Éducateur américain (encyclopédie)

American Educator était le nom le plus courant pour un ensemble d'encyclopédies publiées aux États-Unis de 1901 aux années 1970.

Prédécesseurs

L'encyclopédie a été initialement publiée en 1901 sous le nom de Hill's Practical Encyclopedia en quatre volumes. Le « superviseur » était Thomas Edie Hill, tandis que le « rédacteur » était L. Brent Vaughn. Simultanément, l'ensemble a également été publié sous le nom d' Encyclopédie de la bibliothèque scolaire , mais sous une marque différente. L'année suivante, les deux versions de l'encyclopédie furent réimprimées, ainsi qu'une troisième intitulée Hill's Practical Library of General Knowledge. Il sera réimprimé sous ce dernier nom en 1904 et 1905. [1]

En 1907, l'encyclopédie fut à nouveau publiée sous le nom de New Practical Reference Library , cette fois en six volumes et publiée par Dixon, Hanson and Company de Chicago et New York. Le personnel de cette édition comprenait Charles Herbert Sylvester , William Francis Rocheleau, Kenneth L. Pray, Anna McCaleb, Helga M. Leburg et Albertus V. Smith . Thomas Hill était notamment absent. L'ensemble fut de nouveau réédité en 1911 sous la marque de Dixon, Hanson and Bellows. Les éditions de 1913, 1914 et 1915 ont été publiées sous la marque Hanson-Bellows et en 1917 sous la marque Hanson-Roach-Fowler. C'était important, car cette même société a publié la première édition de la World Book Encyclopedia la même année, et les deux partageaient essentiellement le même personnel, y compris Ellsworth Decatur Foster. L'édition finale de la New Practical Reference Library a été publiée en 1918. En 1919, l'encyclopédie a été acquise par Ralph Durham Company, révisée et publiée sous le nom d'American Educator. [2]

Éducateur américain

La première édition sous le titre American Educator a été publiée en huit volumes en 1919. Une édition révisée a été publiée en 1922 et d'autres ont suivi en 1923, 1924, 1925 et 1926, avec de légers changements dans les sous-titres et le nom de l'éditeur. Après une période de révision en 1927, de nouvelles éditions en 10 volumes furent publiées en 1929 et 1930. En 1931, l'encyclopédie fut rachetée par United Educators, Inc. et le nom fut changé en American Educator Encyclopedia , en commençant par l'édition de 1932. Depuis lors, l'ouvrage a été publié sous révision continue, évitant de nouvelles éditions pour une publication continue et une révision annuelle de l'ouvrage. [3]

En 1957, il était disponible en éditions de 10 ou 14 volumes, cette dernière comprenant « du matériel supplémentaire sur la nature, les loisirs, les loisirs et un guide d'étude ». Cela a été interrompu en 1965 lorsque l'ensemble n'était disponible qu'en 14 volumes sans les suppléments. [4] Après sa révision finale en 1972, l'ensemble comptait 20 volumes. L'ensemble a été abandonné en 1977. [5]

Au moment de sa dernière impression, l'encyclopédie comptait 7 750 pages, 13 000 articles et environ 5 millions de mots. Les articles comptaient en moyenne un peu moins de 400 mots et étaient pour la plupart non signés. Il y avait 16 000 références croisées, 693 cartes et 12 000 illustrations, dont 15 % en couleurs. [6]

Réputation

Même si l’encyclopédie prétendait compter parmi ses contributeurs plus de lauréats du prix Nobel que toute autre encyclopédie au monde, sa réputation était décidément mitigée. À la fin des années 1960, elle était qualifiée de «l'une des meilleures petites encyclopédies familiales des États-Unis». Au moment de son arrêt, elle était considérée comme inférieure aux normes par rapport à ses concurrents. [7] [8]

La réputation de l'ensemble a également été entachée par des plaintes déposées auprès de la Federal Trade Commission concernant les pratiques des vendeurs d'encyclopédies. Il s'agissait des ordonnances de cessation et d'abstention n° 3349 en 1938, n° 3428 en 1939 et n° 4554 en 1942. [9]

Malgré sa révision annuelle, l'encyclopédie était souvent obsolète en raison d'une édition laxiste et inconstante. La qualité des articles eux-mêmes était souvent superficielle, incomplète ou inexacte. Certains sujets controversés comme l’avortement n’ont pas été évoqués du tout. Les références croisées étaient erratiques et il n'y avait pas d'index, ce qui nuisait à la facilité d'utilisation de l'encyclopédie. La qualité des illustrations a été décrite comme « de médiocre à médiocre » et la présentation physique a été jugée « terne et peu attrayante ». Néanmoins, les articles étaient souvent clairs et économiques et pouvaient être utiles à ceux qui savaient lire aux niveaux primaire et secondaire . [dix]

éditions canadiennes

L' American Educator a été publié sous le titre Dominion Educator in Canada en 1919. Il a été réédité en 1935 sous le titre New General Encyclopedia . [11]

Les références

  1. ^ S. Padraig Walsh Encyclopédies générales anglo-américaines 1704-1967 . New York : RR Bowker et compagnie, 1968 p. 76
  2. ^ Walsh p. 3, 125
  3. ^ Walsh p. 3-4
  4. ^ Walsh p.4
  5. ^ Kenneth F. Kister Meilleures encyclopédies . Phénix, Arizona ; Oryx Press, 1986 p. 27-8
  6. ^ Kister pp.27-8
  7. ^ Kisterp. 28
  8. ^ Walsh p. 4
  9. ^ Walsh p.4
  10. ^ Kisterp. 28
  11. ^ Walsh p. 40-1
Extrait de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=American_Educator_(encyclopedia)&oldid=1128519143"