Ligue Professionnelle Algérienne 1

Ligue Professionnelle Algérienne 1
الرابطة الجزائرية المحترفة الأولى لكرة القدم
Organisme organisateurLFP ( FAF )
Fondé1904 [1]
21 octobre 1962 officiellement
24 septembre 2010 avec le format actuel
PaysAlgérie
ConfédérationCAF (Afrique)
Nombre d'équipes16
Niveau sur pyramide1
Relégation àLigue 2
Gobelet(s) domestique(s)Coupe d'Algérie
Super Coupe d'Algérie
Coupe(s) de la LigueCoupe de la Ligue d'Algérie
Coupe(s) internationale(s)Coupe de la Confédération de la Ligue des Champions
Champions actuelsCR Belouizdad (10e titre)
( 2022-23 )
La plupart des championnatsJS Kabylie (14 titres)
La plupart des apparitionsMouloud Iboud (424)
Meilleur buteurHacène Lalmas (131)
Partenaires TVEPTV [2]
Site weblfp.dz
Actuel : Ligue 1 2023-24

La Ligue Professionnelle algérienne 1 ( arabe : الرابطة الجزائرية المحترفة الأولى لكرة القدم ), connue sous le nom de Championnat National de Première Division ou Ligue 1 en abrégé, et anciennement connue sous le nom de Championnat National 1 , est la ligue professionnelle algérienne des clubs de football associatifs. Il s'agit de la principale compétition de football du pays et de la première division du système de ligue de football algérien . Administrée par la Ligue de Football Professionnel , elle est disputée par 16 clubs, les deux équipes les moins bien classées à la fin de chaque saison étant reléguées en Ligue 2 et remplacées par les deux meilleures équipes de cette division. En 2009, il était connu sous le nom de Championnat d'Algérie D1 Nedjma et de 2010 à 2014, il était connu sous le nom de Ligue Professionnelle 1 Nedjma car il est sponsorisé par la société de télécommunications koweïtienne Nedjma . Depuis 2014, la ligue est officiellement connue sous le nom de Ligue Professionnelle 1 Mobilis car elle est sponsorisée par la société algérienne de télécommunications Mobilis . [3]

La ligue a été créée en 1962, lorsque l'Algérie est devenue une nation indépendante. Jusqu'en 1950, seules les ligues régionales (Alger, Constantine, Oran) étaient disputées. Certaines éliminatoires « nationales » ont eu lieu au cours de la première décennie du 20e siècle, d'abord en 1904. Entre 1920 et 1956, les vainqueurs se sont affrontés pour le Championnat d'Afrique du Nord , aux côtés des vainqueurs des championnats du Maroc et de Tunisie .

Entre 1957 et 1962, un championnat d'Afrique du Nord sans participation du Maroc et de la Tunisie (qui avaient accédé à l'indépendance) fut organisé sous le nom de « championnat d'Algérie ».

Le 21 août 2010, la FAF a annoncé que le nom de la ligue changerait en Ligue Professionnelle 1 pour refléter la professionnalisation de la ligue. [4]

Histoire

Origines du football algérien (1897-1962)

L'histoire du football en Algérie est étroitement liée à celle du football français. Lorsque le football apparaît en France en 1872, il apparaît à son tour naturellement vers 1894 en Afrique du Nord , région du monde soumise à l'autorité française. Les premiers clubs sont fondés à Oran , le CDJ Oran (Club des Joyeuseté) est fondé le 14 avril 1894, ce club crée sa section de football le 10 juillet 1897. Le deuxième club CAL Oran (Club Athlétique Liberté Oranais) est fondé avec sa section de football le 28 septembre 1897 sous le nom de Club Athlétique Oranais.

Ainsi, le football s'est progressivement développé en Algérie française pendant plus d'un demi-siècle avec la création d'un grand nombre de clubs mais aussi d'organisations qui régissaient sa pratique dans les compétitions départementales et interrégionales. Puis cela a pris fin en 1962, lorsque l'Algérie est devenue le dernier territoire d'Afrique du Nord à abandonner la domination française et a ainsi vu la fin du football français colonial.

La Division Honneur 1963-1964, Deuxième édition du championnat

Le championnat est une nouvelle fois modifié lors de la saison 1963-1964 . Après une saison de compétitions très complexe, des tournois régionaux organisés selon un système comprenant plusieurs groupes, avec dans certains cas une finale régionale et un tournoi final désignant le premier champion d'Algérie ; Les dirigeants du football algérien ont réussi à atteindre une certaine élite. La plupart des équipes ayant participé à la compétition la saison dernière sont regroupées en trois divisions régionales. Le championnat prend alors le nom d'éphémère DH , la « Division d'Honneur ». Contrairement à la saison précédente, au lieu de nombreux groupes individuels composés de trois régions ou ligues régionales de football, un seul groupe par région a été mis en place.

Équipe de l' USM Annaba (aujourd'hui Hamra Annaba , vainqueur du deuxième championnat de football d'Algérie La saison 1963-1964 .

A l'issue de ces championnats régionaux, pour la région Ouest ou Division Ouest Honneur, l' ASM Oran a été sacré champion régional après une victoire finale deux buts à un contre son rival oranais au MC Oran et s'est qualifié pour le tournoi national avec l'attaquant Abdelkader Reguig surnommé Pons. Pour la Région Centre ou Division Honneur Centre, le NA Hussein Dey coiffe en pole lors de la dernière journée son rival direct, le CR Belcourt grâce à son gardien Amirat, contributeur senior à la qualification de son équipe au tournoi national, annihilant les tentatives du meneur de jeu chabibiste Hacène Lalmas . Quant à la région Est ou Division Est Honneur c'est même l' USM Annaba ancien USM Bone vainqueur du groupe que j'ai qualifié pour la deuxième année consécutive au tournoi final avec son joueur entraîneur Mohamed Boufermès. Elle bat la finale départementale MSP Batna vainqueur du Groupe II.

Cette fois, les trois champions régionaux se sont réunis à Constantine pour déterminer qui remportera le deuxième titre. Comme l'édition se déroule dans cette ville, il a été décidé que la quatrième équipe à accompagner les trois champions, le dauphin, serait la Division Honoraire de la Ligue de Constantine, le MSP Batna . Après la compétition, l' USM Annaba vainqueur en demi-finale de l' ASM Oran ), s'imposera en finale contre le NA Hussein Dey (vainqueur du MSP Batna ), sur le score d'un but à zéro. Il s'agit à ce jour du premier et unique titre de champion des usmistes d' Annaba .

