-nik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le suffixe anglais -nik est d' origine slave . Il correspond approximativement au suffixe "-er" et désigne presque toujours un nom d'agent (c'est-à-dire qu'il décrit une personne liée à la chose, à l'état, à l'habitude ou à l'action décrite par le mot auquel le suffixe est attaché). [1] Dans les cas où une monnaie de langue maternelle anglaise peut se produire, le mot "-nik" porte souvent une connotation ironique. [ comment? ] [ citation nécessaire ]

Histoire

Le suffixe existait en anglais à l'état dormant pendant longtemps, en termes empruntés. Un exemple est raskolnik , enregistré par l' Oxford English Dictionary comme connu depuis 1723. [1] Il y a eu deux vagues principales de l'introduction de ce suffixe dans la langue anglaise. La première était motivée par des mots yinglish fournis par des locuteurs yiddish d' Europe de l'Est . La deuxième surtension a été observée après le lancement du premier satellite Spoutnik par l' Union soviétique le 4 octobre 1957.

Dans son livre The American Language , publié pour la première fois en 1919, HL Mencken (1880-1956) attribue à la manie l'ajout de "-nik" à la fin des adjectifs pour créer des noms à la bande dessinée américaine d' Al Capp Li'l Abner (1934 –77) [ citation complète nécessaire ] plutôt qu'à l'influence de « Spoutnik », enregistré pour la première fois en 1957, [2] ou « beatnik », enregistré pour la première fois en 1958. [3]

Vocabulaire

Mainstream

Mots de contexte ou d'usage significatif :

Décontracté

Néologismes occasionnels :

  • Alrightnik : celui qui a réussi ; Nouveau Riche
  • Artnik, un éditeur britannique (défunt); [4] le mot est antérieur à sa création
  • Computernik : un geek informatique
  • Holdupnik : un voleur
  • Muttnik , le premier chien dans l'espace
  • Neatnik : un maniaque de la propreté
  • Nogoodnik : une personne paresseuse, incompétente ou malveillante
  • Peacenik : un pacifiste ; un hippie
  • Rudenik : une personne grossière
  • Wordnik

Adaptation juive

Mots utilisés à l'origine par les Juifs d'Europe, d'Amérique et d'Israël, faisant souvent référence à des concepts liés à leurs expériences ou à des événements qui se passent en Israël ou parmi le peuple juif :

  • Chabadnik ou Habadnik : adepte de Chabad
  • Jobnik : un soldat non combattant qui effectue des tâches de secrétariat
  • Kadimanik : membre du programme Kadima de United Synagogue Youth
  • Ka-tzetnik : un prisonnier ou un survivant du camp de concentration nazi, dérivé de l'abréviation KZ, prononcé « Ka-tzet »
  • Kibboutznik : membre d'un kibboutz
  • Lamedvavnik
  • Likoudnik : partisan du parti politique israélien Likoud
  • Limmudnik : participant ou participant aux événements Limmud
  • Mapainik : partisan du parti travailliste israélien historique.
  • Moshavnik : membre d'un moshav
  • Mossadnik : agent du Mossad
  • Netzernik : Membre du mouvement de jeunesse Netzer Olami
  • Nudnik : une personne lancinante, ennuyeuse ou maladroite
  • Shinuinik : partisan du parti politique israélien Shinui
  • Subbotnik : mouvements religieux russes d'origine chrétienne, dont la majorité appartenait au judaïsme rabbinique et karaïte

Langues slaves

Mots slaves natifs ou construits provenant d'environnements slaves :

géo

Références

  1. ^ un b V. V. Kabakchi, Charles Clay Doyle, "De Spoutniks, Beatniks et Nogoodniks" , American Speech , Vol. 65, n° 3 (1990), pp. 275-278 doi : 10.2307/455919
  2. ^ Enregistré dans l' OED à partir d'octobre 1957.
  3. ^ Caen, Herb (2 avril 1958). "Poche de Notes" . Chronique de San Francisco . Consulté le 28 août 2012 .
  4. ^ "Éditeurs Artnik" . www.writewords.org.uk .

Liens externes