Don Black (suprémaciste blanc)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Don Noir
Don Black.jpg
Don Black en 2007
Grand Sorcier des
Chevaliers du Ku Klux Klan
En fonction
1979/1980-1981
Précédé parDavid Duc
succédé parStanley McCollum [1]
Détails personnels
Stephen Donald Noir

( 28/07/1953 )28 juillet 1953 (68 ans)
Athènes, Alabama , États-Unis
Parti politiquenazi américain
Conjoint(s)Chloé Noir [2]
EnfantsDerek Noir [3]
Résidence(s)West Palm Beach, Floride , États-Unis
mère nourricièreUniversité de l'Alabama [4]
OccupationAnalyste de base de données
Connu pourStormfront , [5] néo-nazisme , suprématie blanche , antisémitisme

Stephen Donald Black [6] (né le 28 juillet 1953) est un suprématiste blanc américain . [6] [7] [8] Il est le fondateur et le webmaster du forum Internet antisémite, néonazi , suprématiste blanc, négationniste de l'Holocauste , homophobe, islamophobe et raciste Stormfront . [9] [10] [11] [12] Il était un grand sorcier du Ku Klux Klan et membre du parti nazi américain dans les années 1970, [13] [14]bien qu'à l'époque où il en était membre, il était connu sous le nom de «Parti national-socialiste des peuples blancs». [15] Il a été reconnu coupable en 1981 de tentative de renversement armé du gouvernement de l'île de la Dominique en violation de la loi américaine sur la neutralité . [16] [17]

Jeunesse

Black est né à Athens, en Alabama , et est devenu un défenseur de la suprématie blanche à un âge précoce lorsqu'il a commencé à distribuer des journaux racistes White Power et le Thunderbolt dans son lycée, la Madison Academy . Cela a conduit à une décision du conseil scolaire local d'interdire la distribution de littérature politique. Black a répliqué en envoyant de la documentation aux adresses des étudiants obtenues à partir des manuels scolaires.

À l'été 1970, après sa première année au lycée d'Athènes , Black se rendit à Savannah, en Géorgie , pour travailler sur la campagne de gouverneur de JB Stoner , un ségrégationniste et chef du National States' Rights Party (NSRP). C'est lors de cette élection que Jimmy Carter a remporté le poste de gouverneur de Géorgie. Black a été invité à obtenir une copie de la liste des membres du NSRP par Robert Lloyd, un chef du Parti national-socialiste du peuple blanc, anciennement connu sous le nom de Parti nazi américain . [18] À l'époque, Black était membre de la branche jeunesse du Parti, le National Socialist Youth Movement.

Travaillant également sur la campagne Stoner, Jerry Ray, frère de James Earl Ray , qui a commis l' assassinat de Martin Luther King Jr. Le 25 juillet 1970, Jerry Ray a tiré sur Black (qui avait 16 ans à l'époque) dans la poitrine avec un . Balle à pointe creuse de calibre 38 pour l'empêcher de prendre des dossiers du bureau de campagne de Stoner. [19] Ray a été acquitté de toutes les accusations, affirmant qu'il avait tiré en état de légitime défense après que Black ait pris ce qui semblait être une arme. [20] [21] [22]

Black a terminé sa dernière année à la Madison Academy , une école privée de Huntsville . Puis après le lycée, Black est diplômé de l' Université de l'Alabama à Tuscaloosa en 1975. [4] Au début des années 1970, Black a voyagé sur la route pour une conférence du parti nazi américain en Virginie avec ses collègues suprématistes blancs David Duke et Joseph Paul Franklin ( ce dernier a ensuite été reconnu coupable de multiples actes de terrorisme racial et antisémite et exécuté pour meurtre en série ). [23]

Le Ku Klux Klan et l'opération Red Dog

Black a rejoint les Chevaliers du Ku Klux Klan en 1975, un an après que David Duke a repris l'organisation. Il a déménagé à Birmingham pour devenir l'organisateur d'État du groupe. Après la démission de Duke en 1978, Black devient Grand Wizard , ou directeur national, du Klan. En 1979, il s'est présenté à la mairie de Birmingham, obtenant 2,5% des voix. [24] Richard Arrington Jr. a remporté l'élection du maire, devenant le premier maire afro-américain de Birmingham. [25]

Le 27 avril 1981, Black et neuf autres mercenaires potentiels - dont beaucoup ont été recrutés dans des organisations affiliées au Klan - ont été arrêtés à la Nouvelle-Orléans alors qu'ils s'apprêtaient à monter à bord d'un bateau rempli d' armes et de munitions pour envahir la nation insulaire de la Dominique dans ce qu'ils appelleraient Opération Chien Rouge . [26] Les médias locaux ont qualifié la tentative bâclée de " Bayou of Pigs ", un jeu de mots pour l' échec de 1961 " Bay of Pigs Invasion " de Cuba .

