1er Escadron (Belgique)

1er Escadron
Actif16 avril 1913
PaysBelgique Belgique
BifurquerComposant aérien
Partie de2e Escadre tactique
Devise(s)Nemo me impune lacessit (Personne ne me provoque impunément) ( Latin )
Commandants
Le commandantLieutenant-colonel V. Maniet
Avion piloté
CombattantFaucon de combat F-16

Le 1er Escadron ( français : 1 re escadrille ) est un escadron de reconnaissance de la composante aérienne des Forces armées belges . Basée sur la base aérienne de Florennes , elle fait partie de la 2e Escadre Tactique et exploite le General Dynamics F-16 Block 20 MLU Fighting Falcon .

La 1re Escadrille de Chasse fut la première escadrille de chasse de la Composante Aérienne Belge . L'escadron a été fondé pendant la Première Guerre mondiale, réorganisé en une unité de chasse dédiée et est devenu partie intégrante d'une aile de chasse avant la fin de la guerre.

Histoire

Les origines

La 1re Escadrille de Chasse a été fondée en février 1916 comme première escadrille dédiée de l'Aviation Militaire Belge. Elle s'appuie sur les hommes et l'équipement de l'Escadrille I provisoire existante. En août 1917, lors de la réception du nouvel avion Hanriot-Dupont 1 , la première version du célèbre symbole « Chardon » est conçue par André de Meulemeester comme insigne de l'escadron, à peindre sur l'avion. Il a également choisi la devise de l'escadron « Nemo me impune lacessit » ou « Personne ne peut me défier impuni ». En mars 1918, elle sera réorganisée en 9ème Escadrille . [1]

Aérodromes / Bases aériennes

  • Coxyde : Février 1916 - Juin 1916
  • Les Moeres : juin 1916 - mars 1918 [2] [3]
  • Florennes : 1947 - 1971
  • Bierset : 1971 - 1989
  • Florennes : 1989 - Présent

Personnel notable

Sopwith Camel dans les inscriptions du 1er Escadron.

Avion utilisé

Opérations

Au début de la Première Guerre mondiale , la Belgique était neutre. Une invasion écrasante de l' armée allemande a laissé la Belgique partiellement occupée à la fin de 1914, avec son territoire préservé protégé par une inondation défensive délibérée à Nieuport par les Belges. En conséquence, l’Aviation Militaire Belge était basée dans le reste réduit d’un petit pays et opérait en grande partie selon un mode défensif statique. [5]
Le capitaine Fernand Jacquet et le lieutenant Louis Robin remportèrent la première victoire de l'escadron le 20 mai 1916. Elle revendiquera 52 victoires aériennes et en sera créditée de 15, au prix du sang de cinq pilotes belges tués au combat et d'un mort accidentel. [1]

Aujourd'hui

Après la Seconde Guerre mondiale , l'Armée de l'Air belge moderne a été fondée en 1946. Le "Thistle" a été attribué au 351e Escadron de la 161e Escadre à la base aérienne de Florennes. Le 10 janvier 1948, cette unité devient le 1er Escadron de la 2e Escadre. De cette époque à aujourd'hui, l'escadrille partage l'identité et les traditions de la 1ère Escadrille de Chasse de 1917. En juillet 1971, la 1e Escadrille quitte Florennes pour Bierset , pour constituer la 3e Escadre avec la 8e Escadrille. [6] Désignée pour se transformer en F-16, l'unité échange ses bases avec le 42e Escadron de Florennes en 1989. [7]

Avion utilisé

Les références

  • Champagne, Jacques P. & Detournay, Gaston L. Blasons Familles d'une Chevalerie Nouvelle . Editions CARACTERE - Arlon
  • Mangin, Jean A. & Champagne, Jacques P & Van Den Rul, Marcel A. Sous nos ailes . G. Everling - Arlon (1977)
  • Pieters, Walter M. Au-dessus des champs de Flandre : un dossier complet des pilotes de chasse belges et de leurs unités pendant la Grande Guerre, 1914-1918 . Rue Grub, 1998. ISBN  1-898697-83-3 , ISBN 978-1-898697-83-1 
  • Action aérienne 19 . Guhl & Associés, 1990. ISSN 0992-065X.

Notes de fin

  1. ^ ab Pieters p. 14, 23-24
  2. ^ abc "1ère Escadrille de Chasse". www.theaerodrome.com . Récupéré le 30 août 2010 .
  3. ^ abc Pieters, p. 23-24
  4. ^ Sous nos Ailes p.99
  5. ^ Pieters, p. 9-10, 15, 17
  6. ^ Sous nos Ailes p.98
  7. ^ Action aérienne p.11
  8. ^ Familles Blasons p.35
Récupéré de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=1st_Squadron_(Belgium)&oldid=1149676651"