National Division One ou Division One, l'élite nationale

Après deux saisons compétitives sous forme de tournois régionaux avec un tournoi final national, la Fédération Algérienne de Football a réorganisé une nouvelle fois le championnat. Cette fois, elle opte au cours de la saison 1964-1965 pour créer un championnat national permettant une confrontation directe entre les seize meilleures équipes des trois ligues régionales du football algérien. Pour cela, elle a fait référence aux résultats de la saison dernière dont les cinq premiers de chacune des ligues régionales et plus régionales championnes de la saison.

Ainsi nous avons eu pour la région Ouest ou Ligue Oranie les cinq premières équipes (l' ASM Oran le MC Oran , l' ES Mostaganem le MC Saida et la JSM Tiaret ) jusqu'au centre de la région Alger ou Ligue encore les cinq premières équipes (le CR Belouizdad le NA Hussein Dey , l' USM Blida , le MC Alger et l'USM Alger ) et la région Est ou Constantine championne de Ligue la saison dernière l' USM Annaba et les cinq suivants du classement de cette région (le MSP Batna , l' ES Guelma , l' ES Sétif , l' USM Sétif et MO Constantine ).

  • Différentes formules de première division.

Domination CR Belouizdad (4 titres) – (1965-1971)

Le footballeur Hacène Lalmas qui a fait les belles heures du CR Belouizdad entre les saisons 1962-1963 et 1972-1973 .

Le CR Belcourt (plus tard CR Belouizdad ) est un nouveau club à cette époque, du district de Belcourt à Alger qui sera rebaptisé Belouizdad . Ce club est né de la fusion de deux anciens clubs du même quartier, le WRB (Widad Riadhi Belcourt) et le CAB (Club Athéltique Belcourt).

Ces deux anciens clubs étaient connus pour disputer des compétitions de football à l'époque coloniale française, car tous deux affiliés à la FFFA ( Fédération Française de Football ) et à la LAFA ( Ligue d'Alger Football Association ). Dans les années soixante, cette équipe a dominé le football national en remportant pas moins de quatre titres entre les saisons 1964-1965 et 1970-1971 . Elle réalise la performance de réaliser deux championnats de double lors des saisons 1964-19651965-1966 , puis lors de la saison 1968-19691969-1970 . Cette équipe, dirigée par Yahia Ahmed Saadi puis Arab Zitoun, était composée des meilleurs joueurs représentant l'épine dorsale de la sélection algérienne hormis ceux issus des clubs coloniaux français comme Hamiti du Racing Universitaire d'Alger ou Djemaâ du Gallia Sport Alger . Cette équipe talentueuse s'est distinguée dans toutes les compétitions tant en Algérie qu'au Maghreb (avec le gain de trois victoires consécutives en Coupe des Champions du Maghreb ). Ses deux principaux rivaux étaient les frères ES Sétif Salhi, qui parvinrent à rafler le titre de la saison 1967-1968 et le MC Oran qui remporta son premier trophée lors de la saison 1970-1971 , avec la génération Fréha – Hadefi, ayant raté de peu le titre. saison 1968-1969 ; et surtout celui de la saison 1967-1968 (dauphin de l' ES Sétif mais devant le CR Belouizdad troisième du classement).

Rivalité : MC Alger (5 titres) – JS Kabylie (4 titres) – (1972-1980)

Saison CRB JSK MCA AGC
1969-1970 1 2 6 7
1970-71 6 7 3 1
1971-1972 2 9 1 4
1972-1973 12 1 3 9
1973-1974 4 1 5 8
1974-1975 6 7 1 3
1975-1976 11 3 1 9
1976-1977 2 1 5 4
1977-1978 9 2 1 8
1978-1979 7 2 1 3
1979-80 2 1 8 6
Les quatre
premiers
5 8 7 5
sur 11
Ce tableau indique les résultats des
« Big Four » au cours des années 1970.

Les années 70 marquent le rachat du MC Alger , même si tout n'est pas simple. Le club a connu sa première relégation avant cela, en partie à cause de graves événements survenus lors de la saison 1964-1965 contre le MC Oran . Il a fallu trois ans au club pour retrouver la première division et un bon effectif ; mais cette absence a peut-être été bénéfique, avec l'Algérie qui a remporté cinq titres de champion. L'équipe, dirigée par le duo Khabatou Zouba et entraîneurs, réussira même à réaliser l'exploit à deux reprises lors des saisons de championnat 1974-1975 et 1975-1976 . Cependant, la réalisation la plus retentissante de cette décennie pour cette équipe s'est produite lors de la saison 1975-1976 . En effet, cette saison-là, le MC Alger réussit le triple Championnat d'AlgérieCoupe d'AlgérieCoupe d'Afrique des clubs champions , ce qui est unique dans le football algérien.

L'équipe du MC Alger qui a remporté le triplé Coupe d'AfriqueChampionnatCoupe d'Algérie à la fin de la saison 1975-1976 .

La domination de cette équipe du MC Alger sera encore contestée par la JS Kabylie , qui réussit dans cette décennie à glaner quatre titres de champion d'Algérie. Cette équipe qui a atteint la génération de Mouloud Iboud, capitaine pendant près de neuf ans, était surnommée « rouleau compresseur » au fur et à mesure qu'elle remportait des victoires. Le club sera également le deuxième après le CR Belouizdad et juste avant le MC Alger à réaliser un double championnat lors des saisons 1972-1973 et 1973-1974 , et une double Coupe d'Algériedu Championnat d'Algérie de football lors de la saison 1976-1977 . Contrairement aux autres équipes du championnat, elle sera l'une des premières formations à expérimenter, après le passage de l'ancien gardien de l' équipe de football du FLN , Abderrahmane Boubekeur , plusieurs entraîneurs étrangers. L'équipe était dirigée par les Français Jean Lemaître (saison 1970-1971 ), Christian Banjou (mi-saison 1974-1975 et mi-saison 1975-1976 ), mais aussi par le Yougoslave Jouan Cestic (saison 1973-1974 ), le Hongrois André Nagy (mi- saison 1973-1974). saison 1976-1977 ) et des Roumains avec le duo d'abord Virgil Popescu et Petre Mândru (saison 1972-1973 année du premier titre), puis Bazil Marian (lors de la saison 1973-1974 ). Le plus célèbre de ces premiers entraîneurs étrangers est sans doute le Polonais Stefan Zywotko , qui forme à la fin de cette décennie un duo avec Mahieddine Khalef qui durera près de douze ans.

