6ème Régiment Etranger du Génie

6e Régiment étranger du génie
(6e Régiment étranger de Génie)
Insigne régimentaire du 6 e REG
Actif6e Régiment étranger du génie 1984 - 1999 1er Régiment étranger du génie 1999-présent
Pays France
BifurquerFranceArmée française
TaperIngénieur
RôleIngénieur de combat
Ingénieur de combat aéroporté
Taille750
Partie de6e Division blindée légère , (6 e DLB)
Garnison/QGLaudun
mécèneSainte Barbe
Devise(s)AD UNUM (Tous à un seul bout)
CouleursVert rouge
MarsSapeurs, mineurs et bâtisseurs
FiançaillesKoweït 1990-1991
Honneurs de batailleCamerone 1863 [1]
Bataille de Messifre 1925 [1]
Syrie 1925-1926 [1]
Koweït 1990-1991 [2]
Insigne

Symbole d'identification
6e REG _
Chaque année, la Légion étrangère commémore et célèbre Camarón à son quartier général d' Aubagne et lors du défilé militaire du 14 juillet à Paris ; mettant en vedette les Pionniers qui mènent et ouvrent la voie .

Le 6e régiment étranger du génie ( français : 6e régiment étranger de génie ) était une unité de la Légion étrangère de l' armée française , faisant partie de la force de réaction rapide et composante de la 6e division blindée légère (6e DLB ). Le 6e Régiment étranger du génie devient le 1er Régiment étranger du génie (1 e REG) en 1999.

Création et noms

Le 6e Régiment étranger du génie (6 e REG) est créé le 1er juillet 1984 à Laudun ( Gard ). Le régiment est rebaptisé 1er Régiment étranger du génie ( français : 1 er Régiment Etranger de Génie ) le 30 juin 1999 avec la création du 2e Régiment étranger du génie 2 e REG. [3] A sa création, le 6e Régiment étranger du génie (6 e REG) comprenait un commandement, 3 compagnies de combat, une compagnie de reconnaissance et de soutien (CCAS). A la veille du changement de régiment au 1er Régiment Etranger du Génie, 1er REG ; le 6e Régiment étranger du génie comprenait déjà :

Histoire - garnison, campagnes et batailles

Traditions

Insigne régimentaire du 6 e REG.

Le 6e Régiment étranger du génie (6 e REG) hérite des traditions et des honneurs de bataille du 6e Régiment étranger d'infanterie .

Insignes

L'insigne symbolise le 6e Régiment étranger d'infanterie sous forme d'hexagone, les trois colonnes romaines du temple de Jupiter à Baalbek à gauche de l'insigne et les symboles de la Légion étrangère française : couleurs rouge et verte avec une grenade à sept des flammes en son centre.

La spécialité du régiment est symbolisée par le pot en tête et l'armure utilisés par les sergents d'armes au XIIIe siècle et portés plus tard par les pionniers sapeurs. Le numéro du régiment est indiqué dans la grenade sous l'armure tandis que la devise du régiment est inscrite à gauche et à droite de l'hexagone.

Couleurs régimentaires

Chant régimentaire

Chant de Marche : Sapeurs, mineurs et bâtisseurs

1er couplet

Sixième étranger d'infanterie.
 Nous sommes tous les héritiers.
 Syrie, Liban et Tunisie
 Partout les combats sans pitié
 Par le sang versé
 Rendirent gloire.
 Au vieux régiment du levant.
 De nos anciens chantons la gloire
 Et reprenons d'un même élan.

Refrain
Sapeurs, mineurs et bâtisseurs
À l'assaut légionnaire du Six
Et de la force des vainqueurs
Portons très haut notre conception
détruire Parfois.
Construire souvent.
Toujours servir avec Honneur et Fidélité .

2e couplet

Sixième étranger de génie Légion,
Dans les combats les plus violents,
En première ligne nous serons mis,
Comme les Pionniers en défiant.
Et pour la gloire de la Légion
Nous remplirons avec ardeur,
Dans le respect des traditions

Notre mission de constructeurs.

Décorations

La 6e Division blindée légère , 6e DLB , opérait le flanc gauche de la coalition des 34 nations pendant la guerre du Golfe .


Honneurs de bataille

  • Camerone 1863 [1]
  • Musseifre 1925 [1]
  • Syrie 1925-1926 [1]
  • Koweït 1990-1991 [2]

Commandants régimentaires

  • 1984 - 1985 : Colonel Degré
  • 1985 - 1987 : Colonel Boileau
  • 1987 - 1989 : Colonel Martial
  • 1989 - 1991 : Colonel Manet
  • 1991 - 1993 : Colonel Petersheim
  • 1993 - 1995 : Colonel Danigo
  • 1995 - 1997 : Colonel Hourbon
  • 1997 - 1999 : Colonel Ganascia

Voir également

Les références

  1. ^ abcdef GYI. "Le drapeau du 1er REG". legion-etrangere.com .
  2. ^ un b "Édition Chronologique n° 45 du 29 octobre 2010". Le Ministère de la Défense instruction n°1515/DEF/EMA/OL/2 du 23 septembre 1983, modifiée, sur les filiations et l'héritage des traditions des unités ; décision n°010318/DEF/CAB/SDBG/CPAG du 15 juillet 2008 portant création d'une commission des emblèmes. Art 1er. L'inscription "Koweït 1990-1991" est attribuée aux drapeaux et étendards des formations des armées énumérées ci-dessous. 2e REI, 1er REC, 6e REG, 3e RIMa, 1er RPIMa, 11e RAMa, 4e Régiment de dragon, 1er Régiment de Spahis, 6e Régiment de Commandement et de Soutien, 1er RHC, 3e RHC, puis les formations de l'Armée de l'Air les 5e, 7e, 11e escadre de chasse, la 33e escadre de reconnaissance et les 61e et 64e escadre de transport.
  3. ^ "Le drapeau du 1er REG". Archivé de l'original le 09/03/2012 . Récupéré le 30/12/2011 .