1er Bataillon, 3e Marines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
1er Bataillon, 3e Marines
1st-bataillon-3rd-marines-logo hi-res.png
Fondé1 mai 1942 ; il y a 80 ans ( 01/05/1942 )
Pays les États-Unis d'Amérique
Bifurquer Corps des Marines des États-Unis
TaperInfanterie légère
RôleLocalisez, rapprochez et détruisez l'ennemi avec le feu et la manœuvre
Partie deRégiment de
Marines 3d Division de Marines 3d
Garnison/QGBase du Corps des Marines à Hawaï
Surnom(s)"Chiens de lave et Chicha Jima Marines"
Devise(s)"Fortuna Fortes Juvat"
"La fortune sourit aux braves"
FiançaillesLa Seconde Guerre mondiale

Guerre du Vietnam
Opération Tempête du désert
Guerre contre le terrorisme

Site Internet1er Bataillon 3d Marines
Commandants

Commandant actuel
US-O5 insignia.svgLieutenant-colonel Adam R. Sacchetti

Commandants notables
George O. Van Orden
Ronald R. Van Stockum
Les Marines américains avec le 1er Bataillon, 3e Marines tirent un système de mortier de 60 mm lors d'attaques de peloton dans le cadre de l'exercice à grande échelle 2021, Marine Corps Base Hawaii, le 6 août 2021. LSE21 est un exercice en direct, virtuel et constructif utilisant un commandement et un contrôle intégrés , le renseignement, la surveillance, la reconnaissance et les capteurs dans l'ensemble de la force interarmées pour accroître la sensibilisation au champ de bataille, partager les données de ciblage et mener des frappes de précision à longue portée à l'appui des opérations navales dans un environnement maritime contesté et distribué. (Photo US Marine Corps par le Cpl. Juan Carpanzano)
Les Marines américains avec la Compagnie A, 1er Bataillon, 3e Régiment de Marines, 3e Division de Marines, portent une victime simulée au Jungle Warfare Training Center, Okinawa, Japon, le 6 août 2020. Les Marines participaient à un assaut aérien pour accroître leur compétence à insertions aériennes et manœuvres à travers le terrain ennemi simulé. (Photo du Corps des Marines des États-Unis par le Cpl. Savannah Mesimer)

Le 1st Battalion, 3rd Marines ( 1/3 ) est un bataillon d'infanterie du Corps des Marines des États-Unis basé à Hawaii . Surnommé les « Lava Dogs », le bataillon est composé d'environ 800 Marines et marins et relève du commandement du 3rd Marine Regiment de la 3rd Marine Division .

Unités subordonnées

Historique

Seconde Guerre mondiale

Le 1er mai 1942, le 1st Training Battalion est activé à la Marine Corps Air Station de New River , en Caroline du Nord . Un mois et demi plus tard, le 17 juin, l'unité a été renommée 1er Bataillon, 3e Régiment de Marines. [1] Le bataillon a reçu sa première expérience de combat en novembre 1943 contre les Japonais lors de la bataille de Bougainville . Le bataillon s'est battu avec distinction pendant près de deux mois contre une résistance acharnée en terrain difficile avant d'être envoyé à Guadalcanal pour se préparer à la prochaine étape du Pacific Theatre. [2]

US Marines du 1/3 combattant à Bougainville en 1943.

La bataille de Guam était la prochaine mission de combat pour le 1er Bataillon, 3d Marines. L' assaut amphibie sur Guam a commencé le 21 juillet 1944, avec le débarquement du bataillon près d'Asan Point dans l'ouest de Guam. Une fois de plus, le bataillon se heurte à une opposition farouche et les combats s'avèrent coûteux. La résistance japonaise organisée a officiellement pris fin le 10 août et Guam a été déclarée « sécurisée ». Cependant, de nombreux Japonais restèrent opérationnels dans la jungle et refusèrent de se rendre. Par la suite, le bataillon a participé à des opérations de "nettoyage" jusqu'à son départ pour Iwo Jima en février 1945. [2]