Au cours de cette décennie, une réforme sportive a été menée par le ministère de la Jeunesse et des Sports précisément au cours de la saison 1975-1976 , pour donner aux clubs d'élite une bonne base financière afin de leur permettre de se structurer de manière professionnelle ( ASP Sports Association Performance '). L'objectif était donc qu'ils aient une totale autonomie de gestion avec la création de leur propre centre de formation. Pour cela, de nombreux clubs ont dû sacrifier leur nom et les renommer du nom de leur sponsor principal. Il a ainsi été possible de voir dans certains clubs des noms de lettres promus pétroliers de la Sonatrach sponsorisant le MC Alger sur le MC Oran et l'ES Sétif , rebaptisés MP Alger, MP Oran et EP Setif. De même, la Sonelgaz , avec le 'K' de Kahraba (gaz), sponsorise la JS Kabylie , qui a donné son nom à la JS Kabylie en Jamiat Sari' Kawkabi ou encore l' USM Alger , célèbre USK Alger. Mais aussi la CNAN ( Compagnie Nationale Algérienne de Navigation ) avec le M de Milaha (navigateur) qui sponsorise le Nasr Hussein Dey Athletic devenu Milaha Athletic Hussein Dey et bien d'autres encore. Même si elle aura permis pendant quelque temps à ces clubs de se constituer en véritables clubs sportifs indépendants avec l'exemple du Mouloudia d'Alger , qui a survolé et continue de dominer les compétitions sportives dans d'autres disciplines comme le football, elle échouera car les clubs reprennent progressivement leur activité. les années suivantes leurs noms d'origine et démarcheront eux-mêmes plusieurs sponsors à la fois.

Hégémonie JS Kabylie (6 titres) – (1981-1990)

Team Jeunesse Électronique de Tizi-Ouzou , le célèbre Jumbo JET de la saison 1985-1986
De gauche à droite :
Debout  : Larbes – Adghigh – Amara – Heffaf – Sadmi – Belahcène
Assis Bahbouh – Menad – Fergani – Abdeslam – Bouiche
Equipe du MC Oran lors de la saison 1978-79 – avec De gauche à droite :
Debout : Benmimoun - Sebaa - Baroudi - Benmahi - Bentis - Hadefi
Assis B. Chaïb - Bensaoula - Belloumi - Benkadda - Kechra
La brillante équipe de l'ES Sétif Champion d'Algérie 1986–1987 Champion d'Afrique en 1988 avec De gauche à droite :
Debout : Serrar – Boulehdjilet – Osmani – Nabti – Zorgane – Bernaoui
Assis Bendjabellah – Rahmani – Adjissa – Gharib – Adjass

Les années 80 sont une bonne année pour le football algérien, qui a connu deux de ses qualifications en équipe nationale en Coupe du Monde mais aussi plusieurs bons résultats de ses clubs à l'international. Au niveau national, un club sort du lot : la JS Kabylie (JSK), Jeunesse Électronique de Tizi-Ouzou (JET). On peut qualifier cette décennie d'hégémonie de la JE Tizi-Ouzou , car cette équipe, dirigée par le célèbre duo d'entraîneurs le Polonais Stefan Zywotko et Mahieddine Khalef , dominait le football algérien de son époque, tant au niveau national qu'international, incarnant la réussite du football algérien. .

Elle n'a cessé de battre des records, en récoltant en dix ans pas moins de six titres de « Championne d'Algérie », glanant également au passage trois coupes d'Algérie, remportant deux titres de championne d'Afrique et une Super Coupe d'Afrique, d'où son surnom de "Jumbo Jet" caractérisant la grandeur de cette équipe.

Son emprise sur le championnat puisqu'il a été atteint en dehors de ces six titres, deux fois la deuxième place lors des saisons 1980-1981 et 1987-1988 et une troisième place lors de la saison 1983-1984 , neuf fois en dix ans sur le podium. La particularité de ces titres est qu'ils ont été remportés trois fois deux fois, c'est à dire en produisant des doublés en championnat et en obtenant donc le statut de « double champion » lors des saisons 1981-19821982-1983 et 1984-19851985-1986 , et puis 1988-19891989-1990 . Au cours de ses victoires au cours de cette décennie, le JE Tizi-Ouzou a réalisé deux doublés Coupe d'Afrique – Championnat d'Algérie lors de la saison 1980-1981 et 1989-1990 , et son deuxième double Coupe d'Algérie – Championnat d'Algérie lors de la saison 1985-1986 . C'est également au cours de cette saison que l'équipe réalise un total record en fin d'année de quatre-vingt-dix-huit points au tableau, en trente-huit matchs (dans un championnat composé de vingt équipes).

Cette hégémonie sera encore légèrement contestée par le MC Oran nommé MP Oran, qui était à cette époque seule figure rivale de JE Tizi-Ouzou , lui enlevant son deuxième championnat lors de la saison 1987-1988 . Avec ce titre, elle participera la saison prochaine à la Coupe d'Afrique des Clubs Champions , perdant en finale contre le Marocain WA Casablanca . Outre cette réalisation d'armes africaines, le Mouloudia Oran termine à trois reprises deuxième du championnat lors des saisons 1984-1985 , 1986-1987 et 1989-1990 .

La consécration de la belle peut aussi souligner le GC Mascara , pionnier du club de football algérien, l'un des rares à avoir remporté un championnat à l'époque coloniale française (affilié depuis à l' association de la Ligue de football Lofa Oran), qui a finalement remporté le championnat. de la saison 1983-1984 . A noter également la performance du RC Kouba , nommé à cette époque RS Kouba qui remporte finalement son premier championnat (le seul à ce jour) lors de la saison 1980-1981 , après avoir terminé deuxième lors des saisons 1966-1967 et 1974-1975 . Et enfin la dernière équipe à remporter un championnat dans cette décennie en dehors de JE Tizi-Ouzou est l' ES Sétif qui portait alors le nom d'EP Sétif. Elle remporte son deuxième championnat lors de la saison 1986-1987 , ce qui lui permettra la saison suivante de participer à la Coupe d'Afrique des clubs champions remportée du côté nigérian de l' Iwuanyanwu National .

L'ère du MC Oran (2 titres) et autres – (1991-1999)

Le football algérien connaît à cette époque la consécration de son équipe nationale avec le gain de deux titres majeurs, la Coupe d'Afrique des Nations durant 1990 , organisée sur son territoire et la Coupe Intercontinentale l'année suivante, la défunte Coupe Afro-Asiatique des Nations . Au niveau national aucun leadership incontesté ne se dégage dans cette décennie comme ce fut le cas dans les décennies précédentes du CR Belouizdad au MC Alger ou à la JS Kabylie .

