Équipe de combat de la 30e brigade blindée

From Wikipedia, the free encyclopedia

Équipe de combat de la 30e brigade blindée
Insigne d'épaule de l'équipe de combat de la 30e brigade blindée
Insigne d'épaule de l'équipe de combat de la 30e brigade blindée
Actif1973-présent
Pays États-Unis
Bifurquer Armée des États-Unis
TaperÉquipe de combat de la brigade blindée
RôleInfanterie mécanisée
TailleBrigade
Garnison/QGClinton, Caroline du Nord
Surnom(s)Old Hickory ( désignation spéciale ) [1]
FiançaillesGuerre d'Irak
Commandants

Commandant actuel
COL Paul W Hollenack
Insigne
Insigne d'unité distinctif30ArmoredBdeDUI.jpg

La 30th Armored Brigade Combat Team ( 30th ABCT [2] ou « Old Hickory ») [1] est une brigade lourde modulaire de la Garde nationale de l'armée américaine . Le 30e ABCT a relevé le 3e ABCT / 4ID au Koweït, le 1er novembre 2019. [3] Ils sont retournés aux États-Unis en septembre 2020 et ont été remplacés par le 2e ABCT / 1AD.

L'unité est composée d'unités de Caroline du Nord , de Caroline du Sud et de Virginie-Occidentale . Il a été formé à partir des restes de la 30e division d'infanterie réduite de la renommée de la Seconde Guerre mondiale . Elle a été surnommée la brigade "Old Hickory", en l'honneur d' Andrew Jackson , car la division d'origine était composée d' unités de la Garde nationale des régions où il vivait. [4]

Composition

La composition actuelle de la brigade comprend : [5]

Historique

En 1974, la 30e division d'infanterie a cessé d'exister et ses unités ont été réparties entre les gardes nationaux de Caroline du Nord , de Caroline du Sud et de Géorgie . La 30e brigade d'infanterie (mécanisée) de Caroline du Nord a été choisie pour perpétuer la lignée de la 30e division d'infanterie. [8]

La brigade a participé à l'exercice Display Determination en 1984, 1986, 1987 et 1992.

La brigade a été affiliée à la 24e division d'infanterie le 5 juin 1999 lors de la cérémonie de réactivation de la division dans le cadre du concept de division intégrée de la composante active / réserve. Le quartier général de la division était une unité active située à Fort Riley , au Kansas , tandis que ses unités subordonnées étaient toutes des unités de la Garde nationale.

De 2000 à 2001, quelques unités sélectionnées de la 30e brigade ont été choisies pour mener une mission de maintien de la paix de six mois en Bosnie-Herzégovine déchirée par la guerre . Le déploiement a marqué la première fois que les troupes de la Garde nationale ont été utilisées comme forces de patrouille de première ligne depuis le début du déploiement des troupes de combat dans la région. [ citation nécessaire ]

En juillet 2002, la brigade a mené «l'opération Hickory Sting '02» à Ft. Riley, Kansas en préparation de la prochaine rotation du Centre national d'entraînement de l'unité l'année prochaine. Pendant ce temps, une unité basée dans l'Illinois, la batterie G, 202e ADA, a rejoint la brigade. La rotation NTC de l'unité en 2003 a été surnommée «Opération Tarheel Thunder». Après avoir terminé avec succès sa rotation NTC, la 30e brigade, ainsi que la 39e brigade d'infanterie de l'Arkansas , ont été informées qu'elles seraient déployées dans le cadre de l'opération Iraqi Freedom .

En février 2004, la brigade a commencé un déploiement d'un an dans le gouvernorat de Diyala en Irak. Avec le déploiement, la 30e brigade d'infanterie est devenue la première équipe de combat de la brigade de la Garde nationale à se déployer dans une guerre depuis la guerre de Corée 50 ans plus tôt. La brigade a également été la première brigade de la Garde nationale à avoir sa propre zone d'opération en Irak. [ citation nécessaire ]

En 2004, un membre de la Brigade, SPC Frederico Mérida a été reconnu coupable du meurtre d'un garde national irakien (ING) à FOB Mackenzie dans la province de Salh-Ad-Din près du village d'Ad-Dawr et condamné à 25 ans de prison à sa suite Cour martiale. Il a apparemment tué le membre d'ING à la suite d'une relation sexuelle qui a mal tourné. [9]