Au début de 1945, le 1er Bataillon, 3d Marines, dans le cadre de l'équipe de combat régimentaire 3, devait être la réserve flottante pour l'assaut amphibie de la bataille d'Iwo Jima . Cependant, le bataillon n'a jamais été appelé à débarquer ou à participer à la bataille. Au lieu de cela, il est retourné à Guam en mars où il a continué à éliminer les petites poches de résistance japonaise qui restaient encore sur l'île. [ citation nécessaire ]

Le bataillon est resté à Guam jusqu'à la reddition des Japonais en septembre 1945. Bien que la fin de la guerre signifiait la fin des hostilités, il restait encore beaucoup de travail à faire. Les îles du Pacifique détenues par les Japonais devaient être démilitarisées et les forces japonaises rapatriées au Japon continental, ce travail incombant au 1er Bataillon, 3e Marines, bientôt connu sous le nom de Marines "Chichi Jima". Chichi Jima était une forteresse insulaire, souvent appelée le Gibraltar du Pacifique, située dans la chaîne d'îles d'Ogasawara à 615 miles au sud de Tokyo . Après 14 ans de guerre en Chineet le Pacifique, le Japon était arrivé à une reddition mortifiante. À exactement 10 h 15 le 13 décembre 1945, le drapeau japonais flottant au-dessus de Chici Jima a été abaissé de son bâton. Le Color Guard japonais a plié le drapeau et l'a présenté au commandant du 1er Bataillon, 3d Marines. À 10 h 25, le Marine Drum and Bugle Corps a sonné les couleurs et toutes les personnes présentes, américaines et japonaises, ont rendu un salut alors que Old Glory était élevée à son sommet. Avec la menace japonaise retirée de Chichi Jima, le 1er Bataillon, 3d Marines est retourné à Guam où il a été désactivé le 9 février 1946. [ citation nécessaire ]

Guerre du Vietnam

Un Marine américain du 1er Bataillon, 3d Marines, déplace un supposé activiste NLF à l'arrière lors d'une opération de recherche et de dégagement menée par le bataillon à 24 km à l'ouest de la base aérienne de Da Nang.
US Marines du 1/3 près de Khe Sahn en 1966.

Le 1er Bataillon, 3d Marines est devenu la deuxième unité d'infanterie américaine à entrer dans le Sud-Vietnam . Le bataillon a commencé son mouvement, par voie aérienne, vers la base aérienne de Da Nang au début de mars 1965 et a terminé son mouvement à la mi-mars. Moins de six mois après son arrivée, 1/3 a été retiré à Okinawa . Le bataillon a été renvoyé au Vietnam le 18 novembre 1965. L' offensive du Têt de 1968 a inauguré une nouvelle vague d'activités de combat intenses pour les Marines et en mai, 1/3 s'est retrouvé fortement engagé dans la lutte contre les unités nord-vietnamiennes au village de Dai Faites près de la rivière Cua Viet. [ citation nécessaire ]

En 1969, les États-Unis ont commencé à retirer lentement les unités de combat d'Asie du Sud-Est. L'une des premières unités marines à être notifiées pour commencer les opérations de retrait était le 1er Bataillon, 3d Marines. L'unité a quitté le Sud-Vietnam pour les États-Unis le 5 octobre 1969. Vers la fin du mois, le bataillon est arrivé en Californie et s'est retrouvé à Camp Pendleton . Peu de temps après, il a été réduit à zéro, à compter du 18 novembre 1969. Il a ensuite été rétabli à Kaneohe Bay , Hawaii dans le cadre de la 1ère brigade de marine le 27 novembre 1969. [ citation nécessaire ]

années 1980

Alpha Company à bord de l'USS Tuscaloosa en décembre 1989

Tout au long des années 1980, 1/3 se sont régulièrement déployés à Okinawa pour servir d'unité avancée dans la région du Pacifique occidental dans le cadre du programme de déploiement d'unité du Corps des Marines . Au cours du programme de déploiement d'unités, le bataillon participait régulièrement à des exercices dans toute la région, comme en Corée et en Thaïlande. En décembre 1989, alors qu'ils étaient à Okinawa, 1/3 ont répondu à la tentative de coup d'État des Philippines de 1989 dans le cadre d'un groupe de travail amphibie et ont envoyé des Marines à terre pour renforcer l'ambassade américaine. Le bataillon a formé l' élément de combat au sol de la CTF-79 (Commandant, Landing Force, Seventh Fleet). La compagnie Bravo, 2e peloton, a volé en hélicoptère sur le terrain de l'ambassade américaine et a ensuite traversé Manille en route vers un complexe voisin pour garder et protéger les civils américains vivant dans le complexe. [ citation nécessaire ]

