Aloïs Hitler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Aloïs Hitler
Alois Hitler dans ses dernières années.jpg
Aloïs Hitler en 1901
Née
Alois Schicklgruber

( 07/06/1837 )7 juin 1837
Décédés3 janvier 1903 (03/01/1903)(65 ans)
Gasthaus Wiesinger, Leonding , Haute-Autriche , Autriche-Hongrie
Lieu de reposCimetière de la ville
ProfessionDouanier
Conjoint(s)
  • Anna Glasl-Hörer
    (  en 1873 ; décédé  en 1883 )
  • Franziska Matzelsberger
    (  en 1883 ; décédé  en 1884 )
  • ( m.  1885 )
Enfants9, dont Alois Jr. , Angela , Adolf et Paula
Parents)

Alois Hitler Sr. (né Alois Schicklgruber ; 7 juin 1837 - 3 janvier 1903) était un fonctionnaire autrichien du service des douanes et le père d ' Adolf Hitler , dictateur de l'Allemagne nazie .

Alois Schicklgruber est né hors mariage. Sa mère était Maria Schicklgruber , mais son père biologique reste un mystère. Cette filiation incertaine a conduit à affirmer que la troisième épouse d'Alois, Klara (la mère d'Adolf), aurait également pu être soit la cousine germaine d'Alois une fois enlevée, soit sa demi-nièce. Le père inconnu d'Alois signifiait également qu'Adolf Hitler lui-même ne pouvait pas prouver l'identité de son grand-père paternel, et ne pouvait donc pas prouver sa propre " descendance aryenne " selon les lois raciales nazies. En 1876, Alois a convaincu le gouvernement autrichien de reconnaître son beau-père décédé Johann Georg Hiedlercomme son père biologique. Alois a ensuite légalement changé son nom de famille pour celui de son beau-père. Cependant, au cours de ce processus, les autorités autrichiennes ont mal orthographié son nom en tant que "Hitler" pour des raisons inconnues. Cela signifiait que Klara était légalement reconnue comme la cousine germaine d'Alois une fois enlevée. [1]

Les parents d'Adolf Hitler se sont rencontrés en 1876. Alors qu'Alois était encore marié à sa deuxième femme, il a commencé une liaison avec Klara, qu'il a embauchée comme domestique. Leur relation s'est poursuivie dans le secret jusqu'à ce que la femme d'Alois meure et que Klara tombe enceinte, ce qui a incité Alois à l'épouser en 1885. Selon un ami proche, Alois était « terriblement brutal » avec sa femme Klara et « ne lui parlait presque jamais un mot à la maison ». ". Alois traitait ses enfants avec le même mépris et il les battait souvent. [2] [3]

Jeunesse

Alois Hitler est né Alois Schicklgruber dans le hameau de Strones, une paroisse de Döllersheim dans le Waldviertel du nord-ouest de la Basse-Autriche ; sa mère était une paysanne célibataire de 42 ans, Maria Schicklgruber , dont la famille vivait dans la région depuis des générations. Lors de son baptême à Döllersheim, l'espace prévu pour le nom de son père sur l'acte de baptême est resté vide et le prêtre a écrit « illégitime ». [4] [5] [6] Sa mère s'est occupée d'Alois dans une maison qu'elle a partagée avec son père âgé, Johannes Schicklgruber.

Maison de Johann Nepomuk Hiedler

Quelque temps plus tard, un homme nommé Johann Georg Hiedler a emménagé avec les Schicklgrubers; il a épousé Maria quand Alois avait cinq ans, et Maria est morte quand Alois avait neuf ans. À l'âge de 10 ans, Alois avait été envoyé vivre avec le frère cadet de Johann Georg Hiedler, Johann Nepomuk Hiedler , qui possédait une ferme dans le village voisin de Spital (au sud de Weitra ). Alois a fréquenté l'école primaire et a suivi des cours de cordonnerie auprès d'un cordonnier local .

À l'âge de 13 ans, Alois a quitté la ferme de Johann Nepomuk Hiedler à Spital et est allé à Vienne en tant qu'apprenti cordonnier, y travaillant pendant environ cinq ans. En réponse à une campagne de recrutement du gouvernement autrichien offrant un emploi dans la fonction publique aux personnes des zones rurales, Alois rejoint les gardes-frontières ( service des douanes ) du ministère autrichien des Finances en 1855 à l'âge de 18 ans.

