7e armée (France)

La Septième Armée ( français : VIIe Armée ) était une armée de campagne de l' armée française pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale .

Première Guerre mondiale

Créée le 4 avril 1915 pour défendre le front entre la frontière suisse et la Lorraine, la Septième Armée succède au Détachement indépendant de l'Armée des Vosges du général Putz. Ce détachement avait été créé le 8 décembre 1914, avec la stabilisation du front occidental comme successeur de l' armée d'Alsace , du Groupement des Vosges et du 34e corps d'armée .

La Septième Armée occupa la même position jusqu'à la fin de la guerre. Ses principales participations furent la bataille du Hartmannswillerkopf et la bataille du Linge en 1915.

La Seconde Guerre mondiale

La Septième Armée fut reformée le 3 septembre 1939 en tant que force de réserve stratégique. Le 11 novembre, sous les ordres du général Henri Giraud , elle intègre le 1er groupe d'armées et est déployée dans le nord de la Belgique, dans le cadre du plan allié Dyle . À la suite des offensives allemandes en Europe occidentale du 10 mai 1940, la Septième Armée avance aux Pays-Bas et dans le nord de la Belgique avec l'ordre d'unir ses forces à celles des troupes néerlandaises. Après de violents combats en Belgique et des percées allemandes plus au sud (Ardennes et Flandres), l'état-major ordonne le retrait de l'état-major de la Septième Armée (vers le centre de la France). Cependant, Giraud resta en Belgique pour commander la 9e armée française , qui avait pris le contrôle des unités survivantes de la 7e armée. Giraud est capturé peu après à Wassigny (19 mai).

Le 17 mai, une nouvelle Septième Armée avait été formée sur la Somme, sous le 2e Groupe d'Armées, avec des unités de réserve et des unités survivantes de la Deuxième Armée (qui avait été détruite en Flandre). La nouvelle Septième Armée prit une part active à la bataille de France jusqu'au 25 juin 1940.

Commandants

Première Guerre mondiale

  • Général Putz (8 décembre 1914 - 2 avril 1915) ( Détachement de l'Armée des Vosges )
  • Général de Maud'huy (2 avril 1915 - 3 novembre 1915)
  • Général de Villaret (3 novembre 1915 - 19 décembre 1916)
  • Général Debeney (19 décembre 1916 - 4 avril 1917)
  • Général Baucheron de Boissoudy (4 avril 1917 - 15 octobre 1918)
  • Général Humbert (15 octobre 1918 - 23 octobre 1918)
  • Général de Mitry (23 octobre 1918 – Armistice)

La Seconde Guerre mondiale

  • Général Henri Giraud (2 septembre 1939 – 19 mai 1940)
  • Général André Corap (19 mai 1940)
  • Général Aubert Frère (19 mai 1940 - 1er juillet 1940)

Voir également


Récupéré de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=7th_Army_(France)&oldid=1126356578"