Black a expliqué plus tard l'invasion comme une tentative de mettre en place un régime anticommuniste, en disant: "Ce que nous faisions était dans le meilleur intérêt des États-Unis et de sa sécurité dans l'hémisphère, et nous nous sentons trahis par notre propre gouvernement." [14] L'invasion avait pour but de restaurer l'ancien premier ministre Patrick John sur l' île des Caraïbes principalement noire . Les procureurs ont déclaré que le véritable objectif de l'invasion aurait été de mettre en place des opérations de tourisme, de jeu, de banque offshore et d'exploitation forestière sur l'île appauvrie.

En 1981, Black a été condamné à trois ans de prison pour son rôle dans la tentative d'invasion et sa violation de la loi sur la neutralité . [27] [28] Black, Federal Bureau of Prisons #16692-034, a été libéré le 15 novembre 1984. [29] Pendant son séjour dans la prison fédérale, Black a suivi des cours de programmation informatique qui l'ont amené à établir Stormfront sur Internet des années plus tard. . [14]

Il s'est présenté aux élections en Alabama, cette fois en tant que candidat du parti populiste au Sénat américain. [30] [31]

Front de tempête

En 1995, Black a fondé Stormfront, qui était le premier site Web important d'Internet épousant la haine raciale. Il reste l'une des ressources en ligne les plus populaires pour ceux qui sont attirés par les idéologies racistes. [32] Le site a présenté les écrits de William Luther Pierce et de David Duke ainsi que des œuvres de l' Institut de révision historique négationniste de l'Holocauste et de la série Culture of Critique . Au début, en plus de ces articles, Stormfront abritait une bibliothèque de graphiques de skinheads de la fierté blanche , des néonazis et du pouvoir blanc à télécharger, ainsi qu'un certain nombre de liens vers d'autres sites Web nationalistes blancs.

Dans une interview accordée en 1998 à l'hebdomadaire alternatif Miami New Times , Black a déclaré : « Nous voulons reprendre l'Amérique. Nous savons qu'une nation yougoslave multiculturelle ne peut pas tenir trop longtemps. Ce sont nos enfants dont nous devons défendre les intérêts. [14] [33]

En 1999, Black a créé le site Web "martinlutherking.org", qui est administré par Stormfront. [34] Ce site Web a été créé pour calomnier le personnage du Dr King. En janvier 2018, le site est resté en ligne et a dépassé les sites contenant du contenu fiable dans les résultats de recherche Google. [35]

En décembre 2007, Black a attiré l'attention pour avoir donné de l'argent à la course présidentielle de 2008 de Ron Paul . [36]

En 2008, Black a déclaré que l'établissement de la fierté blanche en tant que groupe d'intérêt spécial au sein du Parti républicain était crucial. [37] Interrogé par un intervieweur du journal italien la Repubblica si Stormfront n'était pas seulement le nouveau Ku Klux Klan, Black a répondu par l'affirmative [ une clarification nécessaire ] , bien qu'il ait noté qu'il ne le dirait jamais à un journaliste américain. [37]

Le 5 mai 2009, il a été annoncé que Black était l'un des 22 sur une liste du ministère de l'Intérieur britannique d'individus interdits d'entrer au Royaume-Uni [38] pour « promotion d'activités criminelles graves et incitation à la haine pouvant conduire à la violence intercommunautaire » . [6] [39]

Le forum Stormfront agit comme l'un des plus grands rassemblements en ligne de racisme et de négationnistes de l'Holocauste au monde, avec des discussions sur ce thème gagnant des centaines de milliers de vues. [40] Un certain nombre d'émissions de radio publiées par le site Web de Black ont ​​présenté la négation de l'Holocauste.