Identité incertaine du père biologique

Les historiens ont proposé divers candidats comme père biologique d'Alois : Johann Georg Hiedler, son jeune frère Johann Nepomuk Hiedler (ou Hüttler ) et Leopold Frankenberger (un prétendu homme juif dont l'existence n'a jamais été documentée). [7] Johann Georg Hiedler est devenu le beau-père d'Alois, âgé de cinq ans, et plusieurs années plus tard, il a été déclaré à titre posthume le père biologique légal d'Alois. [8]

Selon l'historien Frank McDonough , la théorie la plus plausible est que Johann Georg Hiedler était en fait le père biologique. Mais le père biologique aurait pu être son jeune frère Johann Nepomuk Hiedler. Indépendamment de la façon dont Nepomuk était lié à Alois, le cas échéant, Nepomuk était certainement le grand-père maternel de la troisième épouse d'Alois ( la mère d'Adolf Hitler ) Klara.

L'historien Werner Maser suggère que le père naturel d'Alois n'était pas Johann Georg Hiedler, mais plutôt Johann Nepomuk Hiedler qui a élevé Alois pendant l'adolescence, et lui a ensuite légué une partie considérable de ses économies, bien que Johann Nepomuk Hiedler n'ait jamais admis publiquement être le père naturel d'Alois. Selon Maser, Nepomuk était un fermier marié qui avait une liaison avec Maria Schicklgruber, puis s'est arrangé pour que son frère célibataire Johann Georg Hiedler épouse la mère d'Alois, Maria, afin de couvrir le désir de Nepomuk d'aider et de prendre soin d'Alois, sans déranger la femme de Nepomuk. . [9] Si la théorie est vraie, alors la troisième épouse d'Alois, Klara, était également la demi-nièce d'Alois, cependant le biographe d'Adolf Hitler, Joachim Festcroit que tout argument qui tente de déterminer si Johann Georg Hiedler ou Johann Nepomuk Hiedler était le père d'Alois "s'éteindra dans l'obscurité de relations confuses marquées par la méchanceté, l'ennui et le fanatisme rustique". [dix]

Adolf qui était un enfant d'Alois et Klara en 1931 a ordonné au Schutzstaffel (SS) d'enquêter sur les rumeurs concernant son ascendance; ils n'ont trouvé aucune preuve d'ancêtres juifs. [11] Après l' entrée en vigueur des lois de Nuremberg dans l'Allemagne nazie, Hitler ordonna au généalogiste Rudolf Koppensteiner de publier un grand arbre généalogique illustré montrant son ascendance ; cela a été publié dans le livre Die Ahnentafel des Fuehrers ("Le pedigree du chef") en 1937, et a conclu que la famille d'Hitler était tous des Allemands autrichiens sans ascendance juive, et qu'Hitler avait un pedigree " aryen " sans tache. [12] [13]Alois lui-même a affirmé que Johann Georg Hiedler était son père biologique, et un prêtre a modifié en conséquence l'acte de naissance d'Alois en 1876, qui était considéré comme une preuve certifiée de l'ascendance d'Hitler; ainsi Hitler était considéré comme un Aryen "pur". [12] 1876 était aussi l'année où Alois a embauché Klara de 16 ans comme un domestique.

Bien que Johann Georg Hiedler ait été considéré comme le grand-père paternel officiellement accepté d'Adolf Hitler par le Troisième Reich , la question de savoir qui était son grand-père a suscité de nombreuses spéculations et la réponse reste inconnue. [14] [15] L'historien allemand Joachim Fest a écrit que :

L'indulgence normalement accordée aux origines d'un homme est déplacée dans le cas d'Adolf Hitler, qui a fait de la preuve documentaire de l'ascendance aryenne une question de vie ou de mort pour des millions de personnes, mais lui-même ne possédait pas un tel document. Il ne savait pas qui était son grand-père. Les recherches intensives sur ses origines, dont les récits ont été déformés par les légendes propagandistes et qui sont de toute façon confuses et obscures, n'ont jusqu'à présent pas permis de dresser un tableau clair. Les versions nationales-socialistes effleuraient les faits et soulignaient, par exemple, que la population du soi-disant Waldviertel , d'où Hitler était issu, était « tribalement allemande depuis la migration des peuples ».', ou plus généralement, qu'Hitler avait 'absorbé dans son sang les forces puissantes de ce paysage granitique allemand par l'intermédiaire de son père'. [16]