La bataille de Baqubah

La première bataille de Baqubah (à ne pas confondre avec l' opération Arrowhead Ripper en 2007) a été l'un des combats les plus féroces que la brigade a rencontrés lors de son déploiement. La bataille a commencé vers 5 h 30 le 24 juin 2004, heure locale, alors que des insurgés du groupe Al-Tawhid Wal-Jihad (alias Al-Qaïda en Irak) ont tenté de tendre une embuscade au 3e peloton , compagnie A, 1er bataillon , 120e d'infanterie (mécanisée) avec des armes légères, des mitrailleuses lourdes, des EEI et des RPGfeu. Le peloton a réussi à percer l'embuscade et a tenté de renverser la bataille avec une contre-attaque. Au fur et à mesure que la bataille avançait, cependant, les dommages de combat aux trois véhicules de combat M2 Bradley du peloton ont forcé la contre-attaque à s'arrêter et une fois de plus l'avantage était aux insurgés. [10] [11]

Vers 6 heures du matin, des renforts de la compagnie A, dont le commandant de compagnie, le capitaine Christopher Cash, ont quitté la base d'opérations avancée de l'unité et ont également été pris en embuscade presque immédiatement. Dans le processus, le capitaine Cash a été tué. Le Bradley dans lequel le capitaine Cash a été tué ainsi qu'un autre est retourné à la base, ne laissant que trois Bradley du 1er peloton pour renforcer le 3e peloton. [12]Alors que les renforts avançaient sur le 3e peloton, un RPG a frappé l'un des Bradley, touchant le SPC Daniel Desens et en blessant plusieurs autres. Le sergent de peloton, SFC Chad Stephens, s'est déplacé sous le feu sans gilet pare-balles ni arme de son Bradley au SPC Desens pour récupérer le spécialiste blessé. Alors que le SPC Desens était soigné par l'infirmier du peloton, le SPC Ralph Isabella, le peloton s'est regroupé et a poursuivi sa marche vers le 3e peloton. Alors qu'ils avançaient à nouveau vers le 3e peloton, Bradley du SFC Stephens a également été touché par un RPG, blessant gravement son tireur et en blessant plusieurs autres, dont le SFC Stephens. [dix]

Après que le peloton du SFC Stephens ait atteint son objectif, le SPC Desens et six autres blessés ont été évacués par hélicoptère et le peloton a poursuivi le combat jusqu'à 3 heures du matin le lendemain matin. Le SPC Desens est décédé plus tard des suites de ses blessures. Le SFC Stephens recevrait finalement une Silver Star pour ses actions. [dix]

Alors que l'attaque bien coordonnée faisait rage pendant encore huit heures, les insurgés ont pu envahir deux commissariats de police irakiens alors que des attaques à la roquette et au mortier ont secoué FOB Warhorse , la base d'opérations avancée de l'unité. En fin de compte, les forces de la coalition ont pu déraciner les cachettes et les points forts de l'ennemi avec des drones alors que des avions d'attaque les bombardaient. Au final, deux soldats de la 30e brigade ont été tués et six blessés. Alors que le nombre réel de morts chez l'ennemi varie, les forces de la coalition ont estimé qu'au moins 60 insurgés ont été tués dans l'attaque. Abu Musab al-Zarqawia revendiqué la responsabilité de l'attaque bien que certains experts se demandent si Al-Qaïda en Irak était réellement capable de planifier et de mener une telle attaque organisée, malgré le fait que des drapeaux d'Al-Qaïda en Irak ont ​​été vus hissés par des insurgés au-dessus des deux postes de police capturés . [11]

Zarqawi a revendiqué la victoire sur les Américains dans la bataille, bien qu'il s'agisse peut-être d'une victoire à la Pyrrhus car le nombre de morts des insurgés était beaucoup plus élevé que celui de la Coalition et l'attaque n'a ni forcé les Américains à quitter la ville ni arrêté le transfert d'autorité prévu pour la ville. de l' Autorité provisoire de la coalition au gouvernement intérimaire irakien à la fin du mois. Zarqawi a été tué dans une attaque aérienne deux ans plus tard à l'extérieur de Baqubah et un an plus tard, l'opération Arrowhead Ripper a réussi à forcer une grande partie des forces insurgées restantes à quitter la ville.

