1 Corinthiens 15

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
1 Corinthiens 15
Poxy1008 (1Co 7.33-8.4).jpg
1 Corinthiens 7:33–8:4 dans Papyrus 15 , écrit au 3ème siècle
LivrePremière épître aux Corinthiens
CatégorieÉpîtres pauliniennes
Partie de la Bible chrétienneNouveau Testament
Ordre dans la partie chrétiennesept
Résurrection de la chair (vers 1500) de Luca Signorelli - basé sur 1 Corinthiens 15:52 : "la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés." Chapelle de San Brizio, Duomo, Orvieto

1 Corinthiens 15 est le quinzième chapitre de la première épître aux Corinthiens dans le Nouveau Testament de la Bible chrétienne . Il est rédigé par Paul l'Apôtre et Sosthène à Ephèse . Les onze premiers versets contiennent le premier récit des apparitions post-résurrection de Jésus dans le Nouveau Testament . Le reste du chapitre insiste sur la primauté de la résurrection pour le christianisme .

Texte

Le texte original a été écrit en grec koine . Ce chapitre est divisé en 58 versets.

Témoins textuels

Certains manuscrits anciens contenant le texte de ce chapitre sont:

Kérygme de la mort et de la résurrection de Jésus (15 :1-11)

Versets 1–2

Je voudrais maintenant vous rappeler, frères et sœurs, la bonne nouvelle que je vous ai annoncée, que vous avez reçue à votre tour, dans laquelle vous vous tenez aussi, par laquelle aussi vous êtes sauvés, si vous tenez fermement au message que j'ai annoncé à vous, à moins que vous n'ayez cru en vain.

—  1 Corinthiens 15:1-2 [3]

Versets 3–7

Car je vous ai transmis comme de première importance ce que j'avais reçu à mon tour : que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, et qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures, et qu'il apparut à Céphas, puis aux douze. Puis il est apparu à plus de cinq cents frères et sœurs à la fois, dont la plupart sont encore en vie, bien que certains soient morts. Puis il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.

—  1 Corinthiens 15:3-7 [4]

Peu de temps après sa mort, les disciples de Jésus croyaient qu'il avait été ressuscité par Dieu et exalté au statut divin de Seigneur ( Kyrios ) "à la" droite "de Dieu", [5] qui "l'associe de manière étonnante à Dieu". [6] [note 1] Selon Larry Hurtado , de puissantes expériences religieuses ont été un facteur indispensable dans l'émergence de cette dévotion au Christ. [8] Ces expériences "semblent avoir inclus des visions (et/ou des ascensions vers) le ciel de Dieu, dans lequel le Christ glorifié a été vu dans une position exaltée." [9] [remarque 2]Ces expériences ont été interprétées dans le cadre des desseins rédempteurs de Dieu, tels qu'ils sont reflétés dans les Écritures, dans une «interaction dynamique entre la recherche dévote et priante des textes scripturaires et la réflexion sur ceux-ci et la poursuite d'expériences religieuses puissantes». [12] Cela a initié un "nouveau modèle de dévotion sans précédent dans le monothéisme juif", c'est-à-dire l'adoration de Jésus à côté de Dieu, [13] donnant une place centrale à Jésus parce que son ministère, et ses conséquences, ont eu un fort impact sur son premiers adeptes. [14] Les révélations, y compris ces visions, mais aussi les déclarations inspirées et spontanées, et "l'exégèse charismatique" des écritures juives, les ont convaincus que cette dévotion était commandée par Dieu. [15]

Dans l ' ekklēsia de Jérusalem , dont Paul a reçu ce credo, l'expression «mort pour nos péchés» était probablement une justification apologétique de la mort de Jésus comme faisant partie du plan et du but de Dieu, comme en témoignent les Écritures. [16] L'expression "mort pour nos péchés" est dérivée d' Isaïe , en particulier d' Isaïe 53:4-11 , [note 3] et de Maccabées 4, en particulier de 4 Maccabées 6:28–29 . [web 1]