Toutefois, si nous devions retenir une équipe, ce serait incontestablement celle du MC Oran . Les « Hamroua », comme on les surnomme, sont les seuls dans cette décennie à remporter le plus grand nombre de parts, soit acquises en deux saisons 1991-1992 et 1992-1993 . C'est le quatrième club à réaliser un doublé en championnat après le CR Belouizdad , la JS Kabylie et le MC Alger .

Cela marque une nette différence entre les autres concurrents à cette époque puisqu'en plus de ses deux titres de champion, le MC Oran a terminé à la deuxième place du championnat trois fois consécutives au cours des saisons 1994-1995 , 1995-1996 et 1996-1997 . Mentionnons la grande performance de cette équipe concourant en arabe car elle a participé à la défunte Coupe des vainqueurs de coupe arabe . En effet, après sa victoire en finale de la Coupe d'Algérie face à l' USM Blida après l'édition 1996 , le MC Oran choisit de participer à la compétition arabe qu'elle remporte deux fois de suite en 1997 et 1998 , et même de remporter la Super Coupe Arabe l'année suivante. .

En plus de remporter le championnat des habitués comme la JS Kabylie qui s'est illustré lors de la saison 1994-1995 par un troisième doublé Coupe d'Afrique – Championnat avec l'obtention de la Coupe des vainqueurs de coupe d'Afrique ; de l' USM Alger qui remporte finalement son deuxième titre de champion (attendu pour la saison 1962-1963 ) l'année suivante lors de la saison 1995-1996 et du MC Alger qui remporte son sixième championnat lors de la saison 1994-1995 ; Cette décennie marque une première réalisation pour plusieurs équipes.

Ainsi le club de Constantine sur MO Constantine , également club pionnier du championnat d'Algérie, qui fut un des rares durant l'époque coloniale française à remporter un championnat (car affilié à la LCFA la Ligue de Football Association de Constantine ), et finalement remporta également son premier championnat. d'Algérie lors de la saison 1991-1992 , après avoir terminé deuxième lors des saisons 1971-1972 et 1973-1974 . Son rival Constantin, le CS Constantin fera de même lors de la saison 1996-1997 . A noter la belle performance de l' US Chaouia , deuxième club d'ethnie « berbère » après la JS Kabylie qui remporte un championnat, c'est son premier titre. Enfin l' USM El Harrach , autre club algérien, qui a également finalement remporté un championnat lors de la saison 1997-1998 , après avoir terminé deuxième lors des saisons 1983-1984 et 1991-1992 . Durant cette décennie, la réforme MJS ( Ministère de la Jeunesse et des Sports ), adoptée lors de la saison 1976-1977 est finalement abandonnée, laissant les clubs reprendre leurs anciennes appellations. Autre fait important, le championnat a été réorganisé en deux groupes de huit équipes lors de la saison 1997-1998 , puis en deux poules de quatorze participants lors de la saison 1998-1999 . Cette formule comprenait donc des « play-offs » lorsque les deux leaders de ces groupes se disputaient à l'issue de la compétition le titre de champion de la victoire. L'édition de 1998-1999 a même connu des prolongations entre le MC Alger et la JS Kabylie qui ont vu le Mouloudia un but pour s'imposer zéro.

Les années d'alternance : USM Alger (3 titres), JS Kabylie (3 titres), CR Belouizdad (2 titres) (2000-2007)

Saison USMA JSK ESS CRB
1999-2000 12 6 5 1
2000-01 2 3 7 1
2001-02 1 2 8 4
2002-03 1 4 7 5
2003-2004 2 1 4 13
2004-05 1 2 11 13
2005-2006 2 1 4 8
2006-07 4 2 1 dix
2007-08 4 1 3 dix
2008-09 6 2 1 4
2009-10 4 3 2 9
Les quatre
premiers
9 dix 6 4
sur 11
Ce tableau indique les résultats des
« Big Four » au cours des années 2000.

Le championnat n’a pas connu de réelle domination d’une équipe en particulier au cours des deux mille ans. Cependant, il fut un temps où certaines équipes se dominaient tour à tour. C'est le cas au début de cette décennie du CR Belouizdad qui remporte les championnats. Le titre de champion a échappé au club pendant près de trente ans, depuis la saison 1969-1970 . L'équipe algérienne du district de Belouizdad a ainsi engrangea deux titres supplémentaires à son actif. Ils ont été gagnés lors d'un championnat doublé, c'est-à-dire consécutivement, à la suite des saisons 1999-2000 et 2000-2001 . Si au début de cette période on constate l'influence du championnat du CR Belouizdad , une autre équipe s'est manifestée à la fin de cette décennie, il s'agit de l' ES Sétif . Cette équipe remportera également deux championnats lors des saisons acquises 2006-2007 et 2008-2009 à chaque fois au détriment de la JS Kabylie . Ses titres lui permettent d'enrichir son palmarès, un titre de « championne d'Algérie » qu'elle n'avait plus remporté depuis la saison 1986-1987 , soit près de vingt et un ans. Il faut également ajouter qu'elle s'est distinguée dans la compétition internationale en remportant également deux Ligues des champions arabes consécutivement aux éditions 2006-2007 et 2007-2008 . Entre ces deux équipes ou plutôt entre ces deux périodes, deux équipes se démarquent durant cette décennie, il s'agit de l' USM Alger et de la JS Kabylie . Cette équipe de l'USM Alger a connu une génération dorée symbolisée par un seul joueur Billel Dziri . C’est l’homme en forme de cette décennie qui a permis à ses coéquipiers et à son équipe de réaliser tant d’exploits. Les usmistes ont remporté le championnat à trois reprises, dont deux saisons consécutives en 2001-2002 et 2002-2003 puis 2004-2005 . C'est le cinquième club à réaliser un doublé en championnat après le CR Belouizdad , la JS Kabylie , le MC Alger et le MC Oran . Si l'équipe a remporté trois championnats, sachez qu'elle termine à la deuxième place à trois reprises au cours de la saison également 2000-2001 (dauphin CR Belouizdad ), 2003-2004 et 2005-2006 (dauphin JS Kabylie ). A noter également trois Coupes d'Algérie , dont une qu'il a remportée lors d'une Coupe d'AlgérieChampionnat d'Algérie au cours de la saison 2002-2003 .

