétaire généralHossein Marashi [1]
Porte-paroleHossein Marashi [2]
Leader spirituelAkbar Hashemi Rafsandjani (décédé) [3]
Chef du ConseilMohsen Hashemi Rafsandjani [4]
Fondateur
Fondé17 janvier 1996 ; il y a 27 ans [5] (1996-01-17)
Légalisé15 août 1999 ; il y a 23 ans [6] (1999-08-15)
Séparé dePrincipes [7]
Quartier généralTéhéran, Iran
JournalKargozaran (2005–2008)
Sazandegi (depuis 2018)
IdéologieRéformisme [8]
Technocratie [3]
Pragmatisme [9]
Démocratie islamique [10]
' Droite moderne ' [3] [11]
Poste politiqueDroite [12] [13]
ReligionIslam
Affiliation nationaleConseil de coordination du Front des réformes
SloganFierté islamique et développement de l'Iran [7]
Conseil municipal de Téhéran
3 / 21
Conseil municipal de Tabriz
1 / 13
Conseil municipal de Chiraz
1 / 13
Site Internet
www.kargozaran.net/fa/

Le Parti des cadres de la construction de l'Iran [a] ( persan : حزب کارگزاران سازندگی ایران , romaniséHezb-e Kārgozārān-e Sāzandegi-ye Iran ) est un parti politique réformiste [8] en Iran , fondé par 16 [5] membres de le cabinet du président de l'époque Akbar Hashemi Rafsandjani en 1996. [7] [3] Le parti est membre du Conseil de coordination du Front des réformes . [8]

Vues et factions

Économiquement, le parti soutient les marchés libres et l'industrialisation ; avec un accent particulier sur le progrès et le développement. [3] Le parti considère que la liberté économique est fondamentalement liée à la liberté culturelle et politique , mais qu'elle ne doit pas entrer en conflit avec le développement. [7] Le parti est divisé en deux factions en lutte constante, la « faction Kermani » plus conservatrice dirigée par Mohammad Hashemi Rafsanjani et Hossein Marashi et la « faction Isfahani » plus libérale dirigée par Mohammad Atrianfar etGholamhossein Karbaschi . [14]

Membres

Fondateurs

Le parti a été formé en 1996. Les seize personnes suivantes en ont été les fondateurs ; ils ont signé la déclaration de sa formation [5] et les membres fondateurs du conseil d'administration enregistrant le parti au ministère de l'Intérieur en 1999 étaient : [6]

Nom 1996 1999
Esmaïl Choushtari Coche verteY
Ataollah Mohajerani Coche verteY Coche verteY
Mohsen Nourbakhsh Coche verteY Coche verteY
Mohammad Hashemi Rafsandjani Coche verteY Coche verteY
Mohamed Ali Najafi Coche verteY Coche verteY
Morteza Mohamed Khan Coche verteY
Issa Kalantari Coche verteY
Akbar Torkan Coche verteY
Mohamed Gharazi Coche verteY
Bijan Namdar Zangeneh Coche verteY
Gholamhossein Karbaschi Coche verteY
Reza Amrollahi Coche verteY Coche verteY
Gholamreza Forouzesh Coche verteY
Mostafa Hashemitaba Coche verteY
Gholamreza Shafeei Coche verteY
Mohammad Reza Nematzadeh Coche verteY
Hossein Marashi Coche verteY
Faezeh Hashemi Rafsandjani Coche verteY

Chefs de parti

Mandataires actuels

Armoire
Parlement
Local

Les références

  1. ^ Translittération Hezb-e Kargozaran-e Sazandegi-e Iran . Le nom du parti a été alternativement traduit par "Servants of Construction Party". [7]
  1. ^ "La nouvelle position de Mohsen Hashmei dans les cadres du parti de la construction" (en persan). Khabaronline. 18 mai 2014 . Consulté le 18 septembre 2015 .
  2. ^ "Hossein Marashi: l'Iran emprisonne l'ancien vice-président réformiste" . Huffington Post . Consulté le 18 septembre 2015 .
  3. ^ abcde "Les cadres de la construction de l'Iran (ACI)" (PDF) , Portail de données sur les sciences sociales de l'Iran , Université de Princeton
  4. ^ ""کرباسچی" رعشی سخنگو". 25 avril 2017.
  5. ^ abc Mohammad Ali Zandi. "Dirigeants du Parti de la construction de l'Iran" (en persan). Centre de recherche de Baqir al-Ulum . Récupéré le 21 août 2015 .
  6. ^ un b "Liste des Parties Légalement Enregistrées en Iran". Journal du Khorassan . Pars Times. 30 juillet 2000. p. 4 . Récupéré le 21 août 2015 .
  7. ^ abcde Antoine, Olivier; Sfeir, Roy (2007), "Les serviteurs de la construction", The Columbia World Dictionary of Islamism , Columbia University Press , pp. 164–165, ISBN 978-0231146401
  8. ^ un bc "l'Iran : Le Mouvement de Davom-e Khordad (2ème de Khordad ; 23 mai)". Refworld . Consulté le 10 mars 2015 .
  9. ^ Pesaran, Evaleila (2011), La lutte de l'Iran pour l'indépendance économique : Réforme et contre-réforme à l'ère post-révolutionnaire , Taylor & Francis , p. 147, ISBN 978-1136735578
  10. ^ Rezai, Mehran (2006), La structure du marché religieux mondial et son rôle dans la production de violence religieuse (avec une étude de cas sur l'Iran) (PDF) , CESNUR , p. 6
  11. ^ Buchta, Wilfried (2000), Qui gouverne l'Iran ? : la structure du pouvoir dans la République islamique , Washington DC : L'Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient, La Konrad Adenauer Stiftung, p. 14, ISBN 0-944029-39-6
  12. ^ "Iran: Le Parti National Kargozaran-Sazandegi; opinion politique, ses dirigeants, ses branches et sa participation à toute élection en Iran (1998)" .
  13. ^ Buchta, Wilfried (2000), Qui gouverne l'Iran ? : la structure du pouvoir dans la République islamique , Washington DC : L'Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient, La Konrad Adenauer Stiftung, p. 14, ISBN 0-944029-39-6
  14. ^ Muhammad Sahimi (12 mai 2009). "Les Groupes Politiques". Bureau de Téhéran . Récupéré le 21 août 2015 .