Famille

Don Black (au milieu) debout avec son fils Derek (à droite) et le politicien américain Ron Paul en 2007

En 2008, divers médias ont rapporté que l'épouse de Black, Chloé, travaillait comme assistante de direction pour le baron du sucre José Fanjul , qui dirige la société Florida Crystals et possède une entreprise immobilière dans les pays d'Amérique latine. [2] En particulier, ses tâches consistaient à agir en tant que porte-parole d'une école à charte "pour sortir les enfants noirs et hispaniques défavorisés de la pauvreté". [41] L'histoire a eu pour conséquence que Black a été critiqué par d'autres nationalistes blancs. [41] [42] [43] [44] [45] Chloé était auparavant mariée à David Duke . [2]

En août 2008, le fils de Black, Derek Black , âgé de 19 ans, a été élu à l'un des 111 sièges du comité républicain du comté de Palm Beach, en Floride, avec 167 voix sur 287. [3] [46] [47] Le comité a cependant refusé de faire asseoir Noir, citant un serment de loyauté qu'il n'a pas signé avant d'enregistrer sa candidature. Le serment stipule que les candidats doivent s'abstenir d'activités "susceptibles de porter atteinte au nom du Parti républicain". [3] Il a animé le Derek Black Show en semaine sur une station de radio AM locale de West Palm Beach, en Floride, WPBR , à laquelle Don Black a payé 600 $ par semaine pour diffuser du contenu. L'émission de radio s'est terminée en janvier 2013, avec Derek Black apparaissant sur quelques épisodes au cours de la dernière année. [48][49]

À l'été 2013, Derek Black avait remis en question ses idéologies racistes [50] [51] et il a commencé à renoncer au suprémacisme blanc et a présenté des excuses à ceux qui avaient été lésés par ses actions et croyances antérieures. [52] [53] Son renoncement aurait choqué son père et des personnes partageant les mêmes idées. [54] En 2016, Derek Black avait complètement renoncé à ses opinions nationalistes blanches et s'exprimait activement contre ces opinions dans la presse. [55] [56] [57] Écrivain du Washington Post Eli Saslowa détaillé la transformation idéologique de Derek qui a commencé avec le rejet de sa famille, son déménagement dans le Michigan, son nouveau nom et son doctorat. étudiant à l' Université de Chicago , étudiant l'islam médiéval. [58]

