20h17 rue Darling

20h17 rue Darling
Français20h17 rue Darling
Dirigé parBernard Émond
Écrit parBernard Émond
Produit parBernadette Payeur
En vedetteLuc Picard
Guylaine Tremblay
Diane Lavallée  [fr]
Markita Boies  [fr]
Micheline Bernard
Lise Castonguay  [fr]
Vincent Bilodeau
Fanny Mallette
CinématographieJean-Pierre St-Louis
Édité parLouise Côté  [en]
Musique parRobert M.Lepage

Société de production
Distribué parChristal Films (Québec)
Date de sortie
  • 2003 ( 2003 )
Durée de fonctionnement
101 minutes
PaysCanada
LangueFrançais

20h17 Darling Street ( français : 20h17 rue Darling ) est à la fois un roman de l'anthropologue Bernard Émond et aussi son deuxième long métrage de fiction. Il est sorti en 2003 et réalisé trois ans après son premier long métrage, The Woman Who Drinks . Il a été projeté au Festival international du film de Toronto en 2003 .

Synopsis

Un ancien journaliste ( Luc Picard ), divorcé trois fois, est aujourd'hui membre des Alcooliques anonymes et vit dans un petit appartement de la rue Darling à Montréal. Par hasard, il arrive chez lui quelques minutes après qu'une explosion ait détruit le bâtiment, causant la mort de six personnes. Ému par la culpabilité du survivant, il retrouve ses vieux instincts de journaliste et décide de faire des recherches sur le passé de son voisin décédé non seulement pour comprendre ce qui s'est passé, mais aussi pour donner un sens à ce terrible événement et à sa vie gâchée. Il a été nominé pour six Prix Jutra , dont celui du meilleur scénario et du meilleur réalisateur.

Le guide du programme du TIFF 2003 écrit : « Le charismatique Picard — l'un des principaux acteurs québécois de sa génération — donne une performance complexe et décomplexée en parfaite harmonie avec le travail de caméra épuré et le ton tranquille et digne de la conclusion pleine d'espoir. » [1] Variety a écrit : « Bernard Émond examine comment des événements fortuits peuvent déterminer le destin et aborde les grandes questions de pardon, de miséricorde, de foi, de doute de soi, de dépendance et de compassion. » [2]

Prix

20:17 Darling Street a été présenté à la Semaine internationale de la critique de Cannes 2003 et a remporté le Prix du public du meilleur long métrage canadien au Festival international du film francophone d'Acadie et le Prix de la meilleure interprétation masculine pour Luc Picard au Festival International du Film Francophone. de Namur en Belgique.

Publication

20H17. Rue Darling , Montréal, (Québec), Canada, Lux Éditeur, 2005, 128 p. ( ISBN  978-2-922494-96-9 ). Traduction anglaise de John Gilmore, 20h17, rue Darling , Toronto, (Ontario), Canada, Guernica Editions, 2014, 133 p. ( ISBN978-1-55071-846-1 ) _ 

Les références

  1. ^ Donen, Stacey (septembre 2003). "20H17 Rue Darling". Guide du programme du Festival international du film de Toronto : 172.
  2. ^ Rooney, David (2 juin 2003). "20h17 Darling Street (revue)". Variété .

Liens externes

  • 20h17 Darling Street sur IMDb
Extrait de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=8:17_p.m._Darling_Street&oldid=1191076609"