7e division militaire ( Vichy France )

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
7e division militaire
Carte Armée d'armistice.jpg
Divisions militaires de l'armée de Vichy. La 7e division est visible en haut à droite en orange.
Actif12 septembre 1940 - 27 novembre 1942 ; 2 ans, 2 mois [1]
PaysFrance État français
BifurquerFrance Armée de l'armistice
TaperCommandement régional militaire
TailleDivision
Partie de1er groupe de divisions militaires
QG divisionnaireBourg en Bresse

La 7e division militaire ( français : 7e division militaire ) était une division de l' armée régionale de l' armée d' armistice , l ' armée de Vichy France autorisée sous l ' armistice du 22 juin 1940 après la défaite de la France .

Historique

Aux termes de l' armistice du 22 juin 1940 , l'ancienne Troisième République française est dissoute, et avec elle, ses terres sont partagées. Dans le nord de la France et l'ouest de la France, la Wehrmacht a pris le contrôle direct du pays tandis que les régions du centre et du sud étaient contrôlées par une nouvelle nation, la France de Vichy . La nouvelle nation était limitée dans la taille de ses forces armées, de sorte qu'une réorganisation de la région a été ordonnée. Le 1er groupe de divisions militaires est formé à Avignon et couvre l'est du pays, tandis que le 2e groupe couvre l'ouest. [2] La 7e division englobait les parties inoccupées des départements du Jura , de la Saône-et-Loire , ainsi que tout l'Ain . [3] [4]

Le 12 septembre 1940, la 7e division militaire est constituée sous le commandement du général de division Louis Albert Pierre Robert de Saint Vincent  [ fr ] (ancien commandant adjoint de la 14e division militaire). Plus tard cette année-là, il a été remplacé par le général de division Maxime Jean Vincent Germain  [ fr ] , et la même année remplacé par le général de division Marie Alphonse Théodore René Adrian Desmazes , et remplacé à nouveau par le général de division Louis-Marie-Joseph-Ferdinand Keller  [ sl ] . En 1941, Keller est remplacé soit par le général de division Pierre-Louis-Charles-Constance Hanoteau  [ sl ]ou le général de division Jean-Marie-Léon Etcheberrigaray  [ sl ] . En 1941, le général de division Pierre Jules André Marie de La Font Chabert prend le commandement de la division, et à la suite de Case Anton lui-même et la division est démobilisée le 27 novembre 1942. [4] [1]

Organisation

Le 15 avril 1941, la 7e division militaire était sous le commandement de l'un des deux commandements régionaux de la taille d'un corps, le 1er groupe de division militaire basé à Avignon . [2] La structure ci-dessous est celle de la division sur la division mentionnée précédemment.

Notes de bas de page

Remarques

  1. ^ a b Le terme «groupe» est utilisé pour les unités de soutien, bien qu'équivalent à celui de bataillon.
  2. Le terme « régiment » est utilisé pour la Légion de la Garde (Gendarmerie) , bien qu'équivalent à celui d'un bataillon.

Citations

  1. ^ un bcdefgh Sumner , p . _ _ _ 37–39
  2. ^ un bc Niehorster , Dr Leo. "Armée de Vichy en France métropolitaine, 15.04.1941" . niehorster.org . Récupéré le 17/08/2021 .
  3. ^ un b Niehorster, Dr Leo. "7e Division Militaire, 1e Groupe de Divisions Militaires, L'Armée Métropolitaine, 08.11.42" . niehorster.org . Récupéré le 17/08/2021 .
  4. ^ un bcdefg Pettibone , p . _ _ 492
  5. ^ Nafziger, George. "Organisation des divisions d'infanterie françaises de Vichy 1941" (PDF) . Centre interarmes de l'armée américaine . Récupéré le 21 août 2021 .
  6. ^ Nafziger, George. "Forces françaises de Vichy en France 1er mars 1941" (PDF) . Centre interarmes de l'armée américaine . Récupéré le 21 août 2021 .
  7. ^ Nafziger, George. "Organisation d'une légion de la garde française de Vichy 1941" (PDF) . Centre interarmes de l'armée américaine . Récupéré le 21 août 2021 .

Références

  • En lignePettibone, Charles D. (2010). L'organisation et l'ordre des batailles de militaires pendant la Seconde Guerre mondiale . Vol. VI : Italie et France. Victoria, Colombie-Britannique, Canada : Trafford Publishing. ISBN 978-1426946332.
  • Sumner, Ian (1998). L'armée française 1939-1945 . Vol. I : L'armée de 1939-1940 et la France de Vichy. Botley, Oxfordshire, Royaume-Uni : Osprey Publishing. ISBN 978-1855326668. OCLC  834172206 .