Sentiment anti-occidental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Samuel P. Huntington soutient dans la théorie du choc des civilisations qu'après la guerre froide , les différences culturelles entre l'Occident et les autres civilisations seraient la principale source de conflits. [1]

Le sentiment anti-occidental , également connu sous le nom d' anti-atlantisme , ou westernophobie , fait référence à une large opposition, parti pris ou hostilité envers les personnes, la culture ou les politiques du monde occidental . [2] [3]

Définition et utilisation

Dans de nombreux cas modernes, le sentiment anti-occidental est alimenté par l'anti-impérialisme , en particulier contre les pays « jugés coupables des crimes coloniaux du passé et du présent », à savoir l'Allemagne , le Royaume-Uni et les Pays- Bas . Le sentiment anti-occidental se produit dans de nombreux pays, y compris l'Occident, en particulier les pays européens. Un large sentiment anti-occidental existe également dans le monde musulman contre les Européens et les États-Unis . La haine contre les États-Unis vient de leur soutien à Israël , de la prise de l'Irak et des nombreuses sanctions contre l'Iran .. [4]

Après la fin de la guerre froide , Samuel P. Huntington a fait valoir que le conflit international sur l'idéologie économique serait remplacé par un conflit sur les différences culturelles. [1] Il soutient que le régionalisme économique et politique déplacera de plus en plus les pays non occidentaux vers un engagement géopolitique avec des pays qui partagent leurs valeurs. Huntington soutient que le monde islamique connaît une explosion démographique en même temps qu'une croissance du fanatisme islamique, conduisant au rejet de l' occidentalisation .

Afrique

République démocratique du Congo

Le leader indépendantiste congolais Patrice Lumumba a accusé le monde occidental d'impérialisme. Le 1er août 1960, il "a prononcé un discours qui indiquait sans ambiguïté que l'Organisation des Nations Unies, son Secrétaire général, les États-Unis et les puissances occidentales étaient toutes des entités corrompues". [5] Pendant la crise du Congo , il a reçu le soutien de l' Union soviétique qui a contribué à son renversement et à son exécution par Mobutu Sese Seko , soutenu par l'Occident .

Lorsque Mobutu est devenu chef du Congo, il a renommé le pays Zaïre et a créé la politique nationale d' Authenticité ou Zaïrianisation, qui visait à éliminer toute influence culturelle occidentale du pays.

En 2001, le sentiment anti-occidental est monté en flèche au Congo à la suite de l'assassinat du président congolais Laurent Kabila , de nombreux citoyens congolais accusant le monde occidental de sa mort. [6]

Ghana

Le premier président du Ghana, Kwame Nkrumah , avait une position farouchement anti-occidentale et a blâmé les États-Unis pour de nombreuses difficultés de l'Afrique. [7]

Nigéria

Dans le nord-est du Nigeria, le nom du groupe terroriste islamiste Boko Haram se traduit par "l'éducation occidentale est interdite" ou "la civilisation occidentale est interdite".

ZimbabweModifier

L'ancien président zimbabwéen Robert Mugabe a utilisé une rhétorique anti-occidentale dans ses discours et il a mis en œuvre des politiques qui ont révoqué les agriculteurs occidentaux blancs de leurs terres agricoles. [8]