Pertes

À la fin du déploiement, la brigade avait perdu cinq soldats tués au combat :

  • Spécialiste Jocelyn L. Carrasquillo : 28 ans, de Wrightsville Beach, Caroline du Nord , affecté au HHC, 1er Bataillon, 120th Infantry . Le SPC Carrasquillo a été tué par un engin explosif improvisé le 13 mars 2004. [13]
  • Capitaine Christopher S. Cash : 36 ans, de Winterville, Caroline du Nord , commandant du 1er bataillon de la compagnie A, 120e d'infanterie. CPT Cash a été tué le 24 juin 2004 lors de la bataille de Baqubah. [14] [15]
  • Spécialiste Daniel Alan Desens Jr. : 20 ans, de Jacksonville, Caroline du Nord, également de la compagnie A, 1er bataillon, 120e d'infanterie. Le SPC Desens a également été tué lors de la bataille de Baqubah le 24 juin 2004. [15] [16]
  • Sergent DeForest L. Talbert : 24 ans, de Charleston, Virginie-Occidentale , affecté à la Compagnie C, 1er Bataillon, 150e Armure. Le SGT Talbert est décédé le 27 juillet 2004 à Baladruz, en Irak , lorsqu'un engin explosif improvisé a explosé près de son véhicule. [17]
  • Sergent d'état-major Michael S. Voss : 35 ans, d' Aberdeen, Caroline du Nord , affecté au HHC, 1er bataillon, 120e d'infanterie. Le SSG Voss a été tué le 8 octobre 2004 à Tikrit, en Irak, lorsque son convoi a été attaqué avec un engin explosif improvisé et des tirs d'armes légères. [18]

Post-déploiement et redéploiement

Au début de 2005, alors que la brigade revenait d'Irak, la 30e brigade d'infanterie s'est transformée en 30e équipe de combat de la brigade lourde dans le cadre du nouveau concept d'unité d'action de la brigade de l'armée . Avec la transformation, la brigade a dissous le 119th Infantry Regiment dont la lignée dans la Garde nationale de Caroline du Nord remonte à avant la guerre civile américaine . [4] La brigade a gagné alors le 1er Escadron (RSTA), le 150ème Régiment de Cavalerie (WV ARNG) comme l'élément de reconnaissance de la brigade. Le 1–150th Cavalry s'était précédemment déployé avec la brigade en Irak en tant que 1–150th Armor. La brigade a également gagné le 30th Special Troops Battalion , formé à partir du 30th Corps Support Group..

En octobre 2007, la brigade a été alertée pour un nouveau déploiement, pour inclure à la fois les actifs de la Garde nationale de Caroline du Nord et de Virginie-Occidentale. [19] En préparation du déploiement à venir, la brigade a participé à une période d'entraînement annuelle de 23 jours au Camp Shelby , Mississippi en mai 2008. [20] L'objectif principal de l'exercice d'entraînement était de terminer la formation sur les nouveaux équipements du véhicule de combat Bradley pour le des éclaireurs sur les équipages des véhicules de combat. Les équipages ont effectué des tirs à travers le tableau Bradley VIII, tandis que des éclaireurs à roues ont effectué des tirs avec des mitrailleuses de calibre M2 .50. D'autres formations comprenaient des exercices de combat de tâche de guerrier et des qualifications d'armes individuelles.

Opération Iraqi Freedom VII

La 30th Heavy Brigade Combat Team se prépare pour un déploiement.

