10e armée (France)

La Dixième Armée ( français : Xe Armée ) était une armée de campagne de l' armée française pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale .

Première Guerre mondiale

La dixième armée, d'abord appelée détachement d'armée Maud'huy , est formée le 1er octobre 1914 lors de la Course à la mer .

Elle remporta une victoire à la bataille d'Arras (1914) . Plus tard, elle participe à la deuxième bataille de l'Artois (mai 1915), à la troisième bataille de l'Artois (septembre 1915), à la bataille de la Somme (juillet 1916) et à la deuxième bataille de l'Aisne (avril 1917).

En octobre 1917, à la demande du commandant suprême italien, le général Luigi Cadorna , la dixième armée s'installe sur le front italien aux côtés des unités du corps expéditionnaire britannique, formant ensemble le corps expéditionnaire italien . Pour cette opération, l'armée comprenait le 12e corps d'armée et le 31e corps d'armée , pour un total de six divisions d'infanterie des troupes françaises. [1] [2] Les Italiens avaient été repoussés à la bataille de Caporetto par les divisions austro-hongroises renforcées par l'armée allemande . Les forces françaises étaient installées principalement à l'ouest de la ville de Vérone , soi-disant pour contrer une offensive des forces austro-hongroises qui viendrait du comté du Tyrol via la vallée de l'Adige . [3]

Le 26 mars 1918, la dixième armée rentre en France, où elle participe à la troisième bataille de l'Aisne , à la deuxième bataille de la Marne et à l' offensive des Cent Jours .
Les deux divisions du 12e corps d'armée sous le commandement de Jean César Graziani restent en Italie jusqu'à la fin de la guerre.

Entre-deux-guerres

Après l' armistice , cela faisait partie de l' occupation de la Rhénanie . Le 21 octobre 1919, elle fut combinée avec la VIIIe armée pour former l' armée française du Rhin .

La Seconde Guerre mondiale

Il a été réformé pendant la Seconde Guerre mondiale . Une première Xe Armée est dissoute entre le 7 et le 8 juin 1940, avec d'une part l'encerclement du 9e corps d'armée à Saint-Valéry-en-Caux et d'autre part le rattachement des 10e et 25e corps d'armée à l' Armée. de Paris . Après la rupture du front de la Somme, les 5 et 6 juin 1940, débute la dernière phase de la bataille de France. Pour les Alliés, il était indispensable de se regrouper sur la Seine pour empêcher les Allemands de la traverser. C'est pourquoi une nouvelle 10ème Armée fut constituée pour tenir le front de la Basse-Seine et placée sous le commandement du général Robert Altmayer (1875 - 1959). Ses troupes n'étaient pas encore en place lorsque les Allemands apparurent sur la Seine le 9 juin et la franchirent aussitôt dans le secteur de la Portejoie, Saint-Pierre-du-Vauvray et Venables. La ligne Weygand était rompue.

Commandants

Première Guerre mondiale

  • Général de Maudhuy (3 octobre 1914 – 2 avril 1915)
  • Général d'Urbal (2 avril 1915-4 avril 1916)
  • Général Micheler (4 avril – 27 décembre 1916)
  • Général Duchene (27 décembre 1916-11 décembre 1917)
  • Général Maistre (11 décembre 1917-10 juin 1918)
  • Général Charles Mangin (10 juin 1918-21 octobre 1919)

La Seconde Guerre mondiale

Voir également

Liste des armées françaises pendant la Première Guerre mondiale

Les références

  1. ^ Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome X. 2e Tome. Ordres de grandes unités de bataille - Divisions d'Infanterie, Divisions de Cavalerie. Ministère De la Guerre, Etat-Major de l'Armée - Service Historique (en français) (1ère éd.). Paris : Imprimerie Nationale. 1924 . Récupéré le 14 août 2020 .
  2. ^ "Liste précise des régiments en Italie". Pages du forum 14-18 (en français). 10 avril 2006 . Récupéré le 14 août 2020 .
  3. ^ La Grande Guerra: le soutien des Alliés à l'Italie après Caporetto

Lectures complémentaires

  • Visite du front italien : forces britanniques, américaines, françaises et allemandes dans le nord de l'Italie 1917-1919 Mackay, Francis, Leo Cooper, Barnsley, 2002, ISBN 0-85052-876-3 
Extrait de "https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=10th_Army_(France)&oldid=1182340972"