Avec six titres toutes compétitions confondues, force est de constater que l' USM Alger a dominé une grande partie du football national de son époque. Toutefois, cette règle ne sera pas incontestée car une autre équipe aimera aussi voir mieux, il s'agit de la JS Kabylie . Comme les usmistes, les Canaris ont également remporté trois championnats lors des saisons 2003-2004 , 2005-2006 et 2007-2008 et ont manqué un petit double championnat de coupe lors de la saison 2003-2004 en perdant précisément la finale de la Coupe d'Algérie contre l' USM Alger . Cependant hormis ses trois titres de champion, la JS Kabylie termine quatre fois deuxième du championnat lors des saisons 2001-2002 (dauphin du CR Belouizdad ), 2004-2005 (dauphin de l' USM Alger ), 2006-2007 et 2008-2009 (dauphin de l' USM Alger). l' ES Sétif ). A cette performance internationale s'ajoute trois victoires consécutives en finale de la Coupe d'Afrique . En effet, au début de cette période, la JS Kabylie préoccupée par la compétition africaine comme engagée en Coupe de la CAF , a quelque peu délaissé le championnat pour se concentrer uniquement sur la Coupe d'Afrique. Cela s'avérera payant car il sera nécessaire lors de l'édition 1999-2000 face aux Égyptiens face au Ismaily SC . Viennent ensuite deux autres distinctions dans le même concours aux Editions 2000-2001 Les Tunisiens face à l' Étoile du Sahel et 2001-2002 face aux Camerounais du Tonnerre Yaoundé .

Avec six titres acquis au cours de cette décennie dont trois internationaux, la JS Kabylie rivalise ainsi avec brio face à l' USM Alger . A noter enfin qu'au terme de la cinquième décennie du championnat d'Algérie, le MC Alger revient parmi les vainqueurs de cette compétition, remportant son septième titre de champion, après onze ans d'absence.

La domination de l'ES Sétif (6 titres), la percée de l'USM Alger (3 titres) (2007-2019)

le champion d'Algérie 2014-2015 avec De gauche à droite :
Debout : MellouliZiayaZe ondoMegateliDemmouKhedairia
Assis DjahnitZeraraYounesLagraâBelameiri .

Cette période comprenait deux apparitions de l' équipe nationale à la Coupe du Monde de la FIFA , se qualifiant au quatrième tour de la Coupe du Monde 2014 . Cette période est aussi celle du retour de l' ES Sétif sur le plan national et international, avec 5 titres en neuf saisons, 9 podiums sur 9 possibles (une deuxième et trois fois troisième) et une participation inédite du club algérien au FIFA Club. Coupe du monde . Depuis 2007, l' ES Sétif domine le championnat d'Algérie, l'équipe de Coupe n'est donc qu'un lointain souvenir, en effet, hormis la JS Kabylie réussie avec 11 podiums consécutifs 6 consécrations entre 1976 et 1986, aucune autre équipe n'a autant dominé la compétition, la domination de l' ES Sétif est d'autant plus pratique que le club a remporté en plus des cinq titres de champion d'Algérie deux Coupe d'Algérie avec le double coupe/championnat 2011-2012 (le deuxième dans l'histoire du club après celui réalisé lors de la saison 1967-1968 ) , et deux titres de champion consécutifs avec le titre de la saison 2012-2013 après celui de 2011-2012 , l'équipe a également brillé sur le plan régional, continental et même mondial en devenant le premier club algérien de l'histoire à accéder à la coupe du monde des clubs lors de l'édition. 2014 Après avoir remporté la Ligue des Champions de la CAF 2014 , le club a remporté la Super Coupe d'Afrique en 2015 . l' ES Sétif a remporté au total 14 titres toutes compétitions confondues en seulement 9 ans (un record).

Compte tenu de la domination de l' ES Sétif aucun autre club n'a pu entretenir la rivalité avec Sétif pendant plusieurs saisons car chaque saison apportait son nouveau lot de concurrents qui défiaient l'emprise de l'aigle noir des Highlands sur le championnat, c'est pourquoi la ligue a eu 4 vainqueurs différents en plus de l'ES Sétif en neuf saisons, ces deux clubs ont joué la relégation provoquée systématiquement soit trois saisons voire une seule saison après leur sacre, ce fut le cas du MC Alger sacré en 2010 et de l'USM Alger en 2014 , tous deux sauvés de justesse. la saison de la JS Kabylie de son emblématique président Mohand Cherif Hannachi qui a réussi le sacre en 2008 a fui la relégation à un jour de la fin de la saison 2010-2011 Ceci dit, le club le plus titré d'Algérie a quand même réussi trois podiums en plus de son sacre à cette époque, le club ASO Chlef en sacré 2011 et dauphin 2008 n'a quant à lui pas réussi à se maintenir lors de la saison 2014-2015 , c'est aussi le club où la JSM Béjaia Double vice championne d'Algérie 2011 et 2012 , qui s'est réunie au même sort de la saison 2013-2014 . Le phénomène s'explique en partie par le fait que le champion d'Algérie et le vice-champion d'Algérie sont appelés la saison prochaine pour représenter l'Algérie en Ligue des champions d'Afrique. Cette compétition se déroule principalement pendant la période estivale et est très coûteuse en énergie, en temps et en argent, en raison de la nature du continent africain, dont le climat, les longues distances entre les pays et, dans certains pays, le manque d'infrastructures tant sportives que sportives. et sinon, ne sont pas toujours à l'avantage des équipes algériennes. l' ES Sétif est la seule équipe non concernée par le phénomène

Domination du CR Belouizdad (4 titres) (2020 – )

Le CR Belouizdad a été sacré champion d'Algérie de Ligue 1 pour la saison 2021-2022 fin mai et avant terme, après son précieux succès face à l'US Biskra (2-0), à la veille de la fin du championnat. Avec ce nouveau sacre, le club réalise un événement inédit dans l'histoire du football algérien, en remportant le titre pour la troisième année consécutive ( 2020 , 2021 , 2022 ). Le Chabab ajoute un neuvième titre de champion à son palmarès global, après ceux de 1965, 1966, 1969, 1970, 2000, 2001, 2020 et 2021.

Le CR Belouizdad a remporté la Ligue Professionnelle 1 algérienne 2022-23 et a confirmé sa domination continue du football algérien depuis 2020 en remportant un quatrième titre historique consécutif en Ligue 1 algérienne. c'est leur 10ème titre de leur histoire.

Classement des associations pour la saison des clubs de la CAF 2022-23

Le classement des associations pour la Ligue des Champions de la CAF 2022-23 et la Coupe de la Confédération de la CAF 2022-23 sera basé sur les résultats de chaque compétition interclubs de la CAF de 2018 à 2019 jusqu'à la saison 2022-23. Le classement ci-dessous est au 13 juin 2023.