Au début de 2009, le 30e HBCT a commencé à se mobiliser à Camp Shelby, Mississippi, pour mener une formation de validation avant le déploiement. [ la citation nécessaire ] Avec la formation complète, la brigade est retournée en Caroline du Nord pour une dernière fois avant le déploiement pour tenir une cérémonie de déploiement le 14 avril et pour permettre aux soldats de dire au revoir à leurs familles. [21] À la fin d'avril 2009, la brigade est arrivée en Irak et a commencé le processus de prise en charge du 2e HBCT, 1ère Division blindée dans un processus connu sous le nom de "secours en place". [22] Peu de temps après, la brigade a commencé à effectuer des patrouilles au sud de la région de Bagdad dans le cadre de la division multinationale - Bagdad. [23]

Le 21 mai, moins d'un mois après son arrivée en Irak, la brigade a commencé à faire ses premières victimes. Alors qu'ils se rendaient à une réunion avec des responsables locaux au marché de Doura , trois soldats de l'équipe de liaison civilo-militaire du 1er bataillon du 252e régiment blindé ont été tués par un engin explosif improvisé (SVIED) dans le quartier d'Al Rashid dans le partie sud-ouest de Bagdad avec plusieurs civils. Le major Jason George, 38 ans, de Tehachapi, en Californie, était un réserviste de l'armée et a servi comme officier civilo-militaire du bataillon. 1er lieutenant Leevi Barnard, 28 ans, de Mount Airy, Caroline du Nordétait un garde de Caroline du Nord et a servi comme assistant du major George. Le sergent Paul Brooks, 34 ans, de Joplin, Missouri, était un garde du Missouri qui s'était porté volontaire pour le déploiement et a servi comme médecin de l'équipe. [24] Alpha Co., également du 1er Bataillon, 252nd Armor, se trouvait dans la zone du marché au même moment ce matin-là lorsque l'attaque s'est produite. Leur réponse rapide à l'incident a permis le traitement rapide et l'évacuation au sol des victimes restantes de la coalition vers le 10e hôpital CSH IBN Sina et leurs efforts ont sans aucun doute sauvé de nombreuses vies ce jour-là.

Le même jour, des soldats de la batterie A, 1er bataillon, 113e régiment d'artillerie de campagne ont tiré avec succès l' obus d'artillerie à guidage de précision M982 Excalibur depuis FOB Mahmudiyah . C'était la première fois qu'une unité de la Garde nationale utilisait la nouvelle munition à guidage de précision en Irak. [25]

Un peu plus d'un mois plus tard, la brigade a subi quatre autres pertes, cette fois de la compagnie A, 1er bataillon, 120e d'infanterie. Ils ont été tués lorsque leur HMMWV a été touché par un engin piégé le 29 juin dans la région de Mahmudiyah , au sud de Bagdad. Le sergent de 1re classe Edward Kramer, 39 ans et père de deux enfants, était originaire de Wilmington, en Caroline du Nord , et en était à son deuxième déploiement en Irak avec le bataillon. Le sergent Roger Adams Jr., 36 ans, de Jacksonville, en Caroline du Nord , avait récemment rejoint la Garde nationale et avait auparavant servi dans le Corps des Marines. Adams était également père de quatre enfants. Sergent Juan Baldeosingh, 30 ans, de Havelock, Caroline du Nordétait père de trois enfants et faisait partie de la Garde nationale depuis un peu plus d'un an. Il avait auparavant servi dans le Corps des Marines. Le sergent Robert Bittaker, 39 ans, de Jacksonville, en Caroline du Nord, était père de deux enfants et avait servi deux déploiements antérieurs avec le bataillon, dont l'un était avec le déploiement de la brigade en Bosnie en 2000. Cette attaque a entraîné la plus grande perte de vie pour la brigade depuis le début de l'opération Iraqi Freedom. [26] SGT Baldeosingh serait plus tard enterré au cimetière national d'Arlington . Il serait le deuxième garde de Caroline du Nord à être enterré au cimetière depuis la Seconde Guerre mondiale. [27]Le SGT Juan C. Baldeosingh est répertorié dans la base de données du cimetière national d'Arlington comme étant inhumé dans la section 60, tombe 8847.

Opération Spartan Shield

En 2019, la 30e ABCT s'est mobilisée depuis Fort Bliss, au Texas , et s'est déployée au Camp Buehring , au Koweït , en remplacement de la 4e division d'infanterie (États-Unis) aux commandes de l'opération Spartan Shield . De là, de nombreuses unités de la brigade ont continué à soutenir l'opération Spartan Shield et l'opération Inherent Resolve dans les pays autour de la zone de responsabilité du CENTCOM .