Après la guerre, l'ancien avocat d'Adolf Hitler, Hans Frank , a affirmé qu'Hitler lui avait dit en 1930 qu'un de ses proches tentait de le faire chanter en menaçant de révéler sa prétendue ascendance juive. [17] Adolf Hitler a demandé à Frank de découvrir les faits. Frank dit qu'il a déterminé qu'au moment où Maria Schicklgruber a donné naissance à Alois, elle travaillait comme cuisinière dans la ville de Graz , que ses employeurs étaient une famille juive nommée Frankenberger et que son enfant aurait pu être conçu hors mariage avec le fils de 19 ans de la famille, Leopold Frankenberger. [18]

Les opposants à l'hypothèse de Frankenberger ont affirmé que tous les Juifs avaient été expulsés de la province de Styrie - qui comprend Graz - au XVe siècle, et qu'ils n'étaient officiellement autorisés à revenir que dans les années 1860, alors qu'Alois avait environ 30 ans. n'y a aucune preuve d'une famille Frankenberger vivant à Graz à cette époque. Des universitaires tels que Ian Kershaw et Brigitte Hamann rejettent l'hypothèse de Frankenberger, qui n'avait que la spéculation de Frank pour l'étayer, comme sans fondement. [19] [20] [21] [22]

Kershaw cite plusieurs histoires circulant dans les années 1920 sur l'ascendance juive présumée d'Hitler, dont une sur un «baron Rothschild» à Vienne chez qui Maria Schicklgruber avait travaillé pendant un certain temps comme domestique. [23] Kershaw discute et énumère également l'arbre généalogique d'Hitler dans sa biographie d'Adolf Hitler et n'apporte aucun soutien à l'histoire de Frankenberger, en disant : « Le fait qu'Adolf Hitler n'avait pas de sang juif dans ses veines, semble, d'après ce qui a été toute sa manière , si flagrant pour moi qu'il n'a pas besoin d'un mot de plus". [24] [25] De plus, l'histoire de Frank contient plusieurs inexactitudes et contradictions, comme la déclaration que Frank avait faite selon laquelle Maria Schicklgruber venait de " Leonding près de Linz», alors qu'en fait elle venait du hameau de Strones, près du village de Döllersheim . [26]

En 2019, le psychologue de genre Leonard Sax a publié un article intitulé "Aus den Gemeinden von Burgenland: revisiting the question of Adolf Hitler's paternal father". [27] Sax affirme que Hamann, Kershaw et d'autres historiens de premier plan se sont appuyés, directement ou indirectement, sur une seule source pour affirmer qu'aucun juif ne vivait à Graz avant 1856 : cette source était l'historien autrichien Nikolaus von Preradovich, que Sax a montré était un fervent admirateur d'Adolf Hitler. Sax a cité des sources autrichiennes primaires des années 1800 pour démontrer qu'il y avait en fait "eine kleine, nun angesiedelte Gemeinde" - "une petite communauté maintenant sédentaire" - de Juifs vivant à Graz avant 1856. Sax'et Sax a été interviewé par Eric Metaxas sur ce sujet, dans l'émission télévisée de Metaxas. [29] Sax a soutenu qu'un facteur dans l'antisémitisme extrême d'Hitler était "son besoin intense de prouver" qu'il n'était pas juif. [30] L'historien britannique Richard J. Evans a rejeté les arguments et les affirmations de Sax et a déclaré : « Même s'il y avait des Juifs vivant à Graz dans les années 1830, à l'époque où Alois, le père d'Adolf Hitler, est né, cela ne prouve rien du tout sur la l'identité du grand-père paternel d'Hitler." [30]Evans a fait valoir que la spéculation sur l'ascendance d'Hitler persiste "parce que certaines personnes ont trouvé son antisémitisme profond et meurtrier difficile à expliquer à moins qu'il n'y ait des motifs personnels derrière cela... Cela semble être la motivation du Dr Leonard Sax, un psychiatre, pas un historien, faisant ses revendications ». [30]