La guerre du Golfe et les années 1990

Peloton d'armes, Compagnie Bravo pendant la guerre du Golfe

En août 1990, le 1er Bataillon, 3d Marines s'est déployé en Arabie saoudite pour l'opération Desert Shield et a pris des positions défensives le long de la route côtière menant au Koweït. En février 1991, 1/3 ont attaqué le Koweït dans le cadre de la guerre terrestre de l'opération Tempête du désert pour libérer le pays de l'occupation irakienne. En avril 1991, le bataillon s'est redéployé à sa station d'attache à Hawaï. [ citation nécessaire ]

La guerre mondiale contre le terrorisme

1/3 faisait partie du programme de déploiement d'unités (UDP) à Okinawa, au Japon, lors des attentats terroristes d'Al-Qaïda du 11 septembre 2001 . En raison de sa proximité avec l'Afghanistan, la compagnie A du bataillon a été l'une des premières unités d'infanterie à se déployer dans le commandement central américain , dont l'Afghanistan fait partie, après les attentats du 11 septembre. La compagnie a été rattachée à la cinquième flotte , basée à la NSA de Bahreïn , puis déployée en soutien direct de la Force opérationnelle combinée 53 (CTF 53) pour la phase initiale de l'opération Enduring Freedom . [ citation nécessaire ]

En octobre 2002, un sergent de première classe (SFC) des forces spéciales de l'armée a été tué dans le sud des Philippines par un engin piégé. Peu de temps après, la compagnie Charlie et le peloton d'armes de la compagnie Alpha se sont déployés au Camp Cobra à Zamboanga, aux Philippines, en tant qu'élément de sécurité maritime pour la JTF-555 / JSOTF-P à l'appui de l'opération Enduring Freedom Philippines. [ citation nécessaire ]

Avril 2003, 1/3 a quitté Kaneohe pour un autre UDP à Okinawa, au Japon. La compagnie Alpha, avec des renforts de la compagnie d'armes, est partie pour les Philippines en tant que MSE sous le couvert de la JTF-510. La société Alpha a effectué de nombreuses missions conjointes avec Navy SEAL / s, SWCC et la CIA dans des activités de surveillance terroriste et des missions de sécurité dans la baie de Zamboanga. De plus, malgré la menace constante d'attaque d'Abu Sayf et du MILF (Front de libération islamique Moro), Alpha a assuré la sécurité de nombreux programmes d'action civique d'ingénierie ( ENCAP ) en construisant des écoles et en réparant des hôpitaux au plus profond de la jungle. Alpha Company Navy Hospital Corpsman a également effectué deux MEDCAP majeurs, voyant un total de 17 000 patients. [ citation nécessaire ]

En juin 2004, 1/3 (également connu à l'époque sous le nom de BLT 1/3, et comprenant la batterie C du 1er bataillon du 12e Marines - également du MCBH) partit pour visiter ce qui était connu comme un déploiement standard autour de la région du Pacifique Sud avec le 31e unité expéditionnaire maritime (MEU). Début septembre 2004, l'unité est arrivée au Koweït et peu après est entrée en Irak. L'unité a combattu lors de la deuxième bataille de Fallujah dans le cadre de l'équipe de combat régimentaire 7 pour débarrasser la ville des insurgés et reprendre la ville. Lors d'un déploiement, le BLT 1/3 a malheureusement perdu plus d'hommes que n'importe quel bataillon du Corps des Marines pendant l'OIF/OEF. BLT 1/3 a produit l'une des très rares nominations pour la médaille d'honneur jusqu'à présent dans la guerre mondiale contre le terrorisme , le sergentRaphaël Peralta . Après que des insurgés aient lancé une grenade dans une pièce avec plusieurs Marines, le sergent Peralta a utilisé son corps comme bouclier pour protéger ses « frères d'armes » de l'explosion. [ citation nécessaire ]

