Peuple Bannock

Bannock
Bannock.jpg
Peuple Bannock dans l'Idaho
Population totale
89 seuls et en combinaison [1]
Régions avec des populations importantes
 États-Unis ( Idaho ) 
Langues
Langue Paiute du Nord , [2] Anglais
Religion
Église amérindienne , danse du soleil , religion tribale traditionnelle, [3] christianisme , danse fantôme
Groupes ethniques apparentés
Paiute du Nord , Shoshone du Nord [4]
Carte des terres traditionnellement habitées par les Bannock

La tribu Bannock était à l'origine des Paiute du Nord , mais est plus culturellement affiliée aux Shoshone du Nord . Ils sont dans la classification du Grand Bassin des peuples autochtones . Leurs terres traditionnelles comprennent le nord du Nevada, le sud-est de l'Oregon , le sud de l'Idaho et l'ouest du Wyoming . Aujourd'hui, ils sont inscrits dans les tribus Shoshone-Bannock reconnues au niveau fédéral de la réserve de Fort Hall de l'Idaho , située sur la réserve indienne de Fort Hall .

Histoire

Illustration par Frederic Remington d'un groupe de chasse Bannock traversant à gué la rivière Snake pendant la guerre Bannock de 1895

Les Paiute du Nord ont une histoire de commerce avec les tribus environnantes. Dans les années 1700, les bandes de l'est de l'Oregon faisaient du commerce avec les tribus du nord [5] qui, en 1730, avaient acquis le cheval. [6] Au milieu du XVIIIe siècle, certaines bandes ont développé une culture équestre et se sont séparées pour devenir la tribu Bannock. [7] Le cheval a donné à la tribu une plus grande gamme, de l'Oregon au nord du Nevada , [2] au sud de l'Idaho , [8] et à l'ouest du Wyoming . [7] Ils ont fait une incursion à partir de là sur le Bannock Trail jusqu'au Montana et au Canada pour chasser le buffle. [9]

Les Bannock fabriquaient traditionnellement de la poterie, des ustensiles à partir de cornes de mouflon d'Amérique et des sacs de transport en peau de saumon. Leurs pétroglyphes datent d'avant le contact européen et, après l'introduction des perles de verre, ils ont transféré leur conception géométrique au perlage. Pour le transport par eau, ils ont fabriqué des radeaux de roseaux en tule . [10] Avant la fin du 19e siècle, les gens de Bannock pêchaient le saumon sur la rivière Snake dans l'Idaho et à l'automne, ils chassaient les troupeaux de bisons. Les peaux de buffle ont fourni du matériel pour les tipis . [11]

Les Bannock occupent une place importante dans l'histoire américaine en raison de la guerre Bannock de 1878. Après la guerre, les Bannock se sont installés dans la réserve indienne de Fort Hall avec les Shoshone du Nord et progressivement leurs tribus ont fusionné. Aujourd'hui, on les appelle les Shoshone-Bannock. Les Bannock vivent dans la réserve indienne de Fort Hall, 544 000 acres (2 201 km²) dans le sud-est de l'Idaho. [8] Lemhi et Northern Shoshone vivent avec les Indiens Bannock.

Lors du recensement américain de 2010 , 89 personnes ont été identifiées comme ayant une ascendance "Bannock" et 38 étant "de sang pur". 5 315 personnes sont inscrites dans les tribus Shoshone-Bannock de la réserve de Fort Hall, qui sont toutes désignées « Shoshone-Bannock » (sans désignation plus précise). [1]

Personnages notables de Bannock

Remarques

  1. ^ un "Recensement de 2010 CPH-T-6. Tribus indigènes des Indiens d'Amérique et de l'Alaska aux États-Unis et à Porto Rico : 2010" (PDF) . www.census.gov . Archivé de l'original (PDF) le 9 décembre 2014 . Récupéré le 1er janvier 2015 .
  2. ^ ab Kuiper, Kathleen, éd. (2011). Indiens d'Amérique de Californie, du Grand Bassin et du Sud-Ouest. Publications éducatives de Britannica. p. 46. ​​ISBN 9781615307128.
  3. ^ " Paiute du Nord - Religion et Culture Expressive " . Pays et leurs cultures. (récupéré le 14 août 2011)
  4. ^ Pritzker 2000, p. 236
  5. ^ Pritzker 2000, p. 226.
  6. ^ Haine
  7. ^ b Pritzker 2000, p. 224.
  8. ^ b Chisholm, Hugh (1911). 1911 Encyclopædia Britannica / Banate  - via Wikisource .
  9. ^ "Histoire des tribus Shoshone-Bannock" . www.shoshonebannocktribes.com. Archivé de l'original le 11/05/2015 . Récupéré le 8 juillet 2015 .
  10. ^ Pritzker 2000, p. 238.
  11. ^ Pritzker 2000, p. 225.
  12. ^ Johnson, Troy R. (2009). "Boyer, LaNada (Moyens)". Dans Finkelman, Paul; Garrison, Tim Alan (éd.). Encyclopédie de la politique et du droit indiens des États-Unis . Washington, D.C. : CQ Press . doi :10.4135/9781604265767.n77. ISBN 978-1-933116-98-3. – via  SAGE Publishing (abonnement requis)

Les références

  • Pritzker, Barry M. (2000). Une encyclopédie amérindienne: histoire, culture et peuples . Oxford, Angleterre : Oxford University Press. ISBN 978-0-19-513877-1.

Liens externes