12 e Régiment blindé du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
12 e Régiment blindé du Canada
12 Insigne de casquette RBC.png
Insigne de casquette du 12 e Régiment blindé du Canada
actif1871-présent
Pays Canada
Branche Armée canadienne
TaperBlindé
RôleCavalerie blindée
Taille2 régiments
Partie deCorps blindé royal canadien
Garnison/QG
Devise(s)Adsum ( latin ): je suis présent
Mars
  • Rapide : "Marianne s'en va-t-au-Moulin"
  • Lent : "Quand vous mourrez de nos amours"
Anniversaires24 mars 1871
Fiançailles
Site Internetarmy-armee .forces .gc .ca /fr /12-regiment-blinde-canada /trois-rivieres .page
Commandants

Commandant actuel
  • Force régulière : Lcol Nicolas Lussier-Nivischiuk
  • Milice : Lcol Stéphan LeBlanc
Colonel honoraireBgén Denis Mercier, CD
Lieutenant-colonel honorairePierre Ayotte
Insigne
Symbole de la carte de l'OTAN
Symbole militaire - Unité amie (Cadre bichrome 1,5x1) - Armure - Lumière (OTAN APP-6C).svg
Abréviation12eRBC

Le 12 e Régiment blindé du Canada (traduction de son ancien nom, le « 12th Canadian Armoured Regiment ») est un régiment blindé de l'Armée canadienne basé à la BFC Valcartier , en périphérie de la ville de Québec . Le régiment compte à la fois une unité de la Force régulière et une unité de la Première réserve. L'abréviation du 12 e Régiment blindé du Canada est 12 e RBC.

Dans le régiment de la Force régulière, les trois escadrons sont basés sur la famille de véhicules VBL et sont désignés comme escadrons de cavalerie blindée légère. Chaque escadron est actuellement organisé en troupes de quatre véhicules chacune. L'escadron C du 12 e RBC est équipé du char Leopard 2 et est situé à la BFC Gagetown dans le cadre de l'escadron C du Royal Canadian Dragoons .

Lignée

12e Régiment blindé du Canada

  • Né le 24 mars 1871 à Trois-Rivières, au Québec, sous le nom de Three Rivers Provisional Battalion of Infantry
  • Redésigné le 4 juin 1880 sous le nom de 86th "Three Rivers" Battalion of Infantry
  • Redésigné le 8 mai 1900 sous le nom de 86th Three Rivers Regiment
  • Redésigné le 29 mars 1920 sous le nom de The Three Rivers Regiment
  • Converti le 15 décembre 1936 en armure et renommé The Three Rivers Regiment (Tank)
  • Redésigné le 13 août 1940 sous le nom de 2nd Regiment, The Three Rivers Regiment (Tank)
  • Redésigné le 1er avril 1941 sous le nom de 12th (Reserve) Army Tank Battalion, (The Three Rivers Regiment (Tank))
  • Redésigné le 15 août 1942 sous le nom de 12th (Reserve) Army Tank Regiment (The Three Rivers Regiment (Tank))
  • Converti le 1er avril 1946 en artillerie et renommé 46th Anti-Tank Regiment, RCA (Three Rivers Regiment)
  • Converti le 19 juin 1947 en blindé et renommé 24th Armored Regiment (Three Rivers Regiment)
  • Redésigné le 4 février 1949 sous le nom de Le Régiment de Trois-Rivières (24th Armoured Regiment)
  • Redésigné le 19 mai 1958 sous le nom de Le Régiment de Trois-Rivières (RCAC)
  • Redésigné le 2 mai 1968 sous le nom de 12 e Régiment blindé du Canada [1]
Arbre
18128e bataillon, sélectionnez la milice incarnéeDiv. Trois-Rivières
1815DissousDissous
1869Infy ​​coys indépendants
1871Bn provisoire de Three Rivers d'Infy
188086e bataillon "Three Rivers" d'Infy
190086e régiment des trois rivières
1916178e Bon "Outre-mer" , CEF
1917Dissous
1918259th Bn, Canadian Rifles, CEF (Sibérie)
1920Le Régiment des Trois RivièresDissous
1936Le régiment des trois rivières (réservoir)
1939The Three Rivers Regt (Tank), CASF
1940The Three Rivers Regt (Tank), CAC, CASF2e Regt, The Three Rivers Regt (Tank)
194112th Army Tank Bn (The Three Rivers Regt (Tank)), CAC, CASF12th (Reserve) Army Tank Bn, (The Three Rivers Regt (Tank))
194212th Army Tank Regt (Three Rivers Regt (Tank)), CAC, CASF12th (Reserve) Army Tank Regt (The Three Rivers Regt (Tank))
194312th Armd Regt (Three Rivers Regt), CAC, CASF
194512th Armd Regt (Three Rivers Regt), RCAC, CASF
1945Dissous
194646th Anti-Tank Regt, RCA (Three Rivers Regt)
194724th Armd Regt (Three Rivers Regt)
1949Le Rég t de Trois-Rivières (24th Armd Regt)
1958Le Rég t de Trois-Rivières (RCAC)
196812 e  Rég t blindé du Canada12 e  Rég t blindé du Canada (Milice)
1998Perpétue le 259e BnPerpétue le 259e Bn
2012Perpétue les unités de la guerre de 1812Perpétue les unités de la guerre de 1812
2022
Abréviations utilisées dans le tableau
Abréviation Phrase
Armé Blindé
Bn Bataillon
CAC Corps blindé canadien
CASF Service actif du Canada
FEC Corps expéditionnaire canadien
Coys Entreprises
Div. Division
Infier Infanterie
RCA Artillerie royale canadienne
RCAC Corps blindé royal canadien
Régt Régiment
Rég t Régiment