Asie

Chine continentale

Le sentiment anti-occidental en Chine continentale a augmenté depuis le début des années 1990, en particulier parmi la jeunesse chinoise. [9] Parmi les incidents notables qui ont entraîné une importante réaction anti-occidentale, citons le bombardement de l'OTAN en 1999 contre l'ambassade de Chine à Belgrade , [10] les manifestations de 2008 lors du relais de la flamme olympique [11] et la partialité présumée des médias occidentaux , [12 ] surtout en relation avec les troubles tibétains de 2008 . [13] Alors que les sondages d'opinion publique disponibles montrent que les Chinois ont des opinions généralement favorables envers les États-Unis ,[14] il reste des soupçons sur les motivations de l'Occident envers la Chine [14] découlant en grande partie d'expériences historiques et plus particulièrement du « siècle de l'humiliation ». [15] Ces suspicions ont été renforcées par la« campagne d'éducation patriotique » du Parti communiste chinois . [16] Bien que la génération Y chinoise soit largement apathique à la politique, la génération Z chinoise depuis la pandémie de COVID-19 a formé une opinion sans précédent de l'Occident et des valeurs occidentales depuis les réformes économiques chinoises des années 70. [ citation nécessaire ] Les jeunes Chinois ont des griefs tels que l'aliénation occidentale des entreprises technologiques chinoises, le racisme anti-asiatique, poussée de propagande anti-chinoise, pression sur les affaires intérieures de la Chine, entre autres problèmes. Dans une étude menée par l'Université de Toronto en avril 2020 auprès de 20 000 Chinois de moins de 30 ans, 4 répondants sur 5 ont déclaré ne pas faire confiance aux Américains. [17] [18]

Japon

Il y a une histoire de la critique du soi-disant Occident dans l'histoire de la pensée dans la culture du Japon . [19]

Inde

Bien que les sondages d'opinion suggèrent des opinions positives envers les pays occidentaux, les sentiments anti-occidentaux étaient courants à un moment donné dans l'Inde coloniale pendant le mouvement d'indépendance indien . [20]

Singapour

Lee Kuan Yew , l'ancien Premier ministre de Singapour , a soutenu que les pays d'Asie de l' Est tels que la Chine , le Japon , la Corée et le Vietnam devraient être fondés sur les « valeurs asiatiques ». [21] Des pays tels que les quatre tigres asiatiques devraient aspirer à avoir un niveau de vie à l'occidentale , mais sans accepter les institutions et principes sociaux démocratiques libéraux .

Moyen-Orient

Islamisme

Avec les salafistes politiques , les djihadistes (également appelés salafistes militants) considèrent l'Europe comme des terres habitées par des infidèles ( Dar al-Kufr ). Pour les djihadistes, cela légitime également l'Europe comme cible du djihad armé en termes d'actes de guerre ou d'attentats terroristes. Ces terres portent le nom de Dar al-Harb (terres de guerre). [22] Les djihadistes eux-mêmes motivent leurs attaques de deux manières importantes : comme un moyen de résister et de décourager l'intervention militaire occidentale dans les pays musulmans et les insultes contre l'islam telles que les caricatures de Muhammad . [23]

John Calvert écrit que dans leur critique de l'Occident, les islamistes utilisent des penseurs occidentaux comme Alexis Carrel , Oswald Spengler , Arnold J. Toynbee ou Arthur Koestler . [24]

Les groupes terroristes al-Qaïda et ISIL/ISIS seraient tous deux anti-occidentaux et promeuvent le terrorisme dans les pays occidentaux. [25]

Turquie

Pendant la période ottomane de la Turquie , une tradition d'idée anti-occidentale s'est développée. [26] [27]

Europe

Russie

Le président russe Vladimir Poutine avec des chefs religieux de Russie, 2001. Poutine a promu le traditionalisme religieux et le rejet de certains principes libéraux occidentaux, comme la tolérance de l'homosexualité.

Le sentiment anti-occidental en Russie remonte au 19ème siècle à partir d'un débat intellectuel entre occidentaux et slavophiles . Alors que les premiers considéraient la Russie comme un pays occidental à la traîne, les seconds rejetaient catégoriquement ces affirmations et qualifiaient l'Occident de « pourri ». Une figure importante de la critique occidentale sous le règne d' Alexandre III était Konstantin Pobedonostsev , un ancien libéral qui a finalement renoncé et critiqué en profondeur ses anciennes opinions.

Sous le régime communiste, « l'Occident » est finalement devenu synonyme de « monde capitaliste », entraînant l'apparition du célèbre cliché propagandiste « l'influence corruptrice de l'Occident ».

