1ère Brigade Mécanisée (France)

1 re Brigade Mécanisée
Insigne de la 1ère Brigade Mécanisée
Actif1999 – 2015
PaysFrance
BifurquerArmée française
TaperMécanisé
Taille4 000 dont des femmes
Partie deCFAT
Garnison/QGChâlons en Champagne
Devise(s)Nomine et virtute prima ("Premier par son nom et sa valeur")
Commandants

Commandants notables
Général Éric Bellot des Minières

La 1re Brigade mécanisée ( français : 1re Brigade Mécanisée, 1re BM ) était l'une des unités mécanisées du Commandement des Forces Terrestres de l' Armée française . Créée le 1er juillet 1999, héritière de la 1re division blindée , la brigade est dissoute le 21 juillet 2015. Avant la dissolution, les formations atteignaient 4 000 hommes et femmes et l'état-major de la brigade était en garnison à Châlons-en-Champagne .

La 1re Division a été recréée en 2016 dans le cadre de la réorganisation de l'Armée française.

Compagnie de commandement défilant en défilé.
Le général Bruno Guibert commandant la 1ère brigade mécanisée.

Création et différentes confessions

  • 1er mai 1943 : création de la 1ère Division Blindée 1 re DB à partir de la Brigade Légère Mécanisée (BLM) ;
  • 31 mars 1946 : dissolution de la 1 e DB
  • 1948 : la 1ère Division est recréée ;
  • 1er juillet 1999 : création de la 1re Brigade Mécanisée 1 re BM qui hérite des traditions de la 1re Division Blindée ;
  • 21 juillet 2015 : dissolution de la 1ère Brigade mécanisée et de la 1ère compagnie de commandement et de transmission

Devise

La devise, Nomine et Virtute Prima littéraire signifie « Premier par son nom et sa valeur ». Le choix de l'insigne, la croix de Saint Louis du général Jean Touzet du Vigier , vient du lieu de formation de l'unité, la Tunisie, où le roi de France Louis IX vint reposer en 1270.

Histoire

La 1re Division blindée a été dissoute avec la réorganisation de l'armée française en 1999, et la dissolution des Forces françaises en Allemagne FFA. Les honneurs et les traditions de la division se perpétuent avec la formation de la 1re brigade mécanisée à Châlons-en-Champagne .

La brigade était forte de 4 000 hommes et femmes. La brigade était engagée sur l'ensemble des opérations des théâtres extérieurs avec en moyenne 3 500 soldats en moyenne par an : Afghanistan , Liban , Guyane , Kosovo , Côte d'Ivoire , Tchad et Sénégal .

La 1re brigade mécanisée a été dissoute le 21 juillet 2015.

Organisation

La brigade compte au moins 5 000 hommes répartis en 5 régiments et 3 unités de brigade. [1]

  • 1 er Régiment de Tirailleurs (1 er RTir) – régiment d'infanterie à Epinal avec VBCI
  • 1 er Régiment d'Artillerie de Marine (1 er RAMa) - régiment d'artillerie de marine automotrice à Laon avec 12 obusiers automoteurs CAESAR et 16 mortiers RTF1 de 120 mm
  • 402 e Régiment d'artillerie (402 e RA) – régiment d'artillerie à Châlons-en-Champagne
  • 3 e Régiment du Génie (3 e RG) – régiment du génie à Charleville-Mézières
  • 1 re Compagnie de Commandement et de Transmissions (1 re CCT) – compagnie de commandement et de transmissions à Châlons-en-Champagne avec VAB
  • Escadron d'éclairage et d'investigation – escadron de reconnaissance de brigade
  • Brigade de batterie de renseignement

Remarques

  1. ^ "1re brigade mécanisée". Gouvernement français. Archivé de l'original du 21 février 2012 . Récupéré le 17 février 2012 .

Les références

www.defense.gouv.fr

Liens externes

  • Site officiel (en français) – 1er BM