22e division d'infanterie (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

La 22e division d'infanterie ( française : 22e division d'infanterie, 22e DI ) était une formation de l'armée française pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale .

Première Guerre mondiale

Pendant la Première Guerre mondiale, la division était composée des 19e, 62e et 118e régiments d'infanterie, du 116e régiment d'infanterie (jusqu'en novembre 1917) et du 7e régiment d'infanterie territoriale (à partir d'août 1918). Il faisait à l'origine partie du 11e corps d'armée français (CA).

La division a combattu dans les batailles suivantes : la bataille des Ardennes , la bataille de la Meuse, la première bataille de la Marne , la première bataille de l'Aisne , la deuxième bataille de Champagne , la bataille de Verdun , la deuxième bataille de l'Aisne , la troisième bataille de l'Aisne et l' offensive Meuse-Argonne .

À divers moments, il faisait partie de la deuxième armée française , de la troisième armée française , de la quatrième armée française , de la cinquième armée française , de la sixième armée française , de la septième armée française et de la neuvième armée française . [1]

Seconde Guerre mondiale

Lors de la bataille de France en mai 1940, la division était composée des unités suivantes :

  • 19 régiment d'infanterie
  • 62 régiment d'infanterie
  • 116 régiment d'infanterie
  • 24 bataillon de reconnaissance
  • 18 Régiment d'artillerie
  • 218 Régiment d'artillerie

C'était une division de réserve de série A qui contenait des réservistes plus jeunes .

Références

  1. ^ "22e Division d'Infanterie" (PDF) . Archivé de l'original (PDF) le 2012-02-26 . Récupéré le 24/08/2009 .