Encyclopédie des Appalaches

L' Encyclopédie des Appalaches est la première encyclopédie dédiée à la région, aux habitants, à la culture, à l'histoire et à la géographie des Appalaches . La région, telle que définie par la Commission régionale des Appalaches, est une zone de 205 000 milles carrés qui suit la crête des Appalaches, du sud de l'État de New York au nord du Mississippi. Il comprend toute la Virginie occidentale et une partie de 12 autres États : Alabama, Géorgie, Kentucky, Maryland, Mississippi, New York, Caroline du Nord, Ohio, Pennsylvanie, Caroline du Sud, Tennessee et Virginie. Quarante-deux pour cent de la population de cette région est rurale, contre 20 pour cent de la population nationale, mais la région comprend également des zones urbaines, comme Pittsburgh et Chattanooga. L'encyclopédie compte 1 832 pages et contient plus de 2 000 entrées. [1] Produit par le Centre d'excellence pour les études et les services des Appalaches de l' East Tennessee State University (ETSU), Rudy Abramson et le Dr Jean Haskell sont les deux principaux rédacteurs de l'encyclopédie. Jill Oxendine a été rédactrice en chef. Le volume a été publié en mars 2006 par University of Tennessee Press . [1] Il comprend un avant-propos de William Ferris, ancien président du National Endowment for the Humanities, qui a qualifié l'encyclopédie de « véritable festin d'informations sur sa région... un portrait remarquablement détaillé d'un paysage qui s'étend de New York à Mississippi." [1] Le volume comprend également une appréciation d'Henry Louis Gates Jr., professeur à l'Université Alphonse Fletcher et directeur du Centre Hutchins pour la recherche africaine et afro-américaine à l'Université Harvard, originaire de Virginie occidentale. Gates a écrit que l'encyclopédie " expose à tous ce que nous qui avons grandi là-bas avons toujours su. Les Appalaches sont une terre riche et belle, ancrée dans la tradition et ouverte au changement. Il abrite d’innombrables conteurs et des histoires sans fin. Sa richesse et son caractère rocheux nous apprennent à nous frayer un chemin dans le monde, mais les Appalaches ne nous quittent jamais. »

Le volume est toujours imprimé par University of Tennessee Press. Une édition en ligne a été lancée en 2011, qui comprenait uniquement la section Musique, mais a été interrompue. Le Centre d'excellence de l'ETSU pour les études et les services des Appalaches, désormais dirigé par le Dr Ron Roach, a lancé un projet visant à produire une version numérique mise à jour de l'intégralité de l'encyclopédie, qui sera disponible en ligne gratuitement.

Organisation

La version imprimée de l'encyclopédie compte 1832 pages. Il est organisé en cinq sections principales suivantes avec leurs sous-sections respectives :

Le paysage

  • Géologie
  • Écologie
  • Environnement

Les gens

  • Famille et communauté
  • Images et icônes
  • Race, ethnicité et identité
  • Établissement et migration
  • Expérience urbaine des Appalaches

Travail et économie

  • Agriculture
  • Affaires, industrie et technologie
  • Travail
  • Tourisme
  • Transport

Les traditions culturelles

  • Architecture
  • Artisanat
  • Folklore et vie populaire
  • Alimentation et cuisine
  • Humour
  • Langue
  • Littérature
  • Musique
  • Arts performants
  • Religion
  • Sports et loisirs
  • arts visuels

Établissements

  • Institutions culturelles
  • Éducation
  • Gouvernement
  • Santé
  • Médias

Remarques

  1. ^ abc Rudy Abramson et Jean Haskell, éd., Encyclopédie des Appalaches, (Knoxville, Tenn : U of Tennessee Press, 2006), rabat avant.

Liens externes

  • Site Web de l'Université du Tennessee Press pour l'Encyclopédie des Appalaches
Extrait de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Encyclopedia_of_Appalachia&oldid=1178992585"