Insigne

Insigne d'épaule sur la manche

Description : Les lettres "O H" bleues sur fond rouge, le "O" formant le contour elliptique de l'axe long de l'appareil doit être 2+12 pouces (6,4 cm) et axe court 1+58 pouces (4,1 cm). La lettre "H" dans le "O". Les lettres "XXX" sur la barre du "H". L'insigne doit être porté avec le grand axe vertical. [28]

Symbolisme : Les lettres « O H » sont les initiales de « Old Hickory » et le « XXX » est la notation romaine du numéro de l'organisation. [28]

Contexte : L'insigne d'épaule a été initialement approuvé le 23 octobre 1918 pour la 30e division. Il a été renommé pour la 30e brigade d'infanterie le 20 février 1974. L'insigne a été renommé à compter du 1er septembre 2004, avec une description mise à jour, pour la 30e brigade de combat de la Garde nationale de Caroline du Nord. [28]

Insigne d'unité distinctif

Description: Un appareil en métal et émail de couleur or 1+14 pouces (3,2 cm) de haut hors tout composé d'une représentation d'un nid de frelons en émail bleu chargé en haut de cinq fleurs de lis d'or et en base d'une étoile à cinq branches d'or, le tout entouré d'un émail écarlate continu rouleau inscrit avec les mots "OLD HICKORY" en haut et "BRIGADE" en bas et traversant au centre de l'ensemble du bas à droite au haut à gauche une branche de laurier en or sous une épée en or avec la pointe en haut à droite et la garde en bas à gauche la lame divisée en moitié de la longueur avec émail vert au-dessus et émail rouge au-dessous, les deux extrémités de l'épée et de la branche de laurier dépassant à l'extérieur du rouleau. [28]

Symbolisme : Le nid de frelons, adapté de la crête de l'ARNG de Caroline du Nord, fait référence à la région d'origine de l'unité. Les fleurs de lys représentent la participation de l'unité à cinq campagnes en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, tandis que l'épée à lame aux couleurs de la Belgique Fourragère fait référence à cette récompense reçue pour service en Belgique et dans les Ardennes. La branche de laurier et l'étoile désignent les récompenses de la Croix de guerre française avec palme et avec étoile pour le service en France pendant la Seconde Guerre mondiale ; le parchemin écarlate fait allusion à la mention élogieuse de l'unité méritoire. [28]

Contexte : L'insigne d'unité distinctif a été autorisé pour les unités sans couleur de la 30e brigade d'infanterie le 11 juin 1974. L'insigne a été renommé à compter du 1er septembre 2004, avec la description mise à jour, pour la 30e brigade de combat de la garde nationale de Caroline du Nord. [28]

