1, 2, 3, Soleil

1, 2, 3, Soleil
Affiche du film français
Dirigé parBertrand Blier
Écrit parBertrand Blier
Produit parPatrice Ledoux
En vedetteAnouk Grinberg
Marcello Mastroianni
Jean-Pierre Marielle
CinématographieGérard de Battista
Édité parClaudine Merlin
Musique parKhaled

Sociétés de production
Distribué parGaumont Buena Vista International
Date de sortie
  • 18 août 1993 ( 18/08/1993 )
Durée de fonctionnement
104 minutes
PaysFrance
LangueFrançais
Budget9 millions de dollars
Box-office3,1 millions de dollars [1]

1, 2, 3, Sun ( français : Un, deux, trois, soleil ) est un film de comédie noire surréaliste français de 1993réalisé par Bertrand Blier . [2] Le titre du film correspond au nom français du jeu pour enfants "Statues" .

Parcelle

Dans un quartier pauvre de Marseille, plein de tours peuplées de gens venus de nombreuses régions d'Afrique et d'ailleurs, Victorine grandit avec une mère inadaptée et un père alcoolique, qui ne cesse de lui donner des demi-frères et des demi-sœurs. Elle l'aime néanmoins et souhaite qu'il arrête de boire et reste à la maison. Bien consciente de ce qu'implique la puberté, elle est initiée en série dans une voiture abandonnée par une bande de jeunes au chômage lorsqu'elle crie que la première fois devrait être un peu d'affection et de romance. Dans ce cas, dit-on, il faut du Petit Paul. La traitant avec tendresse, il devient son premier amour, mais sa carrière de cambrioleur est interrompue lorsqu'il est abattu par un propriétaire enragé. Après s'être exposée à un homme solitaire dans un train, il déclare être tombé amoureux d'elle. C'est Maurice,

Casting

Les références

  1. ^ "1,2,3 soleil". Billetterie de JP .
  2. ^ "NY Times : 1, 2, 3, dimanche" . Département Films et TV Le New York Times . 2012. Archivé de l'original du 25 février 2012 . Récupéré le 2 avril 2009 .

Liens externes

  • 1, 2, 3, dimanche sur IMDb