Perpétuations

Guerre de 1812

  • 8e bataillon, sélectionnez la milice incarnée
  • Division de Trois-Rivières [1]

La Grande Guerre

Historique opérationnel

La Grande Guerre

Le 178th Battalion (Canadien-Français), CEF est autorisé le 15 juillet 1916 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 3 mars 1917, où, le 16 mars 1917, son personnel est absorbé par le 10th Reserve Battalion, CEF pour fournir des renforts au Corps canadien Sur le terrain. Le bataillon est dissous le 21 mai 1917. [1]

Le 259th Battalion, Canadian Rifles, CEF (Siberia) fut autorisé le 1er novembre 1918 et s'embarqua pour la Russie les 22 et 26 décembre 1918. Là, il servit avec la 16th Infantry Brigade dans le cadre des forces alliées dans l'est de la Russie jusqu'au 19 mai 1919. Le bataillon est dissous le 6 novembre 1920. [1]

La Seconde Guerre mondiale

Le soldat JW McConnell, Three Rivers Regiment, examinant un char allemand PzKpfW III assommé, San Leonardo di Ortona, Italie, 20 décembre 1943

Le régiment est mobilisé sous le nom de The Three Rivers Regiment (Tank), CASF, pour le service actif le 1er septembre 1939. Il est renommé The Three Rivers Regiment (Tank), CAC, CASF, le 13 août 1940. Il est converti en blindé le 23 novembre 1940, et à un bataillon de chars de l'armée le 11 février 1941, désigné sous le nom de 12th Army Tank Battalion (The Three Rivers Regiment (Tank)), CAC, CASF. Il a été renommé 12th Army Tank Regiment (Three Rivers Regiment (Tank)), CAC, CASF, le 15 mai 1942; en tant que 12th Armoured Regiment (Three Rivers Regiment), CAC, CASF, le 26 août 1943; et en tant que 12th Armoured Regiment (Three Rivers Regiment), RCAC, CASF le 2 août 1945.