Ron Rosenbaum suggère que Frank, qui s'était retourné contre le nazisme après 1945 mais restait un fanatique antisémite , a affirmé qu'Hitler avait une ascendance juive comme moyen de prouver qu'Hitler était un juif et non un aryen . [31]

Carrière de douanier

Alois Hitler portait régulièrement son uniforme même après sa retraite et a insisté pour être appelé Herr Oberoffizial Hitler , [32] c.  1897–1899

Au départ, Alois Schicklgruber a fait des progrès constants dans la profession semi- militaire de douanier. Le travail impliquait de fréquentes réaffectations et il a servi dans divers endroits à travers l'Autriche. En 1860, après cinq ans de service, il atteint le grade de Finanzwach-Oberaufseher (Revenue Guard Senior Warden, analogue à un Army Caporal ). En 1864, après une formation spéciale et des examens, Schicklgruber était provisorischer Amtsassistent (assistant de bureau provisoire, analogue à un sous-lieutenant provisoire ) et servait à Linz, en Autriche . Il devint plus tard un Zollamts-Official (Inspecteur des douanes, c'est-à-dire (Premier) Lieutenant) affecté àBraunau am Inn en 1875. Puis sa carrière s'est soudainement arrêtée presque sans issue lorsqu'il a fallu 17 ans pour sa dernière promotion. En 1892, il est finalement devenu provisorischer resp. en 1894 à définitifr Zolloberamts-Official (inspecteur principal des douanes, c'est-à-dire capitaine de l'armée ). Schicklgruber (à partir de 1877 sous son nouveau nom de famille Hitler) ne pouvait pas aller plus haut car il n'avait pas les diplômes scolaires nécessaires. [33] [34]

Changement de nom

En tant que jeune douanier junior montant, il a utilisé son nom de naissance de Schicklgruber, mais au milieu de 1876, âgé de 39 ans et bien établi dans sa carrière, il a demandé la permission d'utiliser le nom de famille de son beau-père. Il a comparu devant le curé de Döllersheim et a affirmé que son père était Johann Georg Hiedler, qui avait épousé sa mère et souhaitait maintenant le légitimer. Trois parents ont comparu avec lui comme témoins, dont l'un était Johann Nepomuk, le frère de Hiedler. Le prêtre a accepté de modifier l'acte de naissance, les autorités civiles ont automatiquement traité la décision de l'église et Alois Schicklgruber a changé de nom. Le changement officiel, enregistré au bureau du gouvernement à Mistelbachen 1877, le transforme en "Alois Hitler". On ne sait pas qui a décidé de l'orthographe de Hitler au lieu de Hiedler . Le frère de Johann Georg était parfois connu sous le nom de famille Hüttler .

L'historien Bradley F. Smith déclare qu'Alois Schicklgruber a ouvertement admis être né hors mariage avant et après le changement de nom. [35] Alois a pu avoir été influencé pour changer son nom pour l'opportunité légale. L'historien Werner Maser affirme qu'en 1876, Franz Schicklgruber, l'administrateur de la succession de la mère d'Alois, lui a transféré une grosse somme d'argent (230 florins ). [9]

Soi-disant, Johann Georg Hiedler, décédé en 1857, a cédé sur son lit de mort et a laissé un héritage à son beau-fils illégitime (Alois) avec son nom de famille. [36] Certains Schicklgrubers restent dans le Waldviertel .

Vie personnelle

Fille illégitime

Au début de 1869, Alois Hitler eut une liaison avec Thekla Penz (née le 24 septembre 1844) de Leopoldstein, Arbesbach dans le district de Zwettel, en Basse-Autriche. Cela conduisit à la naissance de Theresia Penz le 31 octobre 1869. Thekla épousa plus tard un homme du nom de Horner, tandis que Theresia épousa Johan Ramer et donna naissance à au moins six enfants, alors qu'elle vivait dans la ville de Schwertberg. [ citation nécessaire ]

Début de la vie conjugale

Alois Hitler avait 36 ​​ans en 1873 lorsqu'il s'est marié pour la première fois. Anna Glasl-Hörer était une riche fille de 50 ans d'un douanier. Elle était infirme lorsqu'ils se sont mariés et était soit invalide, soit le devint peu de temps après.