Assurément nos maladies, il les a portées, et nos douleurs, il les a portées ; tandis que nous l'estimions frappé, frappé de Dieu et affligé. Mais il a été blessé à cause de nos transgressions, il a été écrasé à cause de nos iniquités : le châtiment de notre bien-être était sur lui, et par ses meurtrissures nous avons été guéris. Tous ceux que nous aimons comme des brebis se sont égarés, nous nous sommes tournés chacun vers sa propre voie ; et l'Éternel a fait tomber sur lui l'iniquité de nous tous. Il était opprimé, bien qu'il se soit humilié et n'ait pas ouvert la bouche ; comme un agneau qu'on mène à l'abattoir, et comme une brebis muette devant ses tondeurs ; oui, il n'a pas ouvert la bouche. Par l'oppression et le jugement, il a été enlevé, et avec sa génération, qui a raison ? car il a été retranché du pays des vivants, à cause de la transgression de mon peuple à qui était dû le coup. Et ils firent son sépulcre avec les méchants, et avec les riches son sépulcre; bien qu'il n'ait fait aucune violence, il n'y avait pas non plus de tromperie dans sa bouche. Pourtant, il a plu à l'Éternel de l'écraser par la maladie; pour voir si son âme s'offrirait en restitution, afin qu'il puisse voir sa semence, prolonger ses jours, et que le dessein de l'Éternel puisse prospérer par sa main. serviteur, qui par sa connaissance a justifié le Juste devant la multitude, et il a porté leurs iniquités.

—  Esaïe 53:4-11 IL [17]

Soyez miséricordieux envers votre peuple, et que notre châtiment lui suffise. Faites de mon sang leur purification, et prenez ma vie en échange de la leur.

-  4 Maccabées 6: 28–29 NRSV [18]

Selon Geza Vermes , car Paul 1 Corinthiens 15: 3 peut avoir fait référence à Genèse 22, racontant la liaison d'Isaac , dans laquelle Abraham est prêt à sacrifier Isaac, son fils unique, obéissant à la volonté de Dieu. [19]

"Ressuscité le troisième jour" est dérivé d'Osée 6: 1–2 : [20]

Venez, et retournons à l'Éternel; car il a déchiré, et il nous guérira, il a frappé, et il nous pansera. Au bout de deux jours, il nous fera revivre, le troisième jour, il nous ressuscitera, afin que nous vivions en sa présence.

Origines du credo

Le récit des apparitions de la résurrection de Jésus dans les versets 3 à 7 semble être une première déclaration de credo pré-paulinienne . [23] Les versets 3 à 5 (plus d'éventuels versets supplémentaires) peuvent être l'une des premières croyances sur la mort et la résurrection de Jésus. La plupart des érudits bibliques notent l'ancienneté du credo, probablement originaire de la communauté apostolique de Jérusalem . [24] L'antiquité de la croyance a été placée à pas plus de cinq ans après la mort de Jésus par la plupart des érudits bibliques. [24] L'analyse linguistique suggère que la version reçue par Paul semble avoir inclus les versets 3b–6a et 7. [25]Le credo a été jugé historiquement fiable et prétend conserver un témoignage unique et vérifiable de l'époque. [26] [27]

Geza Vermes est représentatif de la compréhension commune des origines de ce credo dans La Résurrection , déclarant que les paroles de Paul sont "une tradition qu'il a héritée de ses aînés dans la foi concernant la mort, l'ensevelissement et la résurrection de Jésus". [28] Gary R. Habermas affirme : « Essentiellement, tous les érudits critiques s'accordent aujourd'hui à dire que dans Corinthiens 15 :3-8, Paul enregistre une ou des traditions orales anciennes qui résument le contenu de l'Évangile chrétien », [29] dans lequel Paul "utilise le langage explicite de la transmission orale", selon Donald Hagner . [30] En d'autres termes, le récit de Paul a été décrit par les érudits comme "[31] comme "une tradition sacrée", [32] et contenue dans "les strates les plus anciennes de la tradition". [33]

Selon l' épître de Paul aux Galates , il avait déjà rencontré deux des personnes mentionnées dans ces versets comme témoins de la résurrection : Jacques le Juste et Céphas/Pierre :

Puis au bout de trois ans, je montai à Jérusalem pour faire connaissance avec Céphas et restai quinze jours avec lui. Je n'ai vu aucun des autres apôtres – seulement Jacques, le frère du Seigneur. Je vous assure devant Dieu que ce que je vous écris n'est pas un mensonge. ( Galates 1:18–20 )