Après la guerre froide , un certain nombre de politiciens de la Fédération de Russie ont soutenu une promotion explicite du traditionalisme orthodoxe russe et un rejet du libéralisme occidental .

Certains politiciens ultra-nationalistes , comme Vladimir Zhirinovsky , un anticommuniste, expriment le sentiment le plus anti-occidental.

Vladimir Poutine a promu des politiques explicitement conservatrices dans les domaines social, culturel et politique, tant au pays qu'à l'étranger. Poutine a attaqué le mondialisme et le néolibéralisme [ 28 ] et promu de nouveaux groupes de réflexion qui mettent l'accent sur le nationalisme russe , la restauration de la grandeur historique de la Russie et l'opposition systématique aux idées et aux politiques libérales. [29] Poutine a collaboré étroitement avec l' Église orthodoxe russe . Le patriarche Kirill de Moscou , chef de l'Église, a approuvé son élection en 2012, déclarant que les termes de Poutine étaient comme "un miracle de Dieu". [30] [31]L'Église orthodoxe russe accueille parfois des groupes qui promeuvent des tendances nationalistes et anti-occidentales. [32] [33]

Le gouvernement russe a restreint le financement étranger de certaines organisations non gouvernementales pro-libérales. Les militants pro-russes de l'ex-Union soviétique assimilent fréquemment l'Occident à l' homosexualité et à l' agenda gay , [34] et la loi russe sur la propagande gay a été accueillie par les personnalités politiques nationalistes et religieuses en Russie comme un rempart contre l'influence occidentale. [ citation nécessaire ]

La loi Yarovaya interdit l'évangélisation par les minorités religieuses, qui a été utilisée pour interdire les Témoins de Jéhovah basés aux États -Unis . [35]

Amérique latine

Des sentiments anti-occidentaux existent en Amérique latine spécialement dans les endroits où existe une population majoritaire ethnique indigène comme au Pérou , au Paraguay et en Bolivie par exemple [36] . Dans des pays comme le Brésil , le Chili , le Venezuela , l'Uruguay et l'Argentine , les groupes de descendants européens (blancs) sont beaucoup plus représentatifs, de nombreux latino-américains se considérant comme occidentaux. Il en résulte un discours anti-occidental moins expressif. Mais il n'a pas évité les positions anti-américaines, principalement dans les pays à leaders ou mouvements populistes nationalistes, voire dans les partis de gauche [37]. En fait, dans ces pays existent une plus grande sympathie envers l'Europe que les États-Unis [38] .

Les sentiments anti-américains et anti-occidentaux sont en général liés aux interventions politiques américaines et européennes dans les pays d'Amérique latine, avec de fortes critiques sur les coups d'État soutenus par les États-Unis pendant la guerre froide ou le passé colonial . En fait, le penchant géopolitique de la plupart des pays d'Amérique latine tend à être davantage axé sur le régionalisme dans la coopération interne et à avoir une méfiance notable envers la mondialisation [39] . Les organisations latino-américaines comme Mercosur , Prosur et Unasur sont des groupes forts qui représentent cet aspect introverti de la politique étrangère des pays latino-américains.

Samuel P. Huntington dans Le choc des civilisations a en effet classé l'Amérique latine comme une civilisation différente de la civilisation occidentale .