Peu de temps après avoir épousé sa première femme, Anna, Alois a commencé une liaison avec Franziska "Fanni" Matzelsberger, l'une des jeunes servantes employées au Pommer Inn, numéro de maison 219, dans la ville de Braunau am Inn, où il louait le toit. étage comme logement. Smith déclare qu'Alois a eu de nombreuses affaires dans les années 1870, ce qui a conduit sa femme à engager une action en justice; le 7 novembre 1880, Alois et Anna se séparèrent d'un commun accord mais restèrent mariés. Matzelsberger, 19 ans, est devenue la maîtresse d'Hitler, 43 ans.

En 1876, quatre ans avant de se séparer d'Anna, il avait embauché Klara Pölzl comme domestique. Elle était la petite-fille de 16 ans de son beau-oncle Nepomuk (qui était peut-être aussi son père ou son oncle biologique). Si Nepomuk était le père biologique d'Alois Hitler, alors Klara était la demi-nièce d'Alois; alternativement, si Johann Georg était le père biologique d'Alois, alors Klara était le cousin germain d'Alois une fois enlevé . Matzelsberger a exigé que la "servante" Klara trouve un autre emploi, et Hitler a renvoyé Klara Pölzl.

Le 13 janvier 1882, Matzelsberger a donné naissance au fils illégitime d'Hitler, également nommé Alois, mais comme ils n'étaient pas mariés, le nom de famille de l'enfant était Matzelsberger, faisant de lui "Alois Matzelsberger". Alois Hitler garda Fanni Matzelsberger comme maîtresse tandis que sa femme légitime (Anna dont il s'était séparé) tomba plus malade et mourut le 6 avril 1883. Le mois suivant, le 22 mai lors d'une cérémonie à Braunau avec d'autres douaniers comme témoins, Alois, 45 ans, a épousé Matzelsberger, 21 ans. Il a ensuite légitimé son fils sous le nom d'Alois Hitler Jr. [37] Le deuxième enfant d'Alois (Senior) et de sa femme Fanni était Angela , née le 28 juillet 1883.

Alois était sûr de sa profession et n'était plus un grimpeur ambitieux. L'historien Alan Bullock l'a décrit comme "dur, antipathique et colérique". [38] Sa femme Fanni, qui n'avait encore que 23 ans, a contracté une maladie pulmonaire et est devenue trop malade pour fonctionner. Elle a été transférée à Ranshofen, un petit village près de Braunau. Au cours des derniers mois de la vie de Fanni, Klara Pölzl est retournée au domicile d'Alois pour s'occuper de l'invalide et des deux enfants (Alois Jr. et Angela). [39] Fanni Hitler, la deuxième épouse d'Alois Hitler, est décédée à Ranshofen le 10 août 1884 à l'âge de 23 ans. Après la mort de Fanni, Klara Pölzl est restée chez lui comme femme de ménage. [39]

Mariage avec Klara Pölzl et vie de famille

Gasthaus Wiesinger en février 2009

Pölzl fut bientôt enceinte d'Alois Hitler. L'historien Bradley Smith écrit que si Hitler avait été libre de faire ce qu'il voulait, il aurait épousé Pölzl immédiatement en 1884, mais à cause de l'affidavit de 1877 concernant son nom de famille et sa paternité, Hitler était maintenant légalement le cousin germain de Pölzl une fois enlevé, trop proche se marier. Il a soumis un appel à l'église pour une dérogation humanitaire. [notes 1]

L'autorisation de Rome arriva et le 7 janvier 1885, un mariage eut lieu dans les chambres louées par Hitler au dernier étage de l'auberge Pommer. Un repas a été servi aux quelques invités et témoins. Hitler est ensuite allé travailler pour le reste de la journée. Même Klara a trouvé que le mariage était une courte cérémonie. [40] Pendant leur mariage, et conformément au fait que le père d'Alois était peut-être la même personne que le grand-père maternel de Klara, Alois et Klara ont continué à s'appeler «oncle» et «nièce». [41]

Le 17 mai 1885, quatre mois après le mariage, la nouvelle Frau Klara Hitler donne naissance à son premier enfant, Gustav. En 1886, elle donne naissance à une fille, Ida. En 1887, Otto est né, mais il est décédé quelques jours plus tard. [42] Au cours de l'hiver 1887–1888, la diphtérie a frappé la maison hitlérienne, entraînant la mort de Gustav (8 décembre) et d'Ida (2 janvier).