De plus, même les érudits sceptiques s'accordent à dire que le credo de 1 Corinthiens 15 n'est pas une interpolation mais un credo formulé et enseigné très tôt après la mort de Jésus. Gerd Lüdemann , un érudit sceptique, soutient que "les éléments de la tradition doivent être datés des deux premières années après la crucifixion de Jésus... pas plus tard que trois ans..." [34] Michael Goulder , un autre érudit sceptique , déclare que cela "remonte au moins à ce que Paul a appris lorsqu'il s'est converti, quelques années après la crucifixion". [35]

Versets 8 à 11

8 Enfin, quant à un né prématuré, il m'est aussi apparu. 9 Car je suis le moindre des apôtres, inapte à être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu. 10 Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été vaine. Au contraire, j'ai travaillé plus dur que n'importe lequel d'entre eux, même si ce n'était pas moi, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. [11] Soit donc moi, soit eux, ainsi nous le proclamons et vous en êtes venus à croire. [36]

Résurrection des morts (15:12-58)

Jésus et les croyants (15 :12-19)

Dans les versets 12-19, saint Paul, en réponse à certains doutes exprimés de la congrégation corinthienne, à qui il s'adresse dans la lettre, fait valoir l'importance fondamentale de la résurrection en tant que doctrine chrétienne. À travers ces versets, Paul souligne l'importance de la résurrection de Jésus-Christ et sa pertinence pour le cœur du christianisme. Paul réprimande l'Église de Corinthe en disant que si Jésus n'est pas ressuscité après la crucifixion, alors la foi chrétienne n'a aucun sens (1 Cor 15: 12-19 ESV).

Verset 15

Verset 17

Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine ; vous êtes encore dans vos péchés. [37]

Versets 20-28 : le dernier ennemi

Aux versets 20-28, Paul déclare que Christ reviendra en puissance et mettra ses « ennemis sous ses pieds » (25) et même la mort, « le dernier ennemi », sera détruite :

Verset 26

Le dernier ennemi qui sera détruit est la mort. [38]

Verset 27

1 Corinthiens 15:27 fait référence au Psaume 8:6 . [39] Ephésiens 1:22 fait également référence à ce verset du Psaume 8. [39]

Verset 29 : baptême pour les morts

Sinon, que feront ceux qui sont baptisés pour les morts, si les morts ne ressuscitent pas du tout ? Pourquoi alors sont-ils baptisés pour les morts ? [40]

Le verset 29 suggère qu'il existait une pratique à Corinthe selon laquelle une personne vivante serait baptisée au lieu d'un converti récemment décédé. [ la citation nécessaire ] Teignmouth Shore, écrivant dans Ellicott 's Commentary for Modern Readers , note que parmi les « nombreuses et ingénieuses conjectures » sur ce passage, la seule interprétation tenable est qu'il existait une pratique consistant à baptiser une personne vivante pour substituer ceux qui était mort avant que ce sacrement ait pu être administré à Corinthe, comme cela existait aussi chez les Marcionites au deuxième siècle, ou encore plus tôt que cela, chez une secte appelée "les Corinthiens". [41] LeLa Bible de Jérusalem déclare que "Ce qu'était cette pratique est inconnu. Paul ne dit pas s'il l'a approuvée ou non: il l'utilise simplement pour un argument ad hominem ". [42]

Le mouvement des saints des derniers jours interprète ce passage pour soutenir la pratique du baptême pour les morts . Ce principe du travail par procuration pour les morts est une œuvre importante de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours dans la dispensation de la plénitude des temps . Cette interprétation est rejetée par les autres dénominations du christianisme . [43] [44] [45]

Ne vous y trompez pas (15:33–34)

33 Ne vous y trompez pas : « La mauvaise compagnie corrompt les bonnes habitudes. 34 Éveillez-vous à la justice, et ne péchez pas ; car certains n'ont pas la connaissance de Dieu. Je parle à votre honte.

Le verset 33 contient une citation de la littérature grecque classique. Selon l'historien de l'église Socrate de Constantinople [46] , il est tiré d'une tragédie grecque d' Euripide , mais l'érudition moderne, à la suite de Jérôme [47] l'attribue à la comédie Thaïs de Ménandre , ou Ménandre citant Euripide. Ce n'était peut-être pas une citation directe de Paul : "Ce dicton était largement connu comme une citation familière." [48] ​​Quoi qu'il en soit, cette citation semble figurer dans l'un des fragments des œuvres d'Euripide [49]

Résurrection du corps (15:35-58)

Le Dernier Atout , enluminure de Facundus, 1047. Madrid, Biblioteca Nacional de España .