Références

  1. ^ un b "Liste de Désignation Spéciale" . Centre d'histoire militaire de l'armée des États-Unis . 21 avril 2010. Archivé de l'original le 9 juin 2010 . Récupéré le 14 juillet 2010 .
  2. ^ David Burge (25 septembre 2019) 'Old Hickory' s'entraîne à Bliss: les soldats du 30e ABCT bénéficient d'une expérience de formation unique à Fort Bliss
  3. ^ Lieutenant-colonel Cindi King, 30th Armored Brigade Combat Team (1er novembre 2019) 30th ABCT fournit des véhicules blindés dans la lutte contre ISIS
  4. ^ un b "l'Histoire et les Traditions : la Garde nationale de Caroline du Nord." Deuxième édition, août 1966. Section des affaires publiques, Département de l'adjudant général, État de Caroline du Nord, Raleigh.
  5. ^ "Pages - 30e ABCT" . nc.ng.mil . Récupéré le 16 juillet 2020 .
  6. ^ "Unités" . www.wv.ng.mil . Récupéré le 16 juillet 2020 .
  7. ^ un b "les 30èmes Soldats d'entretien d'Équipe de Combat de Brigade Blindés reconnus" . www.army.mil . Récupéré le 16 juillet 2020 .
  8. ^ Wilson, Jean. B (1999). Armées, corps, divisions et brigades séparées . Imprimerie du gouvernement. p. 646.ISBN _ 978-0-16-049992-0.
  9. ^ "Archive des histoires concernant Frederico Merida" . Archivé de l'original le 4 juillet 2013 . Récupéré le 4 juillet 2013 .
  10. ^ un bc Barrett , Barbara (11 novembre 2007). « Hanté par l'Irak, un sergent se débat » . McClatchy. Archivé de l'original le 28 décembre 2007 . Récupéré le 12 novembre 2012 .
  11. ^ un b Tyson, Ann Scott (le 21 juillet 2004). "À l'intérieur de la bataille féroce d'un jour en Irak" . Moniteur de la Science Chrétienne . Récupéré le 12 novembre 2012 .
  12. ^ Petrovic, Kara (juin-juillet 2006). "'Outside the Wire' Citizen-Soldiers in Combat in Iraq" . VFW Magazine . Archivé de l'original le 17 juin 2010 . Récupéré le 12 novembre 2012 .
  13. ^ "Le communiqué de presse de DefenseLink : le DoD identifie les pertes de l'armée" . Defenselink.mil. 12 mars 2009. Archivé de l'original le 1er décembre 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  14. ^ "Military Times, Honor the Falled: Army Capt. Christopher S. Cash" . Militarycity.com. Archivé de l'original le 3 septembre 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  15. ^ un b "Le DoD Identifie la Victime d'Armée" (le communiqué de presse). Département de la Défense. 12 mars 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  16. ^ "Honorez les morts: Army Spc. Daniel A. Desens" . Temps Militaires . Récupéré le 20 mai 2011 .
  17. ^ "Le DoD identifie les pertes de l'armée" (communiqué de presse). Département de la Défense. 29 juillet 2004 . Récupéré le 12 novembre 2012 .
  18. ^ "Le DoD identifie les pertes de l'armée" (communiqué de presse). Ministère de la Défensel. 12 mars 2009. Archivé de l'original le 1er décembre 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  19. ^ Tan, Michelle (19 octobre 2007). "Les gardes nomment des brigades sollicitées pour des déploiements" . Temps de l'Armée . Récupéré le 20 mai 2011 .
  20. ^ "L'unité de la Garde nationale s'entraîne dans le Mississippi" . 1270 Blog de nouvelles de WMPM . 1270 WMPM. 2 mai 2007 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  21. ^ Clifton, Matthieu (14 avril 2009). "La force des familles de l'armée louée alors que" Old Hickory "part pour l'Irak" . Armée américaine . Récupéré le 20 avril 2014 .
  22. ^ "Le soulagement en place commence entre Iron Brigade et Old Hickory" . Armée.mil. 9 mai 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  23. ^ "Les gardes NC font la première patrouille en Irak" . Armée.mil. 19 juin 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  24. ^ "Trois soldats honorés pour le service, les vies" . Armée.mil. 19 juin 2009 . Récupéré le 20 mai 2011 .
  25. ^ Jordanie, Robert (29 mai 2009). "Les anciens gardes de Hickory tirent une nouvelle ronde d'artillerie en Irak" . Département de la Défense . Récupéré le 12 novembre 2012 .
  26. ^ Phillips, Mary (12 juillet 2009). "Quatre soldats du 120e CAB honorés pour leur service" . Armée américaine . Récupéré le 20 mai 2011 .
  27. ^ Rose, Julie (4 août 2009). "Le garde national NC enterré aujourd'hui au cimetière national d'Arlington" . WFAE . Récupéré le 12 novembre 2012 .
  28. ^ un bcdef " 30ème Brigade d' Infanterie " . L'Institut héraldique de l'armée américaine. Archivé de l'original le 29 septembre 2012 . Récupéré le 26 avril 2019 . Domaine publicCet article incorpore le texte de cette source, qui est dans le domaine public .

Liens externes

  • Magazine "Guard Family Connection", volume 3, n ° 4. Publié le 15 octobre 2007. PDF [1]
  • Lowe, Christi. "L'équipe de combat de la 30e brigade se déploie en Irak", WRAL.com. 30 octobre 2007. "30th Brigade Combat Team to Deploy to Iraq" . WRAL.com. 30 octobre 2007. Archivé de l'original le 13 juin 2011 . Récupéré le 20 mai 2011 .