Références

  1. ^ "Chevaliers du Ku Klux Klan" .
  2. ^ un bc "Le milliardaire ne licenciera pas l'assistant pour le lien KKK " . Poste de New York . 8 octobre 2010. Archivé de l'original le 3 septembre 2013 . Consulté le 2 juillet 2010 .
  3. ^ a bc Cave , Damien (12 décembre 2008). "Les résultats d'une élection locale soulèvent des questions majeures sur la race" . Le New York Times . Récupéré le 1er mai 2010 .
  4. ^ un b "Don Noir / Stormfront" . Ligue anti-diffamation . 2012. Archivé de l'original le 18 août 2009 . Consulté le 2 juillet 2012 .
  5. ^ Michael Wines et Stephanie Saul (5 juillet 2015). "Les suprématistes blancs étendent leur portée grâce aux sites Web" . Le New York Times . Consulté le 6 juillet 2015 . il a ensuite inauguré l'ère Internet du mouvement avec Stormfront en 1995
  6. ^ un bc "La liste des "moins recherchés " du Royaume-Uni publiée" , BBC News, 5 mai 2009. Récupéré le 06/05/2009.
  7. ^ Swain, Carol Miller; Russ Niéli (2003). Voix contemporaines du nationalisme blanc en Amérique . La presse de l'Universite de Cambridge. p. 153 . ISBN 978-0-521-81673-1.
  8. ^ Daniels, Jessy (2009). Cyber ​​racisme : la suprématie blanche en ligne et la nouvelle attaque contre les droits civiques . Rowman et Littlefield. p. 83 . ISBN 978-0-7425-6158-8.
  9. ^ Les sources qui considèrent Stormfront comme un site Web suprématiste blanc sont :
  10. ^ Finlay, Andrew (2004). Nationalisme et multiculturalisme : Identité irlandaise, citoyenneté et processus de paix . p. 92.
  11. ^ Mur, Cindy (2005). Internet profite-t-il à la société ? . Presse de Greenhaven. p. 30.
  12. ^ Johns, Amelia (1er juillet 2015). ISS 18 Bataille pour le drapeau . Presse universitaire de Melbourne.
  13. ^ Etchingham, Julie (12 janvier 2000). "Hate.com se développe sur le net" . Nouvelles de la BBC . Consulté le 14 septembre 2007 .
  14. ^ un bcd David Schwab Abel (19 février 1998). "Le raciste d'à côté". Miami New Times .(Copie Stormfront de l'article original)
  15. ^ Ponts, Tyler (13 janvier 1994). La montée de David Duke . Presse universitaire du Mississippi. p. 40 . ISBN 9780878056842– via les archives Internet. Don black membre du parti nazi américain.
  16. ^ Lloyd, Robin (12 août 1999). "Les trackers Web chassent les groupes racistes en ligne" . CNN . Consulté le 14 septembre 2007 .
  17. ^ McKelvey, Tara (16 août 2001). "Équipe père et fils sur un site haineux" . Etats-Unis aujourd'hui . Récupéré le 29 janvier 2008 .
  18. ^ H. Michael Barrett. "La scission de 1970 dans le NSWPP : un récit de première main"
  19. ^ "Hate Website Stormfront voit une croissance rapide de la communauté néo-nazie" . Rapport de renseignement . 2005 . Consulté le 2 juillet 2012 .
  20. ^ "L'homme acquitté d'avoir tiré sur un nazi" . La dépêche . 25 novembre 1970 . Consulté le 29 juin 2014 .
  21. ^ "Jerry Ray acquitté" . Times-Nouvelles . 25 novembre 1970.
  22. ^ "Le parent d'Earl Ray acquitté pour voies de fait", Press-Courier , 27 novembre 1970
  23. ^ Josh Levin (10 juin 2020). "Robe et Rituel" . Combustion lente . Ardoise (Podcast). Saison 4 Episode 2. Archivé de l'original le 10 juin 2020.En tant qu'étudiant à LSU, [David] Duke a écrit des lettres au Parti national-socialiste du peuple blanc, le groupe anciennement connu sous le nom de Parti nazi américain. Ces nazis ont invité Duke à leur conférence annuelle en Virginie et lui ont suggéré de faire du covoiturage avec deux autres suprématistes blancs. Voici l'auteur, Eli Saslow. L'un d'eux avait à peu près son âge. Un type nommé Joseph Paul Franklin. L'autre avait environ deux ou trois ans de moins. Un gars nommé Don Black. Et ils se sont entassés dans cette voiture et ont commencé à rouler, vous savez, à 800 milles sur l'autoroute. Et au cours de ces heures, ces trois enfants sont devenus très proches.
  24. ^ "Parsons, Arrington In Runoff", Gadsden Times , 11 octobre 1979
  25. ^ "Birmingham obtient le premier maire noir", Eugene Register-Guard , 31 octobre 1979
  26. ^ Operation Red Dog est le sujet de Stewart Bell, Bayou of Pigs: The True Story of an Audacious Plot to Turn a Tropical Island into Criminal Paradise (John Wiley & Sons, 2008).
  27. ^ "Les conspirateurs obtiennent trois ans", Star-News , 23 juillet 1981
  28. ^ "Les procureurs américains poussent la chasse aux bailleurs de fonds du coup d'État de la Dominique", Record-Journal , 22 juin 1981
  29. ^ "Stephen D Black" Archivé le 9 avril 2011 à la Wayback Machine . Bureau fédéral des prisons . Consulté le 2 décembre 2010.
  30. ^ "Fringe Party offre de l'aide au candidat", Miami Herald - 11 août 1990
  31. ^ "Les hommes du Klan voient le parti populiste comme le meilleur véhicule, dit le candidat", South Florida Sun - Sentinel , 16 avril 1990