Le chapitre se termine par un récit de la nature de la résurrection, que dans le Jugement dernier, les morts seront ressuscités et les vivants et les morts transformés en "corps spirituels" (verset 44): [50]

Versets 51-53

51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés,
52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. Car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés.
53 Car ce corruptible doit revêtir l'incorruptibilité, et ce mortel doit revêtir l'immortalité.

Ainsi, par la puissance de Jésus-Christ, « la mort est engloutie dans la victoire » (verset 54).Se référant à un verset du Livre d'Osée ( 13:14 ), Paul demande : « Ô mort où est ton aiguillon ? Ô sépulcre où est ta victoire ? (verset 55), assimilant ainsi le péché à la mort et à la loi judaïque qui ont maintenant été conquises et remplacées par la victoire de Christ.

Utilise

Église

Le Catéchisme de l'Église catholique fait référence à 1 Corinthiens 15 :

PÈRE, [...] c'est la vie éternelle, qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ que tu as envoyé. 1 Dieu notre Sauveur veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 2 Il n'y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés 3 que le nom de JÉSUS. [51]

Des lectures du texte sont utilisées lors des funérailles dans l'Église catholique, où les personnes en deuil sont assurées de "l'attente sûre et certaine de la résurrection à une vie meilleure". [52]

Littérature

Dans le livre Harry Potter et les reliques de la mort de JK Rowling , l'inscription sur la pierre tombale des parents de Harry Potter comporte la gravure des mots : « Le dernier ennemi qui sera détruit est la mort ». [53] Ceci est tiré de la version King James de 1 Corinthiens 15:26 . [54] [55]

Musique

La version King James des versets 20–22 et 51–57 de ce chapitre est citée comme textes dans l' oratorio de langue anglaise " Messiah " de George Frideric Handel (HWV 56). [56]

Voir aussi

Remarques

  1. L'adoration de Dieu telle qu'exprimée dans l'expression « invoquer le nom du Seigneur [ Yahweh ] » a également été appliquée à Jésus, invoquant son nom « dans le culte collectif et dans le modèle de dévotion plus large des croyants chrétiens (par exemple, le baptême, l'exorcisme , guérison)." [sept]
  2. ^ Ces visions peuvent être apparues principalement pendant le culte collectif. [10] Johan Leman soutient que les repas communautaires ont fourni un contexte dans lequel les participants sont entrés dans un état d'esprit dans lequel la présence de Jésus était ressentie. [11]
  3. ^ Voir Herald Gandi (2018), La Résurrection : « Selon les Écritures » ? , se référant à Esaïe 53 , entre autres.
  4. ^ Voir Pourquoi la résurrection a-t-elle eu lieu « le troisième jour » ? Deux aperçus pour des explications sur l'expression "troisième jour". Voir aussi 2 Rois 20:8 : "Ezéchias dit à Isaïe : "Quel sera le signe que l'Eternel me guérira, et que je monterai à la maison de l'Eternel le troisième jour ?"" Selon Sheehan, La référence de Paul à Jésus ressuscité "le troisième jour [...] exprime simplement la croyance que Jésus a été sauvé du sort de l'absence totale de Dieu (la mort) et a été admis dans la présence salvatrice de Dieu (l'avenir eschatologique). " [22]