Légende
  • CL : Ligue des Champions de la CAF
  • CC : Coupe de la Confédération de la CAF
  • : Les points de l'association pourraient augmenter en fonction des performances de ses clubs dans les compétitions interclubs de la CAF 2022-23
  •   Les associations classées 1 à 12 peuvent inscrire deux équipes dans chaque compétition de club de la CAF.
Rang Association 2018-2019
(× 1)
2019-20
(× 2)
2020-21
(× 3)
2021-22
(× 4)
2022-23
(×5)
Total
2023 2022 Mvt CL CC CL CC CL CC CL CC CL CC
1 1 -  Maroc 5 7 8 8 4 6 9 5 8 2 180
2 2 -  Egypte 4 5 11 6 8 3 7 4 8 2.5 172,5
3 3 -  Algérie 5 1 3 1 6 5 7 1 6 5 134
4 5 +1+1  Afrique du Sud 6 0 3 0,5 8 2 5 4 4 3 114
5 4 -1-1  Tunisie 8 6 6 0 4 3 5 1 4 2 101
6 11 +5+5  Tanzanie 3 0 0 0 3 0,5 0 2 3 4 56,5
7 6 -1-1  RD Congo 5 0 4 1 4 0 0 3 1 2 54
8 7 -1-1  Angola 0 0,5 4 0 1 0 5 0 2 0 41,5
9 8 -1-1  Soudan 0 2 2 0 2 0 3 0 3 0 39
dix dix 0  Guinée 3 0 0 3 2 0 1 0 2 0 29
11 9 -2-2  Libye 0 0 0 2 0 0,5 0 5 0 0,5 28
12 12 0  Nigeria 2 1 0 3 0 2 0 0 0 2 25
13 16 +3+3  Côte d'Ivoire 1 0 0 0,5 0 0 0 1 0 3 21
14 14 0  Cameroun 0 0 0 0 0 3 0 0,5 1 0 16
15 13 -2-2  Zambie 0 2.5 1 2 0 1,5 0 0,5 0 0 15
16 17 +1+1  Congo 0 0,5 0 0 0 0 0 1 0 1 9.5
17 15 -2-2  Sénégal 0 0 0 0 1 2 0 0 0 0 9
18 21 +3+3  Mali 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 7
19 30 +11+11  Aller 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 5
19 26 +7+7  Ouganda 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 5
21 18 -3-3  Botswana 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 4
22 19 -3-3  Zimbabwe 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0 3
23 19 -4-4  Kenya 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 2
23 21 -2-2  Eswatini 0 0 0 0 0 0 0 0,5 0 0 2
23 23 -  Burkina Faso 0 0,5 0 0 0 0,5 0 0 0 0 2
23 24 +1+1  Niger 0 0 0 0 0 0 0 0,5 0 0 2
27 24 -3-3  Ghana 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1
27 27 -  Mauritanie 0 0 0 0,5 0 0 0 0 0 0 1
27 27 -  Bénin 0 0 0 0,5 0 0 0 0 0 0 1

Parrainage

La Ligue Professionnelle Algérienne 1 est sponsorisée depuis 2009. Le sponsor a pu déterminer le nom du sponsoring de la ligue. Il y a eu deux sponsors depuis la création de la ligue.

  • 2009-2010 : Nedjma (Championnat d'Algérie D1 Nedjma)
  • 2010-2014 : Nedjma (Ligue Professionnelle 1 Nedjma)
  • 2014-2019 : ATM Mobilis (Ligue Professionnelle 1 Mobilis)

Couverture médiatique

Le Groupe EPTV détient les droits de diffusion de la Ligue Professionnelle Algérienne 1 depuis l'indépendance. De nombreuses chaînes privées algériennes proposent des programmes et des moments forts de la ligue.

Couverture médiatique de la Ligue Professionnelle 1 Algérienne
Pays Chaîne de télévision Allumettes
 Algérie Chaînes EPTV De 2 à 5 Matchs par tour

Membres actuels de la Ligue Professionnelle 1 (saison 2023-24)

Clubs participants

club Emplacement Position
dans
Première saison en
première division
Nombre de saisons
en première division

Titres de première division
Dernier titre en première division
ASO Chlef Chlef 7ème 1976-77 30 1 2010/11
CR Belouizdad Alger 1er 1964-65 58 dix 2022/23
CS Constantin Constantin 2ème 1970-71 27 2 2017/18
ES Ben Aknoun Ben Aknoun 1er de Ligue 2 CW 2023-24 0 0 n / A
ES Sétif Sétif 6ème 1964-65 55 8 2016/17
JS Kabylie Tizi-Ouzou 14ème 1968-69 54 14 2007/08
JS Saoura Béchar 5ème 2013-14 11 0 n / A
MC Alger Alger 3ème 1964-65 54 7 2009/10
MC El Bayadh El-Bayadh 4ème 2022-23 1 0 n / A
MC Oran Oran 11ème 1964-65 58 4 1992/93
NC Magra Magra 13ème 2019-20 4 0 n / A
Paradou AC Alger 9ème 2005/06 8 0 n / A
Biskra américaine Biskra 12ème 2005-06 6 0 n / A
USM Alger Alger 11ème 1964-65 43 8 2018/19
USM Khenchela Khenchela 8ème 1974-75 2 0 n / A
Souf américain Oued 1er de Ligue 2 CE 2023-24 0 0 n / A


Format

Les équipes jouent un double tournoi à la ronde . Le Top 2 se qualifie pour la Ligue des Champions de la CAF , la 3ème place se qualifie pour la Coupe de la Confédération de la CAF , aux côtés du vainqueur de la Coupe d'Algérie .

Clubs

Champions

Les équipes en gras participent à la Ligue Professionnelle 1 à partir de la saison 2022-2023 . Au total, 15 clubs ont remporté le championnat d'Algérie. Les champions du record sont la JS Kabylie avec 14 titres .

club Gagnants Finaliste Des saisons gagnantes
JS Kabylie
14
12
1972-1973 , 1973-1974 , 1976-1977 , 1979-1980 , 1981-1982 , 1982-1983 , 1984-1985 , 1985-1986 , 1988-1989 , 1989-1990 , 1994-1995 , 2003-2004 05–06 , 2007-08
CR Belouizdad
dix
4
1964-65 , 1965-66 , 1968-69 , 1969-70 , 1999-00 , 2000-01 , 2019-20 , 2020-21 , 2021-22 , 2022-23
ES Sétif
8
4
1967-68 , 1986-87 , 2006-07 , 2008-09 , 2011-12 , 2012-13 , 2014-15 , 2016-17
USM Alger 1962-1963 , 1995-1996 , 2001-2002 , 2002-2003 , 2004-2005 , 2013-2014 , 2015-2016 , 2018-2019
MC Alger
7
5
1971-72 , 1974-75 , 1975-76 , 1977-78 , 1978-79 , 1998-99 , 2009-10
MC Oran
4
9
1970-71 , 1987-88 , 1991-92 , 1992-93
CS Constantin
2
2
1996-1997 , 2017-18
NA Hussein Dey
1
5
1966-1967
USM El-Harrach
1
3
1997-1998
RC Kouba
1
1
1980-81
MO Constantin 1990-91
ASO Chlef 2010-2011
Hamra Annaba
1
0
1963-1964
Mascara GC 1983-1984
Chaouia américaine 1993-1994

Participation à la ligue

En 2023, 60 clubs y ont participé. Remarque : les décomptes ci-dessous incluent jusqu'à la saison 2022-2023.