Le 20 avril 1889, elle donne naissance à un autre fils, futur dictateur de l'Allemagne nazie, Adolf Hitler. Adolf était un enfant maladif et sa mère s'inquiétait pour lui. Alois avait 51 ans à sa naissance et s'intéressait peu à l'éducation des enfants; il a tout laissé à sa femme. Lorsqu'il n'était pas au travail, il était soit dans une taverne, soit occupé par son passe-temps, l'apiculture. Alois a été transféré de Braunau à Passau . Il avait 55 ans, Klara 32, Alois Jr. 10, Angela 9 et Adolf avait trois ans.

À partir du 1er août 1892, la famille habite à la Theresienstrasse 23 à Passau. Un mois après qu'Alois ait accepté un poste mieux rémunéré à Linz, le 1er avril 1893, sa femme et ses enfants ont déménagé dans une chambre au deuxième étage de la Kapuzinerstrasse 31 à Passau. [43] Klara venait de donner naissance à Edmund, il a donc été décidé qu'elle et les enfants resteraient à Passau pour le moment. [44] Le 21 janvier 1896, Paula , la sœur cadette d'Adolf, est née. Elle était le dernier enfant d'Alois Hitler et de Klara Pölzl. Alois était souvent à la maison avec sa famille. Il avait cinq enfants âgés de la petite enfance à 14 ans. Edmund (le plus jeune des garçons) mourut de la rougeole le 2 février 1900.

Alois Hitler voulait que son fils Adolf cherche une carrière dans la fonction publique. Cependant, Adolf était devenu tellement aliéné de son père qu'il a été repoussé par ses souhaits. Il ricana à l'idée d'une vie passée à appliquer des règles mesquines. Alois a essayé d'intimider son fils pour qu'il obéisse, tandis qu'Adolf a fait de son mieux pour être à l'opposé de ce que son père voulait. [45]

Robert GL Waite a noté: "Même l'un de ses amis les plus proches a admis qu'Alois était" terriblement dur "avec sa femme [Klara] et" ne lui a presque jamais parlé à la maison "." Si Alois était de mauvaise humeur, il s'en prenait aux enfants plus âgés ou à Klara elle-même, devant eux. William Patrick Hitler dit qu'il avait entendu de son père, Alois Jr., qu'Alois Hitler Sr. battait ses enfants. [32] Après qu'Hitler et son fils aîné Alois Jr. aient eu une dispute décisive et violente, Alois Jr. a quitté la maison et l'aîné Alois a juré qu'il ne donnerait jamais au garçon un sou d'héritage au-delà de ce que la loi exigeait. Selon les rapports, Alois Hitler aimait dominer ses voisins et battait même le chien de sa propre famille jusqu'à ce qu'il mouille le sol. [32] [46]

Alois a été décrit comme "un mari autoritaire, autoritaire et autoritaire et un père sévère, autoritaire et souvent irritable" [47] et comme un "patriarche strict et colérique qui exigeait le respect et l'obéissance inconditionnels de ses enfants et utilisait l'interrupteur chaque fois que ses attentes n'étaient pas satisfaites." [3]

Le canapé sur lequel Alois Hitler est mort
La pierre tombale d'Hitler, photographiée c.  1984

Retraite et décès

En février 1895, Alois Hitler acheta une maison sur un terrain de 3,6 hectares (9 acres) à Hafeld près de Lambach , à environ 50 kilomètres (30 mi) au sud-ouest de Linz . La ferme s'appelait le Rauscher Gut . [notes 2] Il installe sa famille à la ferme et prend sa retraite le 25 juin 1895 à l'âge de 58 ans, après 40 ans au service des douanes. Il a trouvé l'agriculture difficile; il a perdu de l'argent et la valeur de la propriété a diminué. [ citation nécessaire ]

Le matin du 3 janvier 1903, Alois se rendit comme d'habitude au Gasthaus Wiesinger (n° 1 Michaelsbergstrasse, Leonding) pour boire son verre de vin du matin. On lui a offert le journal et s'est rapidement effondré. Il fut emmené dans une chambre voisine et un médecin fut convoqué, mais il mourut à l'auberge, probablement d'une hémorragie pleurale . Adolf Hitler, qui avait 13 ans lorsque son père mourut, écrivit dans Mein Kampf qu'il était mort d'un "coup d' apoplexie ". [48] ​​Dans son livre, The Young Hitler I Knew , l'ami d'enfance d'Hitler, August Kubizek , se souvient : « Quand le fils de quatorze ans (sic) a vu son père mort, il a éclaté en pleurs incontrôlables.

