6 Compagnie de renseignement

6 Compagnie de renseignement
6e Compagnie du renseignement  (français)
Actif1993-présent
PaysCanada
BifurquerArmée canadienne
RôleRenseignement militaire
Taille3 pelotons
Partie de3e Division canadienne
Garnison/QGManège militaire Jefferson, Edmonton
Mars"Argent et vert" du Capt JM Gayfer
Site webcanada.ca/fr/armée/corporate/3-division-canadienne/6-compagnie-de-renseignement.html

La 6e Compagnie du renseignement (6 Int Coy; français : 6 e Compagnie du renseignement ) est une unité de renseignement militaire de l' Armée canadienne . Il s'agit d'une unité de ligne qui relève directement du commandement de la 3e Division canadienne , dont le quartier général est à Edmonton . La compagnie est divisée en trois pelotons situés à Vancouver , Winnipeg et Edmonton, avec un détachement à Calgary. Les membres de l'unité sont recrutés dans d'autres métiers militaires ainsi que dans diverses organisations civiles. [1] Les opérateurs de renseignement et les officiers de renseignement de l'unité s'entraînent régulièrement afin de soutenir les missions nationales et étrangères aux niveaux tactique, opérationnel et stratégique.

Lignée

L'histoire de l'unité remonte au 30 août 1950, lorsque la 4e Compagnie de formation du renseignement a été créée à Vancouver (bien que la formation de l'unité ait été annoncée par le quartier général de l'armée le 27 février 1950 [2] ). Le 15 juillet 1956, le ministre de la Défense nationale approuva la relocalisation d'un détachement à Edmonton. Deux ans plus tard, le Commandement de l'Ouest proposa que le détachement d'Edmonton forme une nouvelle compagnie ; Cependant, le chef d'état-major avait alors rejeté la proposition. Le 7 février 1962, le détachement fut officiellement désigné Compagnie de formation du renseignement n°6 et le capitaine John Singer fut nommé premier commandant. [3]

Voir également

Les références

Sources

  1. ^ "Armée canadienne". 6 Compagnie de renseignement (6 Cie Int) . Gouvernement du Canada . Récupéré le 19 septembre 2015 .
  2. ^ "2 unités de renseignement mises en place pour les réserves". La Gazette, Montréal. 28 février 1950 . Récupéré le 16 octobre 2015 .
  3. ^ Skaarup, Harold A. (2005). Out of Darkness – Light (Volume 1, pré-Confédération jusqu'en 1982). Lincoln, NE : iUniverse, Inc. pp. ISBN 0-595-34989-7.

Liens externes

  • Site officiel
  • Corps canadien du renseignement (C Int C), histoire et insignes Archivé 2015-08-27 à la Wayback Machine
Récupéré de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=6_Intelligence_Company&oldid=1205362962"