Stades actuels

Remarque : Les tableaux sont classés par ordre alphabétique.
Équipe Ville natale Stade Capacité
ASO Chlef Chlef Stade Mohamed Boumezrag 18 000
CR Belouizdad Alger Stade du 20 août 1955 10 000
CS Constantin Constantin Stade Ramadane Ben Abdelmalek 13 000
ES Ben Aknoun Alger Stade du 20 août 1955 10 000
ES Sétif Sétif Stade du 8 mai 1945 25 000
JS Kabylie Tizi-Ouzou Stade du 1er novembre 1954 20 000
JS Saoura Béchar Stade du 20 août 1955 20 000
MC Alger Alger Stade Omar Benrabah 8 000
MC El Bayadh El-Bayadh Stade Zakaria Medjdoub 15 000
MC Oran Oran Stade Miloud Hadefi 40 143
NC Magra Magra Stade des Frères de Boucheligue 8 000
Paradou AC Alger Stade Omar Benrabah 8 000
Biskra américaine Biskra Stade du 18 février 24 000
USM Alger Alger
USM Khenchela Khenchela Stade Amar Hamam 8 000
Souf américain Oued Stade du 1er novembre 1954 7 200

Joueurs

Enregistrements

Ce tableau présente le classement des meilleurs buteurs et joueurs ayant joué le plus de matchs de la Ligue Professionnelle Algérienne 1 .

  • Bold Joue toujours en Ligue Professionnelle Algérienne 1
  • Dernière mise à jour : Au 17 juin 2022

Tableau de tous les temps (1964-2023)

Le tableau de tous les temps de la Ligue Professionnelle Algérienne 1 est un enregistrement cumulatif de tous les résultats des matchs, points et buts de chaque équipe qui a joué dans la Ligue Professionnelle Algérienne 1 depuis sa création en 1964. Le tableau qui suit est exact à la fin de la saison 2022-23 . Les équipes en gras font partie de la saison 2022-2023 . Les nombres en gras sont les nombres d'enregistrement (les plus élevés, positifs ou négatifs) dans chaque colonne.

Pos.
club
Saisons
Titres
Pld
W
D
L
Petite amie
Géorgie
DG
Points
PPG
1 CR Belouizdad 58 dix 1674 675 495 504 2071 1632 439 2799 [24]
2 MC Oran 58 4 1672 651 496 525 2087 1796 291 2703 [25]
3 ES Sétif 55 8 1584 663 457 464 2014 1611 403 2744 [25]
4 JS Kabylie 54 14 1579 719 452 408 2071 1316 755 2719
5 MC Alger 54 7 1563 618 502 443 1924 1579 345 2492 [26]
6 NA Hussein Dey 45 1 1296 467 393 436 1476 1344 132 1518
7 USM Alger 43 8 1227 510 333 384 1600 1209 391 2139 [27]
8 USM El-Harrach 35 1 1050 370 233 347 1034 989 46 1566
9 ASM Oran 32 0 954 299 278 378 967 1129 -162 1454
dix WA Tlemcen 30 0 916 312 237 367 960 1039 -79 1184
11 ASO Chlef 28 1 874 309 269 296 916 875 38 1292
12 RC Kouba 28 1 792 263 230 299 950 945 5 1341
13 CS Constantin 27 2 764 265 232 265 798 817 -21 1144
14 USM Bel Abbès 27 0 770 232 225 313 725 934 -209 1134 [28]
15 USM Blida 26 0 750 229 236 285 769 852 -83 1014 [29]
16 CA Batna 23 0 652 206 159 287 610 814 -204 877
17 MO Constantin 22 1 614 226 146 242 705 746 -41 944
18 USM Annaba 21 0 652 224 186 242 694 643 51 833
19 AS Aïn M'lila 20 0 586 198 169 219 469 601 -132 704
20 ES Guelma 17 0 488 153 124 211 522 692 -170 853
21 CA Bordj Bou Arreridj 16 0 426 138 121 201 395 552 -157 429 [26]
22 JSM Béjaïa 14 0 414 144 126 144 427 444 -17 567
23 WA Boufarik 14 0 424 118 113 163 404 518 -114 626
24 JS Bordj Menaïel 13 0 418 135 135 148 417 453 -36 520
25 Mascara GC 12 1 378 124 94 160 429 523 -94 612
26 JS Saoura 11 0 334 144 90 99 406 291 115 518
27 HAMRA Annaba 11 1 297 102 79 116 338 342 -4 583
28 JSM Tiaret 11 0 334 99 95 140 314 414 -100 502
29 MC Saïda 11 0 327 87 93 133 330 431 -101 459
30 RC Relizane 9 0 302 92 97 113 307 395 -88 349 [28]
31 ES Collo 9 0 296 103 88 105 269 287 -18 486
32 Chaouia américaine 9 1 250 87 64 99 229 282 -53 282
33 USM Aïn Beïda 8 0 260 99 59 102 261 282 -21 378
34 Paradou AC 8 0 222 85 54 83 271 246 25 309
35 MC El Eulma 7 0 216 76 61 79 247 241 6 289
36 DNC Alger 6 0 178 44 63 71 185 215 -30 329
37 Biskra américaine 6 0 162 46 52 64 134 176 -42 190
38 Olympique de Médéa 5 0 162 48 48 66 148 199 -51 192
39 AS Khroub 5 0 156 48 49 59 147 188 -39 193
40 RC Arbaâ 5 0 154 48 36 68 171 210 -39 182
41 MO Béjaïa 5 0 150 43 50 57 144 166 -22 181
42 MSP Batna 4 0 126 40 33 53 126 150 -24 188
43 NC Magra 4 0 124 42 30 52 120 146 -26 156
44 JSM Skikda 4 0 124 29 28 67 91 181 -90 143
45 USM Sétif 4 0 120 34 25 60 130 203 -73 213
46 DRB Tadjenanet 4 0 120 38 36 46 124 141 -17 150
47 ES Mostaganem 4 0 100 32 25 43 116 148 -32 164
48 WA Mostaganem 3 0 90 29 25 36 104 121 -17 91
49 USM Khenchela 3 0 90 27 20 43 81 122 -41 146
50 OMR El Annasser 3 0 90 26 29 35 89 99 -dix 107
51 JS Djijel 3 0 74 21 15 38 70 111 -41 131
52 SCM Oran 2 0 52 15 17 20 61 87 -26 99
53 HB Chelghoum Laïd 2 0 64 11 16 37 51 117 -66 49
54 MC El Bayadh 1 0 30 13 07 dix 34 25 +9 46
55 Santé aux États-Unis 1 0 30 5 6 19 18 50 -32 46
56 US Tébessa 1 0 26 8 9 9 25 35 -dix 33
57 SA Mohammadia 1 0 26 6 9 11 22 33 -11 27
58 RCG Oran 1 0 26 4 6 16 22 42 -20 39
59 CRB Aïn Fakroun 1 0 30 5 5 20 16 39 -23 20
60 E Sour El Ghozlane 1 0 26 3 3 20 13 45 -32 12
61 USMM Hadjout 1 0 26 1 9 16 14 44 -30 12