Voir aussi

Références

  1. ^ un b Huntington, Samuel P. (le 1er juin 1993). « Le choc des civilisations ? » . Affaires étrangères . 72 (3): 22–49. doi : 10.2307/20045621 . JSTOR  20045621 .
  2. ^ "Définition d'ANTI-WESTERN" . www.merriam-webster.com . Récupéré le 30 novembre 2018 .
  3. ^ "anti-occidental | Définition d'anti-occidental en anglais par les dictionnaires d'Oxford" . Dictionnaires d'Oxford | Anglais . Récupéré le 30 novembre 2018 .
  4. ^ Abdul-Ahad, Ghaith (14 septembre 2012). "La violence anti-occidentale qui s'empare du monde arabe n'a rien à voir avec un film" . Le Gardien . Récupéré le 22 août 2018 .
  5. ^ Frindéthié, Martial K. (2016). De Lumumba à Gbagbo : l'Afrique dans le tourbillon de la quête euro-américaine de l'exceptionnalisme . Jefferson, Caroline du Nord ISBN 9781476623184.
  6. ^ "Le sentiment anti-occidental du Congo grandit" . AP NOUVELLES .
  7. ^ "Kwame Nkrumah et les États-Unis - Une relation tumultueuse" . Association pour les études et la formation diplomatiques .
  8. ^ "Les partisans de la diaspora Mugabe et les limites d'un panafricanisme néocolonial" . OkAfrique . 18 octobre 2016.
  9. ^ "Le sentiment anti-occidental fleurit en Chine" . ABC. 24 avril 2008 . Récupéré le 8 juin 2009 .
  10. ^ Peter Hays Gries (juillet 2001). "Larmes de Rage: Réactions Nationalistes Chinoises au Bombardement de l'Ambassade de Belgrade". Le Journal de Chine . Canberra, Australie : Centre de la Chine contemporaine, Université nationale australienne. 46 (46): 25–43. doi : 10.2307/3182306 . ISSN 1324-9347 . JSTOR 3182306 . OCLC 41170782 . S2CID 145482835 .    
  11. ^ "Les protestations contre 'l'indépendance du Tibet' éclatent dans les villes" . Quotidien de la Chine . 19 avril 2008 . Récupéré le 23 mai 2009 .
  12. ^ "En regardant au-delà des préjugés des médias occidentaux contre la Chine" . Quotidien de la Chine . 28 février 2008 . Récupéré le 7 juin 2009 .
  13. ^ Bristow, Michael (25 mars 2008). "La Chine critique les médias occidentaux" . Nouvelles de la BBC . Récupéré le 7 juin 2009 .
  14. ^ un b "l'Espoir et la Peur : le rapport complet de l'Enquête de C-100 sur les Attitudes américaines et chinoises les uns envers les autres" (PDF) . Comité des 100 avec l'aide de Zogby International et Horizon Research Consultancy Group. 2008. Archivé de l'original (PDF) le 9 novembre 2008 . Récupéré le 8 juin 2009 .
  15. ^ Peter Ford (17 avril 2008). "Fureur anti-occidentale chinoise en ligne" . Le Moniteur de la Science Chrétienne . Récupéré le 8 juin 2009 .
  16. ^ Zhao, Suisheng: "Un nationalisme dirigé par l'État: la campagne d'éducation patriotique dans la Chine post-Tiananmen", Études communistes et post-communistes , Vol. 31, n° 3. 1998. pp. 287–302
  17. ^ "Alors que les attitudes envers l'Occident se détériorent, les étudiants chinois rentrent chez eux" . L'Économiste . 21 janvier 2021. ISSN 0013-0613 . Récupéré le 2 novembre 2021 . 
  18. ^ "C'est une chose générationnelle: la jeunesse chinoise éloigne la nation de la culture américaine" . Poste du matin de la Chine du Sud . 20 mars 2021 . Récupéré le 2 novembre 2021 .
  19. ^ Aydin, Cemil (9 juillet 2007) - La politique de l'anti-occidentalisme en Asie: visions de l'ordre mondial dans la pensée panislamique et panasiatique Columbia University Press pp. 1–2 ISBN 0231510683 partie de Columbia Studies in International and Global Historique Consulté le 1er juillet 2017 