Enlèvement de la pierre tombale

Le 28 mars 2012, selon le récit de Kurt Pittertschatscher, le curé de la paroisse, la pierre tombale marquant la tombe d'Alois Hitler et celle de sa femme Klara, au cimetière de la ville de Leonding , a été enlevée par un descendant. La descendante serait une parente âgée de la première épouse d'Alois Hitler, Anna, qui a également renoncé à tout droit sur le terrain funéraire loué. La parcelle était recouverte de gravier blanc et d'un arbre qui a depuis été abattu. On ne sait pas si les restes des parents d'Adolf Hitler y sont toujours enterrés. [49]

Dans la culture populaire

A l'écran, Alois Hitler a été interprété par :

  • Helmut Griem dans les contes de l' épisode inattendu "Genesis and Catastrophe" (1980)
  • James Remar dans l' épisode " Cradle of Darkness " de The Twilight Zone (2002)
  • Ian Hogg dans Hitler : La montée du mal (2003)
  • Alois Hitler est également présenté dans la brève biographie d' Adolf Hitler de YouTuber Oversimplified (2017). Un bâillon courant de la vidéo et plus tard de l'autre côté de la chaîne est qu'Alois Hitler bat son fils avec la phrase; "Cela a enragé le père d'Adolf qui l'a sévèrement puni".

Voir aussi

Références

Notes d'information

  1. ^ Alois a adressé une pétition à l'église pour une dispense épiscopale citant "l'affinité bilatérale au troisième degré touchant le second" pour décrire sa relation familiale plutôt compliquée avec Klara. L'évêque local croyait apparemment que cette relation était trop proche pour être approuvée de sa propre autorité, alors il a transmis la pétition à Rome au nom d'Alois, cherchant à la place une dispense papale, qui a été approuvée avant la naissance du premier enfant du couple. Voir Rosenbaum, Ron "Explaing Hitler: Chapter One" The New York Times
  2. « Rauscher » signifie cidre en début de fermentation, et « Gut » signifie ferme dans ce contexte.