Ligue ou statut en 2022-2023 :

2022-23 Ligue Professionnelle Algérienne 1
Ligue 2 algérienne 2022-23
Division Inter-Régions 2022-23
2022-23 Ligue Régionale I
Ligue Régionale II 2022-23
Des clubs qui n'existent plus

Meilleur classement dans les compétitions africaines et internationales par club

club Ligue des champions de la CAF Coupe de la Confédération de la CAF Coupe des vainqueurs de la Coupe de la CAF Coupe de la CAF Super Coupe de la CAF Championnat des clubs afro-asiatiques Coupe du monde des clubs de la FIFA
JS Kabylie Gagnant (2)
1981 ; 1990
Finalistes
2021
Gagnant
1995
Gagnant (3)
2000 ; 2001 ; 2002
Finaliste
1996
ES Sétif Gagnant (2)
1988 ; 2014
Finaliste
2009
Demi-finales
1991
Gagnant
2015
Gagnant
1989
Cinquième place
2014
USM Alger Finaliste
2015
Gagnant
2023
Demi-finales
2002
Quarts de finale
1999
Gagnant
2023
MC Alger Gagnant
1976
Quarts de finale
2017
Deuxième tour
1984
MC Oran Finaliste
1989
Deuxième tour
2005 ; 2016
Quarts de finale
1997
Quarts de finale
1996
MO Béjaïa Deuxième tour
2016
Finaliste
2016
NA Hussein Dey Barrages
2006
Finaliste
1978
CR Belouizdad Quarts de finale (3)
2020-21 , 2021-22 , 2022-23
Barrages
2010
Demi-finales
1996
CS Constantin Quarts de finale
2018-19
Deuxième tour
2014 ; 2016
Mascara GC Quarts de finale
1985
RC Kouba Quarts de finale
1982
ASO Chlef Phase de groupes
2012
Deuxième tour (2)
2007 ; 2015
MC El Eulma Phase de groupes
2015
USM El-Harrach Deuxième tour
1999
Premier tour
1988
Quarts de finale
1993
MO Constantin Deuxième tour
1992
Deuxième tour
1977
Deuxième tour
2001
Chaouia américaine Deuxième tour
1995
Quarts de finale
1994
JSM Béjaïa Deuxième tour
2013
Deuxième tour
2009
DNC Alger Quarts de finale
1983
ASM Oran Quarts de finale
1992
USM Aïn Beïda Quarts de finale
1997
JS Bordj Menaïel Deuxième tour
1995
USM Bel Abbès Deuxième tour
1992
ES Collo Deuxième tour
1987
CR Beni Thour Deuxième tour
2001
WA Tlemcen Premier tour (2)
1999 ; 2003
RC Relizane Premier tour
1990

Compétition hors CAF

La Super Coupe d'Afrique 1982 est un match qui s'est déroulé le 25 janvier 1982 lors du Tournoi de la Fraternité à Abidjan , en Côte d'Ivoire . La JS Kabylie a remporté ce trophée face aux Camerounais de l'Union Douala . Le journal France Football a commenté cet événement de la naissance de la toute nouvelle Super Coupe d'Afrique. [30]

Voir également

Les références

  1. ^ "Algérie - Liste des champions". RSSSF .
  2. ^ "SIGNATURE D'UNE CONVENTION ENTRE LA LFP ET L'EPTV". 1er octobre 2020.
  3. ^ "Les Ligues 1 et 2 rebaptisées Mobilis". L'Expression . Lounès Meberbèche. 8 mai 2014. Archivé de l'original le 6 juin 2014.
  4. ^ "LP1 : Coup d'envoi du 1e champ. pro le 24 septembre" . Archivé de l'original du 25 août 2010.
  5. ^ (Dissous en 1989)
  6. ^ (Dissous en 19 ??)
  7. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Hadj Bouguèche". www.national-football-teams.com .
  8. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Karim Ghazi". www.national-football-teams.com .
  9. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Mohamed Rabie Meftah". www.national-football-teams.com .
  10. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Mohamed Ousserir". www.national-football-teams.com .
  11. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Amar Ammour". www.national-football-teams.com .
  12. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Moustapha Djallit". www.national-football-teams.com .
  13. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Noureddine Daham". www.national-football-teams.com .
  14. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Ahmed Gasmi". www.national-football-teams.com .
  15. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Gilles Ngomo". www.national-football-teams.com .
  16. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Ibrahim Amada". www.national-football-teams.com .
  17. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Carolus Andriamahitsinoro". www.national-football-teams.com .
  18. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Hadj Moussa Coulibaly". www.national-football-teams.com .
  19. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Wilfrid Endzanga". www.national-football-teams.com .
  20. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Soumaïla Sidibé". www.national-football-teams.com .
  21. ^ "Côte d'Ivoire - M. Camara - Profil avec actualités, statistiques de carrière et historique - Soccerway". int.soccerway.com .
  22. ^ un b Strack-Zimmermann, Benjamin. "Jean-Michel Liade Gnonka". www.national-football-teams.com .
  23. ^ Strack-Zimmermann, Benjamin. "Mintou Doucouré". www.national-football-teams.com .
  24. ^ déduit 4 points
  25. ^ ab déduit 1 point
  26. ^ ab déduit 4 points
  27. ^ déduit 3
  28. ^ ab déduit 6 points
  29. ^ déduit 2 points
  30. ^ "Tournoi de Fraternité 1982".

Liens externes

  • Ligue sur fifa.com
  • Liste des champions RSSSF
Récupéré de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Algerian_Ligue_Professionnelle_1&oldid=1220102637"