Références

  1. ^ "P123 (P. Oxy. 4844). Liste Handschriften DocID : 10123" . Münster : Institut de recherche textuelle du Nouveau Testament . Récupéré le 29 mars 2019 .
  2. ^ "016 (Smithsonian Institution, Freer Gallery of Art F1906.275). Liste Handschriften DocID : 20016" . Münster : Institut de recherche textuelle du Nouveau Testament . Récupéré le 29 mars 2019 .
  3. ^ 1 Corinthiens 15:1-2
  4. ^ 1 Corinthiens 15:3-7 : Nouvelle version standard révisée
  5. ^ Hurtado 2005 , p. 181.
  6. ^ Hurtado 2005 , p. 179.
  7. ^ Hurtado 2005 , p. 181-182.
  8. ^ Hurtado 2005 , pp. 64–65, 181, 184–185.
  9. ^ Hurtado 2005 , pp. 72-73.
  10. ^ Hurtado 2005 , p. 73.
  11. ^ Léman 2015 , pp. 168–169.
  12. ^ Hurtado 2005 , p. 184.
  13. ^ Hurtado 2005 , p. 53.
  14. ^ Hurtado 2005 , pp. 53–54.
  15. ^ Hurtado 2005 , pp. 72–73, 185.
  16. ^ Hurtado 2005 , p. 131.
  17. ^ Ésaïe 53: 4–11
  18. ^ 4 Maccabées 6: 28-29
  19. ^ Vermes 2012 , p. 101-102.
  20. ^ Lüdemann & Özen 1996 , p. 73.
  21. ^ Osée 6: 1–2
  22. ^ Sheehan 1986 , p. 112.
  23. ^ Neufeld, Les premières confessions chrétiennes (Grand Rapids: Eerdmans, 1964) p. 47 ; Reginald Fuller, La formation des récits de résurrection (New York: Macmillan, 1971) p. 10 ( ISBN 0281024758 ); Wolfhart Pannenberg, Jesus - God and Man traduit par Lewis Wilkins et Duane Pribe (Philadelphie : Westminster, 1968) p. 90 ( ISBN 0664208185 ); Oscar Cullmann, L'Église primitive : études d'histoire et de théologie paléochrétiennes , éd. AJB Higgins (Philadelphie : Westminster, 1966) p. 64 ; Hans Conzelmann, 1 Corinthiens , traduit James W. Leitch (Philadelphie : Fortress 1975) p. 251 ( ISBN 0800660056   ); Bultmann, Théologie du Nouveau Testament vol. 1 p. 45, 80–82, 293 ; RE Brown, La conception virginale et la résurrection corporelle de Jésus (New York: Paulist Press, 1973) pp. 81, 92 ( ISBN 0809117681 ) 
  24. ^ un b voir Wolfhart Pannenberg, Jésus - Dieu et l'homme traduit Lewis Wilkins et Duane Pribe (Philadelphie : Westminster, 1968) p. 90 ; Oscar Cullmann, L'Église primitive: études sur l'histoire et la théologie paléochrétiennes, éd. AJB Higgins (Philadelphie : Westminster, 1966) p. 66; RE Brown, La conception virginale et la résurrection corporelle de Jésus (New York : Paulist Press, 1973) p. 81 ; Thomas Sheehan, First Coming: How the Kingdom of God Became Christianity (New York: Random House, 1986) pp. 110, 118; Ulrich Wilckens, Resurrection traduit AM Stewart (Édimbourg : Saint Andrew, 1977) p. 2 ; Hans Grass, Ostergeschen und Osterberichte, deuxième édition (Gottingen : Vandenhoeck und Ruprecht, 1962) p. 96 ; L'herbe favorise l'origine à Damas.
  25. ^ MacGregor, Kirk R. (2006). "1 Corinthiens 15: 3b–6a, 7 et la résurrection corporelle de Jésus" . Journal de la Société théologique évangélique . 49 (2): 225–234.
  26. ^ Hans von Campenhausen, « Les événements de Pâques et le tombeau vide », dans Tradition et vie dans l'Église (Philadelphie : Fortress, 1968) p. 44
  27. ^ Archibald Hunter, Œuvres et Paroles de Jésus (1973) p. 100 ( ISBN 0334018064 ) 
  28. ^ Geza Vermes (2008) La Résurrection . Londres, Pingouin : 121–2 ( ISBN 0739499696 ; ISBN 978-0141030050 )  
  29. ^ Francis J. Beckwith ; William Lane Craig ; JP Moreland , éd. (2009). A tout le monde une réponse: un cas pour la vision chrétienne du monde . Presse interuniversitaire. p. 182. ISBN 978-0830877508.
  30. ^ Donald Hagner (2012). "Partie 2.7. L'origine et la fiabilité de la tradition évangélique". Le Nouveau Testament : une introduction historique et théologique . Livres de boulanger. ISBN 978-1441240408.
  31. ^ NTWright . "Les premières traditions et les origines du christianisme" . NTWrightPage.
  32. ^ Larry W. Hurtado (2005). Seigneur Jésus-Christ : Dévotion à Jésus dans le christianisme primitif . Wm. Éditions B. Eerdmans. p. 71. ISBN 978-0802831675.