Le 21 juin 1941, il s'embarqua pour la Grande-Bretagne. Le régiment débarque en Sicile le 10 juillet 1943 et en Italie le 12 septembre 1943 dans le cadre de la 1re Brigade blindée canadienne. Le 8 mars 1945, le régiment s'est déplacé avec le I Corps canadien vers l'Europe du Nord-Ouest dans le cadre de l'OPÉRATION GOLDFLAKE. Là, il a combattu jusqu'à la fin de la guerre. Le régiment d'outre-mer est dissous le 30 novembre 1945. [1]

Après-guerre

Le régiment de la Force régulière a servi en mission de maintien de la paix à CHYPRE dans le cadre de l'OPÉRATION SNOWGOOSE d'août 1990 à mars 1991. [2]

Afghanistan

Le régiment régulier a fourni plusieurs escadrons et troupes de reconnaissance et des troupes de chars aux forces opérationnelles canadiennes qui ont servi en Afghanistan de 2002 à 2014.

Historique

Plaque commémorative du Régiment des Trois-Rivières

Ses origines remontent au Régiment des Trois-Rivières, un régiment de milice (Force de réserve) basé à Trois-Rivières , une ville à mi-chemin entre Montréal et Québec. Il s'est formé à l'origine en 1871 sous le nom de bataillon provisoire d'infanterie de Three Rivers. Il s'agit d'un nouveau quartier général de bataillon qui réunit quatre compagnies d'infanterie jusque-là indépendantes, formées en 1869 à Trois-Rivières, Rivière-du-Loup-en-Haut , Berthier-en-Haut et Saint-Gabriel-de-Brandon . Le bataillon reçoit un numéro en 1880 (86th "Three Rivers" Battalion of Infantry) et est élevé au rang de régiment en 1900 (86th Three Rivers Regiment). [3]

Au cours de la Première Guerre mondiale , les unités d'infanterie de la milice canadienne ne sont pas mobilisées, mais de nouvelles unités sont plutôt formées de volontaires de la milice et de nouvelles recrues. Les unités de la milice sont généralement devenues des organisations de recrutement, d'initiation et de formation préliminaire. Le 86th Regiment recruta le 178th "Overseas" Battalion, CEF , en 1916. Le 178th Battalion fut démantelé en Angleterre en 1917, mais suffisamment de ses anciens membres combattirent à la bataille d'Amiens (1918) pour que le bataillon se qualifie pour un honneur de bataille . , que le 12 e RBC perpétue. [3]

Le régiment perpétue également le 259th Battalion, Canadian Rifles, Canadian Expeditionary Force (Siberia). [1]

Lors de la réorganisation d'après-guerre de la Milice, le 86e Régiment a perdu son effectif, devenant simplement le Régiment des Trois Rivières. Lors de la réorganisation de 1936, il est devenu une unité de chars d'infanterie, The Three Rivers Regiment (Tank). [3]

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le régiment mobilise un régiment blindé qui s'embarque pour l'Angleterre en 1941. Après deux ans d'entraînement, le 12e Régiment blindé (Three Rivers Regiment) débarque en Sicile, où il appuie la 1re Division d'infanterie canadienne tout au long de l'opération Husky presque exclusivement et a acquis une réputation de ténacité et de courage. Le 12e CAR a été le premier régiment blindé canadien à détruire des panzers au combat; un Panzer III et un des Mark IV "Specials" ont été détruits par ses hommes à Grammichele le 15 juillet. Le régiment a également participé à l'opération Baytown, débarquèrent également sur le continent italien en septembre 1943 et furent souvent appelés à soutenir les bataillons d'infanterie britanniques en raison de leur professionnalisme discret. Bien que la formation dont il faisait partie était à l'origine connue sous le nom de 1st Tank Brigade, le nom a été changé plus tard en 1st Canadian Armoured Brigade . [3]

Après la guerre, le régiment reçoit un nom (partiellement) français : Le Régiment de Trois-Rivières (24th Armored Regiment). [3]

