5e Escadron (Belgique)

5ème escadron
Emblème du 5ème escadron.
Actif30 septembre 1935
Pays Belgique
AllégeanceForces armées belges
Bifurquer Composante Aérienne Belge
RôleInstruction
Partie deÉcole de pilotage de base
Garnison/QGBase aérienne de Beauvechain
Avion piloté
EntraîneurSF260

Le 5ème escadron ( néerlandais : 5de Smaldeel , français : 5e escadrille ) est un escadron d'entraînement qui, avec le 9ème escadron , forme l' École de base de pilotage de la composante aérienne belge .

Histoire

Origine

La 5e escadrille du 3e groupe du 3e régiment aéronautique (5/III/3Aé) est créée le 30 septembre 1935. Stationnée à la base d'Evere, elle est équipée de biplans Fairey Fox . Début 1938, il fut transformé en Fairey Battle . C'est avec ces appareils que l'escadrille entre dans la Seconde Guerre mondiale et dans l'histoire de l'aviation en attaquant les ponts du canal Albert. Cette mission quasi suicidaire a causé la perte de six des neuf appareils et presque autant de membres d'équipage, mais elle témoigne de l'abnégation des aviateurs belges face à l'envahisseur. [1]

Capitaine Charles de Hepcée

Le Capitaine Charles de Hepcée était alors le Commandant de la 5ème Escadrille. Après la capitulation de l'armée belge le 28 mai 1940, le capitaine de Hepcée se distingue dans d'importantes activités de résistance, de renseignement et d'évasion du continent. C'est lors d'une de ces missions clandestines en territoire occupé qu'il fut arrêté le 13 avril 1944 et fusillé le 27 juin 1944 par un peloton d'exécution SS près de Castelmaurou dans la région toulousaine . On perd alors la trace de Charles de Hepcée. Grâce à de ardues recherches internationales, ses restes ont finalement été identifiés 68 ans plus tard. Charles de Hepcée a été inhumé dans la tombe familiale de Halloy (Belgique) le 24 juillet 2012. [2]

Emblème

L'emblème du 5ème Escadron représente un faucon égyptien rouge et argent empiétant sur un anneau magique, faisant référence à la bataille d' Horus , dieu de l'espace aérien, contre Seth . Le Falcon apparaît en 1932 sur les avions de la 9ème escadrille du 5ème Groupe d'Observation du 1er Régiment Aéronautique basé à cette époque sur l'aérodrome d'Evere. En 1935, l'insigne fut transféré au 5e Escadron de reconnaissance nouvellement créé. Le faucon égyptien disparaît dans la tourmente de la guerre et renaît en 1947 lorsqu'il est attribué à la très jeune École de pilotage avancée (EPA) de Brustem qu'il suit à Kamina . Après l'indépendance du Congo, l'EPA revient à Brustem et est intégrée en 1962 au centre de formation, dont le groupe aéronautique prend le faucon pour emblème. Lors de la dissolution du centre de formation en 1984, le faucon égyptien et les traditions du 5/III/3Aé sont transférés à l'escadron d'entraînement au pilotage de l'École élémentaire de pilotage (EPE) de Gossoncourt qui deviendra plus tard la 5ème escadrille. Le Falcon est désormais fièrement affiché sur le côté gauche du SIAI Marchetti SF.260 . [3] [4]

Beauvechain

En novembre 1996, la 5ème escadrille, équipée de SIAI Marchetti SF.260 , quitte définitivement Gossoncourt et s'installe à Beauvechain au sein de la 1ère Escadre . Après une nouvelle réorganisation des forces armées belges, les hélicoptères Agusta A.109 de l'aile héliportée, basés à Bierset, ont déménagé à Beauvechain le 1er septembre 2010. Les noms et traditions de la 1ère Escadre ont été transférés à l'aile héliportée. [5] Ensemble, le 9e et le 5e Escadron forment actuellement l'École de pilotage de base. Toujours basée à Beauvechain, cette école est indépendante de l'hélicoptère depuis sa transformation en 2010. [6] [ référence circulaire ]

Force aérienne belge SF260M.

Entraînement

Aujourd'hui, la mission du 5e Escadron est de former des élèves-pilotes aux bases du vol. Cette phase d'apprentissage désignée phase II comprend quatre matières que chaque élève-pilote doit compléter avant de passer à la phase III dans une autre unité. Ces quatre disciplines comprennent le vol général, le vol aux instruments, le vol de navigation et le vol en formation. Le 5e Escadron est également chargé de sélectionner les élèves-pilotes qui seront envoyés au programme conjoint Euro-OTAN de formation des pilotes de jet (ENJJPT) aux États-Unis pour poursuivre leur phase III sur Beechcraft T-6 Texan II . Le SIAI Marchetti SF.260 , communément appelé « Marchetti », est l'appareil d'entraînement utilisé par la 5ème Escadrille pour mener à bien sa mission. Cet avion monomoteur de fabrication italienne, conçu par l'ingénieur Stelio Frati , offre une grande polyvalence et est parfaitement adapté aux différentes disciplines d'apprentissage de base. Les instructeurs de formation de la 5ème escadrille sont des pilotes expérimentés formés au sein de STANEVAL. Ces pilotes viennent d’horizons différents comme les escadrons de chasse, les transports et les hélicoptères. Certains de ces instructeurs sont également membres de l'équipe acrobatique des Diables Rouges.

Commandants

  • Maj Vl Peter Blockland : 1996-1998
  • Maj Avi Jean Vanhecke : 1998-2000
  • Maj Avi Stéphane Pierre : 2000-2002
  • Maj Vl Werner Desiron : 2002-2005
  • Maj Avi Michel Van Buggenhout : 2005-2008
  • Maj Avi Jean-François Balon : 2008-2010
  • Lieutenant-colonel Avi Michel Borlée : 2011-2014
  • Maj Vl Mike Depreitere : 2014-2017
  • Maj Vl Sam Van der Linden : 2017-2019
  • Maj Vl Kevin Bourdiaudhy : 2019-2022
  • Maj Vl Kris Hendrickx : 2022-présent

Voir également

Liens externes

  • Défense belge Archivé 2014-01-25 à la Wayback Machine
  • Composante Aérienne Belge 1 Escadre Flying Group
  • Composante Aérienne Belge CC Air

Sources

  • Serge Van Heertum - Marc Arys SIAI MARCHETTI Manchots agiles dans le ciel belge . Éditions FLASH AVIATION (2009)
  • Champagne, Jacques P. & Detournay, Gaston L. Blasons Familles d'une Chevalerie Nouvelle. Éditions CARACTERE – Arlon
  • Les ailes militaires belges
  • Les vieilles tiges de l'aviation belge asbl
  • La Défense
  • theaerodrome.com

Notes de fin

  1. ^ "Les ailes militaires belges".
  2. ^ "Les vieilles tiges de l'aviation belge, charley de Hepcée".
  3. ^ Blasons Familiers d'une Chevalerie Nouvelle,P.77
  4. ^ SIAI MARCHETTI Manchots agiles dans le ciel belge, P.136
  5. ^ La Libre Belgique : Les hélicoptères Agusta en vol le 13 septembre. 25 août 2010
  6. ^ "9e Escadron (Belgique)".
Récupéré de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=5th_Squadron_(Belgium)&oldid=1166702633"