Citations

  1. ^ Kershaw (1999), p. 7
  2. ^ Kershaw (1999), pp.12-13
  3. ^ un b Ullrich, Volker (2016) Hitler: Ascent 1889-1939 Traduit par Jefferson Chase. pp.17-18. ISBN  978-1-101-87205-5
  4. ^ Toland, John (1976) Adolf Hitler , Doubleday & Company. pp.3–5
  5. ^ Shirer, William L. (1960) La montée et la chute du Troisième Reich . New York : Simon & Schuster. p.7
  6. ^ Kershaw (1999), pp.3–9
  7. ^ McDonough, Frank (2003) Hitler et la montée du parti nazi . Éducation Pearson. p.20
  8. ^ Kershaw (1999), p.4.
  9. ^ un b Maser, Werner (1973) Hitler: Légende, mythe et réalité Londres: Penguin Books Ltd. ISBN 0-06-012831-3 
  10. ^ Fest, Joachim [1973] (1975) Hitler New York : Millésime. p.15. ISBN 0-394-72023-7 
  11. ^ Fischel, Jack (1998). L'Holocauste . Bois vert. p. 137–. ISBN 978-0-313-29879-0.
  12. ^ un b "L'ascendance d'Adolf Hitler" . Wargs.com . Consulté le 25 janvier 2013 .
  13. ^ Koppensteiner, Rudolf (1937). Die Ahnentafel des Führers . Consulté le 25 janvier 2013 .
  14. ^ "Lignée d'Adolf Hitler - Consanguinité de densité" . Le Spiegel .
  15. ^ "Hitler - Aucune preuve d'origine aryenne" . Le Spiegel . Il est clair qu'Adolf Hitler la preuve de l'ascendance aryenne, il a demandé à la plupart des Allemands, car sa propre personne n'aurait guère pu être en mesure de fournir. Son grand-père paternel est inconnu.
  16. ^ Fest, Joachim C. (1999). Le visage du IIIe Reich . p. 19–20. ISBN 978-0-306-80915-6.
  17. ^ Rosenbaum (1998), pp.20-22
  18. ^ Rosenbaum (1998), pp.20–21.
  19. ^ Hamann, Brigitte & Momsen, Hans (2010). La Vienne d'Hitler : un portrait du tyran en jeune homme . Tauris Parke Brochés. p. 50–. ISBN 978-1-84885-277-8.
  20. ^ "Hatte Hitler jüdische Vorfahren?" . Holocaust-Referenz.
  21. ^ "Hitler était-il en partie juif?" . La drogue droite . 9 avril 1993.
  22. ^ "Hitler était-il juif?" . Bibliothèque virtuelle juive .
  23. ^ Kershaw, Ian. « Hitler 1889-1936 : Hubris – Chapitre 1 » . Le New York Times .
  24. ^ Kershaw (2008), pp.2–4
  25. ^ "Holocaust-Referenz: Hatte Hitler jüdische Vorfahren?" . H-ref.de . Consulté le 24 juillet 2012 .
  26. ^ Rosenbaum (1998), p.21
  27. ^ "Aus den Gemeinden von Burgenland" . Sage. doi : 10.1177/0047244119837477 . {{cite journal}}:Citer le journal nécessite |journal=( aide )
  28. ^ "Liste altmétrique des articles de presse" . Sage.
  29. ^ "Entretien d'Eric Metaxas avec Leonard Sax" . Spectacle Eric Metaxas.
  30. ^ un bc Sokol , Sam (7 août 2019). "Les historiens jettent le doute sur les revendications d'héritage juif d'Hitler" . Le Times d'Israël .
  31. ^ Rosenbaum (1998), pp.21, 30–31.
  32. ^ un bc Langer (1972), p. 110
  33. ^ Hamann, Brigitte (1997) Hitlers Wien: Lehrjahre eines Diktators Piper, p.66
  34. ^ Ullrich, Volker (2019) Die 101 wichtigsten Fragen: Hitler , CH Beck, p.15
  35. ^ Smith, Bradley F. (1967) Adolf Hitler : sa famille, son enfance et sa jeunesse. Institut Hoover. ISBN 0-8179-1622-9 
  36. ^ Langer (1972), p.111
  37. ^ Langer, Walter. ""Hitler tel qu'il se connaît"" . Nizkor.org. Archivé de l'original le 22 juillet 2017 . Récupéré le 15 juin 2014 .
  38. ^ Bullock, Alan (1962) Hitler : Une étude sur la tyrannie , New York : Harper & Row. p.25
  39. ^ un b Langer (1972), p.114
  40. ^ Payne, Robert (1973). La vie et la mort d'Adolf Hitler . New York : Praeger. p. 12 ."Le mariage a eu lieu tôt le matin, et Klara se serait plainte : "Nous nous sommes mariés à six heures du matin, et mon mari était déjà au travail à sept heures."
  41. ^ Fuchs, Daniel. Les limites de la férocité : agression sexuelle et rébellion littéraire moderne , p. 124 (Duke University Press, 2011).
  42. ^ Kershaw (2008), p. 4
  43. ^ Rosmus, Anna (2015) Hitlers Nibelungen . Échantillons Grafenau. p. 20f
  44. ^ Payne, Robert (1973) La vie et la mort d'Adolf Hitler p. 17
  45. ^ Hamann, Brigitte (2010). La Vienne hitlérienne . New York: Tauris Parke Brochés . p. 10–11. ISBN 978-1-84885-277-8.
  46. ^ Rhodes, Richard. Maîtres de la mort : les SS-Einsatzgruppen et l'invention de l'Holocauste , p. 29 (Knopf Doubleday Publishing Group, 2007).
  47. ^ Kershaw (1999), p. 12
  48. ^ Adolf Hitler Mein Kampf
  49. ^ "La pierre tombale des parents d'Adolf Hitler en Autriche a été enlevée" . Nouvelles de la BBC . 30 mars 2012 . Consulté le 15 juin 2014 .

Bibliographie

Liens externes

0.20813393592834