  33. ^ Dale Moody (1987). Robert L. Perkins (éd.). Perspectives sur l'Écriture et la Tradition: Essais en l'honneur de Dale Moody . Presse universitaire Mercer. p. 109. ISBN 978-0865543058.
  34. ^ Gerd Ludemann (1994). La Résurrection de Jésus . p. 38.
  35. ^ Michael Goulder (1996). The Baseless Fabric of a Vision (tel que cité dans Gavin D'Costa's Resurrection Reconsidered, p. 48) .
  36. ^ 1 Corinthiens 15: 8-11 NRSV
  37. ^ 1 Corinthiens 15:17 LSG
  38. ^ 1 Corinthiens 15:26 KJV
  39. ^ un b Kirkpatrick, AF (1901). Le Livre des Psaumes : avec introduction et notes . La Bible de Cambridge pour les écoles et les collèges. Vol. Livre IV et V : Psaumes XC-CL. Cambridge : Aux presses universitaires. p. 838 . Consulté le 28 février 2019 .
  40. ^ 1 Corinthiens 15:29 NKJV
  41. ^ Teignmouth Shore, Commentaire d'Ellicott pour les lecteurs modernes sur 1 Corinthiens 15, consulté le 12 avril 2017
  42. ^ Bible de Jérusalem (1966), note à 1 Corinthiens 15:29
  43. ^ LCMS Foire aux questions: Autres dénominations , Église luthérienne, Synode du Missouri
  44. ^ Le Vatican met en garde contre le «baptême des morts» mormon, catholique en ligne , récupéré le 3 juillet 2016
  45. ^ Recevoir des directives pour le ministère auprès des mormons qui cherchent à devenir des méthodistes unis , Église méthodiste unie, archivé de l'original le 19/08/2016 , récupéré le 3 juillet 2016
  46. ^ The Ecclesiastical History of Socrates ... , Londres: George Bell, 1897. livre III, chapitre 16, verset 114, page 194. Voir aussi l'essai d'introduction à Samson Agonistes par John Milton , De cette sorte de poème dramatique qui s'appelle 'd Tragédie .
  47. ^ Commentaire ad Titum 100.1
  48. ^ Hans Conzelmann (1975). 1 Corinthiens : Commentaire de la première épître aux Corinthiens . James W. Leach (traducteur). Philadelphie : Fortress Press. pp.  278–279 fn 132 . ISBN  0800660056.
  49. ^ Bibliothèque classique Loeb Euripide VIII, fragment 1024
  50. ^ EP Sanders (1991) Paul . Oxford University Press : 29–30 ( ISBN 0192876791 ). Pour une application homilétique , voir "Quand j'arrive au bout du chemin" (Références) . 
  51. ^ "Prologue" . Catéchisme de l'Église catholique . Vatican . Récupéré le 14/08/2014 .
  52. ^ Église catholique. (1998). Lectionnaire pour la messe, deuxième édition type, introduction (série documentaire Liturgie, 1). Washington, DC : Conférence catholique des États-Unis.
  53. ^ Rowling, JK (2007). Harry Potter et les reliques de la mort . Vol. Livre 7 (édition illustrée). Livres d'Arthur A. Levine. p.  328 . ISBN 9780545010221.
  54. ^ García, Elena (19 octobre 2007). "L'auteur de Harry Potter révèle l'allégorie chrétienne des livres, sa foi en difficulté" . chrétien aujourd'hui . Récupéré le 6 février 2011 .
  55. ^ Egerton, Joe (26 novembre 2010). "De Harry Potter à Jésus-Christ" . Foi pensante . Récupéré le 7 avril 2019 .
  56. ^ Bloc, Daniel I. (2001). "Le Messie de Haendel: Perspectives bibliques et théologiques" (PDF) . Didaskalia . 12 (2) . Récupéré le 19 juillet 2011 .

Source

Sources imprimées
  • Hurtado, Larry (2005). Seigneur Jésus-Christ. La dévotion à Jésus dans le christianisme primitif . Eerdmans.
  • Léman, Johan (2015). Van totem tot voiren Heer. Een historisch-antropologisch verhaal . Pelckmans.
  • Lüdemann, Gerd ; Özen, Alf (1996). De opstanding van Jezus. Een historische benadering (Was mit Jesus wirklich geschah. Die Auferstehung historisch betrachtet / La résurrection du Christ : une enquête historique) . L'Avoir/Averbode.
  • Sheehan, Thomas (1986). Première venue : comment le royaume de Dieu est devenu le christianisme . New York : Maison aléatoire.
  • Vermes, Géza (2012). Débuts chrétiens : de Nazareth à Nicée, AD 30-325 . Manchot.
Sources Web

Liens externes