  20. ^ "Alliance anti-occidentale" . amp.dw.com .
  21. ^ "Droits de l'homme et valeurs asiatiques | Conseil Carnegie pour l'éthique dans les affaires internationales" . Récupéré le 22 août 2018 .
  22. ^ "Muslimska församlingar och föreningar i Malmö och Lund - en ögonblicksbild" . Université de Lund CMES. 2010. Archivé de l'original le 22 janvier 2021.
  23. ^ "Interventions militaires, réseaux djihadistes et entrepreneurs terroristes: comment la vague de terreur de l'État islamique est montée si haut en Europe" . CTC à West Point . Mars 2019. Archivé de l'original le 22 mars 2019.
  24. ^ John Calvert, Islamisme: Un guide documentaire et de référence , 2008, p. 38
  25. ^ Woodrow Wilson International Center for Scholars - Al Qaeda v ISIS: Ideology & Strategy Consulté le 1er juillet 2017
  26. ^ Aydin, Cemil (9 juillet 2007) - La politique de l'anti-occidentalisme en Asie: visions de l'ordre mondial dans la pensée panislamique et panasiatique Columbia University Press p.2 ISBN 0231510683 partie de Columbia Studies in International and Global History Accessed 1 juillet 2017 
  27. ^ Finkel, Caroline (19 juillet 2012) Osman's Dream: The Story of the Ottoman Empire 1300-1923 Hachette UK, ISBN 1848547854 Consulté le 1er juillet 2017 
  28. ^ Sergei Prozorov, "Le conservatisme russe sous la présidence de Poutine : La dispersion d'un discours hégémonique." Journal des idéologies politiques 10 # 2 (2005): 121–143.
  29. Marlene Laruelle, « Le Club Izborsky, ou la Nouvelle Avant‐Garde Conservatrice en Russie. Revue russe 75 # 4 (2016): 626–644.
  30. ^ Julia Gerlach et Jochen Töpfer, éd. (2014). Le rôle de la religion en Europe de l'Est aujourd'hui . Springer. p. 135. ISBN 9783658024413.
  31. ^ Andrew Higgins, "Dans l'expansion de l'influence russe, la foi se combine avec la puissance de feu", New York Times 13 septembre 2016
  32. ^ Darmaros, Marina (23 avril 2012). « L'Église orthodoxe russe ne restera pas silencieuse » . La Russie au-delà des gros titres . Récupéré le 28 février 2017 .
  33. ^ Aleksandr Verkhovsky, "Le rôle de l'Église orthodoxe russe dans les tendances nationalistes, xénophobes et anti-occidentales en Russie aujourd'hui : pas le nationalisme, mais l'intégrisme." Religion, État et société 304 (2002) : 333-345.
  34. ^ Applebaum, Anne (28 mars 2014). "Anne Applebaum : l'idéologie anti-occidentale de la Russie a des conséquences mondiales" . Le Washington Post .
  35. ^ "Les autorités russes se déplacent pour interdire les témoins de Jéhovah en tant qu'extrémistes" . RadioFreeEurope/RadioLiberty .
  36. ^ Da Mata, Janina. "Nunca mais a Bolívia sem os povos indígenas" (PDF) . Revista Repositorio . UFMG . Récupéré le 13/03/2022 . {{cite web}}: Vérifier les valeurs de date dans : |access-date=( aide )
  37. ^ De Galíndez, Jésus. "Sentiment anti-américain en Amérique latine" . JSTOR . JTOR . Récupéré le 13/03/2022 . {{cite web}}: Vérifier les valeurs de date dans : |access-date=( aide )
  38. ^ Bernard, LL "Pourquoi l'Amérique du Sud nous craint" . JSTOR . JSTOR . Récupéré le 03/12/2022 . {{cite web}}: Vérifier les valeurs de date dans : |access-date=( aide )
  39. ^ Patriote, Antonio. "Brasil ea cooperação sul-sul" (PDF) . FUNAG . gouvernement brésilien . Récupéré le 13/02/2022 . {{cite web}}: Vérifier les valeurs de date dans : |access-date=( aide )