Le 26 janvier 2005, un hélicoptère CH-53E Super Stallion s'est écrasé dans la province d'Al-Anbar, emportant avec lui la vie de 26 marines de la baie de Kaneohe, ainsi que d'un membre de la marine et de quatre membres d'équipage d'une unité continentale. La majorité des 27 Marines perdus dans l'accident appartenaient à la Compagnie Charlie de l'équipe de débarquement du bataillon 1/3. [3] L'équipe de débarquement du bataillon 1/3 a perdu un total de 45 Marines au cours de sa première tournée de combat en Irak. [4] [5]

En janvier 2006, le bataillon s'est déployé dans l'est de l' Afghanistan à l'appui de l'opération Enduring Freedom . [6] Au cours de ce déploiement de cinq mois, ils ont opéré dans toute la vallée de Korangal et étaient connus sous le nom de "Task Force Lava". Le 1er juin 2006, 1/3 ont remis leur zone d'opérations au 1er bataillon, 32e régiment d'infanterie et peu de temps après sont retournés à Hawaï. [sept]

En mars 2007, le 1er Bataillon 3d Marines s'est déployé à Haditha, en Irak . 1/3 n'a perdu aucun Marine lors de ce déploiement, ce qui était une première pour le Corps des Marines depuis le début de l' OIF . [8]

Le bataillon s'est déployé à Karma, en Irak, en août 2008.

Le bataillon s'est de nouveau déployé en Afghanistan de novembre 2009 à juin 2010, occupant des positions dans et autour de la FOB Geronimo , dans le district de Nawa-I-Barakzayi , dans la province de Helmand . En février 2010, le bataillon a participé à l'opération Moshtarak , la prise du bastion taliban de Marjah . [9] Les activités des sociétés Bravo et Charlie ont été largement couvertes dans une série d'articles de CJ Chivers dans le New York Times et dans le "At War Blog" publié sur le site Web du New York Times . Le bataillon s'est déployé une fois de plus en Afghanistan en avril 2011, prenant position au sud deFOB Delhi , dans le district de Garmsir, province de Helmand.

Récompenses

Voir aussi

Membres notables

Remarques

  1. ^ "1er Bataillon, 3e Marines" . www.globalsecurity.org . Récupéré le 19/02/2021 .
  2. ^ un b "la 3ème Division Marine Au sujet de" . www.3rdmardiv.marines.mil . Récupéré le 19/02/2021 .
  3. ^ Service de presse des forces américaines (3 février 2005). "Jour du Souvenir rend hommage aux morts" . Lien Défense . Département américain de la Défense..
  4. ^ Leone, Diana (14 janvier 2005). "'La liberté n'est pas gratuite' : on se souvient de 10 soldats pour avoir payé le prix ultime" . Honolulu Star-Bulletin .
  5. ^ Kakesako, Gregg K (27 avril 2005). "Les Marines de Kaneohe reviennent d'Irak" . Honolulu Star-Bulletin .
  6. ^ Lindsay, sergent. Joe (28 mars 2006). "Les marines gagnent la confiance des villageois" . Nouvelles du Corps des Marines . Corps des Marines des États-Unis. Archivé de l'original le 6 avril 2006 . Récupéré le 30 mars 2006 .
  7. ^ Huvane, Capitaine Dan (1er juin 2006). "« Lava Dogs » confie les opérations afghanes à « Chosin Few »" . DefendAmerica . US Department of Defense . Archivé de l'original le 2006-06-06 . Récupéré le 2006-06-02 .
  8. ^ Nelson, cap. Rick (1er janvier 2008). "Les chiens de lave ont battu les chances" . Nouvelles du Corps des Marines . Corps des Marines des États-Unis . Récupéré le 06/05/2010 .
  9. ^ Tuthill, sergent. Brian A. (10 février 2010). "Les Marines combattent les insurgés, sécurisent l'intersection clé sur la route de Marjeh" . Nouvelles du Corps des Marines . Corps des Marines des États-Unis. Archivé de l'original le 29 juin 2011 . Récupéré le 01/03/2010 .

Liens externes