En 1968, le régiment a été renommé et agrandi pour inclure un nouveau régiment de la Force régulière en plus du régiment original de la Milice. L'unité de la Force régulière s'appelle le 12 e  Régiment blindé du Canada et l'unité de la milice s'appelle le 12 e  Régiment blindé du Canada (Milice) (ou en français, 12 e  Régiment blindé du Canada (Milice) ). Le numéro dans le titre du régiment commémore l'unité de la Seconde Guerre mondiale , le 12e Régiment blindé (Three Rivers Regiment). [3]

Honneurs de bataille

Insigne d'unité du 12e Régiment de chars de l'Armée canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale

Dans la liste ci-dessous, les honneurs de bataille en majuscules ont été décernés pour la participation à de grandes opérations et campagnes, tandis que ceux en minuscules indiquent les honneurs accordés pour des batailles plus spécifiques. Ces honneurs de bataille en caractères gras sont inscrits sur le guidon régimentaire . [3]

Guerre de 1812

  • Distinction honorifique non blasonnable Defense of Canada – 1812–1815 – Défense du Canada [3]

Grande Guerre

Seconde Guerre mondiale

Guerre en Afghanistan

  • Afghanistan [5]

Remarques:

  1. Le régiment porte cet honneur de bataille puisqu'il perpétue le 178th (Canadien-Français) Battalion, CEF . Le 178e était un bataillon de réserve et n'a jamais servi sur le front. Cependant, suffisamment de ses anciens membres ont servi à Amiens pour mériter un honneur de bataille.
  2. Le 25 juin 1998, le régiment obtient la perpétuation du « 259th Battalion (Canadian Rifles), CEF (Siberia) » (Memorandum 5400-34 (DHH), 23 juin 1998).

Musée militaire de Trois-Rivières

Musée militaire de Trois-Rivières
Emplacement574, rue Saint-François-Xavier, Trois-Rivières, QC G9A 1R6 Canada
TaperMusée régimentaire
Site Internetwww .armee .gc .ca /12rbc _milice /qg-hq /musee-museum-fra .aspx

Le musée collectionne, préserve, recherche, interprète et expose des artefacts qui reflètent l'histoire militaire de Trois-Rivières, l'histoire du 12e Régiment blindé (Three Rivers Regiment) et l'histoire de la Milice canadienne. Le musée sert de moyen de formation pour enseigner l'histoire du régiment et pour stimuler et favoriser au sein du grand public un intérêt continu pour le régiment, ses activités et ses réalisations. [6] Le Musée est affilié à : CMA , RCIP , OMMC et Musée virtuel du Canada .

Ordre de priorité

Force régulière

Bien que le régiment soit le plus ancien des régiments blindés de la Force régulière , sa composante de la Force régulière prend sa préséance à partir de sa date d'entrée dans la Force régulière (1968). La composante de la Force de réserve continue d'avoir préséance depuis 1871 au sein de la Force de réserve.

Précédé par 12 e Régiment blindé du Canada succédé par
Dernier en priorité des régiments blindés réguliers

Force de réserve

Précédé par 12e Régiment blindé du Canada (Milice ) succédé par

Alliances

Notes et références

  1. ^ A b c d e f g FC Publication A-DH-267-003 Insignes et lignées des FC. Tome 3 : Régiments d'armes de combat.
  2. ^ http://www.canadiansoldiers.com/history/peacekeeping/unficyp.htm Consulté le 28 juillet 2014.
  3. ^ un bcdefghij " 12e Régiment blindé du Canada " . _ _ _ _ Lignées officielles : Volume 3, Partie 1 : Régiments blindés, d'artillerie et du génie de campagne - Régiments blindés . Direction de l'Histoire et du Patrimoine. 11 juin 2010 . Récupéré le 9 septembre 2011 .
  4. ^ un b * CanadianSoldiers.com Le soldat canadien au 20e siècle consulté le 6 août 2014
  5. ^ "Les Honneurs du Théâtre d'Asie du Sud-Ouest" . Bureau du premier ministre du Canada. Archivé de l'original le 12 mai 2014 . Récupéré le 11 mai 2014 .
  6. ^ A-AD-266-000/AG-001 Musées des Forces canadiennes - Opérations et administration 2002-04-03

Liens externes