  32. ^ Cohen-Almagor, Raphaël . La portée de la tolérance : études sur les coûts de la liberté d'expression et de la liberté de la presse . Routledge, 2005. 254.
  33. ^ Abel, David Schwab (19 février 1998). "Le raciste d'à côté" . New Times Broward-Palm Beach . Consulté le 13 octobre 2021 .
  34. ^ Ibanga, Imaeyen (12 juin 2009). "Les groupes haineux utilisent efficacement le Web comme outil de recrutement" , abcnews.go.com ; consulté le 27 mai 2016.
  35. ^ Collins, Ben; Toomey, Max (13 janvier 2018). « MartinLutherKing.Org appartient à des néo-nazis » . La bête quotidienne . Consulté le 25 décembre 2018 .
  36. ^ "Floridatoday.com" . Archivé de l'original le 25 janvier 2008 . Consulté le 12 septembre 2017 .
  37. ^ un b Mario Calabresi (29 octobre 2008). « Fermeremo Barack Obama appartient au nouveau Ku Klux Klan » . la Repubblica . Consulté le 17 novembre 2008 .Citation de Black : "Non è più tempo per cercare di creare un terzo partito destinato alla marginalità, dobbiamo presentarci ad ogni elezione primaria dentro il partito repubblicano così da imporre i nostri temi nel dibattito, dobbiamo lavorare per creare un nostro gruppo di interesse, per restaurare le tradizioni ei veri valori bianchi". Cela se traduit par : « Il n'y a plus le temps d'essayer de créer un tiers parti pour les marginalisés, il faut entrer dans chaque primaire au sein du Parti républicain pour imposer nos enjeux dans le débat, il faut travailler à créer notre groupe d'intérêt spécial, à restaurer la tradition et les vraies valeurs blanches."
  38. ^ "Les promoteurs de haine du nom du bureau à domicile sont exclus du Royaume-Uni" Archivé le 7 mai 2009 à la Wayback Machine , communiqué de presse du bureau à domicile, 5 mai 2009
  39. ^ "Qui est sur la liste des "moins recherchés" au Royaume-Uni?" , BBC News, 5 mai 2009. Consulté le 2009-05-06.
  40. ^ Behrens, Paul (2017). Négation de l'Holocauste et du génocide : une perspective contextuelle . Milton Park : Taylor et Francis. p. 51. ISBN 9781138672734.
  41. ^ un b "La femme avec des Liens aux Suprématistes Blancs Représente l'École pour les Noirs et les Hispaniques" . Nouvelles de Fox . 30 juillet 2008. Archivé de l'original le 5 août 2008 . Consulté le 31 juillet 2008 .
  42. ^ Heidi Beirich (28 juillet 2008). "La femme du fondateur de Stormfront déclenche une tempête de feu" . Splcenter.org . Archivé de l'original le 5 août 2008.
  43. ^ John Lantigua (26 juillet 2008). "Organisateur local, d'autres tenants de la suprématie disent que la course d'Obama renforce leur cause" . Le poste de Palm Beach . Archivé de l'original le 16 juin 2011.
  44. ^ Wtf: Le publiciste nazi de la mondaine Archivé le 28 juillet 2008 à la Wayback Machine . gawker.com. Consulté le 14 avril 2015.
  45. ^ "Le lien KKK de Sugar Baron Aide" . Poste de New York . 19 juillet 2008. Archivé de l'original le 28 août 2008 . Consulté le 31 juillet 2008 .
  46. ^ "ADL.org" . Archivé de l'original le 22 juillet 2012.
  47. ^ "Noir et blanc" . Toronto Star , pages IN6-7. Eli Saslow.
  48. ^ "Contributions en juillet" . Front orageux. 17 janvier 2012. Archivé de l'original le 10 juillet 2012 . Consulté le 20 juillet 2012 .
  49. ^ "Radio Stormfront sortant de l'air?" . Centre sud du droit de la pauvreté .
  50. ^ Potok, Marc. "Derek Black: la politique du fils du fondateur de Stormfront a-t-elle changé?" . SPLC . Centre sud du droit de la pauvreté . Consulté le 17 juillet 2013 .
  51. ^ Barbaro, Michael (22 août 2017). "'The Daily' Transcript: Entretien avec l'ancien nationaliste blanc Derek Black" . Le New York Times . Récupéré le 27 décembre 2017 .
  52. ^ Noir, Derek (15 juillet 2013). "Lettre à Mark Potok de Hatewatch" (PDF) . Archivé de l'original (PDF) le 10 août 2013 . Consulté le 10 août 2013 .
  53. ^ Potok, Marc. "Le fils militant d'un leader raciste clé renonce au nationalisme blanc" . Consulté le 17 juillet 2013 .
  54. ^ Potok, Marc. "Les racistes réagissent avec choc, colère à la renonciation d'un autre militant" . SPLC . Centre sud du droit de la pauvreté . Consulté le 18 juillet 2013 .
  55. ^ Saslow, Eli. "Le vol blanc de Derek Black" . Le Washington Post . Consulté le 27 novembre 2016 .
  56. ^ Noir, R. Derek (26 novembre 2016). "Pourquoi j'ai quitté le nationalisme blanc" . Le New York Times . Consulté le 27 novembre 2016 .
  57. ^ "Prenez l'argent et courez: comment le fils de Don Black a échappé au mouvement suprématiste blanc, il est né pour hériter" . Centre sud du droit de la pauvreté . Consulté le 27 novembre 2016 .
  58. ^ Saslow, Eli (2018). Sortir de la haine: le réveil d'un ancien nationaliste blanc . New York : Maison aléatoire. ISBN 9781984833594.

Lectures complémentaires

Liens externes

Médias liés à Don Black (suprématiste blanc) sur Wikimedia Commons